Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

En bref spécial "les femmes ne sont pas toutes les mêmes"

Dimanche 26 juillet de l’an de grâce 2020

Franchement, on n’est pas de son bord, ni politique ni sexuel, mais la Coffin, elle a des couilles de titan, une paire plus grosse que celles de beaucoup de mecs à droite. Cette écolo qui est surtout une militante LGBT gauchiste féministe lesbienne (rayez les mentions inutiles) chasse le gros gibier politique que l’on croyait intouchable. Elle a eu la peau du Girard, un homosexuel de haut vol, coupable d’avoir soutenu financièrement et moralement le vilain adophile de théâtre Gabriel Matzneff (que ses victimes nous pardonnent, de théâtre ça veut dire que le mec, qui n’a jamais nié ses préférences, est en première ligne pour le lynchage, quand d’autres se planquent loin derrière). L’Inquisition gauchiste est lancée, nous, on compte les points, comme les flics marseillais quand les racailles se dessoudent à la kalach pour trois kils de coke. Spectacle garanti !

 

Regardez ce pauvre Lallement, ce « SS » de pacotille, avec son phrasé d’attardé mental. Nous non plus, on n’a pas oublié la répression féroce des Gilets jaunes par cette crevette assermentée.

 

 

Quelquefois, l’hystérie féministe, ça a du bon ! Ah, si toutes les lesbiennes et autres Femen (la version russe ou ukrainienne) allaient harceler les pédophiles notoires et les ministres de la Répression qui bastonnent les Gilets jaunes ou massacrent fiscalement les Français, on jure qu’on enverrait du pognon à La Barbe ou aux Chiennes de garde. En attendant, c’est juste une interférence, quand la morale gauchiste croise la route du bon sens. C’est pas toujours, n’est-ce pas ?

De l’autre côté de la Manche, en Amérique, une autre femme a crevé l’écran, c’est la démocrate Alexandria Fucking Bitch Cortez. Pourquoi Fucking Bitch ? Laissons la plateforme de vidéos de propagande mondialiste Brut vous expliquer :

 

 

Et pour ceux qui n’ont pas Twitter, par exemple qui habitent en forêt à 2500 mètres d’altitude ou dans un bunker atomique :

 

 

La Cortez, avec son discours victimaire féministe, ne vaut pas mieux que la Clinton qui cherchait à démolir Trump par son antiféminisme supposé. Se plaindre d’une insulte, si indéfendable soit-elle, ne fait pas une politique. On attend la FBC (Fucking Bitch Cortez) sur des sujets plus sérieux, le rapatriement du boulot en pleine mondialisation, la guerre commercialo-nucléaire avec la Chine, les nouveaux théâtres de conflits en Afrique, plutôt que sur les mains au cul et l’indignation d’une jolie brune.

Du côté des blondes – on va rester dans la fucking bitch (FB) – ça ne va pas très bien non plus. Notre Emma CakeCup nationale, une instagrameuse qui a posé à poil pour lancer son business (la photo pour les chiens affamés arrive), a violemment dérapé dans le racisme anti-niakoué, et en cherchant à s’excuser, elle est descendue un cran plus bas. D’abord, les photos artistiques promises, ici c’est pas écrit « Macron » :

JPEG - 153.2 ko
Franchement, vous voyez Pierre de Brague faire la promo du site comme ça ? C’est pas sérieux.

 

Maintenant les deux fautes lourdes de la FB.

 

 

 

 

Avec la Coffin, la Cortez et la CupCake, même nos lecteurs les moins lettrés auront compris : il y a toutes sortes de femmes. C’est important de le savoir. On ne drague pas ces femmes de la même façon. Par exemple, pour Alice, mieux vaut se couper les couilles avant de l’aborder, sinon elle risque de s’en charger elle-même. Pour la Cortez, qui représente l’aile latino-féministe du repoussant Joe Biden, il faut probablement tremper dans une des magouilles sexuelles du clan Clinton. Enfin, pour la CroupeCake, il faut avoir du flouze, de la surface financière.

On ne s’adresse pas non plus de la même façon à la Rhazoui qu’à la Traoré :

 

 

Là, on a une femme (nationale-sioniste mais c’est pas grave) qui s’emporte contre une racialiste communautaire antifrançaise. Là encore, pas besoin de faire le boulot : on lâche les fauvettes dans l’arène et on sort les noix de cajou (meilleures pour la santé que les pop-corn).

 

 

On ne va pas tomber dans le piège sioniste de détester la Assa, c’est trop facile. On va lui demander gentiment de se calmer, de faire son deuil dans le silence et le recueillement, et d’arrêter de cracher sa haine sur le vénérable peuple de France qui a accueilli sa famille si généreusement, en payant pour tout, même pour les exactions. Il suffit !
Les racialistes blancs (ou maghrébins) lui demanderaient de rentrer dans son arbre ou sa hutte, nous lui demandons de trouver un vrai job et de ne plus faire la femme sandwich pour le sionisme parasitaire séparatiste. Assa, le chrétien qui est en nous t’aime malgré tout, et te pardonne.

Tous comptes faits, Assa est plus jolie que le dernier mannequin Chanel en date :

 

 

Mettre en avant un rongeur psychotique de l’hyperespace, c’est l’effet Greta Thunberg ? La chieuse mondiale vient de recevoir un prix d’un million d’euros pour son engagement. Sur la photo du site suisse 20 Minutes, elle est juste horrible :

 

 

Mais nous ne jugeons pas les femmes uniquement sous leur aspect physique, même si elles n’ont pas besoin de nous pour ça (elles se jugent, s’entre-jugent, se valorisent et se dévalorisent du matin au soir). Parfois, nous nous intéressons à leur intellect ; c’est le cas avec Natacha. Non, Natacha n’est pas une prostituée russe du KGB des années 60 qui faisait tomber des ministres de De Gaulle, c’est une patronne de presse. Natacha a réussi dans Marianne le tour de force de ne jamais citer l’immigration massive à l’origine des agressions antifrançaises, anti-Blancs, on les appelle comme on veut. Elle invoque les incivilités, l’éducation, « l’individualisme forcené », mais jamais la crue migratoire que les Français n’ont pas demandée. La France est une « jungle », dit-elle, et ça s’arrête là. On appelle ça un papier.

Mais Natacha n’est pas la seule à se cacher les yeux devant la réalité. Un lecteur avisé nous a déniché deux vidéos de propagande contre le harcèlement et, ô surprise, ce ne sont que de sales Blancs qui sont méchants avec les femmes ! On croit rêver !

 

 

On a regardé ces deux clips de merde faits par le secrétariat d’État à l’Égalité entre les fucking bitch et les machos, la Fondation des femmes, le site US inspiré d’une chanson de Gwen Stefani Hollaback ! (traduire par « touche à ton cul ») et L’Oréal, et on s’est écriés : non au whiteface !

Ne manquez pas l’épisode précédent, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

61 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • La Cakecup dit qu’elle prône l’antiracisme et l’antisémitisme ? Elle en rajoute une couche par bêtise.


  • filles sans classe, sans grâce, banales, à la gueule hyper maquillée pour certaines, anti naturelle pour d’autres, aucun charme. Quelle triste époque !

     

    • Mais c’est tout-à-fait ça. Des Thons ou des maximum 6/10 comme disent les djeunes de maintenant, qui passent 1 heure à s’appliquer 3 tonnes de produits toxiques sur la tronche pour paraitre moins négligées. On appelle ça des coquilles vides...


  • ...et il y a les autres, celles qui s’informent et se cultivent grâce à E&R !

     

  • Natacha et ses consœurs creusent leur propre tombe en pensant éjecter des pelletées pour la future fosse commune des fachos. Elles sont terriblement seules face à leur fameuse jungle. Plus de ptits blancs bien éduqués pour les sauver (ils ont compris qu’ils avaient tout à perdre), pas de flics à l’horizon et leur surface d’expression urbaine qui se réduit comme une peau de chagrin. Bonne chance.
    maintenant il serait judicieux de ne pas tenter de leur ouvrir les yeux (pour ceux qui y croiraient encore) mais de laisser le sang couler. On en est à ce stade.


  • #2511908

    A propos du cake femelle, c’est encore une poupée Barbie, sur ses photos ses lèvres sont beaucoup plus mince que sur le tweet où elle s’excuse, c’est de la dinde de compétition, et en plus pas foutue de se faire bronzer le cul entièrement.

    Mais bon voir une chute de rein c’est toujours émouvant surtout s’il y a les deux petits points au dessus des fesses.


  • Écoutez une hypothèse à explorer... j’ai travaillé sur une campus US et euh... les "antifa" là, les BLM c’était surtout des bonne femmes et quelques tafioles... comment dire... pas "datables". Ces jeunes ne baisent plus. En revanche ils sont copieusement humiliés pas les promesses de bonheur du capitalisme instagram... voilà le coeur de l’hypothèse. Simple. Trop simple ?


  • Donc celles qui traitent tout le monde de nazi à longueur de journée, n’aiment pas qu’on les insulte ?

    Le vaccin contre le gauchisme est-il arrivé ?


  • ""les femmes ne sont pas toutes les mêmes"

    Oui, c’est vrai qu’elles sont rarement les m^mes. A tel point que je ne connais personne parmi mes proches qui ne connaissent pas de problèmes avec la garde des enfants quand il s’agit de leur tour. C’est rare aussi de les voir se faire passer pour des victimes quand ça les arrangent - en fait, je dirais m^me que c’est quasi inexistant - ou de les voir manipuler leur petit monde dans leur intérêt propre. C’est encore plus rare de les voir manipuler ses enfants contre son ex-mari. Comme le dit l’homme blanc - chose d’ailleurs qu’il est le seul à prétendre - c’est vraiment des êtres fascinantes !


  • C’est ce que traditionnellement on reprochait aux femmes : Moi je, moi je, moi je ... La politique réduite à mon cul.

    On peut se demander si ce préchi précha pénible et agressif et culpabilisant centrée sur sa petite personne pomponnée par une révérende narcissique n’est pas en lui même une violence excessive faite à un homme qui après tout ne l’a agressé que verbalement. Ce qui n’est pas la même chose que de lancer une bombe sur Hiroshima, chose dont les révérend et révérendes américains ne se sont toujours pas excusés, ou des génocides multiples commis par eux.

    Autrement dit, un "fucking bitch", c’est pas bien et cela n’est pas digne d’un gentilhomme (mais il n’y a pas de gentilhomme aux Etats-Unis) mais c’est pas grave ! Merde. Il y a plus grave.

    Si on punit un injure comme un génocide ...


  • Dernière vidéo : Tournée où ? Parce que, c’est moi où la seule « issue de l’immigration » (la gentille), c’est la jolie actrice principale ? Y’a pas les mêmes gens dans mes transports. Christophe il a même pas dit wesh, c’est de la ségrégation finalement.


  • Au fond elles sont toutes pareils si on comprends bien l’article. Taquin !


  • "la crevette assermentée" trop fort. Merci j’ai bien ri.
    Dans l’ensemble beaucoup de jolis minois mais alors elles ont l’air d’être chiantes, des emmerdeuses comme ce n’est pas possible. AOC = Gynovictimisme je crois

    En aparté botul s’est faite chassée de Lybie fissa.
    L’assassin revient toujours sur les lieux du crime paraît-il.
    Encore merci


  • Le secrétariat d’état devait faire un clip vidéo pour la jeune femme qui a fait 800 mètres accrochées sous une bagnole de deux ordures, non ?

     

  • Il y a deux facteurs communs à toutes les femmes :
    - Un déficit cognitif qui fait que même (apparemment) intelligente, et avec toute la bonne volonté du monde, une femme ne peut pas atteindre au degré de compréhension globale, de maîtrise de la complexité, que peut atteindre un homme.
    - L’hystérie.

    (Et la Coffin, qui semble avoir impressionné l’auteur de l’article, ne déroge pas à la règle : en l’occurrence, c’est surtout une dingo shootée à la haine ... la haine comme résilience sans doute ... hahaha ...)


  • Vous êtes durs avec Greta, c’est juste une môme ! :D

     

  • 135 euros d’amande pour laleman pour non port du masque. Ça fait jurisprudence ?

     

  • Quand j’ai vu le mannequin Chanel, j’ai immédiatement pensé au film" l’Exorciste"


  • Le pouvoir de nuisance des femmes est à la hauteur de la convoitise des hommes.
    Si tous les hommes, d’un commun accord, décidaient, pendant simplement deux semaines de se désintéresser complétement des femmes (et surtout de ne pas se retourner sur leur passage), d’être totalement indifférent, alors vous seriez surpris du résultat ... car si l’homme désire la femme, la femme, elle, a besoin de l’homme !
    Aujourd’hui la plupart des hommes sont des bourrins dont les femmes sont les charretiers !

     

    • "Le pouvoir de nuisance des femmes est à la hauteur de la convoitise des hommes." Donc, si des cons s’intéressent à des femmes nuisibles, c’est qu’ils le sont eux mêmes : qui se ressemblent s’assemblent. Non, pas LES femmes, certaines femmes. Et idem, les hommes sont des nuisibles, il suffit de regarder le monde, mais heureusement pas tous, et c’est sur ceux là qu’il faut compter pour sortir le monde de ce merdier créé par les nuisibles de toutes les couches sociales.


  • Pour moi toutes les femmes ont un point commun, elles pratiquent avec plus ou moins d’habileté le phagocytage de l’énergie masculine !
    Et c’est aussi vrai, et même pire encore pour les lesbiennes, car elles le font sans rien donner en retour .
    En ce sens toutes les femmes sont les mêmes !

     

    • Elles se nourrissent de l’énergie, voulez-vous dire (plus simplement) ?


    • Ce ne sont pas "toutes les femmes" mais seulement celles qui sont affiliées (consciemment ou pas) à Lilith , la première femme, l’égérie (revendiquée) du féminisme. En langage plus courant, c’est le Serpent de la Genèse. C’est un vampire, un démon, la complice (ou version femelle) de Satan. C’est elle pousse vers Sodome et Gomorrhe (la sodomie pour tous ou égalité par le bas entre mâles et femelles), c’est aussi elle qui s’occupe des rituels contre-spirituels les plus extrêmes, à savoir le meurtre sexualisé d’enfants (voir les vidéos de Ryssen). Etc. L’appréhender, c’est avoir une clé majeure de la compréhension de ce qui se passe. C’est l’aspect féminin noir (diabolique) des choses. Lilith est appelée comme telle depuis la civilisation de Babylone mais son nom possède des variantes.


