Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Face à “l’islamo-fascisme”, Pascal Bruckner trouve un certain charme au Front national...

Pour Pascal Bruckner, la poussée du FN aux régionales a détourné le regard du réel danger qui nous menace : un islamo-fascisme qui se nourrit de tous les messianismes de l’histoire idéologique.

 

LE FIGARO. - Le premier tour des élections régionales a été marqué par une forte poussée du FN. Que cela révèle-t-il de l’Etat de la France ?

Pascal BRUCKNER. - Cela dit le malaise français : l’incapacité de ce pays à se réformer. Comme le disait Raymond Aron, « En France pour faire une réforme, il faut faire une révolution. » Cela dit le désaveu de la gauche et de la droite, le désarroi d’une France égarée dans le monde contemporain qui ne s’en sort pas. Alors que l’Espagne et l’Italie commencent à relever la tête, la France reste incapable de voir ses faiblesses et se retrouve désorientée. Elle était ou se croyait jadis au centre de l’histoire. La voilà reléguée aux marges. Il s’agit d’un pays profondément conservateur, ce qui en fait son charme et ses limites.
Paradoxalement, depuis 1789, ce conservatisme utilise toujours le langage de la subversion. Il se cache sous une rhétorique néo-bolchévique à l’extrême gauche qui migre aujourd’hui au FN, enfant du mariage de Charles Maurras et de Maurice Thorez.

 

Le FN de Marine Le Pen est-il celui de Jean-Marie Le Pen ?

Le Front national est issu de différentes branches : les nostalgiques de l’OAS, la droite catholique intégriste, les derniers défenseurs du pétainisme et de la collaboration. Et les dérapages calculés de Jean-Marie Le Pen ont conduit à une indignation légitime à son égard. Il faut bien constater que Marine le Pen a totalement relooké cette vieille officine : elle a officiellement abandonné la rhétorique antisémite de son père. Par ailleurs, voilà tout de même un parti incarné par deux femmes, Marine et Marion Le Pen, et dont le vice-président a été « outé » par la presse people. Convenons que tout cela ne cadre pas vraiment avec les valeurs traditionnelles de l’extrême-droite. Même si son fonds de commerce reste la lutte contre l’immigration, le FN est une auberge espagnole, un parti attrape tout qui mélange plusieurs influences, celle de la droite conservatrice, mais aussi l’ultra-gauche anticapitaliste. Sur le plan économique, le programme du Front national ne diffère pas beaucoup de celui du Front de gauche : augmentation du SMIC, retraite à 60 ans, antilibéralisme, rhétorique anticapitaliste qui oppose systématiquement « les petits » aux « gros ». Quand Pierre Gattaz a fait remarquer que le programme économique du FN était assez proche du programme commun de François Mitterrand, Florian Philippot a ainsi répondu que « le grand capital est hostile au peuple français ».

« Le FN s’inscrit dans un étrange phénomène de recomposition politique qui rassemble les différents courants souverainistes et antilibéraux : de Michel Onfray à Jean-Claude Michéa et Eric Zemmour. »

Certains vont pourtant jusqu’à mettre sur le même plan le FN et Daech…

Il faut toujours hiérarchiser les menaces : le terrorisme n’argumente pas, il tue et sans prévenir.On peut penser ce que l’on veut du FN : dénoncer l’ineptie de son programme, sa démagogie, sa xénophobie. Cependant ce parti joue le jeu la démocratie. Les djihadistes font du chiffre : ils veulent liquider le maximum de gens, en France, au Moyen-Orient, en Afrique, aux États-Unis, y compris des musulmans. On ne peut pas les renvoyer dos à dos, il faut être plus subtil dans l’analyse.

Lire la suite de l’entretien sur lefigaro.fr

Le revirement idéologique de Pascal Bruckner, sur E&R :

Les intellectuels juifs, à la pointe de la pensée (dominante ou révolutionnaire),
lire sur Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

20 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • "il faut être plus subtil dans l’analyse"

    Il a sens de l’ironie ce type !


  • Toujours cette condescendance vis-à-vis des électeurs du FN, qui seraient les seuls à être "paumés", "égarés" ou simplement incultes. Des gens qui continuent à voter PS ou UMP en dépit du "glorieux" bilan de leurs années de pouvoir, eux, ne mériteraient aucun de ces qualificatifs.

    Incapable d’imaginer que ces électeurs, à divers degrés de sophistication dans leur raisonnement politique, souhaiteraient simplement porter au pouvoir le parti qui a le mieux diagnostiqué les facteurs et les politiques qui ont dégradé leurs conditions d’existence ?

     

    • Mais au final, les classes moyennes gagnent encore suffisamment leur vie pour encaisser la hausse des taxes, les aides sociales saupoudrent les esprits afin de les calmer les plus en difficulté, pourquoi changer ? La paix sociale s’achètent. Le vote FN est encore trop volatile.
      Qui est prêt à vouloir changer de vie, hormis les vrais dissidents ? Le 2eme tour des régionales nous a montré la fragilité des résultats fn.
      La merde s’approche à grand enjambée, c’est inévitable, mais ce me fera le plus chié c’est que tous ces "Républicains" s’enfuiront, nous laissant dans la merde


    • Le FN a fait +800.000 votes du premier au deuxieme tour ,
      ce n est pas ma definition de la fragilite.


  • Toujours les mêmes analyses de la part de ces gens-là ,
    ils sont nuls et ne comprennent totalement rien à la vie
    des gens , ils ne comprennent pas l’attachement à la nation ,
    à l’identité d’un peuple , eux en temps qu’apatride , ils n’ont
    aucune attache , seuls les bons postes et l’argent les inspire ,
    le but étant de salir ceux qui ne leur ressemble pas et ne pense
    pas comme eux .

    C’est beaucoup de parlotte entre eux sans jamais laisser
    parler l’autre , le patriote qu’il déteste tant .

    A force d’entendre tout ce qu’ils racontent ces gens-là nous indiffère ,
    malheureusement leur pollution de la pensée fait du mal.....


  • encore un qui pense savoir qui sont les électeurs du FN..


  • Le discours est systématiquement le même : La France est incapable de se réformer ! Notre patrie est toujours présentée sous un angle rétro et vieillot, sentant la naphtaline et la sueur aigre sous le béret. Pourtant ce sont ces mêmes personnes qui depuis 68 saccagent à tout va notre pays.

    Désindustrialisation méthodique, vente à la découpe de nos industries de pointe, enseignement de l’ignorance, pillage et abandon du patrimoine bâti. En plus d’amener leurs théories dégueulasses du "genre" et de la GPA.

    Ces même personnes prônent les OGM, le puçage individuel, la monnaie électronique, la surveillance dans le salon, l’homme augmenté et sa vie de déraciné. Ils nous ont imposé le tsunami migratoire et le "vivre ensemble", la malbouffe et la sexualisation précoce de nos enfants...

    Si on se tourne vers la Russie et qu’on voit les bienfaits de la reconstruction de la famille, du refus des créations transgéniques et d’un retour à une agriculture saine, la renaissance de la fierté d’être patriote et la mise en place d’une économie basée, non pas sur la spéculation, mais sur le savoir faire , il n’y a pas photo...

    d’une coté la vision de cloaque à ciel ouvert de Bruckner, de l’autre la saine vision d’un retour à des traditions que nos grand-parents ont laissés dans les tranchées de Verdun. Nos aieux savaient ne pas gaspiller, connaissaient la valeur de l’entraide et de la compassion, et estimaient au plus au point la richesse d’une famille soudée autour de la table de la cuisine.

    Alors Bruckner, ses considérations sur la France rance, nauséabonde, comme ils aiment à le répéter, on s’en tape...


  • La ritournelle de l ’incapacité de la France à se réformer ! quand il s ’agit d ’une impossibilité du peuple de France à dégripper de son corps son " élite" illégitime , sangsue incrustée dans ses privilèges qui se transmettent d ailleurs en famille !


  • Bruckner fournit régulièrement à la presse américaine (Newsweek, etc.) des articles entièrement consacrés au "french bashing" où il vide son sac - bien chargé - sur la France et les Français.Là, c’est une version très soft, recyclant les vieux clichés sur le "paradoxe" du pays conservateur et inréformable voué aux révolutions sanglantes, les rouge-bruns, etc. Au moins il réconciliera tout le monde dans la détestation de "ce pays", comme ils disent, puisqu’il n’y trouve rien à sauver sinon un certain "charme"...

    En ce qui concerne les réformes "libérales" de bon sens (baisse des charges pour les entreprises qui créent de l’emploi, baisse et simplification des allocs, etc.) je crois qu’aucun français doté... de bon sens, ne s’y oppose(rait) : le blocage vient en réalité de la classe politique qui subventionne cyniquement certaines parties de l’électorat pour être réélu, et sûrement pas du peuple français.

    Donc résumons : les Français sont des bourriques mais il faut quand même les ménager, car on ne peut plus compter sur les "résistantialistes" de gauche (bon terme, j’avoue) et les antiracistes institutionnels qui ont la fameuse lutte antifasciste de retard.

     

  • C’est vrai que depuis qu’ils se sentent menacés par les "muzz" ils nous trouvent (un peu) moins dégueulasses . C’est flatteur !


  • " L’Espagne et l’Italie commencent à relever la tête " : Parbleu ! c’est grâce à la Proportionnelle qui seule permet le renouvellement de la classe politique , ce qu’il se garde bien de dire .


  • Philippot : " Le grand capital est hostile au peuple Français " : mais il s’en fout du peuple Français, autant que les sionistes, ce que le grand capital veut ce sont des salariés payés le moins possible sur lesquels il pourra faire la plus grande plus value possible . Comme les Français ne font plus assez d’enfants il a fait venir des salariés sous-payés d’outre-mer .

     

    • “Ils font venir des étrangers puisque les Français n’ont pas fait assez d’enfants”

      mais cela est totalement voulu , aucune aide et incitation pour donner l’envie
      d’avoir des enfants puisque pour ceux qui nous gouvernent , l’identité d’un peuple
      n’a aucune valeur pour eux .
      Un être humain venant d’ailleurs et complètement déraciné fera mieux l’affaire
      pour être exploité .

      Tous les politiques actuels ont opter pour l’intérêt financier , plutôt que les valeurs
      d’identité et de nation , de tout cela ils s’en fiche....

      C’est complètement voulu , ça fait parti de leur calcul de changement de
      société afin d’aller vers le mondialisme à tous les niveaux


    • Non, non, non, ce n’est pas qu’ils ne font plus d’enfants mais c’est qu’ils en tuent trop ! Je vous rappellerai que c’est 680 bébés déchiquetés et aspirés du ventre de leur mères pour être jetés dans les poubelles des hopitaux de l’assistance publique chaque jour en France.
      Autant de millions de petits français massacrés dans le ventre des mères depuis au moins 1973, et remplacés par autant de millions de métèques de toute provenance.
      Est ce que NORBERT comprend la nuance là ???


  • Bruckner se fout de la gueule du FN en disant : " ce parti joue le jeu de la démocratie " - alors qu’avec 17% des voix en 2012 il n’a obtenu que DEUX députés du fait du trucage des élections par les sionistes qui ont supprimé la Proportionnelle depuis... 1958 ! Il est du reste étonnant que le FN n’axe pas toutes ses campagnes électorales sur le retour de la Proportionnelle, c’est à dire de l’équité en matière d’élection . Peut-être craint-il même que les français (et les Françaises !...) soient trop abrutis pour pouvoir saisir l’importance du mode de scrutin .


  • Il n’a qu’à militer pour le front ! C’est pareil personne ne veut s’engager alors les paroles c’est bien mais les actes c’est mieux !


  • Quand Marine LE pen perdra les elections presidentielel , c est Marion qui reprendra le parti , celle qui a trahit se fera trahir .

    Marion ne vivra pas et ne validera pas éternellement les choix de Marine , preparez vous pour les elections de 2022 .
    Le chisme arrive bientot au FN

    Jouez le jeu de la democratie ne veut pas dire qu on vous laissera gagner sauf si c est le plan .

    N oubliez pas que c’est Juppé qui a été invité par le cercle Bildesberg


  • Le FN, Petainiste ?? N’est-ce pas Mitterand qui fut décoré de la francisque ? Mais de qui se moque-t-on ? il serait temps d’arrêter de travestir l’histoire et d’abrutir les gens. Le FN, collabo ? Pfff...le bras droit de Jean Moulin fut même un co-fondateur de ce parti. Les coco, ça oui, le furent, des vendeurs d’êtres humains au bourreaux allemands : 1ère, 2ème guerre mondiale, sans parler des passeurs de mallettes en Algérie au FLN, ancêtres des dirigeants de Daesch. Et puis la droite et leur gaullisme nauséeux . Quelles sont leurs notions historiques pour prôner un tel personnage qui a abandonné les maquis, abandonné les pieds noirs en interdisant aux soldats français de défendre des centaines de milliers de leurs concitoyens, abandonné un pays qui nous garantissait une indépendance gazière et pétrolière au profit d’islamistes radicaux patentés...
    Ces moralisateurs à la petite semaine me débectent...comment imaginent - ils réformer un pays avec de tels mensonges en guise de fondations.


  • Quand je lis un truc du style " Le problème c’est que ce pays ne peut pas se reformer " (changeons le peuple alors, hein c’est ça ?), venant d’ailleurs d’un pauvre type qui en est lui-même issu et qui est l’incarnation parfaite (au sens du discours idéologique) de ce qu’il prétend dénoncer, nous polluant la vue et les oreilles depuis des plombes alors que l’on souhaiterait à une écrasante majorité à mon avis le voir débarrasser définitivement le plancher pour laisser place à plus intéressant et moins nocif que lui (ce qui a priori ne doit pas manquer), on se dit qu’on est vraiment au coeur de la connerie paradoxale. Et ça dès le début de la réponse à la première question. Je ne suis pas allé plus loin. Poubelle.


Commentaires suivants