Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Festival de caricatures sur l’Holocauste en Iran

Une seconde édition qui ne fait pas rire tout le monde...

Le 1er janvier on apprenait, sur le site du journal iranien Iran Daily Brief (lien en anglais), que l’Iran lançait un second festival de caricatures sur l’Holocauste, en réaction contre l’hebdomadaire Charlie Hebdo et ce qu’il considère comme des attaques contre le prophète Mahomet.

Ce festival n’est évidemment pas du goût du président du Congrès juif européen, Moshe Kantor, qui, le 6 janvier sur le site de l’EJP (European Jewish Press) (lien en anglais), s’insurgeait contre cette initiative iranienne : pour lui, non seulement il est indécent de tourner l’Holocauste en ridicule mais « une fois de plus le régime iranien fait de l’incitation contre le peuple juif en niant son génocide tout en préparant activement les moyens de menacer l’État juif de destruction violente grâce à son programme illicite d’armes nucléaires ».

« Nous n’attendons pas grand chose d’un tel régime de voyous, a-t-il ajouté, mais nous espérons que la communauté internationale tiendra compte de cette incitation et la replacera dans le cadre de leur recherche active d’armes de destruction massive »...

Pour d’autres caricatures humoristiques, rendez-vous sur joelecorbeau.com :

Le rire, c’est aussi dans le Dieudo-Shop et chez Kontre Kulture :

 






Alerter

33 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
Afficher les commentaires précédents