Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

H.G.Wells, prophète du Nouvel Ordre mondial ? – Conférence de Pierre Hillard à Lille

E&R Nord-Pas-de-Calais a reçu Pierre Hillard le 2 juin 2018 à Lille pour une conférence intitulée « H.G.Wells, prophète du Nouvel Ordre mondial ? ».

 

 

Prolonger la conférence avec Kontre Kulture :

Pour soutenir les sections régionales d’Égalité & Réconciliation :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

39 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • " Etre libre penseur c’est lié à la Maçonnerie " . Absurde . Mon grand père qui lisait Montaigne Voltaire et Rousseau était un libre penseur et ne fut jamais maçon . Kif pour mon père pacifiste en 1939 qui ne fut non plus jamais maçon . Anti religieux moi-même je n’ai jamais été tenté de rejoindre la Maçonnerie parce que c’est une parodie de religion .

     

  • Après avoir répondu à mr Drac, il serait temps de répondre à Lucien Cerise pour remettre les choses au clair sur Poutine.

     

  • Mais n’est ce pas Jesus lui-même l’apôtre du mondialisme ? Aux premiers temps, chaque peuple avait sa religion (les Celtes la leur, les Égyptiens, les Chinois, les Hébreux etc..) ; les paganismes locaux fleurissaient partout-où presque- sur terre.

    Avec l’avènement du christianisme et de l’idée de l’Amour universel, tout change : aidé en cela par l’Empire romain, le christianisme , dés le IV siècle , va convertir de gré ou de force , les populations d’Europe, sans égard aucun pour les cultes anciens ; bref un mondialisme tel que celui que nous connaissons aujourd’hui : niveleur, censeur et , par sa doctrine de l’amour, renversant les rapports du faible au fort, de l’agresseur à la victime ...

    .je pose la question : qu’est ce ce qui distingue fondamentalement le mondialisme chretien des premiers temps à celui judéo-protestant actuel ? Si la définition du christianisme est de convertir les masses à la Vérité, transcendant par là les ethnies et les frontières, en quoi est ce différent du mondialisme actuel ?

     

    • le christianisme pousse a l’élévation,le mondialisme a la corruption.

      en gros, c’est cela.


    • Milou : oui vous êtes perdu ! Jésus n’était pas juif pas plus qu’il n’était chrétien. Il était, Il est ("Je suis celui qui est"), le Fils de Dieu, Dieu fait homme.
      Vous appliquez une catégorie humaine (juif) à un évènement divin ("mon royaume n’est pas de ce monde") !
      Beaucoup font cette erreur malheureuse, ce qui en entraîne d’autres, d’où incompréhensions diverses...
      Rechercher la vérité consiste à éviter les pièges... sémantiques.


    • @ Le King

      Priorité à la spiritualité ou au pognon ?


    • Le king, procédons dans l’ordre : distinguer ce qui relève de l’universel, de l’idéologie, de l’histoire !

      1) L’universel ce sont les besoins humains depuis toujours : se connaître soi-même, connaître Dieu (besoin de transcendance), besoin de l’autre - ce qui montre là un caractère ternaire, trinitaire, qui n’est pas exclusif au christianisme contrairement à ce que semble insinuer Hillard.

      L’idéologie elle, est strictement humaine, et rejette fondamentalement Dieu, puisqu’elle est toujours le projet d’un petit groupe qui veut dominer la majorité.

      Pour comprendre le mondialisme on lit Pierre Hillard, et pour comprendre ce caractère universel (trans-religions) il faut s’intéresser à la métaphysique, la vraie, on lira le très bon Fritjof Schuon "Traité de métaphysique intégral", qui permet de faire des ponts entre les sagesses, ce qui peut renforcer en retour notre foi en Christ, puisque c’est notre culture.

      2) Sur l’aspect historique.
      Il aurait fallu voir à cette époque en quoi les paroles rapportées du Christ pouvaient s’accorder aux cultures déjà présentes en Europe. Ce qu’ont très bien admis les Hellènes.
      MAIS c’est l’Empire romain qui les a reprises à son compte pour poursuivre sa domination, ce qui a affaiblit toutes ces cultures pré-chrétiennes.
      On peut dire que la puissance de l’Église s’est élancée à partir de la puissance romaine...
      Que quand le Christ dit "Rendez à César... etc" l’Église a peut-être à tort et à ses dépens confondus les deux !

      Conclusion : ce qui montre que la foi est une affaire personnelle et non institutionnelle - à moins que celle-ci ne recherche pas le pouvoir.
      Qu’il ne sert à rien de vouloir être royaliste, celtique ou viking en 2018 : chaque culture à son époque !

      Si le fond de l’histoire est "religieux", et que c’est bien la religion qui fonde une civilisation - et donc sa culture -, il s’agit de retrouver d’abord cette universalité, et la théologie comparée est très utile, aussi pour retrouver le Christ au-delà des dogmes qui ont mené l’Église là où elle est aujourd’hui.

      E&R aurait tout à gagner - mais sujet polémique ! - à souligner les points communs entre les religions, par exemple entre le Coran et l’Évangile, car ils existent !
      Pour peut-être constater que les textes s’accordent, dans un langage différent (d’où incompréhensions), mais voulant élever pareillement les hommes sur la voie unique de l’Absolu ("Dieu").

      J’aime beaucoup le mot de Hillard : c’est la bonne tournure d’esprit qu’il faut retrouver !



    • .je pose la question : qu’est ce ce qui distingue fondamentalement le mondialisme chretien des premiers temps à celui judéo-protestant actuel ?




      Le christianisme n’est pas un mondialisme, car s’il s’agit de prêcher au Monde la vérité, cette Vérité n’est pas de nier les réalités telles que l’existence des différences entre les peuples. Elle est de dire que ce monde n’est pas la finalité. Le mondialisme dit que le Monde est la finalité ; ainsi il entend instaurer un ordre global à des fins de gestion terrestre, matérielle des choses. Le mondialisme entend créer un Royaume terrestre par la seule force de l’Homme.

      Jésus est l’apôtre non du mondialisme, mais du Royaume des Cieux, qui n’est pas de ce monde. Il n’y a aucune ambition terrestre là-dedans, car la Terre est habitée par le Prince de ce Monde : Satan.




      Si la définition du christianisme est de convertir les masses à la Vérité, transcendant par là les ethnies et les frontières, en quoi est ce différent du mondialisme actuel ?



      Oui la Vérité transcende, mais n’efface pas. Le mondialisme entend effacer, araser, détruire, et ceci par le moyens d’une grande guerre. Le Christianisme n’espère aucun chaos, simplement la conversion des masses en ayant conscience que tous ne se convertiront mais que beaucoup se perdront. Il s’agit alors d’espérer que le plus possible soient sauvés.
      C’est là aussi une grande différence : le mondialisme entend imposer à tout le monde son règne, le christianisme n’a jamais dit : le monde entier sera chrétien. Que Judas, lui qui a été instruit par le Christ lui-même, se soit perdu et soit damné est la preuve que l’espoir de convertir une humanité entière, donc un monde entier, est un espoir fou.


    • @Le King
      Jésus est surtout venu mettre fin aux sacrifices animales ou humains. Que sa sagesse est tentée de s’éprendre universellement ne peut donc n’être que salutaire pour l’humanité. Si certaines de ces sociétés païennes étaient encore des communautés de l’être, leurs habitants avaient déjà goûter au premier des péchés qui est d’agir selon nos propres désirs ou envies dans une quête illusoire de jouissance plutôt que d’agir uniquement par raison et vertu dans le renoncement et l’acceptation. D’où leur propension à offrir du sang pour obtenir satisfaction auprès des dieux, préfigurant ainsi les prémisses du troc, puis du matérialisme.

      Ces peuples qui sacrifiaient une partie de leurs congénères pour expier leurs fautes ou pour obtenir plus de pouvoir ont été balayés par le catholicisme durant le moyen-age et s’est tant mieux, quoi que l’on pense du catholicisme.

      La déchristianisation actuelle du monde est dangereuse, car elle pourrait nous mener vers un retour en force des sacrifices humains. La banalisation de l’avortement en est une étape
      primordiale...


    • Bien d’accord. Mais je pense que c’est surtout le catholicisme romain à partir de la réforme grégorienne (11e siècle) qui se caractérise comme un projet d’ordre mondial centré à Rome et portant atteinte aux souverainetés nationales : d’où la lutte continuelle entre les rois de France et les papes, ces derniers prétendant lever des impôts et des armées dans toutes les nations catholiques pour mener leurs guerres mondiales (croisades). C’était la raison du succès politique de la réforme protestante. Je ne comprends pas les nostalgiques de cet ordre mondial-là, basé sur un gigantesque tribunal et une prétention délirante au pouvoir d’envoyer les gens en enfer par excommunication.


    • Différence entre mondialisation libérale et christianisme ?

      Jésus voulait répandre l’amour terrestre tout en disant que son royaume n’était pas de ce monde. Ce qui signifie qu’il ne cherchait pas à créer un état mondial avec des normes, une monnaie et tout le reste (trouve-moi un passage dans la bible où il dise que toute l’humanité devait être transgenre). Juste une sagesse pour tous les gens. Une église qui passe par-dessus les états sans les interdire ou se substituer à eux.

      Si des “chrétiens” se sont permis, comme toi, de défendre la mondialisation en se servant des préceptes du christ qu’ils auront tordu pour les faire correspondre à leur logique : ce sera sympa de ne pas confondre alors le créateur d’une idée et ceux qui l’instrumentalisent.

      Ou alors, on est d’accord pour dire que, comme Hitler adorait Wagner et qu’il trouvait dans sa musique une partie de son inspiration et de son énergie politique, on peut accuser Richard Wagner d’être responsable des crimes allemands commis pendant la 2ème guerre mondiale, logique, non ?


  • Je m’intéresserais à ce sujet après mes achats de survivaliste, et mon taff de chrétien-caméraman ; Maximilien kolb avait fait du bon travail à ce sujet.


  • Que signifie "5ème âge ; 6ème âge" ?

     

    • 5ème raie publique, 6ème raie publique ?
      Non je ne sais pas, mais j’aimerais savoir aussi !


    • 1- Église d’Éphèse : Apocalypse 2,1-7. : de Jésus-Christ à Néron (ensemencement)
      2- Église de Smyrne : Apocalypse 2,8-11. : de Néron à Constantin (irrigation, martyrs)
      3- Église de Pergame : Apocalypse 2,12-17. : de Constantin à Charlemagne (illumination, intelligence)
      4- Église de Thyatire : Apocalypse 2,18-29. : de Charlemagne à Charles Quint (paix, piété)
      5- Église de Sardes : Apocalypse 3,1-6. : de Charles Quint au Grand Monarque (révolutions, purgations et apostasie)
      6- Église de Philadelphie : Apocalypse 3,7-13. : règne du Grand Monarque et du Saint Pape (consolation, restauration)
      7- Église de Laodicée : Apocalypse 3,14-22. : Tribulations dernières et règne de l’Antéchrist (désolation)


    • ALEXKG merci, avez-vous la référence par curiosité ?


    • A Alexkg,

      Est-ce l’interprétation de Hillard de l’Apocalypse ?
      Allons nous entrer dans l’époque du Saint Pape ?
      Qui sera le Grand monarque ?
      Bref,nous ne sommes plus dans la géopolitique,
      humaine mais dans le prophétisme religieux .


    • bertin, non ce n’est plus de la politique, mais le sens réel des choses nous échappe.

      Mais faisons une supposition, en prenant les écarts entre les dates de décès :
      - de JC à Néron : 35 ans
      - de N. à Constantin : 250 ans env.
      - de Constantin à Charlemagne : 500 ans env.
      - de Ch. à Ch. Quint : 750 ans env.

      Mais qui est le "Grand Monarque" ?

      Si on prend en compte une certaine théorie qui dit que l’histoire selon l’ordre cosmique prend la forme d’une onde étalée sur le temps, donc avec une période d’accélération, de stagnation, puis de nouveau d’accélération ;
      et comme il y aurait 7 églises (comme dans l’Apocalypse de St. Jean),
      la période de stagnation correspondrait donc à la plus longue période, donc à l’église du milieu, la 4ème, soit 750 ans.

      Il nous resterait plus qu’à reprendre les valeurs précédentes en sens inverse pour connaître la durée (grosso modo) des églises suivantes ! Donc :

      - Charles Quint meurt en 1558.
      + 500 ans = l’an 2000 environ, pour la 5ème église. Mais quel serait alors ce Grand Monarque ? Poutine ?

      - 6ème église : 2000 + 250 = l’an 2500 environ.

      - 7ème église : 2500 + 35 ans (règne de l’Antéchrist) = vers l’an 2535.

      La Nouvelle Jérusalem c’est pas pour tout de suite !


    • @ f oqp

      Je sais bien que les dates et les chiffres ce n’est pas une science exacte mais : "6ème église : 2000 + 250 = l’an 2500 environ." ça me fait quand même bizarre de voir ça.


    • jalon... oh putain... mais reconnaissez que le raisonnement se tient.

      Donc çà fait l’an 2585. Euh 2500... non 2285.

      C’est pas mal çà, parce que dans le livre de Jean Phaure "Le Cycle adamique de l’humanité" qui étudie les cycles cosmiques hindous... lui tombe sur un changement d’ère vers 2120.
      Comme j’ai arrondi et lui aussi probablement, je pas tombe loin - enfin après correction (merci).

      Enfin bon on sera plus là quoi, on aura déjà changé d’air MDR.


    • @ F oqp

      "mais reconnaissez que le raisonnement se tient."

      Honnêtement, je n’en sais rien. Le message de "ALEXKG" apporte de l’eau nouvelle à mon moulin mais à vrai dire je ne sais pas encore vraiment quoi en faire. Et vos cycles adamiques, c’est également nouveau pour moi, je vais avoir besoin d’y réfléchir à tête reposée.


    • Je crois plutôt que nous sommes au soir du 6ème jour et qu’avant la venue du 7ème jour (repos du seigneur), la nuit sera apocalyptique (tribulations). Voir le Livre de Vie de l’Agneau.


    • Quand Pierre Hilard parle de cela, je suppose qu’il fait là encore référence au livre dont il a parlé un peu plus tôt dans la vidéo sur Diana Vaughan et l’apparition de La salette, livre qui essaye de faire un parallèle entre ce que dit la vierge durant cette apparition et une certaine interprétation de l’apocalypse faite par un prêtre allemand au courant du 17ème (si ma mémoire ne m’abuse pas). La référence à ces âges et à ces églises vient donc d’un livre qui s’appelle l’interprétation de l’apocalypse du Vénérable Barthélémy Holzhauser.

      Pour la faire courte : alors que dans le 5ème âge les hommes ont passé leur temps à construire des républiques et à renverser les monarchies en place, il se fait soudainement une rupture, ce qui laisse à penser que le passage du 5ème au 6ème âge ne se fera pas sans mal ...


  • Dans le genre, le NOM en ordre de marche, c’est une obligation.

    Selon Sadiq Khan, maire (travailliste) de Londres qui veut un nouveau referendum sur le Brexit :



    "Il est temps de sortir cette question le (Brexit) des mains des politiciens et de la remettre dans celle des gens".



    Euh M Khan, je crois que ça a déjà été fait, bon c’est sûr, le vote n’a pas été dans votre sens, c’est un détail pour vous bien sûr.

    Mais le plus savoureux est à venir :



    "Cela signifie un vote public quelle que soit l’issue des négociations, ou un vote sur ce qui serait un ’no-deal’ (aucun accord) avec en parallèle l’option de rester dans l’Union européenne".



    Donc un vote où les britanniques auraient le choix entre un "no deal" donc un statu quo et le maintien dans l’UE ou "l’option de rester dans l’Union européenne".

    Au final, le choix de se maintenir dans l’Union ou celui d’y rester.

    Franchement j’ai cru à une blague, mais c’est France24, donc il est sérieux le mec.

    Mais faut leur dire en quelle langue aux gens que cette oligarchie les prend pour des buses, remarque elle aurait tort de s’en priver.


  • Le 5ème et 6ème âges se réfèrent aux prophéties du vénérable Barthélémy Holzhauser, développé notamment dans "De la Salette à Diana Vaughan" préfacé par Pierre Hillard. Le 5ème âge est le nôtre, celui de la "désolation", "… un crescendo vers l’apostasie, une variation continue sur les thèmes effrayants de la liberté absolue et de la Révolution tyrannique". Or le 6ème qui suit est celui de la "consolation", un refleurissement de la Chrétienté (Saint Pape, Grand Monarque, Apôtres des derniers temps prêchant l’Evangile partout), une intervention divine qui ne sera qu’une parenthèse, puisque suivra le 7ème âge, celui de la "consommation" (Antéchrist, tyrannie, apostasie, la "dernière désolation"), après quoi viendra le Jugement dernier. Le 5ème est une sorte de mise en bouche, un aperçu de ce que sera le 7ème sous le règne de l’antéchrist. Le 6ème sera le temps au genre humain pour "acquérir le plus haut degré de spiritualité catholique (…) afin de tenir le choc face à des bouleversements conduisant à des tourments dont on ne soupçonne même pas l’existence"
    Donc en ce 5ème âge, "sois vigilant et maintiens les restes qui allaient périr" (Apocalypse 3:2)
    Gloire à NSJC !


  • @ Pierre Hillard - Votre préface est bien plus intéressante que l’ensemble du livre qui est un poison pour l’esprit même si HG Wells présente son projet de manière alléchante.
    pourquoi avoir conseillé la lecture de ce livre plutôt que celui de Klootz Anarchasis ou bien que celui de Richard de Koudhenove Calergie ?
    je m’attendais à une bombe et j’ai été déçu...

     

    • Je ne partage pas votre observation. J’ai apprécié ce livre non pas pour l’excellente préface de Pierre Hillard mais pour comprendre les idées que véhicule ce fervent cosmopolite dans ce livre. A sa lecture, il révèle la longue propagation du venin à l’échelle mondiale de ce cosmopolitisme anational, refuge pour nomade errant sans terre promise. Lorsque vous vous apercevez que vous avez la corde au cou, il est fort à parier que dans l’heure qui suit, vous soyez pendu haut et court. Là, dommages pour vous ! trop tard, vous êtes mort.


  • On remarquera que ces hommes concepteurs historiques, initiés de siècle en siècle se transmettant les Lumières de « leurre » nouveau monde , ont une vision quasi-militaire, aseptisée, violente du monde à savoir tout en carré, en angle droit, autrement dit des ordonnés, des calculateurs, vision à laquelle, manque la Vie & l’Amour, que seule notre Sainte-Vierge en son Féminin de l’ÊTRE nous invite à y entrer comme des enfants innocents et conscients pour aller vers son Fils.

    Je ressens à l’écouter que Pierre Hillard est porté par notre Sainte et Vénérable Marie qui donne à chacun tout ce dont il a besoin de manière personnalisée aux peuples, et, en particulier à celui de la France et aux personnes en leurs destinées.

    Le terme « Providence » vient du verbe pourvoir à savoir que Notre PÈRE pourvoit par son action de Grâce par l’intermédiaire des hiérarchies angéliques de manière discrète, invisible mais continûment, aux manques de discernement des humains en agissant sur l’improbable, la chance, le merveilleux, les synchronicités.

    Les Anciens peuples, dont les Celtes, avaient une clairvoyance fine de ce merveilleux surnaturel et Le vénéraient. C’est pour cette raison que le naturalisme étouffe complètement la Vie. Le passage vers la perception de ses autres dimensions, théophanique, poétique et amoureuse, celle conduisant vers la joie de vivre pleinement, tout simplement et sans excès forcément.

    Magnifique conférence de Pierre Hillard avec toujours des références, son humour et une bibliographie, nous invitant à approfondir ces questions. Bravo et MERCI !

    La monnaie because business :) sera la pierre d’achoppement parce que « leurre fric » est toujours cause de dissensions dans la transmission des héritages familiaux, chez ces dingues du pognon aussi.

    Flux monétaires désormais maudits car sous influences sataniques.

    Et là, la grande famille du mondialisme, zélée quand il s’agit de vendre le bétail goyim, se trouvera confrontée à une guerre sans merci entr’eux ! Et tant mieux ...

    La « roue tourne » signifie que le système solaire dont nous faisons partie avec le soleil dont « la secte mondialisante s’estime au-dessus », avance à grande vitesse vers le centre de la galaxie !

    Le climat terrestre va donc changer. C’est la bonne nouvelle !

    Il va sans dire que leurs plan mondialistes vont s’effondrer ainsi que toutes les technologies car la lucifée électricité va elle-même s’éteindre.

     

    • @ Enki

      J’aime beaucoup votre premier paragraphe.

      Les maniaques du contrôle sont en fait des grands trouillards qui n’ont jamais su/voulu dépasser leur peur. C’est pour cela qu’ils vénérent un "grand architecte de l’univers", ça les rassure et aussi qu’ils s’en prennent aux enfants (pédophilie, rituels satanistes ...), les enfants sont trop "vivants", trop "chaotiques" pour eux.


  • Juste en passant, entendu sur une chaîne télé, de la bouche d’un E-CO-NO-MISTE, un expert en E-CO-NO-MIE qui éclabousse de son savoir prodigieux, une minute par jour - "La minute de l’économiste" ou un titre équivalent -, les pauvres ignorants que nous sommes, seulement bons à bouffer du foin, attention, tenez-vous bien : le protectionnisme, c’est pas bien, parce que ça affaiblit la croissance mondiale...


  • 44.50 mn : "Plus belle la vie c’était en anorak" excellent j’ai bien ri .
    Pierre Hillard toujours au top, bien sourcé, respect


  • Pour ceux qui ont besoins d’un dessin, il suffit juste de regarder un film Hollywoodien : le projet est on ne peut plus explicite !!!
    Une pincée de blancos, une de blackos, une de chinetoc, et la derniere une peu de ce qui reste : chicanos, ... : et on exporte la m.... à tout les gens de la planète !


Commentaires suivants