Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Faut-il punir les chômeurs pour le chômage ?

La présentation de la vidéo :

Éric Zemmour, Valérie Pecresse, Emmanuel Macron, Marine Lepen, et d’autres candidats à la présidentielle désignent le chômeur comme principal responsable de sa situation. Ils ne seraient pas assez flexibles, trop chers, trop fainéant ou tout simplement incompétent. De cette hypothèse résulte une myriade de réformes appliquées depuis 30 ans, visant à « inciter » le chômeur à travailler, et à rendre son embauche plus intéressante pour les entreprises. Mais sommes-nous bien sûr que le chômeur est responsable du chômage ?

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2886491
    Le 16 janvier à 22:08 par Mélomane-Malin
    Faut-il punir les chômeurs pour le chômage ?

    Paul emploi (je me suis toujours demandé pourquoi ils avaient choisi ce prénom, Justin eût été plus judicieux) n’a jamais servi à trouver un emploi à ceux qui n’en ont pas. Il sert de menace à ceux qui en ont un. Et le message est : acceptez des horaires à la con, des salaires à la con, des trajets à la con au nom de la compétitivité sinon c’est là que vous finirez.

     

    Répondre à ce message

  • #2886495
    Le 16 janvier à 22:17 par Pacôme Ladislas
    Faut-il punir les chômeurs pour le chômage ?

    Pour soumettre le peuple, il faut qu’il n’ait rien.
    Pas de bien, pas de travail, pas de collègues, pas d’amis, pas de religion,
    pas de santé.
    Tout cela est en cours.

     

    Répondre à ce message

  • #2886496
    Le 16 janvier à 22:18 par Sedetiam
    Faut-il punir les chômeurs pour le chômage ?

    C’est parce que je suis un fainéant imaginatif que je n’ai jamais manqué d’activités, d’oseille et plus encore de temps libre. À foison.
    Car il sied toujours au fainéant de se poser une heure, avec café, croissants, jus d’orange ou tout autre délice*, pour réfléchir une demie-heure à trouver une combine qui lui permettra de mettre une heure à résoudre les contraintes ou problématiques de trois heures qui lui sont soumises et ainsi dégager une heure de temps libre sur la merdasse ou la nécessité qui vient s’imbriquer durant ses heures de contemplation, d’activité de loisir (art, lecture, promenade, sport, rencontres) qui fondent son bonheur existentiel comme spirituel.
    Sans jamais faire de stakhanovisme puisqu’il s’agit ici d’échapper à la contrainte de toute structure hiérarchique en devenant le plus possible autonome et indépendant : ce qui ne signifie pas individualiste tant l’objet des rencontres ci-dessus mentionnées peuvent être objet à dynamiser la vie de la cité ou de lui offrir son obole.
    J’ajoute aussi que l’on peut tout autant s’asseoir pour fabriquer des Quenelles pour les éventuels systèmes se prêtant à leur introduction, le système Q devenant un parallèle du système D, pour reposer sur les même principes.

    Plus loin, ces candidats au glandage professionnel subventionné par les dessous de table et rémunéré par la populace ne savent que trop que la Bête Kapital qui les a vérolés sur ce sujet, est à la recherche éternelle de fainéants puisque, par la méthode précitée, ils offrent par leur réflexion le meilleur taux de profit si l’on cède cette liberté de temps libre au libéralisme le plus débridé, le temps étant de l’argent.

    C’est ainsi que, acteurs de la simplification à outrance (en ce qui concerne le contrôle d’accès en l’occurrence), nous avions cessé nos « conneries » en terme de dépôts de brevets ou de simple enveloppe Soleau à l’INPI, par souci éthique, tant nous savions que nos idées, comme le Kapital, contenaient en elles-mêmes leur propre poison pour l’humanité. D’autres moins scrupuleux nous ont d’ores et déjà dépassés, tant nous y voilà, du reste. Sans parler de ceux qui, comme à l’accoutumée, ce sont faits les intermédiaires commissionnés au gré des évolutions technologiques, comme l’avait fait la Banque au préalable par son anatocisme débridé et comme leur ancêtres champions du monde - dit spirituel, mais sonnant et trébuchant - de l’intercession.

    * sauf les 95C accompagnants qui sont diversion à la réflexion.

     

    Répondre à ce message

  • #2886503
    Le 16 janvier à 22:25 par Dov
    Faut-il punir les chômeurs pour le chômage ?

    " Le chômage nous est très utile : il empêche nos esclaves de réclamer des augmentations de salaire alors que l’inflation repart ! "

     

    Répondre à ce message

    • #2886729
      Le 17 janvier à 10:35 par Courtial
      Faut-il punir les chômeurs pour le chômage ?

      L’inflation atteint 5% dans la zone euro (chiffre officiel) . C’est 5% de pouvoir d’achat en moins, les salaires n’étant pas indexés sur ladite inflation .

       
  • #2886512
    Le 16 janvier à 22:41 par Hikari
    Faut-il punir les chômeurs pour le chômage ?

    "Nous, êtres humains, sommes homo-faber, on s’épanouit en faisant."

    Un travail gratifiant avec la véritable sensation d’oeuvrer, oui...

    Porter des cagettes chez Amazon ou bipper des produits chez carrefour, non, à moins d’ y trouver un cap au-delà de la corvée en elle-même, là on échappe quelques peu à cette aliénation, "d’être dans les clous".

    Pas besoin de cela, ceci étant dit, pour ressentir l’humanité souffrante, on y est toujours rappeler.

    L’ art dans le travail ou non demeure par ailleurs.

     

    Répondre à ce message

  • #2886548
    Le 17 janvier à 00:03 par fajs
    Faut-il punir les chômeurs pour le chômage ?

    Merci, voilà une ancienne vidéo qui n’a pas pris une ride.
    Rien n’a changé ! les mêmes sont toujours dans le collimateur.
    [ alors, toujours à la recherche des "qui-qui" ? ]

     

    Répondre à ce message

  • #2886552
    Le 17 janvier à 00:17 par dav
    Faut-il punir les chômeurs pour le chômage ?

    le premier scandale cest que sans chomeur ce serait les inombrables employes inutiles de pole emploi qui seraient au chomage

    faut bien comprendre que dans un ville moyenne comme Toulouse ils sont 2000...a 2000 euros par moi on va dire ca fait 4 millions d’euros mesuels, soit 48 millions annuels...vous multipliez ca a lechelle de la France et c’est pole emploi en tant qu’agence qui coute le pognon de dingue de lautre dingue

    j’arrive au pouvoir demain je supprime pole emploi et je laisse libre les entreprises privees de recrutement, car cest ce que devrait etre pole emploi, de proposer du travail aux gens...en passant par les mairies directement

    et surtout arreter de faire croire que le chomage va un jour baisser...il est a 20% il montera a 30...les machines remplacent les humains...les connes espagnoles aussi

    cest pour cela que le revenu universel est peut etre un solution fourbe mais une solution quand meme pour plein de gens a l’echelle personnelle

     

    Répondre à ce message

    • #2886717
      Le 17 janvier à 10:20 par Jo
      Faut-il punir les chômeurs pour le chômage ?

      tout va être mise en oeuvre pour que le revenu universel devienne la seule solution envisageable pour beaucoup, en échange d’un numéro, un numéro unique par individu.
      un seul numéro , remplaçant celui de la sécu (déjà lié avec le QR européen), de pôle emploie, fiscal, et d’allocations diverses ;
      puis dans un deuxième temps passeport, carte d’identité, permis de conduire.
      et on y viendra avec le sourire, c’est tellement pratique ! ça fait gagner du temps !

      Le Numérique pour les gouverner tous.
      Le Numérique pour les trouver.
      Le Numérique pour les amener tous
      et dans les ténèbres les lier.

       
    • #2886731
      Le 17 janvier à 10:38 par ladko
      Faut-il punir les chômeurs pour le chômage ?

      « proposer du travail aux gens...en passant par les mairies directement »

      Bonjour le clientélisme !

      Vous avez d’autres idées lumineuses de ce type ?

       
    • #2886738
      Le 17 janvier à 10:45 par A rome fait comme les romains.
      Faut-il punir les chômeurs pour le chômage ?

      J’ai eu cette même réflexion hier soir, puisque j’avais rendez-vous aujourd’hui et que je sais ce qui m’attendais (j’avais vu juste...), ma conseillère ne comprends rien à rien, m’a pratiquement obligé à prendre une formation qui ne me mène nulle part pour me dégager des demandeurs d’emploi en fin d’année et postule "avec moi" en allant chercher des "emplois" que je dégage tout de suite car non compatible ou trop loin.

      Des fois j’ai l’impression d’avoir macron devant moi : "vous ne trouvez pas d’emploi ? Pourtant le marché du travail regorge d’offres !" . Après inspection, c’est comme dans la vidéo, offres périmées, conditions de travail douteuses, lieux de l’entreprise inaccessible sans voiture (il faut saluer les génies qui se sont dit que délocaliser toutes les entreprises en zone d’activité/industrielle non desservie par les transport en commun était une excellente idée)...

      Il serait infiniment moins couteux de donner des allocations pour ceux qui en besoin, avec un rendez-vous par an avec une sorte de crédit formation renouvelable tous les 5/10 ans ou encore de donner les moyens aux gens de se déplacer en ayant des voitures en location courte durée etc que d’avoir des gens payés à échouer encore pire que toi à te trouver du boulot, tout en te méprisant. Bref, réinventer l’assurance chômage en utilisant l’argent qui ne sert finalement qu’à payer le coût de fonctionnement et le flicage des gens.

      Quand je vois ma conseillère, je comprends pourquoi certains perdent patience et en viennent aux mains.

       
  • #2886611
    Le 17 janvier à 07:07 par Geoffrey
    Faut-il punir les chômeurs pour le chômage ?

    pour éliminer la pauvreté, il faut empêcher les "riches" d’appauvrir les "pauvres", càd empêcher les prédateurs (...les riches en devenir) de manipuler et d’exploiter des gens (...les pauvres en devenir).

    pauvres et riches sont respectivement les perdants et les gagnants d’un même jeu appelé Kapitalisme.

    Jeu obligatoire ET injuste... ; l’alternative ? l’économie planifiée, càd organisée en f(x) des besoins et des moyens ("simple" mais efficace et efficient, praxis : l’armée, la SNCF...)

    Geof’Rey, neo-communiste gaulois belge

     

    Répondre à ce message

  • #2886784
    Le 17 janvier à 11:41 par jacot
    Faut-il punir les chômeurs pour le chômage ?

    Excellent la croix du sud, merci, tellement pertinent, jamais le moindre journal mainstream n’a pu offrir une analyse aussi intelligente et intelligible de la situation.

    L’emploi dégradé et dégrandant est inacceptable à notre époque moderne où l’on a récolté le pire de la technologie contre nous et non la meilleur pour nos conditions de vie surtout au travail.

    Beaucoup de "mangent-merdes" défendent pourtant leurs infâmes boulots en méprisant les chômeurs y compris ceux qui ont perdus leur droits, et autres soi-disant irrécupérables.

    Parmis eux, très rarement des jeunes souvent des quinquas/sexas qui votent tous Macron.

    Ces groupes ne comprennent absolument pas la critique et le mécontentement des jeunes actifs sur la situation de l’emploi : les jeunes c’est de votre faute si vous n’avez pas de travail (sous entendu pour en avoir un faites comme nous : fermez-là, soumettez-vous et oubliez-vous, et travailler dur... on a rien sans rien).

    Krishnamurti disait : "Ce n’est pas un gage de bonne santé mentale que d’être bien intégré dans un société profondement malade".

    Le manquent d’emploi ne signifie pas manquent d’activités utiles pour la vie bien au contraire :

    un jour nouveau il faudra définir une évaluation des actions d’utilités sociales, sociétales et professionnelles de chacun, se sera la fin du monde horrible du chantage/punition tous azimut "du travail , de l’emploi et du chômage" que nous vivons pour l’heure.

    A partir de ce moment la redistribution sera équitable comme jamais auparavant et nous vivrons une harmonie jamais atteinte : un dégré civilisationnel plus élevé et la fin du capitalisme sous toutes ses formes.

    Mais aujourd’hui la bataille pour l’emploi/pour les ressources est transformée en bataille inter-générationelle darwinesque ou la soumission totale contre le courage et l’intelligence de ne pas accepter n’importe quoi vers le monde que nous voulons vraiment et sans être tenu avec chaînes physiques ou numériques.

     

    Répondre à ce message

  • #2887030
    Le 17 janvier à 17:52 par nico
    Faut-il punir les chômeurs pour le chômage ?

    L’ immigré, marchandise vedette du Capital.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents