Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

États-Unis : un juge demande la clémence pour un adolescent de "bonne famille" accusé de viol

Courant 2016, dans l’État du New Jersey, une jeune fille de 16 ans en état d’ébriété s’amuse avec une trentaine de personnes à l’occasion d’une soirée lorsqu’un adolescent du même âge l’entraîne malgré elle dans un sous-sol sombre. Le garçon l’agresse alors sexuellement, et se filme pendant toute la durée du viol. Il partage ensuite la vidéo du crime avec ses amis, via son smartphone, avec un message glaçant de vérité : « Quand ta première fois est un viol ».

 

Après les faits, la victime, qui n’avait pas de souvenir du viol, a appris l’existence de la vidéo. Sa mère porte finalement plainte contre son agresseur en 2017, et l’affaire éclate devant un tribunal du comté de Monmouth, dans le New Jersey, en 2018.

Seulement, le déroulé de l’audience ne va pas se passer comme prévu. Le juge des affaires familiales en charge du dossier a estimé que l’agresseur, encore mineur, méritait la clémence parce qu’un viol, selon lui, ne peut être commis que par des inconnus, armes aux poings, relate le New York Times ce mercredi [3 juillet 2019].

Selon le juge, la condition sociale du jeune homme est également à prendre en compte. Issu d’une « bonne famille », ayant fréquenté une « excellente école » avec d’« excellentes notes », l’agresseur n’aurait pas le profil pour commettre un tel crime. Pis, le juge a estimé que les enquêteurs auraient dû expliquer à sa victime qu’elle risquait de détruire la vie de l’accusé en maintenant ses accusations.

Verdict : le juge a refusé de juger le jeune homme, âgé de 16 ans, comme un adulte, rejetant ainsi la requête du procureur. « Il est clairement candidat non seulement à l’université, mais probablement à une excellente université », a ainsi déclaré, en guise de sentence, le juge James Troiano.

 

« Calculé et cruel »

Ce verdict a été rendu il y a un an. Depuis, une Cour d’appel a vivement condamné l’attitude du juge James Troiano. Dans une décision cinglante de 14 pages rendue le 27 mars dernier, les juges d’appel lui enjoignent de ne pas faire preuve de partialité envers les adolescents privilégiés.

Lire l’article entier sur lefigaro.fr

Une pratique estudiantine courante, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

74 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Ce que j’aime bien aux Etats-Unis, c’est que contrairement à la France, la corruption y est assumée au grand jour...
    En France c’est étouffé discrètement par les petits réseaux d’amis.

     

    • Ce que vous aimez, c’est de croire à la bonne fin de votre film "hollywoodien" !
      La rédemption ne passe pas par là !
      Amen


    • Partout donc le deux poids - deux mesures biblique : les élus innocents en haut , victimes par décret d ’éternité et donc intouchables même dans le crime et tout en bas les coupables nés par pré -destination (soi -disant ) divine .Ce serait comme dit Soral :la fin du logos , quand ces infamie seront jugées la norme , la Loi avec assentiment des masses ayant intégré par école , médias , prêches politiques , leur sous - humanité pécheresse " . On en est plus loin . Avec la mort du logos et l ’homo cretinus tout sera permis


    • 2e difference. La coruption US libère des violeurs, cool.
      La coruption FR enferme des inocencts. Pas cool du tout.
      ie. Dieudo.


    • Je peux vous dire d’expérience (sur une affaire impliquant 14 magistrats) que selon mes calculs de probabilité, les juges sont corrompus en France à 94%. Sur les 14 magistrats, tous se sont laissé corrompre dans une histoire, qui de plus était claire comme de l’eau de roche... Je vais vous épargner la formule, simplement, imaginez une urne contenant 500 boules noires et (ou) blanches dans une proportion inconnue. Vous avez le droit de tirer 14 boules après les avoir remuées consciencieusement dans leur urne et vous tirez ensuite... 14 boules noires. La marge d’erreur statistique aura quelques difficultés à dépasser les + ou - 6% pour une raison assez évidente que je vous laisse le soin de découvrir par vous même, ce qui n’est pas vraiment très compliqué.


  • La "justice à eux" sévit aussi aux USA : souvenez vous que la juge chrétienne qui a envoyé Strauss Kahn en prison a été remplacée deux semaines plus tard par un juge juif qui a libéré illico le queutard juif .


  • En France on a une certaine Schiappa qui veut dire en italien nullité...
    Aux Etats-Unis ils ont un juge qui a pour nom Troiano qui veut dire en italien, fils de Troia, à savoir un des doux noms que l’on donne aux taloneuses.
    Donc rien d’étonnant à cette décision


  • Comme nombre de bonshommes, j’adore le sexe opposé au sens délectable du terme. Mais comme j’ai écris « bonhomme », je ne touche jamais une fille qui a bu : comme je ne bois pas moi-même, pour éviter toutes les embrouilles présentes et futures qui accompagnent l’alcool, je reste chevaleresque avec la gente féminine qui se trouve en état d’ébriété (bien que cela m’horripile) ; beaucoup moins avec les gonzes bourrés qui font bien en ce cas de ne pas provoquer : l’alcool devenant alors mauvais pour leur santé, dans l’instantanéité du moment (...)
    Des premières fois.
    C’est l’histoire d’une jeune que le père autoritaire, presque tyrannique, ne laissait jamais sortir jusqu’à point d’heure, la limite étant 22h : comme ils habitaient un village cela limitait d’autant plus les conneries.
    Vinrent les 18 ans de la belette, autorisée, pour cette première fois, à sortir en ville : resto, boîte de nuit en bord de mer, alcool jusqu’à la « bordée noire » (comme ils disaient), la voilà devenue introuvale vers minuit, une heure. On s’enquiert et nous la trouvons nue sur la plage jambes écartées, un type dessus, alcoolisé lui aussi, au point qu’il n’arrive pas à sortir son truc du pantalon sans s’affaler. Ses potes autour qui se marrent et encensent la scène. L’époque n’étant pas au smartphones, personne ne filmait : heureusement, parce qu’il est paquet de gonzes qui ont bouffé du sable cette nuit-là : et pas qu’un peu.
    Or nous l’avons vu, nous-mêmes adorons le sexe opposé : jusqu’à un certain point ; c’est dire l’état d’esprit du juge qui accepte le franchissement de la ligne. C’est à ceux-là aussi qu’il faut faire bouffer du sable, tant nous imaginons jusqu’à quel point de consentement erroné* ils pratiquent.
    Quant aux filles, faites-vous accompagner d’un nez rouge un peu costaud ou cessez de boire au-delà de votre limite, l’issue étant rarement méliorative.

    * Ou même de non consentement.

     

    • Ou fumez des pétards , ça rend infiniment moins con(ne) !!!


    • @ Pépé le Moko,

      Pour en connaître autour de moi, dans les cercles concentriques les plus proches, le pétard (quotidien et récurrent) est pire qu’il rend complètement con, offrant cette double quenelle retournée inversée que le gars ou la fille qui le fume, a l’impression d’être extrêmement intelligent : parfois même, presque devin ou prophète qui nous vaut quelques perles dépassant le sujet sur l’illettrisme, précédemment évoqué sur E.R..
      Voilà pour l’aspect des neurones.
      Car, comme il s’agit aussi de fumer, passé 50 piges vous êtes en tête de liste de tous les pronostics médicaux pour gagner le jackpot, dans 95% des cas où votre pneumologue vous trouve un truc « bizarre » qu’il dit ne pas connaître, à la première radio ou au premier scanner.
      Si tant est que le bazar en place ait « déclenché » son attaque, comme le fumeur bêta, ce sont 85% des gonzes déclarés « membres » du club qui ne reviendront pas. C’est dire s’il faut être complètement con de miser sur les cigarettiers et autres revendeurs de shit pour s’octroyer une vie de plaisir et de bonheur : en les gavant avant les labos...
      Dieudonné a fait un sketch hilarant sur le sujet...


  • Concernant la corruption assumée aux EU , cela me fait penser également que les "Francs-Macs " Américains défilent eux en plein jour sur la voie publique ,contrairement à chez nous où ’ils opèrent dans l’ombre " !!!

    https://www.google.com/search?q=fra...

     

    • Ben vi... la Maçonnerie étant « constitutionnellement » anglaise ( 1723 ) et les (13) Etats Unis d’Amérique étant une construction - postérieure ( 1787 ) - née sur la scission de deux camps anglais, les Tories vs les Patriots, dont Constitution à l’issue, l’on comprend aisément qu’il puisse y avoir des influences.
      Par ailleurs, la Couronne d’Angleterre n’a jamais caché ses « clubs » : bien au contraire en est-elle fière.
      L’on pourrait vous en apprendre tout autant sur les Carbonari italiens et toutes les autres confréries de par le monde, mais chacun préfère spéculer sur ce qu’il ne comprend guère que comme une entité unique alors que, comme l’Église, l’Oumma et le peuple juif autant que chez les shintoïstes, il est des groupes, à l’intérieur même de ces supposées entités, de concepts différents lorsqu’ils ne sont pas radicalement opposés. Cela vaut en Inde et en Chine, partout où l’homme tente de mettre son grain de sel à démontrer, à son voisin, qu’il a le plus gros mythe.
      Aussi, ces gonzes-là sont donc tellement haut sur la structure pyramidale que, sauf la Loge des loges à pouvoir désormais les compromettre depuis la chute de la Noblesse, on ne sait trop qui pourrait les corrompre...


  • #2233396
    le 06/07/2019 par Occupation Allemande dans le 93.
    États-Unis : un juge demande la clémence pour un adolescent de "bonne (...)

    En France c’est peut-être pire mais on vous dira toujours le contraire bien qu’il existe du racisme anti-blancs.


  • Donc , l’inverse doit être opérationel aussi , C’est à dire , si on est quelqu’un de droit et honnête , mais qu’on n’a pas le pognon pour être dans un collège primé , on est automatiquement un louseur !?!

    Donc , c’est le fric qui détermine si on a de la classe ou pas ?!?

    Et après on s’étonne que tout parte en couilles !!!


  • L’écrasant système juridique de caste americain au moins ne se cache pas et s’assume en pleine lumière du jour.

