Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Erdogan en meeting à Strasbourg

Bienvenue en Turquie française

Officiellement consacrée au terrorisme, la visite du président turc Recep Tayyip Erdogan à Strasbourg ce dimanche, accueillie par 12 000 à 15 000 sympathisants, avait tout du meeting électoral. Explications.

 

Plusieurs milliers de personnes ont accueilli le président turc Recep Tayyip Erdogan à Strasbourg, ce dimanche. Ils étaient entre 12 000 et 15 000 au Zénith où se tenait le meeting. Les organisateurs avaient tablé sur 30 000 personnes, rapporte le site des Dernières Nouvelles d’Alsace, venus par cars entiers de toute l’Europe, notamment de Belgique, de Suisse et d’Allemagne, ainsi que du reste de la France.

 

 

Meeting électoral

Ce rassemblement, officiellement contre le terrorisme, "était un véritable meeting électoral, qui ne n’adressait pas qu’à la diaspora, mais à tous les Turcs", explique à L’Express le politologue Samim Akgönül, qui réside à Strasbourg. Cette visite intervient en effet à moins d’un mois des élections législatives anticipées en Turquie. Toutes les chaines de télévision turques couvrent l’événement. "La présence d’Erdogan, qui tient un meeting en tant que chef d’État en faveur d’un parti dont il n’est plus à la tête est plus que problématique", ajoute le chercheur qui relève que le président turc n’a été reçu par aucune personnalité officielle. "Qui a payé la facture de la location de la salle, de service d’ordre ?", interroge Samim Akgönül.

Le choix de Strasbourg était un choix par défaut pour le président turc qui aurait préféré tenir ce rassemblement à Bruxelles ou en Allemagne selon certaines sources. Mais "la capitale alsacienne abrite le bureau vote du grand Est qui compte 130 000 ressortissants de Turquie dont 74 000 électeurs", souligne Samim Akgönül. Aux dernières élections, seuls 39% d’entre eux se sont rendus aux urnes. Reste que "la région est un fief du Milli Görüs, le mouvement d’islam politique dont est issu l’AKP, le parti au pouvoir", complète le politologue.

 

Hommes et femmes séparés, selon des témoins

Dans la grande salle du Zénith, hommes et femmes ont été séparés, rapportent des témoins sur Twitter. "Une pratique courante dans les meetings de l’AKP, constate Samim Akgönül. Quelques fois, les femmes sont placées devant. Parfois, seul une partie de la salle est mélangée".

Lire la suite de l’article sur lexpress.fr

Le rôle d’Erdogan sur l’échiquier géopolitique, à découvrir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1284366
    le 05/10/2015 par max
    Erdogan en meeting à Strasbourg

    Pourquoi faire , comme Dieudonné , des sketchs comiques pour détendre le peuple , fabriquez des terroristes et envoyez les tuer des femmes et leurs enfants en Syrie !Tous les zéniths de France et de Navarre, vous seront ouverts et les politiques vous dérouleront le tapis rouge(de sang) comme pour le chef de la secte des frères musulmans Erdogane !!!


  • #1284377
    le 05/10/2015 par Le Goy
    Erdogan en meeting à Strasbourg

    Il faut savoir qu’une grande partie des turcs (et autres étrangers) qui vivent en Alsace sont souvent des immigrés qui se sont fait jeter des pays limitrophes pour délinquance et crimes en tous genres, et cette pratique de nos voisins date de bien avant "l’ouverture" des frontières et de l’Euro. Il faut aussi savoir que les turcs ne fuient pas la misère quand ils viennent en Europe, mais viennent simplement comme agents latents d’un empire Ottoman potentiellement en état de se réveiller, ce qui explique pourquoi ils essaient d’imposer leur culture dans le quotidien des autochtones : döner kébabs et mosquées fanatiques.
    Enfin, pour conclure, je dirai que mon expérience avec les turcs ne m’a appris qu’une seule chose à leur sujet : il ne comprennent QUE la violence.
    Merci aux socialistes et à leurs électeurs pour cette immigration de qualité.

     

    • #1284566
      le 05/10/2015 par blablablablobloblo
      Erdogan en meeting à Strasbourg

      Du calme l’ami !
      Si les Turcs migrent en Europe c’est pour les conditions de vie,qui certes sont en dégradation, mais restent meilleures qu’en Turquie. Croire qu’il viennent y accomplir des missions secrètes néo-ottomanes, est comment dire, une blague !

      Et ne pas mettre tout le monde dans le même panier stp..mêm si peut-être certains aiment la bagarre ou je ne sais pas trop ce que tu veux dire par là...bref....soit en paix comme dieudo !


    • #1284986
      le 05/10/2015 par Efe
      Erdogan en meeting à Strasbourg

      Avec des propos aussi infondés c’est la qualité des lecteurs qui en prend un coup.
      Ton expérience personnel ne te permet pas de sortir des conneries pareils. Pour ce qui est de l’ottoman, regarde un peut l’histoire de France er plus particulièrement l’époque de François 1 er.


    • #1285231
      le 06/10/2015 par Le Goy
      Erdogan en meeting à Strasbourg

      Je vois qu’il y en a qui ont la chance de ne pas vivre au contact des populations turques dans leur quotidien...
      Le "néo-ottomanisme" n’est ni une blague, ni un fantasme : les turcs s’en prennent aux autochtones, se réservent les lieux de culte payés par nos impôts, profitent de nos aides sociales...etc. En cas de guerre ouverte (ou froide), cette immigration sera un vrai danger (combien de turcs font leur service militaire dans leur pays avant de venir le faire volontairement chez nous ? Je sais, on peut poser la même question pour tous les bi-nationaux). La Turquie est un pays où l’on peut vivre et si ce n’est pas le cas, il n’appartient qu’à eux de changer leur pays, plutôt que de venir coloniser l’Europe. François premier n’est pas françois hollande (je ne pensais pas qu’il serait nécessaire de le rappeler).
      Et non, ils n’aiment pas la bagarre ; enfin si, mais seulement avec les femmes et les enfants... Dehors les turcs ! Dönner Kébabs = Macdo et autre Fast foods nauséabonds = régression de la qualité de vie en France (et du savoir-vivre...etc), pourquoi les laissons-nous venir ?


    • #1285290
      le 06/10/2015 par blablablablobloblo
      Erdogan en meeting à Strasbourg

      Ecoute Le goy..

      Moi je suis d’origine Turque, donc je côtoie et connais bien mieux ce milieux que toi...et je connais également le millieu Kurde avec lequel je m’entend très bien également.
      Tout ce que tu racontes est que fantasme, hormis l’hisoire de la violence, je te l’accorde, les Turcs comme d’ailleurs les Serbes,albanais et autres balquaniques aiment bien la bagarre (les hommes entre 20 et 30 ans) ont souvent des attitudes de coboye, surtout lorsqu’il viennent de millieu sociales défavorisés avec peu d’éducation, mais il s’agit ici de mecs qui ont beaucoup d’égo, rien d’autre, et cela ne représente pas tous les Turcs.

      Pour le reste, Pour information, 80% des Kebabs Turcs sont tenus par des Kurdes-Turcs (alévis-athés) et une partie de ses entrepreneurs subissenet un raquet de la part du PKK ou sont directement financés par eux, ce qui qxplique comment un mec qui est en France depuis 2-3 ans arrive à se payer un commerce....donc cet argent là ne vas pas dans les caisses de l’état turc, bine au contraire..., et d’ailleurs l’art culinaire turque (le vrai pas le fast food que l’on en en Europe) trouve ses origines surtout dans le sud de la Turquie, et Syrie, Liban etc...

      Ensuite, si il y a des kebabs c’est surtout dû au fait de la demande du peuple européen, personne n’ouvrirait un snack-kebab si cela ne marchait pas..donc le problème est ailleurs.

      Concernant les mosquées, là il s’agit majoritairement de Turcs sunnites, qui sont une tout autre communauté que celles qui ouvrent des kebabs, et eux, s’autofinance avec les personnes qui fréquentent la mosquée + recoivent des subventions de l’état Turque, Ministère des cultes.....donc tout ce que tu dis est faux, dû justement à ton ignorance, ou propbablement à des mauvaises expériences personnelles que tu as eu avec des Turcs ou encore peut-être tes origines arménienes ou autre qui expliquerait pourquoi tu est aussi remonté que ça contre les Turcs...mais renseignes-toi bien.

      Portes-toi bien,
      Cordialement


  • #1284383
    le 05/10/2015 par alex
    Erdogan en meeting à Strasbourg

    C’est là où l’on voit que soit disant des milliers d’allemands, de Belges, de Français dévoilent leur vrai visage et leur pays de cœur.
    Il n’y a qu’en Europe où les diasporas sont les plus fortes qui dénigrent les pays accueillants (ou hôtels pour certains). Pour le bien de tous, tous ces binationaux de papier devraient rentrer chez eux. Cela deviendra même le salut pour toute l’Europe.

    Merci de publier mon message.

     

    • #1285246
      le 06/10/2015 par anonyme
      Erdogan en meeting à Strasbourg

      Non, non, ce sont des " françaiscommevouszemoi", Marianne n ’ a ni race, ni religion "clame l ’ internationaliste, sauf pour Israël, Valls


  • #1284430
    le 05/10/2015 par Eloise
    Erdogan en meeting à Strasbourg

    Reformer le droit de vote des bi voire tri-nationaux et leurs accessions aux pouvoirs politiques. D’ailleurs Henry de Lesquen a un bon programme.


  • #1284480
    le 05/10/2015 par bloblo
    Erdogan en meeting à Strasbourg

    Les meetings du FN sont scrutés avec méfiance par les médias, quiconque agite un drapeau tricolore en dehors d’un stade de foot aussitôt suspecté d’accointance fasciste, mais Erdogan le grand progressiste peut tenir sur notre territoire un meeting nationaliste turc avec drapeaux à croissant et séparation des hommes et des femmes, la laïcité aux chiottes, et venir exciter la diaspora contre les Kurdes (et les Européens la prochaine fois ?), là aucun problème !

    Où sont les grandes voix républicaines indignées et hostiles à tout "nationalisme" et toute expression de haine ? Aucune réaction politique, c’est hallucinant !


  • #1284573
    le 05/10/2015 par ras
    Erdogan en meeting à Strasbourg

    Un ticket pour Erdogan pour un billet sans retour pour la Turquie, la raison ? principe de précaution !


  • #1285615
    le 06/10/2015 par Mika
    Erdogan en meeting à Strasbourg

    Mais que fait tous ce beau monde en France ?
    S’ils veulent participer au destin de la Turquie, la porte de retour est grande ouverte...
    A une certaine période, ce serait quasiment de la haute trahison que de participer activement à la politique d’un pays potentiellement ennemi...Et ce ne sont pas les seuls.

    Laxisme est un mot bien trop faible pour décrire une tel situation.