Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

George Galloway ou l’antisionisme sous influence trotskyste

AteliER
Article initialement publié dans l'atelier E&R

Une équipe d’E&R a pu assister le 23 juillet dernier au « Bolivar Hall » de Londres à une conférence donnée par George Galloway sur l’offensive israélienne à Gaza. George Galloway est un député britannique de la Chambre des communes, membre du Parti du Respect et fervent défenseur de la cause palestinienne. Cette conférence a fait suite à sa présence répétée aux manifestations pour Gaza, qui ont eu lieu vendredi 11 et samedi 19 juillet devant l’ambassade d’Israël à Londres.

Le « Bolivar Hall » de Londres, salle de conférence rattachée à l’ambassade du Venezuela, fut fournie pour l’occasion par le chargé d’Affaires du Venezuela à Londres Álvaro Sánchez. Ce dernier a dans un premier temps tenu à rappeler le soutien total du gouvernement Maduro pour la cause palestinienne, qui a lancé une campagne « SOS Palestine » et appelé à une réunion d’urgence du Conseil des droits de l’homme des Nations unies visant à condamner les atrocités du régime israélien. Álvaro Sánchez a aussi rappelé que le défunt et ex-président Hugo Chávez stoppa toute relation diplomatique avec Israël à la suite de l’opération Plomb durci en 2009.

George Galloway prit ensuite la parole, commençant son discours par une « préparation du terrain » visant à se protéger de toute accusation d’antisémitisme. Il rappela qu’il s’agit bien là d’un combat antisioniste et « pas contre les juifs », tenant à mettre les choses au clair afin, selon lui, de ne pas donner du grain à moudre à ses opposants. D’après lui, il est injustifié de mettre sur le même plan les massacres de civils à Gaza et l’Holocauste, les pertes à Gaza se comptant seulement par milliers alors que l’Holocauste aurait fait des « millions et des millions de victimes ». Il ajouta qu’il est aussi abusif de faire un parallèle entre les nazis/Hitler et le gouvernement israélien/Netanyahu, l’idéologie nazie étant selon lui « l’idéologie la plus maléfique, la plus meurtrière, la plus génocidaire ayant jamais existé ». Il serait donc « grotesque » de faire un lien entre « les idées d’Hitler ou du fascisme et la monstruosité de Netanyahu et les actes de l’État israélien », reconnaissant tout de même que la situation à Gaza ressemble fortement au ghetto de Varsovie.

Une fois terminée cette « mise en garde » de près de 10 minutes, George Galloway put commencer à parler de la Palestine et de Gaza. Il rappela que 80 % des Gazaouis sont sans-emploi et vivent avec moins d’un dollar par jour, tandis que 80 % des enfants de Gaza sont sous-alimentés. Il expliqua ensuite que les accusations du gouvernement israélien contre le Hamas selon lesquelles il utiliserait des civils comme boucliers humains ne tiennent pas la route, la bande de Gaza étant un petit territoire sans aucun endroit où fuir ou se cacher. Puis il remarqua que malgré la très forte proportion de musulmans sunnites à Gaza, ce sont des pays chiites (la Syrie, l’Iran) qui soutiennent activement la résistance palestinienne, tandis que les pays arabes sunnites brillent par leur absence. George Galloway confirma ensuite que le Hamas n’a pas d’autre choix possible que de refuser le cessez-le-feu tant que celui-ci n’inclut pas la fin du siège de Gaza. Il ajouta qu’Israël a frappé Gaza à la suite de la formation d’un gouvernement d’unité nationale regroupant le Hamas et le Fatah, et ce afin de l’empêcher.

Des questions furent ensuite posées. Une personne présente lui demanda ce qu’il était possible de faire pour mettre fin à l’influence du lobby israélien aux États-Unis, responsable du soutien américain aux offensives israéliennes. George Galloway fournit alors une réponse surprenante, commençant par dire que la plupart des sionistes américains sont des chrétiens. S’il existe bien des chrétiens sionistes puissants aux États-Unis, un rapide coup d’œil à l’organigramme de l’AIPAC (l’organe central du lobby sioniste, ayant notamment la mainmise sur le Congrès) ne manquera pas de nuancer très fortement l’affirmation de Galloway... Selon lui, le président Obama aurait les mains libres et serait « l’homme le plus puissant de la planète » contrairement aux « théories selon lesquelles il ne serait qu’une marionnette » dans les mains de grandes puissances… On retrouve ici la thèse défendue par Noam Chomsky, selon laquelle les USA soutiennent Israël de manière totalement libre sans qu’un quelconque lobby n’influence en aucune manière leur politique étrangère.

George Galloway et son parti politique, le parti du Respect [1], ont formé depuis 2004 une alliance avec le parti trotskyste britannique du SWP (Socialist Workers Party) [2]. Le SWP fut fondé en 1950 par Tony Cliff, de son vrai nom Yigael Gluckstein [3]. Tony Cliff, né en 1917 d’une famille juive en Palestine, fut membre du groupe socialiste et sioniste Hashomer Hatzair, avant de devenir un militant trotskyste en 1933 et de basculer dans l’« antisionisme ». Le SWP est connu pour avoir organisé la campagne antifasciste de la fin des années 1970 via la création de l’« Anti-Nazi League » (« Ligue antinazie »), version britannique du réseau Ras l’front et des campagnes françaises de diabolisation de la droite nationaliste [4]. Associé un temps au jazzman et écrivain Gilad Atzmon, le SWP cessa toute relation avec ce dernier lorsqu’il commença à promouvoir les idées de l’écrivain antisioniste britannique Paul Eisen ou celles d’Israël Shamir, écrivain juif né en Israël et plus tard converti au christianisme orthodoxe [5].

La présence du SWP fut particulièrement évidente lors de cette conférence, un stand du parti étant placé à l’entrée de la salle et des tracts diffusés aux participants. Il est aisé de faire ici un parallèle avec l’encadrement de la mouvance antisioniste française par des partis trotskystes tels que le NPA ou LO. Comme le souligne l’écrivain Gilad Atzmon, l’échec de la lutte antisioniste trouve son origine dans la restriction et l’encadrement du débat par des organisations tribales judéo-centrées. La mouvance trotskyste, qui elle non plus ne compte pas que des chrétiens, cherche à « parrainer » les figures phares de l’antisionisme dans le but de limiter la portée réellement subversive de leur discours. Des discours comme celui de Gilad Atzmon, qui met l’accent sur le fait qu’une critique de l’État d’Israël qui refuserait d’analyser la barbarie de l’entité sioniste à la lumière de la culture juive et de l’histoire juive serait vouée à l’échec. Reste à espérer que George Galloway parviendra à se libérer un jour de ses parrains trotskystes…

 

La conférence (en anglais non-sous-titré) :

Voir aussi, sur E&R :

Approfondir le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

51 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Trotski était sioniste. Qu’attendre de ses adeptes ? Qu’ils fussent sionistes !

     

    • Trotsky n’était pas plus sioniste que toi mon pote. Envoie des preuves au lieu de balancer tes affirmations.
      Les véritables trotskystes (je ne parle pas de ceux qui se sont dit "trotskystes" à une époque et se sont empressé d’aller à la gamelle quand ils en ont eu l’occasion), ceux qui ont lu Trotsky et qui adhèrent à ses idées, sont pour le démantèlement de l’Etat d’Israël et la restitution de l’ensemble des terres volées par les israëliens au peuple palestinien.
      Si tu appelles ça du sionisme, alors oui, les trotskystes sont sionistes.
      Des gens comme Krivine ou Laguiller se disent trotskystes mais ne le sont pas. Besancenot n’est pas trotskyste et ne s’est jamais dit trotskyste.
      Arrêtez donc de hurler avec les loups et d’amalgamer les gens sans savoir, vous avez mieux à faire. Et surtout ça vous évitera d’insulter des gens dont vous ne connaissez rien


    • Appelons le par son vrai nom : Lev Bronstein


  • Merci E&R ,mais pour la vidéo,merci de penser que certains d’entre nous,(les anciens d’age),ne parlent pas forcement la langue de l’empire (ou s’en foutent).

     

  • Contrairement à ce que disent ce bonhomme et pas mal de "dissidents", les sionistes sont bien pires que les nationaux-socialistes. Jamais ces derniers n’ont publié d’appel au meurtre contre les juifs ou quiconque !


  • ce personnage m’écoeure , en France il serait au NPA

     

    • #918204

      Avant de l’imaginer en France essaye de le connaitre en grande-bretagne... L’imagination c’est facile, la connaissance elle demande du travail.


    • Un pro-iranien qui soutient la Syrie de Bachar al-Assad chez Besancenot ? Le NPA l’éjecterait vite fait comme il a été éjecté du parti travailliste anglais.


    • #919424
      le 01/08/2014 par Aiguiseur de guillotines
      George Galloway ou l’antisionisme sous influence trotskyste

      Mis a part les dix premieres minutes de pleurniche pour etre
      "politically correct" et 2 ou trois autres conneries et erreures historique
      George Galloway marche dans le bon sens et reste droit dans ses bottes.
      Apres ca, de droite, de gauche, n’est pas la question. Mème si je ne porte pas les gauchos dans mon coeur, il fonctione dans notre direction.
      Et n’oubliez pas une chose, George Galloway est a l’heure actuelle, en Angleterre, le seul politicien a prendre ce genre de positions politiques.
      Ne lui jetons pas la pierre, merci.


    • George Galloway n’est pas net. Mefiez vous de lui.


  • #917720

    Salut a tous de l’Angleterre,

    Juste un conseil : Mefiez vous de George Galloway. J’ai toujours des doutes sur lui. Trotskyste extreme et Antisioniste....Bizarre, bizarre. N’est ce pas ? Il defend les valeurs Bolcheviques qui sont des valeurs Sionistes. Et toutes ces precautions pour a peine denoncer les pires criminels de l’Humanitee....

    Ecoutez Gilad, devorez ses textes, buvez sa musique Jazz. Mais mefiez vous de Galloway

     

    • Louve, moi je suis communiste et je peux te dire que les "bolchéviks" n’étaient pas trotskistes. C’étaient des "menchéviks", qui ont fini par rallier le PC de l’URSS pour l’infilter et conduire la révolution populaire vers leurs fins ...


    • #918073
      le 30/07/2014 par TuMangesEtTuT’Ecrases
      George Galloway ou l’antisionisme sous influence trotskyste

      Je vis en Angleterre et n’ai rien a ajouter de plus... Méfiez vous de ce mec, vous pouvez tapez son nom et le retrouver sur Youtube lors de sa participation à "Big brother celebrity".... La messe est dite...


    • Méfiez vous d’ un(e) anglais(e) qui vous dit de vous méfier d’ un ECOSSAIS,

      - Arguments, des preuves "objectives" pour douter de monsieur Galloway, la haîne héréditaire et génétique de rosbeef envers écossais et irlandais ne peuvent suffir pour discréditer monsieur Galloway.
      - J’ ai écouté, la conférence et j’ ai entendu un homme cohérent, plein de bon sens et qui refuse de tomber dans le bla bla habituel : le complot juif pour diriger le monde.
      - Et oui monsieur Galloway a complètement raison quand il dit que : ".la majorité des sionistes aux USA sont des chrétiens..", raison à 100%, si Israel trouve un soutien dans l’ Eglise américaine ( les new born) c’est tout d’ abord d’ ordre religieux, ces adpetes croient dur comme fer qu’ israel est la maison de dieu et attende le retour du messih.

      .


    • #918231

      C’est comme si le bon sens anti-sioniste ne pouvez exister à gauche ? Roger Garaudy était de gauche, Alain Soral était communiste et anti-sioniste.
      .
      Cependant, il est vrai que Gilad Atmonz à bien raison consciemment ou inconsciemment de façon paradoxale certains anti-sionistes ont un rôle protecteur de la cause sioniste... Alors être allié à des anti-sionistes pas de problèmes... avoir une certaines méfiance ne fait pas de mal pour autant... mais le but ultime (la conclusion de l’article) est d’influencer ces antisionistes, de les forcer à entendre les avertissements de Gilad...


    • Le SWP a recemment fait face a une crise interne tres severe car un de leurs cadres dirigeants connu sous le sobriquet "Camarade Delta" a ete accuse par des militantes de viols, et la direction du parti l’a soutenu et a interdit qux militantes d’aller se plaindre a la police. Le SWP attaque l’Eglise Catholique pour "couvrir violeurs et pedophiles" mais cette organisation est elle meme coupable de cela !


    • Oui, merci. C’est bien le sens de l’avertissement de cet article.


    • #918487

      Salut a Tous,

      j’utilise le mot "mefiance" c’est pas un mot dur ou violent, mais c’est le mot le plus juste. Galloway a des positions tres nobles, quand il denonce l’hypocrisie de la politique immigrationiste, quand il refuse Israel et quand il supportait Saddam Hussein , mais Galloway un personage pas tres coherent. Sa participation a Big Brother comme vous dites....Que penser de cela ? Vous pensez quoi de vos politiciens Francais qui participent dans votre Big Brother sur les chaines de television Francaises ?

      Face a UKIP, Galloway a des arguments pas valables, et sa haine pour Farage est pas tres saine. Seul UKIP peut sauver notre nation, et Galloway sait tres bien cela. Il accuse les Chefs et les militants de UKIP a propos de " alcoolisme", c’est pas terrible comme arguments politique. Mister Farage aime Guiness (c’est clair), et alors ? Je suis sure que Jean Marie Lepen aime aussi les vins rouges exquis de France, c’est pas des arguments....Lorsque Galloway est bout de sa petite dialectique et que Monsieur ne trouve plus des arguments, il insulte.

      UKIP est sous une pression mediatique extraordinaire, une propaganda degueulasse depuis que nous gagnions les elections de EU et Monsieur Galloway profite de ces attaques pour tenir la tete de Farage sous l’eau pendant que les journaux noient UKIP dans les insultes . Les mots " raciste", "anti-Semite", " Nazi" sont ecrits a chaque ligne dans les journaux Anglais comme des petits stimulis de Pavlov. C’est pas noble, parce que UKIP doit vraiment se proteger pour gagner , respirer a nouveau et Monsieur Galloway tient sa tete sous l’eau. C’est petit....

      Je precise que je suis aussi capable de dire et ecrire des reproches a Farage, meme si je semble parfois comme un chien de garde de UKIP, je suis lucide.

      Post Script

      J’utilise le mot " Bolchevique" comme un "mot generique" pas comme un mot historique . En Angleterre nous avons pas une culture socialiste, nous ultilisons le mot " Bolchevique" avec ironie . Lorque nous parlons de Von Rompuy, Hollande , ou Barroso, nous utilisons le mot " Bolchevique" comme une petite blague qui precise notre position politique anti socialiste. Mais je veux bien parler des Mensheviks aussi....


    • #918509

      Méfiez vous d’ un(e) anglais(e) qui vous dit de vous méfier d’ un ECOSSAIS,





      Monsieur point d’interrogation " ?????"

      J’ai aucune haine pour l’Ecosse. Aucune. Je suis Nationaliste, pour la protection et l’unitee du Royaume Uni car c’est la dialectique de mon Coeur de femme Nationaliste. Ma postion sur l’Ecosse est la meme que Monsieur Farage. J’aime l’Ecosse, je suis souvent en Ecosse, mes amoureux sont souvent Ecossais, je pars meme acheter un apartment a Edinburgh en Septembre car je vivrai la bas quelques temps Et j’adore porter les mini Kilt ! Et j’aime aussi Haggis et Whisky...

      Bien a vous

      Une amie Rosbeef de Albion et Alba


    • @ Louve de france

      Je voudrais que vous m’ expliquez une petite choses :

      - Comment peut -on allier nationalisme et impérialisme à la fois ??, schizophrénie, un regard clinique s’ impose pour essayer de comprendre le cas, oxymore. Là je vous dis bravo. et comme dirait l’ envoyé de " natural law of the univers" Dieudo : au dessus c’est le soleil.
      - Nationaliste anglaise qui ne peut concevoir, ni accepter et soutenir le nationalisme écossais ou irlandais car faire l’ apologie du ROYAUME UNI c’est adhérer à l’ impérialisme.
      - Comme le dit l’ adage : " dit moi qui sont tes amis je te dirais qui tu es", qui finance notre cher Farage, tous les chemins mènent à Rome, on se rappelle de la pathétique sortie de madame Lepen " FN bouclier des juifs contre l’ islamisme" , des yeux doux à Wilders et Farage pour un éventuel groupe à Bruxelles( more money, money, money)
      - Avant de nous méfier des autres, méfions nous déjà de NOUS MEME, De l’ UMPS, en passant par le FN, le front de gauche, et tout ces nationalistes ils ont tous : SOMETHING TO SALE, et le but ultime est d’ arriver au pouvoir et de se partager les privilèges et de se couvrir entre voyous mutuellement le plus longtemps possible. Pour cette secte politicienne nous sommes tous des : Useless eaters.
      - Vouloir changer le monde : In THE BOXE, relève de la psychiatrie, l’ illusion de la pilule bleue ou rouge n’ est que l prolongement du MASS CONTROLE.
      - THEM AGAINST US : est la clef même du contrôle de masse.tant que l’ humain ne sortira de cette vision faussée des choses, les maîtres ont de beaux jours devant eux, comme le dit monsieur Icke David : PROBLEME-REACTION-SOLUTION.
      - Ecouter les autres c’est bien mais commencer à penser par SOI-MEME c’est mieux, chose très difficile car depuis notre naissance on nous apprend à recevoir des informations et d’ arrêter de penser. Cherches et tu trouveras et The thruth will set your free but first it will piss you off. Amon ou Amen.


    • J’ai assisté à une conférence de George Galloway à Montréal il y a quelques années. Il était venu à l’invitation d’un groupe qui cherchait à financer un navire d’aide pour Gaza. Tous les gens dans la salle ont pu constater qu’il était un tribun hors-pair doué d’un fort charisme.Cependant ce que j’ai surtout retenu de cette soirée c’est sa réponse à une question du public concernant les attentats du 11 septembre. Il a répondu en gros que la thèse de l’attentat sous faux-drapeau n’était qu’un délire conspirationniste et qu’il ne fallait pas perdre son temps avec ça.

      Une réponse que Caroline Fourest aurait pu donner.

      Disons que je trouve le type moins intéressant depuis que je connais les limites de son opposition au système.


    • #919204

      Pour Monsieur Point d’Interrogation " ?????" qui a probablement besoin de calme :

      George Galloway est fondamentalement et violamment CONTRE l’independence de l’Ecosse. Il refuse cette independence. Lisez les journaux Ecossais, faites vos enquetes et venez voyager chez nous. Galloway defend comme un homme, un vrai, sa position contre le "split" du Royaume Je constate que vous ne connaissez pas la difference entre Union Jack, et Saint George Cross. Chez moi , dans ma maison, il y les croix de St George et St Andrew. Jamais je ne votais Tony Blair, et je souris lorsque la France fait la morale a l’Angleterre sur son Imperialisme..Chacun a ses Falklands, chacun a sa Polynesie.
      Je ne suis pas une Elite, je suis une simple citoyenne, nationaliste et militante.

      Egalite et Reconciliation cher Point d’interrogation

      Bonne soiree, ou bonne journee a vous


    • @Louve de France

      Apparemment vous aimez l’ Ecosse plus que les écossais eux même, vous savez mille fois mieux ce qui est bon pour eux.

      - Monsieur Galloway n’est pas pour l’ indépendance de l’ Ecosse mais TRES TRES FAVORABLE à un REFERENDUM. Les écossais et autres ont été amené de force dans l’ empire impérialiste allemande oups je voulais dire britannique,mdrrr. Je ne serais pas surpris que chez la queen on parle allemand au détour d’ un cop of tea my dear,mdrrr.

      - Contre l’ indépendance mais favorable à un referendum, langage de politique pour dire j’ assure mes arrières comme ça j’ ai toujours une issue de secours. Pas étonnant que bientôt des bombes commencent à péter en Ecosse ( MI5-MI6)


  • « On retrouve ici la thèse défendue par Noam Chomsky, selon laquelle les USA soutiennent Israël de manière totalement libre sans qu’un quelconque lobby n’influence en aucune manière leur politique étrangère. »

    Bon totalement et en aucune manière c’est un peu énorme. Par contre moi aussi j’ai du mal à croire que ce serait Israel qui dirige les politiques des USA.

    Je crois plutot que Israel est bien utile aux politiques des USA. C’est un "rogue state" comme ils disent en anglais. Ils peuvent faire des choses que les USA ne pourraient pas toujours faire à cause des traités et parc’qu’ils sont bien plus sous les projecteurs. Par exemple lorsque Israel a bombardé les installations nucléaires en Syrie et en Irak ça a fait bien moin d’histoires que si ça avait été les ricains.

    Dans les B.D. d’Astérix ils montrent toujours l’aigle de César planté au milieu de la Gaule qui crée des fissures qui forment un genre de filet qui représente l’influence romaine. C’est un peu ce que fait Israel au Moyen Orient. En plus de diviser et déstabiliser toute cette partie du monde.

    On peut quand même se demander qui influence qui et envisager que les USA et Israel puissent avoir des interets communs. Par exemple pour l’attaque du USS Liberty y’en a qui croient que c’est Israel qui aurait manigancé tout ça pour impliquer les USA dans leur guerre. D’autre croient plutot que les USA voulaient un prétexte pour commencer plus tot ce qu’ils ont fait plus tard au Moyen Orient. Ou même les guerres en ce moment, sont-elles pour Israel ou bien les USA ne veulent-ils pas seulement controler cette région du monde.

    Par exemple vous remarquerez que les sionards en France sont presque tous pro-américains, europeistes, atlantistes, mondialistes ou même carrément des agents américains du genre Young Leaders ou pire.

    Bref je ne prétend pas tout comprendre et je ne dis pas que c’est impossible mais faut comprendre que les sionistes qui dirigeraient les USA c’est difficile à avaler pour bien des gens.

     

    • Bref je ne prétend pas tout comprendre et je ne dis pas que c’est impossible mais faut comprendre que les sionistes qui dirigeraient les USA c’est difficile à avaler pour bien des gens.

      Rien à foutre que ce soit "difficile à avaler", c’est la réalité. Réfère toi au bouquin de Walt et Mearsheimer pour voir comment un homme politique ricain voit INFAILLIBLEMENT sa carrière être détruite à la moindre opposition à Israël.

      Quel est l’intérêt des Américains de se mettre à dos tous le Moyen-Orient alors qu’ils sont lancés dans une confrontation planétaire contre l’axe Russie-Chine ? Quel est l’intérêt des Américains de donner un point d’accord entre chiites et sunnites au Moyen-Orient, au lieu de jouer de leurs divisions pour régner sur la région sans même déposer un seul soldat ? AUCUN

      Israël est stratégiquement, et même au niveau de la propagande morale américaine habituelle, un énorme problème pour les intérêts US, et rien d’autres.


    • @ MankindFalls ;

      J’ai passé des annees a croire les bobards pseudo-progressistes, a la Chomsky ; le "pauvre" Israel ne serait que le porte-avion, l’outil de la domination americaine, etc...., Jusqu’a la parution d’un livre remarquable, "The Israel lobby and US foreign policy", par Walt et Mearscheimer, qui prouve le contraire. C’est rigoureux, solide, argumente de maniere impeccable, et ca eclaire tout d’un jour nouveau : celui de la verite et de la logique. Cordialement.


    • #918278

      La réponse est simple :
      Noam Chomsky se trompe gravement et persiste dans son erreur. Pourquoi donc n’est ce pas ?

      ’US lawmakers forced to support Israel’ - Cynthia McKinney (postez par E.Chouard il y a plusieurs mois)
      https://www.youtube.com/watch?v=w1y...

      AS est bien plus pertinent sur cette question que Chomsky.


    • @MankindFails
      Je suis plutôt de votre avis.
      Les sionistes, les Franc maçons, la CIA qui dirigent les monde pour les uns, les musulmans qui "vaincront" par le ventre fécond de leurs femmes pour les autres, c’est du délire ou plutôt de la manipulation cérébrale. Je ne dis pas qu’il n’y a pas dans chaque catégorie un nombre d’individus qui en rêvent, et ce sont d’ailleurs ces individus qui servent à la propagande, mais dans la réalité chaque catégorie isolée n’a ni le pouvoir, ni les moyens d’accéder à leur ambition.
      Pour diriger le monde, il faut avoir dans sa poche, les autorités en place, monarques ou élus, et les militaires des pays. C’est à dire les lois et les forces armées.
      Pour pouvoir corrompre les autorités en plaçant "ses hommes" par élections ou en les remplaçant à l’aide de révolutions "spontanées" (c’est à dire en manipulant les groupuscules d’extrémistes opposants qui existent dans tous les régimes du monde), il faut de l’argent, beaucoup d’argent.
      Or je doute fort que nos milliardaires (les seuls qui aient ces moyens financiers) qui trônent chez les actionnaires des groupes financiers et industriels, ces 1% de la population mondiale à la tête des compagnies qui exploitent les ressources énergétiques et alimentaires de la planète et/ou la quasi totalité des crédits contractés par les occidentaux et les Etats, je doute fort qu’ils aient comme préoccupation principale, la création d’un Etat hébreux pour le bien-être des Juifs, la suprématie d’Allah sur la planète ou tout autre projet que celui d’augmenter leurs fortunes et leur pouvoir.
      Nous en sommes malheureusement encore et toujours à la "lutte des classes", mais en version mondialiste et nous sommes en train de la perdre.


    • un peu de réflexion que diable :
      qui dirige le monde et en premier lieu les USA ?
      la finance’ qui elle même tient aussi le militaro-industriel et toute l’économie.
      la finance est actuellement sioniste (alliance Wasp sionistes juifs sionistes, symbolisée par l’alliance Rockfeller Rotschild lors de la création de la FED)
      donc les USA soutiennent Israel.


    • Sans oublier l’AIPAC aux Etats-Unis, qui a, plus ou moins, le même rôle que le CRIF en France.


    • Le sionisme est une mouvance internationale qui tient entre ses mains la finance mondiale dont les états-unis et l’Europe. Il est impossible de réussir en politique aux US sans soutenir Israël, comme maintenant en France avec le CRIF.
      Mais Israël est le résultat du sionisme et pas l’inverse. Donc oui, les gouvernants des USA (qui ne sont pas l’ensemble des américains) se font manipuler (utiliser en fait), et leur puissance mise au service. Une minorité dirige un majorité aveugle et manipulée. Renseignez-vous sur le 11/09 il y a des surprises à la clef sur l’influence des services secrets israéliens dans cette affaire.


    • Je ne connais pas assez les positions de Chomsky sur le sionisme pour les défendre ou les critiquer. Les roles des uns et des autres ne sont pas si claires que ça et c’est une idée assez incroyable. Donc je dis seulement que ceux qui ne croient pas que les sionistes controlent les USA ne sont pas nécéssairement dans le coup ou même des idiots.

      Aussi je ne dis pas qu’Israel serait une victime dans cette histoire mais plutot un lieutenant vicieux qui a tout a gagner dans les politiques de son maitre.

      Ensuite bien des arguments sont des interpretations qui sont tout d’même discutables. Par exemple oui la plupart des banksters sont des juifs sionistes mais ça pourrait-être seulement parc’que les sionistes apatrides sans scrupules sont plus enclin à faire des banksters. Et si Israel est très important pour les politiques des USA n’est-il pas normal que pour prouver que tu seras un bon soldat il faut soutenir Israel ? Aussi les juifs sont très riches et influants aux USA, leurs lobby sont puissants et une grande partie de la population supporte Israel alors pourquoi un politicien américains critiquerait Israel envers et contre tous excepté par conviction ?

      Encore une fois je ne dis qu’on a tort de croire que les USA soient dirigé par les sionistes. Je ne dis pas non plus que ce n’est pas possible ou même démontrable. Je dis seulement que c’est difficile d’avoir des certitudes absolues sur un sujet aussi complexe. Moi-même y’a des trucs que je trouve louche. Comme quand on nous dit que l’assassinat de J.F.K. aurait été un coup d’état... Un coup par qui, les néo-cons ? Très sioniste tout ce beau monde, étrangement...

      @fred89 “Nous en sommes malheureusement encore et toujours à la "lutte des classes", mais en version mondialiste et nous sommes en train de la perdre.”

      Exactement ce que je crois. On nous ramène à la féodalité mais version moderne et Israel y gagnera le duché du Moyent-Orient pour ses bons services à la cause.

      @Raskol C’est déstabilisant un tel commentaire, je ne sais même pas par où commencer... Déja les USA détruisent tout ce qui peut faire de l’ombre à leur projet de domination mondiale depuis au moin la 2ème guerre. Que ce soit l’Amérique latine révolutionnaire, la Russie communiste, l’Asie communiste et maintenant le nationalisme Arabe. Ils ont tout à gagner dans les conflicts au Moyen Orient. Inutile de tout lister, le controle militaire, politique, idéologique et économique de la région c’est déjà énorme comme "interets".


  • Apparemment chez certains il vaut mieux etre sioniste de droite plutot qu’antisioniste de gauche. Je trouve cela etonnant.

     

  • Réponse à Bouboul :

    En 1940, Trotsky était conscient que seul un état juif pouvait sauver les Juifs de l’anéantissement.

    Trotsky. - Avant d’oublier - le parti devrait élaborer une sorte de plate-forme pour la question juive, un bilan de toute l’expérience du sionisme, avec la simple conclusion que le peuple juif ne peut se sauver que par la révolution socialiste. Je crois que nous pouvons avoir une importante influence à New York parmi les ouvriers de la confection.

    Gordon. - Qu’est-ce que vous proposeriez comme approche tactique ?

    Trotsky. - C’est autre chose. Je n’ai pas assez d’informations sur cette étape. D’abord il faut leur donner une perspective, critiquer tout leur passé, la tendance démocratique, etc. Établir pour eux que la révolution socialiste est l’unique solution le de la question juive. Si les ouvriers et paysans juifs revendiquaient un État indépendant, bien, mais ils ne l’ont pas obtenu sous la Grande-Bretagne. Mais, s’ils le veulent, le prolétariat peut le leur donner. Nous ne sommes pas pour, mais seule la classe ouvrière victorieuse peut le leur donner.

    http://www.marxists.org/francais/tr...

     

    • Si ces lignes sont tout ce que tu as trouvé pour démontrer que Trotsky était sioniste, alors dans ce cas je te laisse à tes certitudes.
      Evidemment, je ne te demande pas de faire amende honorable en déclarant quelquechose du genre "oups, ah oui, pardon je me trompais". Au lieu de cela, qui est certainement au delà de tes forces, recommence ta recherche sur google ("trotsky sionisme" ou un truc dans le genre), et documente-toi.
      Au moins ça pourra t’éviter de "balancer" des contre-vérités. Contre-vérités qui te viennent sincèrement et du fond du coeur, mais contre vérités quand même.
      Comme je l’ai écrit plus haut : "que de contorsions quand on veut faire coller les faits à ses propres certitudes". Arrêtez les contorsions les gars, ça ne sert à rien.


  • Quand est-ce que Olivier Berruyer enlevera la citation de ce pauvre type de N.Chomsky de la page d’accueil de son site ?


  • Quand un auditeur appelle à son émission en mentionnant que de nombreux juifs étaient communistes et trotskistes, Galloway le bannit pour toujours pour antisémitisme.
    http://www.youtube.com/watch?v=sKU7...


  • Vous êtes trop sévères, les gars ! Galloway, le soi-disant trotskiste, est pourtant un grand défenseur de la souveraineté des nations. C’est un antisioniste viscéral. C’est un pro-iranien dans l’âme qui soutient le Hezbollah et la Syrie de Bachar al-Assad contre les hordes djihadistes. Il est très critique à l’endroit du Hamas, de son aile politique pour avoir trahi l’axe de la résistance Téhéran-Damas. Donc, il est cohérent dans son combat antisioniste. Rien à voir avec l’imposture d’un Besancenot ou d’un Mélenchon. Certes, je regrette qu’il soit terrorisé par la propagande shoatique, qu’il éprouve le besoin d’affirmer qu’il n’est pas antisismique. Mais bon n’est pas Soral qui veut ! Cela ne veut pas dire pour autant que c’est un infiltré, un sous marin de l’ennemi ou je ne sais quoi, faut arrêter la parano, les gars ! L’antisionisme sous influence trotskiste c’est plutôt Tarik Ramadan.

    http://www.partiantisioniste.com/ac...

     

    • @ Infifada.
      J’ai suivi Galloway et je trouve que cet article ne fait rien de plus que chercher des poux sur la tête. Les anti sionistes ne sont pas obligés de ressembler à Gilad Atzmon.
      Sur chomsky j’ai pas encore vu de choses vraiment convaincantes.
      - Sur les comparaisons à ne pas faire c’est sûrement un moyen de faire passer la pilule, des moyens habiles


  • Il me semble qu’à une époque il était plus sérieux et faisait moins dans ce genre de pitoyable compromission. Je préfère encore quelqu’un qui fait le choix stratégique d’esquiver purement et simple cette problématique épineuse plutôt que de l’aborder en prenant de ridicules prétentions. Si on n’a pas les tripes d’aborder sérieusement un sujet il vaut mieux alors se la fermer ! Décevant !


  • #918273

    Salut.
    Je crois que c’est un peu plus compliqué. Même si j’ignorais les liens de Galloway avec le SWP.
    C’est un orateur hors pair et réellement au-dessus du lot. Chacune de ses interventions sont véritablement une mise au point radicale face à l’enfumage ou à la bêtise ambiante.
    Ennemi acharné de Blair/Bush, contre les guerres de l’empire, à l’initiative de plusieurs convois humanitaire vers Gaza, ... Il dit dans cette conférence, et ailleurs : "les israeliens ne sont pas nazis mais agissent comme des nazis". " Deux états côte à côte est une solution non viable ; un homme, une femme, un voix, pour un seul état démocratique, et ceux qui partiront, partiront", ... Il est aussi l’auteur d’une bio et l’ami de Fidel Castro, et défenseur virulent de l’héritage de Chavez. Chacun pourra apprécier sa rhétorique contre-accusatoire dans sa fameuse intervention dans une commission au congrès US, d’où ses interlocuteurs pleins de morgues sont ressortis rincés et humiliés. Ou celle encore face à la journaliste de Skynews, lors de l’attaque pathétique de Tsahal et la victoire du Hezbollah. Récemment, il a même quitté un débat d’avec un israelien, arguant qu’il pratique désormais le BDS systématique : "No recognition, No normalisation. Just Boycott, divestment and sanctions, until the Apartheid state is defeated."
    Donc effectivement, je crois que c’est compliqué de le soupçonner par association avec des Troskars. Union sans doute tactique et circonstanciel pour être élu. Mais bon à voir... D’après ce que j’ai lu, le SWP est un membre du parti Respect de Galloway et les relations sont plus que tortueuses depuis plusieurs années. Donc qui profitent de qui ?
    Les débats publics en politique sont plus nombreux, et plus ouverts au Royaume Uni qu’en France, grâce à l’empreinte aristocratique du "fair play" et du jeu oratoire.Il serait donc fort instructif qu’ER lui pose des questions frontalement et directement non ? Il est plutôt gourmand d’entretiens (d’aucun dirait extrêmement narcissique n’est ce pas ?), et ouvre le micro lors de son émission télé : "Comment" sur PressTV.
    Les combattants de cette qualité sont (très) rares. Ne nous trompons pas par des jugements hâtifs.

     

    • #919087

      Bonjour Ali de Montmartre,

      je vous salue de l’Angleterre.

      Je voulais remercier pour ce commentaire car vous apportez des vrais arguments pour defendre Galloway, vous ecrivez des nuances qui sont differents de nos " jugements hatifs", pour et contre. Je suis "mefiante" par rapport a lui a cause de son appartenance a des mouvements Trotskystes, en meme temps je dis que c’est fou et courageux pour appartenir a des mouvements communistes dans le Royaume Uni car c’est un pays ou nous detestons la culture communiste et gauchiste . Les "Bolcheviques" sont les ogres devoreurs de nos contes de fees lorsque j’etais une enfant. Une menace, des monstres...."Les Bolcheviques vont tout prendre, les Bolcheviques vont prendre nos maisons, nos comptes en banque....". ici nous considerons les socialistes et les gauchistes comme des voleurs, des hooligans.

      Mefiante mais, comme vous, je suis capable pour apprecier Galloway dans sa position claire contre la politique immigrationelle , anti Blair/ Bush, et surtout sa lute contre une independence de l’Ecosse. En effet, Monsieur Galloway dit que cet independence ruinera le pays Ecossais, et l’Anhgleterre devra reparer les pieces brisees du Royaume pendant un siecle. Je suis completement d’accord. Mais pourquoi il attaque UKIP avec autant de violence ? Il sait que UKIP peut gagner, il sait que UKIP peut sauver le Royaume...UKIP a le meme message anti immigrationel que SWP, alors pourquoi faire ce mal a UKIP pendant que le mainstream British entier noie UKIP dans des insultes et des degradations ? Une brutalitee extraordinaire dans la presse Anglaise contre UKIP, et Galloway ajoute la violence. Il veut sauver le Royaume oui ou non ? Il veut eviter ce independence , car il souhaite eviter cet independence, oui ou non ? Alors il doit laisser UKIP en paix. Seul UKIP peut faire quelque chose , meme si je regrette le divorce de UKIP avec le Front National de France, meme si je regrette les positions pas claires de UKIP sur Gaza.... Oui je regretted beaucoup et je suis decue de UKIP mais je reste militante et votante.


