Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Gilets jaunes, Acte XXXIV : péages gratuits, opération plage et Tour de France

Alors que les mobilisations urbaines du samedi faiblissent, des Gilets jaunes multiplient les opérations ciblées et locales. Pour l’acte 34, certains d’entre eux ont adapté leur mode d’action à la saison.

 

Paris, Toulouse, Nantes... Pour leur acte 34, plusieurs villes ont accueilli des rassemblements de Gilets jaunes, réunissant au total quelques milliers de participants en France. Outre ces manifestations urbaines désormais plus modestes, des Gilets jaunes ont mené ce 6 juillet des actions locales plus originales à travers l’Hexagone, et parfois même au-delà de ses frontières.

 

« Péages gratuits » pour les vacances

Particulièrement prisées depuis les débuts du mouvement, des opérations « péage gratuit » ont été organisées sur plusieurs postes de péage autoroutier ce 6 juillet. « Barrières ouvertes, c’est départ en vacances », explique par exemple une participante de l’action menée de bon matin aux abords de Chignin (Savoie), dans une publication sur Facebook.

Dans le Calvados, une opération réunissant quelques dizaines de Gilets jaunes au poste de péage de Dozulé, non loin de Caen, a provoqué l’intervention des forces de l’ordre en début de matinée, selon une vidéo postée sur les réseaux sociaux. Au nord de la ville d’Annecy (Haute-Savoie), d’autres manifestants auraient investi le poste de péage d’Allonzier-la-Caille, selon une publication de Gilets jaunes sur les réseaux sociaux.

 

 

En décembre dernier, après des opérations similaires de la part des Gilets jaunes, Vinci avait suscité une polémique en annonçant qu’il voulait faire payer les automobilistes passés gratuitement, avant d’y renoncer.

 

Des Gilets jaunes à la plage

Dans le département de l’Hérault, une cinquantaine de Gilets jaunes se sont mobilisés sur la plage de Carnon, près de Montpellier, afin de sensibiliser les vacanciers à leurs revendications. Les participants ont notamment pris contact avec les plagistes lors d’une distribution de tracts et d’un ramassage des déchets, comme le montre un reportage de France 3.

 

 

« Et le peuple pédale dans la misère » : banderole à Bruxelles pour le Tour de France

En Belgique, des Gilets jaunes ont profité du départ du Tour de France pour déployer une banderole au niveau d’un pont bruxellois dominant un point de passage de la première étape des cyclistes. « Et le peuple pédale dans la misère », pouvait-on lire sur la bannière longue de plusieurs mètres.

 

 

Coûts des déplacements, risques liés aux situations qui dégénèrent, fatigue physique, revendications ignorées, départs en vacances... Si la participation aux manifestations urbaines a manifestement pâti de l’accumulation de facteurs peu favorables à la mobilisation, les Gilets jaunes semblent tester des alternatives pour perpétuer leur lutte.

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

42 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Je ne sais pas si ce genre d’action répétée, aux péages, est opportune. Car les Français qui partent en vacances, c’est qu’ils en ont les moyens, du moins en général.

    Or, alors que le mouvement s’essouffle et que la plupart des Français se désintéressent de leurs congénères les plus précarisés, ce sont ces derniers, qui viennent contribuer au pouvoir d’achat des plus aisés, en leur faisant épargner quelques dizaines d’euros de péage. C’est un peu comme si la solidarité marchait à rebours. Je vous avoue que je suis assez perplexe, sur le bien fondé de ces initiatives. Mais je peux me tromper, évidemment.

