Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Goldman Sachs ébranle Patrick Drahi

Les loups entre eux

Challenges s’est procuré la note de la banque d’investissement américaine qui explique pourquoi l’actionnaire de Numericable-SFR doit arrêter ses acquisitions.

« Ces dernières semaines on nous a souvent demandé : « mais que se passe-t-il avec Altice ? » Nous allons y répondre ». Ainsi débute la dernière étude de Goldman Sachs, datée du 25 septembre, sur le groupe Altice, contrôlé par l’homme d’affaires Patrick Drahi, actionnaire de Numericable-SFR. D’entrée les signataires de l’étude d’une douzaine de pages avouent avoir été surpris par l’accueil mitigé finalement réservé par le marché à l’acquisition du câblo-opérateur américain Cablevision par Altice (pour 17,7 milliards d’euros). Tim Boddy, Andrew Lee, Abhilash Mohapatra et Nick Brown observent que le marché de la dette d’Altice s’est brutalement tendu avec des taux qui ont grimpé au-dessus de 10% sur certaines lignes. Selon eux « étant donné les conditions actuelles de marché, Altice semble avoir trouvé la limite de la volonté des investisseurs de financer d’autres acquisitions ». Ce qui tombe bien puisque Dexter Goei, le bras droit de Patrick Drahi, dans une interview accordée le 23 septembre à l’agence Bloomberg a expliqué qu’il allait faire une pause de 24 mois dans ses opérations de croissance externe.

 

Altice encouragé à accélérer son « cost-cutting »

Est-ce suffisant pour rassurer les marchés ? Peut-être pas. Goldman Sachs estime qu’une tension accrue sur le marché des taux à haut-rendement (high-yield) pourrait bel et bien peser sur le cours d’Altice. Mais la banque d’investissement précise aussitôt qu’Altice n’est pas confronté à un risque de liquidité ou de refinancement et souligne que le marché sous-estime la capacité du groupe à réduire ses ratios d’endettement. Goldman Sachs, graphiques et chiffres à l’appui, démontre que Patrick Drahi a fait la preuve qu’il savait rentabiliser très rapidement ses acquisitions grâce à une science éprouvée du « cost cutting ». Elle encourage d’ailleurs Altice a augmenter la cadence : « Nous pensons qu’une réduction plus rapide des ratios d’endettement (« rapid de-levereging ») contribuerait à améliorer la confiance des investisseurs et à réduire le risque financier ».

Lire la suite de l’article sur challenges.fr

 

Dernière minute : Actice lève 1,8 milliard en bourse

Lire l’article sur bourse.lefigaro.fr

L’irruption soudaine d’un génie des affaires franco-israélien, à découvrir E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

13 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1281330
    le 01/10/2015 par LEPAGE
    Goldman Sachs ébranle Patrick Drahi

    curieuse ascension de cet homme. Présenté comme la 2 è fortune de France, Israelien et peut être Français (après avoir fait la démarche pour renoncer à la nationalité française sur laquelle il serait revenu) il vit en Suisse et sa fortune est hébergée à Guernesey.
    Dès qu’il a acheté une société, il procède à des licenciements (SFR 600/700 Express 125...) pour redonner de la valeur comptable à celles ci ; on dirait du Tapi. Ses acquisitions sont faites à base d’emprunts Cela atteint très vite ses limites. J’aurais pensé qu’Israël était derrière compte tenu des secteurs économiques concernés (presse, communication...)


  • #1281352
    le 01/10/2015 par The Shoavengers à la FED
    Goldman Sachs ébranle Patrick Drahi

    Dur, dur d’être capitaliste. C’est trop triste...


  • #1281380
    le 01/10/2015 par david
    Goldman Sachs ébranle Patrick Drahi

    Bref, le chateau de cartes risque trop de s’écrouler, trop vite trop fort, Goldman demande de ne plus rajouter d’étage, ça les faits trop flipper.

     

    • #1281479
      le 01/10/2015 par paramesh
      Goldman Sachs ébranle Patrick Drahi

      bah, si Goldmann sachs crache le morceau, c’est qu’ils ont déjà en grande partie refilé le mistigris, pas folle la guêpe.
      et puis les fuites venant des banques, c’est toujours volontaire.


  • #1281474
    le 01/10/2015 par amejidonc
    Goldman Sachs ébranle Patrick Drahi

    ils ebranlent rien du tout, et si ils sont si curieux, c’est juste qui lui ont prete de leur argent monopoly, ils sont de la meme equipe


  • #1281495
    le 01/10/2015 par Althus
    Goldman Sachs ébranle Patrick Drahi

    Le pdg de goldman, Mr Blankfein et mr drahi ayant la même confession et les mêmes allégeances au même état, je doute que cela soit autre chose qu’un écran de fumée.
    Cela peut être une pression encourageant une allégeance du second envers le premier (le mâle alpha).
    Si l’hostilité est avérée entre ces prédateurs, ce sera alors le signe que l’économie mondiale entre en phase terminale, le signe qu’il reste trop peu de moutons pour cet écosystème économique et que les prédateurs commencent à s’autodétruire.


  • #1281542
    le 01/10/2015 par Andromaque
    Goldman Sachs ébranle Patrick Drahi

    Je dirais même cas de figure que le Tapie des années 1980. Expansion financière paraissant croitre à l’infini...tant que le pouvoir en place le soutient ou plutôt magouille avec lui. Après gare à la chute.

     

    • #1281640
      le 01/10/2015 par Andromaque
      Goldman Sachs ébranle Patrick Drahi

      Encore que Nanard finalement n’a bénéficié que de la protection de Mitterrand, bien faible finalement par rapport à la communauté. Si l’en avait fait partie de la communauté, jamais il n’aurait eu 1% des ennuis qui ont suivi avec l’OM, Addidas et finalement écroulement de son empire financier. JAMAIS.


  • #1281545
    le 01/10/2015 par victorinix
    Goldman Sachs ébranle Patrick Drahi

    dans l’idéal , il faudrait qu’un maximum d’abonnés à numericâble-sfr résilient leur contrat , ; une pétifion en sorte pour boycotter cet f.a.i


  • #1281990
    le 02/10/2015 par anonyme
    Goldman Sachs ébranle Patrick Drahi

    Lloyd Blankfein, patron de Goldman Sachs, est remplace par Gary Cohn et Harvey Schwartz, tous deux issus de J. Aron.
    http://www.lesechos.fr/finance-marc...

     

  • #1283268
    le 03/10/2015 par Jérôme2709
    Goldman Sachs ébranle Patrick Drahi

    C’est exactement ça : "Les loups entre eux."
    C’est une erreur de croire que l’Empire est soudé. Satan, diviseur par essence, divise même ses troupes. Un peu à l’image d’une bande de braqueurs qui s’entretuent après leur méfait pour se partager le butin. C’est de l’application pure et simple de la Théorie du Jeu. Même s’il y a eu une brève association pour commettre le braquage, nécessitant de la solidarité, une fois l’opération effectuée, chaque braqueur sait que son comportement et celui des autres est Gagnant - Perdant en général. Chaque braqueur va donc devoir se méfier des autres.


  • #1285167
    le 06/10/2015 par anonyme
    Goldman Sachs ébranle Patrick Drahi

    Certains ont tendance à se jeter sur les marchés comme des morfales, comme Patrick Drahi. Mais l’économiste lumineux (sic) Daniel Cohen nous appelle à faire taire nos frustrations, et à apprendre à vivre heureux sans croissance. (Laurent Guez)
    http://business.lesechos.fr/directi...

    Grace a Pierre Kosciusko-Morizet, Jonathan Benhamou lève 28 millions de dollars pour "imposer son leadership" :
    http://www.frenchweb.fr/peopledoc-l...