Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

En bref – Samedi 12 mars de l’an de grâce 2022

 

 

En attendant la déflagration internationale, l’Armageddon et le gouvernement mondial avec Attali à Jésuralem, nous allons prendre la température sociale en France. Pour l’instant, rien ne bouge, mais avec l’essence à 2€50, on sent que des centaines de milliers de Français affûtent leur gilet jaune. Déjà, des petits commerces ne sont plus livrés aussi régulièrement (les camions ne partent que pleins à ras bord) car les charges de transport ont explosé : toute cette tension accumulée, comme avant un tremblement de terre avec les deux plaques tecto qui se touchent, se jaugent, se repoussent, ça ne peut pas ne pas péter.

 

 

On espère juste que ça va péter dans le bon sens, hein. Partout où l’on passe, on prend la température des travailleurs (c’est une image, on n’est pas introusifs). Ceux qui bossent à 35 km de chez eux se posent déjà la question : on va faire comment, avec un plein à 103 euros, le budget bouffe pour la semaine ?

 

 

En haut, la bande à Macron-Le Maire-Attal s’en fout, ils sont là pour la Banque, qui veut qu’on rembourse la Dette, coûte que coûte, quoi qu’il en coûte. Ils iront arracher notre pognon avec la police, avec l’armée s’il le faut, à l’ancienne, les percepteurs qui ratissaient les villages avec les soldats (qui servent contre le peuple en attendant un conflit extérieur).
Bolcheviques et Russes blancs avaient l’habitude eux aussi de ratisser les villages pendant la guerre civile, atroce au possible, de 1918-1921. On appelle ça des réquisitions, d’hommes et de bouffe. Or, retirer la bouffe, c’est tuer.

C’est l’anniversaire de la NEP aujourd’hui (12 mars 1921) :

 

 

On n’y est pas encore (au communisme de guerre), mais on a déjà un bon début de répression. Et puis la Russie qui envahit l’Ukraine, ça permet de faire passer toutes les vraies saloperies de la Banque et du Marché chez nous. Le côté positif de la chose, le seul mérite de cette violence, c’est d’ouvrir les yeux d’un bon paquet d’aveuglés.

 

 

Les Français ne devront compter que sur eux-mêmes, pas la peine d’espérer un quelconque sursaut de lucidité ou de courage du côté de nos syndicats ou hommes po, tous couchés devant le Système et ses ingénieries. Jadot, dans la discipline olympique de couchage, mérite l’or et l’argent sur ce coup :

 

 

Les usines françaises de déconnage produisent à pleins tubes, et après on va dire que notre industrie est défaillante. Sous la pression des psychiatriques d’en haut, qui sont à la fois médecins et fous ! – c’est ça le danger –, la structure sociale est en train de voler en éclats. Le haut pille le bas, et le bas pille même le bas, regardez ça :

 

 

Avec ce qui se profile – on pense aux millions de jeunes, de vieux, de pauvres, qui auront juste de quoi mal bouffer –, on va entrer dans le capitalisme de guerre, pour reprendre l’expression de Vladimir Ilitch.

Pendant ce temps, nos européistes illuminés (des Illuminatis, ça doit être ça la définition) trinquent et gloutonnent à notre santé – à notre mauvaise santé serait plus juste.

 

 

Ici, il faut lire perdreaux et écrire perdreau. On mange DU perdreau. C’est bien qu’on parle de bouffe, car d’abord c’est la préoccupation numéro un des pauvres, mais aussi des riches. Se demander qu’est-ce qu’on va bouffer aujourd’hui ?, ça peut avoir deux sens : inquiétude pour ceux qui n’ont rien dans le frigo, hésitation pour ceux – généralement triple vaccinés – qui tergiversent entre étoilé et double étoilé.

 

 

En plus, le Poudré vient de faire mourir 10 000 innocents de crise cardiaque en évoquant la famine sous l’euphémisme de « déstabilisation alimentaire ». Décidément, sa réforme des retraites après sa réforme de la santé par le vaccin à effets secondaires virulents, ça ressemble à de l’étêtage de pyramide des âges !

 

 

Ah, le gouvernement par l’inquiétude, issu du management par la peur, ça marche ! Mais les terrorisés devraient prêter attention à la com’ présidentielle, des fois...

 

 

Eh oui, il se moque, le moumouté !

Ici, on va ouvrir une parenthèse, avec deux objectifs : d’abord nous protéger d’une répression éventuelle (en plus de tout le reste), ensuite, montrer que Macron n’est pas 100 % responsable du chaos.

 

 

Beaucoup de gens simples l’accusent de mentir ; nous, on dira plutôt qu’il ne s’agit pas de mensonges, mais de changements (fréquents) de caps. Ça veut dire que le Président navigue à vue, et que ses généreuses idées de départ se sont perdues en mer, avec toutes les tempêtes qu’il a traversées (Gilets jaunes, manifs, Brigitte, Poutine et compagnie), sans oublier les ordres implacables de ses marionnettistes.

Mais, il y a un mais dans le mais : de Gaulle avait un cap, au barycentre de la souveraineté nationale, de l’indépendance, de la grandeur de la France ; Macron, lui, objectivement, a un autre cap, au barycentre de la Banque, du Marché, de l’Europe, et de la Dette. C’est nettement moins bandant, et curieusement, ça rabaisse notre pays jour après jour. Certes, de Gaulle n’a pas tout réussi et en plus, il bénéficiait des 30 Glorieuses, mais si on échange Macron et le Général de 60 à 69, pas sûrs qu’on aurait eu le TGV, la défense nationale, le nucléaire civil, la tête des pays non alignés, le rayonnement international...

Fin de l’uchronie, ici c’est pas écrit Attali, on revient dans le présent et le réel parce que, quand même, ce président à 33 % d’intentions de votes (si l’Intérieur fait voter les non-votants, ça marche...) après un bilan cataclysmique, il déclenche surtout haines et colères. Jocelyne va passer devant le juge pour s’être un peu lâchée, en paroles, sur le Petit Dictateur. Cependant, lui, en actes, a fait mille fois pire.

 

 

Ce type est clairement un producteur de pauvreté et de colère. Pourquoi ne pas compter la production de pauvreté et de colère dans le calcul du PIB ? Ça remonterait les stats de la Macronie, ce faux nez de la Banque.

Ne manquez pas l’épisode précédent sur E&R :

 






Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2923750
    Le 12 mars à 17:40 par politzer
    En bref – Samedi 12 mars de l’an de grâce 2022

    En 17 la Russie est assaillie par 14 nations dont la France et les uSA qui veulent rétablir l ancien régime du knout et reprendre la terre qui a été distribuée aux paysans conformément aux promesses faites par les Bolchéviks. Les massacres et la famine causée par la férocité des envahisseurs ( on a vu faire leurs homologues lors des massacres de la commune !) font des millions de morts que les "historiens"(lol) meanstream imputeront aux révolutionnaire, ben évidemment !comme cette histoire de la femme enceinte(sic) de la maternité(lol) de Marioupole qui n est plus en service depuis longtemps. Quant à la "malheureuse" c est une blogueuse ukrainienne mobilisée pour les besoins de la cause cf Moreau ! Les anciens se souviennent de la pleurnicheuse devant des couveuses soi disant dévastées par les soldats irakiens : c était la fille de l ambassadeur qui débitait sa leçon ! La NEP découlait de la thèse de Lénine selon laquelle on ne pouvait établir le socialisme dans un pays qui n en avait pas les infrastructures d’où le retour au capitalisme le temps qu il faudrait . La question qui se pose : Lénine l aurait il prolongée contre Staline ? On peut répondre par l affirmative aujourd’hui avec l exemple chinois qui prouve qu un parti communiste peut diriger un pays capitaliste à économie dirigée. Idem le Vietnam qui se développe de façon prodigieuse d année en année et où j ai vécu 8 ans .

     

    Répondre à ce message

  • #2923752
    Le 12 mars à 17:42 par Aymard de Chartres
    En bref – Samedi 12 mars de l’an de grâce 2022

    Un article mis en ligne par E&R évoquait déjà la pénurie alimentaire programmée à venir et nous alarmait de la volonté macabre de l’hyper classe privilégiée de durcir les conditions de vie de la population ordinaire en infligeant à cette dernière une mortalité douloureuse en intensité et en nombre.

     

    Répondre à ce message

  • #2923759
    Le 12 mars à 17:56 par Marc
    En bref – Samedi 12 mars de l’an de grâce 2022

    quel grand philosophe, une telle citation fera date dans l’Histoire :
    pour sauver la démocratie en Europe, il faut faire tourner sa machine à laver la nuit plutôt qu’à 18 heures, c’est le prix que nous devons être prêts à assumer"

     

    Répondre à ce message

    • #2923810

      Une autre grande filosof française a dit " je veux des chiotes dans le métro parisien " !
      Paris n’a pas de VC dans le métro mais elle a déjà la merde dans ses rues !
      Avec des génies pareils pas besoin de pétrole ils ont des idées lumineuses !

       
    • #2924095
      Le 13 mars à 09:20 par Champagne et croûtes
      En bref – Samedi 12 mars de l’an de grâce 2022

      Les toilettes dans le métro, c’est une bonne idée. Il faut penser à nos junkies qui sont obligés de se piquer dans ces wagons qui bougent sans arrêt ou dans ces escaliers qui sentent le pipi.

       
  • #2923771
    Le 12 mars à 18:19 par JL29
    En bref – Samedi 12 mars de l’an de grâce 2022

    Ici, on va ouvrir une parenthèse, avec deux objectifs : d’abord nous protéger d’une répression éventuelle (en plus de tout le reste), ensuite, montrer que Macron n’est pas 100 % responsable du chaos.
    Si vous voulez vous protéger d’une éventuelle répression, allez vous coucher, ensuite si Macron n’est pas 100 % responsable du chaos, ce que je crois aussi, alors dites qui l’est, et si vous ne pouvez pas le dire, fermez votre gueule à tout jamais.

     

    Répondre à ce message

  • #2923778
    Le 12 mars à 18:32 par geste barrière abstention
    En bref – Samedi 12 mars de l’an de grâce 2022

    Castex annonce :
    - une remise de 15 centimes par litre ce 1er avril
    - la 4ème dose pour les + de 80 ans

    Et n’oubliez pas d’aller voter les moutons.

     

    Répondre à ce message

  • #2923793
    Le 12 mars à 18:55 par abstention pour tous
    En bref – Samedi 12 mars de l’an de grâce 2022

    Dans l’Europe vassalisée, la "3ème" n’est pas possible : le Capitalisme, s’il veut survivre n’a qu’une option : non plus la destruction de nations en guerre à reconstruire ensuite, mais la destruction-réorganisation à l’intérieur même de celles-ci, grâce à l’UE, avec pertes et fracas, au bénéfice... des USA / de la finance américaine - et parce que si les USA veulent rester dans le coup, il ne faut surtout pas que l’Europe aille investir du côté de l’est vers la Russie etc. !

     

    Répondre à ce message

  • #2923835
    Le 12 mars à 20:34 par Snayche
    En bref – Samedi 12 mars de l’an de grâce 2022

    C’est sûr qu’il est grand temps de sauver les français et la France des oligarques au pouvoir, car ils sont en même temps les voleurs et les gendarmes.
    Mais il est très probable qu’il n’y a que la grâce de Dieu qui le permettra quand un sérieux christianisme reviendra dans certains groupes de pouvoir comme en Russie.

     

    Répondre à ce message

  • #2923864
    Le 12 mars à 21:12 par Déclassé social
    En bref – Samedi 12 mars de l’an de grâce 2022

    Elles sont trop belles ces soldates russes. Rien que pour cela, la guerre contre la Russie n’a aucun sens.

     

    Répondre à ce message

  • #2924037
    Le 13 mars à 06:21 par Yves Rogne
    En bref – Samedi 12 mars de l’an de grâce 2022

    ENFIN !!! On reconnaît ici que macron a une moumoutte !!! Ya perpet que je le dis. Certains l’ont giflé. Il aurait fallu tirer la moumoutte. Pu....ain ce serait royal !

     

    Répondre à ce message

  • #2925136
    Le 14 mars à 23:17 par En la línea del frente
    En bref – Samedi 12 mars de l’an de grâce 2022

    Quand un seul homme a le pouvoir d’enfermer sa population, de l’interdire de loisirs, de voyager de soins, de l’obiliger par extorsion de s’injecter des saloperies expérimental toxiques, tout ça sans aucune décision de justice.. même défaillante, c’est ce qu’on appelle une démocratie.....

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents