Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Fabrice Thomas, ex-amant de Pierre Bergé : "Une minute de jouissance dans les bras d’un succube est un pacte avec le diable toute votre vie"

Note de la rédaction

Un entretien exclusif pour E&R.

Fabrice Thomas vient de sortir un livre sur sa relation double avec Pierre Bergé et Yves Saint Laurent. Il révèle la sexualité déviante du créateur et de son « maître », comme on dit dans le milieu SM. Si le sadomasochisme est une pratique autorisée entre adultes consentants, la violence morale et physique qu’Yves et Fabrice ont subie de la part de Pierre Bergé va bien au-delà : il s’agissait d’une entreprise de destruction de l’autre, destruction physique autant que psychique.

 

Avant de répondre à nos questions, Fabrice Thomas a voulu faire une mise au point :

« Il est évident que j’ai dû édulcorer et souvent tamiser au point où souvent la fiction rattrape la réalité. Dans un pays comme la France, on serait en droit de s’attendre à la liberté d’expression, surtout en ce qui concerne la dénonciation d’abus flagrants. Il n’en est rien.

Vous faites état du caractère quasi sacré de Pierre Bergé, le gosse qui se présenta devant ce personnage qui tutoyait le Président de la République était une proie facile pour ce prédateur, mon père avant moi avait pavé le chemin, et toute mon histoire familiale tournait autour de Pierre Bergé et Yves Saint Laurent. »

 

E&R : Qu’est-ce que Yves Saint Laurent et Pierre Bergé ont révélé de vous, en vous ?

Fabrice Thomas : Difficile de répondre avec précision, moi qui étais un affamé affectif au vu de mon enfance torturée et qui pensais trouver la sécurité, une stabilité et aussi trouver un lien avec un groupe, j’ai vu mon conte de fées se transformer en conte de fesses. Moi qui n’avais qu’un jean et un t-shirt je me retrouve avec des vêtements hors de prix ; moi qui étais souvent resté sur ma faim, je mange du caviar à la louche. Pierre Bergé faisait état de sa puissance quand il m’enleva en hélico pour ses sessions de dressage au château Gabriel [1]. J’ai fait les choses par instinct, mon père m’avait formaté dans ma prime jeunesse à la torture physique et morale.

 

Après ce que vous avez vécu sexuellement, quels sont les comportements sexuels que vous tolérez, et ceux que vous ne tolérez pas, ou plus ?

L’humiliation et la soumission sont des situations qui vous laissent des larves dans l’âme. Pierre Bergé était un adepte de P. Beverly Randolph [2], une minute de jouissance dans les bras d’un succube [3] est un pacte avec le diable toute votre vie, votre énergie vitale peut être sucée en une séance. Yves aussi en a payé le prix.

 

Vous étiez en quelque sorte entre le chien et l’os, entre Saint Laurent et Bergé : cette double relation vous a-t-elle broyé, en a-t-elle broyé d’autres ?

Oui, nul ne sort vraiment intact de ce type de relations qui vous détruisent lentement mais inexorablement le cœur et l’esprit plus encore que le corps. Pierre avait l’emprise sur beaucoup d’hommes et les a détruits, mon père inclus. Tous les employés de Pierre Bergé étaient à sa botte, moi plus que les autres surtout durant ses séances sataniques qui visaient à m’humilier tout en amusant la galerie. Pas banal de se faire préparer par Ali : rasage, lavage anal et menottes. Pour Yves quel désastre, il était un être faible au point de s’être laissé vampiriser durant toute sa vie. Ce qui m’a choqué c’est le rapport dominant/dominé et la déchéance morale et affective qu’Yves subit auprès de son bourreau. Pendant ma vie commune avec Yves, je n’ai cessé d’essayer de l’extirper de cette emprise, en vain : il avait dépassé le stade de non-retour. Yves était la poule au œufs d’or d’un être malsain et satanique que le monde érige aujourd’hui en bienfaiteur [4].

