Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Erdoğan accuse la France "d’encourager les terroristes"

Et prédit une série d’attentats en France

Le ton monte encore d’un cran entre la Turquie et la France : après la réception d’une délégation de responsables kurdes de Syrie à l’Élysée le 29 mars, Ankara voit rouge et accuse Paris d’encourager le terrorisme.

 

Le 7 avril, le président turc Recep Tayyip Erdoğan a accusé la France d’« encourager les terroristes », témoin des tensions entre Ankara et Paris sur le dossier syrien. En cause : la réception le 29 mars par Emmanuel Macron de représentants des Forces démocratiques syriennes (FDS), une coalition arabo-kurde dirigée par les milices kurdes YPG (Unités de protection du peuple), visée par une opération militaire turque dans le nord de la Syrie.

« La France encourage les terroristes en les recevant au palais présidentiel », s’est indigné Recep Tayyip Erdoğan, selon l’agence Reuters, lors d’un discours à ses partisans dans la province de Denizli, dans le sud-ouest de la Turquie. Et de préciser : « Tant que les pays occidentaux continueront à soutenir des terroristes, ils continueront d’être la cible d’attaques terroristes en réaction. »

Selon des propos rapportés par France 24, le président turc a également prévenu les puissances européennes : « Aussi longtemps que vous nourrissez ces terroristes, l’Occident se noiera. »

Avant ces déclarations du chef d’État turc, son ministre des Affaires européennes, Omer Celik, avait déjà invité Paris à choisir son camp – entre la Turquie et les milices kurdes – « dans le cadre de la lutte contre Daech » dans le Nord syrien, dans un entretien accordé le 5 avril à Reuters.

 

Emmanuel Macron avait appelé à un dialogue entre Turcs et FDS

Lors de sa rencontre avec les représentants des forces kurdes à l’Élysée, Emmanuel Macron avait espéré « qu’un dialogue puisse s’établir entre les FDS et la Turquie avec l’assistance de la France », tout en précisant que Paris ne prévoyait pas – contrairement à ce qu’avaient affirmé des responsables kurdes – « de nouvelle opération militaire sur le terrain dans le nord de la Syrie en dehors de la coalition internationale anti-Daech ».

Le président turc n’avait guère goûté cet appel français au dialogue entre Ankara et les milices kurdes syriennes. « Qui êtes-vous pour parler de médiation entre la Turquie et une organisation terroriste ? », avait lancé le 30 mars Recep Erdoğan, avant d’ajouter : « Nous n’avons pas besoin de médiation. Depuis quand la Turquie veut-elle s’asseoir à la table d’une organisation terroriste ? D’où avez-vous sorti cela ? ». L’Élysée avait apporté le même jour des précisions sur ses propositions de médiation.

 

Les Occidentaux tiraillés entre Ankara et milices kurdes

La Turquie a lancé fin janvier l’opération militaire « Rameau d’olivier » dans le nord de la Syrie, sans l’autorisation de Damas, afin de chasser les milices kurdes des YPG de la ville d’Afrin. Le 18 mars, l’armée turque et ses alliés, parmi lesquels les rebelles de l’Armée syrienne libre (ASL), ont repris le contrôle de la ville. Une conquête militaire, entachée de scènes de pillage rapportées notamment par l’AFP, contre laquelle les chancelleries occidentales ont haussé le ton.

À présent, la Turquie entend étendre son opération contre les milices kurdes dans le Nord syrien à Tal Rifaat, située à une cinquantaine de kilomètres à l’est d’Afrin, avant de continuer vers Manbij, Aïn al-Arab (nom de Kobané en arabe), Tal Abyad, Ras al-Aïn et Qamichli.

Voir aussi, sur E&R :

La France et le terrorisme chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

30 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Eh bien, la politique internationale se lâche dernièrement. Les masques tombent avec tant de décomplexe qu’on ne peut se rendre qu’à l’évidence, la tension est à son comble.

    Je n’ai pas encore d’enfants et m’imagine déjà comment évoluer en mode survie avec mon clebs, et je cherche désespérément des Français dignes que je me bouge le cul pour eux.
    Et bien ils se font plutôt rares.
    Par contre il suffit de croiser des enfants pour se sentir gonflé à bloc pour botter du cul de traitre !

     

    • J aime le commentaire ! Effectivement on recherche les résistants, on refoule les moutons (qui sont beaucoup), et on se prépare...
      Vite une cohésion entre nous Français avertis et réfléchis sur la situation catastrophique de notre pays.


  • #1938893

    Les Kurdes ont pour allié israël, la France est une colonie israelienne elle doit donc répondre aux ordres de son maître. Malgré cela elle essai de faire croire à une position du milieu ce qu’elle a été il y a bien longtemps. Pour cela elle utilise un écran de fumée en disant voulant aider à renouer le dialogue entre turcs et kurdes.
    La France se met dans une mauvaise position et ne défend pas ses intérêts en agissant ainsi cela c’est stupide à l’image du pantin qui gouverne.


  • #1938895

    "Aussi longtemps que vous nourrissez ces terroristes, l’Occident se noiera".
    Tout est dit. DAECH Al Qaïda et cie = entité sioniste mossad et ses alliés.
    La France a financé le Front Al Nosra branche syrienne d’Al Qaïda, rebaptisé ou regroupé aujourd’hui sous la bannière Jaïsh Al Islam.
    La France a souhaité participer à la réunion tripartite d’Ankara du 04/04/2018 sur la Syrie Turquie Iran Russie, l’Iran l’a envoyé chier.
    La Turquie intervient en Syrie avec l’accord du gouvernement LÉGITIME syrien et ses alliés Iran Russie.
    Quant aux USA et alliés sionistes dont la France ils ont perdu la guerre en Syrie donc tous les moyens sont bons.

     

    • "La Turquie intervient en Syrie avec l’accord du gouvernement LÉGITIME syrien"
      Il me semble bien que l’article précise explicitement l’inverse, après cela arrange potentiellement le gouvernement syrien, mais visiblement cet affrontement turco-kurde au nord est unilatéral


    • #1938969
      le 08/04/2018 par Indigne de megadeth
      Erdoğan accuse la France "d’encourager les terroristes"

      "La Turquie intervient en Syrie avec l’accord du gouvernement LÉGITIME syrien"

      Qu’est-ce qu’on ne peut pas lire ou entendre parfois... mon Dieu !
      L’armée turque accompagnée de ses milices jihadistes (les ex-daesh recyclés) n’a rien à faire en Syrie et elle n’y est sûrement pas invitée par le gouvernement syrien !

      Pire, le fou furieux erdogan est l’ennemi juré du président syrien qu’il a promis d’éliminer coûte que coûte !

      L’invasion turque n’est que le résultat de la compromission de Putin... et ce n’est pas la première fois de l’histoire où les Russes (comme les Français, Américains ou Anglais ont bien pu le faire aussi) trahissent leurs alliés !


  • Les Turcs vont occuper le Kurdistan syrien comme les Israéliens (leurs alliés depuis 1949) occupent la Cisjordanie palestinienne .


  • Qui dit vrai, qui dit faux ? Allez savoir, mais en gros, ce sont encore les populations qui vont trinquer, comme toujours.

     

  • #1938931

    Tant que la Turquie fait partie de l’OTAN, la crédibilité d’Erdogan est très relative. Quel rôle joue-t-il réellement ?

     

  • #1938939

    "Le ton monte" je dirais volontairement , mais le plus dangereux c’est que personne nous protège et pire encore ne nous laisse se protéger nous même bien au contraire le gouvernement veux notre mort et il emploiera tout les moyens pour cela , une bon raz de marée de Turcs en France serais la bienvenu pour les sioniste avec prolifération en Europe entière

     

  • Merde ça va vite quand même !
    « Nantes : un mannequin à l’effigie de Macron pendu, LREM dénonce un "appel au meurtre" »
    https://www.huffingtonpost.fr/2018/...
    Le mannequin a été pendu, frappé puis brûlé dans le cadre d’une manifestation contre la politique du gouvernement.


  • #1939020
    le 08/04/2018 par Je suis pas Charlie
    Erdoğan accuse la France "d’encourager les terroristes"

    Cette fois-ci on peut faire confiance à Erdogan car en matière de terrorisme c’est un fin connaisseur. Il n’aime pas que les autres viennent mettre leur petit grain de sel dans sa chasse gardée. La France n’a aucun intérêt dans ce conflit contre la Syrie. Si la France s’implique pour soutenir le séparatisme kurde c’est parce que c’est bon pour "Israël". Quel malheur ! Des français vont mourir pour un régime qui oeuvre à la destruction de la France et de toutes les nations souveraines. Mais la Turquie ne l’entend pas de cette oreille. C’est bon pour l’axe de la résistance. Malgré son rôle néfaste dans la déstabilisation de la Syrie, la Turquie ( comme l’Iran et la Russie) ne permettra jamais la création d’un État kurde au nord de la Syrie. L’ émergence de ce redoutable front anti séparatiste devrait normalement inciter la France à clôturer le dossier syrien mais hélas la France est occupée. La France s’entête car c’est pas bon pour le régime infâme qui occupe Jérusalem.


  • Bonjour, la prédiction faite par Erdogan laisse craindre le pire. Il avait fait la même chose avant les attentats du Bataclan et de Bruxelles... et après que F. Hollande eut reçu des Kurdes à l’Elysée. (Voir article de T. Meyssan, http://www.voltairenet.org/article1... )


  • Quand Macron parle de "médiation" entre ypg/pyd/pkk en sous-titres ça veut dire "Erdogan retire tes troupes de Syrie et laisse nous faire la partition du pays". Ce qui était, depuis le début, le motif de cette guerre d’ingérence maquillée en guerre civile.
    Aujourd’hui le "conflit" ne s’étant pas soldé comme l’attendait l’axe Atlanto-Sioniste et au vu des sommes investies pour la partition de la région les masques tombent et les Américains qui, malgré leur détestation pour une Turquie qui n’est plus aux ordres, ne peut pas envisager un conflit ouvert avec leur "allié" d’hier sachant que la Turquie abrite (à la base de Kürecik) des missiles Patriot dirigés vers l’Iran censés "protéger" l’entité Sioniste d’une "attaque" de l’Iran d’où leur absence de réaction à Afrin et le renforcement de leur présence à Münbiç et leur "pronostic" qui est que la Turquie n’envisagera pas non plus un conflit ouvert avec eux en les attaquant à Münbiç d’où cet appel à leur larbin habituel, le Président Macron, pour tenter de "convaincre" les Turcs de ne plus s’opposer à leur agenda de partition, une sorte de méthode douce. La semaine dernière le Pentagone a même proposé
    (Fait totalement inédit) à la Turquie un transfert de technologie des missiles Patriot pour leur faire renoncer à leur collaboration militaire et stratégique avec la Russie (achat et transfert de technologie des missiles S-400 - qui surpasse les Patriot Américains) et à leur faire accepter leur agenda. Le mentor politique d’Erdogan, Necmeddin Erbakan, la paix soit sur lui, disait déjà en 1992 (un an après la 1ère "guerre" en Irak) : "Les Occidentaux peuvent mettre à feu et à sang tout le monde Arabe mais un pays est différent de tous les autres, c’est la Syrie. Souvenez que si un jour ils attaquent la Syrie, leur véritable objectif est la Turquie".
    L’histoire, pour ceux qui la comprennent et en tirent des enseignements lui donne absolument raison sachant que, si elle réussit, la partition de la Syrie est une étape préalable à une tentative similaire en Turquie et en Iran avec, comme point d’orgue, un encerclement total de la Russie.
    Les nouvelles arrivées de Pompeo et de Bolton montrent que les Usa sont déjà préparés à aller vers ces étapes de confrontations directs.
    La Turquie préfère faire barrage au projet hors de ses frontières tirant les enseignements de "l’Art de la Guerre" mais elle est vulnérable sans le "parapluie" qu’offre les missiles Russes S-400 d’où l’accélération de leur date de livraison.


  • « Tant que les pays occidentaux continueront à soutenir des terroristes, ils continueront d’être la cible d’attaques terroristes en réaction. »
    Je sais pas vous comment vous interprétez mais moi je comprends que La Turquie n’informera pas la France si elle venait à savoir que des attentats contre la France sont en cours de préparation. Comme elle connaît bien Daesh pour les avoir laisser passer par ses aéroports, elle n’aura donc aucune difficulté à les laisser repartir dans l’autre sens....

     

    • "Comme elle connaît bien Daesh pour les avoir laisser passer par ses aéroports"
      La Turquie à 900km de frontière avec la syrie, plus de 3000000 de réfugiés,rappelle moi le nombre de terroristes qui ont attaqué le Bataclan par exemple ? Ces types sont rentrés comment chez vous . Si c’était aussi facile pourquoi vos policiers ne les ont pas arrêtés.
      Ne faites pas l’hypocrite,
      Arrêter de répéter bêtement les imbéciles.


    • @tolgam
      l’erdog que vs ne supportez pas d’être critiqué n’a pas seulement laissé entrer ses cousins daeshiens mais il les a nourris, logés, financés, armés, au détriment de sa propre population.


  • La France se découvre beaucoup ça ne marche pas avec les seigneurs
    Et dire que ces musulmans ne vont pas trop dormir ils ont déjà prouvé qu’ils peuvent gérer et à bien des situations International


  • Emmanuel Macron sacrifiera t-il plus de français que Hollande pour servir les intérêts sionistes ?!!!

    On fera les comptes à la fin de son mandat...

    En quoi le "Kurdistan" serait le problème de la France ? Qu’est-ce qu’on branle en Syrie ? Dans l’intérêt de qui et de quoi ?

    A part l’israël, qui a intérêt à l’emergence d’un Kurdistan ? Pourquoi Bhl défend le Kurdistan bec et ongles ?

    Combien d’enfants allons nous devoir encore donner au Moloch sioniste ?

    Et ces "kurdes", ils sont prêts à foutre l’humanité toute entière pour un lopin de terre bien à eux ?!!! Prêts à toutes les alliances et compromissions, comme des sionistes ? Va t-on bientôt découvrir pourquoi, eux aussi, "ont beaucoup souffert" ?

    Ils disent "combattre Daesh", mais que font tous ces soldats, qui étaient encore hier de Daesh, dans leurs rangs ?!!!

    Et Massoud Barzani, qui est ce charmant personnage kurde ? Son parcours de rebelle dans la Cia...

    Et puis, les kurdes n’y seraient pour rien dans le massacre des arméniens ?...C’est pas ce que certains en disent...

    Les kurdes ne sont pas tous de gentils vendeurs de sandwichs grec...il serait bien d’étudier l’histoire de ce peuple en profondeur...


  • Entre Etat il n’y a que des intérêts.... Des intérêts.....


  • Juste une remarque :
    L’Occident ( culturel ) c’est les religions abrahamiques qui partagent les mêmes paradigmes.
    La Turquie, la Russie, le Moyen-Orient font partie de l’Occident.
    L’Orient commence derrière le Pakistan quoiqu’il puisse être considéré à cheval.

     

    • @Jay

      Nullement, son interprétation a certes évolué au fil du temps mais à aucun moment il est allé jusqu’à inclure les pays du Moyen-Orient et de l’Asie centrale.
      L’Occident culturel comme vous le dites est relié par la filiation d’un héritage gréco-romain et certains choix civilisationnels, il n’est pas sans vous rappeler que certaines zones ont pris des chemins différent dans l’histoire et encore de nos jours.
      Donc pour la Russie c’est évident même si une bonne partie se trouve en orient.
      Les choix du pacha Erdogan ne vont pas ramener de si tôt la Turquie dans le giron occidental.
      Quant au Pakistan c’est un total hors sujet, même si il faut reconnaitre comme l’Inde, l’Afghanistan.. qu’une partie de ces populations sont proches des européens par une filiation commune génétique.


  • Merci de ne pas employé "France" mais plutôt le régime oligarchique d’occupation francophone car les Français sont en majorité contre ces interventions au moyen orient et ne tire aucun bénéfice aux ventes d’armes et rétrocomissions.


  • #1940342

    Ce ne sont pas les kurdes qui feraient des attentats en France. Alors qui ? Est-ce qu’on peut remplacer “prédit” par “promet” ?
    “Le terrorisme est un fait étatique” comme disait l’autre.


Commentaires suivants