  • #2512076
    le 26/07/2020 par nous prennent pour des khons
    En bref spécial "les femmes ne sont pas toutes les mêmes"

    Le "harcèlement de rue" vu par les clips, ou des Français bonasses et fatigués, plutôt âgés sont encouragés à se mettre au service de femmes métisses ou asiatiques amoureuses de leur ipad, qu’un céfranc quelconque tenterait de rappeler à la réalité humaine des relations à moins d’un mètre de distanciation sociale. Le Français dans ces clips est vu comme une espèce d’ilote, une personne de rang social inférieur, un malotru genre laquais qui oserait solliciter une princesse de sang mêlé, maîtresse des lieux. Il y a les indociles (le dragueur) et les soumis résignés (les autres céfrancs, les gentils).
    Comment inverser les choses !
    Quant à Greta, elle apparaît nettement anormale. Déficiente mentale, en fait. Quelle comédie ! Et miss Bair, la modèle Chanel semble sortir d’un film d’horreur.
    Il paraît que madame Cortez, la jolie brune, pourrait se présenter comme candidate démocrate à la présidence des E-U, quand Biden aura été embarqué chez les séniles. Elle n’a pas vraiment de programme ! Mais que de lamentations agressives ! En France ce sera Macron contre Cercueil, pardon Coffin ?
    Ah toutes ces co-morbides jouant sur le théâtre des zombres !


  • Très très bon En Bref bravo !


  • Je ne suis pas d’accord avec le fait de dire qu’on se victimise quand on est offensé par une insulte ou une humiliation.
    Il faudrait l’accepter avec le sourire et surtout ne pas se révolter, c’est ça ?

     

    • #2512193

      Et accuser les blancs de racisme ou les patriotes de nazis à longueur d’années c’est pas des insultes ?


    • #2512214

      Un des mots de cité numéro 1 employé par le peuple des cité, c’est exactement cela : " victime !" .parce que justement tu es une personne et pas une victime. Un pleurnichar ou une pleurnicheuse est traité de " victime " .la vie est un combat permanent, très dur pour certains, toujours au bord de la fracture, mais c’est ce qui en fait la vie. Pas des campagnes de propagande basé sur des idéologies mensongères ! Si vous faites des recherches sérieuses, vous saurez que femme et homme sont à égalité dans tout les types Mal être qu’apporte cette société moderne, même si la femme est beaucoup plus protégé, sauf que la vie d’un homme est beaucoup plus dur et plus oppressante. Dans la vie réelle, on doit avoir appris a se défendre, à connaître ce qu’est la vie, à l’affronter. Tout ceci ne sont que de la propagande pour aimer être une victime. Un exemple tout simple : un viol très violent ou il n’y a pas de solution pour échapper a un bourreau est une agression ou il y a victime, mais le reste, c’est l’exacerbation du narcissisme, de la pub pour les lobbys, de la confrontation programmer.


    • Je l’ai écoutée une minute (pas tenu plus longtemps). On dirait une chamaillerie de cours de récré tant ça tourne en boucle gna gna gna... Bref, c’est indigne de sa position politique.

      Certains pensent que Cortez fait partie de ces trans de dernière génération (assez bien imités) ce qui rend la situation encore plus décalée si cela est vrai. Faudrait juste la voir sans sa tonne de maquillage... Elle a une grande machoire dans tous les cas pour une femme...



  • ça veut dire que le mec, qui n’a jamais nié ses préférences



    Oui comme Mitterrand, Cohn-Bendit...qui aime fanfaronner devant qui veut bien l’entendre de leurs vices. Ces mecs se sentaient intouchables, évoluaient comme des poissons dans l’eau dans tous les réseaux de gauche et de droite ! Certes en France certains restent intouchables pendant que d’autres faisant office de fusibles sont emmerdés, toutefois on remarquera que les harcelés s’en sortent malgré tout plutôt bien, les mecs ne sont pas en prison et continuent à confortablement vivre leur petite vie. L’exil italien de Matzneff a l’air plutôt sympa...


  • #2512163

    Fucking Bitch Cortez nous fait un discours de 6 interminables minutes pour se plaindre d’avoir été insultée...

    Ne devrait-elle pas plutôt se réjouir d’avoir été traitée à parfaite égalité avec un collègue homme ?

    (Il ne me semble pas que les hommes politiques entre eux soient particulièrement tendres et courtois.
    Et une insulte est finalement un moindre mal en politique)


  • #2512369

    marrante la vidéo "harceleur en lieu public".. cousue du fil blanc. la solution est aussi édifiante : la femme, émancipée, égale de l’homme, forte et indépendante, baisse son regard en mode caniche, n’arrive pas à changer de place dans un métro.. voir à descendre pour changer de wagon (why not ? quand un clodo qui pue monte je le fais immédiatement) et attend passivement qu’un passager vienne s’interposer ou qu’une autre nana lui tend une bouteille d’eau. femme passive par nature, hommes-fiotte par construction.

    el famoso "les femmes ont peur" est une idée décidemment utile. D’ou sa diffusion à souhait : il faut faire croire que l’homme diabolique tétanise la femme, bloque ses mouvements sur plusieurs années.. c’est ce qui explique qu’elle ne le dénonce que 10 ans après les faits. Tout ca est logique !

    Sinon, pour fréquenter de façon assidue les salles de sport, j’attends encore l’apparition de ce proverbial "séducteur de la Gym" qui papote avec une inconnue. il est aussi inexistant que Provençal le Gaulois ! même les mecs ne se parlent plus entre eux, sauf ceux qui s’entraînent en duo. Personne ne mate les filles car tous savent que c’est un exercice inutile et désormais risqué. Quant aux nanas, elles sont des héroïnes, chacune d’elle est une mini-version de Marie Curie, parce qu’elle bosse dans la com’, se trémousse le cul sur une machine trois fois par semaine et qu’elle a visité le Mexique.. qu’un homme normal puisse la regarder est une offense.

    L’homme de la rue est désormais identifié et associé à la condition modeste de son terrain de chasse. Or elle veulent du people, de l’Apollon, du rentier ou un avocat/Notaire du 8ème. là elles se donnent avec force et font du rentre dedans parce qu’elles aussi "savent séduire comme les hommes".

    la tragédie de la femme c’est sa superbe prévisibilité.


  • La Cortez n’est pourtant pas une idiote, mais quel gâchis ! Demeurer au parti démocrate (LOL) par anti-trumpisme (ou ambition)... Son discours de 6 minutes n’est pas dégueu, juste une petite dose de mauvaise foi. On a envie de lui dire : ma petite la politique n’est pas un jardin d’enfant.


  • Ha c’est bien ça les noix de cajous.
    quelqu’un peut aller me chercher un jus de betterave carotte ?

     

  • #2512484

    Laissons de côté les deux petits monstres - Chanel et l’Ecologie hystérisée - ainsi que la dinde pathétique, incapable de faire trois pas pour changer de place et planter ainsi l’importun caricatural - qui n’aurait pas eu le loisir d’en venir aux insultes - et autre Assa instrumentalisée à mort par un certain Pouvoir, pour ne traiter que du cas de la belle AOC.

    Traiter une collègue de travail - quel que soit le métier ! - de "fucking bitch" ("putain de salope") montre seulement à quel point certains hommes ont un problème majeur et gravissime avec les femmes - toutes les femmes, quelles qu’elles soient, où qu’elles soient, et quoi qu’elles fassent - si profondément ancré en eux qu’ils ne doivent même pas être conscients de la gravité de ce genre l’insulte plus que déplacée !

    Et pour se mettre au niveau zéro de ce genre de lamentable et pathétique vocabulaire, envisageons un instant qu’un "putain d’enc***" soit lancé à un homme par une femme, et voyons les réactions de l’homme en question, puis celle de tous les hommes qui en auront connaissance...

    Beau tollé en perspective, non ? ;-D

    "Les" femmes ne sont ni des saintes, ni des putes - pas plus que "les" hommes ne sont des anges ni des enc**** - mais, très majoritairement, une espèce entre les deux, avec des variations à l’infini, et c’est précisément ce qui fait la beauté du féminin aussi bien que du masculin.

    Il y a DES femmes - comme il y a DES hommes - et non pas LES femmes - ni LES hommes - sauf à prendre le risque majeur de tomber dans la caricature la plus obsolète/indigente/pitoyable, qu’elle vienne du genre féminin aussi bien que du genre masculin...

    Les féministes outrancières sont un genre hautement détestable et délétère, souhaitons ardemment que les "masculinistes" outranciers ne leur répondent pas en miroir !

     

    • #2512679

      Un homme traité de "putain d’enculé" ne serait pas monté à la tribune pour se plaindre pendant 6 minutes d’avoir été insulté.

      Car se plaindre d’avoir été insulté quand on fait de la politique, c’est comme s’engager dans l’armée pour finalement déplorer de se faire tirer dessus par l’ennemi.


    • #2512702

      @ Jean-jacky

      Absolument pas !

      Faire de la politique n’implique pas de s’insulter en termes particulièrement orduriers et à connotation sexuelle plus qu’évidente, sauf à vouloir descendre au niveau de ce pitoyable exemplaire de la gent masculine américaine, dont la violence, l’absence de culture, et l’indigence intellectuelle ne sont plus à démontrer pour un certain nombre d’entre eux...

      Et "De tous temps, la beauté a été ressentie par certains comme une secrète insulte." ;-)
      Claude Debussy


    • #2512918

      Oui, c’est vrai, dans l’idéal il ne faudrait jamais insulter, comme il ne faudrait jamais se battre, ou faire la guerre.

      Mais quand les désaccords sont tenaces, voire vitaux, alors parfois ces règles ne tiennent plus.

      La politique - la vraie, celle qui décide de l’avenir d’un peuple, d’une nation, et non celle qui consiste à choisir le tracé d’une piste cyclable - est une activité très violente où tous les coups sont envisagés.

      Quand ils n’ont pas tout simplement été assassinés, certains hommes politiques se sont parfois suicidés de 2 balles dans la tête. Alors les insultes...


    • Ô peuchère ! Vous voulez une gauffre ? Avec du chocolat ? Et de la chantilly ? Un coca ?
      Vous voulez que je vous offre mon salaire aussi ? Ma voiture ?
      Rendormez-vous et retournez dans votre monde utopique bisounours.
      Ce qu’il y a de stupéfiant, c’est de voir une dinde parler 6 minutes et chialer qu’elle a été insulté... on n’en a rien à foutre et surtout, c’est une fucking bitch.
      Appelons un chat un chat !

      Ah pardon, solidarité féminine maquillée.


    • #2513271

      @Jean-jacky

      Vous pouvez le tourner comme vous le voulez, mais l’insulte ordurière à connotation très marquée sexuellement d’un homme envers une femme - dans quelque milieu que ce soit - sera toujours une preuve pitoyable d’indigence intellectuelle, d’absence d’argumentation pertinente, et de mal-être patent vis-à-vis des femmes en général et des belles en particulier...

      @ Vengeur13

      Je vous remercie de votre sollicitude, mais je ne mange que de la nourriture saine, je suis parfaitement autonome financièrement, et j’ai déjà une voiture, merci !

      Et par ailleurs, il ne s’agit en rien de solidarité féminine - dont je me fous éperdument - mais seulement de m’interroger, avec un brin de pitié, sur la vulgarité de fond de poubelle - euphémisme - à connotation sexuelle très marquée, venant de certains hommes à l’encontre des femmes, et ce, qu’ils fassent de la politique, ou quoi que ce soit d’autre dans la vie...


    • #2513733

      @FREDERIQUE,désolé mais a force de voir des dindes incultes,sectaires et donneuses de leçons de l’accabit de cette Cortez se trémousser en claquant du bec toutel a sainte journée comme si toute la basse-cour plus le fermier lui-même leur appartenait,il y a de quoi péter parfois un cable...
      Je ne dis pas que traiter cette petite arriviste démocrate de chiennasse est une bonne chose mais si cette petite chose fragile ne se montrait pas si horripilante et savait elle aussi canaliser son agressivité et son langage ce genre de mésaventures ne lui arriverait pas.
      La loi universelle de physique "action/réaction"si vous préférez...
      On ne peut pas taper impunément de manière fanatique sur tout ce qui bouge et qui ne nous plait pas et espérer en échange que rien ne nous retombe jamais sur le coin de la gueule !!!
      A force d’attaquer Trump et ses partisans sous de faux prétextes ou en dessous de la ceinture elle a fini par s’en bouffer une bonne en travers des gencives et maintenant comme une gamine immature elle vient chougner,chose qu’un homme digne de ce nom ( je ne parle pas des fiottes gauchistes ni des pro de la pleurniche communautaire et auto-racisée) ne ferait JAMAIS qu’on le traite de salopard,d’enculé ou de Belzébuth en personne !!!
      Mais vous préfèrez peut-être les manières hypocrites de chanoine de notre pantin de président qui nous méprise et nous conchie,se couche devant Bxl, les lobbies et la banque et a déjà commandé dans le dos de ses concitoyens pour 30 000 millions de vaccins traçeurs d’ARN de type "fondation Bill Gates" à Gilead pour tous nous marquer et nous suivre à la trace...


  • A chaque fois que je vois une femme seule au volant avec siège-bébé à l’arrière, j’éprouve toujours un sentiment d’irréalité qui me dissuade du schéma couple-enfant-famille.

    Autour de moi, je vois surtout des familles éclatées, avec des gosses en insécurité affective car on les trimballe comme des valises.

    La plupart des couples sont des couples de minables et de ratés qui se sont choisis pour les mauvaises raisons.

    Mon ex’ (que j’ai larguée après 4 ans de relation) en est le parfait exemple : depuis qu’elle a eu son bébé, elle n’hésite pas à l’afficher sur Instagram pour démontrer je ne sais trop quoi.

    Inutile de préciser qu’elle s’est trouvée un idiots niais et benêt pour se faire engrosser, un mec de son niveau en somme.

    A l’époque, quand j’étais en stage pour les études, elle avait eu la bonne idée de partir pendant 8 mois à l’autre bout du monde, juste pour voyager.

    J’étais idiot, peu d’expérience, je me suis fait manipuler, mais j’en ai profité pour étudier la femelle humaine dans des ouvrages comme Sexe et caractère, The Predatory female, The Manipulated man.

    Je suis allergique au fait de me faire commander par une femelle, ou que ce doive être moi qui la suive comme un petit chien (regardez les couples dans la rue, et observez qui suit qui, c’est très instructif).

     

    • Je dois pour ma part reconnaître que comme disais Frédéric Dard, je marche devant mais dans la direction que Mme a choisi. Mais c’est l’équilibre que j’ai trouvé, et qui sauf erreur a longtemps été celui de notre pays. J’aime ma femme et mes enfants et ferai tout pour proteger mon couple, et si il faut pour ça que je laisse Mme choisir le lieu de nos vacances, j’avoue que j’en ai rien à foutre.
      En cas d’urgence, elle sait que je serai là pour la protéger et pour certaines décisions moins futiles, elle me laissera naturellement trancher


    • Eh ho ! qui se ressemble, s’assemble. Dites donc les gars, ne reprochez pas aux femmes que vous avez choisies d’être votre miroir finalement.


    • Qui se ressemble s’assemble.
      Les contraires s’attirent.
      Alors c’est lequel qu’on choisit monsieur je choisis la bonne tirade pour me faire le mousquetaires des expressions ?
      Fermez la à tout jamais :)


  • Excellent, cuptok dans ses excuses elle a dit qu’elle était antiraciste et antisémite...


  • Les "excuses" d’Emma sont affligeantes de soumission. On sent véritablement la détresse d’une fille qui a peur de perdre ses abonnés, et d’être obligée d’aller bosser à super U dès la semaine prochaine.
    Entre ça et les photos à poil pour faire péter le compteur à click, on nage tout simplement dans les eaux de la prostitution.


  • Surtout quand certaines ou la plupart se trimballent en "crop top" au ras du ventre avec le haut des seins bien à l’air, qui est de l’incitation sexuelle, pour derrière prétendre que ce n’est pas pour "exciter" "attirer" mais parce qu’il fait chaud, ça en devient risible

    Dans un haut plus moulant qu’un maillot de bain, qui vient faire sortir le haut des seins, quelle hypocrisie, si t’as vraiment chaud, fou toi directement à poil non ?

    Et toutes ces fiottes émasculés qui viennent défendre ces femmes, et attaquer ceux qui dénoncent ces hérésies

    La femme a ça en elle, attirer, être observé, tout ce qui les représentent sont du mensonge, de la tromperie, de la dissimulation

    On ne voit pas des hommes mettent des short moulants avec des débardeurs pour voir leur torse sous prétexte qu’il fait chaud, ces femmes sont influencés par leur cerveaux inconscients qui lui est le côté réel de la femme, très provocateur, qui lui ordonne d’attirer dans un but de reproduction, leur cerveaux conscient lui rentre en contradiction avec ce qu’elles sont au fond d’elles même, et qui est aussi peu avouable, et c’est pourquoi on en arrive à de téls contradictions, à voir des filles plus à poil que habillé, maquillé comme des putins rue st Denis

    En même temps qu’on a si peu de talent et d’intelligence, on fait le tapin, ce pour quoi elles sont faite finalement, se reproduire

    C’est aussi pour ça qu’on voit des vieilles monopausé depuis des lustres se maquiller, elles peuvent pas s’en empêcher même hors service !

    Et c’est le coeur du problème, ces sociétés modernes qui sont totalement en contradictions et éloignés de la vie réelle sauvage en viennent à bout après quelques siècles, nous sommes des mammifères, à force de ne plus côtoyer la vie réelle, le côté primitif prend toujours le dessus sur cette société robotique dénué de sens, qui se fait toujours au profit de l’état profond afin de détourner les vrais problèmes

    Au fond c’est ça, les humains ne savent plus qui ils étaient, qui ils sont, et ce pourquoi ils sont conçu

    Ils n’ont plus accès au programme qui les contrôle, se pensent libre alors qu’ils sont contraint et manipulé par leur ADN, leur biologie, en oubliant la mort, on oublie qu’on vie

     

    • « En même temps qu’on a si peu de talent et d’intelligence, on fait le tapin, ce pour quoi elles sont faite finalement, se reproduire « Et qui sont les clients à votre avis ? Les hommes ! Non les femmes ne sont pas faites pour le tapin, mais pour élever l’homme vers autre chose que son côté primaire. Tant que les hommes auront leur libido en bandoulière qu’il faut assouvir de suite, on n’est pas près d’évoluer, et comme certaines femmes savent qu’il suffit de séduire certains pour que ça marche, elles l’utilisent. Tant que les femmes seront considérées par les hommes comme des objets, on n’avancera pas. La preuve en est, pourquoi pour signer un contrat, on garnit l’oreiller comme on dit ? Pourquoi au salon de la voiture, il y a des femmes qui tortillent du fion pour attirer l’abruti qui va acheter la voiture croyant qu’il emportera la fille avec ? Vous voyez donc bien que l’homme est ramené à ce qu’il est !! Est-ce qu’au salon des ustensiles ménagers, on a des shippendales à poil devant une machine à laver ? Non ! donc, ça prouve qu’une femme ne mélange pas le plaisir et les affaires, les hommes oui, et c’est leur point faible, et c’est cette faiblesse qu’ils ne digèrent pas finalement. Alors basta, votre analyse d’un type qui prend sa vie pour une généralité.


    • T’as rien compris au message, dans faire le "tapin" je sous entendais s’habiller comme une pute, (une vraie) car elles ne savent faire que ça pour exister et attirer l’attention, les femmes sont souvent bien plus attirantes et excitantes à moitié habillé que totalement nues

      Les femmes sont autant assoifés de sexe aussi, sauf qu’elles, elles le dissimulent pour la plupart car inavouable, et que elles, elles peuvent assouvir tous leurs désirs en un claquement de doigt, alors que l’homme (même beau) fini souvent frustré, l’homme très beau raffle tout (ou riche ou les deux) et le reste rame dans leur barque au gré des vents, elle est là, la réalité

      Oui c’est vrai, le pouvoir de séduction d’une femme a souvent plus de porté et de puissance qu’un homme et encore une fois À PART si il est très beau, tu verrais le nombre de femmes prêtent à se mettre à 4 pattes pour un homme très beau, ça marche dans les 2 sens, sauf qu’ine femme peut juste être passable et bien s’habiller (comme une pute) et jouer la comédie pour arriver plus facilement à ses fins

      La femme n’a aucun rôle pour élever l’homme dans quoique ce soit, être une femme, jolie, qui la ramène pas (trop), qui écoute, obéit (car la raison n’est pas une de ses capacités cognitives les plus développées) et c’est tout, pas besoin de plus hormis qu’elle fasse son rôle de femme, c’est à dire, dans un couple, baiser, se faire baiser

      Moi j’en ai rien à foutre, je tombe pas dans ces submerfuges, ce que tu dis pour le secteur de la vente, oui c’est pas nouveau, mais est-ce que ça me concerne ? Est-ce que c’est moi qui ai décidé de faire ça non ? Le vrai problème c’est que les femmes ne sont plus des femmes et les hommes ne sont plus des hommes

      Je le vois partout, il suffit de parler 5min avec quelques unes pour faire un constat alarmant et quand bien même, si elles sont encore des femmes, la plupart sont des anti nationales, naïves qui n’aiment pas leur pays et qui sont complètement aliénés à la pensée dominante, elles ne font que suivre et ça, ça s’explique biologiquement, et ce constat, ça commence tôt avec des femmes de tout âge, c’est ce que je vois, ce que j’observe

      L’étape souvent manquante est la compréhension de l’Homme, expliquet les comportements, comprendre le cerveau inconscient, conscient, le rôle, notre rôle sur cette terre qui n’a aucun sens mais qui tout ce qui en découle lui est censé, à partir de là, on y voit plus clair, et ça visiblement tu l’as pas compris


    • "La femme n’a aucun rôle pour élever l’homme dans quoique ce soit, être une femme, jolie, qui la ramène pas (trop), qui écoute, obéit (car la raison n’est pas une de ses capacités cognitives les plus développées) et c’est tout, pas besoin de plus hormis qu’elle fasse son rôle de femme, c’est à dire, dans un couple, baiser, se faire baiser » Et vous avez trouvé une femme qui veut vivre avec un homme qui pense comme ça ? Au pire, vous devez bien vous ennuyer dans les conversations, ou au mieux ( pour elle ) elle a trouvé le pigeon avec lequel elle n’est pas obligée d’avoir de la conversation. Finalement, qui est le plus "baisé" dans l’histoire ?? :)


    • Au contraire on parle, peut être que pas mal aiment ça finalement, être des femmes, et pas s’opposer inutilement pour ramener ses pensées biaisés et irrationnelles


    • Le pouvoir de séduction d’une dame, pouvoir absolue face à des masses d’hommes minables suffisamment cons pour croire emporter la voiture et la gonzesse... l’homme dominé par ses hormones, gnagnagna.
      Alors pour vous répondre :
      Le pouvoir du portefeuille d’un homme (homme pourvoyeur)... des moches qui se lèvent des bêtes de courses... elles pensent pouvoir rafler la mise avec ce blaireau. La femme dominée par sa condition anthropologique, fruit de milliers d’années d’évolution.

      Y’en a des charclots gachettes des réponses pourries sans réfléchir au fait qu’on peut le faire un Mirror Force dans la figure ! :D

      Tiens donc, l’un comme l’autre sont des gogols :)


  • #2512862

    Greta et miss Bair de Chanel, toutes deux lancées par les sataniques, semblent être des organismes génétiquement modifiés. Il y a du dysfonctionnement de la Nature là-dessous. Celle-ci a été forcée, et a obéi en renâclant, produisant des êtres bizarres.
    Des jeunes filles blanches telles que les veut ou les voudrait un petit cénacle de pervers ? Parce qu’ils sont, eux, laids comme des poux extérieurement et intérieurement, en dépit de force maquillages, replâtrages, chirurgie, discours humanitaires ?
    Cette rage d’enlaidir et désacraliser la belle jeune fille, louée dans toutes les civilisations, leur est propre. La beauté, l’innocence (préalablement flétrie) ils la veulent pour eux seuls, et nous dispensent la laideur, réservée à la plèbe, laquelle devient partiellement effectivement laide : trop de gras, bête à bouffer du foin, bonne à se faire museler. Ses jeunes personnes encore en fleur sont désignées aux prédateurs sans surface financière (de type maquereau ou mari de papier), et convaincues de s’affubler de vêtements putassiers, pour que de telles unions contre le bon sens se fassent.
    Miss Bair nous arrive de NY. Des chasseurs de mannequins l’ont repérée au marché, paraît-il. Une tête de zombi MK ultra. Parfait, j’achète.


Commentaires suivants