Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Ferguson : tirs sur la police et immeubles incendiés

La police de Ferguson a été la cible de nombreux tirs et une douzaine d’immeubles ont été incendiés, a indiqué mardi le chef de la police du comté de Saint Louis, John Belmar, lors d’une conférence de presse.

De violentes échauffourées et des pillages ont éclaté lundi soir dans la petite ville américaine de Ferguson, après la décision d’un grand jury populaire de ne pas poursuivre un policier blanc qui a tué cet été un jeune Noir sans arme.

"Pas de justice, pas de paix", ont scandé des manifestants en colère après l’exonération du policier Darren Wilson, malgré les appels au calme lancés par le président Barack Obama et la famille du jeune noir Michael Brown.

"Arrêtez de lancer des pierres", a crié un policier à l’adresse des manifestants massés dans les rues de Ferguson. Des vitrines étaient brisées et les nombreuses caméras de télévision montraient des voitures en feu dans cette banlieue de St Louis, où de graves émeutes raciales avaient déjà éclaté en août après la mort de Michael Brown, abattu en plein jour de six balles par un policier.

Selon le chef de la police du comté de Saint Louis, 29 manifestants ont été arrêtés, mais aucun mort n’a été signalé.

L’abandon des poursuites à l’origine de cette colère

Après trois mois de délibérations, le procureur du comté de St Louis a annoncé que l’agent de police ne serait pas inculpé, comme l’espérait la communauté noire. "Le devoir d’un grand jury est de séparer les faits de la fiction", a déclaré à la presse le procureur Robert McCulloch, les jurés "ont déterminé qu’il n’y a pas de raison suffisante d’intenter des poursuites contre l’officier Wilson".

Peu après l’annonce de la décision, le président Obama et la famille de Michael Brown ont exhorté la foule à manifester dans le calme et à la police de faire preuve de "retenue".

Protégés de casques à visière et de gilets pare-balle, les policiers ont tiré des gaz lacrymogènes pour disperser des manifestants, a constaté l’AFP. La police a fait également état de plusieurs scènes de pillages au nord de cette banlieue de St Louis.

Protestations devant la Maison Blanche

Ailleurs, aux États-Unis, notamment à Times Square à New York mais aussi dans la capitale fédérale, des milliers de manifestants ont protesté contre, selon eux, ce déni de justice.

Devant la Maison Blanche, la foule brandissait des pancartes réclamant "Justice pour Mike Brown" et scandant "les mains en l’air, ne tirez-pas".

"Il n’y a pas de doute que l’agent Wilson a causé la mort" de Michael Brown, 18 ans, a déclaré le procureur, parlant de "décès tragique". Mais les douze jurés, neuf Blancs et trois Noirs, ont mené une instruction "complète et profonde", entendu une soixantaine de témoins 70 heures durant, examiné des centaines de photos et d’éléments à charge et écouté trois médecins légistes.

L’enquête fédérale se poursuit

Parallèlement, l’enquête fédérale se poursuit, "elle est indépendante de l’enquête locale depuis le début et le restera", a déclaré le ministre de la Justice Eric Holder, prévenant que les autorités fédérales se garderaient de tirer des "conclusions hâtives". La famille du jeune Noir s’est dite "profondément déçue que le tueur de notre enfant ne soit pas confronté aux conséquences de ses actions".

Aussitôt après la décision et devant les nombreuses caméras de télévision, la foule en majorité noire a commencé à jeter des pierres, à briser des bouteilles et à secouer une voiture de police, face à des dizaines de policiers exhortant : "Vous êtes illégalement rassemblés, prière de vous disperser immédiatement ou vous serez arrêtés".

Le gouverneur du Missouri Jay Nixon avait décrété l’état d’urgence, déployé la garde nationale et renforcé les effectifs de police en prévision de possibles échauffourées.

Le risque était grand tant la mort du jeune homme avait réveillé le spectre du racisme aux États-Unis et éclairé de manière très crue les relations très tendue dans cette ville à majorité noire où policiers et édiles sont quasiment tous blancs.

Dans son message, le président Obama a d’ailleurs mis en garde contre la tentation de "dissimuler les problèmes" liés au racisme aux États-Unis. "Dans trop de régions du pays, il existe une profonde défiance entre les forces de l’ordre et les communautés de couleur", a-t-il souligné.

Le jeune Noir de 18 ans -qui n’était pas armé- a été tué par Darren Wilson en plein jour dans une rue de Ferguson le 9 août d’au moins six balles. Le corps du jeune homme avait été laissé à la vue des passants pendant plusieurs heures, en plein soleil, ajoutant à la colère des manifestants qui y ont vu un signe de plus du mépris des forces de l’ordre pour la population noire.

Une vingtaine de minutes avant cette confrontation, Michael Brown avait été filmé dans une supérette en train de voler une boîte de cigarillos.

Les mains en l’air

Retraçant dans le détail le déroulé des incidents qui ont conduit à la mort du jeune homme, le procureur a expliqué que plusieurs témoins oculaires s’étaient rétractés devant le grand jury ou que leur récit n’était pas compatible avec les prélèvements matériels.

Le jeune Noir a été touché "à six ou sept reprises", la plupart des témoins affirmant que les coups de feu ont été tirés alors qu’il s’avançait vers le policier. Et si certains témoins ont maintenu que Michael Brown avait les mains en l’air, "plusieurs" ont dit qu’il ne les avait pas levées ou seulement brièvement, selon le procureur.

Le procureur a annoncé que la quasi-totalité des éléments examinés par les jurés seraient publiés.

La mort de Michael Brown avait provoqué des émeutes violentes cet été, au point qu’un couvre-feu avait été imposé plusieurs jours à Ferguson.

De nombreux commerçants et entreprises de Ferguson ont placardé leurs devantures avec de grands panneaux de bois et plusieurs écoles ont avancé le long week-end de la fête de Thanksgiving jeudi en fermant leurs portes toute cette semaine.

 

Sur la violence en milieu urbain chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

105 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1039608

    Regardez les films comme Elysium ou encore American Nightmare 2 dans lesquels l’élite dominante, qui veut tout le pouvoir et exterminer les pauvres, est blanche et les victimes sont des hommes de couleur. Déjà donc on monte les ethnies de couleur contre les blancs qui malgré les cotas représentent la majorité des filières sélectives.

     

    • Dans ce genre de film la personne de couleur noir est la victime dans un premier temps ,
      est finit en héros à la fin . Hollywood a plutôt une vision cosmopolite pour le métissage .


    • C’est surement ça le problème : tu regardes trop de film. Même dans les téléfilms et les séries, ça a beau être usé jusqu’à la corde mais ça marche toujours, avec toutes les variantes : des sales blancs du Sud et une gentille Whoopi Goldberg qui demande justice, des New York PJ où le coupable à la fin est 9 cas sur 10 un Blanc, ce qui ne correspond absolument pas à la réalité de la criminalité là bas.
      Ca veut rien dire "de couleur", le noir c’est pas une couleur. C’est une autre expression débile comme "non-blanc"... comme s’il y avait un lien ethnique, culturel et social entre tous les non-européens qui les réuniraient et les distingueraient des sales leucodermes

      Pendant ce temps là on ne parle absolument pas de Dillon Taylor, jeune blanc non armé qui a été tué à par un policier noir à Salt Lake City à quelques jours d’intervalle. La victime n’était pas noire et il n’a pas été tué par un sale blanc donc ça n’intéresse pas. Il suffit de comparer avec tout le battage médiatique fait autour de ce Michael Brown dont le sort m’indiffère personnellement, comparé aux agriculteurs en France qui se suicident chaque jour dans l’indifférence générale.


    • #1039707
      le 25/11/2014 par matrix le gaulois
      Ferguson : tirs sur la police et immeubles incendiés

      On dira que Django Unchainned a finit par avoir les conséquences souhaitées : dresser les goyîm blancs & les goyîm noirs, les uns contre les autres pour le plus grand bonheur des fauteurs de guerre civile.

      Le positif c’est qu’après ça, on arrêtera de nous casser les pieds (à défaut d’autre chose) sur : l’Amérique, pays où on a élu un NOIR (en fait, un métisse, mais les médias insistent toujours sur le fait qu’il est noir, à croire qu’ils ont un problème avec ça) à la maison blanche, pays parfait que l’on devrait imiter en toute chose...

      L’Obamania gît, une balle dans la tête, à Ferguson...s’il pouvait en être ainsi de toutes les modes mainstream à la con (du politiquement correct à la lubie sur l’effet de serre provoqué par l’homme...ça nous ferait des vacances).


    • Les films et les séries c’est de la connerie ! mis à part quelques unes. français comme américains ! regarde bien les séries comme commissaire Moulin, Navarro, julie Lescault, PJ, Anne lemoine femme flic, ou bertrand mescouilles juge d’instruction c’est toujours des noirs et arabes délinquants, trafiquants de drogues (ce qui est une réalité je l’avoue) ou bien de méchants blancs français catholiques, racistes dans de sombres affaires financières mais y ’a jamais de juifs inculpés, c’est connue le juif est toujours innocent. Je suis même certain que si un jour il refont un remake de l’affaire maddoff à Hollywood, il choisiront comme casting un bon blanc catholique américain et pas un protestant pour reprendre le rôle de bernard Maddoff en lui enlevant toute sa judéité, c’est aussi ça la magie d’ Hollywood !!!


    • #1040446

      Dans Elyseum le président de la fédération est noir. ;)
      Quant aux malheureux sous-homme exploité sur terre, le film laisse supposé que les parties filmés sur terre se passent au Brésil puisque tout le monde parle portugais et que la plupart on une tête de latino.

      Comme je l’ai déjà dit plus tôt sur d’autres sujets, ils faut bien comprendre qu’aux USA, n’importe qui à le droit de se promener avec une arme dans la rue, c’est le pays de la liberté. Le corolaire à ça, c’est que souvent les flics se font shooter comme des lapins, ils sont donc très prudent et en même temps super chaud quand ils interpellent un mec, si vous refuser d’obtempérer et si vous avez l’air violent, comme ça semble être le cas dans cette affaire, ils vous dégommeront peu importe la tête que vous avez.
      New-York a été la ville la plus violente du monde développé avec leur épidémie de crack dans les années 80-90. Vous savez ils ont réglé le problème ? Tolérance zéro, incarcération systématique au premier délit, prison à vie à la 2eme récidive peut-importe la gravité des actes et permis de tuer pour la police au moindre refus d’obtempérer. Il y a eu beaucoup de bavure, le maire Giuliani est devenu une des personnalités les plus détestés du pays (surtout chez les cailleras et les rappeurs) mais la politique a porté ses fruits : la violence a baissé et tout le monde est devenu poli, surtout avec la police.


    • #1040539

      @ Jojo
      Le président est un gentil dans l’histoire.
      Les familles qu’on nous montre dans l’Elysium sont toutes de race blanche.
      L"histoire se déroule à Los Angeles. Et ils parlent tous espagnol comme ce sera le cas d’ici quelques années.


  • L’armée israélienne fait ça presque tout les jours. Alors, pourquoi pas la police américaine. De toutes façons
    Le gouvernement français ne peut pas protester contre ses maitres. Un noir de plus ou un arabe de moins, ils s’en foutent.

     

  • #1039615

    C est tout simplement un meurtre : si le flic devait arrêter ce type désarmé il aurait dû lui tirer dans les jambes dans le pire des cas mais pas lui vider son flingue dans le buffet. Et dire que j ai entendu il n y a pas longtemps ; "Les américains ne sont pas racistes,la preuve ils ont élu un président noir".

     

  • #1039666

    Compris les noirs ? Bras levés ---> pas mort
    Bras semi-levés ---> mort

    Comme quoi ça tient à pas grand chose le vie...

    Faudrait aussi que l’on m’explique comment on peut avancer en se prenant des balles dans le corps. A la limite, la 1ère...dans le doute la 2ème... Mais là 6, ou 7 balles,...... quand même !

    Condoléances à la famille...

    Fuck USA (anti-américanisme primaire, wé et alors ?))


  • #1039668
    le 25/11/2014 par liberté dexpression
    Ferguson : tirs sur la police et immeubles incendiés

    et la soeure taubira ?elle en pense quoi de ca ??? ca se passe en Guyane departement francais

    Cinq policiers roués de coups par une vingtaine d’individus
    Bernard DORDONNE Lundi 24 novembre 2014
    Le conducteur, qui circulait en état d’ivresse, a fait un tout-droit en arrivant au rond-point Leblond (DSJ)

    Quatre policiers et un adjoint de sécurité du commissariat ont été agressés et blessés, samedi vers 5 heures, lors d’une intervention pour un accident au rond-point Leblond. Un des agresseurs âgé de 26 ans a été interpellé et placé en garde à vue.
    Samedi vers 5 heures, un automobiliste qui sortait de la boîte de nuit située en face du commissariat de police a perdu le contrôle de son véhicule et a terminé sa course en plein milieu du rond-point Leblond. Une patrouille avec trois policiers est intervenue en même temps que les pompiers. Le conducteur, blessé à la tête lors de l’accident, s’est montré agressif envers les secours. Une deuxième patrouille avec deux policiers est venue en renfort. Entre-temps, le conducteur a téléphoné à ses camarades qui étaient encore dans la boîte de nuit. Un des policiers lui a demandé de le suivre. Le conducteur lui a asséné deux coups de poing.
    Au moment où les policiers ont tenté d’interpeller le conducteur, une vingtaine d’individus se sont jetés sur eux. Malgré les coups de poing et de pied qui pleuvaient, les policiers ont réussi à mettre les menottes à l’irascible et à l’embarquer dans leur véhicule pour le conduire au commissariat. Les pompiers sont intervenus au commissariat pour conduire le conducteur de 26 ans à l’hôpital ainsi que les cinq policiers qui souffraient de côtes cassées, d’une fêlure de l’os au bras et d’hématomes sur plusieurs parties du corps dont le visage.
    Le commissaire de police Olivier Le Cardinal, directeur départemental de la sécurité publique, s’est rendu au chevet des policiers blessés samedi matin. Il a déploré ce comportement agressif et le manque d’actes de civilité des concitoyens : « J’ai des fonctionnaires courageux et très professionnels car dans cette intervention compliquée, ils ont réussi à interpeller l’individu qui est à l’origine de l’agression. Les autres agresseurs sont recherchés pour répondre de leurs faits devant la justice. » Selon les premiers éléments de l’enquête, le conducteur était en état d’ivresse.
    - « Des fonctionnaires exemplaires »
    Le syndicat Alliance police nationale dénonce dans un communiqué « la violence gratuite envers les représentants


  • #1039671

    Les Noirs et les Blancs se tappent sur la gueule....les sionistes se frottent les mains...

     

    • Non, les sionistes ont décidément pris le parti des KKK : les policiers blancs de Ferguson et les vigilantes fascistes de quartier appliquent les leçons de leurs stages en Israël chez le Tsahal ou auprès des bandes racistes israéliennes qui se déchaînent sur les Soudanais. Rien de nouveau : les racistes blancs sud-africains sont toujours les invités d’honneur en Israël, et considérés comme les second best après les racistes juifs. Ne pas oublier que le tout premier racisme blanc anglo-saxon était philo-sémite, et considérait qu’on était d’autant plus blanc qu’on avait de sang juif originel dans les veines, les anglo-saxons au teint le plus laiteux étant considérés les plus purs descendants des tribus perdues.


  • Vous les spolier, vous les voler, vous les violer, vous les rabaisser, vous les humilier, vous les tabasser, vous les envoyer tuer et se faire tuer, vous leur faite tout ce que vous voulez et qu’est-ce qu’ils feront ? RIEN !

    Vous leur vendez une histoire raciste, identitaire ou religieuse et il irons tout cramer

    Et c’est pareil dans tous les pays dit civilisée...
    Et c’est ça qu’on veut vendre à toute l’humanité...

     

    • Vous les spolier, vous les voler, vous les violer, vous les rabaisser, vous les humilier,

      C’est qui ce "vous" ? Les blancs ? Parce que ce "vous" c’est l’oligarchie et aucun d’entre nous n’est épargné par la misère sociale. Alors tes trucs de pleurnicheuse, s’il te plait, pas ici !

      On a tous bien compris l’arnaque générale et comment tout à été orchestré pour qu’on en arrive là. De plus, les populations, en l’occurence ici les population afro-américaines, sont loin d’être des doux anges qui subissent et qui se font fouetter. Ils participent de leur sous-culture à la destruction même des valeurs fondamentales des sociétés civilisées. Et dès qu’un ou plusieurs sont extrait de leur bocal social pour une quelconque notoriété sociale (sport, média, musique, politique ...) on remarque que la cause négrophile est bien vite oubliée au profit de la jouissance matérialiste.

      Rare sont ceux qui allient à la fois position sociale convenable et conviction profonde. Et ça s’applique à toute la boite de crayon de couleur.


    • #1040008
      le 25/11/2014 par matrix le gaulois
      Ferguson : tirs sur la police et immeubles incendiés

      Et dès qu’un ou plusieurs sont extrait de leur bocal social pour une quelconque notoriété sociale (sport, média, musique, politique ...) on remarque que la cause négrophile est bien vite oubliée au profit de la jouissance matérialiste.



      Si ce n’est déjà fait, je vous conseille de voir l’excellentissime "Un fauteuil pour deux" avec Eddy Murphy (film produit par Aaron Russo) qui montre très bien comme la "solidarité raciale et interraciale" aux USA est inexistante et est en fait plus affaire d’apparence qu’autre chose.


    • #1040068

      D’accord avec toi MaxC , qui c’est ce "VOUS" ? , moi j’ai rien fait, et je viens d’intérroger mon voisin de palier , lui non plus . Arrète de pleurnicher.


    • @matrix le gaulois

      Je vais le regarder, d’autant que j’aime bien Eddy Murphy et que je n’ai jamais vu de film de Russo à ma connaissance. C’est pas dans ce film où Eddy se retrouve à faire de la politique un truc du genre ? Si c’est celui-là, je l’ai vu mais il y a longtemps et je ne m’en souviens pas bien.

      Merci pour le tuyau !


    • #1040336

      @ MaxC

      Eddy Murphy fait pire que de toucher à la politique dans ce très bon petit film...il touche au monde de la finance, il côtoie des traders qui boursicotent sur des choses fondamentales comme la viande ou les céréales (pour rappel, ce n’est pas dit dans le film, mais c’est à cause de ça s’il y a des famines en Afrique). On met en avant les affaires de faux rapports "d’experts" & de corruption de fonctionnaires, par de grosses famille qui ont réussit par la finance, pour faire croire au marché que les choses se portent bien ou mal en fonction des intérêts. Cette petite comédie, qui a un peu vieilli, s’attaque, finalement, à des choses assez graves.

      D’ailleurs, on en parle assez peu, mais il y avait beaucoup de films à l’époque qui étaient critiques envers la société, des 2 côtés de l’Atlantique, qui utilisaient la comédie ou le film familial pour critiquer : certains films avec Pierre Richard qui critiquaient l’industrie de l’armement et le racolage des jeux TV (Je sais rien mais je dirai tout, Les malheurs d’Alfred), certains films avec Louis de Funès qui critiquent la restauration industrielle (L’aile ou la cuisse). J’ai pour ma part toujours eu plus de sympathie pour le cinéma des années de la fin des années 60 et des années 70-80 (alors que je suis né à la fin des années 80) plus que pour celui des années 90 (passable) ou de celui des années 2000 (pourris à 99%).


    • @ tous les ignorants qui veulent savoir qui est "VOUS"

      Relirez mon Post
      Phrase 1 = Vous les ...
      Phrase 2 = Vous leur vendez une histoire ...

      Le 1er pignouf de base qui à la moindre notion de langue française (et je ne prétends certainement pas avoir un haut niveau...) auras compris que le "vous" de la phrase 1 et est le "vous" de la phrase 2...

      Lirez jusqu’au bout avant de répondre, ou fermez là à tout jamais.


    • @ yacsam

      Ton message reste néanmoins un message de pleurnicheuse, ne t’en déplaise.


    • @MaxC

      C’était un constat objectif de notre situation actuelle, c’est pas ma faute si la réalité donne envie de pleurer…

      A noté que t’a réponse n’était pas meilleur (ni celle qui la suis) à la différence qu’elle porte (en sous-entendue, bien sur) une accusation fausse


    • #1041331

      @yacsam

      Tiens un troll gaucho qui est de passage..

      Laisse donc de côté un peu l’antiracisme à deux balles et attaque-toi un peu aux sionistes qui salivent à voir les goyims s’entretuer.. Cette pleurniche victimaire ne sert absolument à rien !


    • @ Jean-Philippe

      Parce-que pour toi pointer du doigt les réactions ultra-émotive et ultra-ethno-centrée de ces émeutes (c’est exactement le but de mon Poste initial) c’est de la pleurniche antiraciste ? Bordel mais est-ce que au moins UN seul d’entre vous a lu mon Post en entier ??!

      Tu me traite de gauchiste, tu ne me connais pas et tu me juge non en fonction de ce que j’ai dit mais en fonction des critiques qui m’ont été porté par les autres... Et c’est moi le troll ?!


    • @yacsam

      Bordel mais est-ce que au moins UN seul d’entre vous a lu mon Post en entier ??!

      T’énerves pas camarade, tu te fais du mauvais sang pour si peu. Le fait est que si on est plusieurs à avoir mal perçu le sens de ton message, l’erreur vient peut être aussi de ton côté. Une idée n’est pas forcément facile à transmettre par écrit, surtout si on donne dans le sous-entendu ou le nième degrés. C’est pas facile et c’est pour cela qu’il est préférable de développer son point de vue sous peine d’être mal interprété.


    • BON ! Je tacherai d’éviter les formules pompeuse à l’avenir...


  • #1039704

    Il y a un natif de Saint-Louis qui doit se fendre la gueule : Chuck Berry (bientôt 90 ans). Embastillé dans les geoles locales dès l’âge de dix-huit ans. Second séjour dès qu’il deviint célèbre. C’est clair les noirs là-bas savent très bien ce que communautarisme, racisme, gestion par l’émeute signifie. Que tu sois un crevard ou une star.

    Et dire que tout ça se développe en France sans que rien ne l’empèche. L’idée d’intégration a été totalement abandonnée.

     

    • En même temps, Chuck Berry (dont je respecte la musique et le côté show-man) c’est un délinquant sexuel multi-récidiviste qui s’était fait gauler à l’époque avec des centaines de vidéos pornographiques tournées avec .... des mineures. Dans le genre, c’était un DSK de la teubi lui aussi.


  • C ’est un "Grand Jury" qui a pris la décision ! Il était blanc ce grand jury ??? Lors de l’ affaire Taylor (filmé et visible sur le net) personne n’a osé dire qu’il s’agissait un assassinat manifeste, toujours deux poids et deux mesures afin de "mettre la confusion dans le camps de l’ennemi"

     

    • #1039986

      C’est Trayvon Martin l’agresseur du vigile, merci de ne pas tomber dans l’inversion accusatoire propre à nos élites !


    • 9 blancs, 3 noirs.
      .
      Comme blanc = mauvais et noir = gentil : mauvais gagne.
      .
      T’es content ?


    • S’il fallait mettre que des jurés noirs pour juger un noir, ça donnerait que des affaires comme celle d’O.J Simpson, la solidarité raciale mettrait systématiquement en liberté des meurtriers.


    • Si Zimmermann était resté dans sa voiture comme la police lui avait ordonné, rien ne serait arrivé. Et comme Trayvon est mort, personne à part Zimmermann ne sait ce qui a été dit pour que la situation dégénère. Difficile de dire qui a agressé qui.

      Et puis un jury majoritairement blanc peut aussi, à cause de certains préjugés raciaux, faire libérer des coupables ou enfermer des innocents. Il n’y a pas vraiment de ratio idéal, c’est plus le système de jury en soit qu’il faudrait remettre en question à mon avis.

      C’est quand même intéressant de voir comment, dans les médias américains surtout, on fait avant tout le procès de la victime. Ils vont aller chercher tous les détails sales sur sa vie pour justifier qu’un flic, qui ne connaît rien de la vie du mec qu’il contrôle dans la rue, se sente assez menacé pour vider un chargeur et s’en sorte sans même passer au tribunal.


    • c’est plus le système de jury en soit qu’il faudrait remettre en question à mon avis.

      Méllez vous de la justice maçonnique de notre pays. On a déjà bien des choses à régler ici avant d’aller s’occuper des problèmes des autres. D’autant qu’on est les premiers à gueuler de la domination impérialiste qui s’ingère dans nos affaires, n’allons pas jouer les dominants chez les autres. Nous n’en avons de toute façon pas les moyens.

      Et les larmes de crocodile pour un voleur, je les laisses pour les communautaristes. Si j’ai a pleurer, je pleurerais cent fois par jours pour des causes plus justes, vous savez, celle qui se passe à deux pas de chez vous et qui ne vous émeuvent pas plus que ça ! Je pleurerais chaque enfant qui disparait sur cette planète dans la fleur de son innocence, et mes larmes sont asséchées pour les vauriens quel que soit leur couleur ou leur foi.


    • @MaxC
      Je commenterai sur "la justice maçonnique de notre pays" dans un article qui traitera de "la justice maçonnique de notre pays", ici il est question des US et de leur justice donc je commente sur le sujet. Je peux comprendre que ce sujet ne vous intéresse pas mais dans ce cas, j’avoue ne pas comprendre pourquoi vous avez pris la peine de lire l’article et de le commenter.
      De plus, il n’y a aucune ingérence dans le fait de poster des commentaires sur internet. Je suis personnellement assez content de voir des jeunes américains de toutes les couleurs se rassembler contre une oligarchie dont ils ont compris qu’elle montait les différentes communautés américaines les unes contre les autres. Bien évidemment, ce n’est pas d’eux que les médias US vous parleront. Ils vous parleront des pilleurs de Ferguson pour jouer sur les tensions entre communautés. Je suis d’accord pour dire qu’ici en France, on a assez de pain sur la planche pour ne pas mettre notre nez dans leurs affaires mais un soulèvement populaire réel au coeur même de l’empire ne peut-être que bénéfique pour les ennemis de l’empire (qu’ils soient Français, Americains ou Ouzbeks) alors je suis ce qu’il se passe aux US avec une certaine attention.
      Enfin, vous pouvez bien pleurer qui vous voulez, ce n’est pas le propos. Il n’y a pas que des communautaristes qui déplorent la mort de Mike Brown. Libre à vous de penser qu’il est juste de mettre 10 balles dans un jeune sans arme et blessé à 45m de distance sous prétexte qu’il a volé des cigarillos.


    • Libre à vous de penser qu’il est juste de mettre 10 balles dans un jeune sans arme et blessé à 45m de distance sous prétexte qu’il a volé des cigarillos.

      Ais-je dis ça. Je dis que l’on s’occupe bien plus d’affaires étrangères que des nôtre et qu’on a pas le cul propre non plus. Et je fait une analogie entre le fait de vouloir se mêler des questions de réformes de la justice pénale d’un pays tiers, et le fait qu’on a de cesse de condamner l’ingérence des américains et leur domination sur notre politique à travers l’égrégore Européen. Je n’empêche personne de parler, je vous mets juste face à ces contradictions.

      Après, la notion de "cigarillos" n’est pas un argument, un voleur et un voleur point. A en lire certains ici, les "petits" vols seraient permis parce qu’on est dominé par des "gros" voleurs. Je le dis et je le répète, il n’y a pas de raison de se faire plomber la carcasse pour ça, mais il faut quand même dire et répéter que Tout les voleurs de cigarillos aux états-unis ne finissent pas avec du plomb dans l’aile. Ni les voleurs de cigarillos noir si vous voulez.

      Et puis, venir s’étonner qu’une partie non négligeable des policiers américains seraient racistes, c’est pas une nouveauté. Et que vouloir mettre plus de noir dans un jury de blanc, c’est absolument pas une solution, on appelle cela un cataplasme sur une jambe de bois.


    • L’analogie me semble disproportionnée (même si je vois où vous voulez en venir). On ne fait que commenter un article qui traite de la justice américaine, c’est pas comme si on envoyait nos soldats ou nos diplomates régler leurs conflits.
      Pour les fameux cigarillos, oui, un voleur est un voleur. Mon avis (le vôtre peut être différent) est que Mike Brown aurait pu voler des cigarillos, un tiroir caisse, une voiture ou un tableau à plusieurs millions, il aurait pu être un meurtrier, ça ne justifie pas de se faire exécuter dans la rue. Le boulots des flics c’est d’arrêter les criminels pour qu’ils soient jugés, pas de tirer à vue dès qu’ils prétendent avoir peur. En parallèle, Mike Brown aurait pu être blanc comme neige (je parle de sa couleur de peau comme de son passif de délinquant plutôt léger), il aurait pu se rendre que Darren Wilson aurait quand même était dans son bon droit de lui vider un chargeur dans la carcasse.
      Pour moi il ne s’agit pas d’un méchant policier blanc raciste qui shoote tous les noirs qu’il voit, ni d’un méchant voyou noir qui cherche à en découdre avec la police à la moindre occasion, ni d’un jury majoritairement blanc donc raciste (je le répète, c’est à mon avis le système de jury qui est mauvais). Dans les 3 cas on "racialise" la question et on ne s’intéresse pas à ce qu’il y a derrière.
      Ce qu’il y a derrière, c’est un système de lois qui donne aux policiers américains la possibilité de dézinguer leurs concitoyens en toute impunité, peu importe les circonstances.
      Sur 2012, on compte 739 homicides considérés comme justifiés par la police, 409 commis par la police et 330 commis par des civils (gardiens, neighborhood watch, particuliers en cas de "légitime défense", etc). Ce sont les stats officielles de la police américaine, elles sont vérifiables. Sur ces 739 personnes, 313 (44%) étaient noires. Sur ces 313 personnes, seules 62 (20%) avaient une arme quand elles ont été abattues. Ca fait donc 251 cas (34% des 739 cas recensés) d’homicides "justifiés" sur des noirs non-armés. J’aurais bien fait la même analyse sur les blancs pour démontrer qu’ils sont aussi victime de ce système, mais je n’ai pas trouvé d’étude aussi poussée sur la brutalité policière envers les blancs.
      Néanmoins, il s’agit bien là de quelque chose de systématique et de légitimement révoltant pour ceux qui le vivent au quotidien. Le plus incroyable étant que la police ne tient aucun registre des homicides non justifiés. Aucun moyen de savoir combien il y en a.


  • La grande démocratie qui donne des leçons de moral au monde à coup de drones et de bombe à l’uranium et qui traite la majorité de son peuple comme des sous hommes devrait rapatrier ses créatures que sont Boko-Haram et l’état islamique pour rétablir l’ordre dans sa boutique !!


  • Ce sont ses "bavures" qui font craindre et respecter une police...

     

    • Ben voyons , bizarre jamais de "bavures" dans les quartiers huppés , ce sont toujours les sans dent qui en sont victimes.
      Ces infectes larbins sont les garants du système , bottage de cul et rackett des sans dent ...Bref une simple blatte est bien plus respectable !


  • Et dire qu’ils donnent des leçons de démocratie au monde entier,quelle blague !


  • #1039775

    Dans le reportage, on voit obama encore parler de nation et d’état de droit ...
    Cà me rappelle une réplique de Brad Pitt qui sirotait une bière dans un bar quand son attention s’est portée un moment sur une télé qui diffusait son allocution d’investiture :
    "Qu’est-ce que tu parles de peuple américain ? Ici, il n’y a pas de peuple parce qu’il n’y a pas de nation ! Ce pays, c’est qu’un business " ...


  • #1039837

    « N’est pas pénalement responsable la personne qui, devant une atteinte injustifiée envers elle-même ou autrui, effectue dans le même temps, un acte commandé par la nécessité de la légitime défense d’elle-même ou d’autrui, sauf s’il y a disproportion entre les moyens de défense employés et la gravité de l’atteinte »

    7 balles dans le buffet d’un mec blanc, noir, vert ou rouge sans armes et sans casier c’est du ball-trap !


  • #1039838

    On fait des tas de recherches sur l’homme, ont lui inspecte le cerveau, on le dissèque, on le met des conditions de vie extrême, mais dans la police amerloc on est toujours incapable d’arrêter un suspect sans lui foutre le chargeur dans le bide ! A croire que la police est le seul secteur de la société où l’on a pas su techniquement évoluer depuis les Monty Python Sacré Graal...


  • Quand un policier noir a abattu un blanc désarmé à Salt Lake City en aout dernier, il n’y a pas eu de tollé dans les médias...

     

    • C est clair. Ils nous rejouent rodney King.
      Les médias passent en boucle cette affaire officiellement pour denoncer le racisme mais officieusement pour se faire un petit billet avec du sensationnalisme, même si ça va faire des dégâts et des morts.ou alors pour faire diversion.
      On aimerait croire que ce sont des inconscients...malheureusement dans la superstructure des médias, ils savent très bien ce qu’ ils font. Bizarre quand même que dans cette superstructure ( qui promeut l’ antiracisme de façade)y a pas assez de black et de latinos. il y a de moins en moins de wasp aussi.
      Mais alors il y a trop de quoi madame Lévy ?
      Sans compter que dans les quartiers où vivent ces leaders d opinion, pas beaucoup de mixité ethnique. Si ’’une racaille" venait à y traîner, ce seraient les memes qui appelleraient les keufs pour nettoyer au karsher.


  • Un jeune homme de 18 ans abattu de 6 ou 7 balles alors qu’il n’était aucunement armé. Ce dernier ayant été vu préalablement à la sortie d’un supermarché pour avoir volé une boite de cigarillo. C’est assez factuel et assez représentatif de la mentalité de Far West des USA. Les uns et les autres, si vous vous affrontez sur la couleur de la peau, c’est que vous êtes de purs communautaristes vous-mêmes, incapables de vous extraire de vos appartenances "visuelles", ce qui en dit long sur vos atavismes raciaux, pitoyables à mon sens. Quelque soit, respectivement, vos couleurs de peau, on se demande ce que certains foutent ici, incapables qu’ils sont d’être sur la ligne d’Egalité et réconciliation. Si vous pouviez, les uns et les autres, retourner dans vos bergeries, avec vos clichés, vos préjugés, ça serait une bonne chose. Je suis toujours frappé par ces gens qui parlent, grossièrement, mâtiné d’un complexe de supériorité, de sous-culture, de négrophilie, puis qui ensuite viennent vous parler de civilisation, masquant leur dédain par une haute tenue intellectuelle, qui n’a que les apparences de la civilité. Les exemples qu’a laissé l’Histoire sont légion ; la barbarie a toujours au préalable un charmant visage humain. Qui fait l’ange fait la bête.

     

    • pour avoir volé une boite de cigarillo.

      Qui vole un œuf, vole un bœuf.

      Après, des bastos dans le caisson pour des cigarillos, il y a disproportion à l’américaine. Mais n’oublions pas que le Far West américain c’était pas il y a 1500 ans mais 150 ans. Quand nous en Europe on préparait la tour Eiffel pour l’exposition Universelle de 1889, du côté des cow-boys ça jouait du ragtime dans des saloons mal-famés et ça pendait haut et court !

      Les Etats-Unis sont passés, on ne sait par quelle magie noire, de la petite maison dans la prairie à New York la ville lumière en franchissant tout les stop. Et je ne parle même pas de la ségrégation raciale qui était encore de vigueur hier matin (façon de parler) et qui n’a pu disparaitre des mœurs uniquement car quelques politiciens ont gribouillés trois ou quatre signatures sur un torche cul constitutionnel.

      Jimi Hendrix sera étonné d’être reçu dans le Swinging London des années 60 comme une star alors qu’il était cantonné dans son propre pays à tapiner pour les groupes en vogue du Chillin’ Circuit (c’est à dire le réseau de club afro-américain où il se produisait avec Curtis Knight, Ike Turner ou même Little Richard). Les années 60 c’est il y a 55 ans, une pacotille.


  • #1039942

    C’est drôle, on ne s’en rend pas souvent compte mais le timing des événements est tout de même suspect ! Le grand jury de Ferguson rend sa décision quelques jours seulement après qu’Obama est ordonné par ordre exécutif de l’égaliser 5 millions de clandestins sans l’avis du congrès !

    Simple coïncidence ?


  • #1039964

    Le sheriff américain à shooter le méchant avec son beau colt de cow boy !!!... le western continu... suite au prochain épisode !!!.
    Ces abrutis de flics américains sont vraiment des crapules dégénérées avec le bide remplit de mal-bouffe et le cerveau remplit de m.... !!!.


  • #1039974

    Ils le savaient pertinemment que ça finirai en carnage avec une telle décision juridique !
    Projet : Choc des civilisations ;
    Méthode : Communautarisme exacerbé par des injustices.

    CQFD

     

    • En attendant cela met la pression sur les juges et les institutions.
      Si il y avait eu des heurts suite à la décision du conseil d état de l an dernier et qu’ ont les avaient sorti de leur lits ( ceux qui n étaient pas à leur poste) et qu’ on avait foutu en taule monsieur stirn pour haute trahison, quelque chose me dit que le spectacle de Dieudonné aurait eu lieu et que ça ce serait tout de suite calmé.
      Je dis ça je dis rien...


  • #1040018
    le 25/11/2014 par anohymnenational
    Ferguson : tirs sur la police et immeubles incendiés

    "Dans trop de régions du pays, il existe une profonde défiance entre les forces de l’ordre et les communautés de couleur", a-t-il souligné.
    tiens donc mais pourquoi ca ? est parce que tous les flics sont membres du kuklux klan et admirateurs d’adolf hitler ou bien parce que la bas comme ici ,les immigrés sont la premiere source de criminalité et de delinquance ?(merci la maison mere). qui remplit les prisons ,qui repand la drogue dans cités ,les ecoles ? de qui sont constitués les principaux gangs armés de ce pays de fous qui fascine tellement nos immigrés a nous qui n ;ont pas la chance qu’ont leurs cousins outre atlantique de beneficier d’une loi sur l’achat ,la detention et le port d’armes aussi permissive. la seule chose qui leur manque pour qu’ils se sentent tout a fait americains
    que


  • C’est sur que les habitants de ce quartier pourri, qui se sont fait cramer leurs bagnoles et les commerçants qui se sont fait piller ou brûler leurs commerces, doivent surement être de gros suprémacistes sionnisto-racistes !!!

    Ras le bol de tout ces déchets (oui oui, déchets) qui profitent de la moindre manifestation (légitime ou non) pour piller, agresser, dégrader...etc.

    Franchement !! Il y en a pas mal ici qui devraient réfléchir avant de posté.

     

    • #1040457

      Et yen a marre des puceaux toujours prêts à jeter de l’huile sur le feu, à essayer d’envenimer du plus loin possible les malheurs de gens qui vivent ces violences au quotidien aussi bien noirs que blancs plutôt que d’essayer d’en analyser les causes.

      Les causes qui font que dans leur pays les castes économiques les plus basses vivent sans accès aux soins ni à l’éducation avec un taux de reproduction sociale du niveau d’un pays du tiers monde , que les noirs américains sont toujours dans une épouvantable névrose bientôt 60 ans apres la fin de l’appartheid malgré un "noir président", que les spree killings se multiplient dans les écoles et lieux publics( c’est marrant c’est toujours des blancs et là tu l’ouvres pas ta gueule) , qu’on surarme et traumatise au front des gamins de 20 ans patriotes pour les abandonner totalement à eux meme des qu’ils rentrent au pays completement inutilisables.

      Y en a marre des lâches et/ou des mal renseignés qui attisent les haines en attirant l’attention sur les effets plutôt que sur les causes, qui sont si prompts à appeler à indirectement à faire couler le sang comme le font à leur maniere Zemmour et Finkielkraut, qui pourtant ne font que réagir à cette violence mondiale IMMENSE qui presse les peuples comme des citrons, grignote patiemment leurs acquis sociaux et leurs cohérences ethniques et historiques ; le tout mis en oeuvre par les élites les plus froides, calculatrices et malveillantes représentées dans les médias par Attali Minc et consorts.


    • @ Hurluberlu

      Petite question très simple. Une fois les esclaves émancipés, pourquoi les populations noires n’ont-elles pas choisi de repartir sur leur continent alors qu’ils ont été trainés de force, fouettés et enchainés vers l’enfer qui fut le leur et qu’il l’est encore pour beaucoup aujourd’hui ?

      Pourquoi "se sentir" américain en tant qu’africain descendant d’esclave et vivant pour un grand nombre comme des porcs dans des citées dortoir où la chance de s’en sortir demeure à ce jour très faible. Combien de ganstas pour un Will Smith ?

      A croire qu’on aime être dominé chez les afro-américains pour rester assis dans son pipi. Même si ça irrite !

      Derrière cette question, il y a la réponse.


    • Je partage l’ avis de MaxC : Le "c’est toujours de la faute des autres" qui revient en redondance devient lassant.
      Combien de temps va encore durer cette mascarade avant de se prendre en main ? A croire que les afro-Américains sont incapables d’ organiser leur auto-determination et préférent aller se plaindre de n’avoir encore triomphé de siècles d’injustice.
      Dans ce marigot putride, Lewis Farrakhan est l’un des rares à désigner les vrais responsables que ne sont évidemment pas les leucodermes soit disant ataviquement suprémacistes et descendants supposés de cow-boys, mais plutôt les congénères d’Attali.


    • @MaxC
      A ta question "très simple" il y a plusieurs éléments de réponse.
      Déjà, les esclaves fraîchement affranchis n’avaient pas un rond, et un billet de bateau pour traverser l’atlantique ça se paye. Si tu prends le temps de te renseigner sur la question, tu verras que les conditions de vie étaient en fait encore plus dur après la libération des esclaves.
      Il y a aussi le fait qu’après 400 ans d’esclavage et l’effondrement culturel que ça implique, les affranchis se sentaient "noirs" et "esclaves" certes mais certainement pas Africains. Ils ne connaissaient pas la langue de leurs ancêtres ni même de quelle région d’Afrique ils venaient. Difficile dans ces conditions d’organiser un retour au bercail. Sans parler des conséquences démographiques déplorables que cela aurait eu en Afrique (même si ce n’est pas là la raison).
      Purtant ça n’a pas empêché certains, contrairement à ce que tu insinues, de tenter le coup. Marcus Garvey et la BlackStar Line en sont peut-être le meilleur exemple. Bizarrement, le gouvernement américain a tout mis en oeuvre pour lui mettre des bâtons dans les roues...comme s’il voulait que les noirs restent aux US. En même temps fallait bien une main d’oeuvre pas chère pour remplir les usines du midwest, pas question de les laisser s’émanciper et partir.


    • Quant au Ministre Louis Farrakhan, il est en plein dans un paradigme Blanc Vs Noirs.
      Il appelle les blancs les "Fils de Yacub", je vous laisse faire les recherches.
      Il a beau dénoncer Israël et les lobbys sionistes aux US, les blancs sont toujours interdits dans la NOI et sa démarche n’est donc pas l’union des Américains blancs et noirs (et autres) contre un ennemi commun. Si tel avait été le cas, la CIA l’aurait fait descendre comme elle a fait buter King et X. C’est pas pour rien qu’on le laisse raconter son blabla depuis 30 ans sans être inquiété.


    • #1042382

      La grande majorité des manifestants noirs etait pacifique et une grosse partie des commerces étaient protégés par des manifestants noirs qui se postaient devant l’entrée calmement. Mais çà les médias évidemment ne l’ont pas montré.....


    • @ BRBZ

      Très bonne argumentation et tout se tient. Néanmoins, même si je conçois que l’émancipation seul ne permettait pas aux populations déportées de pouvoir faire le chemin inverse (à savoir que les transports étaient ce qu’ils étaient à l’époque), il n’y a toutefois pas eu l’once d’un cheminement inverse chez les catégories d’afro-descendant.

      Comme tu le dis ça peut s’expliquer par la volonté d’exploiter ces masses dans le salariat prolétaire. Mais ça n’explique pas qu’il n’y ai pas eu un retour "sensible" d’une partie de ces populations. Sensible dans le sens où cela représenterait une partie non-négligeable, mesurable, même si elle est particulièrement faible.

      Je crois que le problème vient de la capacité à se soumettre, plus qu’à résister. C’est une constante dans de nombreuses civilisations ou ethnies.


    • Effectivement, pas de retour significatif vers le continent africain, même pour ceux qui en avaient les moyens.
      Je crois cependant que les explications sont plus complexes qu’une "constante capacité à se soumettre plus qu’à résister". Déjà parce qu’après 400 ans d’esclavage, la capacité à se soumettre devient presque innée vu que la soumission des noirs aux blancs était alors le seul paradigme connu. Et la petite bourgeoisie noire qui s’est progressivement développée après l’émancipation (celle qui aurait pu se payer un retour au pays) n’était surement pas intéressée à l’idée d’aller affronter les conditions de vie d’une Afrique très peu développée alors que l’empire américain prenait forme et qu’il y avait un paquet de fric à faire sur place.
      Je crois aussi que parler de "constante" pour 400 d’esclavage et quelques décennies de ségrégation est peut-être un peu exagéré quand on sait que l’empire égyptien (noir) a dominé le monde pendant environ 8000 ans et qu’aucune autre civilisation n’a eu une telle longévité, mais là on digresse.


    • @ BRBZ

      Pour conclure, effectivement, on en revient à un message que j’ai inscrit tantôt, il n’a pas à attendre de ceux qui s’en sortent qu’ils conservent une sorte de solidarité ethnique ou tribal (quoique pas chez tout le monde) ;)

      Au plaisir !


  • Une ville a 70% noir et la police est a 90% blancs, le voilà le problème !!! Pas de Justice pas De Paix !!

     

    • #1040250
      le 25/11/2014 par Tonton Christobal
      Ferguson : tirs sur la police et immeubles incendiés

      Quoi,trop de blancs dans la police ???
      Raciiiste !!!
      Sinon, plus sérieusement,on pourrait croire évidement qu’une partie du problème vienne de là mais ce n’est,contrairement à ce que peuvent penser les gauchistes,les communautaires victimaires et les bienpensants,pas le cas car rien n’interdit à un jeune noir aux USA de rentrer dans la police !!!
      Le problème vient surtout qu’en Amérique du Nord comme en France,la plupart des jeunes issus de ce que l’on appelle les "minorités visibles" préfèrent rejoindre un gang de cailleras que de s’embaucher dans la police.
      Les mentalités ne pourront pas changer d’un coté tant qu’elles ne changeront pas aussi de l’autre !!


  • au delà de la couleur de peau dont on s’’en fou un peu, le gamin a prit 6 balles, on parle pas d’un accident malheureux là, le flic s’est littéralement acharné, pour une boite de cigare ?????

     

    • #1040449

      Pas pour une boite de cigare parce que quand on l’a arrêté, quand on lui a demandé poliment mais fermement de se foutre à genoux les mains sur la tête, il s’est avancé vers le condé en l’insultant et que dans ce pays, où tout le monde est susceptible d’être armé, un tel comportement est très menaçant. Le flic a préféré tué que d’être tué, survival of the fitest.
      La riposte graduée n’existe pas au pays des cow-boys, c’est le tireur le plus rapide qui survit.
      Ça n’empêche malheureusement pas les moins aptes de faire preuve de discernement.
      Quant aux émeutes, si elles durent trop longtemps, ils enverront la garde nationale pour tirer dans le tas, ils l’ont déjà fait Sacramento il y a 3 ans, c’est ça qu’entend Barack quand il dit les USA sont un état de droit.


  • Même la taubira y va de son petit couplet raciste anti-blanc pour qualifier la décision de la justice du Missouri.
    Ce qui se passe ailleurs (chasse aux blancs dans les banlieues européennes, chasse aux palestiniens dans les territoires occupés) n’a pas l’air de la déranger.
    La république bananière et la république casher vont de pair...

     

  • #1040110

    Il ne faut pas juger sans connaitre les faits. Ici un article de DM qui vous changera de la presse Francaise gauchiste victimaire :

    http://www.dailymail.co.uk/news/art...

     

    • #1040245
      le 25/11/2014 par Tonton Christobal
      Ferguson : tirs sur la police et immeubles incendiés

      Salut Louve,oui je viens de lire l’histoire dans la presse anglaise ,le jeune noir le faisait deux fois en largeur,a dit au flic de se faire voir et lui a ensuite mis une patate dans la gueule quand il s’est approché de lui.
      Le flic l’a mis en joue et lui a demandé de s’assoir les mains en l’air ou alors il ferait mais l’autre a continué à marcher vers lui la main à l’intérieur de son blouson,le flic a alors dit stop puis tiré en l’air mais le black tout en muscles,sûr de sa force physique,lui a dit qu’il n’était qu’une tafiole qui n’aurait jamais les couilles de le buter et a continuer à avancer vers lui,l’autre a du penser qu’il avait peut-être une machette,un couteau,un tournevis,un tazer,etc... dans sa poche et a eu peur de se faire massacrer par ce colosse qu’il ne pouvait pas maitriser sans flingue,c’est navrant mais sous le coup de la peur compréhensible...
      Moi à sa place je me serais cassé en courant dans ma bagnole pour appeler du renfort ou aurais au pire tiré une balle dans sa jambe mais la plupart des écoles de polices américaines ne recrutent pas des flics de base pour leurs coté sentimental et non violent ni d’ailleurs des intellos !!
      Le garçon a paniqué c’est tout,peut-être qu’il faudrait équiper les flics de bases avec autres choses que des armes à feu (pistolets électriques,lasers,tazers au bout d’un bâton,matraques longues,etc...) mais la peur et la panique sont des choses bien humaines et si le black n’avait pas voulu se "faire un flic" on n’en serait pas là...
      C’est difficile pour des français,surtout issus des minorités visibles,de comprendre,car ici les ordres sont depuis 20 ans et les premières émeutes urbaines sérieuses dans nos ghettos de ne "pas faire de vagues" quitte à se faire insulter,frapper,caillasser,tirer dessus,etc... mais aux US la police est une institution respectée et très soutenue par la population,surtout la police locale dont le Shériff est élu par les habitants ;là-bas comme dans beaucoup de pays sur la planète on ne plaisante pas avec les forces de l’ordre où alors à ses risques et périls...
      Après il y a toute la récupération communautaire,tribale et médiatique autour de cette affaire,des gens qui se servent d’un cadavre pour mettre en avant leur tribalisme ou à des fins politiques et ce n’est pas glorieux.
      Quand à la justice,et bien elle a tranché en faveur du policier,c’est sûr que ça nous change de la France où elle tranche généralement en faveur des racailles au moindre litige avec la police...


    • #1040598

      Bonjour Tonton Christobal,

      La difference entre les journaux British et Francais est incroyable, je suis amusee de lire cette difference culturelle immense. Et pourtant nous sommes voisins ! La presse Francaise et les commentateurs jugent ces evenements en Amerique, parlant de " fracture raciale " . Il oublient de dire les gestes et les attitudes de ce jeune homme. Et votre Ministre, Madame Taubira, qui fait ce discours choquant au Parlement Francais...Connait elle l’Amerique actuelle ? Connait elle les faits precisement de cette histoire ? Washington Post ecrit ce matin sur Taubira , disant que la France a probablement peur de ces evenements a cause de la banlieue Parisienne fragile et chaude . Ou alors Taubira veut etre votre Martin Luther King...Madame veut etre une Star et elle veut son biopic a Hollywood.

      La France est a des milliers de kilometres de Fergusson, et c’est clair , il existe dans votre pays une angoisse par rapport a cette histoire. L’Angleterre aussi est toujours tres traumatisee par les evenements de 2011, 2012 ( just google : riots 2012 in UK). Mais notre vision est differente, nous ne sommes pas dans la guimauve anti raciste . Mechant blanc contre gentil noir, Pas encore !...Nous avons des statistiques ethniques qui fait que nous voyons les choses pas pareil.

      C’est un defaut que nous avons tous, sur ER aussi, nous jugons les autres pays sans connaitre les fondements et les faits . Comme le referendum en Ecosse qui etait une chose tres intime , les gens jugaient sans comprendre l’Histoire profonde.

      Une patate ?


    • OK, "’You are too much of p***y to shoot me’ : Explosive grand jury evidence reveals how an ’aggressive’ Michael Brown taunted cop Darren Wilson before he was shot dead"...Evidence ? Quelle preuve avons-nous de ce que Mike Brown a dit ?
      Aucune, seulement des témoignages qui ne concordent pas, certains témoins disant avoir entendu Mike Brown dire "OK, i surrender".
      Ensuite, à 45 mètres de distance, il y a peut-être des alternatives possibles avant de mettre 10 balles (2 dans la tête) à un mec, surtout face à un Wilson de 130kg pour 1M95 qui devait pas se déplacer bien vite. D’ailleurs avec une telle masse c’est assez dur de croire que Brown a tenté de passer par la fenêtre du pick-up pour aller chercher le sig (dans un holster...à droite) comme le dit Wilson. Et puis s’il n’a fait que "tenter de prendre l’arme" et que, sur les 2 coups de feux tirés dans la voiture, il s’en prend un dans la main droite, il est logiquement (et Wilson le sait) non-armé et blessé lorsqu’il décide de prendre la fuite puis de s’arrêter et de se retourner...à 45m...Wilson craignait pour sa vie ?
      L’histoire de Wilson est donc au moins douteuse. Malgré ça, il mettent plus de 100 jours à déterminer qu’au final ce cas ne mérite pas un procès. Un sous-jury qui décide que ce cas ne mérite même pas d’être présenté devant un vrai jury pouvant juger sur des arguments accusation/défense. Tout ça en faisant venir sur St Louis des milices privées pour "assurer la sécurité" en plus des policiers et de l’armée déjà présents, sans parler du gouverneur local qui appelle au calme quelques jours avant un verdict que tout le monde voyait venir. Pendant ce temps Wilson est en congé payé
      Il ne s’agit pas de Mike Brown mais de centaines de jeunes qui sont tués par la police tous les ans. Bizarrement (ou pas) ce sont des cas comme celui de Brown ou Trayvon Martin qui sont fortement médiatisés aux US et dont on finit par parler en France. Mais ici personne ne parle d’un Jonathan Ferrell qui s’est fait descendre par un flic parce qu’il avait le malheur de courir vers lui, il venait d’avoir un accident de voiture et cherchait de l’aide. Les médias ne parlent que des cas où le policier a un semblant d’excuse valable pour dire qu’il avait peur d’y rester. Tout est fait pour que la tension monte entre les communautés, et ça fonctionne.
      http://www.dailykos.com/story/2014/...
      http://www.thenation.com/article/19...


    • #1041532

      Comme les Francais font des longs debats... C’est vraiment une tradition Francaise les debats inutiles et victimaires. Et pourtant lorsque la police tue un blanc personne ne dit rien... La difference entre Anglais et Francais est enorme : Les Francais voient un acte raciste, les Anglais voient un policier qui tue un voyou qui menacait "la voie publique" comme dit juridiquement ! Vous etes toujours dans le processus victimaire en France. Si ce jeune etait blanc , ce policier faisait pareil !


    • #1041599

      Ferguson est un detail microcosmique. Dehors de Ferguson, en Amerique, il ya des blancs qui meurent de violence tous les jours. C’est facile de consult les statistiques ethniques, car oui ! Les statistiques ethniques disent beaucoup de choses....


    • #1041638

      Oh pardon....Je voulais dire "consulter". C’est mon computer, il est capricieux . Et il melange les langues, il fait des fautes sans mon authorisation. Encore pardon


    • @Louve de France
      En France on aime les longs débats ? Je sais pas mais j’ai au moins pris la peine de lire l’article que tu as posté avant d’écrire alors que dans ta réponse, on peut clairement voir que tu n’as pas pris le temps de lire les articles que j’ai postés. Ton article du DailyMail ne fait que reprendre les mensonges qui tournent en boucle sur Fox News et CNN, mais tu le prétends plus fiable qu’un autre sans aucun autre argument que : "la presse française est gauchiste".
      Les articles que j’ai postés expliquent bien qu’il ne s’agit pas d’une victimisation de la communauté noire, mais de brutalité policière systématique validée par les textes de lois américains. Peu importe la couleur, peu importe les circonstances, le policier est toujours dans son droit quand il tue un mec non armé. Etant Anglaise, tu devrais peut-être arrêter la presse anglaise et lire la presse américaine ou mieux, fréquenter des forums américains et voir ce qu’en disent les 1ers concernés. Après tout, l’Angleterre est elle aussi a des milliers de km du Missouri et votre presse ne vaut pas mieux que la notre.
      Il est largement admis au sein de la communauté noire américaine que la brutalité policière touche aussi les blancs et les latinos (dans des proportions moindre, il faut le reconnaître). De même, il est largement admis que la brutalité policière est surtout orientée vers les classes les plus pauvres et qu’étant sur-représentés dans ces classes, les noirs sont mathématiquement sur-représentés dans les cas de violence policière.
      La réalité est que les noirs américains exhortent les autres communautés à prendre conscience que cette violence, dont ils sont les principales victimes aujourd’hui, sera appliquée à tout le monde demain. Beaucoup d’Américains ont conscience que ce sont leurs élites qui se servent de la police pour brutaliser les classes défavorisées sans distinction de couleur, tout en alimentant les tensions raciales entre blancs/noirs, noirs/latinos, latinos/blanc pour les empêcher de s’unir.
      Le problème c’est qu’en bons Européens que nous sommes, on prend les américains pour des débiles et on fait semblant de croire que les médias US reflètent leur mentalité alors qu’on passe notre temps à dire que nos médias ne nous représentent pas. Hypocrisie et condescendance.
      Maintenant, si tu pense qu’un gosse de 18 peut légitimement se faire flinguer en pleine rue parce qu’on tu le qualifies de voyou menaçant (pour 3 cigarillos volés ? pour avoir marché au milieu de la rue ?).


    • #1041947
      le 27/11/2014 par Tonton Christobal
      Ferguson : tirs sur la police et immeubles incendiés

      Salut @Louve,mettre une "patate" dans la figure de quelqu’un signifie en argot français asséner un violent coup de poing vdans la face d’un quidam...


  • Oui c’est là que l’analyse selon laquelle une insurrection se fait "en compagnie" des forces de l’ordre ou d’une partie, qui dans un élan d’amour pour le peuple se retourne contre les puissants, trouve ses limites.
    La police est un auxilliaire arbitraire du pouvoir point barre..Elle n’a pas à être respecter lorsqu’elle ne remplit ni la fonction de protéger, ni celle de servir.

    Quant aux problèmes raciaux vicéraux qu’il y a aux Etats Unis, l’élection d’Obama n’étant qu’un écran de fumée, ils n’ont jamais vraiment disparu surtout dans les quartiers pauvres laissés pour compte, et noyé dans le crack depuis les années 80...rien n’a changé depuis les Panthers , je vous conseil de voir ou revoir ce film très bien fait , avant de venir nous ressortir, comme certains, des poncifs qui fatiguent..merci https://www.youtube.com/watch?v=YWJ...

     

  • Quand un policier noir abat un blanc désarmé suite à un match du PSG, c’est bien.
    En revanche, quand Zimmerman, un latino-américain abat un noir dans un cas de légitime défense, cela devient le vilain raciste "bourge" blanc qui s’en prend à un pauvre type désarmé.
    La série the Wire plébiscité par le génial Obama, vous savez celui qui appelait Trévon l’assassin mon fils, cette série montrait avec exactitude la réalité de la communauté afro-américaine et croyez moi, l’on comprenait bien qu’ils étaient à 90% responsables de leurs malheurs. Bizarrement les asiatiques débarqués des boatpeople sans un sou s’en sortent remarquablement bien tout comme les latinos, mais bien sur c’est la faute de la société.............

     

    • Quand on ne maitrise pas un sujet, il est plus intelligent de la fermer. Ce qui est drôle c’est que vous justifiez votre argumentaire par une série télé d’abord fictive avant d’etre selon vous proche de la réalité. Même s’il est vrai que les afro-américains ne sont pas toujours innocents, rien n’explique qu’il soit necessaire de vider son chargeur pour dissuader un citoyen qui refuse d’obtempérer.


  • Vive l’ordre et la police. Un Etat de droit doit se faire respecter.

     

    • #1041520

      Non à un état policier ! parce que pour l’instant c’est ce que c’est, quand tu penses que tu peux y passer juste pour un mauvais regard, je dis non merci


    • Andouille, tu poses ton cachet sur le système et tu es sur ce site ? Non-sens, les USA sont devenus un état policier depuis le 11 septembre (point de départ du dernier grand dérapage). Paul craig roberts résume bien le problème aux USA. Tout ça n’a rien à voir avec le racisme, qui est un autre écran de fumé, même si c’est lié. Un effet a de multiples causes et certaines s’emboitent bien à l’horizontale MAIS. Bref le VRAI problème est l’absence de justice dans une dictature, cela touche tout les pays occidentaux comme la France, tant le copié collé nous ressemble et tant l’histoire se répète même si les proportions semblent moindres. Mais quand on voit l’évolution tant en équipement et en mentalité de nos CRS et des politiques associés et les dernières décisions de Justice...Et pour revenir à ton commentaire et si mon "bref" réquisitoire ne te suffit pas, il te restera qu’à expérimenter l’injustice et là t’inquiète on te tiendra le même discours, DSL l’État est tout puissant beau et merveilleux et que tu n’es qu’un salle fasciste, voilà bouclé.


  • Ces manifestations ne sont que le résultat d’une manipulation s’appuyant sur l’inculture et la bêtise profonde du prolétariat noir américain, lobotomisé à grand coup de cannabis de rap, de télévision, de privatisation de l’enseignement.
    Certes, les états unis ont longtemps été racistes, et dans beaucoup d’endroit les sont encore. Cependant, l’enquête légale a pris trois mois, et la décision finale a été prise par un jury populaire. Je n’ai pas lu d’argument valide permettant de la remettre en cause.

    Une fois de plus nous voyons les pouvoirs en place - et je ne parle pas de la maison blanche spécifiquement ou des gouvernements de quelques états, mais des médias et de ceux qui les tiennent, de la promotion de la violence et de l’abêtissement qu’ils achèvent - saisir une opportunité pour réduire, si cela est encore toutefois possible, toute forme de solidarité trans-communautaire, j’ose le dire : trans-raciale, de manière à éviter un soulèvement générale des populations américaines paupérisées par le grand capital.
    Les gros cons qui crient à la liberté et à la justice et qui s’en prennent, entre deux pillages de magasin, à la police, après cette décision, sont en fait les alliés objectifs de leurs oppresseurs. Mais ils sont trop ineptes pour le comprendre. Il donnent un prétexte de plus à la mise en place de l’état policier et à la réduction des libertés individuelles. Voudraient-t-ils changer un système qui les maintient à coup de carte d’alimentation, qu’ils formeraient un vrai mouvement américain ouvrier revendicatif puissant et non communautariste, mais pour cela il leurs faudrait comme idéal autre chose que les chaînes en or, les grosses bagnoles, les seins et les fesses de demi putains que leur proposent les stars le rap complices du système.

     

    • « Certes, les états unis ont longtemps été racistes, et dans beaucoup d’endroit les sont encore »
      Parce que dans ces "endroits encore racistes" ont pend des noirs à des arbres ?

      Il ne faut pas tout mélanger et caricaturer. Certes il y a des coins ethniquement homogène et blanc qui refusent de se laisser envahir par des ethnies à la très mauvaise réputation afin de préserver leur sécurité et prospérité, mais la couleur de peau cache le fond du problème, comme un maquillage cache la laideur d’un individu à la réputation d’être mal-élevé et indésirable partout.

      Par ailleurs il a aussi des coins exclusifs aux noirs et qui refusent la présence d’autres ethnies. De même dans les coins latinos, asiatiques, ect.
      Alors pourquoi ne désigner que les coins blancs en matière de racisme ??! Le blanc n’a pas le droit de faire ce que les autres font ?

      A titre d’exemple :
      Qui a vu Antoine de Maximy faire un tour aux USA ? Pour un mec qui passe généralement partout aux quatre coins du monde, là c’est chaud pour lui d’aller dans un quartier noir... (heureusement on peut trouver une minorité de gens bien, même dans les pires endroits)


  • Et l’autre qui légalise 5 millions de clandestins, ce modèle marche pas, sauf peut être pour quelques milliardaires et ça appui sur l’accélérateur.
    N’oubliez pas que c’est le modèle qu’ils veulent imposer ici avec force.
    Et ça marche ! tous les cons de déracinés qui emploient les termes américano-éthnique de cette gauche américaine et les autres cons de droite américaine avec les termes du business
    Puis ces cons (je me répète) veulent faire du Nation Building à travers le monde, ils sont pas capable de tenir leur propre pays.

    Franchement le truc, va s’effondrer sur ses propres contradictions.

    Bon je vais me coucher, je me sens comme un amérindiens ou un gaulois, bref un indigène à qui des fous veulent la peau, je suis pourchassé à ma droite par les fans de Mamon et à ma gauche par les fans des Dieux Vengeurs tribaux en tout genre.


  • Pour répondre à Véritas qui dit que dans une ville à 70% il est scandaleux qu’il y ai 90% de blancs , déja je suis pas sûr que ce soit les bons chiffres , enSuite pour être police faut passer un concours ou un examen et c’est pas la faute des blancs s’ils sont plus attirés par les métiers police ou militaires que la communauté noire, donc si t’as 75% de candidats qui sont blancs alors faut pas s’étonner que les blancs soient majoritaires dans ces fonctions.
    C’est à la communauté noire d’arrêter de se victimiser et d’éduquer ses gamins dans le rap la violence et la haine du blanc.
    Et d’ailleurs la seule politicienne qui la ramène c’est l’indépendantiste Taubira qui montre toute sa haine une fois de plus contre les policiers et les blancs.En France tous les jours des blancs se font agresser violemment( par des black ou arabes ) avec des séquelles lourdes pour un regard ou une cigarette ou un téléphone et on a pas de manif ou de président qui témoigne d’une moindre compassion

     

    • #1041334

      @Serpico

      Enfin des propos censés !! Il n’y a rien à ajouter ! Je suis à 200% d’accord avec vous.


    • Absolument pas d’accord. On croirait un discours de BHL ou du CRIF. C’est toujours facile de dire les "sans-dents" sont des abrutis, ils avaient qu’à aller à l’école et basta (super regardez la nôtre !). Comme si tout les noirs étaient des idiots. En réalité cette "Justice" est une farce. Revenez aux faits et à la disproportion, le Droit EST et DOIT être la Justice, comparez la leur à la nôtre par exemple. Même un criminel a le droit à une Justice exemplaire. Ici c’est encore le problème, arrêtez avec vôtre RACISME et votre RACIALISME ETNICOMACHIN. Tout est une question de pouvoir et de classe sociale et qui dit qui doit être où et comment. C’est le Discours ER. Si vous voulez vous en convaincre revenez à l’analyse de l’Afrique du SUD où les noirs sont arrivés au pouvoir et comment le pays est toujours autant gangrené par la corruption et ou maintenant un "caste pauvre blanche" a prit place avec leurs petits copains noirs dans les bidons villes...Les USA sont un État malade comme la France bouffé par des intérêts étrangers et ses ambitions impérialistes, les moyens et les priorités de cette État sont ailleurs !


  • entre d’un coté les rednecks-cops dingos de la gachette et de l’autre les gangstas rappeurs abrutis qui ne peuvent s’empêcher de faire dans de la provocation debiles (yo i going to kill you with my airsoft or my wallet), croyez moi il n’y a aucun camps à choisir...
    les gens normaux ne sont pas concernés par ses merdes, mais paye les pots cassés quand leurs voitures ou leurs commerces se trouvent incendiés, la seul issue pour eux est d’assurer leurs defense eux memes.


  • Personnellement j’exige une réunion du Conseil de Sécurité des Nations Unies pour mettre un terme aux violences du régimes racistes et dictatorial d’Obwana ! Je demande l’instauration d’une zone d’exclusion aérienne au dessus des Etats touchés par les manifestation. Je souhaite l’envoi des casques bleus pour protéger les civils américains. Le gel des avoirs américains dans les pays démocratiques et l’instauration de sanctions à l’encontre des entreprises et banques américaines. La fermeture des ambassades américaines dans les Etats démocratiques. Euh je me suis trompé de pays toutes ces sanctions sont réservées aux pays comme la Syrie, l’Iran, l’Irak et autres Etats "islamo-fascistes" selon la terminologie des amiracono-sionistes.


  • ...Faut croire qu’il n’y a que dans les films que les flics tirent dans les jambes ou l’épaule...

     

    • Pas tous. En tout cas, pas les films avec Charles Bronson ;) Moi j’ai plutôt l’impression quand dans les films ça canarde dans tout les sens, y compris lorsqu’il y a foule.


  • Je ne regarde pas la télé ni la presse française donc j’ignore ce qu’on nous en dit, mais passant beaucoup de temps sur des sites américains, je vais donner quelques infos pour expliquer à certains qu’il ne s’agit pas ici d’un cas de communautarisme victimaire, mais bel un bien d’un meurtre que la justice a fait passé pour un cas de légitime défense, et que les gens sont en droit de craquer devant une telle injustice :
    1. La police de Ferguson a MENTI dans son rapport en affirmant que la distance de tir était de 35 pieds (10 mètres et des poussières) alors qu’en réalité, Mike Brown c’est fait descendre à une distance de 148 pieds (45 mètres). Il a fallu qu’un journaliste du site DailyKos le prouve et envoie le tout à la police et à d’autres canards il y a une semaine pour que la vérité soit reconnue. Une fois cette vérité admise, tout le blabla de Wilson qui craigait pour sa vie ne tient pas la route. Peu importe la personne, elle n’est pas dangereuse à 45m, sans arme et avec une balle dans le bras.
    2. Robert Mc Cullough, le prosecutor, a donné des heures et des heures à Wilson pour qu’il développe sa version des faits devant le grand jury tandis que tous les témoins dont la version ne corroboraient pas la sienne ont été discrédités car étant "proches" de Brown (en même temps il a été tué dans son quartier...) alors que dans quasi tous les cas, un ou 2 témoins suffisent à ce qu’il y ait un procès. En gros le mec censé mener l’accusation a en fait joué l’avocat de la défense.
    3. La version de Wilson sur l’altercation dans la voiture ne tient pas la route une seule seconde. A moins d’être Elasticman, personne ne peut aller chercher un flingue (ou être assez bête pour tenter) dans le holster d’un droitier à travers la vitre d’un Chevrolet Tahoe. Et les photos de Wilson montrent qu’il n’avait presque pas une égratinure après les faits.
    4. Il y a des précédents en 2014 de policiers américains qui se sont retrouvés au tribunal pour avoir tué des chiens !! Ces chiens leurs courraient dessus certes, leurs vies étaient en danger certes, mais ils ont du passer devant un juge et un jury pour s’expliquer. L’un d’entre eux a même été viré. Darren Wilson n’aura même pas un procès, il est actuellement en congés payés.
    Pour finir, renseignez-vous sur Jonathan Ferrell, Akai Gurley, Timothy Stansbury ou Amadou Diallo pour ne citer qu’eux. C’est pas juste Mike Brown mais des centaines de jeunes (surtout noirs) qui sont tués tous les ans par la police en toute impunité.

     

    • #1041849

      Vous validez la theorie victimaire des mechants Blancs et des gentils Noirs...Voyez donc les videos qui montrent precisement la scene , vous verrez que ce policier devait absolument faire quelque chose. Bien sur, il devait tirer les jambes, sur ce point je suis d’accord. Mais oubliez pas de mentioner les dizaines de victimes Blanches qui meurent tous les jours dans une violence extraordinaire aus Etats Unis. Les statistiques ne sont pas secretes, c’est a peu pres 45 par jour. Et cela ne derange pas beaucoup les victimaires


    • @Louve de France
      Parce que maintenant il y a des vidéos de la scène ? 1ère nouvelle.
      45 citoyens blancs tués tous les jours par la police ? Je me sens obligé demander une source.
      Je ne valide aucune théorie victimaire, je n’ai pas dit que Mike Brown était un ange ou que Darren Wilson est le diable en personne. J’essaie d’expliquer que les Etats-Unis sont un état policier extrêmement violent et que les noirs représentent plus d’un tiers des victimes de cette violence. Appelez ça de la victimisation si ça vous plait de reprendre la terminologie soralienne sans la maîtriser, mais les chiffres sont ce qu’ils sont, et je ne me contente pas de dire que ces données ne sont "pas cachées", je cite mes sources, encore faut il que vous vous donniez la peine de lire des articles plus développés que ceux du DailyMail.
      Darren Wilson n’a pas tiré parce que c’est un méchant blanc raciste qui voulait flinguer un noir, il a tiré parce qu’il pouvait, il a tiré parce qu’il savait qu’il avait le droit de tirer sur un mec sans arme et blessé à 45m de distance. Et c’est ça le problème.
      Je ne victimise personne en expliquant que la police a menti dans son rapport, je dénonce un système en place. De même, quand j’explique que le Prosecutor aurait pu, s’il avait fait son job, obtenir un "indictment" en moins de 2 jours, j’énonce des faits, je ne victimise personne. Une fois de plus, c’est le boulot du Prosecutor d’obtenir un procès, pourquoi donc faire venir des témoins de la défense, pourquoi donner 4h d’audition à Wilson (après des mois pour préparer sa version) alors qu’en règle générale, le grand jury auditionne les policiers chargés de l’enquête, pas les parties.
      Les US c’est pas la France, on pendait les noirs aux arbres y’a 60 ans, on parle pas d’immigrés africains arrivés dans les 70s. La question raciale aux Etats-Unis ne peut pas être comparée à celle en France. De même, la question de la violence policière est assez documentée pour comprendre que les noirs en sont les principales victimes (ne vous en déplaise) pour des raisons économico/sociales plus que raciales.
      Quand je dénonce la militarisation de Ferguson et ses alentours, l’envoi de milice privée, j’ai pleinement conscience que ce sont tous les citoyens qui vont subir l’injustice de la violence policière, pas juste les noirs. La victime c’est le peuple américain, l’agresseur c’est les élites.
      Hurler à la victimisation communautaire à chaque qu’une injustice est pointée du doigt ne fait pas vraiment avancer le débat.


  • Afficher les commentaires suivants