Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Goasguen contre Charon : règlements de comptes (qataris) dans la droite française

Tout est parti du blogqui révèle des échanges très secs et lourds de sous-entendus entre deux ténors de la droite classique : Claude Goasguen et Pierre Charon. Goasguen est l’ex maire du XVIe arrondissement parisien, très atlanto-sioniste. Pierre Charon est un des conseillers de Nicolas Sarkozy, une epèce de who’s who de l’organigramme politico-sexuel parisien.

 

Charon a été nommé tête de liste à Paris pour les élections sénatoriales de la rentrée (le 24 septembre 2017). Le sénat intéresse peu les Français : c’est l’Assemblée qui tient la corde en termes de médiatisation, surtout avec les centaines de poussins LREM. Aussitôt, Goasguen réagit sur son blog, et c’est L’Obs qui sort l’affaire. Il est vrai que la lettre du député LR (ils sont de la même maison) ne manque pas de piquant(s) :

Les candidats que nous devons présenter à l’avenir devront être différents des copinages du passé.
Notre parti s’est enlisé dans les pratiques de copains et coquins jusqu’à nous discréditer et donner le sentiment d’un parti politique fermé sur lui-même.
Ainsi, on voudrait nous faire croire que M. Pierre Charon est légitimement investi par notre formation politique pour les sénatoriales de septembre prochain et on tente de nous rassembler au nom de l’unité.
Mais ce n’est pas l’absence d’unité qui nous a fait perdre les élections, c’est le fait de soutenir de mauvais candidats discrédités devant l’opinion. [...]

Une CNI croupion née dans les affres de la campagne Fillon et sans réelle légitimité nous impose un candidat. Nous devons refuser car il ne correspond pas à ce que nous souhaitons pour l’image de notre parti. Absence d’interventions dans les débats, présence permanente dans les intrigues, nous n’avons pas besoin d’un échotier pour nous représenter au Sénat, mais de quelqu’un qui peut représenter nos idées et notre avenir. [...]

Je répète une fois encore, il est temps de nettoyer les écuries d’Augias.

Mais qu’entend Goasguen, par « coquins », « intrigues », « échotier », qualificatifs dont il affuble Charon ? Faut-il y voir un rapport avec l’ouvrage de Chesnot et Malbrunot sur les achats (au sens littéral) d’hommes politiques français par le Qatar ? Un livre, Nos très chers émirs, qui avait fait très mal dans les deux assemblées nationales.

Piochée au hasard dans la longue liste des personnalités politiques mouillées dans les échanges « petits cadeaux contre amélioration de l’image du Qatar en France », la sénatrice centriste Nathalie Goulet. Qui se défend d’avoir réclamé un « cadeau de Noël » à l’ambassade du Qatar... en bottant en touche du côté de Charon :

« D’abord je n’ai jamais rien réclamé en plus je ne suis pas allée au Qatar depuis 2008, c’est une chasse gardée de notre collègue Pierre Charon et donc mes avocats sont évidemment saisis. Quant à me faire payer pour organiser un colloguq dans cette maison c’est d’une bouffonnerie insupportable. »

 

C’est le 21 janvier 2015 que l’annonce est faite de la constitution d’un groupe d’« amitié » France Qatar. La suite vaut son pesant de barils de brut (source Le Figaro) :

Au Sénat, Jean-Pierre Raffarin, actuel président de la commission des Affaires étrangères, et Pierre Charon, un sénateur UMP de Paris proche de Nicolas Sarkozy, ont initié cette démarche. « Avant, le Qatar était rattaché au groupe d’amitié Arabie saoudite – pays du Golfe. On veut maintenant un groupe cohérent », confirme Pierre Charon au Scan. Le but ? « Excercer une diplomatie parallèle et réparatrice », dit-il, soucieux d’éviter d’éventuelles crises diplomatiques avec l’émirat.

Elle est pas belle, la France ?

Dans le même genre, mais dans un domaine qui n’a rien à voir avec la politique, des enquêteurs ont découvert que des associations de lutte pour le sauvetage d’enfants victimes de pédophilie, basées le plus souvent dans les pays d’Asie du Sud-Est, étaient infiltrées par des pédocriminels. Une couverture parfaite, des enfants à portée de main, que demande le peuple...

Ce sursaut de moralité soudain de Claude Goasguen ne doit pas nous faire oublier son positionnement politique très israélophile...

Que ce soit du côté qatari ou israélien,
une classe politique française compromise dans la trahison nationale,
lire sur Kontre Kulture

 

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.