 

JPEG - 431.2 ko
Avec l’argent gagné sur Saint Laurent, Pierre Bergé s’achetait de l’influence politique et de la protection médiatique

 

Yves Saint Laurent aurait-il pu vivre autrement, c’est-à-dire avec moins de souffrances, morales et physiques ?

Yves était un être torturé par sa sexualité, une idée fixe qui ne lui laissait aucun répit, il n’était « bien » que sous substances et ne s’est jamais endormi qu’à l’aide de puissants somnifères. La Vilaine Lulu représentait très bien son esprit retors et maléfique.

 

Les liens qu’entretenait Pierre Bergé avec une partie de la classe dirigeante médiatico-politique française peuvent-ils être compris comme un réseau d’influence ou de pouvoir ?

Selon moi Pierre Bergé était un génie marketing qui a continuellement peaufiné son statut social, pouvoir et influence font partie de tous les instants de la vie d’un Pierre Bergé et ne soyons pas dupes, Pierre ordonnait ses volontés à François Hollande en tirant les ficelles cachées dans son ombre. Tous ceux qui font la morale en général sont ceux qui ont le plus de choses à se reprocher. La fortune de Pierre Bergé mal acquise lui a permis de pouvoir tout se permettre sans en être inquiété.

 

Pensez-vous qu’après la vague de dénonciation des harceleurs puis des violeurs sur les réseaux sociaux et dans les médias dominants, on en arrive à une vague de dénonciation des pédocriminels ?

Je l’espère de tout cœur.

 

Pouvez-vous définir ce qu’est le vice, et croyez-vous au concept de Diable ou d’Enfer ?

Définir des mots bizarres comme le vice, le Diable et l’Enfer n’est pas mon fort. En ce qui concerne le diable et l’enfer, je serais plutôt athée ; par contre le mal et le bien m’interpellent.

 

Qu’est-ce que vous n’avez pas osé ou pu dire dans votre livre qui ne soit pas acceptable pour le grand public ?

La raison pour laquelle Yves a tenté d’assassiner Pierre dans une de ses séances de soumission : il a obligé Yves à manger ses excréments quand il était ligoté. Yves me l’a confié, il ne s’en est jamais remis, et d’autres choses que je tais pour le respect de la vie privée de certaines victimes. Quand j’ai commencé la rédaction de ce livre mon but était de rendre la justice avec un grand J, je devais accuser pour reprendre ma vie et je me suis vite rendu compte que je ne parviendrais pas à faire éditer un bouquin en dénonçant Pierre Bergé dans un pays aussi soumis que la France par les forces obscures, alors j’ai mis la pédale plus douce.

 

Pensez-vous, après coup, avoir été violé ou manipulé ?

Dans l’âme sans aucun doute, mon père qui n’avait jamais eu d’autre travail que d’être au service de Pierre Bergé et Yves Saint Laurent, m’avait préparé à accepter ces sévices en m’humiliant devant toute la famille quand j’étais en bas âge.

 

 

Notes

[1] « Château Gabriel fut une maison studieuse consacrée à la lecture et à la promenade, assure Pierre Bergé. Nous y passions tous les mois d’août et Yves y faisait aussi de longs séjours seul, cloîtré. » C’est la version soft du château dans Le Figaro Magazine du 26 septembre 2009.

[2] C’est en 1868 que Paschal Beverly Randolph (1825-1875) fonde le plus ancien groupe rosicrucien des États-Unis, la Fraternitas Rosae Crucis. Il s’agit d’une société occultiste d’inspiration ésotérique qui est constituée en système à hauts grades. La société rosicrucienne « in Anglia », qui a d’ailleurs un lien avec la franc-maçonnerie anglaise, a été fondée en 1867 par les occultistes érudits Robert W. Little et Kenneth R. H. Mackenzie. Bulwer-Lytton et Éliphas Lévi en sont les membres d’honneur (Sources universitaires).

[3] Un succube est un personnage de légende. Ce sont des démons qui prennent la forme d’une femme pour séduire un homme durant son sommeil et ses rêves. Les succubes servent Lilith et ont pour mode d’action la séduction des hommes (Wikipédia). Quant à « Lilith », voici sa définition : Lilith (en hébreu : לילית) est un démon féminin de la tradition juive. Elle est à l’origine un démon mésopotamien. Dans les légendes juives qui se répandent au Moyen Âge, Lilith est présentée comme la première femme d’Adam, avant Ève.

[4] Pierre Bergé a financé nombre d’associations – comme Act Up-Paris – et magazines, comme Têtu.

Se procurer le livre de Fabrice Thomas sur Kontre Kulture

Sur la justice française, chez Kontre Kulture

Pierre Bergé, sur E&R :

 






Alerter

43 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1851731
    Le 1er décembre à 00:53 par L’atlantéen du mois d’août !
    Fabrice Thomas, ex-amant de Pierre Bergé : "Une minute de jouissance dans (...)

    La définition est-elle correcte ?

    Une succube est un démon féminin qui "se couche" sous le mortel qu’elle veut damner.
    On peut lui opposer l’incube qui prend "le dessus" sur la mortelle qu’il veut damner également.

     

    Répondre à ce message

    • Oui et non ! En réalité il n’y a pas de démons "mâles" et "femelles" : comment serait-ce alors que leur forme n’est pas d’ordre dense ? En réalité, il existe des polarités différentes (nommons-les, par soucis de simplification, électrique et magnétique). C’est d’ailleurs le cas pour tous les types d’esprits...
      Une entité démoniaque ne peut logiquement atteindre notre monde : sauf si on lui ouvre une porte (spiritisme par exemple), ou durant un Rituel très délicat et spécifique (généralement nommé Evocation) : ce qui n’est cependant pas, loin de là, à la portée du premier venu !
      Succubes et incubes (tels qu’on les conçoit généralement) sont en effet des légendes, mais ayant néanmoins un fond de vérité et qui renvoient vers le "transfert de conscience" (entre engeances de Règnes différents ou équivalents).

       
    • #1852301
      Le 1er décembre à 18:31 par L’atlantéen du mois d’août !
      Fabrice Thomas, ex-amant de Pierre Bergé : "Une minute de jouissance dans (...)

      Houlà ! Vous partez un peu loin, vous ! Je ne parle que d’un point de vue orthographique, pas ésotérique. Je doute que ces gens soient des démons. Des malades mentaux qui se croient tout permis à cause du Dieu-Argent qu’ils servent et avec l’aide duquel ils se sentent tout-puissant me semble suffisant pour créer de "beaux" de pervers parfaitement immondes.

      Vous avez le droit de ne pas douter de l’existence de Dieu et du Diable, mais utiliser le surnaturel pour expliquer une énième perversion humaine ne me paraît pas nécessaire, de mon point de vue.

       
    • @L’atlantéen du mois d’août !
      Parfaitement exact, mais je n’apportais qu’une précision supplémentaire pour ceux que cela pouvait intéresser. Sans plus. Pour autant, mon propos (vu le personnage assez "démoniaque" dont-il est ici question) n’est pas aussi inapproprié que cela.

       
    • #1852501

      @monsieur Thot

      Merci pour vos précisions monsieur Thot. Vous semblez très calé dans le domaine ésotérique !

      Malheureusement en ce domaine, il y a beaucoup de charlatans. D’ailleurs pouvez vous nous préciser la différence entre ésotérisme et occultisme ?

      De plus vous avez beaucoup de style quand vous écrivez. C’est agréable de vous lire. C’est si rare aujourd’hui de voir des messages bien rédigés et sans vulgarité. AMK.

       
    • @Ibneciğim
      Merci.
      Puisque vous soulevez une question, et avec l’accord des modérateurs, je peux dire ceci : dans cette sphère gravitent effectivement des charlatans, il faut oser le dire. Mais c’est là chose aussi logique que normale, et par ailleurs en conformité avec le consumérisme ambiant...
      Les notions d’ésotérisme et d’occultisme ont certaines similitudes (surtout au niveau de l’imaginaire commun).
      La nature essentielle de l’ésotérisme est d’insister sur l’étude d’un sens caché, voilé ou symbolique au sein de certains Principes ou religions dites révélées. Pour simplifier, on pourrait dire qu’il s’agit d’un mouvement "méditatif" (obligeant, en conséquence, à un appréhension et une compréhension au-delà des formes premières)... La démarche, cependant, est en grande partie axée sur une intense intellectualisation spéculative.
      L’occultisme, quant à lui, pour autant qu’il s’appuie sur des notions positives (ce qui n’est pas toujours le cas) peut se résumer à une approche résolument mystique. L’objectif étant d’unir le chercheur avec l’Objet de sa Quête (c’est-à-dire l’Esprit divin en soi)... A ce titre, les sciences occultes cernent spécifiquement (et généralement) des horizons opératifs (Travail énergétique, Rituélique, structurel) dont l’objectif n’est rien moins que la Transfiguration de la nature humaine.
      A ce jour, en vertu de la difficulté que requiert le travail "occulte", il va de soi que l’ésotérisme occupe (hélas) une place prépondérante dans nos sociétés : aidé en cela par la force de ce véritable Mouvement anti-Tradition qu’est le New Age. De multiples et tristes (voire néfastes) contradictions en résultent dans l’esprit du grand nombre. Mais cela tient en grande partie à la méconnaissance générale concernant ces sujets très exclusifs : ceux-ci étant, pour le moins, délicats à appréhender adéquatement sans le secours d’une authentique Tradition.
      Bien à vous

       
    • Vous avez le droit de ne pas douter de l’existence de Dieu et du Diable, mais utiliser le surnaturel pour expliquer une énième perversion humaine ne me paraît pas nécessaire, de mon point de vue.

      On dit que la plus grande ruse du diable est de faire croire à sa non-existence. Il est bien évident que de résumer l’oeuvre du diable à de la perversion humano-humaine, c’est le meilleur pare-feu qu’on puisse inventer. On ne peut combattre quelque chose qui n’existe pas.

      Malheureusement, l’avancement séculaire et sans faille des objectifs universels que tout le monde qualifie de "diabolique", quelque soit la définition qu’on prête à ce terme, semble régit par une intelligence transcendante.

      Aucun plan global ne peut se déployer ainsi sans qu’un ordre dirige le banc de poisson que constituent les adeptes à cette cause.

      Bon après, je ne suis pas totalement neutre. Je ne me suis pas contenté de théorisé sur l’occulte, mes recherches m’ont amenées à expérimenter, parfois involontairement, des concepts comme par exemples les attaques nocturnes.

       
    • @MaxC
      Comme en toutes choses, les expériences forgent le caractère et modifient (parfois profondément) la compréhension que l’on peut avoir sur les choses... C’est totalement logique et cohérent. Et cette vérité entraîne d’ailleurs souvent ceux qui côtoient (ou ont côtoyé) le domaine métaphysique à faire preuve de tolérance envers ceux qui ne peuvent s’appuyer sur des constatations et un vécu similaires. Je prends souvent comme exemple l’histoire d’un européen qui se rendrait en Amazonie, au contact d’une tribu n’ayant que peu de contact avec la civilisation... Quelle réaction auraient les membres de cette tribu si on leur disait qu’un homme peut se trouver et parler en plusieurs endroits en même temps ? Chacun peut aisément répondre ! Et ces dits membres n’auraient pas tort en réfutant la chose : ils ne connaissent simplement pas le procédé holographique... Différentiel d’expérience.
      Il en est de même au niveau transcendant. Pour celui qui croit, et à mesure qu’il sache observer, les signes de l’Idéal ne manquent nullement. Certains pouvant même parvenir à comprendre (comme vous, semble-t-il) que les grands mouvements mondiaux ne surgissent jamais au hasard et suivent une trame qui ne prend pas sa source dans la matérialité : se contentant de l’intégrer... Quant au "pourquoi", j’estime pour ma part qu’il s’insère toujours au sein de la liberté humaine afin que celle-ci puisse faire un choix (individuel surtout, mais également global).

       
    • @Thot.

      J’ai bien compris, et je ne doutes absolument pas du libre arbitre. Mon allusion au banc de poisson est une référence à tout ce qui est mainstream et que la masse absorbe et régurgite. C’est à dire tenir le gouvernail du monde en quelque sorte.

      Tout ce que je dis, c’est que quelque soit la façon dont on interprète la question du mal, le rendre strictement humain est une erreur à mon sens.

       
    • @MaxC
      Je vous rejoins totalement ;-)

       
  • #1851749
    Le 1er décembre à 01:41 par Francois Desvignes
    Fabrice Thomas, ex-amant de Pierre Bergé : "Une minute de jouissance dans (...)

    N.B. : c’est un entretien EXCLUSIF d ’E&R.

    La vraie nouveauté "révolutionnaire", elle est là !

    Il faudrait faire tourner l’article dans les milieux patriotes.

     

    Répondre à ce message

  • "Une minute de jouissance dans les bras d’un succube est un pacte avec le diable toute votre vie"... très très belle formule !! si tout le livre est de cet acabit, j’achète !

     

    Répondre à ce message

  • #1851767

    Aux cons qui voudraient ramener leur fraise en disant que cela ne nous regarde pas, c’est leur vie privée...je leur signale que ces gens font un lobbying continuel pour faire adopter des lois en adéquation avec leur perversité et folie ! Et que donc cela nous regarde puisqu’en suite c’est nous, le peuple, qui sommes soumis à ces lois malsaines !
    Par ailleurs notre époque marque l’accomplissement total du paradigme moderne. En effet si par le passé de telles déviances existaient elles étaient considérées comme marginales et anormales y compris par ceux qui s’y adonnaient, et de ce fait restaient secrètes, strictement cantonnées à la sphère privée et jamais un de leurs adeptes auraient eu l’idée de faire du lobbying pour les faire accepter comme normal, voire même modifier l’environnement juridique afin de les normaliser et légaliser (sexualité infantile, abaissement de l’âge de la majorité sexuelle...mariage et adoption pour couple de même sexe, PMA, GPA...)

     

    Répondre à ce message

  • #1851816

    Bon maintenant est ce que Luc Ferry va nous dire quel ministre s’est fait "poisser" dans une villa au Maroc ?

     

    Répondre à ce message

  • Tous ceux qui ont protesté contre le "mariage pour tous", oeuvre satanique du gerbé du diable, entrent dans l’Histoire. Ils seront fiers auprès de leur descendance d’avoir essayé d’empêcher la volonté d’un malade dangereux.
    Merci à Fabrice Thomas, que tous les anges le protègent. Il est sur le chemin du paradis.

     

    Répondre à ce message

  • #1852129
    Le 1er décembre à 15:10 par sylvie une française
    Fabrice Thomas, ex-amant de Pierre Bergé : "Une minute de jouissance dans (...)

    Pierre Bergé a reçu des hommages posthumes par "Le Monde", les dirigeants de notre Pays et Macron se permet de nous donner des leçons de morale !
    Valls veut nous culpabiliser si nous assistons à des spectacles de Dieudonné !

     

    Répondre à ce message

  • Le salut ou la vraie reconnaissance du travail de qualité générale d’E&R pourrait passer par là. Par dénoncer ces horreurs, ou faire le relais de ceux qui ne sont plus écoutés, ou ne qui ne peuvent simplement pas s’adresser aux médias de masse courants.
    C’est aussi par ce biais que je vous apprécie beaucoup, car vous êtes plus que politique...
    En tous les cas, le pire, c’est de constater que l’omerta sur ces histoires est très très forte, ce qui induit que ces personnes sont puissantes ET nombreuses. Très inquiétant, donc...
    C’est quelque chose que j’attends depuis que je sais que ces horreurs existent, ça fait donc un moment, et je suis loin d’être le seul, qu’au moins UNE affaire éclate aux grand jour, mettant à nu ces créatures abominables.

     

    Répondre à ce message

  • Bonjour,

    Fabrice Thomas a eu du courage ;pour avoir écrit ce livre qui nous montre le vrai visage démoniaque de l’oligarque Pierre Bergé.

    Le fait de répondre à l’interview de E&R et le fait que son livre soit également disponible sur Kontre Kulture signifie quelque chose ....

    Fabrice semble vouloir se décharger de certains poids qui pèsent sur sa conscience.Son témoignage sur ce qu’il aurait entendu de certains collègues au sujet du Pasteur Doucé est évidemment d’une importance capitale !...

    En effet en 1990 (année de la disparition du pasteur) il était encore au service de Pierre Bergé et de YSL.

    On semble percevoir qu’il pourrait en savoir un peu plus ;que ce qu’il en a déjà dit.

    Je pense que Fabrice est courageux voir même un peu héroïque (en parlant à E&R) mais pas suicidaire. Du moins il n’a pas envie d’aller au charbon et se sacrifier seul pour rien.Ce qui est tout à fait compréhensible à mon sens.

    D’autant plus que les deux personnes qui auraient "enlevé" le pasteur Doucé sont selon l’ancien gendarme Paul Barril des personnes ayant travaillé pour Pierre Bergé et par conséquent des "collègues" potentiels de Fabrice à l’époque.

    Il faut donc aidé Fabrice ainsi que d’autres personnes qui ont des remords dans ce dossier à parler pour qu’enfin toute la lumière soit faite sur ces affaires "classées".

    Si l’on ne cherche pas nous ne trouverons certainement rien et nous laisserons les criminels continuer leurs crimes.

    J’ai donc cherché et je suis tombé sur les écrits de la fiancée de Caroline Fourest ; la judoka Fiammeta Venner ..

    Dans son livre à charge contre Thierry Meyssan intitulé "L’effroyable imposteur" un passage sur le pasteur Doucé intrigue :

    Son corps sera retrouvé quatre mois plus tard,criblé de balles, dans la forêt de Rambouillet.Plus exactement,un cadavre dont la moitié de la dentition seulement correspond à celle du pasteur a été retrouvé.Il semble que le meurtrier ai voulu brouiller les pistes en tentant de remplacer la dentition du cadavre mais s’est arrêté en route.Un amateur ?

    Comment Fiammeta a-t-elle eu ces informations ???

    Selon le médecin légiste Michel Durigon il n’y avait aucune trace de balles sur le corps de Doucé !!!

    Si on avait trouvé des balles comme le dit Fiammetta, y a-t-il eu une recherche ballistique ?

    https://www.youtube.com/watch?v=YM_...

    Le cadavre ne pesait que 15 kilos ce qui ajoute du mystère au mystère ..

     

    Répondre à ce message

  • Je pense que la mort de Bergé est une bénédiction pour vous Fabrice , ce qu’il vous a permis de vous libérer et exprimer tout haut votre dégout, le divin, notre créateur je pense vous veut du bien, en espérant que vous allez continuer votre route sur le bon chemin, et ne plus retourner à ces immondes, c’est vraiment triste que des humains se comportent ainsi pire que les animaux. OUI il y a le bien et le mal est c’est à nous être conscient de décider ce que l’on veut, et de décider de notre destinée ; le paradis ou l’enfer. Maintenant pour vous libérer complètement de toutes ces immondes il faut beaucoup de repentir,regretter sincèrement et demander pardon à votre créateur.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents