Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Financement de la CGT et du Parti communiste par la CCAS d’EDF : de lourdes condamnations passées sous silence

Les condamnations du procès du comité d’entreprise d’EDF sont curieusement passées inaperçues. Elles prouvent que CGT et PC se finançaient sur la bête...

C’est une étrange affaire, et ce, depuis le début. Après plus de dix ans d’instruction sur l’un des financements les plus secrets du Parti communiste et de la CGT par le comité d’entreprise d’EDF, un procès s’était finalement tenu en juin dernier devant le tribunal correctionnel de Paris à la stupéfaction des intéressés eux-mêmes, plus habitués à être amnistiés qu’à être poursuivis. Pendant trois semaines, dans une indifférence quasi générale, volontaire ou soigneusement entretenue, le dossier du juge d’instruction Jean-Marie d’Huy, plus épais qu’une armoire normande, a été largement utilisé pour détailler les malversations et les détournements de fonds de la CCAS, la Caisse centrale d’activités sociales, qui fait office de comité d’entreprise à EDF.

Cette CCAS est célèbre pour l’énormité de ses recettes - près de 500 millions d’euros par an - calculées sur la base de 1 % du chiffre d’affaires de l’entreprise au lieu de 1 % de sa masse salariale comme c’était la règle à l’origine. Une hérésie économique qui date de sa création en 1946 par Marcel Paul, le ministre communiste de la Production industrielle. Une "faute de frappe" - qui peut le croire ? -, avait-on dit à l’époque, laquelle, ensuite, n’avait jamais été rectifiée. Depuis lors, cette CCAS, qui est gérée en dépit du bon sens et exclusivement par la CGT, est connue pour être la principale caisse noire du Parti communiste et de son syndicat frère. Pour évaluer l’extravagance de la chose, il suffit de multiplier 500 millions d’euros par le nombre d’années écoulées depuis 1946. On comprend mieux ces sonos dernier cri, ces bus ultramodernes et toutes ces banderoles rouges qui donnent l’impression d’être toujours neuves, lors des manifestations de la CGT dans les rues !

Lire la suite de l’article sur lepoint.fr

Voir aussi, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

12 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Les chefs de la CGT et du PCF sont des traitres : les sionistes leur permettent de se GAVER pourvu qu’ils tiennent bien en main leurs esclaves, et ne leur disent jamais que la République Française est devenue un "dominion" israélien .

     

    • arrêtez de dire n’importe quoi sur n’importe quel sujet !!! on dirait christophe barbier, une petite crotte à chaque sujet !

      les salariés d’edf votent pour choisir quel syndicat dirigera la CCAS , et depuis longtemps les salariés d’edf sont majoritairement CGTistes , c’est ainsi !

      de plus , depuis 1946 , 1% du chiffre d’affaire est versé a la CCAS pour les activités sociales des salariés mais le plus choquant et ça l’article n’en parle pas et c’est bien dommage , 1% de plus a été versé entre 1946 et 2006 aux anciens propriétaire de centrale thermique qu’EDF a racheté après la guerre !
      je vous laisse faire des recherches sur qui étaient les anciens propriétaires ! c’est assez instructif !


    • Oui Charles mais cela n’empêche que ceux qui ont un minimum de pouvoir son systématiquement corrompu , ça ne change rien à tes propos et à ceux de Albert . Ils sont élu certes ! Mais quand on a plus d’argent , on a plus de moyens , plus d’adhérents donc plus facile de rester en place . Après si c’est réellement pour défendre les salariés oui ! Mais quand c’est juste pour s’en mettre pleins les poches ça fout les boules. Marre de ces gens qui sous couvert de defendre le peuple s’en mette plein les fouilles . Système corrompu de A a Z.


  • Ces corrompus vivent sur le dos du peuple depuis toujours. Traîtres, fascistes déguisés en ouvriers ou employés, ils ne sont là que pour servir de paravent à un pouvoir oligarchique qui monopolise et manipule tout.
    Ils sont de plus en plus une image présentable à la télé, mais si vous les retournez ils sont pleins de vermine, de pourriture et de haine.
    Faire en sorte qu’ils ne soient plus suivis, de contester chacune de leurs apparitions en réclamant l’argent qu’ils doivent au peuple.


  • Eh ben , une belle mafia quoi alors qu’on pourrait s’en servir pour faire baisser le prix de EDF pour les gens du pays .


  • La direction de la sécu est, depuis le début et encore maintenant, aux mains des cocos et j’ai toujours eu une fâcheuse tendance à penser que ce petit (très petit) monde devait puiser à pleines mains dans la caisse et distribuer l’argent devant servir à soigner les français à tous les vents, à commencer par le remplissage de poches des dirigeants.
    Il est bien dans l’esprit de ces profonds humanistes que sont les communistes de se servir largement partout où ils le peuvent sur le dos de ce prolétariat dont ils restent (suivez mon regard à l’est au temps glorieux des soviets) les plus ardents "défenseurs".


  • On comprend pourquoi ,sur les plateaux télé le FN est traité de tous les noms ,c’est le diable.
    Mais messieurs, le jour ou les mouches vont changer d’ânes,la fête est terminée.


  • Que ce système de racket légal ait perduré depuis 1946 sous tous les gouvernements de droite en dit long sur la collusion gauche-droite.
    Ces communistes de la CGT sont de gros et gras capitalistes. Propriétés et châteaux, luxe, argent coulant à flot les intéressent plus que la défense des travailleurs, sur la facture EDF desquels ils se gavent. C’est écœurant de traîtrise et de tartufferie.


  • Quoi de surprenant dans une pseudodémocratie ? Rien, c’est même le fait que ce genre de chose soit possible qui la signale. Cet édifice est tout entier bâtit avec des cartes biseautées, et ne sert qu’a la spoliation et à la domination de ses victimes. Les rouages sont mis en place pour faire semblant de ’répondre’ à toutes les aspirations légitimes, et justifier tout ce que leur peut opposer la perversité. Dans les faits, des exutoires frauduleux où se perdent la justice et les revendications, tout en meublant le discours des usurpateurs et des parasites. Cet endroit est un théâtre ou les rôles principaux sont tenus par le rideau de scène et les coulisses. Sur scène ? des comédiens. La pièce ? une tragi-comédie écrite par des pervers. Dans les coulisses derrière le rideau ? une mise en coupe réglée de nos existences par tous les moyens imaginables. Les décors ? Journaux sans lecteurs, syndicats et partis sans partisans, cinéma sans spectateurs, élus sans électeurs, victimes sans justice, travailleurs sans défense, armée sans soldats, armées de parasites, les lois mais pas le Droit. Au final ? Un coupe-gorge entre les griffes de la perversité.


  • CGT et PCF se sont toujours gavés sur le dos des exploités en profitant de leur crédulité et de leur ignorance !!!...au fait que ce syndicat et parti ont toujours eut que l’objectif du pouvoir et de la collaboration juteuse avec le système en place !!!

     

    • A la base c’est bien intentionné, c’est ce que ces escrocs en ont fait qui est déplorable et c’est parce que rien n’est prévu pour pouvoir les en empêcher qu’ils ont investit cet ’endroit’ et donc faute de vraie démocratie, puisse qu’ils sévissent encore sans pouvoir légitimer leurs présences (ce qui arrangent leurs vrais commanditaires. Il y a clairement détournement pour dévoiement.


  • Je suis syndiqué à la cgt et j’ai pas touché un rond
    C’est un scandaall comme aurait dit George Marchais