Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

"Pourquoi les multinationales soutiennent-elles Black Lives Matter ?"

Note de la rédaction

Une traduction ERTV.

Joe Rogan interroge Krystal Ball et Saagar Enjeti à propos de la récupération de l’affaire George Floyd par les multinationales.

Soutenez E&R avec lbry.tv

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le but de cette magouille est de pousser les Blancs au communautarisme et ainsi de précipiter la balkanisation des nations occidentales et de ramener la politique à sa plus simple expression ( l’ethnie)...

     

  • Le réveil des américains à la conscience de classe va être musclé.
    Car justement, les USA sont le seul état nation créé directement sur une base capitaliste.
    Et dont toute l’histoire est un mensonge sur lequel on rajoute une couche et encore une couche ...

    sous peu, les esclaves irlandais vont ressortir de terre. Les noirs vont se demander pourquoi les indiens n’ont pas été réduits en esclavage à leur place.
    Et plein d’autres questions.

    Vive les prolos réfractaires de toutes origines !
    contre les marchands du temple capitalistes.

     

  • Petite ironie du sort : toutes ces théories sorties des universités dans les années 60-70 (marxisme culturel, féminisme revendicatif, culte des minorités....) sont en train de mettre la société américaine (mais pas que) en tranche de salami... Un hasard ?



  • "Pourquoi les multinationales soutiennent-elles Black Lives Matter ?"



    Parce que Sorros leur a dit de le faire. Le reste n’est que propagande pour noyer le poisson. Ces deux-là ont le physique de leur trahison.


  • Francis Cousin a déjà dit que si les groupes radicaux du 19e siècle revenaient aujourd’hui, ils tomberaient des nues de voir la pauvreté de nos débats. Selon Francis Cousin, tous ces constats sur les luttes de diversions qui visent à masquer la vraie question de la lutte des classes ont été théorisés et réglés il y a 150 ans !
    Le monsieur dans la vidéo devrait rendre hommage à ses illustres devanciers mais il est probablement comme nous tous, ignorant du passé et rongé par le narcissisme propre au sociétés capitalistes ! Merci encore à Francis Cousin qui est encore plus clair et éloquent que ce sympathique intervenant de la vidéo.

     

    • Ne boudons pas notre plaisir toutefois : voir un américain d’origine indienne (Inde) parler de lutte de classe ... c’est une première !

      Et surtout, ce n’est que le début : les USA perdant leur première place de l’imposture marchande, ils vont subir ce que le continent européen a vécu avant eux.

      Le site Guerre de classe a produit de bons textes et vidéos récemment sur le sujet.
      Rappelant que tout cela avait déjà été conceptualisé il y a très longtemps.


  • J’écoute souvent Joe Rogan dont les invités sont souvent très pertinents et "out of the box" quels que soient les sujets abordés. Cette vidéo ne m’a pas déçue, on est dans le ton !
    Deux points : Le premier (quand on écoute Soral depuis des années on est normalement vacciné) est de ne pas tomber dans l’ingénierie sociale qui vise à cibler le sociétal ou l’ethnie comme le fil d’ariane des problèmes/ ou solutions de notre société.
    Le second est (et c’est certainement le plus compliqué) est de s’éloigner puis de se séparer de la matrice consumériste. Au niveau alimentaire, c’est simple dès lors que l’on vit en province, on peut faire vivre sa famille sans mettre un pied dans un hyper (exit danone, unilever, nestlé...etc). après c’est du bon sens, la restauration de meubles, le bricolage, la couture, le rachat de fringues seconde main (souvent neuves), voiture d’occasion si pas le choix de conduire pour gagner sa croûte, la santé par l’alimentation et les plantes, les bonheurs simples, ...sortons de la matrice Amazon & Co et de ce qu’elle représente. Ces mer*** ne vivent que pour le pognon (vie terrestre) et le pouvoir.

    Reste néanmoins l’indépendance énergétique...(plus compliqué).
    A ce jour les seuls enc**** dont je dépends sont l’eau, le gaz, l’électricité, internet et le pétrole. Ce qui est déjà de trop !

     

    • Pour Rogan ;
      OK pour l’originalite de sa programmation.
      Par contre le bestiau est fourbe comme une anguille !
      Il a pas hesite a chier sur son pote Gavin Mcinness quand le saltimbanque Canado-Alcolo-Ecossais etait dans l’oeil du Cyclone Mediatico-judicaire a cause des Proud Boys !

      Bref !
      Aucune confiance en cette girouette/Faux rebelle.


    • Evidemment si tu mets la barre trop haute tu sera toujours decu. Ca n’est ni un Soral ni un Cosette, il habite LA, et il est libéral au niveau des moeurs mais sa virilité et son amour pour le sport le ramene a la réalité. Unicité des sexe ca passe pas avec lui par exemple, tous les SJW se font démonter. Il n’est pas pro Trump mais il démonte Joe Biden pour ses manques cognitifs, bref c’est une force positive dans l’Amerique d’aujourd’hui surtout face a CNN. Il est super pote avec Bill Burr, il se foutent de la gueule d’hollywood. Il explique bien qu’Epstein ne s’est pas suicidé etc.

      Il a meme invité le Alex Jones d’infowars, meme si c’est pour lui tenir tete sur beaucoup de sujet (faut dire que le loustic est quand meme pas mal barré, c’est un americain d’aujourd’hui on est loin de Soral).


  • Le noir occidental est un être qui est passé d’aborigène à esclave. Il est déraciné, déstructuré, facile à manipuler. Ce non-état, attend les futures générations toutes races confondues.

    Bien que les noirs soient majoritairement catholiques, ils servent de faire-valoir à la lutte contre le christianisme soit-disant esclavagiste, raciste, patriote.

    Le noir est aussi un symbole double pour ces athégristes, un animal pas trop futé et l’homme primordial, la conscience sauvage, la force. Une sorte d’Adam burné.

    " L’important c’est de bien péter la gueule du père."
    " Après les plantations, on pourra les faire chanter."
    " Il y aura toujours un p’tit billet à se faire. " Dieudonné

     

  • Les multinationales soutiennent ce mouvement, tout simplement car elles suivent Soros et consorts dans leur travail de division et pousse au crime, entre blancs, noirs et on en passe.
    Qui dit multinationales dit mondialisme malsain.

     

    • Donc bmw c’est malsain ?


    • Encore plus imple : les multinationales cherchent à se faire des clients pour se faire de la thune, c’est tout !
      Si demain la tendance s’inversait et que les marketeux disent, faut y aller, y’a des billets à prendre, elles iront, c’est tout !

      Aucune multinationale ne fait de politique autre que celle d’améliorer son CA et les dividendes de ses actionnaires !

      Tout le reste n’est que délire intégral !
      Quand BLM ne sera plus porteur, les acteurs retourneront dans leurs ghettos, fumer leur crack devant leurs télés UHD 4K récemment pillées !


  • C’est la première fois que j’entend un commentateur américain désigner et identifier la manipulation sociétale utilisée pour détourner le peuple de la question sociale. Si ce discours se développe aux états unis, les gafa’s et l’établissement américain ont du mouron a se faire.


  • Ils soutiennent BLM en paroles ou donnent de l’argent à grand renfort de publicité parce que ça n’engage à rien et qu’ils peuvent ainsi redorer leur image tout en cachant la réalité de leur complicité, voire leur responsabilité dans l’exploitation des enfants et des démunis du Tiers monde. Pur opportunisme sans âme. Pendant ce temps, les Amérindiens, les Premières Nations d’Amérique sont toujours aussi réprimées par les autorités au service de ces mêmes corporations inhumaines, lorsque par exemple elles tentent de bloquer la construction d’un pipeline sur leur terre.

     

  • #2512156

    - L’entreprise est une société à but lucratif.
    - Le profit repose sur un produit, donc une invention.
    - L’invention est le seul acte de toute la vie de l’entreprise qui a un aspect "révolutionnaire".
    - Tout le process en aval de l’invention est un process "me too" : d’imitation.
    - Par exemple, Ford est inventif sur sa chaine et horriblement conventionnel dans tout le reste de son entreprise : son esprit conventionnel était entièrement au service de son invention qui, sans lui, n’aurait pu prospérer.

    Une fois que l’on comprend cette contradiction congénitale de l’entreprise, (la névrose de l’invention et du conformisme coexistant ensemble) , on comprend mieux :

    - qui a fourni les troupes des bobos moyens, esprits convenus qui empoisonnent notre société,à la fois révolutionnaires en carton et totalement alimentaires et rentiers chaque 30 du mois.

    - pourquoi des multinationales (donc des entités de bobos aggravées par le nombre) croient que ce qui est inversé est "nouveau" et que ce qui est "à l’envers" est rentable.(alors que c’est tout l’inverse depuis au moins l’Ecclésiaste et les proverbes de Salomon).

    Ne vous inquiétez pas : Dieu est bon.

    A la fin de l’année, à ces esprits bornés et convenus, Il va leur corriger leur copie sur la bottom line, celle des profits et des pertes.

    En effet, leur révolution en carton qui n’aura donc fabriqué que des pertes, aura aussi rédigé par la même leur licenciement collectif.

    Le syndrome BFM.
    L’Oréal prépare déjà son plan social pour Noel.

    C’est cela qu’il y a de bien avec le bon dieu : chacun ne paye que ses conneries.


  • Du Soral dans le texte.


  • Les multinationales soutiennent "Black Lives Matter" car cela leur rapporte de la publicité gratuite. En effet, elles profitent ainsi par ricochet de l’énorme couverture médiatique qu’en donnent les médias mainstream. Au bout du compte, que les gens en pensent du bien ou du mal, elles s’en fichent royalement car, pour elles, ce qui compte c’est qu’on parle d’elles : des multinationales, des enseignes et des marques. C’est ça qui fait vendre et c’est bien parti pour que toutes ces multinationales voient leurs chiffres d’affaires exploser encore plus que d’habitude. Seul le boycott de ces firmes ou une forte imposition des États pourra arrêter leur développement.


  • Il serait temps de ce passer de ces escrocs et de leur produits chers dans toutes les notions, et souvent merdiques. On peut vivre aisément dans elles. Il y a toujours des alternatives et si vraiment il n’y en a pas, on fait autrement. Avant d’acheter quelque chose il faut savoir d’où cela provient.


  • En résumé, le vrai combat, que les élites veulent éviter à tout prix en continuant à diviser (notamment par le racialisme)...les 99%


Commentaires suivants