    Les juges y sont élus après campagne par les gens qu’ils représentent et pratiquent ouvertement une épuration sociale (pas necéssairement raciale contrairement à l’idée reçue) choisie et voulue par ces derniers.

    Ils ont au moins les juges qu’ils méritent et choisissent.


  • Juge James Troiano, GARE AU GORILLE !


  • c’est anecdotique, probablement le juge connaissait la famille.

    D’habitude c’est exactement l’inverse avec une répression absolument inhumaine : ex. typique, deux jeunes un peu bourrés font l’amour, mais il y en a un qui a 18 ans et l’autre non ("underage", l’âge exact dépend de l’état). Il n’y a pas viol, rien, c’est deux jeunes qui font l’amour mais la justice va tomber sur celui qui a 18ans, le ficher comme délinquant sexuel, lui mettre le bracelet électronique avec interdiction de s’approcher des écoles etc. c’est à dire dévaster sa vie pour pouvoir faire de bonnes stats de lutte contre la ’pédophilie’.

    Toute la structrure publique mais surtout la justice est un immense système de prédation aux states, c’est comme ici mais en plus inhumain.


  • Scandaleux bien sur. Mais qu attendre d une societe ou il est normal que des jeunes de 15-16 ans se defoncent en toute quietude ?
    Voir le recent blockbuster, Party je crois ou l acmee de la vie du jeune, et d organiser une soiree dpavec 1000 invites.
    Il y a 15 ans je regardais les emissions de MTV avec des amis au second degres, en riant comme une baleine, sans penser qu il fallait prendre ca au premier degre.

    En France on est probablement pas loin de ca avec ecole de bas niveau, famille mono parentale, apologie du sexe, usage de drogues chimiques a un age tendre, crise economique donc banalisation de la prostitution... Qu est-ce qu on a foutu ? Comme dit Dieudo.

     

    • @Gilles tu cherches à faire du viol une pratique limitée à des personnes en détresse sociale alors que la pratique du viol n’a rien à voir avec le niveau social du violeur et ne s’explique pas par des critères sociologiques,sinon comment expliquer des violeurs comme Polanski,Strauss-Kahn Kahn ,les viols en campagne et chez les bonnes familles ?


  • C’est encore pire quand le criminel n’a pas l’excuse d’une mauvaise éducation. De toute manière, je pense que les raisons de tels agissements sont en grande partie génétiques. Leurs ancêtres, aux américains, ce n’était pas la "fleur des pois". On peut avoir la nostalgie du temps où c’était l’Angleterre qui dominait le monde. C’était peut être du mépris et de l’hypocrisie, mais au moins elle était mise en oeuvre par des gentlemen.


  • vie de famille, chasteté, petite promenade le dimanche en centre-ville ou au parc public comme sommet du plaisir chrétien, y a que çà de vrai !


  • Il me semble qu’il y a quelques mois en France, Novembre 2018, un migrant (Un Bangladais de 21 ans acquitté du viol d’une lycéenne) est présenté au Tribunal pour viole d’une mineure et ressort libre, le tribunal considérant les “codes culturels” du criminel comme circonstance atténuante ... Les Usa n’ont rien à envier de la France finalement, c’est pire chez nous non ?

     

    • C’est incomparable !
      Cette histoire US c’est un truc entre blancs, liés au contexte du lycée et de la ’’fête’’ !
      Les histoires en France.... ce sont des racailles étrangères qui violent avec violence sans le contexte de la ’’fête’’ des autochtones et qui s’en sortent avec des peines ridicules et finissent par êtres des multi multi multi etc.. récidivistes de divers crimes !

      PS je condamne tout les viols mais dans le contexte global actuel, cette histoire US ne me fais ni chaud ni froid à comparer à ce qui se passe quotidiennement en Europe par les envahisseurs !
      Et pas seulement les envahisseurs récents mais ceux qui remontent jusqu’à les années 80s......


    • @ Pierre Loup,

      Vous faites erreur.
      Par ici, les agressions sexuelles et autres viols sont réalisées en grande majorité par des proches, connus. L’on a tord de crier à nos filles de se méfier (seulement) du loup à l’extérieur qu’il est bien souvent tapis dans votre cage d’escalier, au boulot, à l’école, à la danse, au sein de votre famille, au sens le plus proche comme le plus large, jusque dans les commerces que vous fréquentez, etc.. La liste étant pléthorique.
      Le viol par un inconnu se trouvant pour le coup à la marge.
      Par ailleurs, considérez (désormais) que si vous passez de la marche avant à la marche arrière sans prévenir et sans avoir eu le consentement des feux de recul, c’est un viol.
      Idem si votre dulcinée est à deux grammes en rentrant de java... de même quand elle dort.
      « L’alliance » ne signifiant plus pointage à toute heure et à tous les étages, comme semble bon à monsieur. C’est vous dire...


    • #2233609
      le 06/07/2019 par qui viole une meuf viole un boeuf
      États-Unis : un juge demande la clémence pour un adolescent de "bonne (...)

      @Sedetiam. Ah ouais, des proches ? Et les viols de Cologne c’était les voisins de paliers ? Tu es partisan d’agrandir les trottoirs, toi !


    • #2233620

      Désolé cher Pierre Loup mais vous êtes aveuglé par votre obsession grandremplacante. Je ne vous en blâme pas beaucoup font cette erreur.

      Ma femme travaille pour le tribunal de mon département dans les affaires de moeurs. Et effectivement comme le souligne Sedetiam, en France, 85 à 90% des viols sont commis par des personnes proches ou très proche de la victime...

      Ne me faites pas une confiance aveugle renseignez vous par vous même.


    • @Atos, Portos et Aramis
      Au contraire, votre ’’statistique’’ qui est exagérée je tiens à le préciser, ne fait que prouver ce que je dit car la majorité(environ 70%) des victimes de viols en France sont des maghrébines et des noires !
      Et non ce ne sont pas des Jean-Kevin et des François les violeurs ;-) !
      Peu importe les victimes, blanches, maghrébines, noires etc.. les violeurs sont toujours les mêmes et la justice rouge gauchiste pro-criminel et anti-victime leurs donnent des peines bidons ! Mais quel pays dégueulasse !
      Bonus pour vous, beaucoup de maghrébins et même des noirs dans la région de Marseille et des Bouches-du-Rhône et de tout le sud en réalité ont votés à fond FN/RN aux européennes, je vous laisse deviner pourquoi...
      Vous n’avez pas l’aire de réaliser la situation catastrophique de ce pays !


    • @ Pierre Loup,

      Cessez de faire l’idiot et aller apprendre à relire les statistiques : toutes celles que l’on trouve à droite ou à gauche, que ce soit sur des sites peu ou prou jusqu’aux études universitaires dont les données émanent des cours de justice proposent des chiffres à l’opposé des vôtres. S’agissant de la sécurité de nos filles jusqu’à nos grand-mères l’on ne peu vous laisser raconter pareilles âneries sans vous le faire remarquer.
      Non mesdames, votre agresseur potentiel n’est pas nécessairement celui qui vient du plus profond du Maghreb ou du Machrek ou de l’Afrique noire ou l’éternel inconnu, mais il est le plus souvent le fait d’un personne connue que vous saluez chaque jour et qui vous offre, pour certains, jusqu’à quelques viennoiseries les lendemains.
      De la même manière, même si certains nantis s’offrent droit de cuissage retentissant valant relation inappropriée qui les éjectent d’un coup (de zboub) de leur piédestal, c’est en majorité dans les milieux populaires que l’on enregistre le plus de cas : ce qui ne signifie pas que ce soit le seul panel ; les autres ayant peut-être la honte de la ramener : rendez-vous compte, madame De la Trucmuche de Machin violée par son oncle, ça la fout mal, qu’il faille le taire...


    • #2234579

      Au contraire, votre ’’statistique’’ qui est exagérée je tiens à le préciser, ne fait que prouver ce que je dit car la majorité(environ 70%) des victimes de viols en France sont des maghrébines et des noires !



      En quoi cette statistique renforce vos dires ? J’ai pas saisi.

      Mais surtout si je peux me permettre d’ou tenez vous ces chiffres ? D’ou tenez vous ces informations ? En gros quelles sont vos sources ? Car pour affirmez une chose aussi précise et importante d’une manière aussi sereine vous devez forcement tirer cela d’ailleurs que de votre simple "observation" quotidienne.

      Merci d’avance pour votre réponse.


    • Trois femmes par semaine meurent sous les coups de leur conjoints.. deux enfants sous les coups de leur parents...

      Apparement, certains voudraient mettre ça sur le compte des noirs et des arabes... L’inceste aussi.

      Sans oublier que dans la majeure partie des homicides, l’alcool est un élément déterminant dans le passage à l’acte.

      Ps : et il y a une part non négligeable de femmes qui tuent des hommes... ou des enfants.


  • C’est juste la pensée puritaine en application sincère et assumée (prédestination revendiquée à la faveur du rang social).


  • Je lui pète les poignets et les rotules et le balance en pleine mer...


  • On lui coupe la bite. Mais, sans justifier l’acte, le gars n’avait peut être aucune chance avec les filles sobres. Car sobres elles sont hautaines et méprisantes. Une fois ivres comme des abruties, elles sont enfin accessibles... ça fait un peu machiste ce post non ?!
    J’ai aussi remarqué que plus on monte de niveau économique plus les gens sont dérangés...

     

    • C’est le tiraillement dans leurs contradictions qui rendent les gens zinzins : on leur souffle le chaud et le froid en permanence - surtout pour les jeunes qui ne se maîtrisent pas encore.

      Tout ça nous est vendu par le même système : il faut respecter les femmes (des femmes "libérées" froides et orgueilleuses) mais vous avez aussi accès dans le même temps, à des représentations totalement dégradées de celles-ci qui ne vous incitent précisément pas à les respecter (de l’animatrice télé à moitié nue au porno hard) !
      Et ensuite on s’étonne des violences contre elles - qui est aussi un autre marché, celui des "violences conjugales".

      C’est pour ça que plus vite le peuple s’unira pour résister ensemble, plus vite nous pourrons en finir avec ce système merdique - le capitalisme.
      Mais plus on attendra, pire ce sera, et plus on va morfler, surtout les incultes.


  • " Ho un p’tit troussage , entre camarades , nuit d’été, alcool , classique ! En plus elle ne se souvient de rien , donc pas de séquelles , allez hop . La vidéo ? C’est artistique et dans un esprit de partage . C’est le procès de la jeunesse que vous voulez faire ? "


  • Dans les sociétés traditionnelles, la sexualité était sacrée. Elle est le premier rite d’initiation. Aujourd’hui, rien de tel puisque la pornographie est le premier objet d’atteinte facile de la « représentation de la sexualité » sans passer par l’engagement initiatique de votre propre personne, son corps, son mental, ses sentiments, sa pudeur, son inexpérience, ses peurs, son ignorance, ... !

    Cette affaire traduit bien cet état de fait. Ce garçon de 16 ans a éprouvé le besoin de filmer cette scène de son viol et de la diffuser parce qu’il baigne dans un climat pornographique autorisé. Il n’a fait qu’accomplir un rite ancestral atavique.

    Dans la société traditionnelle des touaregs autrefois, lors du mariage d’un garçon et d’une jeune fille, les époux vierges, effectuaient l’accomplissement de leur première nuit de noces, sous une tente éclairée. Les chants traditionnels des femmes séparés des hommes mais présents de leur côté, avec derboukas, reprenant de leur voix masculine, les chants consacrés à cette cérémonie, tous scandant des mains, enfants y compris en présence des animaux à proximité. Le tout sous un ciel étoilé dans le désert de sable près d’une oasis.

    Sous la tente, le jeune couple inexpérimenté avait sept jours : l’un, démontrer sa virilité, l’autre, sa virginité. Autant dire qu’il s’agissait d’une épreuve initiatique pour tous les deux. La communauté consacrait là un viol mutuel consenti : la jeune femme n’avait jamais vu le visage de son mari. Et lui, non plus, celle qu’il avait épousée.

    Mais la vie s’arrangeait toutefois pour que les deux protagonistes aient échangés auparavant un regard. Ils étaient cousins éloignés ou proches. Ils entretenaient une relation très discrète, à laquelle participait la famille par l’échange de petits cadeaux, de nouvelles sur l’un ou sur l’autre. Des liens se nouaient où l’imaginaire participait de la fête nuptiale à venir.

    Sous la tente éclairée, l’accouplement avait lieu. Les deux ombres s’enlaçaient pendant que les chants encourageaient le couple dans son acte créateur amoureux cosmique.

    Nous n’étions pas dans de la pornographie maléfique et abjecte qui détruit nos enfants et les adultes d’ailleurs. Nos enfants passent le bac mais sont noyés

    Un taureau-une vache dans un pré, un coq qui saute subitement sur une poule : pornographie ?

    Les sociétés traditionnelles plus saines car la sexualité n’était pas reléguée dans l’ombre des pervers des sinistres d’État.

     

    • suite de mon commentaire ci-dessus :
      Pasolini, très au fait des questions de Haute Politique dans la sphère de la société occidentale des années 60-80 a très bien traduit dans sa Trilogie de la Vie, cette dimension de la sacralité reléguée, dévoyée de la sexualité, pour finir par sa mise à mort dans « Les 120 journées de Sodome » par les institutions de nos sinistres FM&communautaires dédiés à Baal, la confrérie du Serpent inversé, anti-Christique, antipodique et antichtone à l’évolution naturelle ce que nous révèle l’ontologie de la Tradition depuis des millénaires...
      Nos enfants passent le bac mais sont noyés dans l’ignorance et en meurent : certains par suicides, d’autres par dépression, d’autres en prison, d’autres en HP. question de l’ETRE est toujours en surgissement. Mac sexualité révèle ces choses-là !
      L’homme a besoin du rapport sexuel pour Co-naître (l’intimité du féminin et s’y consacrer librement en naissance de champs de conscience au long de son existence puisqu’il y puise le sens même de la Vie, sa vigueur et sa rigueur.
      La femme a besoin de Co-naître de l’intimité avec un homme avant d’accueillir la relation sexuelle comme une séquence logique de l’intimité préalablement vécue entre son imaginaire et le réel. Elle accueille en fait son Prince charmant, son aspect animus masculin en elle, au travers de l’un des garçons ou de l’homme sur son chemin de rencontre. Elle se consacre dès lors à s’unir avec Sun aspect masculin Sun adam des origines qu’elle perçoit d’ailleurs dans tous les hommes qu’elle côtoie à commencer par son père, premier Adam.

      Les archétypes ne bougeront JAMAIS quelles que soient les changements de société ou pas en apparence dont l’inversion accusatoire est le serpent de mer toujours d’actualité entre le féminin et le masculin, l’homme, la femme.

      Ici dans cette vidéo de 5’38 Annick de Souzenelle aborde ces questions en partant du Cantique des cantiques.
      https://www.youtube.com/watch?v=HCn...

      Ma première rencontre amoureuse fut ma partenaire avec laquelle je dansais régulièrement dans un groupe de danses folkloriques en 1976 ! Toucher ses mains, poser mes mains sur ces hanches, la porter lorsqu’il le fallait, se séparer, puis se retrouver au détour d’un pas, sourires, émotions, découvertes, regards, joies, préludes où l’un, l’autre s’appréciant.

      Nul besoin de voler le baiser, ni violer la porte parce que le sentir ensemble (le consentement mutuel) était arrivé comme un fruit mûr en chacun.


    • Dans les sociétés traditionnelles, les jeunes se faisaient "déniaiser" par un oncle ou une tante. Parce qu’après le mariage il fallait avoir des héritiers, et vite. Et la prépondérance de ces pratiques augmentait avec le rang social.
      C’est bien l’idéalisme, mais le réel c’est le réel.


  • Il y a 50 ans, le viol c’était 15 ans minimum, avec les mêmes exceptions. Relire les dossiers noirs de la justice française, ouvrage hélas pondu par un communiste enragé justifiant tous les crimes du FLN ou autres alliés de l’URSS. Donc rien de neuf malheureusement.

     

    • @René oui tout le monde sait que les Etats-Unis et la France sont dirigés par des communistes c’est bien pour ça que le nombre de viols est toujours en recrudescence...Demain, si un article paraît sur le réchauffement climatique ou la profilération des algues marines au large du Morbihan n’oublie pas non plus de rappeler la responsabilité du PCF ou d’y voir la main de l’URSS .


    • #2233636
      le 06/07/2019 par Vivre le plus longtemps possible pour emmerder les autres.
      États-Unis : un juge demande la clémence pour un adolescent de "bonne (...)

      Le problème c’est que le mot " VIOL" ne veut plus rien dire !
      Aujourd’hui tout est considéré comme viol or pour moi il existe une très grande différence entre une main baladeuse qui va heurter une fesse et une vraie pénétration par l’intermédiaire du pénis ou d’un objet ayant la forme d’un pénis. Peut-être qu’on fait exprès cette amalgame pour détruire l’image de l’église car je vois mal des prêtes effectuer des pénétrations anales.
      Le plus souvent ça doit être des gestes très déplacés mais pas un viol.


  • Il est pas beau le rêve américain ?

     

  • A Bertrand, non vous m’avez mal compris, je comparais la situation ici et dans le pays qui nous occupe actuellement avec tentative désespérée de perspective historique. Quant à Denis Langlois puisque c’est de lui qu’il s’agit, je me contentais de signaler qu’il pouvait éventuellement ne pas être objectif. Notamment dans ce qu’il a écrit sur les dossiers noirs de la police française, et plusieurs guides du miltant (si si).

     

    • @René et quel rapport y a t-il entre la problématique du viol et l’URSS,le communisme et le FLN ? Votre objectif dès le départ n’est pas de repondre à l’article en question mais d’essayer vainement et au moyen d’une contorsion douloureuse , de vouloir établir des liens de causalité pour parler d’autre chose.Si vous êtes anticommuniste c’est votre droit mais n’essayez pas d’en parler alors le sujet ne s’y prête pas car cela vous conduit à produire un commentaire complètement inapproprié et hors sujet.


  • Il ne serait pas étonnant que "cet adolescent de bonne famille" ne soit pas de n’importe quelle origine...

     

  • Le truc qui me choque n’est pas le "viol" si on le considère ainsi mais le fait qu’il publie la vidéo avec une vantardise surréaliste, qui met à mal tout le monde ! Et ça c’est le lot de tous les petits merdeux qui se croient au-dessus de tout soupçon moral.

     

    • As-tu déjà jeté un coup d’oeil des vidéos de "spring breaks" où de jeunes américains de "bonnes familles" partouzent en public dans les rues de villes mexicaines ? D’ailleurs je ne sais plus quelle ville mexicaine avait émis un arrêté municipale pour interdire les beuveries et exhibitions sexuelles dans ces rues ! Les locaux en avaient marre de ces jeunes amércains qui baisaient dans les rues tout en se filmant... Dans ce contexte culturel de dégénérescence globale notre jeune ami n’avait tout simplement pas conscience de la gravité de son geste.


  • #2233611

    Le Rêve Américain

    on vous dit !!!


  • Ce jeune a de la chance, il n’est pas noir et désargenté.......


  • @Enki
    merci pour ce post,


  • Et bientôt en France ! Puisque tout ce qui construit la france, n’est autre le pollen importé du vent de l’ouest vers l’est.. Et ainsi de suite.. Pour info., il a fallu attendre la fin du communisme pour connaître le hash, l’héroïne dans les pays de l’est... D’abord, us-France-pays de l’est...

     

  • De "bonne famille" ? On a tous compris la même chose ?

     

  • on pourrait se demander pourquoi un adolescent s’autorise un premier rapport sexuel ( à 16 ans !!! ) à la condition que sa partenaire soit inconsciente, donc qu’elle ne puisse pas le juger. Tout simplement parce que le monde est encore rempli de gens qui croient que le sexe est une chose interdite et condamnable
    N’est-ce pas ?

     

    • Quelqu’un qui trouverait le sexe interdit et condamnable n’aurait pas l’idée saugrenue de faire circuler sa vidéo au péril de se prendre plusieurs décennies de prison, mais l’aurait gardé bien secrète et fait en sorte qu’elle ne circule pas. Ceci est bel et bien le résultat d’une société qui n’a plus de repères moraux. Ce jeune con n’avait tout simplement pas conscience de la gravité de son geste et a voulu faire comme ce que l’on peut voir aisément sur internet où il y a beaucoup de vidéos d’abus sexuel vrais ou simulés qui circulent.


    • @goy pride
      tout ce qui est filmé par smartphone est destiné à se retrouver sur les réseaux sociaux, société parallèle supposée beaucoup plus tolérante que le monde coincé réel, sauf qu’un ado ne peut pas savoir à quel point ces réseaux sont fliqués.
      Ou alors, autre hypothèse, pas exclusive de la précédente, il avait peut-être la volonté inconsciente d’être puni pour son acte, non pas d’avoir violé, mais d’avoir eu un rapport sexuel, ce qui est condamné moralement par l’éducation. La peur d’être jugé moralement l’emporte, chez la plupart des gens, sur celle d’être jugé au pénal


  • Simple question : est-ce que l’adolescent serait toujours de bonne famille si c’était la fille du juge la victime ?
    La réponse à cette question est révélatrice de l’état de "la justice" en occident.

     

    • Je ne sais qu’elle serait la réaction du juge mais à titre perso je ne demanderai pas 30 années de prison ferme (c’est le genre de peine encourue aux USA pour ce genre de crime) pour un abus sexuel non violent commis sur ma fille par un gosse de son âge. Certes ce petit con a été particulièrement cynique mais pas plus que les autres jeunes de son âge (ce genre d’affaires est en réalité banale mais ce qui l’est moins c’est que les filles portent plaintes car souvent elles ont conscience de leur responsabilité et l’assument.)
      En tant que père je me sentirais en partie responsable d’avoir laissé et d’avoir éduqué ma fille de sorte à ce qu’elle se défonce la gueule à l’alcool dès 16 ans au milieu de jeunes garçons en pleine puberté et donc gonflé à bloc de testostérone.


  • Excusez moi mais je comprends le fond de la pensée de ce juge...petite question : que faisait une gamine de 16 ans ivre morte entourée de jeunes queuetards de son âge en attente permanente d’une bonne occaz pour tirer un coup ? Alors certes le jeune queuetard est indiscutablement un cynique qui a filmé son "exploit" tout en le revendiquant comme un viol...mais en réalité ce comportement est typique du jeune yankee de base, sauf que lui a poussé un peu trop loin l’humour potache et cynique. Par ailleurs le fait qu’il ait filmé la scène et la fait circuler démontre qu’il n’avait absolument pas conscience de la gravité de son acte au regard de la loi. Sachant que ce genre de crime est puni avec une sévérité extrême aux USA et que là-bas l’âge n’est pas une circonstance atténuante (dans certains état un mineur peut être condamné à mort avec l’exécution reportée à sa majorité légale), ce juge essaie probablement, et de manière maladroite, d’éviter que ce jeune trou du cul qui par ailleurs un élève modèle sans antécédents criminels se ramasse un 25 ans de prison ferme sur le coin de la gueule pour avoir violé, je dirais plutôt abusé sexuellement sans violence, une jeune femme qui s’est volontairement mise dans une situation dégradante et potentiellement dangereuse (abus d’alcool au milieu de jeunes garçons en pleine puberté), et qui ne se souvenait même pas de ce qu’il s’était passé !
    On ne peut pas d’un côté encourager l’industrie du porno omniprésente dans la vie des enfants, considérer que c’est normal que des adolescents se défoncent à l’alcool, qu’une gamine dès 12 ans ait le droit de participer à des boums alcoolisées jusqu’à 5 heures du matin...et ensuite venir pleurnicher sur les inévitables conséquences de cela ! Ce sont les adultes qui ont créé cette société décadente et se sont les gosses qui trinquent !

     

    • Entièrement d’accord avec toi


    • Je suis assez d’accord... mais de là à lui donner seulement une petite tape sur la joue en lui disant : petit polisson va ! Comme le juge débonnaire de Lucky Luke...


    • Une fille veut avoir un rapport, mais sans avoir conscience de le faire, pour cause de "bonne" éducation, de "valeurs morales" intériorisées, et , pour pouvoir contourner son surmoi, choisit de s’alcooliser. De son côté, un garçon ne demande peut-être pas mieux que d’avoir une partenaire un peu pompette, qui ne le juge pas pendant l’acte.
      En fait, ce qui est reproché au garçon, ce n’est pas le """""viol""""", c’est de l’avoir filmée sans son consentement, et diffusé les images. Mais l’hypocrisie sociale transforme çà en viol.
      çà me rappelle les blacks lynchés au XIXème siècle aux USA pour avoir soi-disant violé des "blanches". En fait le rapport était le plus souvent consentant, mais, hypocrisie et bigoterie oblige, les filles se rétractaient et prétendaient avoir été violées, sous la pression de la communauté dont l’""honneur"" était en jeu.


    • J’ai au moins deux témoignages d’amies ayant perdus leur virginités suite à un abus d’alcool et d’une rencontre en soirée d’un jeune charmant trop entreprenant. Un peu (beaucoup) d’alcool ça donnerais du courage ?

      Je crois même que certaines filles se font tout un monde quant au fait d’avoir ses premières relations sexuelles. Ça fait un moment que c’est comme cela dans notre culture et la youpornisation doit accentuer le phénomène.

      D’ailleurs, le jeune a justement tourné en dérision cette attente (crainte) et la déception généralement qui s’en suit face au réel. Les films sur les teen-agers ont souvent ce thème du premier rapport comme un rite de passage. Et c’est effectivement un rite de passage.

      L’ironie, c’est que dans 99% des cas de nos histoires/romans/films ces premiers rapports sont une déception car les protagonistes ne sont pas prêt. Tout le monde le sait... Une prophétie auto-réalisatrice ?....

      Les Rapports Kinsey dans toute cette histoire ? La société doit savoir qui elle est... si elle se répète qu’elle est inadéquate, tordue, les chemins sinueux seront pour certains les seules voies... la tragédie devient inéluctable ?... Alors que franchement se faire abuser totalement ivre par un petit branleur impatient de passer au stade supérieur, c’est le rêve de qui ?

      La youpornisation... c’est l’aboutissement de « l’oeuvre » de Kinsey... des pervers parfois psychopathes voulant imposer leurs égarements comme la norme établis.

      Ce fait divers est malheureusement d’une affreuse banalité -pas le viol en soit- dans le fait de tout essayer pour culbuter une petite naïve... utiliser la déception et s’en vanter par la suite à tout le collège... Les réseaux sociaux ça dépasse de nos jours l’enceinte du collège. Mais le jeune se vantant de ses « performances » sexuels, ça n’est pas nouveau. Pourtant, la vie ça n’est pas un film de porno...

      On pourrait croire que ce genre de violation de la vie intime avec les sex-tapes ralentirait les ardeurs. Au contraire, les gens banalise l’horreur et perçoivent tous ces développements comme une fatalité.

      Faire « croyance » et la réalité Doctor Kinsey ?

      Ce qui est le plus étonnant, c’est qu’une bonne partie des adolescents et post-adolescents n’ont finalement pas ou très peu d’activités sexuelles.

      Les pays où il y a une morale religieuse très importante - et les athées considérons cela comme de la propagande - l’abstinence sexuelle avant le mariage est moins en conflit avec la réalité.


    • effet de la youpornisation de la société ou au contraire effet de la répression de la sexualité dès le berceau, qui fait que les jeunes gens, justement, se font à l’adolescence tout un monde de la sexualité, en sont obsédés, ne pensent qu’à çà (au risque de foirer leurs études, parfois), et, ayant fortement intégré les interdits, font n’importe quoi pour tenter de leur échapper, car n’ayant justement aucune praxis de la sexualité ?


  • Si c’était un afro-américain il aurait pris 20 ans


  • et les me-too ne sont descendues dans la rue ?


  • Rien à voir avec le sujet, mais un pote qui bosse dans une boîte américaine m’a fait parvenir ceci :

    1- Lors du débat démocrate, un candidat s’est soudain mis à répondre en espagnol aux questions qu’on lui posait (en anglais). Résultat, d’autres, pour ne pas être à la traîne vis-à-vis de l’électorat latino, ont surenchéri. La beauté du ridicule ici https://www.youtube.com/watch?v=K_f...

    2- A l’occasion d’un festival de musique, les organisateurs n’ont rien trouvé de mieux à faire que de faire payer l’entrée 2 fois plus cher aux blancs. 10$ pour les POC (person of color), 20$ pour les NONPOC. Fantastique. 1 rappeur noir et une chanteuse métisse intelligents ont tout de même annulé leurs participations pour cause de racisme et de débilité profonde des organisateurs.
    https://www.youtube.com/watch?v=1UC...

    Vu qu’on importe toutes les nouvelles "idées" sociétales des USA, on ne devrait pas tarder à voir la gauche tenter de s’exprimer en arabe ou en swahili, ça devrait être comique...


  • Je vais être sans concession : qu’est-ce qu’une fille de 16 ans fait dans ce genre de soirée où l’alcool coule à flots ? Tous les" warnings "sont là pour que le drame arrive .Comme si vous mettiez une poule au milieu d’un attroupement de renards.. ! Ah les "bienfaits" de l’alcool..
    Société décadente ,laxiste..
    Les parents de jadis agissaient avec bon sens.ils interdisaient leurs filles de sortir le soir car ils savaient ce qu’elles risquaient. Au pire elles étaient accompagnées d’un protecteur mâle .

    Vous voulez la liberté totale ,il faut assumer derrière.
    Quant à la demande de clémence du fait de la condition sociale ,rien d’étonnant ,cela va se vulgariser encore plus dans l’avenir .L’argent (position sociale) corrompt tout même la justice .


  • une bonne famille, excellentes notes, excellente école, et une éducation déplorable. Quant au juge, il est bien payé ou menacé ? Quel monde où les valeurs disparaissent et ça ne va pas s’arranger hélas.


Commentaires suivants