Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Euthanasie, avortement, PMA, GPA : vive le progressisme !

Alors que nous entrons dans la dernière ligne droite de la campagne pour les élections européennes, qui se dérouleront dimanche 26 mai prochain, la décision invraisemblable de mettre fin lundi 20 mai à l’alimentation du tétraplégique Vincent Lambert [décision finalement annulée, sous la pression du public, NDLR], – ce qui le condamne à mort dans un pays où celle-ci est interdite ! – rejoint, dans l’actualité, la légalisation de la reproduction artificielle par le dépôt de la loi bioéthique avec PMA anonyme et GPA.

 

 

Ces deux sujets sont liés dans la conception, sacrées ou rentabilisées, que l’on a de la vie donc de la mort humaines. Cela nous engage sur la façon dont nous envisageons notre Humanité alors que l’État-marchand et sa loi ont décidé d’en disposer : notre Humanité doit-elle rester biologique, et alors nous nous engageons à résister avec le programme de co-Parentalité de L’Avenir pour Tous, ou accompagnons-nous sciemment notre mutation artificielle en laissant faire et en abandonnant le plus faible ?

 

En 2008, Vincent Lambert est victime d'un accident de voiture à la suite duquel il entre en état végétatif, mais depuis, il respire seul, déglutit, s'endort le soir et se réveille le matin.

 

La semaine dernière, après des années de recours de ses parents, jusqu’à la CEDH et l’ONU, le CHU de Reims annonçait son intention d’interrompre l’alimentation et l’hydratation de Vincent Lambert à partir du lundi du 20 mai, alors qu’il n’est pas en fin de vie, que ses parents souhaitent s’occuper de lui et le laisser vivre, et que des centres spécialisés sont prêts à l’accueillir.

Les parents de Vincent Lambert avaient déposé en début de semaine un ultime recours auprès du Défenseur des Droits, Jacques Toubon. Celui-ci affirme ce soir qu’il ne lui « appartient pas » de trancher. Maîtres Jean Paillot et Jérôme Triomphe, les avocats des parents dénoncent « un coup de force de l’État » et « une violation manifeste du droit ».

Cette décision révoltante pose la question du rôle de l’État. Alors qu’il est soumis au marché mondial, l’État peut-il prendre la main sur la volonté de la mère, sur les consciences de chacun, en ce qui concerne de mettre fin à la vie d’autrui, alors qu’il n’y a pas d’acharnement déraisonnable ?

Entrons-nous dans un régime de dégagement des 1 500 grands cérébrolésés, physiques et mentaux, dès le lendemain du départ de Jean Vanier, qui a consacré sa vie aux handicapés mentaux ?

[...]

 

Dans le même temps, invitée de Jean-Jacques Bourdin vendredi matin [17 mai 2019] sur BFMTV, Marlène Schiappa a confirmé que le projet de loi dit bioéthique d’extension de la PMA anonyme à toutes femmes serait présenté fin juin-début juillet.

 

Elle a réaffirmé sa volonté de voir rembourser cet acte – non médical – par la sécurité sociale. L’État financera avec votre argent la reproduction artificielle, sur un marché ouvert à tout personne, dès lors asexuée, et à la concurrence du marché mondial des semences anonymes, des tris génétiques et des data numériques des GAFAM/BATX.
Ce sont eux qui prendront le contrôle de la vie humaine.

Alors qu’elle est accueillie sur la chaîne que va diriger dès le dépôt de loi bioéthique Marc-Olivier Fogiel, grand promoteur de la GPA pour tous, la secrétaire d’État à l’Égalité, présente pour honorer la Journée mondiale de lutte contre l’homophobie, a montré une évolution certaine vers la GPA : elle qui s’y opposait du fait de la marchandisation des corps s’est, ce matin, dite à l’écoute de tous, dont les enfants nés de GPA et violentés par les propos hostiles, et sensible aux arguments avancés par Marc-Olivier Fogiel dans son livre.

« C’est quelque chose qui me gêne profondément, c’est pourquoi je suis plutôt opposée à la GPA. Néanmoins, j’ai entendu un certain nombre de témoignages. C’est une question sur laquelle il faut beaucoup écouter les scientifiques, les experts, et surtout les personnes qui sont les premières concernées. Pour l’instant ma position est celle-là, mais je suis à l’écoute de tout un chacun sur le sujet. »

 

Ces deux sujets primordiaux de la procréation et de la fin de vie, dès lors administrées par l’État, nous invitent à une prise de conscience de ce qui est en train de se produire dans l’ignorance générale, voire dans le déni de cette réalité !

 

Lire l’article entier sur avenirpourtous.fr

 

Retour sur l’affaire Vincent Lambert :

À ne pas manquer, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

44 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2205022
    le 25/05/2019 par The Médiavengers Zionist War
    Euthanasie, avortement, PMA, GPA : vive le progressisme !

    Pour les stopper, faut voter, c’est tout. Les autres sont complices, tout simplement, pour ne pas dire plus, mais je serais censuré.


  • #2205028

    A la liste, afin de cerner la totalité idéologique qui est en marche comme une armée conquérante, on ajoutera l’LGBTisme et le transhumanisme.

    En effet, on a là une idéologie qui se caractérise principalement négativement : une idéologie anti-naturelle, anti-nature, anti-tradition, anti-nation, anti-chrétienté — en bref, une doctrine qui veut l’élimination de tout ce qui pourrait encore constituer une limitation, un obstacle, un frein à sa soif illimitée d’exploitation du monde naturel et humain.

    Que tout cela finira très mal est parfaitement clair, mais que les promoteurs et les agents de cette idéologie — en fait l’héritière la plus sournoise des totalitarismes du siècle passé — persistent dans leur fanatisme ne fait qu’exhiber sa griserie aveuglante. Ils sont littéralement verrouillés dans le délire.


  • Ce qui m’a choquée c’était combien les medias étaient en faveur de la mort de Vincent Lambert : systématiquement, je dis bien systématiquement ils présentaient ces parents comme des " catholiques intégristes" alors que c’est l’histoire banale d’une mère qui veut sauver son enfant qu’elle sait vivant. Je ne suis pas catho et j’aurais agi de la même façon pour sauver mon fils. Et les réactions des moutons bien lobotomisés sur les réseaux sociaux de ces mêmes médias m’ont sidéré, impossible d’écrire qu’on soutenait les parents sans devenir la cible d’une meute hostile...

    Je n’ose imaginer le cauchemar de cette maman, je me suis mise à sa place 5 mn : un enfer :( Ça m’a bouleversée le soir ou ils devaient le tuer, j’en ai pleuré . S’il y a autant de soutiens de croyants, c’est peut-être parce que l’amour de son prochain, l’espoir et la compassion ne sont plus véhiculées que par les religions, dans ce monde laïque qui a oublié le véritable humanisme et la compassion, notamment envers les mamans mais c’est normal, elles ne sont pluq que des ventres dénuées de sentiment....

     

    • #2205218
      le 25/05/2019 par Gros Shaah Marron
      Euthanasie, avortement, PMA, GPA : vive le progressisme !

      J’ai vécu la même chose et ressenti pareil sous la vidéo de Marion Sigaut sur youtube.
      Je me pose la question, (et leurs souhaite de vivre cette situation dans mes excès de colère, a fleur de peau), de savoir s’il se sont mis dans cet situation rien qu’une minute...

      Je la remercie d’avoir enlevé les commentaires, cela devenait insoutenable.


  • #2205063

    Actes médicaux pour dégénérés remboursés mais pléthore de médicaments déremboursés quand ils concernent les gens normaux. Bande de fumiers !!!


  • #2205068
    le 25/05/2019 par Macron gagnant par fraude !
    Euthanasie, avortement, PMA, GPA : vive le progressisme !

    Droits de l’homme -> l’homme nouveau -> Renaissance (2.0)

    Voilà où mène la République Nihiliste des Droits de l’Homme !

    DÉNI DU SACRÉ !



    "La révolution française n’est pas terminée."




    - Vincent Peillon, ordure franc-mac


  • #2205075

    Encore une facette du N.O.M passant par la régularisation des naissances , des décès , des choix de vie , de l’endoctrinement dès le plus jeune âge , de l’éclatement des familles traditionnelles , bref , le formatage sociétal visant à l’esclavage généralisé . ( tout ceci accompagné du grand remplacement ) .
    - Dans Un film célèbre datant de quelques décennies , on voyait des masses s’engouffrer dans un " cinéma " et après avoir digéré le cachet mortifère , en regardant un documentaire sur la nature , avant de sombrer définitivement , puis les kapos venaient les ramasser avant de les brûler - mais c’est vrai , c’était de la " science fiction " !!! ...
    " le meilleur des mondes " d’A. Huxley , est pas mal non plus ...

     

  • On n’oubliera pas que la Loi Bioéthique (Quelle éthique ?) c’est aussi « open bar » pour le don, euh le trafic d’organes, sauf à le refuser officiellement, c’est à dire avec le risque d’être « Fiché » (en vue d’un écartement de la société, ou d’une réadaptation à la « Sincrique » ?).

     

    • #2205212
      le 25/05/2019 par Gros Shaah Marron
      Euthanasie, avortement, PMA, GPA : vive le progressisme !

      Et qui est à la tête du trafic d’organes ???
      Suivez mon regard...


    • de toute façon même si vous refusez par écrit le don d’organes, qui vous dit que l’hôpital ne le fera pas quand même ?!

      Mort vous ne pourrez rien vérifier et comme aujourd’hui "c’est crémation pour tous" faute de moyens financiers (sur l’idée de qui vous savez) de toute façon personne de votre entourage ne pourra vérifier !


  • #2205096

    Perso, je ne serai pas opposé à l’euthanasie et à l’avortement si on autorisait la peine de mort. Mais comme on vie dans un pays qui veut faire l’un sans l’autre (comprenez, la peine de mort, ça arrangerait ces salauds de droitards).

    Je n’ai d’ailleurs jamais compris ce paradoxe.

    Donc on peut TUER un fœtus ou un malade, mais pas un meurtrier multi-récidiviste ?

    Vous me direz, quand vous voyez certaines affaires comme Patrick Dils, Omar Radaad ou l’ultraviolence contre les Gilets Jaunes, peut-être ne vaut-il pas mieux donner aux juges le pouvoir de vie et de mort sur les gens ... mais alors, à ce moment-là, puisque la vie est si importante : n’est-ce pas la même chose pour les enfants à naître ou pour les malades ?


  • #2205121
    le 25/05/2019 par LREM vers le Chaos Mondial
    Euthanasie, avortement, PMA, GPA : vive le progressisme !

    N’importe lequel d’entre nous supplierait qu’on le débranche s’il se trouvait dans cette situation au bout de quelques jours et au mieux de quelques mois, s’il le pouvait et/ou s’il avait conscience de son état.
    Ca fait 11 ans qu’il est dans son état (+ de 4000 jours quand même), son état physique se dégrade lentement mais sûrement, et de jour en jour. En plus, il a certainement des douleurs physiques fortes qu’il est incapable d’exprimer, donc qui ne peuvent pas être traitées correctement
    Il y a zéro espoir d’amélioration...
    En plus 80% des médecins disent qu’il n’a aucune conscience.
    Au pire VL n’a aucune conscience, et au mieux (ou l’inverse !) il souffre consciemment horriblement. Je ne comprends pas la polémique sous-jacente.

    Dans ce genre de cas extrême c’est le bien être du malade qui doit primer, et pas des considérations personnelles.

    Il faut une base de données nationale, où chacun doit exprimer ce qu’il veut dans ce genre de cas.

     

    • #2205217
      le 25/05/2019 par The Médiavengers Zionist War
      Euthanasie, avortement, PMA, GPA : vive le progressisme !

      Le problème, c’est qu’ils utilisent Vincent Lambert pour ouvrir des portes sans le dire.
      Exemple : si la GPA/PMA arrive aujourd’hui, c’est parce qu’on a créé le PACS, et même encore avant, parce que certains ont décidé de normaliser l’homosexualité, et encore avant, légaliser le divorce.... La destruction de la famille et de la filiation remonte à loin, très loin.
      Quand est-ce que ça doit s’arrêter ? Est-ce dans l’esprit de ces gens-là, cela doit même s’arrêter un jour ? Prolonger la ligne sur les 50 prochaines années en imaginant quels "progrès" ces mêmes personnes seraient capables d’accomplir "au nom du Bien" ?


    • Vincent LAMBERT n’est pas "branché". Et il n’est pas non plus en fin de vie. Il est handicapé et a besoin d’aide pour s’alimenter et boire. Ils veulent donc l’assassiner en le privant de nourriture et de boire pour qu’il crève en lui filant aussi une dose massive de medocs pour qu’il ne souffre "pas trop" lors de sa mise à mort.


    • A vous écoutez le bien être des malades serait donc la mort ! Vous n’avez pas honte ?!
      Etes vous complètement fou pour parler ainsi ?! Franchement ?!
      Premièrement vous n’êtes pas Vincent donc ne parlez pas pour lui.
      Ensuite les médecins ne sont pas DIEU et DIEU merci d’ailleurs quand on voit la barbarie de certains.
      Et pour finir un malade est un malade par conséquent il faut s’attendre à ce que celui ci soit déprimé et n’est pas une totale conscience ou joie de vivre. Charges aux médecins de le soutenir moralement pour recouvrir un bon esprit et non pas de l’enfoncer davantage dans une énorme dépression en lui proposant l’euthanasie, c’est à dire la mort !


    • « Dans ce genre de cas extrême c’est le bien être du malade qui doit primer, et pas des considérations personnelles. »
      Et comme personne n’est à même d’en juger à la place de l’intéressé, ce n’est donc à personne d’en décider. Toute autre considération est effectivement personnelle et n’a pas, ou du moins ne devrait pas avoir droit de cité.


    • D’accord avec vous. Dans ce cas particulier, il semble demander qu’on le laisse partir, il a l’air très malheureux et ne mène aucune "vie" digne de ce nom.
      Maintenant, ce ne devrait pas être à la justice ou à l’ONU de trancher. Le fait qu’il ait dit à sa femme, quand il était en pleine possession de ses moyens, qu’on le débranche dans un tel cas devrait suffire.
      C’est une torture de vivre comme lui, enfermé dans son corps, sans aucun pouvoir. Il n’est pas un petit bébé, mais un homme fait.


    • « particulier, il semble demander qu’on le laisse partir, il a l’air très malheureux et ne mène aucune "vie" digne de ce nom. »
      Ben ça, c’est du lourd ! « Il semble demander », « il a l’air », « il ne mène aucune vie digne de ce nom » !!! En tout cas c’est la sienne de vie et ce n’est en rien à vous de décider de quoi que ce soit, enfin sa vie est toujours plus digne et mérite le respect jusqu’au bout, contrairement à votre commentaire pitoyable.


    • #2207163

      Vincent Lambert est conscient, il mange et il boit. On parle quand même d’une mère qui a faillit perdre son fils.


    • @ LREM vers le Chaos Mondial : je suis d’accord avec vous. Il y’a une solution simple pour éviter ces interminables débats. Comme pour le don d’organes, chaque personne devrait officiellement déclarer son souhait en cas d’accident suivie d’une incapacité sévère.
      Par ailleurs, ce cas fait également ressortir l’absurdité de la situation actuelle. A défaut de pouvoir euthanasier VL, puisque c’est interdit, on décide d’arrêter de le nourrir et de l’hydrater. Par souci d’"éthique", on lui impose de partir dans la souffrance. Bien qu’étant pour l’euthanasie, à la lumière de ce que je sais, je suis plutôt opposée à cette décision.

      Enfin, je conseille à tout le monde de regarder l’excellent et éprouvant documentaire sur l’euthanasie de l’émission "Dossier tabou" sur M6 (qui doit encore être en replay pour ceux qui ont une box). Préparez-vous, c’est dur, mais c’est très très éclairant sur le sujet de l’euthanasie et du suicide assisté. L’émission montre la diversité des réactions face à la mort, à la maladie grave sans espoir de rémission, à la vieillesse très avancée. Ce qui ressort, c’est que personne ne peut savoir comment il réagira face à ces choses. C’est complètement imprévisible. L’autre réalité de terrain qui apparait, c’est que de nombreuses personnes envisagent l’euthanasie, font les démarches, contactent les personnes en Suisse et en Belgique, et seulement environ 10 à 20% finissent par y recourir. J’ai été très étonnée par ce chiffre. Il semblerait que l’existence de l’option rassure beaucoup les malades. Finalement, leur instinct de survie les fait continuer à se battre, mais ils savent que que s’ils n’y arrivent plus, ils ont une voie de sortie, et ça semble être important pour beaucoup de personnes.


  • Une question annexe que je me pose et qui s’adresse particulièrement aux chrétiens qui sont particulièrement sensibles aux problèmes posés par l’affaire Vincent Lambert, a savoir sur : la vie humaine ; le sens de la vie. C’est tout a fait sérieux, je me demande quel est leur point de vue sur une autre question. La voici :

    S’il vient a être scientifiquement établi qu’en adoptant ou cessant un comportement ou une pratique particulière et parfois agréable (imaginons par exemple boire de l’alcool, avec modération attention, ou déguster votre plat préféré) que l’homme augmente son espérance de vie et bien je me demande a partir de quelle durée êtes-vous prêt a l’adopter ?


  • Sans déconner qui serait d’accord pour passer dix ans dans un état végétatif sans pouvoir communiquer ni apprendre ni reellement vivre surtout si la loi divine autorise le départ vers l’au-delà dans ce genre de cas.

     

  • Toute croyance mise à part (ceci dit pour ne pas polluer le sujet avec des objections imbéciles qui ne manqueraient pas d’advenir), je ne me suis dit qu’une seule chose quand a été prise la décision, finalement « abandonnée », de laisser (faire) mourir cet homme : si cela arrive, c’est une porte ouverte sur l’enfer !


  • #2205198

    Bienvenue dans le monde du " je désire donc j’ai le droit " .
    Avec cette nouvelle loi , on est d’accord que rien n’empêchera n’importe quelle femme majeure célibataire de recourir à la PMA ?


  • #2205257
    le 25/05/2019 par Gros Shaah Marron
    Euthanasie, avortement, PMA, GPA : vive le progressisme !

    Vu la perversité de nos "élites" dont on ne citera pas le nom, j’ai bien peur que cette affaire soit juste une prise de température sur les effets depuis des décennies de la destruction de la Famille.

    On remarquera très bien que la question du "journaliste" du figaro est entièrement centré sur la notion de famille.
    Qui est la famille ? Qu’est-ce que la famille ?

    =>Les médecins doivent-ils d’avantage prendre en compte l’avis des familles ?
    (Chaque mots à son poids dans ce genre de sondage, et est vivement réfléchi, concerter, pour en fait poser une autre question)

    Dans le cas de VL, la famille se déchire. Il en vient de se demander qui est la famille ?
    La femme ? La mère ? Le père ? Le neveu ?
    Vu l’opinion générale qui se dégage, il y a sur la toile une mise en opposition entre la femme et la mère !
    A qui allez-vous accorder la responsabilité de votre euthanasie ? Celle qui partage votre vie ou celle qui vous l’a donné ?

    C’est très pervers et vicieux de poser ce genre de question. Surtout que le "d’avantage" n’est pas mis au milieu de la question pour la beauté de la phrase.
    =>Les médecins doivent-ils prendre en compte l’avis des familles d’avantage ?
    On change la question, on change les réponses, on change l’opinion.

    Les médecins ont DÉJÀ l’avantage sur les familles. Ils connaissent les pathologies, les maladies, et parfois les aboutissants d’un cas. (Or la cas de VL n’est pas le seul et je n’entend personne critiqué le fait de maintenir shumarer en vie...)

    Par un glissement du Verbe, la question initiale devient donc :
    =>Laisseriez-vous aux médecins le choix de décider si votre cas mérite l’euthanasie ?

    Si l’on rajoute la religion dans l’équation, dans le cas VL, à cette question :
    =>La médecine doit-elle supplanté Dieu ?
    Implicitement, il s’agit de l’acceptation du transhumanisme. Du remplacement des plus faibles par les "humanoïdes augmentés".
    Rajoutons cette fois la PMA/GPA.
    Les dérives peuvent-être monstrueuse... Imaginons qu’un Ultra-riche achète littéralement des femmes pauvres pour les engrosser par de bon petit gène bien sélectionné par ses soins, pour faire une armée d’enfant soumis à ses désirs les plus pervers.
    Et bien ce sera LÉGALE !!! Et personne n’aura le droit de le dénigrer, car il aura bien élevé ses "enfants" comme des esclaves à ses ordres. Ces pauvres enfant n’ayant connu que ces règles de vie trouveront normal d’être traités comme leur "maître" le ferait.
    Rajoutons à cela les "Droits sexuels de l’Enfant"...
    Je vous laisse imaginer...

     

    • #2205449

      Flippant mais bien vu.


    • La médecine supplante Dieu depuis très longtemps. Dieu, au cas ou vous l’aurez oublié, a prévu une mortalité infantile bien plus élevée, et une mortalité tout court bien plus élevée. Chaque prématuré mis sous couveuse, avec respirateur et perfusion, serait-il un affront à Dieu ? Ou se termine la survie, le combat pour la préservation de la vie, ou commence le transhumanisme ?

      Une vieille personne avec prothèse à la hanche, X pilules par jour et peacemaker, n’est-elle déjà pas un humanoïde augmenté ?


  • Le pire c’est le neveu qui, lundi disait de son oncle qu’il est "inconscient", il est allé voir le médecin à l’hôpital de Reims mais il n’est pas allé voir son oncle car ça lui faisait trop mal ! C’est pourtant étonnant les progrès que Vincent a fait, sa mère arrive à le faire manger à la cuillère, on le voit tourner la tête quand son père lui parle, il essaie de leur parler et arrive à sortir des sons. Il est sûr qu’avec l’aide d’un orthophoniste il y a des chances qu’il arrive à s’exprimer. Il n’a rien d’un homme inconscient !
    Courage et respect à vous madame Lambert, nous sommes avec vous dans la prière.

     

    • Il faut aussi avoir la force, et ça c’est évidemment bien plus difficile car spontanément on n’a qu’une envie a savoir celle de lui botter le cul, de prier pour que ce petit con de neveu finisse enfin par considérer qu’il n’a pas à se mêler de ce qui ne le regarde pas. Franchement, on « rêve » !


  • Une fois que l’eutha-nazi serait appliquée, comme l’avortement de confort l’est, prétextant une avancée pour la femme, quel idiot peut croire encore que l’attente du consentement sera la même entre un élu/élite et un malheureux indigent, c’est à dire beaucoup d’entre nous venu le moment de la retraite ?...


  • Anita Moorjani était atteinte d’un Cancer niveau 4 avec des tumeurs de la taille d’un citron allant de ses aisselles a son cerveau.

    Les docteurs ont appelés sa famille a son chevet quand il ne lui restait - selon eux - qu’une demi-heure a vivre.

    Elle a fait une experience de mort imminente et en est revenue avec 75% de guérison "spontanée". Un mois après - 100%. Aujourd’hui elle est en pleine forme et fait des conferences qui ne passeront jamais sur BFM-TV.

    Je pose ca la.

     

  • #2205671
    le 26/05/2019 par Valochesansbaloche
    Euthanasie, avortement, PMA, GPA : vive le progressisme !

    Ouviri les droit sexuel des enfants, et ils auront atteint leurs buts, légalisation de la pédophilie, c est leur visée depuis le début, si ils vont jusque là , il n y aura qu une seule et unique solution...


  • On manque deja de sperme pour les pma destinées aux femmes malades, cette proposition est complétement irréaliste, de plus le cout d’une pma est très élevé en france les femmes infertiles n’ont le droit qu’à 4 tentatives d insémination et 6 tentatives de FIV ( fecondation in vitro ) après c’est à leur frais.
    Question qui me vient aussi, celui qui donne son sperme le fait certainement dans l’espoir de pouvoir aider un couple dans la difficulté, lui demandera t’on s’il souhaite que son sperme soit utilisé pour aller vers le meilleur des mondes.
    Sachant que la decision finale revient aux gynécologues j’espère que ceux si seront se tenir si cette loi passe, mais c est clair que ca ouvre une porte.
    Bref on avance vers le progrès dans la droite lignée de la suppression des deux semaines de reflexion dans le cadre de l’IVG sous hollande.

    PS : le sperme de donneur ou celui du conjoint sont les seuls pouvant être utilisé aujourd’hui pour la pma donc l’eugenisme c’est pas pour tout de suite mais ca viendra.


  • #2206478

    Ce qu’il y a d’affligeant dans cette histoire avec Vincent Lambert, c’est cette certitude qu’on les gens que la mort lui apportera la paix. Insensé, mais sais-tu seulement ce qu’il y a au-delà des portes de la mort ? C’est un grand pari, dangereux et plein d’arrogance que d’avoir de pareilles certitudes. Qui plus est venant de personnes attachant autant d’importance aux "preuves empiriques" pour définir ce qui est vrai ou faux. Quel paradoxe...
    Quelqu’un est-il déjà revenu pour dire s’il s’agit d’un soulagement ? En dehors du Christ, personne. Mais il est aussi écrit : « Je suis le chemin, la vérité et la vie, et nul ne vient au Père que par moi. » Sans repentir, c’est le châtiment, « la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents ».


  • #2206719

    Cet article réchauffe le cœur et l’âme.
    De tout cœur avec les parents de Vincent Lambert.


  • Je me suis toujours moqué de ces étatsuniens contre l’avortement et pour la peine de mort. Mais je dois dire qu’avec des gens contre l’euthanasie et pour la peine de mort, on atteint un niveau de contradiction, de bêtise, de sadisme et d’abjection qui est au-delà du méprisable.

     

    • Peut-être vous êtes-vous mal exprimé et souhaitiez-vous dire que le niveau de contradiction et d’abjection est atteint avec les gens qui sont pour l’euthanasie et contre la peine de mort. Si c’est le cas, nous sommes d’accord.


Commentaires suivants