Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

États-Unis : un juge demande la clémence pour un adolescent de "bonne famille" accusé de viol

Courant 2016, dans l’État du New Jersey, une jeune fille de 16 ans en état d’ébriété s’amuse avec une trentaine de personnes à l’occasion d’une soirée lorsqu’un adolescent du même âge l’entraîne malgré elle dans un sous-sol sombre. Le garçon l’agresse alors sexuellement, et se filme pendant toute la durée du viol. Il partage ensuite la vidéo du crime avec ses amis, via son smartphone, avec un message glaçant de vérité : « Quand ta première fois est un viol ».

 

Après les faits, la victime, qui n’avait pas de souvenir du viol, a appris l’existence de la vidéo. Sa mère porte finalement plainte contre son agresseur en 2017, et l’affaire éclate devant un tribunal du comté de Monmouth, dans le New Jersey, en 2018.

Seulement, le déroulé de l’audience ne va pas se passer comme prévu. Le juge des affaires familiales en charge du dossier a estimé que l’agresseur, encore mineur, méritait la clémence parce qu’un viol, selon lui, ne peut être commis que par des inconnus, armes aux poings, relate le New York Times ce mercredi [3 juillet 2019].

Selon le juge, la condition sociale du jeune homme est également à prendre en compte. Issu d’une « bonne famille », ayant fréquenté une « excellente école » avec d’« excellentes notes », l’agresseur n’aurait pas le profil pour commettre un tel crime. Pis, le juge a estimé que les enquêteurs auraient dû expliquer à sa victime qu’elle risquait de détruire la vie de l’accusé en maintenant ses accusations.

Verdict : le juge a refusé de juger le jeune homme, âgé de 16 ans, comme un adulte, rejetant ainsi la requête du procureur. « Il est clairement candidat non seulement à l’université, mais probablement à une excellente université », a ainsi déclaré, en guise de sentence, le juge James Troiano.

 

« Calculé et cruel »

Ce verdict a été rendu il y a un an. Depuis, une Cour d’appel a vivement condamné l’attitude du juge James Troiano. Dans une décision cinglante de 14 pages rendue le 27 mars dernier, les juges d’appel lui enjoignent de ne pas faire preuve de partialité envers les adolescents privilégiés.

Lire l’article entier sur lefigaro.fr

Une pratique estudiantine courante, sur E&R :

 






Alerter

74 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2233700

    Et bientôt en France ! Puisque tout ce qui construit la france, n’est autre le pollen importé du vent de l’ouest vers l’est.. Et ainsi de suite.. Pour info., il a fallu attendre la fin du communisme pour connaître le hash, l’héroïne dans les pays de l’est... D’abord, us-France-pays de l’est...

     

    Répondre à ce message

  • De "bonne famille" ? On a tous compris la même chose ?

     

    Répondre à ce message

  • on pourrait se demander pourquoi un adolescent s’autorise un premier rapport sexuel ( à 16 ans !!! ) à la condition que sa partenaire soit inconsciente, donc qu’elle ne puisse pas le juger. Tout simplement parce que le monde est encore rempli de gens qui croient que le sexe est une chose interdite et condamnable
    N’est-ce pas ?

     

    Répondre à ce message

    • Quelqu’un qui trouverait le sexe interdit et condamnable n’aurait pas l’idée saugrenue de faire circuler sa vidéo au péril de se prendre plusieurs décennies de prison, mais l’aurait gardé bien secrète et fait en sorte qu’elle ne circule pas. Ceci est bel et bien le résultat d’une société qui n’a plus de repères moraux. Ce jeune con n’avait tout simplement pas conscience de la gravité de son geste et a voulu faire comme ce que l’on peut voir aisément sur internet où il y a beaucoup de vidéos d’abus sexuel vrais ou simulés qui circulent.

       
    • @goy pride
      tout ce qui est filmé par smartphone est destiné à se retrouver sur les réseaux sociaux, société parallèle supposée beaucoup plus tolérante que le monde coincé réel, sauf qu’un ado ne peut pas savoir à quel point ces réseaux sont fliqués.
      Ou alors, autre hypothèse, pas exclusive de la précédente, il avait peut-être la volonté inconsciente d’être puni pour son acte, non pas d’avoir violé, mais d’avoir eu un rapport sexuel, ce qui est condamné moralement par l’éducation. La peur d’être jugé moralement l’emporte, chez la plupart des gens, sur celle d’être jugé au pénal

       
  • #2233915

    Simple question : est-ce que l’adolescent serait toujours de bonne famille si c’était la fille du juge la victime ?
    La réponse à cette question est révélatrice de l’état de "la justice" en occident.

     

    Répondre à ce message

    • Je ne sais qu’elle serait la réaction du juge mais à titre perso je ne demanderai pas 30 années de prison ferme (c’est le genre de peine encourue aux USA pour ce genre de crime) pour un abus sexuel non violent commis sur ma fille par un gosse de son âge. Certes ce petit con a été particulièrement cynique mais pas plus que les autres jeunes de son âge (ce genre d’affaires est en réalité banale mais ce qui l’est moins c’est que les filles portent plaintes car souvent elles ont conscience de leur responsabilité et l’assument.)
      En tant que père je me sentirais en partie responsable d’avoir laissé et d’avoir éduqué ma fille de sorte à ce qu’elle se défonce la gueule à l’alcool dès 16 ans au milieu de jeunes garçons en pleine puberté et donc gonflé à bloc de testostérone.

       
  • Excusez moi mais je comprends le fond de la pensée de ce juge...petite question : que faisait une gamine de 16 ans ivre morte entourée de jeunes queuetards de son âge en attente permanente d’une bonne occaz pour tirer un coup ? Alors certes le jeune queuetard est indiscutablement un cynique qui a filmé son "exploit" tout en le revendiquant comme un viol...mais en réalité ce comportement est typique du jeune yankee de base, sauf que lui a poussé un peu trop loin l’humour potache et cynique. Par ailleurs le fait qu’il ait filmé la scène et la fait circuler démontre qu’il n’avait absolument pas conscience de la gravité de son acte au regard de la loi. Sachant que ce genre de crime est puni avec une sévérité extrême aux USA et que là-bas l’âge n’est pas une circonstance atténuante (dans certains état un mineur peut être condamné à mort avec l’exécution reportée à sa majorité légale), ce juge essaie probablement, et de manière maladroite, d’éviter que ce jeune trou du cul qui par ailleurs un élève modèle sans antécédents criminels se ramasse un 25 ans de prison ferme sur le coin de la gueule pour avoir violé, je dirais plutôt abusé sexuellement sans violence, une jeune femme qui s’est volontairement mise dans une situation dégradante et potentiellement dangereuse (abus d’alcool au milieu de jeunes garçons en pleine puberté), et qui ne se souvenait même pas de ce qu’il s’était passé !
    On ne peut pas d’un côté encourager l’industrie du porno omniprésente dans la vie des enfants, considérer que c’est normal que des adolescents se défoncent à l’alcool, qu’une gamine dès 12 ans ait le droit de participer à des boums alcoolisées jusqu’à 5 heures du matin...et ensuite venir pleurnicher sur les inévitables conséquences de cela ! Ce sont les adultes qui ont créé cette société décadente et se sont les gosses qui trinquent !

     

    Répondre à ce message

    • #2234013

      Entièrement d’accord avec toi

       
    • Je suis assez d’accord... mais de là à lui donner seulement une petite tape sur la joue en lui disant : petit polisson va ! Comme le juge débonnaire de Lucky Luke...

       
    • Une fille veut avoir un rapport, mais sans avoir conscience de le faire, pour cause de "bonne" éducation, de "valeurs morales" intériorisées, et , pour pouvoir contourner son surmoi, choisit de s’alcooliser. De son côté, un garçon ne demande peut-être pas mieux que d’avoir une partenaire un peu pompette, qui ne le juge pas pendant l’acte.
      En fait, ce qui est reproché au garçon, ce n’est pas le """""viol""""", c’est de l’avoir filmée sans son consentement, et diffusé les images. Mais l’hypocrisie sociale transforme çà en viol.
      çà me rappelle les blacks lynchés au XIXème siècle aux USA pour avoir soi-disant violé des "blanches". En fait le rapport était le plus souvent consentant, mais, hypocrisie et bigoterie oblige, les filles se rétractaient et prétendaient avoir été violées, sous la pression de la communauté dont l’""honneur"" était en jeu.

       
    • J’ai au moins deux témoignages d’amies ayant perdus leur virginités suite à un abus d’alcool et d’une rencontre en soirée d’un jeune charmant trop entreprenant. Un peu (beaucoup) d’alcool ça donnerais du courage ?

      Je crois même que certaines filles se font tout un monde quant au fait d’avoir ses premières relations sexuelles. Ça fait un moment que c’est comme cela dans notre culture et la youpornisation doit accentuer le phénomène.

      D’ailleurs, le jeune a justement tourné en dérision cette attente (crainte) et la déception généralement qui s’en suit face au réel. Les films sur les teen-agers ont souvent ce thème du premier rapport comme un rite de passage. Et c’est effectivement un rite de passage.

      L’ironie, c’est que dans 99% des cas de nos histoires/romans/films ces premiers rapports sont une déception car les protagonistes ne sont pas prêt. Tout le monde le sait... Une prophétie auto-réalisatrice ?....

      Les Rapports Kinsey dans toute cette histoire ? La société doit savoir qui elle est... si elle se répète qu’elle est inadéquate, tordue, les chemins sinueux seront pour certains les seules voies... la tragédie devient inéluctable ?... Alors que franchement se faire abuser totalement ivre par un petit branleur impatient de passer au stade supérieur, c’est le rêve de qui ?

      La youpornisation... c’est l’aboutissement de « l’oeuvre » de Kinsey... des pervers parfois psychopathes voulant imposer leurs égarements comme la norme établis.

      Ce fait divers est malheureusement d’une affreuse banalité -pas le viol en soit- dans le fait de tout essayer pour culbuter une petite naïve... utiliser la déception et s’en vanter par la suite à tout le collège... Les réseaux sociaux ça dépasse de nos jours l’enceinte du collège. Mais le jeune se vantant de ses « performances » sexuels, ça n’est pas nouveau. Pourtant, la vie ça n’est pas un film de porno...

      On pourrait croire que ce genre de violation de la vie intime avec les sex-tapes ralentirait les ardeurs. Au contraire, les gens banalise l’horreur et perçoivent tous ces développements comme une fatalité.

      Faire « croyance » et la réalité Doctor Kinsey ?

      Ce qui est le plus étonnant, c’est qu’une bonne partie des adolescents et post-adolescents n’ont finalement pas ou très peu d’activités sexuelles.

      Les pays où il y a une morale religieuse très importante - et les athées considérons cela comme de la propagande - l’abstinence sexuelle avant le mariage est moins en conflit avec la réalité.

       
    • effet de la youpornisation de la société ou au contraire effet de la répression de la sexualité dès le berceau, qui fait que les jeunes gens, justement, se font à l’adolescence tout un monde de la sexualité, en sont obsédés, ne pensent qu’à çà (au risque de foirer leurs études, parfois), et, ayant fortement intégré les interdits, font n’importe quoi pour tenter de leur échapper, car n’ayant justement aucune praxis de la sexualité ?

       
  • #2234083

    Si c’était un afro-américain il aurait pris 20 ans

     

    Répondre à ce message

  • et les me-too ne sont descendues dans la rue ?

     

    Répondre à ce message

  • Rien à voir avec le sujet, mais un pote qui bosse dans une boîte américaine m’a fait parvenir ceci :

    1- Lors du débat démocrate, un candidat s’est soudain mis à répondre en espagnol aux questions qu’on lui posait (en anglais). Résultat, d’autres, pour ne pas être à la traîne vis-à-vis de l’électorat latino, ont surenchéri. La beauté du ridicule ici https://www.youtube.com/watch?v=K_f...

    2- A l’occasion d’un festival de musique, les organisateurs n’ont rien trouvé de mieux à faire que de faire payer l’entrée 2 fois plus cher aux blancs. 10$ pour les POC (person of color), 20$ pour les NONPOC. Fantastique. 1 rappeur noir et une chanteuse métisse intelligents ont tout de même annulé leurs participations pour cause de racisme et de débilité profonde des organisateurs.
    https://www.youtube.com/watch?v=1UC...

    Vu qu’on importe toutes les nouvelles "idées" sociétales des USA, on ne devrait pas tarder à voir la gauche tenter de s’exprimer en arabe ou en swahili, ça devrait être comique...

     

    Répondre à ce message

  • Je vais être sans concession : qu’est-ce qu’une fille de 16 ans fait dans ce genre de soirée où l’alcool coule à flots ? Tous les" warnings "sont là pour que le drame arrive .Comme si vous mettiez une poule au milieu d’un attroupement de renards.. ! Ah les "bienfaits" de l’alcool..
    Société décadente ,laxiste..
    Les parents de jadis agissaient avec bon sens.ils interdisaient leurs filles de sortir le soir car ils savaient ce qu’elles risquaient. Au pire elles étaient accompagnées d’un protecteur mâle .

    Vous voulez la liberté totale ,il faut assumer derrière.
    Quant à la demande de clémence du fait de la condition sociale ,rien d’étonnant ,cela va se vulgariser encore plus dans l’avenir .L’argent (position sociale) corrompt tout même la justice .

     

    Répondre à ce message

  • une bonne famille, excellentes notes, excellente école, et une éducation déplorable. Quant au juge, il est bien payé ou menacé ? Quel monde où les valeurs disparaissent et ça ne va pas s’arranger hélas.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents