Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

En France, on ne vote plus, on nomme !

par Nicolas Dupont-Aignan Président de “Debout la République”

Afin de se conformer au traité de Lisbonne, notre pays dispose de deux députés supplémentaires au sein du parlement européen.

Mais - en hommage à cette union européenne post-démocratique ? - ces deux nouveaux députés européens ne seront pas élus par le peuple français, mais nommés par leurs pairs !

Il faut se pincer pour y croire ! Et pourtant : nous allons assister aujourd’hui à une véritable cooptation entre députés, une sorte de Yalta politique où les partis se partagent désormais les postes à pourvoir dans un simulacre de démocratie, sans cacher le peu de respect qu’ils ont pour le peuple souverain.

Ironie de l’Histoire, cette cooptation intervient le jour même où François Fillon aura la tâche de défendre face au Parlement l’abandon de ce qu’il reste de souveraineté politique de notre pays à la Commission et à la Cour de Justice des Communautés Européennes accepté hier par Nicolas Sarkozy.

Un discours du premier ministre qui se tiendra dans un contexte soviétique, puisque la conférence des présidents a décidé la censure du temps de parole des députés non-inscrits pour ce débat, afin d’empêcher l’expression de toute voix discordante au consensus de l’UMP et du PS sur les questions communautaires.

Une terrible cohérence antidémocratique indigne de notre pays, mais également très inquiétante pour l’avenir de notre continent.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

2 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #72768
    le 06/12/2011 par duc de Guise
    En France, on ne vote plus, on nomme !

    "Une terrible cohérence antidémocratique indigne de notre pays, mais également très inquiétante pour l’avenir de notre continent."
    je l’aime bien le père Dupont mais s’il en est encore au stade de l’inquiétude je ne sais pas ce qu’il lui faut

     

    • #75591
      le 15/12/2011 par Marion
      En France, on ne vote plus, on nomme !

      Ne vous inquiétez pas. Il est plus lucide que ça. "Inquiétude" est une formule, l’homme est conscient de ce qui se passe.