Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

L’égalité des sexes en Scandinavie

Il semble qu’en Scandinavie, le foyer même du féminisme ultra, les langues commencent à se délier sur le concept fallacieux d’égalité des sexes.

 

Comprendre les pièges de la liberté sexuelle
avec Kontre Kulture

 

Le chaos féministe en Scandinavie, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

98 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #2077339
    le 08/11/2018 par paramesh
    L’égalité des sexes en Scandinavie

    il n’y a pas et ne peut y avoir égalité des sexes puisqu’il y a complémentarité.
    qu’on le veuille ou non, il ne peut y avoir égalité des sexes car cela impliquerait qu’on ne puisse les différencier.

    l’égalité des sexes c’est comme l’égalité républicaine des citoyens, un voeu pieux du domaine de l’utopie

     

  • #2077372

    Le patriarcat est une théorie complotiste.


  • #2077391
    le 08/11/2018 par ZorroBoléro
    L’égalité des sexes en Scandinavie

    Cette pauvre féministe : « we don’t agree on that »... elle n’est pas d’accord avec la recherche scientifique... typiquement féminin. Elle donne la preuve que les hommes et les femmes n’ont pas les mêmes centres d’intérêts... Dommage que Jordan ne l’ait pas relevé.

     

    • #2077556
      le 08/11/2018 par le gaulois
      L’égalité des sexes en Scandinavie

      Il ne l’a pas fait parce qu’il est gentleman !
      Relever ce manquement ouvertement l’aurait mis dans la position du railleur et fait déclencher,qui sait,une réaction hystérique comme nos féministes françaises de plateaux tv savent si bien le faire quand elles sont acculées.
      Ou quand le conceptuel utopiste ,même s’il se nourrit de bons sentiments, rencontre le factuel sans appel.
      Pour ma part,la jupe de princesse( empruntée à sa sœur pour l’occasion) a duré 5 minutes sur mon fils ,un jour qu’il a débarqué dans le séjour en criant ,l’épée à la main "je suis la princesse d’Euphor !".Sans mon avis,il est retourné de lui-même à ces chars,ses voitures et ses flingues.
      Cette élégante femme,en plus,nous gratifie de ce que devrait être un homme...comme si la sensibilité était incompatible avec la force,physique et morale.
      Je trouve les discussions à la fois délicieuses et désespérantes avec les cruches et j’ai bien cru que le sieur n’aurait pas pu allé jusqu’au bout de sa démonstration !
      Salutations


  • #2077395

    Excellent vidéo où celui qui prend le contre-pied (enfin !) de la doxa égalitariste homme/femme rappelle des évidences que n’importe qui peut vérifier. C’est le discours de formatage égalitaire et féministe qui est devenu un bréviaire dictatorial dangereux et au contenu faux de surcroit.

    Tous les historiens sérieux, qui font donc de la révision d’histoire (ce qui est leur mission), savent parfaitement que les femmes étaient très libres en occident au 18ème siècle en particulier mais pas seulement. Elles ont eu des responsabilités importantes aussi au cours de l’antiquité et pas seulement parmi les élites, également parmi les organisations sociales populaires.

    Comme le dit fort pertinemment le "contrevenant", c’est bien parce que les hommes étaient fort, physiquement et psychiquement, qu’ils ont permit au monde de survivre partout où la violence de l’existence ordinaire se manifeste. Et c’est parce que les femmes ont toujours eu une propension naturelle à sauvegarder la Vie (les gens) que les deux sexes ont collaboré naturellement et selon un ordre naturel évident.

    Montrez simplement aux partisans de l’égalitarisme, qui opte pour des métiers de déménageurs, de plombier, de constructeur, d’inventeur de choses complexes concrètes ? Réponse : les hommes. Qui s’oriente systématiquement vers le "développement personnel", les métiers du contact rassurant, du maternage sous toutes ses formes ? Réponse : les femmes.

    On ne verra jamais en plein hiver, ni ici ni en Scandinavie, des femmes juchées sur un échafaudage pour refaire une toiture ou nettoyer la façade de tours immenses. Et lorsqu’on en voit, c’est toujours dans les films ! c’est-à-dire la représentation artificielle d’une société artificielle voulue en réalité par des cerveaux dont le but est bien de neutraliser l’altérité naturelle... parce qu’un individu isolé, indéfini et sans identité est plus exploitable et utile au capitalisme dictatorial mondial. C’est ce que les partisans de l’égalitarisme et les post féministes ne veulent toujours pas comprendre.

    Réaliser que l’on s’est trompé pendant des années sur une théorie apprise et acquise comme "vérité" est l’attitude la plus difficile pour un humain, fut-il "moderne" et "civilisé". Se regarder dans un miroir un soir et reconnaître que l’on s’est trompé pendant des années exige une honnêteté et un courage que très peu de gens ont.

     

    • #2090060
      le 29/11/2018 par Michelly58
      L’égalité des sexes en Scandinavie

      Les femmes ont toujours eu le droit de vote, seulement elle n’avaient le droit de voter que pour des choses qui concernaient le quotidien.


  • #2077396
    le 08/11/2018 par Ifuckcharlie
    L’égalité des sexes en Scandinavie

    Si l’homme et la femme étaient égaux ils ne pourraient pas procréer . C’est la différence et la variété qui sont la marque de la nature , l’égalitarisme est contre nature , comme le féminisme et le communisme . Ce n’est que lorsque on voit l’âme spirituelle habitant le cœur de chacun comme différente des corps qu’elle revet , qu’on la perçoit comme partie intégrante de Dieu , Lui appartenant éternellement en tant que servante , qu’il est possible de voir tous les êtres de façon égale , tous étant dépendants et soumis aux lois de Dieu , et n’ayant d’autre refuge que Lui , même s’ils l’ignorent . Le sage voit d’un œil égal , le mendiant , l’érudit , la vache , le chien et le mangeur de chien . Il pose son regard sur tous avec bienveillance et compassion mais se tient a l’écart , il flotte tel un cygne immaculé sans jamais être mouillé, néanmoins il préfère les bassins d’eaux calmes au milieu des lotus plutôt que la compagnie des corbeaux ou des chiens , toujours a se battre pour des choses répugnantes .

     

    • #2077884
      le 08/11/2018 par Pitchou
      L’égalité des sexes en Scandinavie

      @Ifuckcharlie
      Si l’homme et la femme étaient égaux ils ne pourraient pas procréer .
      L’homme et la femme sont égaux.Vous en faites par votre discours deux êtres inégaux, avec votre affirmation en introduction. Dieu les a crées mâle et femelle afin que de leur union naisse leur semblable. Mais, tous deux sont responsables devant lui et devant leur société de leur genre à respecter car leur égalité dans la différence fera en sorte de vaincre le péril menaçant, de toute nature qu’il soit. Mais face à ce péril, le créateur nous a armés différemment avec des rôles complémentaires. Honnêtement, je m’arrête là, j’ai du mal à percevoir votre monde aux mille lotus.
      Merci E&R pour cette vidéo tellement parlante de l’impossibilité à démonter l’évidence à certaines féministes embourgeoisées.


  • #2077403
    le 08/11/2018 par GERARD R.
    L’égalité des sexes en Scandinavie

    À noter, la correction des participants, qui parlent chacun à leur tour, sans couper leurs interlocuteurs. Su ce plan-là, au moins, l’égalité en matière de bonne éducation est acquise et réciproque.

    Pascal Praud et bien d’autres saltimbanques du débat cacophonique télévisé, devraient en prendre de la graine...

     

    • #2077589
      le 08/11/2018 par Sébastien
      L’égalité des sexes en Scandinavie

      C’est également ce qui m’a frappé dans cet extrait : c’était du coup agréable à regarder et à écouter, et chacun a pu développer ces arguments sans entraves.

      On est loin des débats en France où c’est le cirque Pinder au bout de 30 secondes de "débat".


  • #2077411
    le 08/11/2018 par ricquet
    L’égalité des sexes en Scandinavie

    "le concept fallacieux d’égalité des sexes" est mal posé, car le sujet est relatif à la complémentarité entre les sexes. Ce qui sous entend que les lacunes de l’un devraient être la force de l’autre et qu’ensemble ils doivent trouver une synergie de complémentarité, chacun selon sa nature et des aptitudes (prédestinées ou pour le moins orientées vers un autre schéma, semble-t-il.)
    Pourquoi les opposer ?
    Bravo à la prestation pédagogique de l’homme interviewé dans laquelle il oppose l’ascendance sociologique et psychologique de la femme pour l’humain, alors que pour l’homme la primauté va à la chose et aux matériaux.
    D’où des différences induites (d’ordre structurel.)
    La synergie avec l’autre est le vrai sujet, alors que l’égalité entre les hommes mêmes restera une utopie, dans lequel les nantis dirigeront toujours les serviteurs...

    La femme a la chance d’être le complémentaire de l’homme, contrairement au serviteur avec son maître, (son employeur, son donneur d’ordres...)
    Le sujet, tel qu’il est traité consiste à mettre la charrue avant les bœufs pour sortir de route au premier virage.


  • #2077416
    le 08/11/2018 par Pépé le Moko
    L’égalité des sexes en Scandinavie

    " Les femmes ne sont pas égales aux hommes , elles sont meilleures ou pires !!! "

     

    • #2077486

      C’est exactement le contraire ! Les femmes sont statistiquement plus présentes au centre et les hommes bien plus aux extrémités (débiles profonds, délinquants, abrutis et génies divers et variés sont surtout des hommes). Plus que les hommes, les femmes sont dans la norme et c’est d’ailleurs la principale raison de leur bonnes performances scolaires au sein d’une institution extrêmement normative.

      Comme les faux-ministes victimaires misandres castrées jalouses et en fin de compte inconsciemment misogynes ne regardent que vers le haut (comme le révèle parfaitement le discours de cette prétendue égalitariste aux talons aiguilles ultra-hauts visant à compenser son complexe d’infériorité), elles en concluent "logiquement" (à partir de leur regard orienté) à la discrimination patriarcale.


    • #2077530
      le 08/11/2018 par Inuit
      L’égalité des sexes en Scandinavie

      D’accord avec zorg.
      Des études génétiques montrent que l’expression génétique est plus forte chez les gènes du père. Autrement dit, le mâle aura une plus grande influence sur le génome des enfants que la mère, cela est vrai pour les mammifères.
      D’autres études montrent aussi que les femmes ont un meilleur système immunitaire, sont mieux protégées contre les famines et les épidémies.
      Cela veut dire que le moteur de l’instabilité se trouve chez l’homme. S’il est fort, en bonne santé, il augmentera les chances de sa descendance d’être en bonne santé également, s’il ne l’est pas en revanche, sa descendance en pâtira d’avantage.

      Je vous laisse mettre en relation ces données avec les comportements de sélection sexuelle qui est chez l’animal ou chez l’homme essentiellement dirigé contre le sexe masculin.


  • #2077444
    le 08/11/2018 par France France
    L’égalité des sexes en Scandinavie

    Il suffit d’entendre la première phrase de la femme en présence et tout y est résumé, de la différence entre hommes et femmes. Cette femme la combat et espère la voir s’estomper jusqu’à disparaître. Le choix de ses mots même, cependant, prouvent le contraire.

    Hommes et femmes ne sont pas égaux et ne le seront jamais.


  • #2077448
    le 08/11/2018 par Démonarchie
    L’égalité des sexes en Scandinavie

    Même Staline laissait les gens avoir leurs propres rêves. Mais dans le totalitarisme mondialiste actuel, tout le monde doit avoir les mêmes rêves.
    Je crois que même Satan est choqué par le degré d’ignominie de l’époque.


  • #2077455
    le 08/11/2018 par Crux Fidelis
    L’égalité des sexes en Scandinavie

    Dans les années à venir, nous assisterons de plus en plus à cet électrochoc entre lois naturelles et idéologies ( sauf en France bien entendu car elle doit rester le pays le plus révolutionnaire d’entre tous ).
    Et par souci chronologique, il est intéressant de voir comment une société sans Dieu qui repose sur de faux principes révolutionnaires tels que le naturalisme et le libéralisme notamment, devient irrémédiablement contre-naturelle et contre toutes formes de libertés. " Parce que sans moi vous ne pouvez rien " disait Notre Seigneur.
    14-18 est un bel exemple de cette bascule naturelle, contre-naturelle ou comment un capitalisme sans limite, qui prônait une liberté de la presse jusqu’à la licence pratique ensuite une censure forcenée pour ses intérêts et cachait à l’arrière tout ce qui se passait dans les tranchées. Puis une liberté absolue des moeurs qui va jusqu’à détruire les familles et la vie, car il faut absolument forniquer et donc avorter. On fait de moins en moins l’amour mais on baise.
    C’est ce clivage entre verticalité et horizontalité qui sera intéressant et qu’à provoquer chez nous le vide masculin de la grande guerre et la déchristianisation de la société.
    La haine et la guerre de tous contre tous : La femme contre l’homme, l’enfant contre ses parents, le petit contre le grand, le fort contre le faible, le faible contre le fort, le gros contre le maigre, l’handicapé contre le valide etc etc... voilà le but de cette égalité. Dans cet orgueil et cette désobéissance permanente on ne peut voir que la patte du démon qui disait : " Je ne servirai pas " et celle de ses agents kabbalistes pour la damnation du plus grand nombre. Une machine infernale auto-destructrice mais si bien huilée... L’humilité et l’acceptation de sa juste place et de son rôle ne doit plus exister. D’ou cet esprit rebelle, revanchard, insatisfait, capricieux et bourgeois que la maçonnerie a si bien infusé dans les têtes. Comme lors du déluge, le nettoyage divin sera si puissant et si glorieux !

     

  • #2077460
    le 08/11/2018 par goy pride
    L’égalité des sexes en Scandinavie

    L’indigence intellectuelle de cette féministe face à Peterson est embarrassant !


  • #2077462

    Ce qui est quand même fascinant c’est que le type lui dit "voilà, c’est établi par la communauté scientifique depuis 25 ans", et sa seule réponse est "très bien on n’est juste pas d’accord". C’est comme s’il lui disait 2 + 2 = 4 et qu’elle lui disait avec un sourire condescendant "je ne suis pas d’accord, (dans mon imagination de pauvre gourde) 2 + 2 = 10, mais c’est pas grave, on peut quand même tous vivre ensemble"...
    Quelle tragédie que l’abrutissement des masses...


  • #2077467
    le 08/11/2018 par Leïla
    L’égalité des sexes en Scandinavie

    Un soir, au bureau, un préposé au nettoyage d origine maghrébine m a sorti : "tu sais quoi ma sœur ? Si les femmes n occupaient pas tous les emplois, les hommes auront plus accès au travail !". Une conviction qui a radicalement "déformaté" mon cerveau pollué par les faux combats des féminismes occidentales.

    Autrement , une question qui me vient directement à l esprit quand j entends les déclarations de la dame : comment un homme sans emploi peut-il séduire, "emballer", une meuf carriériste et imbue de sa personne ? Faut-il rester entre soi, alors ?

    Honnêtement, je préfère obéir à mon homme qu à une patronne castratricre. Car trop souvent, ces castratricres sont idiotes, hideuses et exécrables. Ne parlons de certaines qui n ont aucune once de féminité en elles. Certaines sont accompagnées d un prétendu "homme", d autres sont lesbiennes. Non franchement, sans façon les ordres et morales de ces épouvantes !

     

  • #2077476
    le 08/11/2018 par inference.deductive
    L’égalité des sexes en Scandinavie

    En bref, cela fait 25 ans que les féministes n’ont pas ouvert une revue scientifique...

    Pour des gens qui veulent apprendre aux petites filles à être ingénieur, c’est moyen comme exemple...

     

    • #2077507

      Bien vu ;)

      Pas mieux.


    • #2077542
      le 08/11/2018 par bofpwr
      L’égalité des sexes en Scandinavie

      Les féministes contemporaines ont inventé leur propre (pseudo)science : les Etudes de Genre. Pas besoin de la réalité "patriarcale" quand on peut inventer une (pseudo)réalité de remplacement qui valide ses préjugés (et ses objectifs politiques). Commode non ?

      La science raisonne, la pseudoscience rationalise... et les pauvres victimes de ce désastre académique finissent vendeuses à temps partiel au rayon viennoiserie des centres commerciaux des grandes villes pour pouvoir payer leur loyer. Seules celles issues des familles déjà intégrées aux cercles de pouvoir ont une place garantie de Chargée de Mission à l’Egalité des Chances, la Diversité et l’Inclusion dans la boîte de consulting de maman qui a comme client le conseil général, la mairie et le monopole local de la distribution de l’eau.


    • #2078654

      Excellent !
      Cette cruche dessert parfaitement la cause qu’elle prétend défendre.
      Mais au-delà de ça, la difficulté pour les authentiques réside dans cette possibilité de produire des gens comme cet homme pour savoir répondre au sophisme et à l’émotion ce qui, comme la vérité ne suffit pas à rallier les crédules, est loin d’être toujours le cas.


  • #2077479
    le 08/11/2018 par calal
    L’égalité des sexes en Scandinavie

    Le psy a tout a fait raison. Je vois des exemples autour de moi ou la fille est poussee par la mere, le garcon moins .Et comme les peres "traditionnellement" s’occupent moins de l’education, le garcon est "freine", ou plutot pas autant pousse a donner son max.Il faut que les peres veillent sur leurs garcons et leur transmettent leur "experience d’homme". D’ailleurs on voit qu’il y a un besoin que le "marche" est en train de combler : ex le courant des pick up artist,rochedy,le gars qui fait homme d’influence,delavier, les psys qui sortent des bouquins sur ce sujet,meme soral qqpart joue un peu ce role de "pere de substitution".

     

    • #2077583
      le 08/11/2018 par HappyRomanov
      L’égalité des sexes en Scandinavie

      Merci Calal pour ce commentaire très intelligent !

      En effet , depuis la fin de la seconde guerre mondiale on assiste à une destruction violente de la valeur paternel dans nos sociétés et à plus forte raison depuis les années 2000.

      Désormais, l’homme doit devenir une femme comme les autres en somme , sinon c’est un oppresseur ...

      L’urgence est donc de rétablir cette valeur au plus vite et de l’inculquer à nos fils pour qu’ils puissent la transmettre a leur tour ,etc ... Mais , car il y’a un mais , comment nos générations qui ont grandi avec des pères dévirilisé de force pour la plupart , peuvent se réapproprier une valeur qui s’est perdue dans le temps ? A nous de faire l’effort et de nous entraider.
      Un peu, d’une certaine façon , le travail de Soral qui a un coté "paternaliste" bien placé , pas dans le sens novlangue du mot.


    • #2077897

      Tout à fait.
      Je peux témoigner que si mon père ne m’avait pas poussé et aider dans mes études, je n’aurais pas le niveau social que j’ai maintenant. Et je lui en suis parfaitement reconnaissant, malgré ces quelques douloureux moments que j’ai parfois vécus.


  • #2077489
    le 08/11/2018 par Klaus Askolochvitz
    L’égalité des sexes en Scandinavie

    Cette femme n’a VRAIMENT pas le niveau. C’est affligeant.
    Je soupçonne Peterson d’en être tout à fait conscient, et désolé.
    Espérons que les téléspectateurs l’auront, eux.


  • #2077494

    Pour une parfaite egalité des sexes et que l’homme ne puisse plus violer la femme avec son pénis la seule solution est de couper le sexe des hommes à la naissance.
    Effectivement toute pénétration est une sorte de viol jamais totalement consenti.
    Il suffit ensuite de faire des pma en masse pour faire naitre des enfants eprouvettes qui auront de préférence des parents homoparentaux ainsi nous aurons enfin une parfaite égalité entre les sexes.Au lieu de cette société primitive immonde ou l’homme et la femme s’acouplent comme des animaux.


  • #2077514

    Je donne des hormones males a ma fille de 3 ans elle choisira son sexe plus tard...
    Ca nous pend au nez...


  • #2077521
    le 08/11/2018 par Robin THIEBAULT
    L’égalité des sexes en Scandinavie

    Jordan Peterson sur E&R, merveilleux !
    Il gagne à être connu, ses développements sur l’œuvre de Jung, l’intégration de l’ombre notamment, sont passionnants. Clean your room !

     

    • #2077669
      le 08/11/2018 par lecteur Soralien
      L’égalité des sexes en Scandinavie

      +1
      je rêve d’un débat entre lui et Soral.
      Pour infos, il se bat contre un féminisme ultra virulent (Canada et US).


    • #2077670

      C’est vrai. Le monde anglo-saxon nous submerge systématiquement de ses merdes : le rap, le cinéma hollywoodien, la restauration rapide, les réseaux sociaux ou les grotesques et dangereuses lubies lgbtq pour ne prendre que quelques exemples. Alors il faut aussi reconnaître quand il réussit à produire quelque chose de qualité. Ou simplement de sain. Peterson, dont l’énorme succès est mérité ( plus de 2 millions de son dernier livre vendus à ce jour ), est ce qui est arrivé de mieux au courant conservateur, voire réactionnaire, depuis sans doute 30 ou 40 ans, en exposant les mensonges "de gauche" et les manipulations "sociétales" qui s’étaient imposés à tout le monde via les médias. Ces vendus, soit dit en passant, que nous payons aujourd’hui, via les aides à la presse, pour qu’ils nous crachent régulièrement à la figure...


    • #2077768
      le 08/11/2018 par gallier2
      L’égalité des sexes en Scandinavie

      Le gros problème avec Peterson est qu’il est complètement aveuglé quand il s’agit des causes profondes et historiques. Il est anti-anti-sémite comme ce n’est pas possible.
      Il s’est juré de combattre le tribalisme mais n’est pas capable de voir les champions du tribalisme.
      Sa vision historique de l’Allemagne nazi et de l’URSS est mainstream au possible.


    • #2077779
      le 08/11/2018 par Titus
      L’égalité des sexes en Scandinavie

      @gallier2



      Le gros problème avec Peterson est qu’il est complètement aveuglé quand il s’agit des causes profondes et historiques.




      C’est vrai, mais comme ce n’est pas son sujet (c’est un psychologue), ce n’est pas très grave.


    • #2077985
      le 09/11/2018 par gallier2
      L’égalité des sexes en Scandinavie

      Quand il se cantonne à la psychologie ce n’est effectivement pas grave ; le soucis, c’est qu’il n’arrête pas de sortir de son domaine et qu’il parle des mécanismes qui mênent à la dictatures qui sont selon lui le nazisme et le communisme, sans chercher plus loin.
      Dans sa dernière entrevue avec le Dr.Oz, c’en était d’ailleurs tellement pénible que j’ai arrêté l’écoute après 15 minutes (j’en reprendrai l’écoute, c’est sûr, car il y a certainement des choses intéressantes ensuite).


  • #2077552
    le 08/11/2018 par Seifeldiin
    L’égalité des sexes en Scandinavie

    Je trouve le niveau de courtoisie, d’écoute et le contexte général du débat bien au delà de ce que l’on peut voir (subir ?) en France depuis des années.
    Même la féministe de service me semble bien plus pondérée et respectueuse du discours du psy (faute d’arguments valables bien entendu) que les habituelles têtes à claques hystériques qu’on nous sert à longueur de temps chez nous ou des ersatz d’hommes défenseurs acharnés de la sacro sainte parité complètement ravagés psychiquement ("je ne suis pas un homme !").

     

    • #2077655

      Vous êtes rude l’ami ! Finky, chez nous, est très respectueux de la parole d’autrui surtout quand il est interrompu en plein discours.


  • #2077564
    le 08/11/2018 par théo
    L’égalité des sexes en Scandinavie

    Pour être en opposition dans le débat , ces deux interlocuteurs ne relèvent pas moins de la même idéologie libérale individualiste ; la blonde "dirigeante " veut éduquer ses filles à être des "chefs de file " caressant les mêmes rêves que les garçons " : être patronnes , dirigeantes , première ministre de suède . . . quant au psy il pourfend le féminisme comme étant un frein pour les hommes dans la compétition en générant des hommes faibles "ce qui est aussi mauvais pour les femmes " "car s ’affirmer , entreprendre pour les hommes , c ’est ( selon les féministes )manifester le pouvoir tyrannique qui opprime les femmes depuis 2000 ans " .Les deux donc ont les mêmes valeurs darwinistes et du chacun pour soi , sauf que la féministe est l ’idiote utile d ’une certaine communauté d ’élite (et de son ingénierie sociale avec invasion de masse . . .) qui veut en plus du libéralisme un avantage compétitif pour les siens et siennes : la division des peuples dans des luttes stériles , stupides ou chacun s ’affaiblit ( guerre de tous contre tous ) en affaiblissant son groupe , sa nation ; et que triomphe un groupe . Bref les deux débatteurs jouent la même comédie pour mieux nous duper .

     

    • #2077574
      le 08/11/2018 par Raoul C.
      L’égalité des sexes en Scandinavie

      "Les deux donc ont les mêmes valeurs darwinistes et du chacun pour soi "
      Euh, Peterson insiste sur la collaboration des sexes même si on est égoïste et il pourfend notre propension à la bêtise et à la malveillance.


    • #2077864
      le 08/11/2018 par ProcusteMeurtàlaFin
      L’égalité des sexes en Scandinavie

      Partie 1/2

      Je réponds à votre message, parce que c’est celui qui me semble le plus proche de ce que je me suis dit en regardant la vidéo.

      Je devrais peut-être regarder toute l’émission dont cet extrait est tiré, mais je ne pense pas que le concept d’égalité des sexes y ait été défini – même Peterson le demande –, et finalement ce débat n’a aucun sens, les postulats censés s’opposer ne sont pas clairs.

      En les écoutant, j’ai eu l’impression qu’ils racontaient un monde où les hommes et les femmes vivaient séparément, dans une répartition totalement homosexuelle de l’espèce humaine : c’est l’aboutissement de leur raisonnement né et contenu dans la structure capitaliste, un véritable artéfact de leur « recherche » d’épanouissement dans un modèle qui ne le permet pas.

      À certains commentateurs : ne tombez pas dans le piège de la caricature en proclamant que la femme rejette la science…
      Dans la psychologie, la pseudo-science se mêle à l’idée de science ; si vous vous appuyez sur ce domaine, vous jouez avec le feu.
      Peterson parle des tests de personnalité comme quelque chose de fiable et de scientifique ; ils sont tous basés sur des écoles de pensée qui refuse la contradiction. Ce n’est pas de la science, dans le sens noble du terme, dans le sens de recherche de la vérité de la nature.
      L’étude statistique (analyse factorielle) est un des versants scientifiques de la psychologie mondiale, mais le noyau, le substrat de cette psychologie n’a rien de scientifique, c’est une croyance.
      Il suffit de se pencher un peu sur les tests psychométriques, notamment les questionnaires, pour comprendre qu’on n’y ait pas du tout, mais alors pas du tout ! Les pathologies psychiatriques les plus lourdes ne sont jamais diagnostiquées à l’aide de mesures scientifiques, de tests en laboratoire, ceci est bon uniquement pour la recherche, pour la psychopathologie expérimentale.
      Mais voilà, entre recherche et pratique clinique, il y a un chaînon manquant, et le trou est comblé par une croyance.


    • #2077875
      le 08/11/2018 par ProcusteMeurtàlaFin
      L’égalité des sexes en Scandinavie

      Partie 2/2

      Tout est empirique – dans le sens le plus péjoratif qui soit –, encore actuellement, ce sont des modèles non-scientifiques qui permettent de vous diagnostiquer comme schizophrène par exemple.
      Alors, lorsqu’on sait le lien théorique qui existe entre la structure de la personnalité et le spectre de la schizophrénie – ou devrais-je dire, les schizophrénies –, on comprend vite que si la science ne permet pas de prouver et d’expliquer que quelqu’un est dans ce spectre (pathologique), comment voulez-vous donner une quelconque valeur à des tests de personnalité censés déceler des manifestations autrement plus subtiles qui composent nos personnalités en tant qu’espèce ?

      Il faudrait que je me penche sur le sujet, c’est-à-dire lire les livres de ce Peterson pour comprendre la nature exacte de ces arguments, et les études psychologiques sur lesquelles il s’appuie ; en tous les cas, sur un de ses sites : understandmyself.com, il s’appuie sur le modèle des « Big Five »…
      Il faut savoir que le « Big Five » est utilisé dans beaucoup d’entretiens d’embauche ; nous sommes loin de l’exploration de l’esprit humain, le souci de la performance au travail est une des rentes de la psychologie mondiale… et je ne vais même pas parler des tests projectifs étant passés du monde pathologique au monde du travail.

      Il n’y a pas besoin de cette « psychologie » pour avoir raison face à quelqu’un qui veut que sa fille devienne PDG ou premier ministre…
      La dame amène le débat bien haut en parlant de rêves et d’espérances, mais finit par redescendre dans des préoccupations bien futiles comme le salaire ou le « prestige » politique : elle veut voir des gagnantes, c’est tout !
      Elle veut des gagnantes, mais qui dit gagnants dit perdants, et à un jeu qui nous est imposé ; ces gens voient la vie comme un Monopoly – d’autres comme un Risk… –, ils veulent les mêmes dés – pipés – pour tout le monde… Il faudra bien une fois renverser la table et montrer qu’il y a autre chose de possible… et s’occuper de ceux qui ont choisi les anciennes règles du jeu…
      C’est divertissant, mais on prend notre quotidien, notre époque, le système mondial comme une réalité naturelle… la réflexion sur la condition humaine est cruellement absente avec ce genre de chamailleries – chamailleries, c’est le mot-clé.


  • #2077571

    Cette femme n’a même pas conscience qu’elle valide expérimentalement l’idée qu’homme et femme n’ont pas une intelligence de même nature :
    - Peterson lui, met en avant des études statistiques pour relativiser des dogmes et des idées toutes faites ;
    - Elle, passe totalement à côté du sujet, rentre dans le sentiment et recrache par cœur les idées ambiantes.

     

    • #2077692
      le 08/11/2018 par TeddyTed
      L’égalité des sexes en Scandinavie

      C’est exactement ça. La femme en face de Peterson est dans une espèce de doctrine ambiante un peu bébête, tandis que Peterson est sur le terrain du pragmatisme, des statistiques et de la science. C’est à dire que cette jeune femme, par ses interventions un peu niaises et sa superficialité intellectuelle, valide par sa seule présence le propos de Peterson...
      Quant au présentateur, il n’a manifestement pas le niveau - lui non plus - pour espérer pousser Peterson dans ses retranchements.


    • #2077871
      le 08/11/2018 par Anonyme
      L’égalité des sexes en Scandinavie

      L’animateur est de bon niveau (e.g. Taddeï)
      S’il le pousse il va se faire laver comme beaucoup avant lui et il le sait, soit il est plutôt d’accord avec lui, et il a peur de se démasquer ; il avait trop à perdre sur un sujet extrêmement clivant dans ce coin du monde... d’habitude il est bien meilleur.


    • #2077889
      le 08/11/2018 par Raoul C
      L’égalité des sexes en Scandinavie

      Cette femme est une députée suédoise, ex-ministre... Annie Lööf.


  • #2077575
    le 08/11/2018 par sa majesté
    L’égalité des sexes en Scandinavie

    Certes, il fait un peu la une ce Peterson dans le monde de la dissidence anglophone mais je crains que vous allez vite déchanter.

     

    • #2077788
      le 08/11/2018 par Titus
      L’égalité des sexes en Scandinavie

      Je t’invite à lire le livre de Jordan Peterson "Twelve Rules for Life" et à me dire ce que tu crois qu’il va renier dans l’avenir pour nous faire déchanter. Rien ? Alors il n’y a aucune raison qu’il nous fasse déchanter. Jordan Peterson est en effet un psychologue, et pas un homme politique. Son champ d’expertise est restreint à la psychologie. Il ne faut pas en attendre plus, mais prendre ce qu’il offre, qui est de grande valeur.


    • #2077849
      le 08/11/2018 par C. G.
      L’égalité des sexes en Scandinavie

      @Titus, dans "12 Rules for Life", il s’exprime sur bien plus que sur la psychologie, notamment sur le Marxisme qu’il ne comprend pas. Cela dit, son approche de Jung est interessante.


    • #2077887
      le 08/11/2018 par Raoul C
      L’égalité des sexes en Scandinavie

      Au sujet du livre de Peterson (vendu à plus de 2.000.000 exemplaires), il est sorti chez Michel Lafon en français.


    • #2078255
      le 09/11/2018 par Robespierre
      L’égalité des sexes en Scandinavie

      « Que vous n’alliez déchanter », subjonctif dans la subordonnée complétant un verbe exprimant un sentiment, usage du « ne » explétif.

      « Que vous ne déchantiez » convient mieux que le futur périphrastique car le fait de « déchanter » est implicitement situé dans le futur. L’emploi du tour « aller + verbe à l’infinitif » aboutit donc à une sorte de pléonasme.

      Soit : « Je crains que vous ne déchantiez vite. »


  • #2077578
    le 08/11/2018 par Chuchemimb
    L’égalité des sexes en Scandinavie

    Il suffit d’aller visiter les pays scandinaves pour y voir à quel point on s’y emmerde. Et ces « avancées sociales » y sont pour beaucoup.


  • #2077585

    Je note que la féministe utilise les mots :
    "rêves" et "espoirs" pour les jeunes...
    Rien de très concret. Typiquement féminin...
    Et je suis une femme !! Elle est affligeante dans sa réflexion.

     

    • #2077665

      Si tu veux faire croire que t’es une femme, pense à changer ton pseudo (Paul) avant de valider ton commentaire...


    • #2077975
      le 09/11/2018 par Quéquette et Foufoune binaire
      L’égalité des sexes en Scandinavie

      @Seb
      Tu es trop binaire Seb , peut-être qu’aujourd’hui Paul se sent femme ou tout simplement Paul aujourd’hui veut être une femme ,est une femme, c’est son choix, arrêtes de faire ton mâle blanc


  • #2077590
    le 08/11/2018 par NoHope
    L’égalité des sexes en Scandinavie

    Contribution en 2 parties.

    Le féminisme actuel est une réponse stupide à des problèmes posés par des gens stupides. Les raisonnements stupides ont pour avantage la facilité :

    Il y a du racisme ? Il n’y a plus de race ni de couleur de peau ...
    Il y a des tensions religieuses ? Nions les religions et les valeurs positives qu’elles contiennent toutes...
    Il y a des différences homme/femme ? Nions les ! L’enfant étant un droit marchand lié à l’argent et non au sexe ...

    En réalité, ces réponses doctrinaires ont plus à voir avec le concept de punition collective.

    Le truc amusant, c’est l’idée développée par les féministes dans les pays progressistes du nord, que de faire jouer les petits garçons à la poupée, comme les filles, aiderait les jeunes hommes à mieux comprendre le rôle de la femme plus tard. Quand on ne s’intéresse qu’à la théorie et pas à la pratique, si tout le monde joue pareil c’est que tout le monde finira bien par penser pareil selon le bon vieux principe des mêmes causes qui engendrent les mêmes conséquences.

    Mais si on discute avec les enfants, on se rend compte qu’à quatre ans déjà, il y a une différence essentielle alors qu’ils jouent exactement à la même chose.

    La petite fille s’identifie à la poupée qu’elle manipule. Elle se voit faire ce qu’elle fait faire à la poupée. Et plusieurs poupées correspondent à des états d’esprit différents. Les unes pour être belles, d’autres pour s’imaginer avoir un comportement dans la société, et souvent une dans le lot qui rassure pour servir de doudou ou pour les moments tristes.

    Le petit garçon n’a pas la même approche. D’abord il passe du temps à détacher les différentes parties pour voir comment c’est fabriqué, comment tout ça peut bouger sans se séparer, donc pour en connaître les limites. Puis il attribue à chaque poupée une tâche bien précise, et quand il passe à la suivante, il maintient la cohérence d’action avec les autres. Bref, il gère le groupe d’un point de vue extérieur, comme un chef, sans s’identifier plus à une poupée que ce qu’il faut pour bien lui faire faire ce qu’il veut.

    Dans les pays du nord, le jeune homme devenu grand, s’il continue à gérer ses copines comme il gérait ses poupées, on lui dira qu’il n’a rien compris, qu’il traite les femmes comme des objets, qu’il est intrinsèquement mauvais, alors qu’il n’aura fait que reproduire le comportement pour lequel il a été pourtant encouragé et récompensé plus jeune.

     

    • #2077748
      le 08/11/2018 par Inuit
      L’égalité des sexes en Scandinavie

      Il y a de nombreuses expériences qui ont été faites où on échangeait les rôles de jeu des petites filles et petits garçons. Les filles se mettaient à dorloter leur camion et les garçons à maltraiter leur poupée.
      Dès les premières semaines de grossesse et l’enfance les hormones "féminines" ocytocine, estrogenes etc structurent le cerveau féminin et les hormones "mâles" en particulier la testostérone structurent le cerveau masculin.
      Les hormones "féminines" poussent les jeunes filles et plus tard les femmes à être empathiques, conciliantes, attachantes, sociables. La testostérone pousse les garçons et plus tard les hommes à comprendre, décortiquer les choses, rechercher la domination etc...


    • #2077882
      le 08/11/2018 par TowMig
      L’égalité des sexes en Scandinavie

      Ah mois ma fille elle a deux ans et je te garantie qu’elle dorlote pas les petites voitures avec lesquelles elle joue souvent.


  • #2077591
    le 08/11/2018 par NoHope
    L’égalité des sexes en Scandinavie

    Évidemment, l’exemple est un peu caricatural pour mieux faire comprendre l’idée, mais quelle est la conséquence de toutes ces théories qui veulent un individu indifférencié sur tous les axes discriminants pour un bonheur de fourmis formatée vers lequel il doit tendre ? Dans ces pays progressistes aux théories fumantes, le taux de suicide des jeunes est plutôt élevé.

    Mais ayons confiance, en Europe on a l’habitude de la connerie instituée comme système de pensée, la réponse des progressistes de pacotille est donc cousue de fil blanc : ces jeunes n’ont rien compris et si le féminisme échoue c’est qu’il faut d’urgence bien plus de féminisme !


  • #2077666
    le 08/11/2018 par Sloth
    L’égalité des sexes en Scandinavie

    Jordan Peterson + Scandinavie = Production de dissonance cognitive à l’état pur.


  • #2077675
    le 08/11/2018 par fafino
    L’égalité des sexes en Scandinavie

    les etudes montrent un resultat inverse. suprenant !


  • #2077706

    Judith Polgar a été manufacturé des la naissance pour devenir une joueuse d’échec de haut niveau.

    Sa plus grande fierté est d’avoir battu des hommes et elle ne s’est jamais enorgueilli d’avoir battu la moindre femme.

    Elle refuse aussi systématiquement de disputer la ligue feminine d’échec car selon elle, les femmes n’ont pas le niveau.

    Plus on essaye de démontrer quelque chose de faux (les femmes ont un grand intéret / compétence pour les échecs), plus ca se retourne contre elles.

     

    • #2078044
      le 09/11/2018 par Pascal
      L’égalité des sexes en Scandinavie

      oui, exact, elles sont mêmes trois soeurs. Judit, la cadette qui sera la plus forte (dans le top 10 mondial ) , Sofia et Susan (l’ainée)qui elle acceptera de jouer et gagner le titre féminin de championne du monde d’échecs.


  • #2077743
    le 08/11/2018 par PsyEco+
    L’égalité des sexes en Scandinavie

    J’ai lu avec attention les commentaires (brillants pour la plupart). N’étant pas un grand intellectuel, je me limiterai à quelques observations simples.
    Donc si j’ai bien compris, la Dame qui ne parle que de sa fille et qui veut lui donner des atouts de réussite, fait jouer son garçon à la poupée. Pauvre garçon.
    La différence entre un homme et une femme, dans le rapport homme/femme d’aujourd’hui, - hormis le côté social (de nos jours pas assez égalitaire) -, se joue sur le plan familial (le cercle de famille, le chef de famille), mais c’est aussi affaire de bite et le vagin. Cette femme, au lit, qui dit à son Mari défonce moi, va bien jusqu’au fond et autres encouragements (que tout couple normal, je veux dire composé d’un homme et d’une femme, connaît) se sent-elle dominante à ce moment là ? Aime-t-elle cette soumission passagère ou non ? Pense-t-elle à sa fille dans ces moments là ?
    Bref, l’égalité, je suis pour, totalement, mais dans certaines limites !

     

    • #2077830

      Elle dit a sa fille qu’elle peut devenir chef de file au lieu de lui demander ce qu’elle veut faire. La majorité des femmes ne sont ni ingénieur ni chef d’entreprise car elles n’ont aucun intérêt pour ce metier. Les garcons ne jouent pas a la poupée meme s’il y a des poupées autour d’eux car ils n’en voient pas l’intérêt. Bref elle veut formater la réalité a son idéologie et s’étonne que les faits la démentent.

      "Les faits se moquent de vos sentiments !


    • #2078102
      le 09/11/2018 par stephanedu49
      L’égalité des sexes en Scandinavie

      Désolé pour le mot que je vais écrire ,je suis de nature brut de décoffrage(j’ai 50balais),"merde",j’y es même pas pensé à ce que vous écrivez...effectivement,moi aussi je me pose la question pour cette femme.
      Merci,vos commentaires sont réalistes et normaux,cordialement.


  • #2077800
    le 08/11/2018 par Pamfli
    L’égalité des sexes en Scandinavie

    C’est de la faute des jeunes hommes : jadis j’ai traversé la Suède puis la Norvège jusqu’à Narvik, par Stockholm, Göteborg, Trondheim, les îles Lofoten... je n’avais jamais vu autant de jolies femmes simples et saines, parfois quadrilingues norvègien, suédois, anglais et d’un français parfait. Dans chaque patelin perdu, à chaque fois que nous nous arrêtions, nous en croisions une très jolie, véritable paradis pour un français.
    Le soir, dès 21h00, les jeunes norvégiens étaient tous torchés à la bière dans les bars, l’alcool était interdit de vente passé une certaine heure : en discothèque, les filles dansaient seules sur les pistes, pendant que les pochetrons beuglaient, se tenant bras d’ssus bras d’ssous, collés aux murs, aux poteaux...
    Dans la journée, nous les croisions pédalant sur leur vélo, mal fagotés comme des amerlos avec leur canne à pêche.
    Que pouvaient-elles faire avec une ménagerie pareille ?

     

    • #2090068
      le 29/11/2018 par Michelly58
      L’égalité des sexes en Scandinavie

      Regardez l’état de leur société et vous comprendrez pourquoi ils s’abstiennent de tout contact avec l’autre sex.


  • #2077829
    le 08/11/2018 par julot
    L’égalité des sexes en Scandinavie

    Débat intéressant mais partiel voir partial puisque tous les intervenants, en dehors de Jordan Peterson, sont plutôt voir complètement acquis à la prépondérance de la culture sur la nature en matière d’inégalités ou d’égalités des sexes.
    Il faut cependant les deux pour arriver à une harmonie propice à l’éclosion de la vie. Une culture trop éloignée de notre nature conduit au totalitarisme de la raison, alors qu’une nature dénuée de culture conduit à la tyrannie des émotions.
    Le potentiel de violence généré par ce désaccord reste le même, une fois dépassé l’illusion de la forme que l’on perçoit.
    Notre monde moderne s’applique tel un enfant capricieux redoutant la douloureuse frustration, d’apprendre sur sa propre nature qu’il feint de justifier en élaborant une culture qui le conforte dans son insatiable appétit de l’avoir.
    En d’autres termes j’oppose tout et son contraire afin de posséder plutôt que donner, avoir plutôt que d’être, d’être une femme plutôt qu’un homme et inversement afin d’atteindre une utopique et illusoire harmonie, aveuglé par la bougie du "progressisme" que l’on agite devant nos yeux grands fermés .

     

    • #2077952
      le 09/11/2018 par Inuit
      L’égalité des sexes en Scandinavie

      Effectivement le débat feministes/anti-feministes est en réalité un problème philosophique beaucoup plus profond qui oppose partisans de la nature contre ceux de la culture.
      L’approche traditionnaliste explique l’essentielle des choses par le déterminisme biologique et naturel. L’approche féministe, progressiste et moderne, dans la droite ligne des lumières, veut se soustraire du déterminisme par ego- je ne suis pas ce qui me constitue mais ce que je veux être. Je refuse d’être standardiser en tant que femme car je suis unique.
      On est dans la rébellion par pur orgueil egotique.


  • #2077931
    le 09/11/2018 par Nicolas
    L’égalité des sexes en Scandinavie

    Pas d’autres remarques que celles dites dans les commentaires précédents, à part peut être celle-ci : on parle anglais sur les plateaux en Suède ?

     

    • #2077954
      le 09/11/2018 par Raoul C
      L’égalité des sexes en Scandinavie

      C’est une émission suédo-norvégienne (audience combinée d’environ 2 millions de spectateurs) d,habitude c’est en une langue scandinave mais étant des peuples vassaux quand un anglophone vient ils parlent anglais sur le plateau, c’est alors sous-titré en suédois et en norvégien à la diffusion selon le pays.
      Mais leur anglais est hésitant notamment celui de la député et ex-ministre avec des fautes d’anglais (confusion de learn/teach) et l’emploi d’argot américain (« the kids in the hoods », vu trop de feuilletons amerloques à la télé !?)


  • #2077973
    le 09/11/2018 par Je Suis Paritaire
    L’égalité des sexes en Scandinavie

    Je serais curieux de savoir le taux de féminisation en Scandinavie chez les éboueurs, égoutiers, cantonniers, garagistes, couvreurs, cheminots, bref tous ces métiers que les méchants hommes interdisent aux femmes...


  • #2077990
    le 09/11/2018 par argiotalus
    L’égalité des sexes en Scandinavie

    les suedois ne sont plus habitués à entendre ,un tel discours , après cinquantes de bourrage de crane sur l’égalitarisme , jordan Peterson plombe leur théorie à la con, les sorties d’anna loof (femme politique suedoise) sur la volonté de faire joué les petits garçons à la poupée et les petites filles à la mécanique ne marche pas, chassez le naturel ,il revient au galop , n’en déplaise aux imbéciles adeptes des théories foireuses


  • #2077993

    "apprendre aux garçons à jouer à la poupée", cette connerie qu’on entend si souvent... et à laquelle je réponds taquin : apprendre à jouer c’est le début du fascisme car cela évince l’imagination. On n’apprend pas un enfant à jouer à la petite voiture. Cas concret pour toi la féministe : pose un transformers et une barbie sur une table et laisse le garçon choisir, ainsi tu verras ton monde s’écrouler car il ne tient qu’à une seule chose : ton illégitime autorité qui le contraint à subir tes choix au lieu de faire les siens. Paix et Patries.


  • #2078036
    le 09/11/2018 par Heron
    L’égalité des sexes en Scandinavie

    Un bon article de Julien Rochedy, qui précise bien les deux facteurs : biologique et culturel, qui caractérisent hommes et femmes, cette féministe ne retenant visiblement que le facteur culturel...
    https://ecolemajor.com/5066-2/


  • #2078048
    le 09/11/2018 par Chatov
    L’égalité des sexes en Scandinavie

    Voyons ce que signifie,selon les mathématiques,la négation des genres masculin et féminin dans l’univers des humains. Dans la branche de la logique mathématique,il existe une loi,dite loi de Morgan,qui dit : soient deux propositions quelconques,A et B,on a : ( nonA et nonB ) = ( nonA ou nonB ). Cela signifie,d’après cette loi mathématique,que la négation simultanée de A et B,revient strictement à nier A ou nier B.
    Appliquée aux humains,on a formellement ceci : si on désigne par A et B,respectivement les genres masculin et féminin,cela aboutit à la conclusion absurde suivante : la communauté humaine est réduite à un seul genre. Or,les règnes animal et végétal sont régis par la loi immuable de la complémentarité entre mâle et femelle. Donc,selon cette prétendue"égalité homme-femme,les humains ne sont ni animaux,ni même des végétaux...
    Au final,les chantres de cette inqualifiable"théorie",sont conduits à réduire l’humanité à un univers à un seul genre,c’est-à-dire à des fantômes qui s’apparentent plutôt à l’univers des diables.
    Une sagesse orientale dit : si tu es sans pudeur,fais ce que bon te semble.

     

    • #2078312
      le 09/11/2018 par Robespierre
      L’égalité des sexes en Scandinavie

      Le parenthésage est faux. non (A et B) n’est pas égal à (non A et non B) ; de même (non A ou non B) n’est pas identique à non (A ou B).

      non A et non B = non (A ou B), écrit plus formellement : ¬A ∧ ¬B = ¬(A ∨ B). D’un point de vue ensembliste : ∁A⋂∁B = ∁(A ⋃ B).

      Dès lors on peut se demander ¬A ∨ ¬B = ? En remplaçant A et B par ¬A et ¬B dans le membre de droite, on obtient ¬(¬A ∨ ¬B) = ¬¬A ∧ ¬¬B = A ∧ B ; il vient donc, puisque si deux propositions sont équivalentes leurs négations sont équivalentes, ¬¬(¬A ∨ ¬B) = ¬A ∨ ¬B = ¬(A ∧ B).

      On n’oubliera pas que la disjonction logique est inclusive.


  • #2078058
    le 09/11/2018 par Laura
    L’égalité des sexes en Scandinavie

    Certes on apprend pas à un enfant à jouer.
    Mais en lui achetant des voitures plutôt que des poupées depuis sa naissance, l’enfant garcon assimile vite qu’il est légitime pour lui de se diriger vers les voitures. Il y est par ailleurs invité par tous les packaging.
    Les petits garçons intègrent aussi très vite que cela est devalorisant pour eux d’être assimilé aux filles. Le fond du probleme se situe peut être la.

    Tout ce qui de pres ou de loin connoté féminin est dévalorisé.
    Les petits garçons grandissent leur identité en opposition au féminin ( ne fais pas ta fille, les filles c’est nul,ne pleure pas comme une fille ect)
    En opposition, et surtout en dénigrant.

    Ce qui est problématique pour les petites filles dans la construction de leur identité qui grandissent avec un gros manque de confiance en elles et l’impression qu’elles doivent toujours faire leur preuve tout en n’étant pas légitime à le faire.

    Malgré un féminisme apparent, là société est encore profondément patriarcale.

    Messieurs, mesdames, commençons déjà par valoriser les valeurs féminines au même titre que les valeurs masculines.
    Je pense sincerement que les choses s’apaiseraient naturellement .

     

    • #2078273
      le 09/11/2018 par bofpwr
      L’égalité des sexes en Scandinavie

      Un discours classique féministe des années 80.

      De nombreux travaux indiquent que même si on force les garçons à se conduire comme des filles, sitôt la pression relâchée le naturel reviens au galop, même au sein d’un environnement féminin. C’est valable aussi pour les filles.

      As-tu des enfants ? Essaye d’acheter une poupée à ton fils et observe le résultat... Ma mère (féministe hardcore) avait tenté le coup pour mes 7 ans, résultat : j’ai échangé la poupée à une voisine qui bavait d’envie dessus contre la permission de venir regarder Albator sur sa télé couleur (la notre était en noir et blanc).

      Batailles spatiales à coup de lasers > Barbie.

      Si tu me rétorque qu’il ne s’agit que d’une anecdote, je t’invite à lire l’ouvrage de Pinker "Comprendre la Nature Humaine", un peu daté mais toujours éclairant (tu comprendra pourquoi les garçons préfèrent World of Warcraft et les filles Facebook et Instagram).

      Les petits garçons aussi grandissent avec un manque de confiance en eux, est-ce que j’ai le droit d’accuser le féminisme ?

      Une société "profondément patriarcale" c’est par exemple l’arabie soudite, je ne vois pas vraiment de rapport avec la république française du XXIe siècle.

      Pour ce qui est de valoriser les valeurs féminines au même titre que les valeurs masculines, je ne vois pas en quoi ce n’est pas le cas, d’ailleurs j’ai plutôt l’impression que les valeurs féminines sont survalorisées dans les centres urbains denses (tu causes comme quelqu’un qui vit à la campagne).

      Les choses s’apaiseront naturellement quand certain(e)s cesseront de tribaliser les groupes humains sur des lignes essentialistes en vue d’une exploitation politique, et je ne pense pas qu’ils acceptent de le faire simplement en demandant gentiment.


    • #2078548
      le 10/11/2018 par Laura
      L’égalité des sexes en Scandinavie

      Nous n’avons aucun recul pour dire qu’un garçon serait naturellement répulsé par une poupée puisque nous baignons dans une culture très genrée où les jouets sont séparés par sexes (il n y a qu entrer dans un magasin de jouets pour le constater.)

      J’ai connu le contraire de vous, un petit garçon de trois ans qui demandait une poupée et dont les parents étaient embêtés (est il homosexuel ? Et autres stupidités du genre).


    • #2078721
      le 10/11/2018 par Charlotte aux Fraises
      L’égalité des sexes en Scandinavie

      Laura personnellement si on me disait que je suis trop masculine je ne prendrais pas ça pour un compliment… Les complexes ça se soignent. Quand vous parlez de patriarcat vous faites référence à l’Etat providence… ?


    • #2078764
      le 10/11/2018 par Laura
      L’égalité des sexes en Scandinavie

      Charlotte aux fraises,

      Je ne parle pas ici de complexes mais de construction d’identité.

      Je veux bien croire que "trop masculine" n’est pas un compliment pour une femme.

      Mais une petite fille avec un caractère trempé dit masculin ce sera toujours plus valorisant pour l’entourage qu un petit garçon avec un caractère dit féminin.

      Quand je parle de patriarcat je parle du fond et pas de la forme. Nous baignons encore dans un modèle patriarcal (valeurs masculines et féminines deséquilibrées, compétition, supériorité/ inferiorité, objectivation du corps des femmes)
      Le feminisme des femmes est une conséquence de ce déséquilibre. Et un mal nécessaire pour refaire la balance vers un nouvel équilibre dans le futur.
      Si l’homme n’avait pas fait de la différence un classement de valeur (superiorite/inferiorité) et n’avait pas dévalorisé l’autre sexe pour valoriser le sien, nous n’en serions pas la aujourd’hui.
      Il ne faut pas oublier que nous ne sommes pas que notre histoire personnelle, nous sommes aussi le fruit de notre culture et de nos ancêtres. Il faut du temps pour soigner les maux.


    • #2078771
      le 10/11/2018 par bofpwr
      L’égalité des sexes en Scandinavie

      @ Laura

      Clique

      J’insiste.


    • #2078838
      le 10/11/2018 par Charlotte aux Fraises
      L’égalité des sexes en Scandinavie

      Le problème c’est que vous rejetez la responsabilité sur les hommes alors que sont les femmes elles-mêmes qui dénigrent la féminité en général, (au lycée les filles en jupes se faisaient insulter par des filles, la femme au foyer dévalorisée et enviée à la fois inconsciemment…) si j’insiste c’est bel et bien un complexe. Mais c’est difficile d’admettre que les féministes sont rongées par la jalousie et les contradictions.
      d’ailleurs si les femmes étaient si indépendantes de nos elles n’auraient pas besoin de la Caf ou d’une pension après une séparation...


    • #2078862
      le 10/11/2018 par calal
      L’égalité des sexes en Scandinavie

      c’est sur qu’a 3 ou 4 dans 30m2,il vaut mieux que les enfants jouent a la poupee...


    • #2090073
      le 29/11/2018 par Michelly58
      L’égalité des sexes en Scandinavie

      Vous ne faites que projeter vos névroses et vos propres incertitudes sur des gosses qui se découvre à peine eux mêmes. Un enfant n’en a rien foutre de jouer avec un camion ou une poupée, il ira naturellement vers le jouet qui l’attire le plus.


  • #2078068
    le 09/11/2018 par Nicolas
    L’égalité des sexes en Scandinavie

    Je vais me permettre une reflexion misogyne, mais encore une fois, malheureusement, la femme ne veut pas entendre que les données scientifiques contredisent son ressenti. Elle préfère croire que savoir.
    On sent que le présentateur a lui aussi du mal avec l’idée qu’une augmentation de la liberté de choix entraîne une augmentation de la stéréotypisation des choix, néanmoins, il l’accepte, parce que c’est un fait prouvé.
    Il est vrai que c’est dur, extrêmement pénible même, lorsque des données scientifiques viennent ébranler une croyance, voir tout un système de pensé, néanmoins, la réalité, que l’on y croit ou pas, reste la réalité.
    Facts don’t care about feelings, comme on dit habituellement outre-atlantique.


  • #2078315
    le 09/11/2018 par Viktor Von Berg
    L’égalité des sexes en Scandinavie

    Des tordus de l’esprit créent un tribunal de "la bien-pensance" sur le sujet de l’égalité des sexes et un brave type y est convoqué pour s’expliquer sur des données scientifiques imparables. Trois abrutis contre un éclairé qui essaie de leur faire comprendre que les progrès techniques ont libéré en grande partie les femmes et que ces progrès sont dus aux hommes.
    C’est quand même un vrai cauchemar de voir qu’il faille toujours se justifier de faits qui tombent sous le bon sens.
    Tous ces débats de sodomiseurs de diptères sont en fait l’apanage de sociétés qui vivent dans le confort dont la majorité des emplois est dans le tertiaire et qui n’ont pas trop à se bouger pour gagner leur croûte alors qu’une grande partie de l’humanité doit "suer le burnous" pour survivre.
    Faut-il donc que ces "scandinaviens" se retrouvent explosés par une guerre nucléaire pour retourner au réel ?...


  • #2078476
    le 09/11/2018 par David
    L’égalité des sexes en Scandinavie

    La Suède ne pratique plus officiellement l’eugénisme ? Piteux donneurs de leçons...... Israël ne se gêne pas !


  • #2078539
    le 09/11/2018 par David
    L’égalité des sexes en Scandinavie

    Je suis allé à Stockholm récemment et je n’y ai pas vu de Vikings, mais des hommes efféminés. Et quand j’ai cherché les jeunes suédoises blondes et décompléxées de mes gros clichés de français, je me suis rendu compte qu’elles avaient toutes plus de 45 ans.... La Suède a vendu ses couilles il y a longtemps et a arrêté de faire des gosses. Résultat : une immigration sauvage encouragée qui déglingue tout le pays à grande vitesse et quelques féministes heureuses quand même d’avoir fait triompher leur idéologie nihiliste.

     

    • #2078936
      le 10/11/2018 par Pamfli
      L’égalité des sexes en Scandinavie

      @David je pense que c’est la conséquence de ce que j’ai pu constater à la fin des années 80 lire mon commentaire ci-dessus : des jeunes vikings picolant de la bière comme des trous par nostalgie de l’eau-de-vie de cidre originaire du Calvados.
      Ce peuple de grands guerriers était dégénéré par je ne sais quoi : la modernité ? A cette époque, les patelins norvégiens distants de plus de cent kilomètres étaient reliés par des pistes cyclables (aucune Annie Dingo poussive sur son Vélib’ mais des “vikings” suintant l’alcool), le tri des déchets était appliqué,.. L’écologie était un fait politique pas une déclamation théâtrale. Les jeunes filles étaient très bien instruites. J’ai passé 3,4 jours à Trondheim et ailleurs, des voitures circulant à 10km/h en ville, une priorité totale pour les piétons… un niveau de civisme impressionnant, un mélange de valeurs saines, traditionnelles et de très grande modernité : dans l’informatique, les ordinateurs fabriqués avec du bois fonctionnant avec des programmes au top de l’innovation (paradigme orientée objet) :
      « Simula (Simple universal language) a été créé en 1962 sous la dénomination Simula I par Ole-Johan Dahl et Kristen Nygaard à partir d’Algol 60. Le langage évolua en 1967 sous le nom de Simula 67 en implantant le premier le modèle de classe de Hoare (Record Class, Hoare 1965). Il est donc le premier langage à classes et donc le père de tous les langages à classes tels que Smalltalk, C++, Java, ou encore Eiffel. Il inspira Dan Ingalls dans la conception de Smalltalk qui introduisit la programmation orienté objet. »
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Simula
      Est-ce le déclin d’une haute civilisation occidentale par trop de confort matériel ? Trop fatiguée, déboussolée, déconstruite par le progrès, par cette course à la technologie qui n’inspire plus ? Chelou quand même tout ça.


  • #2090055
    le 29/11/2018 par Michelly58
    L’égalité des sexes en Scandinavie

    Le Soudanavie est devenu un paradis pour maquereau, efféminés, et harpies en tout en genre n’aspirant qu’à se faire dézinguer par tout les basanés de la planète. Jordan Peterson a beaucoup de patience, ça se vois que cette femme a honte de n’avoir pas de fils alors elle projette ses ambitions prévu initialement pour sa progéniture mâle sur sa fille. Elle fait trop référence à sa fille pour être honnête. Peterson est consterné par sa mentalité d’amazone castratrice, je pleins les petits suédois d’avoir à supporte les lubies de ses folles furieuses.


Commentaires suivants