Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Google annonce la mort du moteur de recherche traditionnel et l’avènement de l’Âge de l’assistance

Au très sélect salon professionnel E-commerce One To One 2017, Google a fait sensation durant sa plénière en déclinant sa nouvelle présentation « The age of assistance » (l’âge de l’assistance – l’ère de l’assistance). Credo de cet axe déterminant en terme de communication, marketing et vente : Google s’extrait peu à peu du modèle du moteur de recherche tel que nous le connaissons encore aujourd’hui pour entrer de l’ère de l’assistance.

 

L’économie de l’assistance en 3 points

Ce nouveau temps est aussi l’avènement d’une économie de l’assistance qui prend en compte 3 déterminants principaux dans un modèle renouvelé de la recherche :

- la personnalisation de la relation avec le mobinaute (plus encore que l’internaute),
- le Web sémantique : posez la question et l’on vous répond directement, en capacitation également d’anticiper vos questions avec un système adaptatif qui apprend de vos habitudes (machine learning – apprentissage automatique),
- le Web vocal : 20% des requêtes formulées aujourd’hui sur Google (via un mobile sur Android) sont vocales, un chiffre qui dépassera les 50% en 2020. Aux États-Unis, 25% des 16-24 ans utilisent la recherche vocale sur mobile.

La voix devient une interface à part entière pour chercher, une interface qui s’affranchit de composer une requête via un clavier tactile ou physique et qui va jusqu’à oublier d’afficher les résultats sous la forme d’une liste ; ceci pour vous proposer un seul résultat à entendre et/ou à afficher : « Il n’y a plus une étape de recherche, puis une étape de transaction, mais une seule étape d’action » indique l’intervenant Guillaume Bacuvier de Google.

On comprend mieux les bouleversements en perspective notamment en matière de référencement (et SEO – optimisation pour les moteurs de recherche) car cette composante est depuis plus de 20 ans baignée via une démarche textuelle et image de positionnement s’affichant dans une liste de résultats. Et Google va tuer cette liste de résultats.

 

Du moteur de recherche à l’assistance individuelle et personnalisée

En parallèle, le machine learning s’introduit dans le business de la solution : pour la traduction de textes, images et voix ou encore pour la recherche de photos.

Le moteur de recherche Google a bien évolué avec le temps : de la recherche de réponses, on recherche aujourd’hui des solutions… Dès demain, on apportera avant tout de l’aide.

Google est un compagnon de vie et l’assistance se niche de plus en plus dans des objets connectés différenciés : vitrines, montres, assistance à domicile (tel Google Home)…

 

Une assistance plurielle au coeur de nos vies

Cette aide se traduit au quotidien par un assistant individuel et personnalisé placé au coeur de notre vie et de la famille. C’est ce que la firme de Mountain View propose avec Google Home (un concurrent en point de mire : Echo par Amazon). Une assistance aux formats multiples : texte, image, vidéo, réalité augmentée/réalité virtuelle qui reconnaît les voix de la famille, présente et délivre une réponse hyper-personnalisée à chaque individu.

Consultez cette vidéo pour mieux comprendre comment Google s’insère dans nos vies, nos comportements et nos choix… C’est un assistant décisionnel auquel nous déléguons une grande partie de nos choix :

 

(Cette petite famille américaine communique avec ce central voix qui répond, cherche et organise. C’est l’intelligence artificielle qui entre dans les vies domestiques, et les contrôle d’une certaine façon. Boîte noire familiale, elle assiste mais enregistre tout. Elle entre dans la structure familiale, et donc l’altère, sous prétexte de l’aider.)

 

Lire la suite de l’article sur frenchweb.fr

Sur le contrôle de la famille et les menaces
qui pèsent sur ce pilier de la civilisation,
lire chez Kontre Kulture

 

Google ou la liberté au sens américain, voir sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • On est dans la merde !

     

    • Mais non les amis,

      google n’est qu’un outil de haute technologie, ou plutôt un meta outil, mais cependant ne reste que de l’outillage, rien de plus.
      Ce n’est pas une personne physique qui regarde tout le monde, en se branlant la couenne, même s’il est tout à fait techniquement possible pour les personnes ayant les droits adéquat sur l’outil de mater ce que la population laisse comme traces sur le net hein !

      Tout dépend de l’utilisation individuelle, et la manière de se servir de cet outil.

      C’est sur que si chacun se laisse aller a constamment se faire assister par des algorithmes, alors oui, ça craint sérieusement. En même temps, nous sommes des grands et par conséquent sommes responsables de nos actes.


    • @relativiste
      Le progrès technique n’est pas neutre. Chaque nouvelle avancée contient en elle-même l’ensemble des actions qu’elle est susceptible d’accomplir. On a bien vu qu’un simple camion pouvait carrément devenir une arme du terrorisme.
      Dans l’usage de la technique, nous sommes modifiés à notre tour, nous sommes adaptés en vue d’une meilleure utilisation de la technique grâce aux moyens psychologiques d’adaptation.


    • C’est sur que si chacun se laisse aller a constamment se faire assister par des algorithmes, alors oui, ça craint sérieusement. Et oui, ça dépend de l’utilisation et ce n’est pas comme si l’histoire prouvais qu’à chaque fois dans l’histoire une grande majorité succombe à l’abus des nouveautés. Hein ? Avant d’écrire des conneries penses donc à la réalité du nombre. Nous somme grands dis-tu ? Justement. Ces inventions infantilisent les gens pour les rendre dociles.


    • @Bernard Lapotre,

      Je suis bien navré, mais je ne comprend pas le sens de votre propos.
      Vous dites qu’un progrès technique n’est pas neutre ! Oui effectivement, il implique des conséquences, bonnes et mauvaises. Mais si au final, ce progrès apporte autant de mauvais que de bon, on peu dire qu’il reste neutre puisqu’il y a équilibre des forces maléfiques et bénéfiques.

      Du coup, vraiment, je ne saisi pas ce que vous souhaitez exprimer dans le fond.


    • @ relativiste
      Un changement est un fait.
      Qualifier ses conséquences comme "bien" ou "mal", c’est un avis.
      On peut remettre en cause un avis, difficilement un fait.
      Google cherche pour nous, c’est un fait. Google nous présente SES résultats, c’est un fait.
      La dérive qui peut en résulter, c’est la même qu’avec les médias traditionnels : un enfumage qui dépeint un monde qui n’existe pas et qui sert uniquement des intérêts privés.
      Moralité, il faut chercher aussi ailleurs que dans Google.


    • @ relativiste

      Je suis de l’avis de Bernard Lapotre. Votre commentaire tient la route si le peuple que nous sommes était éclairé, intelligent, éduqué et non noyé dans l’abrutissement généralisé. Hélas, des inventions comme celles-là sont un poison pour l’âme et pour le corps. Beaucoup d’argent pour Google, beaucoup de misère pour l’homme !


    • @envolées_des_incultes,

      Je dis juste que, suivant la manière d’utiliser un outils, les conséquences peuvent être bonnes ou mauvaises selon l’idéologie de celui qui interprète les conséquences résultante d’une action (en l’occurrence, la manière d’utiliser un outil)

      Mon marteau, en lui même n’est ni bon ni mauvais.
      Si je l’utiliser pour clouer, on peu qualifier l’outil de bon dans le but de planter des clous dans du bois par exemple.
      Par contre si j’utilise mon marteau pour fracasser le crâne de mon voisin, là, l’outil de mauvais puisqu’il a, sous l’emprise de son utilisateur, servi a tuer un voisin !

      En tous les cas, je comprends bien ta morale suivant ton point de vue, et en même temps, je répète que pour ma part, on n’est pas obligé de chercher ailleurs, et utiliser à bon escient google en étant conscient des conséquences.


    • @ Royaliste,

      Quand on sait que c’est l’expérience qui nous fait grandir, et surtout en faisant des conneries comme tu le dis et je rajouterais pour être apprit, on ne peut que souhaiter que tout le monde se fassent berné par leur mauvaises utilisation de google afin qu’ils puissent se mettre à l’utiliser a bon escient.

      Ah oui, j’ai un exemple qui va faire s’écrouler ton affirmation qui dit que l’histoire de l’humanité nous révèle que les humains utilisent d’abord à mauvais escient une nouvelle trouvaille et donc, qu’il ne faut pas, d’après toi en sous-entendu, mettre à jour cette trouvaille pour éviter que des humains ne l’utilisent de mauvaises manières.

      Regardes : Celui qui a trouver que le grog de thym aidait à se soigner du rhume, tu crois vraiment que la majorité humaine s’est d’abord défoncé avec avant de se rendre compte que cela pouvait aider à se soigner ?! Pour ma part, je ne me suis jamais défoncé avec les grogs de thym avant de comprendre que je pouvais l’utiliser pour aider mon corps à se défendre du rhume. Je dois sûrement être une exception ! (boutade)

      Cependant, tu as raison, il y a des abus, et il y en aura probablement toujours, mais ce n’est pas la majorité à moins que tu ne puisses me donner un exemple concret.

      Sans rancunes l’ami.


  • Je pressens que l’on rentre dans une ère super flicé , où tout passera par des filtres hyper contrôlés pour " diriger" les personnes , les familles ( trés diverses ) , les enfants , comme le système désirent les faire évoluer . Personnellement , pour moi c’est une phase supplémentaire dans ce nouveau monde / je sais , c’est un début , mais les procédures éclosent tous azimuts ! ( ça m’angoisse , normal peut être ... )


  • Prémices d’un avenir dystopique vendu comme un rêve de progrès, dans lequel la machine sera humanisée et l’homme automatisé. Point de réflexion, juste de l’assistanat, et la prise pour argent comptant de tout ce que pourra dire cette IA Google, sans vérification. L’enfer est en marche !


  • C’est très bien tout ça, nous deviendrons tous des assistés comme ça, et enfin on (nous les RSAistes) ne pourrons plus nous faire traiter d’assistés hormis si jusque là, le 2P2M est toujours de rigueur !


  • CARL 500, HAL 9000. On est mal…


  • Admirez la famille américaine moyenne du clip : parfaitement politiquement correcte, elle est un parfait mélange de toutes les races.

    Le père est un mélange blanc/noir, la mère un mélange latinos, le fils et la fille un mélange complexe de tout ça (mais pas assez dilué il me semble pour être de façon crédible le vrai fils et la vraie fille). Et en tout cas, surtout zéro Blanc. Beaucoup trop subversif. Il faut être 100% lisse !

    Voici un aperçu de l’avenir, en tout cas. Glaçant.


  • Goggle c’est de la merde, ça n’arrête pas le traçage. Utilisez Qwant, le moteur de recherche français.


  • Et bien entendu avec une famille métissée (de partout, et de nulle part)…

    Personnellement, ça (la vidéo Google) me glace totalement, me tétanise et me donne l’envie de Moyen-Âge façon Rois Maudits, sans électricité mais avec un Robert d’Artois qui glisse des épis de blé sous sa chemise pour signifier un attachement charnel à sa terre.
    Est-ce si déviant de vouloir un monde où la tête et les vêtements d’une personne indiqueraient d’où elle vient ?

     

  • Seuls,les imbéciles croient qu’un ordinateur est intelligent,
    Seuls les salauds pensent que les gens sont stupides,
    Ce qui différencie un peuple libre d’un peuple esclave
    c’est quand le peuple méprise les imbéciles
    et n"accepte pas les salauds comme maîtres .


  • Effectivement, permettre à l’analphabète de glisser toujours plus bas au point de ne plus avoir à faire un effort pour taper une requête compréhensible et donner une réponse unique au lieu d’un choix qui demanderait un effort d’analyse, voilà le progrès d’un totalitarisme bienveillant !

    Dans la société que nous préparent ces visionnaires, ’Idiocratie’ va passer pour une fiction optimiste pour les assistés que nous serons, en tout cas tels qu’ils nous anticipent.

    Imaginez le futur :

    - musique aléatoire ?
    > Sia

    - pour qui dois-je voter ?
    > nous avons pris soin d’opter pour votre meilleur choix en tâche de fond

    - qui a l’information ?
    > Le Monde

    - suis-je libre ?
    > votre procuration est enregistrée et cryptée, votre sécurité est donc assurée.

    - musique ?
    > Sia

    - c’est quoi la manipulation ?
    > question complotiste : signalement à la DILCRA ... amende de 150 euros ... virement effectué)

    - que faire ?
    > Buvez Coca-Cola pour une expérience de détente

    - musique de l’autre bout du monde, s’il te plaît ?
    > Sia, chanteuse australienne ... Détection d’une demande répétée, inscription aux followers effectuée

    etc...

    Devant cette technologie ’deep’, véritable rouleau compresseur, il ne reste plus qu’à anticiper cet avenir enchanteur dans notre meilleur des mondes, puisque le seul : tous à quatre pattes et Meuhh !

     

    • Mais enfin, un navigateur ça se ferme, un ordinateur ça s’éteinds et un téléphone n’est pas utile 24/7. Toutes ces anticipations sont grotesques. Les gens sont idiots je suis d’accord, mais là c’est carrèment tabler sur de futurs lobotomisés.


    • WilliamItWasReallyNothing : et que prépare l’école actuelle si ce n’est de futurs lobotomisés ?! Vous dites qu’un ordi çà s’éteind, mais moi souvent je laisse en veille par exemple... et si l’ensemble de vos appareils mémorisent toutes vos données, c’est pas l’éteindre 8h qui va changer.
      De plus on sait que ces appareils faciles d’utilisation, qui en apparence facilitent la vie, provoquent facilement une forte addiction, regardez les gens dans la rue de temps en temps, avec leur portable et demandez-leur de l’éteindre pour voir ?


    • Sympa l’analyse. Et on n’en est peut être pas si loin. La science au (as)service(ment) de l’homme...Vous êtes le nouveau 1984 !


  • On ne me verra jamais parler à une machine !

     

  • Je conserve plus que jamais mon Encyclopedia Universalis version 1992

     

  • Ça me rappelle un article du Gorafi où une fille mourait de faim parce que la commande vocale de l’iphone ne voulait pas lui préparer à manger.

    Voilà l’avenir : le revenu universel pour des mollusques analphabètes qu’on aura fait naître pour produire-consommer.


  • revenu universel = volet social
    faire de nous des assistés = volet sociétal

    Les deux marchent main dans la main.


  • Et comment ça marche lorsque mec va sur un site porno ?


  • Suis je le seul à avoir penser au film "Her" en voyant cette pub ? Film dans lequel le héros interprété par Joaquim Phoenix tombe amoureux d’un logiciel d’exploitation super intelligent ? Très troublant...


  • Je crois que vous n’avez encore rien vu ...

    Au Japon , ils ont sorti ça il n’y a pas très longtemps , je vous conseille de regarder parce que ça , ça met vraiment mal à l’aise :

    http://www.numerama.com/tech/217478...

     

  • Heu, désolé, mais j’ai une question ....

    A ce que je sache, on est pas obligé d’utiliser ce truc n’est-ce pas ?

    Bon alors où est le problème ?

    Que ceux qui sont déjà esclave du smartphone, et qui veulent devenir encore un peu plus la propriété de Google, le fassent, on ne peut rien contre le syndrome du larbin (et de la servitude volontaire, énoncée il y a très très longtemps), mais même par mi les jeunes "cibles" du bousin, il y aura des individus qui rejetteront ça.

    L’enjeu serra alors de les repérer, et de les aider par un argumentaire, un guide de lectures à entamer, pour qu’ils ne tombent pas dans ce piège, et en viennent même à libérer certains de leurs coreligionnaires !

    Certes, ce n’est pas facile, mais si tout était simple, ça serait un peu chiant non ?

    Adishatz

    H/


  • Google.....Va m’ amener du PQ.
    Google......fais moi une petite pipe pendant que tu prépares le café.
    Google.....surveille ce que fait ma femme avec son coach....
    Google.....est-ce que tu m’ aimes ?
    Google, mets ma voiture en route, passe me prendre en bas et emmene moi chez carouf....etc..etc....Pas belle, la vie ?


Commentaires suivants