    • #925595

      @ Louve de France.
      De retour de Bretagne... Les critiques contre Galloway peuvent être intéressantes pour éclairer le personnage et son entourage. Narcissique, jouant l’allié des "minorités", la langue qui fourche parfois cf. Saddam Hussein ou Al Hassad (il aurait dû assumer de manière virile ses amitiés passées sans chercher l’excuse). Bon. N’est pas Alain Soral qui veut, et il est élu, éligible et brigue la mairie de Londres. Londres vaut bien une alliance conter nature avec les Troskards ?
      Sinon, UKIP, c’est une cerise sur un gâteau. Le problème de Nigel Farage est le même que King George Galloway en miroir : Cuba pour l’un, les USA pour l’autre. Deux paradis diamétralement indépassables. Ask Nigel about uncle Sam, and you’ll change your mind about him. Chère Louve, vous trouverez sur Youtube des échanges courtois entres ces deux personnes qui prouveront leur "fair play", leurs cultures, leurs réciproques estimes. UKIP, peut être comme le FN d’aujourd’hui, brille par son anti-système. Que leurs analyses nous convainquent qui ils sont réellement, et observons les limites qu’ils ne franchissent pas pour les connaitre tout à fait. Be seeing you.


  • Estrosi répétant comme un perroquet les propos de l’ambassadeur d’Israel, prétend que le Hamas se sert des gazaouis comme d’un bouclier humain pour cacher des armes - un peu comme Hitler s’était servi de la population de Dresde...


  • Critiquer Galloway et penser que MLP ferait mieux aujourd’hui ou demain au pouvoir est une gageure sans précédent !
    Je prefere de loin le premier à la seconde et aimerais voir dans ces colonnes une dénonciation de l’arnaque MLP. Du jour ou son père cassera sa pipe elle fera techouvah à yad vashem avec sa copine Geert Wilders pour le plus grand bien du système qui s’accommodera facilement d’elle du moment qu’elle préserve l’essentiel et obtempère avec les génuflexions qui s’imposent...Vaste farce !


  • L’anti-impérialisme émasculé des George Galloway et Noam Chomsky :

    - La politique étrangère US n’est pas sous influence sioniste, croire cela relève de la paranoïa...

    - Le 11-Septembre n’a rien d’un coup-monté, ne tombons pas dans un complotisme imbécile...

    Avec Chomsky et Galloway pas de réseaux d’influence ni de terreur fabriqué...Manifestez braves gauchistes, y’a rien à voir...

     

    • #919735

      - La politique étrangère US n’est pas sous influence sioniste, croire cela relève de la paranoïa...

      - Le 11-Septembre n’a rien d’un coup-monté, ne tombons pas dans un complotisme imbécile...

      Avec Chomsky et Galloway pas de réseaux d’influence ni de terreur fabriqué...Manifestez braves gauchistes, y’a rien à voir...



      Ah ah ah ! Je riais beaucoup de votre ironie sur Chomsky et Galloway. Vous avez raison. Ces deux hommes ont certainement des positions tout a fait nobles, mais comme vous dites, leur dialectique ne va pas au bout. 11 Septembre ? Un attentat normal dans des conditions et un context normal....Pour un monde nouveau et sanglant.

      C’est mon reproche a Galloway et a Chomsky. Ils osent pas aller au bout. Quand Galloway lorsque critique avec force et violence la politique immigrationiste de nos gouvernements, il ne va pas au bout de la reflexion. Jamais il dit que l’immigration est la chair a canon du Sionisme. Il ya quelque chose frustrant chez lui, quelque chose qui manque. Comme si Galloway avait peur de parler.


  • #920017

    D’après lui, il est injustifié de mettre sur le même plan les massacres de civils à Gaza et l’Holocauste, les pertes à Gaza se comptant seulement par milliers alors que l’Holocauste aurait fait des « millions et des millions de victimes ». Il ajouta qu’il est aussi abusif de faire un parallèle entre les nazis/Hitler et le gouvernement israélien/Netanyahu, l’idéologie nazie étant selon lui « l’idéologie la plus maléfique, la plus meurtrière, la plus génocidaire ayant jamais existé ». Il serait donc « grotesque » de faire un lien entre « les idées d’Hitler ou du fascisme et la monstruosité de Netanyahu et les actes de l’État israélien », reconnaissant tout de même que la situation à Gaza ressemble fortement au ghetto de Varsovie.



    10 minutes de Point Godwin...on a compris le reste c’est de la merde


  • George Galloway a un franc-parler hors pair. Il ne se laisse pas démonter, il a un fin nez et est bien rodé il le sent dès qu’il y a un sioniste se prétendant chrétien pour servir la cause d’Israel, il lui cloue le bec avec des ARGUMENTS et non du chantage (émission radio). C’est un homme qui n’a peur de personne et qui ne fait pas de cinéma pour rester en politique.


Afficher les commentaires suivants