     

    Répondre à ce message

    • c’est vrais, mais convenons que vinci n’en profitera pas, c’est déjà ça

      quant aux "riches" d’aujourd’hui, ce ne sont que les déclassés de demain, qui, lorsque cela arrivera pourrons se faire appeler "aisés de la veille"(*) , sur un cv , sur un malentendu, cela peut marcher

      (*) lorsqu’il fut promu général, certains généraux taquins affublèrent CdeG du surnom de " colonel de la veille"

       
    • vous vous êtes encore dans la pleurniche sociétale : les pôvres, les pôvres qui ne prennent même pas l’autoroute. les pauvres ultra assistés, ne sont pas de notre côté. le vrai problème c’est la petite classe moyenne qui faut sauver et convaincre de nous rejoindre, celle qui fait tourner le pays et qui est en train d’être écrasée sous les taxes. celle là elle a encore de la dignité et du mordant. les GJs c’est plus des gens actifs que des punks à chien. (Tiens, avant hier matin on s’est fait défoncer et brûler notre cabane du rond point par des racailles ultra pôvres de la cité la plus proche (parce qu’ ils en ont ras le bol des GJs qu’ils ont dit).

       
    • Ils en ont les moyens... mais ne sont pas riches pour autant.
      Les GJ doivent s’attaquer aux riches non méritants, ceux qui tiennent leur richesse de leurs connivences avec l’Etat et/ou avc le pouvoir financier. Un entrepreneur qui a réussi en prenant des risques n’est pas critiquable.
      Le pouvoir cherche justement à détourner la colère des GJ de ceux-là poir la diriger vers la classe moyenne supérieure. Diviser pour régner...

       
    • Prendre l’autoroute pour aller voir famille ou amis le w.end ne fait pas de moi un riche,et économiser 50 euros sur le trajet est tjrs intéressant.

      Aller 15 jours en vacances pour que ses mômes voient la mer ne fait pas d’un travailleur un riche, surtout quand celui-ci bosse toute l’année pour payer ses factures et offrir 2 semaines de soleil à ses gamins.
      A en lire certains ici, ,soit on a le frigo vide le 15 du mois ,soit on est un nanti car on peut prendre sa voiture, il faut relativiser et penser qu’entre les deux se situent des millions de personnes, pour ne pas dire, la majeure partie de la population.

       
    • chacun voit midi a sa fenetre
      60 % des consommateurs en sont , concernant les courses ordinaires, a 10 euros près, 14 % a un euro près
      alors l’autoroute a 50 euros, oui, ce n’est pas (plus) pour tout le monde

      concernant les classes moyennes elles ont été la classe "consommante" du capital, cela touche a sa fin
      ainsi, pour exemple, plus jamais le capital ne pourra produire 1 milliard 750 millions d’automobiles en 45 ans, les ressources s’épuisant, alors la classe moyenne , le capital, il s’en fiche, elle a consommée, le citron est pressé, au revoir
      il va bien falloir qu’elle se réinvente cette "classe moyenne" sur d’autres bases que celles consistant a réanimer une époque ou elle pouvait piquer sa plus-valu sur le travail des autres

       
  • statistiquement il y a bien du avoir un ou deux "collègues" en civiles et en vacances qui ont pu profiter de l’aubaine "barrieres levées" , belle mentalité

    pour parler juste vu le train ou vont les choses il convient plutôt de parler du tour de l’hexagone
    la caravane publicitaire, combien de co2 ? mais "pas touche" .... il suffit d’écouter F Cousin pour savoir ce que j’en pense

    comme cela est calme et bon enfant, tout le monde s’amuse tout le monde est tres tres gaie, on en oublierait presque la somme des emplois détruis en juin 2019 qui s élève a 40 000 (a repartir entre la France et l’allemagne)
    pour septembre on verra

    le mouvement Gj est toujours là, n’en déplaise, il était incontrôlé, il va devenir incontrôlable, n’’étant pas Madame Soleil, je ne peux dire quand, mais j’en suis convaincu

    Mesdames, Messieurs chapeau bas pour votre courage

     

    Répondre à ce message

  • Très bonne idée : distribution de tracts et ramassage des déchets. Une combinaison d’actions efficace.

     

    Répondre à ce message

  • #2234372

    Pour les péages BRAVO et MERCI continuez ainsi !

     

    Répondre à ce message

  • Si je les croise au péage le jour de mon départ, je me fais fort de remettre en espèces l’équivalent du prix de mon trajet. Si d’autres se comportent pareillement, ce serait une belle quenelle et de toutes façons, les sociétés qui les exploitent (et nous exploitent par la même occasion) ont reçu ces autoroutes déjà toutes payées par nos impôts......

     

    Répondre à ce message

  • De Mr Jonathan Turley professeur de droit à l’université George Washington :
    "La triste ironie est de voir la France prendre la tête des pays visant à restreindre la liberté d’expression. Autrefois bastion de la liberté, est aujourd’hui devenue l’une des plus grandes menaces mondiales contre la liberté d’expression".
    Article sur FDS.

     

    Répondre à ce message

  • Bravo aux GJ pour ces initiatives. J’espère que beaucoup ayant un budget modeste pourront profiter de vos efforts en lâchant les nationales et passer sur vos péages ouverts histoire de donner une dimension plus grande à votre engagement .Maintenant, forcément, cela va aussi être un petit bonus pour ceux qui n’en ont pas besoin. Rien à faire, non ?
    Respect à vous toutes et tous . bonnes vacances à ceux qui en auront ou plus tristement , pourront en avoir .

     

    Répondre à ce message

  • ..ah ouais... c’est clair que ça déchire tout les GJ en Belgique.. surtout chez les braves nationalistes flamands... MDR !

    Non, la Belgique c’est un peu le parking (la carte à puce aussi) de l’Europe si tu veux, on pourrait tout aussi bien y couler une dalle de béton, ce serait pareil.

     

    Répondre à ce message

  • La foudre révolutionnaire c’est comme l’assaut du tsunami. C’est le premier assaut qui est déterminant,puisqu’il balaye,dès les premières minutes,tout ce qui se trouve sur son passage. Lorsque l’assaut est de la catégorie des houles,cela est juste bon pour amuser les surfeurs.
    Pour le mouvement des GJ,ça ne pouvait être qu’une petite"houle"sans lendemain.
    Comment il en pouvait être autrement lorsque :
    - le mouvement n’a ni leader,ni instance dirigeante clairvoyante qui trace philosophie, vision et stratégie mobilisatrices des grandes masses populaires,encadre la population en colère et prévient les graves erreurs et identifie,notamment, les pièges tendus par l’ennemi du sursaut populaire pour faire avorter la secousse tellurique populaire.
    On ne balaye pas les structures politiques de l’oligarchie,bâties avec des ruses et des stratégies savamment réfléchies,et solidement ancrées dans les entrailles du pays,par des slogans de type : "on ne lâche rien",ou"notre mouvement ne fait pas de politique".
    - aux premières manifestations,le nombre des participants n’a jamais dépassé le million de manifestants,ni même s’en approché ?
    - les étudiants,les ouvriers,les employés des grands services publics-tels l’enseignement,la santé,...de l’industrie,du monde agricole,de la mer,de l’énergie,les chômeurs,et les autres grandes masses laborieuses,qui forment le cœur battant de la nation,n’ont pas été attirés par un mouvement qui,pourtant,devait mettre ces forces de frappe au sommet de sa stratégie de contestation ?...
    Plus grave encore,presque personne n’avait alerté sur ces graves défaillances,qui portaient en elles les germes de l’effondrement du mouvement,ce qui fut d’ailleurs le cas.
    A part quelques réflexions sérieuses éparses,tout donner la forte et décourageante impression que le mouvement allait sombrer dans l’amateurisme et l’infantilisme.
    Eschyle disait,cinq cents ans avant Jésus Christ : "Quand on court de soi-même à sa perte, les dieux y mettent la main aussi."

     

    Répondre à ce message

  • Associer Riche (Profiteur et Opportuniste) à Usager de l’autoroute est d’une bêtise sans nom.

    Une partie abusivement conséquente de mon pouvoir d’achat passe en frais d’autoroute ; c’est une situation que je subis !

    Force aux GJ.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents