Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Facebook et Twitter poursuivis par la Russie pour avoir hébergé des vidéos d’Alexei Navalny

Mi-janvier, Alexeï Navalny a été emprisonné à son retour d’Allemagne. Des manifestations massives ont alors éclaté dans toute la Russie pour exiger sa libération immédiate. Des images de ces soulèvements se retrouvent partout sur les réseaux sociaux, si bien que le gouvernement russe a adopté, au mois de février, une loi visant à contraindre les plateformes sociales de retirer tout contenu jugé illégal en Russie.

 

Ainsi, Facebook, Twitter, Google, Telegram et TikTok se retrouvent devant la justice Russe, au motif qu’ils n’ont pas retiré les contenus appelant les mineurs à participer aux manifestations, qui n’avaient d’ailleurs pas reçu l’autorisation du gouvernement. Ils encourent 55 000 dollars pour chaque violation de la loi. Les trois premières applications sont poursuivies pour trois violations de la loi, Telegram pour deux et TikTok pour une seule.

[...]

La loi adoptée au mois de février n’est qu’un avant-goût du contrôle que le gouvernement russe veut prendre sur les médias sociaux. En effet, un nouveau projet de loi est à l’étude pour contraindre également les réseaux à fournir chaque année un rapport détaillant la manière dont ont été traités les contenu « illégaux » tels que les images de manifestations non autorisées ou le nombre de pages supprimées.

Il est certain que Facebook, Twitter, Google, Telegram et TikTok vont être jugés coupables. La question désormais est de savoir si ils se plieront aux exigences du gouvernement russe, c’est-à-dire supprimer tout contenu qui le dérange ou le met dans l’embarras, bien qu’ils ne violent pas leurs règlements, ou bien si les médias paieront simplement les amendes.

Lire l’article entier sur clubic.com

La ligne Poutine, sur E&R

 






Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Tout est dans la phrase :
    « La question désormais est de savoir si ils se plieront aux exigences du gouvernement russe, c’est-à-dire supprimer tout contenu qui le dérange ou le met dans l’embarras, bien qu’ils ne violent pas leurs règlements, »
    Il est sous entendu que " leurs règlements" seraient donc plus important que la loi du pays !
    c’est vrai quoi, méchant Poutine qui ne se plie pas aux "règlements des réseaux sociaux" , qui eux savent le bien du mal dans la liberté d’expression comme on peut le voir aux Etats-Unis et en France.

     

    Répondre à ce message

  • Excellente initiative. il serait temps que des pays commencent à contraindre ces plateformes du vice et de la diffusion des révolutions colorées.

     

    Répondre à ce message

  • Clubic est une des nombreuses officines de désinformation et de dénigrement de la Russie et de la chine, il suffit de lire l’article pour s’en convaincre , n’y reste que les rares commentaires qui n’ont pas été censuré remettant les pendules à l’heure.

     

    Répondre à ce message

    • Ça va encore... la plupart des commentaires relèvent les contradictions de ces "campagnes de dénigrement" qu’ont tendance à avoir ces sites comme Clubic... sans nulle doute qu’ils ne retrouvaient pas tant de commentaires approbateurs, ils ont préféré ne pas censurer les commentaires qui redressent les choses... d’ailleurs certains sont extrêmement pertinents et montrent que la plupart ne se font plus d’illusion sur la propagande occidentale... patience, la vérité fait toujours son chemin...

       
  • FB et Twitter ne sont que des prolongements des instruments de l’état profond atlantistes

     

    Répondre à ce message

  • Ces réseaux sont utilisés à double tranchant par les mondialistes. Une apparente liberté pour diffuser la misère des chats et une censure sans la moindre explication du moment qu’on touche au pré carré des milliardaires et autres entité établies aux ordres des mondialistes. Poutine ne fait que tordre le bras à des salopards devenus le relais antisocial de projets anti humains, une très bonne chose.

     

    Répondre à ce message

  • La guerre froide n’ayant jamais totalement disparu (seulement une trêve du temps de Elsine) je me demande maintenant si au final la ligne Russe, a savoir trés proche de ce qu’était la France des années 5O et 6O ne va pas finir par l’emporter ?!

    Meme sur le site du Figaro Navalny en prend plein la gueule et les commentaires deviennent de plus en plus "complotistes" en réclamant du protectionnisme, moins d’EU et moins de USA qui elle aussi change de l’intérieur.

    On constate que économiquement la Russie tient le coup, stratégiquement et militairement aussi.

    Va-t-on bientôt assister à "la révolte des nations" professé depuis 1O ans par AS ?

     

    Répondre à ce message

    • A Anthony ,

      Un message d’espoir qui vient bien à propos .
      Poutine est sur la ligne de De Gaulle et veut éliminer
      l’influence anglosaxosioniste qui pèse et menace son pays .
      Son alliance géostratégique avec la Chine est fondamentale .
      Ce genre de petit signal que vous nous envoyez est essentiel .

       
  • A ce stade, il convient de préciser les choses :

    1. Navalny, c’est le Besançenot français (TCEPA). Soit, RIEN au niveau électoral !
    2. Navalny, c’est un véritable escroc multirécidiviste condamné pour avoir piqué des tonnes de fric à une scierie (377.000€) et à Yves Rocher. Il dort en prison, normal !
    3. Navalny, c’est la marionnette de la CIA + MI-6 pour déstabiliser Poutine (Mdr, Lol). Investissement : 11 millions de $ misés sur ce baltringue choisi "carefully" par des crétins congénitaux des deux "Secret Services" du 5-eyes ! Oh boy !
    4. Les manifestations (interdites) ont été organisé par les ONG et l’US Embassy via les RS à destination des jeunes en les mystifiant.
    5. Les vidéos et les photos serviront dans le processus de la Fabrique du Consentement pour légitimer la prophétie autoréalisatrice voulue par les " Fucking Yankees & Roast-beefs " de vouloir changer de président illégalement !
    A mon avis, ils peuvent se gratter, le FSB est bien plus retors que ces apprentis !

    C’est la même matrice que pour Guaido (YV) ou Tikhanoskaja (BY).

    Vu ?

     

    Répondre à ce message

  • C’est bien les mêmes qui censurent
    et suppriment tous ceux qui ne respectent
    pas les règles de leur communauté,
    qui à présent se font censurer à leur tour.
    Et oui, un état fort, met les Gafam à l’amende.

     

    Répondre à ce message

  • Après le sketch de l’arroseur arrosé, le sketch des censeurs censurés, lesquels vont avoir le culot de pleurnicher et de dénoncer leur vilain censeur.
    C’est divinement jubilatoire. Mille fois merci Poutine !!!

    On espère très fort que les big tech vont pouvoir méditer sur ce verset de la bible : "Ne fais pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse"

     

    Répondre à ce message

  • En principe, Facebook n’a rien a voir avec la Russie. C’est un site web hébergé aux É-U. Je ne vois pas en quoi la Russie aurait jurisdiction sur FB. Qu’est-ce qu’il se passe s’ils ne paient pas ? La Russie va simplement censurer FB, ce qui est son plan de tte manière.
    Pour le coup je suis plutôt du côté de Navalny. Courage à lui.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents