Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Guantánamo : un détenu saoudien porte plainte contre la CIA

Pour usage de techniques illégales de torture

Les anciens psychologues militaires américains James Elmer Mitchell et John Bruce Jessen, auteurs d’un programme de torture de la CIA, font l’objet d’une plainte déposée par un Saoudien actuellement détenu dans la prison de Guantánamo.

 

Les avocats d’un détenu dans la prison militaire américaine de Guantánamo, sur l’île de Cuba, ont déposé plainte à Washington contre les créateurs d’un programme de torture de l’Agence centrale de renseignement (CIA), a annoncé mercredi l’ONG internationale de défense des droits de l’homme Retrieve, basée à Londres.

 

 

Selon le communiqué, le Saoudien Abou Zoubaydah recruteur présumé d’Al-Qaïda, réclame que les anciens psychologues de l’Armée de l’air américaine James Elmer Mitchell et John Bruce Jessen fournissent des informations sur les techniques illégales de torture utilisées sur lui dans un site secret de la CIA situé à Stare Kiejkuty, à 180 km au nord de la capitale polonaise Varsovie.

Le parquet polonais mène une enquête sur le fonctionnement d’une prison secrète des États-Unis, en Pologne, depuis 2008. Des agents de la CIA y ont torturé des terroristes présumés. Les procureurs ont accordé à Abou Zoubaydah le statut de victime, en 2012. Selon les médias polonais, l’ancien chef de l’Agence de renseignements extérieurs de la Pologne (AW), Zbigniew Siemiatkowski, est la seule personne inculpée dans le cadre de cette affaire.

Selon un rapport du Sénat américain cité par les médias, James Elmer Mitchell et John Bruce Jessen ont obtenu 81 millions de dollars pour leur programme de torture qui propose notamment d’avoir recours à diverses pratiques plus rudes que celles utilisées précédemment par la CIA, dont le waterboarding, un simulacre de noyade.

Guantánamo ou la « démocratie » à l’américaine,
lire chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

5 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article