Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Entretien avec Élie Hatem suite à l’agression de l’UEJF

Élie Hatem, membre du Comité directeur de l’Action française, revient sur son agression par des militants de l’Union des Étudiants Juifs de France le 31 janvier 2019 à l’Université de Bobigny. Ce groupuscule communautaire, grassement financé par l’État, avait interrompu un cours de droit professé par Élie Hatem provoquant l’incompréhension et la colère légitime des étudiants.

 

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2166383

    Je connais Maître Hatem par l’intermédiaire de Maître Manry,
    C’est un homme extraordinairement intelligent et d’une culture rare.
    Son jugement est sur et précis.

     

    Répondre à ce message

  • #2166389
    Le 25 mars à 16:40 par le moine vengeur
    Entretien avec Élie Hatem suite à l’agression de l’UEJF

    Y’en a marre de la police de la pensée que certains nous imposent.
    Nous préserverons notre identité française,chrétienne et catholique,notre identité culturelle et civilisationnelle,persuadé,que la France ne mourra pas dans ce qui fait sa spécificité.
    Maintenant,à la place de ce Monsieur,se pose la question s’il a bien fait de démissionner et donner ainsi raison à ses détracteurs,car le mal est fait,et une décision de justice en sa faveur ne fera qu’un petit filet dans la presse.
    Rappelons ce vers de Beaumarchais :"La calomnie,Monsieur,vous ne savez guère ce que vous dédaigniez:j’ai vu les plus honnêtes gens prêts d’en être accablés..."

     

    Répondre à ce message

  • #2166393
    Le 25 mars à 16:45 par l’artilleur de Metz
    Entretien avec Élie Hatem suite à l’agression de l’UEJF

    L’intervieweur est nul à lire sa feuille, ça nuit au sérieux de cette chose grave.

     

    Répondre à ce message

    • #2166412

      L’interviewer est courageux il se forme, ne soit pas aussi con ! Bon courage a ce jeune.

       
    • #2166642
      Le 26 mars à 01:55 par François Desvignes
      Entretien avec Élie Hatem suite à l’agression de l’UEJF

      @karim

      Où vous avez vu que le chirugien pouvait se former sur le patient et non pas exclusivement sur le cadavre ?

      L’artilleur de Metz a raison :

      niveau zéro de professionnalisme.
      Aucune déontologie.
      Aucun respect
      Dehors.

       
    • #2166676

      Bonjour , en réponse à François avant de devenir chirurgien tout le monde à deja mis un pansement...vous ne regardez que la forme alors que ses questions sont pertinentes.... alors courage à ce jeune ...
      farida

       
    • #2166749

      J’y vais de mon grain de sel.
      Pour l’avoir écouté lors de la conférence de Rungis (il remplaçait Hatem), je ne peux qu’être d’accord avec l’artilleur et François.
      D’ailleurs, sa "prestation" est passée à la trappe de la retranscription vidéo... Pas pour rien : c’était une blougi-boulga parfaitement incohérent. Le tout ponctué de manières linguistiques dignes des pires analphabètes en survêtement de cités. Je lui ai d’ailleurs fait la remarque en privé après la conférence.
      Mais l’excès de sévérité est inutile. C’est vrai qu’on pourrait attendre qu’il maitrise un minimum les sujets pour lesquels il s’entretient avec son interlocuteur, mais le nez sur ses notes, pas de quoi fouetter un chat non plus.
      Découvrant Élie Hatem à travers cet échange, je déplore son absence lors de la conférence, ça aurait ajouté à la qualité déjà présente.

       
    • #2166778

      « Où vous avez vu que le chirugien pouvait se former sur le patient et non pas exclusivement sur le cadavre ? »
      D’où avez-vous vu que ce genre de comparaison entre un chirurgien et ce jeune interviewer était pertinente ?! C’est n’importe quoi ! Et puis si ce jeune garçon fait cela au titre du militantisme et de convictions sincères et personnelles, qui êtes-vous pour dire « dehors ! » ?!

       
    • #2166869
      Le 26 mars à 15:44 par François Desvignes
      Entretien avec Élie Hatem suite à l’agression de l’UEJF

      A ceux qui prétendent qu’il faut être indulgent envers le militant et que ce qui compte c’est le fond et non la forme,

      Primo :

      Le militantisme excuse beaucoup mais pas tout : il excuse l’amateurisme mais pas le sketch. Surtout quand il frise le mépris ou le sabotage.

      Secundo :

      La forme est au service du fond et le fond sans la forme signe sa ruine.

      Si l’interviewer avait soigné un tant soit peu sa forme en apprenant son texte, qu’est-ce que cela aurait retiré à l’interview ? Rien. Et lui aurait ajouté ? Tout

      Un jour, une avocate se présente en sabots pour plaider .

      Le Président : "Maitre, pourquoi n’êtes-vous pas venue en pantoufles ??"
      L’avocate " ???...???"
      Le Président : " Ça aurait fait moins de bruit que vos sabots ...et on aurait pu vous entendre"
      L’avocate : " Si le tribunal préfère la Charente à la Lorraine, je sollicite une suspension d’audience pour aller me fournir à la Belle Jardinière" (ancien grand magasin sur les quais)

       
    • #2166996

      « Le militantisme excuse beaucoup mais pas tout : il excuse l’amateurisme mais pas le sketch. Surtout quand il frise le mépris ou le sabotage »
      Je n’ai vu aucun mépris dans cette interview, je n’en dirais pas autant de votre intervention.
      La forme est importante, mais si le fond est là il y a donc de quoi relativiser car c’est cela qui compte le plus en effet, du moins pour qui a le sens des priorités.
      Et puis si chacun s’investissait autant que ce jeune homme semble le faire, il y aurait sûrement tout lieu de s’en réjouir. Enfin, il milite et agit en France. Ce n’est pas un français qui pérore depuis la Chine comme d’autres le font depuis le Japon.

       
    • #2167101
      Le 26 mars à 21:56 par leventduchaos
      Entretien avec Élie Hatem suite à l’agression de l’UEJF

      @ Ceslaoui

      je vous rejoins totalement !
      cette conférence était une honte pour l’AF
      N’y avait il pas une personne de qualité pour les représenter ?
      et là on le revoit, toujours aussi nul !
      quand on voit l’AF à lyon où tous les anciens ce sont barrés et que la plupart sont parti au bastion social.
      Maintenant à la tête de l’AF Lyon il y a un jeune blanc bec avec un nom juif, qui va t’expliquer que c’est Alsacien, avec un père qui a travaillé en israel !
      Ils descendent avec un peu de chance, ils trouveront du pétrole ?

       
    • #2167585
      Le 27 mars à 20:25 par Philippe_AF
      Entretien avec Élie Hatem suite à l’agression de l’UEJF

      @ leventduchaos

      Attention ne confondez pas l’Action Française qui interview Élie Hatem avec le CRAF qui usurpe le nom et s’est ultra sionisé comme vous avez pu le voir. L’ AF (avec l’association Amitié et Action Française qui a l’aval du Comité Directeur) est en train de se remonter et de retrouver sa vraie doctrine. Ça fait seulement 6 mois, laissez leur un peu de temps !

       
  • #2166422

    Cette vidéo ressemble (surtout au début) à une sorte de justification. Ce qui est dommage. Je pense qu’il eut été plus judicieux d’inviter ces personnes à entrer en contact au plus vite avec la population masculine grecque, ou s’il ne sont pas voyageurs, de prendre contact avec le directeur de publication de Dieudonné !

     

    Répondre à ce message

    • #2166496

      « Cette vidéo ressemble (surtout au début) à une sorte de justification. »

      Et le titre "agression" à une sorte de victimisation. Le terme provocation serait plus approprié tout en gardant notre fierté, face à ces gamins restons droit (même si c’est vrai le lobby dans son ensemble est a une démarche agressive, mais il n’y a pas à proprement parler ici d’agression).

       
  • #2166460

    Israélite, nationaliste français et Monarchiste. Un oiseau rare dans cette ethnie, et infiniment plus sain d’esprit que ceux qui se sont permis de l’agresser. Ceci, malgré la présence d’agents de sécurité, puis d’une police autrement plus dynamique pour matraquer/éborgner/estropier du Français (comme par hasard). Du racisme positif ; la démonstration du deux poids deux mesures. L’ambiance devient de plus en plus pesante dans ce triste endroit du monde. Le plus extraordinaire, c’est que ceux qui tyrannisent et dévastent socio-économiquement ce pays, n’ont pas l’air de savoir comment se termine toujours ce genre de comportement...

     

    Répondre à ce message

    • #2166491

      Il n’est pas Israélite du tous, c’est un Arabe Francais Chrétien (par sémite il veut dire Arabe).
      Les sémites sont suposer être les descendant de Sem (Sam) fils de Noé, mais en realitée c’est tous les blancs aux yeux rond, les Arabes les Israelite d’europe, et les Blancs d’Europe et oui les blancs sont techniquement comme les Arabes des Semites.

      On divise par trois, les fils de Noé :
      -Sem (semites)= Blancs donc ( Soral est semite, Dieudo est a moitié semite par sa mère)
      -Cham= Les noires de peau
      -Zaphet= tous ce qui est Asiat

       
    • #2166506

      Elie Hatem est un juif d’origine libanaise. Mais peut on le considérer comme juif alors qu’il a embrassé la religion catholique ?

       
    • #2166511

      Elie Hatem n’est pas juif mais franco libanais.

       
    • #2166600

      Il me semble qu’il est Franco-libanais d’origine libanaise maronite comme julien Rochedy et Serge Ayoub, il n’est donc pas du tout juif.
      @ Karim
      Le terme sémite reprend le personnage de Sem pour donner un nom à des peuples (Sémites) apparentés et qui parlent des langues apparentées. L’hébreux, l’arabe et l’araméen sont des langues très proches ayant une origine commune par exemple.La même chose s’applique aux Indo-européens à qui on a donné ce nom parce qu’ils ont envahi l’Europe et l’Inde. Les IE, en réalité, comme les Sémites, ne se sont jamais auto-désignés comme ça. Il y a des soupçons que les IE se soient auto-désignés comme "Aryens", c’est comme cela que se sont désignés les "Indo-Iraniens" en tout cas.
      Il ne faut donc pas donner beaucoup de crédit aux mythes bibliques sur l’ascendance des uns et des autres, autrement les noirs seraient des blancs dont l’ancêtre aurait été maudit et aurait été transformé en noir. Je vous laisse imaginer combien cette affirmation est ridicule.
      Les blancs ne descendent donc pas de Japhet et ne sont pas non plus sémites. Ils sont en revanche linguistiquement et partiellement "racialement" Indo-européens, lesquels ont envahi l’Europe et une grande partie de l’Asie à partir d’un foyer originel localisé dans la steppe russe au nord du Caucase (culture yamnaya). En revanche, on peut dire que les Sémites, Hamites (nord africains), Iranien, Caucasiens, originels et non métissés et plus partiellement les Afghans, Pakistanais et Indiens du nord, qui sont eux métissés aux australoides et pour certains aux mongoloides, font partie avec les Européens du groupe racial appelé "caucasoide" ou "europoide" ou plus largement nommé "ouest eurasien".

       
    • #2166700

      Je suis pas sûr, je vais peut-être dire des bêtises mais dans la Bible, et seulement la Bible, ou du moins les textes saints.
      Il me semble que Japhet va en Europe (ou du moins en Europe de l’Est) et non en Asie, le peuphe dit "japhétique" le plus oriental sont les perses (dont je n’ai jamais compris pourquoi ils seraient davantage fils de Japhet que fils de Sem).
      D’ailleurs ils ne me semblent même pas que l’Asie fasse partie de l’idée, pour l’époque la limite de l’Orient c’est l’Indus et les Indiens, facilement associable a des perses de l’Est (type parthe ou sassanide) par les peuples du centre du vieux monde.
      Sem serait l’ancêtre des arabes, israëlites, mésopotamien, araméen etc. Donc le centre du "Vieux Monde"
      Quant à Cham c’est l’Afrique et surtout les peuples Egyptiens et Ethiopiens (les subsahariens n’étant jamais évoqué dans la Bible).
      Dans l’hypothèse où la Bible a juste, ou du moins le récit de Noé, si les européens sont des descendants de Japhet. Il n’est pas dis, non plus il me semble, que les fils de Noé ait une couleur différente ni qu’ils aient changé de couleur de peau a un quelconque moment, l’opposition entre les fils de Noé n’est pas sur ce critère là.
      Après je peux me tromper, je n’ai pas la Bible a proximité, sinon j’aurais pu vérifier, mais il m’as toujours été appris que l’Europe et plus largement le Nord était revenue à Japhet, le centre et l’Orient pour Sem et l’Afrique ou le Sud pour Cham.
      Cham dont le fils sera ensuite maudit par Noé et condamné à servir les fils de Japhet et de Sem (métaphore ou image de l’esclavage selon moi, d’autant que le délit de Cham est de ne pas avoir recouvert de vêtements sont père, ivre, et d’aller plutôt chercher ses frères pour se moquer de lui, or le vêtement est un symbole de civilisation et de raffinement chez les peuples types Japhétique ou Sémite).
      J’ai toujours vu se récit autant comme la "Table des peuples" mais aussi comme une justification, plus ou moins logique, plus ou moins justifiée, plus ou moins légitime de la domination de certains peuples sur d’autres (à savoir, ici et seulement ici dans ce cas de figure précis, la domination perpétuelle que les diverses civilisations ont eu sur l’Afrique à savoir les fils de Cham). Il me semble d’ailleurs que le fils maudit de Cham est Canaan, ça doit bien avoir une signification, qui s’éloignerait plutôt de ma comparaison avec l’esclavage, mais c’est que des souvenirs, j’ai pas le livre sous la main.

       
    • #2174716
      Le 10 avril à 04:49 par Michelly58
      Entretien avec Élie Hatem suite à l’agression de l’UEJF

      Ce qui frappe c’est encore une fois la lâcheté de flicaille fasse à tout les groupuscules communautaires, il n’y a rien à tirer de cette police aux ordres.

       
  • #2166596

    Notre ami Hatem est un fidèle. il avait créé les statuts du craf pour sauver l’AF et la protéger de M. de Crémièrs. Il est toujours membre du comité directeur, fidèle à la doctrine du nationalisme intégral. cette année l’AF à 120 ans et cette année elle.renait aussi sur des bonnes bases doctrinales
    . bravo à tous ces jeunes qui se remuent pour montrer aux français la voie royale du salut national. Merci aussi à er pour la publication des livres de Maurras.

     

    Répondre à ce message

  • #2166655

    On est trop docile face à ces associations communautaires. Il va falloir taper du poing sur la table. Ces associations sont le cancer de la France. Je rappelle que c’est l’argent des français qui financent ces associations communautaires. Les communautés sont interdites dans la République Française.
    Si ces gens se regroupent en communauté c’est parce qu’ils sont faibles individuellement

     

    Répondre à ce message

  • #2166746
    Le 26 mars à 12:10 par tabouret1789
    Entretien avec Élie Hatem suite à l’agression de l’UEJF

    l’ uejf est un groupuscule subventionné par nous (les gentils cons)....pire, la ldj (ligue des danseuses), non seulement grassement subventionnée aussi et s’ entraînant à Paris dans des locaux de la police, est reconnue comme "groupe terroriste" en zunie et même en israel....Nous, on se les farcit. (demander tous renseignements à Mr Meyer).

     

    Répondre à ce message

  • #2166824

    Bel homme.
    Beau discours.

     

    Répondre à ce message

  • #2166983

    Ce noble Monsieur me semble assez franc (maçon) et de toute bonne foi (catholique romaine) ... ;D mdr !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents