Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

État d’urgence prolongé, quarantaine obligatoire limitée, traçage des contacts…

Ce que contient le projet de loi sur le déconfinement

On voit avec ces lois d’exception où le pouvoir néolibéral archi contesté voulait en venir. Et que partout, que ce soit en Israël avec les lois spéciales contre les Palestiniens ou en France avec cet état d’urgence terroriste, la justice, une fois tordue, peut servir à tout.

Et quand Castaner en appelle au « civisme » des Français pour cette mise en scène du déconfinement, il faut bien évidemment comprendre soumission.

– La Rédaction d’E&R –

 


 

Ce texte, annoncé cette semaine par Édouard Philippe lors de sa présentation de la stratégie de déconfinement progressif et différencié à compter du 11 mai, sera présenté dès lundi au Sénat puis vraisemblablement mardi après-midi à l’Assemblée nationale.

 

« Nous allons devoir livrer ensemble une véritable course de fond qui s’est engagée il y a un mois et demi mais qui n’est pas encore terminée ». Lors d’un point-presse, le ministre de la Santé, Olivier Véran, et celui de l’Intérieur, Christophe Castaner, ont détaillé, sur un ton solennel, les principales dispositions du projet de loi sur le déconfinement présenté samedi 2 mai, lors d’un Conseil des ministres extraordinaire.

« Apprendre à vivre avec le virus, voilà l’enjeu des prochains mois », a renchéri le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner. Le texte, qui comporte sept articles, vise à « conforter le cadre juridique » et à l’« élargir » pour « y intégrer les enjeux du déconfinement », qui doit débuter le 11 mai, a précisé Olivier Véran.

[...]

L’état d’urgence sanitaire prolongé

Le gouvernement a décidé la prolongation pour deux mois, jusqu’au 24 juillet, de l’état d’urgence sanitaire en France pour lutter contre la pandémie de coronavirus, a annoncé Olivier Véran. Entré en vigueur le 24 mars, l’état d’urgence sanitaire est prorogé car sa levée le 23 mai « serait prématurée », les « risques de reprise épidémique » étant « avérés en cas d’interruption soudaine des mesures en cours », indique le projet de loi.

Le texte devrait être discuté par les sénateurs à partir de lundi après-midi, puis par les députés, probablement à partir du lendemain, a précisé la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye.

 

Quarantaine et isolement obligatoires uniquement lors de l’entrée en France

Le texte précise notamment les conditions de quarantaine des personnes arrivant en France et atteintes du virus. Elle ne pourra être rendue obligatoire qu’aux arrivées sur le territoire français, a indiqué le ministre de la Santé, c’est-à-dire « sur le territoire national ou arrivant dans un territoire d’outre-mer » ou en Corse. « Cette quatorzaine obligatoire est imposée à tout personne qui rentre sur le territoire (...) et sera organisé avec les moyens de l’État », a déclaré Olivier Véran, renvoyant à un décret qui en fixera les modalités précises (durée, conditions d’accès aux biens essentiels, suivi médical) en accord avec les scientifiques. L’isolement concernera, lui, les personnes arrivant sur le territoire et présentant un diagnostic positif au coronavirus. « Dans ces deux cadres-là, il peut être prévu des mesures de contrainte si les gens le refusaient », a-t-il indiqué.

[...]

Pour les malades infectés par le Sars-CoV-2 en France, « nous faisons le choix de la responsabilité des Français », a déclaré Olivier Véran, soulignant que la possibilité d’un isolement obligatoire n’avait pas été retenue.

[...]

Un pouvoir de verbalisation élargi

Le pouvoir de verbalisation dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire sera étendu notamment aux agents des transports en commun, après le 11 mai, a annoncé Christophe Castaner. « Le 11 mai, si les conditions sont réunies, la règle générale redeviendra la liberté de circulation et les Français n’auront plus à produire d’attestation pour sortir dans la rue », a-t-il déclaré. Cependant, le port du masque sera obligatoire dans les transports en commun, a rappelé le ministre, et les commerces rouvriront à condition de respecter les gestes barrières.

Pour ces raisons,

« les adjoints de sécurité, les gendarmes adjoints volontaires, les réservistes de la police et de la gendarmerie nationale ainsi que, et c’est important, les agents de sécurité assermentés dans les transports mais aussi les agents des services de l’autorité de la concurrence pour les commerces pourront constater le non respect des règles de l’urgence sanitaire et le sanctionner », a-t-il détaillé.

« C’est un apport considérable, c’est une marque de confiance. C’est nous donner toutes les chances pour que le déconfinement se déroule dans les meilleures conditions sanitaires possibles », a précisé Christophe Castaner en appelant cependant au « civisme des Français ».

« Si certains contrôles seront encore nécessaires, nous comptons sur le civisme des Français et l’esprit de responsabilité », a-t-il dit.

Un système d’information pour tracer les malades

Le texte porte aussi sur la mise en œuvre d’un « système d’information » concernant les personnes malades et leur entourage pour une durée maximale d’un an. Il s’agit d’une « sorte de dossier médical du coronavirus », selon BFMTV.

« Il s’agira de collecter des données d’ordre non médical, mais aussi (...) d’ordre médical pour les porter à la connaissance d’un grand nombre d’intervenants », a déclaré Olivier Véran, qui a ensuite détaillé « cinq étapes distinctes ».

Première étape : le recueil des tests par les laboratoires, lorsqu’ils sont positifs. Puis vient « le tracing de niveau 1 », opéré par les médecins et professionnels de santé de premier recours, « pour définir le premier cercle des cas contacts d’une personne malade ». Le « tracing de niveau 2 » sera, lui, exercé par l’Assurance-maladie pour enrichir « la liste de contacts potentiels au-delà du premier cercle, vérifier qu’aucune personne potentiellement malade n’ait pu échapper au premier tracing ».

Enfin, le « tracing de niveau 3 » est organisé par les ARS : « Il s’agit d’identifier les chaînes de contamination, de transmission, ce qu’on appelait à un moment donné les “clusters”, les zones de forte circulation virale ». La surveillance épidémiologique locale et nationale sera organisée par Santé publique France et par la Direction générale de la santé, a ajouté Olivier Véran.

Ce système d’information est d’ores et déjà l’objet de critiques sur la collecte et l’utilisation de ces données.

[...]

La limite de déplacement de 100 kilomètres réglementée par décret

Le projet de loi permettra au Premier ministre de limiter la circulation par décret.

« Le Premier ministre a déjà annoncé la limitation des déplacements dans un rayon de 100 km autour du domicile, sauf évidemment motif professionnel ou motif familial impérieux », a commenté le ministre de l’Intérieur. « L’objectif du gouvernement n’est pas d’empêcher les gens de se déplacer mais d’empêcher que le virus se déplace », a déclaré Christophe Castaner. « Pour se déplacer, le virus utilise celles et ceux des Français qui se déplacent (...) nous faisons confiance à ces membres d’une famille qui voudraient rejoindre leurs grands-parents à plus de 100 km et qui les exposeraient à un risque », selon lui.

Enfin, interrogé sur les appels à « libérer les plages » bretonnes pour un accès au littoral, Christophe Castaner s’est contenté de répondre que « pour l’instant, les plages sont fermées ».

Lire l’article entier sur francetvinfo.fr

 

L’analyse à ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

34 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Dans l’ordre c’est : effondrement bancaire (mi mars) puis effondrement économique (maintenant)puis crise sanitaire (à l’automne-hiver)c’est pas l’inverse !!! là ils ont planqué l’effondrement bancaire derrière une fausse pandémie pour éviter d’avoir à rendre des comptes par rapport au système bancaire,sa pyramide de Ponzi,ses actifs pourris, ses crédits toxiques...
    Le gouvernement gère donc un effondrement économique pas une pandémie d’où les incohérences des autorisations et interdictions : les randonnées en montagne sont autorisées mais les plages et zones touristiques du littoral sont interdites pour éviter les déplacements qui vont générer des flux financiers et surtout qui favorisent l’utilisation de cash ; le cash voilà l’ennemi qui met la mascarade au grand jour.
    Avec deux mois d’inactivités toutes les TPE et PME qui ont moins de 5 ans d’existence vont faire défaillance ; on arrive à dégager de la trésorerie au bout de 5-7ans quand la pression des crédits est moindre, et encore...


  • Et encore sur le photomontage du foutage de gueule, ce n’est un cliché d’une des stations de la ligne 13 du métro parisien...Ce gouvernement s’est vraiment mis le Peuple à dos d’une manière irréversible...

     

  • " L’objectif du gouvernement n’est pas d’empêcher les gens de se déplacer mais d’empêcher que le virus se déplace "
    Ben ça alors , il a muté , au début " il ne connaissait pas les frontières " donc inutile de les fermer , il se déplaçait en volant , mais a présent il se déplace avec les hommes , il est taquin .
    Pour les malades je propose le port du pyjama obligatoire .


  • Pour ne pas être tracé, il va falloir perdre ses papiers, pièces d’identité et carte vitale et se présenter sous un faux nom...
    J’avoue être au bord de la folie.


  • « les adjoints de sécurité, les gendarmes adjoints volontaires, les réservistes de la police et de la gendarmerie nationale ainsi que, et c’est important, les agents de sécurité assermentés dans les transports mais aussi les agents des services de l’autorité de la concurrence pour les commerces pourront constater le non respect des règles de l’urgence sanitaire et le sanctionner »

    Vous le sentez le futur excès de zèle pour plaire au chef ?

     

  • J’ai l’impression que nos sociétés deviennent de plus en plus axées sur le modèle chinois de surveillance de la population avec absence de libertés, propagande d’état et délations institutionnelles. C’est triste...

     

    • #2456554

      @antoine

      oui c’est exactement ça !

      ils surveillent le peuple comme le fait le gouvernement chinois avec le sien...tout en accusant la Chine d’état dictatoriale communiste qui se torche l’oignon avec les « droits de l’homme »....car chez nous en Occident nos gouvernements surveillent la population pour notre bien mdr

      c’est l’histoire de la paille et de la poutre


  • Ils sont tellement nuls qu’ils sont incapables de cacher leur projet de soumettre le peuple sous couvert de protéger la santé publique, alors que tout, dans leurs actes démontrent qu’ils détestent profondément ce peuple. La question lancinante est : comment se débarrasser définitivement de cet engeance cornue ?

     

    • Je pense que le postulat qui consiste à dire "le gouvernement est nul" est faux. Ce dernier sait très bien ce qu’il fait. Rien n’est laissé au hasard, toutes les conditions sont réunies pour mener au chaos. Le pire, c’est qu’il n’y aucune opposition des politiques, des corps constitués. Une grande majorité de français a accepté avec joie le collier de la servitude et en redemande encore.
      Seule une foule de personnes n’ayant plus rien à perdre peut faire basculer le cours des choses.


    • plus à rien à perdre, plus rien à gagner non plus .

      le cerveau en compote et des foules de convaincus.
      tu parles d’une libération...


  • Quelle aubaine pour la racaille d’en haut !!!


  • Audioconférence hallucinante avec mes collègues ce matin... Le télétravail restera la norme après le 11 mai. Présence au bureau (où une conduite d’eau en a profité pour claquer, rendant inutilisable tout un étage) limitée au strict minimum (lui même pas encore défini, le courrier papier par exemple n’est plus relevé depuis longtemps). Des procédures alambiquées vont être mises en place (mais on ne sait trop quand) pour l’utilisation des voitures de fonction (qui ne démarrent probablement plus) et si ça continue pour le simple fait d’aller pisser. Les collègues femmes, qui en temps normal ne viennent bosser que quand l’état de santé de leurs morveux le leur permet, sont complètement tétanisées par le syndrome ’Kawasaki’...

    Se croiser dans un couloir, pour peu qu’on en revienne un jour à des activités de ce type, est en passe de devenir à haut risque...

    J’enrage et je suis bien le seul.

     

    • La seule chose qu’ils ne comprennent pas, c’est que leurs conclusions sont une ruée dans l’Impossible, simplement parce que cela n’est pas de cette manière que ce genre de situation se résout.


    • "Les collègues femmes, qui en temps normal ne viennent bosser que quand l’état de santé de leurs morveux le leur permet, sont complètement tétanisées par le syndrome ’Kawasaki’..."@ladko.

      Bah un bon blouson,un casque et un bon antivol et le tour est joué !! ????????
      Moi j’ai bien surmonté mon syndrôme Harley-Davidson.
      Faites des enfants qu’ils disaient...mais en fait par enfant ils entendaient esclaves.
      Franchement pendant longtemps le fait de ne pas en avoir m’a pesé mais vu la situation actuelle et ce qui s’annonce pour demain je suis soulagé aujourd’hui de ne pas en avoir...


  • A lire ces bouffons, après un moment de profonde perplexité, et submergé, il faut l’avouer, par une vague d’inquiétude ; on finit par être pris d’un inextinguible fou-rire, devant ce feu d’artifice de conneries abyssales. On mesure à quelle profondeur de stupidité ils se contorsionnent. Dépassés ce ne serait rien, ils ne sont juste pas profilés pour gérer le bordel qu’ils ont foutu par inconscience, comme dans le jouet de bébé, le cylindre ne peut pas passer par le trou carré. Ils ont tout appris sauf à gouverner. Vicieux, ils savent la pendule de fond en comble, mais ni la mettre à l’heure ni la remonter. Si personne ne les arrête, il suffira à terme de clôturer les lieux en suivant la frontière et d’installer une infirmerie centrale d’asile de dingues. Bienvenue dans le foutur.


  • Problème :
    Paul est autorisé à se diriger 100 km vers le nord, pierre en fait autant vers le sud, jacques vers l’ouest et julie vers l’est ; pendant que jean, sam, marie, gérard et bill situés à 200 km d’eux en font autant au même moment. Ils sont tous positifs.
    Calculez l’âge du capitaine ; dites en combien de temps le territoire de ce triste endroit du monde est contaminé. Évaluez le QI de l’inventeur. (à moins qu’il gère une contre insurrection au lieu d’une pseudo épidémie, auquel cas il a tout bon...) Expliquez à quoi sert une Constitution quand n’importe qui peut se torcher l’oignon avec, dites si selon vous vous ’’vivez’’ en démocratie ou dans une tyrannie, si c’est un putsch ou une guerre.


  • Ils font payer aux Français les ratés du début : masques, testes...en instaurant le goulag. Il faudra que certains payent leurs erreurs.


  • LA FIN D’UN MONDE

    Les foules lobotomisées,
    Par le scalpel médiatique,
    Errent en traînant les pieds,
    Comme dans les couloirs d’une clinique.
    Pas d’événements sans interprètes.
    Aucune appréhension directe.
    La bouche et les mains,
    Collées au miroir,
    D’un monde transformé pour eux en mouroir.
    La vérité bannie par le mensonge,
    Ne leur apparaît plus qu’en songe.

    JMA


  • « Apprendre à vivre avec le virus, voilà l’enjeu des prochains mois »

    Cela me rappelle le film (tiré je crois d’un livre) Survivre avec les loups.

    Dans les deux cas, la "survie" en question s’est révélée être une imposture.

     

  • Mise en place du Panoptique de Jeremy Bentham, architecture pénitentiaire, à l’échelle mondiale.


  • Finalement, on peut trouver la situation assez marrante. Tout d’un coup, on prend conscience du néant et du creux des mots mantras régimistes des perruches Louis Philippe de la presse officielle et des récitatifs de la "crétinentzia" freudienne longtemps arrosée de fric par les promoteurs et les pubeux, "république", démocratie", "peuple", "élections" ; jésus, marie, joseph etc .

    On s’en accommoderait fort bien car on peut être chaud partisan de la dictature traditionnelle et des cavaliers de Murat rentrant à cheval dans l’enceinte du corps législatif (18-brumaire) à une condition : que tout cela ait de la "gueule". Une dictature en France, cela doit avoir de la gueule" ! Nom de Dieu ! Comme en Espagne du temps de Franco ! Ce petit bonhomme rondouillard parce qu’il a flanqué à la porte voire fusillé des francs maçons complètement dingos, a fini par en avoir, de la gueule.

    Je me fous pas mal de la forme du régime mais au moins qu’il en ait une ! D’abord, il faut que Dieu soit favorable. Et Dieu aime les choses belles et les coups de force en tous genre. "De l’audace, encore de l’audace, toujours de l’audace et la France est sauvée"


  • Les exemples à suivre :
    En France on est en retard.
    On a beau critiquer les US, mais la bas il semblerait quand même qu’ils ont beaucoup plus de liberté que nous. Et ils sont tous armés, ce qui est une grosse épine dans le pieds du "système".
    A faire tourner :
    https://www.youtube.com/watch?v=2cm...

     

  • Magnifique, l’illustration "le foutage de gueule en une image" ! Merci !


  • ’’État d’urgence prolongé, quarantaine obligatoire limitée, traçage des contacts’’
    Tremblez vilaines car...…
    ’’Pour Michel Onfray, les modèles de l’insurrection non violente ont inspiré sa revue Front Populaire’’
    Ils s’en vont vous jeter des mots et peut-être même des pages de leur revue trimestrielle à 12 eus roulées en boules. Hein ! ça rigole moins maintenant !


  • Si l’on pense d’un point de vue sanitaire tout cela est incoherent. Mais si vous le pensez dans un cadre securitaire en prevention de manifestation de masse ou retour des gilets jaunes, cela peut prendre sens. La crise du Covid19 n’est qu’un nouveau 11 Septembre pour mettre en place un etat plus repressif et avec plus de moyen de controler les citoyens. Bienvenue au pays des Soviets !


  • prochaine etape port du bonnet d’ane obligatoire et marcher a 4 pates !


Commentaires suivants