Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Francis Kalifat et le CRIF choqués par l’hommage d’Emmanuel Macron au maréchal Philippe Pétain

« Nous sommes en train de célébrer le Centenaire. Le Centenaire de la victoire. Et de la paix. La victoire d’une nation combattante – c’est pour ça que j’ai voulu que les Poilus et “ceux de 14” rentrent au Panthéon. Mais c’est aussi la victoire d’une armée française et de ses maréchaux. Et donc il est normal de les célébrer, et de permettre à l’armée française de le faire... Je me suis toujours opposé au défaitisme français lorsqu’il a pu exister, ou à la complaisance avec toute idéologie. Vous ne pouvez pas me reprocher à moi d’avoir été ambigu sur ce point, j’ai toujours été absolu dans ce combat ». (Emmanuel Macron)

 

Que n’a-t-il pas dit là, notre président ! Pourtant, c’est vérité historique. Mais ça ne suffit pas pour le CRIF, qui révise l’histoire en effaçant la gloire de Pétain en 14-18. Seul doit rester le Maréchal qui a « trahi » la France, celui de juillet 1945. Avant cela, il n’a jamais existé. Négationnisme ?

 

Oui mais voilà, ce n’est pas au CRIF d’écrire ou de réécrire l’histoire, et Macron a raison de souligner l’ambivalence du personnage. Sauveur en 1914, et peut-être aussi sauveur en 1940, du moins le crut-il.

« Il a été un grand soldat, c’est une réalité. La vie politique comme l’humaine nature sont parfois plus complexes que ce qu’on voudrait croire...J’ai toujours regardé l’histoire de notre pays en face ».

Macron veut rendre hommage samedi aux Invalides au « grand soldat », et c’est justice. On rappelle au CRIF que Pétain, ce « traître » à la nation, ce larbin des boches, a quand même tout fait pour sauver les juifs français, ce que Zemmour rappelle lui avec honnêteté dans son livre Le Suicide français et dans ses conférences (voir les renvois E&R en bas de page).

 

« J’ai le sentiment d’assister à une révision de l’Histoire, à un arrêt sur image de l’Histoire. Et ça, c’est inquiétant. Nous en sommes à honorer la mémoire d’un homme dans les années 1930... Mais non, nous sommes en 2018. Cent ans où il y a eu la collaboration, la déportation des Juifs de France et le statut des Juifs de France : ça, c’est la responsabilité de Pétain. »

Ah, les sentiments de Francis Kalifat, le président du CRIF – cette officine au pouvoir démesuré – qui croit diriger la France... Sans honte, le donneur d’ordres national se lance dans une assertion douteuse : « La seule chose que nous retiendrons de Pétain, c’est qu’il a été, au nom du Peuple français, frappé d’indignité nationale lors de son procès en juillet 1945. »

Eh bien pas nous.

Effectivement, Pétain « a été jugé par la Haute Cour de justice en juillet 1945 pour intelligence avec l’ennemi et haute trahison », « condamné à la peine de mort et frappé d’indignité nationale », comme le souligne le président de ce qu’Élisabeth lévy a nommé le « lobby juif » français.

Le CRIF voudrait que Pétain perde tous ses droits, y compris celui d’être honoré post-mortem :

« La dégradation nationale fait partie des peines afflictives et infamantes qui entraîne notamment la perte de certains droits dont la perte du rang dans les forces armées »

Sauf que les Français ont de la mémoire et n’ont pas envie de perdre celle-ci, pour une autre ou contre une autre.

Macron, qui est parfois étonnant, n’a pas eu peur de la colère prévisible du CRIF. Le président, en campagne pour les européennes, vise les électeurs nationalistes à travers cette petite sortie. On n’ira pas jusqu’à dire que les propos sont calculés et que la sortie du CRIF fait partie de l’opération, mais le président chasse là sur les terres du Rassemblement national.

 

 

Bonus : le lèche-CRIF du jour

 

 

Pétain, Soral, Zemmour et Vichy, sur E&R :

 

Si la légende noire de Vichy s’écroule,
que reste-t-il aux associations communautaires ?
Lire sur Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

92 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Macron semble avoir eu un sursaut de dignité, mais face au tollé tiendra-t-il ? Cela m’étonnerait .

     

  • Stupéfiant de constater qu’un personnage de niveau national comme monsieur Francis Kalifat semble ignorer le rôle très positif et majeur joué par le maréchal Philippe Pétain lors de la première guerre mondiale .....
    De même, comme le rappelait Eric Zemmour, durant la seconde guerre mondiale, malgré l’occupation militaire nazie, la grande majorité des juifs français et aussi une bonne part des juifs étrangers qui séjournaient en France, ont pu être préservés de la déportation par le régime de "l’état français", qui freinait des quatre fers, alors que dans d’autres pays, comme la Hollande par exemple, 90% des juifs n’ont malheureusement pas pu échapper à cette horreur .....
    Alors monsieur Kalifat, inculture crasse ou mauvaise foi ???

     

  • Comme quoi, il y a des détails de l’Histoire qui n’appartiennent plus à l’Histoire, mais à la Nouvelle Religion.

     

    • Allez Manu continue comme ça tu vas bientôt faire tes meetings dans le Dieudobus ou plutôt dans la BiteMobile : le mensonge ne court plus assez vite manifestement et c’est toujours comme cela que ça se termine. Rions de ces tartuffes, je suis pété de rire quand j’imagine la tête des castors bien-pensants qui ont voté pour lui afin de faire barrage à la HAINNNNNNE schrassssss ! Regardez les, je les frotte par mes allusions et n’en perds pas une miette. Allez Manu fwotte la wosette ! Fwotte Manu ! Fwotte !


  • Philippe Pétain pendant la première guerre œuvra en tant que militaire, pour la seconde son rôle fut politique, donc plus ambigu...Quand à la déclaration de Jupiter, ce pauvre garçon part dans tous les sens...

     

  • pour contrer le crif sachez que sa maison natale, typique cense artresienne batie vers 1600 est toujours visible dans le village de cauchy a la tour dans le pas de calais . un petit musé tres bien tenu, avec enormement de choses interessantes est a decouvrir. bien sur interdit aux scolaires, ils ont d autres heros a honorer

     

  • A quelle clause du plan Marshall, à quelle évolution doit-on ce pouvoir de nuisance ?
    A quand une enquête sur le crif et ses liens potentiels avec l’aipac et autres groupes de pression ? Une telle autorité ne s’explique pas dans un cadre français.
    Pour leur faire plaisir on finira par n’avoir comme histoire qu’une période de 200 ans criblée de trous, comme une carte d’Israël.
    Ils la veulent rachitique, à l’image du martyr inconnu au nouveau Golgotha. Paix aux victimes, et guerre à ce révisionnisme sans rigueur car purement idéologique et ethnocentré.


  • du vent, des paroles qui ne coutent rien et qui peuvent rapporter beaucoup,soit en voix soit en division chez les adversaires.Bref du bruit sans importance...

     

    • Vous rigolez, là Macron vient de se disKHALIFier pour un moment. Il aura suffi d’une aimable remontrance de la part du Crif pour qu’en une nuit le guignol tourne casaque.


    • C’est important, car tous les ans ils vont nous casser les couilles avec leur mémoire. L’Histoire n’est plus enseignée à l’école, réveillez-vous, donc il faut réhabiliter le Maréchal e toute l’histoire de France... si on veut être digne d’être Français. Le Crif n’est qu’une petite asso de voleurs (lire Georges Darien - "Voleurs !"), on vous encule et bien profondément les amis.


    • Bilan de cette polemique :

      - je suis contre macron,je me dis le crif engueule macron : crif+3 points
      - je suis contre le crif,je me dis qu’est ce qu’ils la ramenent encore,macron avait raison de dire ca : macron +3points
      - les nostalgiques de petain disent oui faut rehabiliter petain,macron a raison ( macron +3 points), les gaullistes qui se souviennent que de gaulle avait juge petain indigne s’etrangle ( gaullistes,s’ils en restaient,-3points).

      Il faut comprendre que la seule maniere de gagner a certains jeux,c’est de ne pas jouer...


  • Le crif indigné, le crif choqué, mais le crif écouté, Pétain ne sera pas cité ! Les gouvernements successifs aux ordres du crif sont des larves. La république en marche arrière avec Macron, la France en marche avec Pétain. Merci E&R pour l’affiche !

     

  • De toute façon, Pétain était maréchal de France,
    De Gaulle n’était que général...
    Ça veut dire quelque chose d’important que Khakhalifat ne pourra jamais abroger.
    Vive la France et vive Pétain !


  • J’aime Le Grand Maréchal Pétain rien que pour emmerder les gens du crif et leur larbin. Vive Pétain.

     

    • Aimez et respectez Pétain : lui, a su faire face,accomplissant son devoir... en restant sur place déjà.

      Il ne s’est pas fait la malle chez l’anglais, comme votre "héros", le héros autorisé par le pouvoir,il faut le souligner.

      De Gaulle, Pétain... c’est même pas proche.


    • @ Malicieux

      On peut admirer le maréchal sans cracher pour autant sur le général. De Gaulle, un lâche ou un pantin du pouvoir oligarchique mondialiste ? Et quoi encore ? D’abord, les Anglo-saxons ne le portaient pas dans leur cœur, ce que le général leur rendait bien. Ensuite, quid de la troisième voie dans l’après-guerre, du CLN, de l’opposition à Israël - tout de même relative, je vous l’accorde -, de ses bonnes relations diplomatiques avec l’Union soviétique, de la conduite des troupes de la France libre, etc ? De même, après le fascisme de Pétain, le compromis De Gaulle de la droite des valeurs et de la gauche du travail (une doctrine qui devrait vous sonner une cloche) fut tout sauf décadent. Sans parler de mai 68... Bref, si De Gaulle a commis des erreurs, l’histoire aura quand même déjà vu mieux comme vendu à l’empire. Et rappelez-vous qu’en crachant sur le général, vous crachez sur tous les résistants qui n’acceptaient pas l’occupation de leur pays par un ennemi hostile pourtant vaincu vingt ans auparavant.


    • A Matthie : De Gaulle, ce général de salon qui appela à la résistance depuis son canapé londonien, qui ne participa à aucun combat, et arriva comme le libérateur de Paris. Non merci ! Arrivé au pouvoir, il a rétabli la franc-maçonnerie, interdite sous Pétain.


    • @ Marko

      Donc pour vous fuir à l’étranger quand sa tête est à prix pour mieux organiser la résistance (et quand on dit à l’étranger, on ne parle pas des États-Unis ou de l’Australie, mais de l’outre-manche à l’époque aussi gravement menacé par l’Allemagne...) et rétablir la franc-maçonnerie suffisent à discréditer l’œuvre entière d’un homme de la trempe de De Gaulle. Eh bien, on se demandera pourquoi la France est aujourd’hui dans un tel état.


  • La réponse du Macron : baisser son froc.

    La réponse du Christ :
    - https://philitt.fr/wp-content/uploa...


  • Notons encore une fois que ce n’est pas une influente association musulmane qui injurie ici le passé d’un pays dans lequel elle vit et entretient ici le ressentiment et la nécessaire auto-flagellation. Quand fera t-on taire, en les remettant à la place qui est la leur, c’est-à-dire ni plus ni plus que celle de citoyens lambdas, les petits personnages comme ce monsieur et toute la clique ? J’ai une idée pour Macron pour lui permettre d’économiser de l’argent sans se tourner à chaque fois vers les mêmes pour les taper encore plus : la suppression pure et simple de ces associations qui n’ont aucune utilité publique (voire même qui sont de pure nuisance) et qui nous ruinent à tout point de vue. Je ne les interdirais pas, juste pour le plaisir de leur dire qu’elles pourront continuer d’œuvrer mais dans le respect de la loi et surtout sur leurs seuls temps et deniers personnels. Ils sont tellement sincères et désintéressés que ça ne devrait poser aucun problème. Je crois qu’on rigolerait. Enfin, Macron sait parfaitement ce qu’il fait, de sa déclaration initiale à sa déclaration finale. On ne me fera pas croire qu’il puisse être bête au point d’ignorer ce que ces propos, dans ce type de séquence déjà vue et revue avec ses prédécesseurs, allaient engendrer de réactions pavloviennes. C’est donc grossier mais calculé, le désormais fameux « en même temps ».


  • Kalifa est bien plus français que nous. Il est aussi plus americain qu un Sioux et sûrement plus Japonais qu Hirohito. Il est aussi Bantu apparement
    Allez vous comprendre un jour que la race divine est divine ?!
    Marre de cet antisémitisme larvé. Moshe Kalifa est un grand homme qui sera au panthéon.

     

  • Pour rebondir sur le tweet de l’invertébré Hollande, un autre tweet du même genre est celui de l’adipeux Xavier Bertrand qui a déclaré : « L’infamie commise par Pétain lors de la deuxième guerre efface tout le reste ». Tous ces gens qui parlent sans avoir jamais été confrontés me font marrer. Des collabos de temps de paix qui parlent de la meilleure manière de résister en temps de guerre.

     

  • Je croyais que la Mémoire ça devait se respecter.
    Mais peu importe, nombre de Français comme moi, parmi ceux qui ont perdu un Ancien, feront leur commémoration au Maréchal dans l’intimité et avec plus de ferveur à cause « de l’interdit ».
    Parce qu’en matière de traîtres à la Nation si on se remet à dresser des listes...
    Macron s’est de nouveau ridiculisé, tant pis pour lui, le bon Peuple se « souviendra » de ça à court terme. Il suffisait de faire défiler les Militaires et de rester simple, non il a été faire de l’itinérance, de l’errance plutôt. Mitterrand tenant la main de Kohl ça avait au final plus de gueule que le baissé de falzar devant la grosse Berta et accessoirement le Crif, lequel n’est pas gêné devant l’amitié franco-allemande de circonstance. Ils préfèreraient, dans leur haine de la France, commémorer Hitler plutôt que le Maréchal Pétain, c’est ce que je conclue.
    Content de me prénommer Philippe et pas Francis ou Jean-Luc ou Florian ou Emmanuel...

     

  • Un seul mot leur va à ravir . Hebephreno-catatonie aigue .


  • Si Manu a rétropédalé, c’est qu’il reconnaît à la face du monde n’avoir pas les pouvoirs officiels que 20% (maximum) des électeurs lui ont "donné".
    Un groupe de pression a posé ce presque-délinquant juvénile dans son fauteuil. Ce groupe le veut inoffensif, joueur, chaton, adonné à ses caprices et plaisirs, maintenu dans une enfance forcée par un aéropage de vieillards. Ce groupe de pression, dont la subtilité n’est pas la caractéristique principale, et qui pourrait même scier la branche sur laquelle ses corbeaux croassent, n’hésite pas par ses directives à ridiculiser son marmot à l’international, et par là l’image de la France, mettant en péril l’industrie et la prospérité françaises.
    Spéculons : Brigitte la prof, plus proche conseillère du PDLF, pourrait avoir influencé le discours favorable aux mérites du maréchal. Il paraît qu’elle n’était pas ravie de l’épisode des racailles au torse luisant.
    Mais pas de ça lisette, ont immédiatement réagi les matons, les pousse-à-la-débauche de la cage dorée Elysée. Crache sur le maréchal, crache, Manu !
    Brigitte est allée se repoudrer, Manu n’a plus rien dit, Khalifat a parlé.
    Les Français se rendorment, encore un coup d’épée dans l’eau, et c’est pas demain la veille...
    ,


  • Sur le fond, " l’exactitude " - comme disait un historien récemment disparu - voudrait qu’on reconnaisse enfin que le Maréchal Pétain sauva de nombreuses vies françaises tant pendant la première que la seconde guerre mondiale.

     

  • Les pires ne sont pas les haineux du Crif (ceux-là on sait). Dans la vidéo de l’article, Kalifat a « tempéré » le propos de Mélenchon. Quel camouflet pour l’insoumis !


  • Opportunisme politique de Macron pour capter du Rassemblement National ? Non, pas uniquement.

    La fonction l’oblige qu’il le veuille ou non. Elle le dépasse. Contraint d’incarner la pérennité de stature, statue, statut de l’État) par la fonction de Président de la République française laquelle règne toujours sur la communauté CRIJF inclus : là ça grince !

    En arrière-plan de la république EST la France. Même si de gros nuages ont envahi son Ciel depuis des siècles à partir de la révolution dite française, le soleil brille toujours au-dessus des sombres, épais ou clairsemés factices nuages.

    Les Présidents de la République sont dans la continuité des Rois de France ! De Clovis à Louis XVI, de la Convention Nationale & ses Directeurs à Napoléon jusqu’au Maréchal Pétain, De Gaulle et aujourd’hui Emmanuel Macron.

    Il y a transmission du Pouvoir royal indépendamment du type d’organisation politique du pays. Les Dieux nous observent. Peu importe le type d’organisation du système politique et le mode d’exercice du Pouvoir.

    Le Pouvoir suprême est scellé par l’Onction divine donnée par le Christ à l’Évêque Saint-Rémy. Ce Baptême demeure pour l’éternité.

    Le Maréchal Pétain s’est comporté comme un catholique défenseur de cette éternité-là ! Son âme en conscience le lui auront dicté dans sa fonction. Il ne s’est pas approprié personnellement ce Pouvoir.

    C’est ce que ce surgeon de communauté en fait veut pour elle-même. Le Pouvoir temporel & le Pouvoir spirituel : ça les démange et ça les dérange au plus haut point. Pourtant, je suis partout en collectif.

    Ainsi, l’intervention d’urgence du Conseil d’État pour interdire le spectacle de Dieudonné en 2015 sous motif de leur ordre public devenu pour eux un ordre privatisé par inversion partout présente ...

    Autre registre : le Président Hollande gracie totalement Jacqueline Sauvage : il ne fait qu’user de la Grâce divine octroyée par le Droit divin des Rois de France, lesquels n’ont pas à justifier leurs décisions.

    Nous le savons bien qu’au-dessus c’est le soleil sauf pour eux.

    Le Roi-Soleil, Louis le XIVe a vu son règne se terminer après son heure de gloire.

    Nos morts pour la France de 1914 rappellent en 2018 au Président de la République que « le Maréchal Pétain a été un grand soldat, c’est une réalité. » et qu’ils le furent aussi, nos Poilus. In Memoriam.

    « La lucidité est la blessure la plus proche du soleil » (René Char).


  • On s’en bat la calotte des états d’âme du crijf


  • pour une fois que ce traitre dit un truc de bien .

     

  • Le soutien de Macron a Pétain est très troublant.
    Mais pas pour les raisons que vous imaginez.

    Trouver la moindre circonstance atténuante a Pétain, jusqu’à ce jour, était le signe indiscutable d’un antisémitisme primaire, et de l’appartenance a l’extrême droite.

    Macron semble plutôt un homme du système, par sa carrière et ses soutiens.

    La vérité a propos de Pétain est bien qu’il s’agit d’un personnage historique, dans la victoire comme dans la défaite.

    Une défaite où il n’était pour rien, et que les auteurs n’ont pas voulu assumer, puisque c’était l’échec assuré.

    Pétain a accepté la mission de négocier avec l’ennemi, d’où l’expression "je fais don de ma personne a la France", prémonitoire en ce sens qu’il a bien été déshonoré par elle.

    Mais qui peut prétendre qu’il aurait fait infiniment mieux que lui, qui a tout de même obtenu une France libre et l’immunité pour les juifs "français", malgré la brutalité des nazis ?

    C’est peut-être ce que veut dire Macron, et le courage dont il fait montre est très troublant, il n’avait, en apparence, aucun intérêt a le faire, et même la certitude de se faire démolir par la quasi totalité des médias.

    Sauf a penser qu’il subirait une dictature extérieure, lui aussi, et qu’il commence a se sentir dans les chaussures du maréchal.


  • Le rôle historique de Pétain a été définitivement, et objectivement, réglé par de Gaulle lui-même lors de son discours sur la célébration du 50ème anniversaire de la bataille de Verdun :
    "Si, par malheur, en d’autres temps, en l’extrême hiver de sa vie, au milieu d’évènements excessifs, l’usure de l’âge mena le maréchal Pétain à des défaillances condamnables, la gloire qu’il acquit à Verdun à Verdun vingt cinq ans auparavant et qu’il garda en conduisant ensuite l’armée française à la victoire ne saurait être contestée ni méconnue par la patrie."
    Pour une fois, Macron semblait avoir fait preuve de hauteur de vue et (d’un peu) de courage. Il aura suffit que Kalifat fasse les gros yeux pour qu’il se répande dans son froc. Quant à Griveaux ou Hollande, no comment ! Ils portent sur leurs faciès disgracieux leur statut de soumise !
    Et ce bon Francis, ils étaient où ses ascendants en 1916 ? Car, comme dirait l’autre, si j’ignore dans quelle garrigue ses aïeux gardaient leurs chèvres, je sais parfaitement où les miens ont versé leur sang, leur sueur et leurs larmes pour la Patrie.
    Et il a fait combien aux dernières présidentielles pour se croire autorisé à ramener sa fraise et à reprendre le Président de la République ?
    Et pour finir, c’est quoi, pratiquement, les institutions juives de France ?


  • On en parle du nombre de vie sauvée grace à lui quand il signe un armistice ? je pense que l’Allemagne, dont le but était la paix le plus vite possible, aurait commencé a faire beaucoup de dégats pour l’obtenir si on s’étaient entétés...

    Je suis sur que ces "fils de", qui l’accablent, lui doivent leur propre existence sur terre...

     

    • Sans l’armistice,la Wermacht aurait débarquer à Alger...Quid du débarquement anglo-américain de 1942 ?

      On peut objecter beaucoup de choses mais Gibraltar,Malte et Chypre n’auraient pas tenu...Et vas les rendre après !!!

      Le maréchal a maintenu un équilibre stratégique des forces en présence en 1940...Et on sait,par son procès,que le personnel politique d’avant la guerre,Albert Lebrun en tête,ont dit préferer un gauleiter à un chef d’état semi-libre (jusqu’en 42).... !


  • J’ai regardé la video proposée en bas de page où Soral nous explique le Veld’hiv. Merci de l’éclairage ô combien intéressant. Comment puis-je me procurer le livre sur les juifs dans l’occupation ?

     

  • Les trois grands combats de Mme Simone Veil :

    - L’interruption volontaire de grossesse.
    - Première femme à présider le Parlement européen.
    - Mémoire de la déportation.

    Ainsi donc, on voudrait nous faire croire que le même homme qui a fait pénétrer le couple Veil au Panthéon le 1er juillet, serait si ignorant et dépourvu de conscience qu’il naurait pas su qu’en tenant les propos qu’il a tenu hier vis-à-vis de Philippe Pétain devant la nation en annoçant son hommage à tous les comabattants et Maréchaux de la première guerre mondiale, dans le même Panthéon où repose Mme Veil, ce 11 novembre, ignorait qu’ils revêtaient une forme réhabilitoire pour ce héros de la grande guerre ?
    Ou qu’il serait infondé en tant que Président à énoncer une vérité qui fait mal à certains ?

    Si l’on demandait au peuple son avis sur l’avortement, est-ce qu’il le vomirait ?
    L’Europe a été vomie par nous !
    La repentance est vomie par nous !

    Quand M. Macron a fait entrer le couple Veil au Panthéon, il a déclaré :

    "La décision de faire entrer Simone veil au Panthéon ne fut pas seulement la mienne ni celle de sa famille, mais celle de tous les français."

    Sont-ce aussi tous les Français qui refusent et réfutent au maréchal Pétain , son statut de héros de la première guerre mondiale ou le lobby juif (dixit E. Lévy) et toute sa cohorte de fidèles serviteurs ?

    Que doit-on comprendre, quel sens donner a tout cela, car à bien y regarder, la négation d’une vérité telle, ne serait-ce pas faire vivre au peuple français actuel, l’indicible expérience de la sauvagerie et de l’arbitraire, que seul le dialogue et la concorde seraient aptes à ne pas le laisser aller se réfugier auprès de porteurs d’idées qui ont déjà démontré par la preuve leur absurdité ?

    Je préfère honnêtement donner acte au courage de faire vivre la vérité, que de sombrer sous les coups de l’hystérie qui la nie.

    Nous avons tous été témoins avec le procès de Saddam Hussein, que les tribunaux érigés à la fin des guerres, ne rendent pas la justice, mais qu’ils rectifient par des sentences de mort la vie des perdants !

    Défendre la vérité, ne devrait pas nous voir transformés en monstres par la calomnie et le faux, or, c’est ce qui se passe chez-nous, en France !
    Ce qui fait, qu’une histoire qui ne peut tenir que par l’ostracisme, doit accepter d’être rediscutée sur tous ses points.

     

    • Le peuple et en effet majoritairement opposé à la repentance.

      Sur l’UE, il est divisé, l’histoire montre qu’hélas, malgré des victoires référendaires, les souverainistes ne parviennent pas à s’imposer électoralement et renoncent même.

      Sur l’avortement, la majorité des Français est favorable à ce que les femmes y aient droit.


    • Bonsoir Aurélien,

      Sauf erreur de ma part les Français ont rejeté le traité de Maastricht et par conséquent la citoyenneté européenne qui en découle.
      L’avortement s’il n’était pas remboursé ou si le père avait son mot à dire sur la vie à venir compte tenu des progrès de la biologie moralement parlant la femme ne peut plus être seule dans la décision d’interrompre une grossesse. Il y a donc de fortes chances pour qu’il fasse l’objet d’un rejet populaire si l’ensemble du problême est posément exposé.

      Quand on voit qui nous dit quoi dire ; sur quoi rire ; de quoi ;, quelles sont les bonnes ou les mauvaises pensées, ce qui est vrai ou faux, etc...

      Quand on voit cette Europe qui s’écroule alors que tout devrait y être prospère puisqu’étant en paix.

      Quand on voit cette volonté non dissimulée de nous écraser des pires maux pour ne pouvoir critiquer cette entité parasite qui assombrit le nord de l’Afrique par sa leucodermie raciste et assassine, en guerre depuis sa création et, qui elle est très prospère par rapport à nos nations où les gens produisent de vrais efforts.

      Il nous faut admettre notre propre bêtise pour pouvoir nous en libérer.

      Car il ne reste plus qu’une seule et unique solution, puisque nos politiques et militaires s’avèrent n’être que de pauvres lâches... c’est de produire nous-mêmes les causes qui vont pousser nos nations européennes à entrer en conflit avec l’entité au statut unique sur terre.


  • A la radio ce matin , les chroniqueurs en train de cracher sur Pétain qui aurait trahi la France , et là je me dis , putain de merde , mais les médias qu’on a aujourd’hui , ils collaborent pire que tout aux ordres , mais dans ce sens la , ça va , c’est bien !


  • A pisser de rire. Les gens "degauches" s’indignent de l’attitude de Macron envers Pétain, alors quand 1940 les socialistes votaient les pleins pouvoirs au Maréchal. Macron cet ancien ministre d’un gouvernement socialiste est seulement logique.

    D’ailleurs l’attitude actuelle de la gauche n’est elle pas "pétainiste" ?....ne consiste-t-elle pas voter Macron pour éviter Lepen, comme jadis ils votaient Pétain pour éviter Hitler . Il faut avouer qu’a la décharge des anciens le fascisme de Hitler était tout de même plus réel que celui de Marine Lepen. L’on mesure ainsi la décadence dans la décadence...

    Ces gens-là ne changeront pas kollabos un jour - kollabos toujours , et leur pitreries actuelles ne peut cacher - si l’on y réfléchit un tant soit peu - qu’ils sont la lie de la politique. Déjà De Gaulle disait qu’il n’aimait pas les socialistes parce qu’ils n’étaient pas socialistes - donc que c’étaient des faux-culs - et cela n’a fait qu’empirer. Ce sont eux qui ont détruits les conquêtes sociales concoctées par De Gaulle et les communistes en 1945 c’est principalement Jospin , Mitterrand , DSK qui sous la bannière des socialistes ont été les principaux fossoyeurs des protections sociales de l’après guerre. Les communistes d’antan n’avaient pas tord d’affirmer que les socialistes étaient les soutiens les plus efficaces du patronat.


  • J’invite tous ces curés de la pensée qui veulent une fois de plus faire porter un fardeau aux Français comme si les humiliations successives ne les avais pas déjà complètements détruits à lire un livre...

    Maurice Rajsfus, fils de déportés, dans le livre "des juifs dans la collaboration" dont les exemplaires ont mystérieusement brulé chez l’éditeur, explique très clairement le rôle des juifs Français dans la déportation des juifs étrangers. L’UGIF renommé le CRIF était chargé de donner les listes des juifs étrangers à Vichy, ils ont fait preuve de zèle. Le livre se trouve gratuitement en PDF sur internet.

    Jusqu’à quand allons nous supporter tout cela ?


  • Compte-tenu de la vigueur avec laquelle les historiens et les "intellectuels" se déchirent sur le maréchal Pétain, on peut en déduire sans trop prendre de risques que cet épisode de l’Histoire de France est bien plus complexe que le CRIF ne le souhaiterait.

    Pourquoi pas une nouvelle loi pour empêcher tout débat autour de Pétain et de Vichy ?

     

  • encore une fois cette fameuse pierre d’achoppement jaillissant de cette mystérieuse boite de pandore.......merde, quand même !


  • Philippe Pétain, le dernier Français. Même mort il les fait encore chier. Un vrai Français est plus subversif qu’un Palestinien, sachez-le.


  • ça me fait bien rigoler toutes ces pleurniches sur Macron et ses volte faces concernant Pétain.

    Les Maréchaux blablabla, le Panthéon blablabla.. on ne va pas s’attarder sur ses.. "locataires" actuels et récents comme gardien(ne)s de la renommée.. mais "les anciens de 14" comme ils disent, et mon grand père le premier, n’avaient que le nom d’un seul Maréchal à la bouche... et c’était Pétain, voilà, c’est tout.

    Et De Gaulle qui avait eu , le moins qu’on puisse dire, un certain contentieux ultérieur avec Pétain, comme "ancien de 14" lui-même n’aurait su, ni pu l’ignorer... même Mitterrand .. c’est dire.. pour d’autres raisons, il est vrai mais lui-même le fruit d’une époque, n’aurait pas osé.

    Et c’est surtout qu’en 1966, "ceux de 14"..y’en avait encore pas mal de présents.. durant son discours même... si De Gaulle avait osé dire autre chose, il se serait fait balancer des croix de guerre et des LH (à titre militaire, cela va de soi...)dans la gueule..et par mon grand père le premier qui était présent à cette commémoration, il le savait aussi..

    Maintenant.. à quoi bon, on peut même piétiner les morts.. et bientôt les vivants.


  • je me permets de faire connaitre le point de vue de melanchon :

    " Le maréchal #Joffre est le vainqueur militaire de la guerre de 14-18. #Pétain est un traitre et un antisémite. Ses crimes et sa trahison sont imprescriptibles. #Macron, cette fois-ci, c’est trop ! L’Histoire de France n’est pas votre jouet "

    Lorsque l on sait qui fut ce joffre, franc maçon marechal d’opérette, dont la promotion fut le résultat de ce que l’on nommât "l’affaire des fiches"

    Grosse barrique fils de tonnelier, imbue de lui même, l’arriviste arrivé, l’ordure achevé ainsi, dans l’armée française, contrairement à une idée reçue, ce ne sont pas les mutineries de 1917 qui occasionnèrent le plus d’exécutions mais les offensives de l’automne 1914, quand le général Joseph Joffre chercha dans la troupe des responsables à la faillite de son plan XVII et à ses propres insuffisances.
    Le principe de décimation
    Jean-Julien-Marie Chapelant (23 ans) du 98e régiment d’infanterie .Blessé à la jambe, le 7 octobre 1914, alors que sa section était sous le feu de l’artillerie ennemie, Il fut fusillé sur son brancard quatre jours plus tard pour " capitulation en rase campagne "

    Pendant 2 ans il se venta de "grignoter" les forces ennemis , de ses choix seule les forces de l’armée Francaise le furent
    en AOUT 1914, ce général préconise chaque fois que possible des charges de fantassins à la baïonnette et tient pour secondaire l’artillerie, et des mitrailleuses, en dépit des phénoménaux progrès accomplis par ce type d’armement, appliquant un plan n°17, inepte et stupide, pompeusement nommé, "la bataille des frontieres"

    Les poitrines Francaise n’ont que faire de la mitraille allemande ! (sic), qu’en pense les 250000 tués durant les deux premiers mois ?

    "L’Histoire de France n’est pas votre jouet " ni a vous, melanchon, ni aux autres, merci a ER de publier mon commentaire afin que des pendules puissent se remettre l’heure


  • J’ai été condamné en correctionnelle, entre autres choses pour 4 dessins satyriques et humoristiques, dessins antisionistes je précise contrairement à ce que les 3 parties "civiles" (sic) les plus puissantes, enfin en tous cas celles sont les mieux dotées par les subventions Israéliennes et parisiennes !!!! Essaient de faire passer pour des caricatures antisémites, pour 1 dessin qui représente une le visage de Valls avec un petit commentaire qu’il a lui même prononcé et qui disait en gros (et en détail) que le fruit et la licrA dirigeaient la France !!! Et les juges mais surtout les parties civiles (sic) ont bégaye pour essayer de me faire passer pour un adepte du complot juif mondial alors que je n’en parle jamais !!! En fait ils ont réussi à me faire condamner grâce à ma soit disant "adoration" de Dieudo et Soral !!! Faut le faire quand même non ???

     

  • evedemment que c’est normal de rendre hommage a tout ces maréchaux qui ont été a la tete de la grande armée francaise dans cette terrible et dramatique guerre que fut celle de 14/18 ;
    mais je m’en tape que cela vienne de macron, comme je m’en tape de ce qu’il dit : de bien ou de mal : ce type est un pantin,un schysophrene d ela politique et du double langage ex :
    un jour, il va poser a l’élysée avec des travestis
    un autre,il va faire le pote des racailles aux antilles, en se faisant filmer corp a corp avec des racailles (des vrais)
    et un autre, il joue au patriote respectueux de notre passé, de notre passé glorieux.
    UNE chose est sur, avec un type tel que lui a la tete d’une armée : en deux jours, nous avons le froc baissé et le fion destroyé.
    PS/ une pensée a tout ces poilus, tout ces hommes qui furent dans les tranchés au milieu de rats,de cadavres,de gerbe,de merde et de pisse : oui c’etait l’ enfer, et ils ont combattu pour notre avenir, pour ce que nous sommes aujourd’hui : des petits con individuel qui ne pense qu’a son propre cul et a son écran de smartphone :
    PAS MOI,je n’en ai pas.
    VIVE LA FRANCE ET SON passé glorieux.


  • Donc Kalifat s’est planté (avec plantage renforcé par les commentaires des comiques troupiers comme Mélenchon, Corbière, Philippot, Hamon...). Il suffisait de se limiter à la seconde guerre mondiale...
    Demandez autour de vous, l’antisémitisme crifien est en essor. Il s’en fout ? Pas de problème, mais ça restera. Macron qui a voulu faire de la retape populiste à foutu un beau merdier, parfait !
    Honneur au Maréchal Pétain !


  • Dans sa tombe de l’île D’Yeu, non depuis le Ciel plutôt, le Père de la France, le Maréchal Pétain, doit se dire : Crois-moi bien, si c’était à refaire, j’aurais un peu moins sauvé...
    (cf Dieudonné)


  • Je suis heureux de constater qu’une grande majorité des commentaires remettent le maréchal Pétain à l’honneur !!
    1) Lors de la première guerre mondiale, il a été l’acteur déterminant pour l’arrêt des offensives de masse meurtrières... et inutiles (à part saigner à blanc les bons petits français patriotes, ce qui plaisait peut-être aux dreyfusards)...
    2) Lors de la seconde guerre mondiale, il a véritablement "hérité" d’une situation catastrophique à tous les points de vue. Il a joué le rôle de modérateur des ambitions d’Hitler sur la France et les français. Ce qu’on appelle la collaboration a réellement commencée après son remplacement par Pierre Laval...
    Il y aurait, bien entendu, beaucoup d’autres choses à dire sur ces deux périodes cruciales pour l’Histoire du monde, de l’Europe et de la France en particulier...


  • Pour juger du Pétain de 14-18 il faudrait donc prendre en compte ce qui s’est passé 25 ans plus tard ?

    Pour ceux qui doutaient : pour les mafias quelles qu’elles soient, la vérité est toujours l’ennemi à combattre, la lumière qui tue les monstres.

    Alors que la mafia sioniste se sente assez forte pour exprimer publiquement le fait qu’elle soit choquée par la vérité, la jugeant donc antisémite, quoi de neuf sous le soleil ?

    Que Macron écrive une lettre d’excuse au CRIF, et comme pour M. Poisson il sera préservé ... pour l’instant ...


  • Je n’ai pas posté la vidéo sous mon commentaire précédent.
    La France, il y a 50 ans, c’était (encore...) ça.. autant dire le Moyen-âge selon nos bien pensants...
    https://www.youtube.com/watch?v=5hh...

    Par ailleurs selon De Gaulle lui même, il y avait encore 800 000 anciens combattants en 1966.
    http://memoiresdeguerre.com/article...

    voir en fin d’article :
    "Dans une note à Alexandre Sanguinetti, le 4 mai 1966, le général de Gaulle, alors président de la République, signifia ainsi sa position sur cette question : « Les signataires de la « pétition » relative au « transfert » des restes de Pétain à Douaumont n’ont aucunement été mandatés par les 800 000 anciens combattants pour s’emparer de cette question politique. Ils ne sont mandatés que pour faire valoir les intérêts spécifiques de leurs associations. Le leur dire »

    Intéressant également :
    - " Une longue bataille judiciaire a eu lieu d’octobre 1984 à septembre 1998 au sujet de la mémoire du maréchal Pétain. Jacques Isorni et François Lehideux avaient fait paraître le 13 juillet 1984 dans le quotidien Le Monde un encart publicitaire intitulé « Français, vous avez la mémoire courte » et les poursuites qui ont suivi..

    Enfin, De Gaulle qui avait la plume et le sens de la formule fait le minimum syndical dans ses mémoires pour "charger" Pétain..

    Le point de vue de Charles de Gaulle : « Toute la carrière de cet homme d’exception avait été un long effort de refoulement. Trop fier pour l’intrigue, trop fort pour la médiocrité, trop ambitieux pour être arriviste, il nourrissait en sa solitude une passion de dominer, longuement durcie par la conscience de sa propre valeur, les traverses rencontrées, le mépris qu’il avait des autres. La gloire militaire lui avait, jadis, prodigué ses caresses amères. Mais elle ne l’avait pas comblé, faute de l’avoir aimé seul." et suite..


  • Zemmour somme toute bien plus propre que les traîtres Phillipot et Mélanchon . On n’entend pas Marine et ça vaut mieux pour elle et pour nous .

     

  • Pétain est le chef de l’armée française en 1918, son supérieur Foch est le chef des armées alliées . On ne peut tout de même pas commémorer la victoire de l’armée française le 11 novembre 1918 sans citer son chef !


  • @Ouioui

    "Un vrai Français est plus subversif qu’un Palestinien". Sachez, cher Monsieur, que ce ne sont pas les Palestiniens qui font chier le peuple pour empêcher que l’on honore la mémoire d’un Maréchal cher à votre coeur. Quant à moi, je me garderai bien d’émettre un quelconque jugement sur une période que j’aimerais voir définitivement révolue (celle recouvrant les deux guerres mondiales). Non pas par manque de respect envers les millions de victimes civiles et militaires, mais bien parce qu’en filigrane ce sont toujours les mêmes que certains voudraient nous faire pleurer. Le petit train qui s’en va dans la montagne, c’est du passé !

     

  • "Ils" Francis Kalifat et le CRIF, faussement choqués, qui veulent refaire notre histoire, vont jusqu’à faire du négationnisme par le confusionnisme, sur le passé héroïque du grand stratège Pétain de 1918 en amalgamant son rôle plus tardif de signataire avec l’ennemi de l’armistice de juin 40 !
    Nous ne sommes tout de même pas obligé de céder aux pressions de nos ennemis antiFrance.


  • Nous fêtons le centenaire de la fin de la grande guerre et à ce titre Pétain est à juste titre célébré. Sans Pétain et l’opiniâtreté des poilus, la France était défaite à Verdun en 1916... que les imbéciles qui le souillent d’antisémitisme s’en souviennent ! Refaire l’histoire à posteriori est parfaitement détestable. Quand un minus comme flamby ose porter un jugement sur cet homme, c’est indécent, Pétain lui, a au moins sauvé la France une fois ! Qu’est qu’il a fait l’homme au scooter pour de permettre de juger ?

     

  • Pétain était anti maçonnerie, c’est assez pour savoir qu’il était pour le peuple de France, et non pour le système et la finance. Respect aux grands patriotes de France ( Faurisson inclus )


  • Kalifat, comme la Angot dans la dernière émission face au greffé de la bite qu’avait laisser échapper une vérité deux ans auparavant, kalifat, disais-je, n’est pas choqué du tout. Il en a rien à foutre. Limite ça le fait chier d’intervenir pour rejouer, encore..., l’éternelle rengaine de l’indignation. Mais c’est son boulot. C’est chiant mais il est payé pour ça. Ecoutez-le... Il en a rien à cirer : c’est un fonctionnaire de permanence. Il y a une procédure à suivre, il suit la procédure ( sur son papier, y a marqué "bien rappeler à la fin la déportation des juifs de France, le statut des juifs de france" ). Il est quasiment décevant. On sent pas la jouissance qui anime la conne de la télé. Pour elle, c’est encore nouveau et jouissif de culpabiliser et d’humilier. Kalifat, lui, il est dans circuit depuis tellement longtemps, il a plus le frisson de la domination par le statut de victime éternelle. Il lui faut des trucs plus croustillants pour s’exciter un peu. Ou alors, c’est tellement un fait acquis qu’il n’y a plus à surjouer pour dominer. Possible aussi. D’autant plus que l’Elysée vient de se soumettre...

     

  • Il est possible que l’Armée française, du moins une partie influente d’entre elle, s’impatiente.
    Et puisse ruer dans les brancards.
    Ce qui expliquerait la concession macro à la mémoire du maréchal Pétain, honneur lui soit rendu.
    Concession suivie aussitôt d’un rétropédalage. Macron entre deux feux, dont l’un brûle plus que l’autre.



  • « L’Histoire n’isole pas une étape, même glorieuse d’un parcours... » F.H.



    Imagine alors le gars qui a un parcours bidon !


  • ne faudrait peut-être pas l’oublier quand même, un peuple de minables battus en 6 semaines qui avait, du moins s’en gargarisait-il, la plus forte armée du monde. Mais à quoi cela sert-il d’avoir la plus forte armée du monde quand on n’est pas foutu de la commander avec intelligence ? C’est vrai, et il faut le reconnaître, la France avait été saignée par la Grande Guerre, elle ne faisait plus d’enfants, elle était rongée de l’intérieur par les communistes, bref, elle ne croyait plus en la vie… comme aujourd’hui, d’ailleurs. « Tiens ! comme c’est bizarre », aurait dit Louis Jouvet.

    Quand on lui offre les rênes de la France, Philippe Pétain a 84 ans. Sa vie n’est certes pas finie, mais à 84 ans, il y a longtemps qu’un homme ne nourrit plus d’illusions sur l’espèce humaine. Il n’est pas gaga mais, à cet âge avancé, il « fait don de sa personne à la France », comme il le dira. L’expression n’est pas anodine car il aurait pu rester chez lui et profiter des quelques années qu’il lui restait à vivre. Peut-être allez-vous rire, mais il y a là un peu de Jésus qui se sacrifie sur la croix pour sauver les hommes ! Cela déjà, il ne faut pas l’oublier et ce n’est pas le fait du hasard que des millions de Français ont accueilli son engagement salvateur dès les premiers jours et qu’encore, le 26 avril 1944, soit exactement 4 mois avant le discours de De Gaulle, il sera reçu avec le même enthousiasme par la foule parisienne. Et, toujours en conformité avec son engagement sacrificiel pour les Français, il dira : « Je suis venu ici pour vous soulager de tous les maux qui planent sur Paris ».

    Bien sûr, il a commis de très grosses erreurs mais à 84 ans, c’est-à-dire à un âge où l’on est affaibli, n’a-t-il pas été parfois sous l’emprise de mauvais esprits ? Sans la force nécessaire qui permet de réagir et de répondre par un non ferme ? Il revient aux historiens d’analyser cet aspect des choses. Pourquoi cela n’a-t-il pas été fait depuis de nombreuses années ? Les Français sont d’horribles accusateurs, inflexibles, méchants et toujours prompts à peindre l’Histoire avec les couleurs qu’ils préfèrent. Cela ne coûte rien de ranger Pétain dans le camp des traîtres, et puis cela vous permet parallèlement de rejoindre le camp de ceux qui ont toujours raison, bref, le camp du Bien.

    Mais il y a une réalité fondamentale que le peuple des minables, les vaincus de 1940, serait bien inspiré de prendre en considération. Cette réalité fondamentale est confirmée par l’Histoire : partout où


  • #2078482

    Francis Kalifat en France et au Levant est en pleine révision pour l’examen shoah pour tous !


Commentaires suivants