Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Hassan Rohani : les pays musulmans doivent "corriger l’image de l’islam"

Le président iranien vise-t-il les sunnites ?

Le président iranien Hassan Rohani a estimé dimanche que « la plus grande responsabilité » des pays musulmans était de « corriger l’image de l’islam dans l’opinion publique mondiale ».

 

« Nous devons éliminer l’image négative de l’islam dans le cyber-espace et l’espace réel d’aujourd’hui », a déclaré M. Rohani lors d’un discours prononcé à Téhéran à l’ouverture d’une conférence internationale consacrée à « la crise actuelle du monde islamique ».

Il a noté que la grande majorité « de la violence, de la terreur et des massacres avait malheureusement lieu dans le monde islamique en Afrique, Afrique du Nord, au Moyen-Orient et en Asie occidentale ».

« Nous devons nous lever contre l’idéologie et le discours de la violence » propagés par les groupes jihadistes armés tels que l’État islamique (EI) et « nous unir », a-t-il dit. Il a invité « tous les États islamiques dans la région et au-delà » à agir en ce sens, « y compris ceux qui jusqu’à maintenant bombardent leurs voisins ».

Lire la suite de l’article sur courrierinternational.com

Les sages paroles empreintes indépendance de l’Iran, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1356215
    le 28/12/2015 par Révolutionnaire khoméiniste
    Hassan Rohani : les pays musulmans doivent "corriger l’image de (...)

    Le président iranien vise-t-il les sunnites ?




    Le choix du sous-titre est peu judicieux, le sens des propos tenus par le président Rohani ne présentant pas d’ambiguité : il s’agit clairement d’un plaidoyer en faveur de l’unité du monde islamique (notion qui comprend donc forcément les pays majoritement sunnites aussi bien que les pays majoritement chiites), en vue de combattre conjointement l’idéologie perverse propagée par les groupes terroristes comme Daesh, groupes qui non seulement tentent de dresser les musulmans les uns contre les autres, mais compromettent par ailleurs gravement l’image de l’islam dans le reste du monde, à la grande satisfaction de l’empire atlanto-sioniste et des islamophobes de tous bords.

    Par ce discours rassembleur et inclusif, conforme aux directives du Guide Supreme Ali Khamenei (que Dieu le bénisse), le président iranien cherche manifestement à unir les musulmans de toutes confessions (sunnites, chites, etc), les encourageant à résoudre les conflits régionaux. Tout aussi pertinentes sont ses remarques sur la nécessité de lutter contre la pauvreté matérielle et culturelle qui, malheureusement, affecte de larges franges du monde musulman, et dont se nourrissent Daesh et consorts.


  • Est ce qu’en France ou le TAFTA est en vigueur ,le fait de commercer avec l’Iran et de mener en conséquence des transferts de technologies sera considéré comme de la haute trahison ?!!!
    Et les personne qui seront impliqués se verront la déchéance de leur nationalité Française ?!!!

    Mes chers compatriotes la déchéance de la nationalité ,les eurorégions sont indispensable pour inciter ou obliger les gens et les entreprises a ne pas commercer à l’extérieur du marché transatlantique
    D’ou les tribunaux arbitrale

    Avec la déchéance ,beaucoup de perspective s’ouvre aux NANTI ,ils pourront déchoir n’importe qui Français de Souche ,Français de Papier
    Comble de l’ironie ,il pourront même déchoir Marine LePen si elle fait trop de zele vis-a vis du système

    Ah la Marine toi qui a voulu que la nationalité étrangère soit déchu ,c’est la nationalité française de n’importe qui pourra être déchu
    Mr Alain Soral est de Nationalité Fronco-Suisse
    Mr Alain Soral ,comme vous êtes contre les intérêt de la France ,(Sionisme ,LGBT gender,Banque, patati et patati )le pouvoir se permettra de vous retirer la nationalité Française pour atteinte à l’intérêt de la Nation et ensuite ils pourront vous expulser

    Attendez ,cela ne s’arrête pas en si bon chemin ,il pourront par contumace ou par post mortem ,déchoire n’importe qui Jeanne d’Arc ,Louis XVI etc....


  • En France, il y a beaucoup de méfiance envers les religions, la difficulté de l’Islam dans un pays comme le notre même si il est compliqué, il faut relativiser les choses.
    - Le contexte religieux est, depuis très longtemps difficile, la révolution Française à eu un impacte néfaste, ensuite la loi 1905 de séparation de l’église et de l’état, les affaires lié aux différente dérives sectaires. Les différents mouvements religieux en France ont souvent eu du mal à se faire accepter.
    - La laïcité à provoquer un désintérêt énorme avec les religions et les Français y sont devenu assez hostiles. L’Islam n’est pas la seule religion qui éprouve des difficultés à se faire accepter, non pas qu’il sont pire, mais étant donné le peu de pratique religieux et le désintérêt pour Dieu. Une grande partie des baptisé non-pratiquant ne diffèrent pas tellement des athées non baptisés dans le sens ou la religion ne les intéresse pas.
    - Ensuite une partie de musulmans sont Algériens, l’histoire entre la France et l’Algérie doit être pris en compte. La difficulté n’est pas lié à l’islam directement mais aux tensions qui peuvent exister entre les deux pays.

    Je suis de confession chrétienne et les musulmans que j’ai eu l’occasion sont loin d’êtres ce que sont al-qaïda ou daesh ou les autres. Beaucoup acceptent le dialogue, et y sont prêt, d’autres moins mais généralement ne sont pas embêtants.

    La complexité du dialogue avec les musulmans ne vient pas de l’Islam mais c’est rapport entre non-croyant et musulmans.
    Ensuite certains musulmans Algériens seront plus hostile non pas à cause de l’Islam mais a cause de l’histoire entre la France et l’Algérie. Ce ne sont tous les algériens mais c’est plus fréquent avec eux qu’avec par exemple un musulman marocain.

    Le dialogue sera difficile si d’une part on n’arrive pas comprendre ce que signifie le sacré, cette perte de la mémoire est dû à la France et non pas aux musulmans. Maintenant que nous nous rendons compte de l’importance de la perte de notre identité spirituelle Catholique, ont invoquent le fait que la France est un pays Catholique pour dé-légitimiser l’Islam alors qu’on avait fait pareille avec l’église Catholique. Un Catholique ayant un certain attachement à sa religion serait autant choqué par les caricatures du pape dans Charlie Hebdo qu’un musulman ne l’ai été du prophète Mahomet.

     

    • @thierry M
      En tant que Catholique, en dialogue avec des musulmans, vous devez être surpris que Dieu ayant envoyé son fils Jesus comme Messie, concluant le long cycle des prophètes, aurait eu besoin de faire des révélations à un amateur de femmes analphabète, pour se contredire, stipuler une autre doctrine, dégrader son fils Jésus de Messie à simple prophète et la Vierge Marie , par conséquence, à on ne sait trop quoi....
      Catholicisme et islam sont fondamentalement incompatibles.


  • Cette posture de Rohani est anachronique et elle ressemble , mème à moindre frais , à l’ idéologie califale des frères musulmans et des salafistes de l’obédience wahabiste .. Tous les musulmans ne partagent pas cette façon de voir le monde ...il n’y a pas de "monde musulman" monolithique , l’ère actuelle est aux nations et aux nationalités ... Nous ne croyons ni au Sunnisme ni aux Chiisme , ni à leurs querelles ni aux guerres qu ’ils suscitent parmi les peuples ... Si l ’Islam est une religion universelle , alors il doit se libérer du ferment Sémitique qui le dénature et le rend inapte à l’Altérité ....L’Islam est une religion sans Église , sécularisée par un expérience humaine de 15 siècles et les peuples musulmans ne sont plus obligés de souffrir le rêve califale des anciennes idéologies politiques qui ont bâti leurs utopies sur les cadavres et n’ont crée que le chaos et la Guerre civile permanente ....les nations sont devenues des réalités inéluctables et Rohani a plus intérêt à construire son pays l’Iran sur le nationalisme perse que de se fourvoyer à faire briller l’image hideuse d’un Islamisme qui a échoué comme utopie et qu’il faudrait mettre dans les fourrières de l’Histoire comme ideologie sémitique criminelle et inhumaine ...

     

    • rabah

      Hhahaha lol merrci j ai bien rigoler. Deja tu es assez comique puisque quand Rohany affirme qu il faut s unir , il etablit bien justement bien que le monde musulman est protéiforme et non pas MONOLITHIQUE comme tu semble l’avoir interpreter (ou comme tu souhaite l’interpreter plutôt). Ensuite oser dire que l islam a commis que des atrocités , alors qu aux memes moment les oligarques judeo anglo saxons et une bonne part des Français sont assez enclins a souscrire a une hegemonie militaro occidentalo laiquard sur des pays musulmans (comme la Syrie par exemple ) alors que ce dernier lutte contre une version de l Islam qui est un synchrétisme du strugle foe life liberal accouplé a l’islam wahhabite (dont l existence et le pouvoir ont ete consolider par l empire anglais) , tout cela prouve qu on est tres tres loin de ta logique Binaire (et qui traduit par corrolaire ta perception monolithique des choses).

      En plus on peux tres bien valider une complexité de la question islamique , tout en etant pour la paix sdurable entre toutes les tendances d’obédiances musulmans sans vouloir la constituer en un seul bloc indistinct. Surtout que pour ta gouverne , l indonesie la tchechenie , des pays d afrique subsaharien des bosniaques , des afghans ect... Ne sont pas des sémites comme tu aimes a le croire.

      Et pour finir , osez faire la moral a un president comme Rohani derriere un PC comme un délateur (alors que pour ta gouverne l Iran na pas de projet d expansioncolonial depuis avant al revolution francaise) et tout ca venant d un Français ? C l hôpital qui se fout de la charité , parce que il est évident que ton arabo centrisme (que tu diisimule tres mal derriere le terme semite) est tres mal placé quand on sait que les 2 gueres mondial et le communisme , ont fait a eu seuls 100 fois plus de mort que toutes les guerre précédentes reunie (guerre entre pays musulman et epopée colonial Ottomane comprise).

      Et juste un detail , pose toi la bonne question , pourquoi les conversion a l islam grandissent a mesure que le temps passe si la culture greco latine ou heleno chretienne (actuel j precise) etaient a ce point al des models d ergonomie humanitaire ? Les gens sont sado maso c est ca ?


  • Au point où ils en sont je pense qu’il est impossible aux Musulmans de corriger quoi que ce soit. Les Musulmans sont perçu comme attardés de part le monde ; et que nombre de Musulmans partagent ce diagnostique ne change rien à l’affaire.

    Je pense que le jour où ils ne sera plus possible aux États Musulmans de contenir l’évangélisation par la contrainte ou la violence, nous assisterons à un ras-de-marée d’abandon de l’Islam.
    Dans quelques siècles pourquoi pas un renouveau, lorsque la planète aura oublié.

     


    • Je pense que le jour où ils ne sera plus possible aux États Musulmans de contenir l’évangélisation par la contrainte ou la violence



      Euh...Vous avez vu ça où s’il vous plaît ? L’évangélisation ne fonctionne pas dans les pays musulmans simplement parce que les gens du peuple ne veulent pour rien au monde changer de religion. Ne souhaitez pas aux autres ce que vous n’aimeriez pas que l’on vous fasse. Les seuls qui tentent d’évangéliser les musulmans sont d’ailleurs les protestants anglo-saxons ...

      C’est plutôt un ras de marrée d’abandon de l’idéologie arabo-centriste du monde musulman auquel vous devriez vous attendre... Les berbères ont fait la part des choses depuis longtemps, ils sont en avance sur beaucoup sur le sujet, et ce sont souvent les musulmans les plus pratiquants (dans le sens traditionnel, et non de l’esbroufe islamiste).


    • #1357001

      Beaucoup héritent d’un islam tribal sans le choisir. On est tué si on choisit autre chose (la paix du Christ, par exemple). De plus, les 4 écoles shafi’i, hanafi, hanbalite et malikite sont d’accord sur l’exécution de l’apostat, et l’obligation du califat. Le système est fier de ça, cela maintient le tribalisme et empêche la révolte. Quel mépris de la part de ceux qui défendent cela ! Dieu n’exige pas de tuer ses enfants. On dirait que le tribalisme arabe est encore là, menaçant, éternel, tel une horloge, et qu’il s’impose dans toute la oumma. Regardez la Mauritanie, le bloggeur condamné à mort, et Raïf Badawi.


  • On verra quand il fera arrêter des opposant politiques, l’islam angélique qu’il va leur présenter.
    C’est parti ! Nouvel allié,nettoyage d’image. Et demain découverte de l’horrible vérité du régime...Et adieu l’ayatollah khomeini .


  • Déjà quand le fondateur de ta religion est amateur de petite fille de 9 ans, ça part mal...

     

    • #1356612
      le 29/12/2015 par Révolutionnaire khoméiniste
      Hassan Rohani : les pays musulmans doivent "corriger l’image de (...)

      Déjà c’est pour le moins discutable, puisque l’age d’Aisha au moment de son mariage avec le Prophète de l’islam (saws) est loin d’etre établi avec certitude et fait l’objet d’un débat contradictoire parmi les savants musulmans, dont un grand nombre estime qu’elle avait alors au moins 18 ou 19 ans.

      Ensuite, il semblerait que ces temps-ci, la sexualisation des mineurs ne soit pas un phénomène étranger aux sociétés occidentales, conséquence non pas de l’immigration musulmane, mais des pratiques sociétales engendrées par l’idéologie libéral-libertaire dominante, produit s’il en est de l’histoire contemporaine d’une partie (au sens sociologique) de l’Occident - une simple recherche sur ce site du mot-clé ’pédocriminalité’ révèlera une abondance d’éléments allant dans ce sens.

      Or, à la différence d’argumentaires comme le votre, je me garderai résolumént de chercher toute facilité intellectuelle consistant à me contenter de biais essentialistes aussi incohérents qu’infondés à propos d’une communauté donnée, en l’occurrence celle des Occidentaux. Le libéral-libertarisme et la déliquescence des moeurs qu’il entraine, constituent une perversion qui, meme si elle devait un jour toucher la majorité des Francais (que Dieu les en préserve), ne peut en aucun cas etre considérée comme l’immuable substance culturelle de ces derniers, de la meme facon que certaines opinions subjectives sur le caractère supposément prépubaire d’Aisha au moment de son mariage n’engagent certainement pas les musulmans dans leur ensemble, pas plus qu’elles ne suffisent à entacher l’image de leur religion aux yeux de personnes instruites, sincères, ouvertes d’esprit et un tant soit peu objectives.


    • Vous êtes un troll ou juste naïf ?


    • #1359394
      le 02/01/2016 par Révolutionnaire khoméiniste
      Hassan Rohani : les pays musulmans doivent "corriger l’image de (...)

      (suite)

      L’homme que vous choisissez de fustiger ainsi, n’est autre que le président d’un pays qui se trouve en toute première ligne dans la guerre contre le terrorisme takfiriste (à commencer par Daesh. Mieux encore, l’Iran islamique et ses alliés (Armée arabe syrienne, Hezbollah libanais, formations paramilitaires irakiennes, etc) sont les seuls à combattre Daesh au sol et sur la totalité des fronts du Proche Orient. Bien entendu, la contribution russe est tout aussi importante, mais ne fait sens qu’en complément du combat livré par les forces d’infanterie précitées, supervisées et coordonnées par l’Iran. En somme, ce sont essentiellement des musulmans (sunnites et chiites), alliés aux minorités locales (chrétiens arabes, assyriens et arméniens, druzes, yézidis, etc), qui s’emploient à neutraliser le terrorisme "djihadiste", celui là meme qui a frappé à Paris en novembre dernier.

      Notons au passage que si ces voyous ont réussi à faire quelques 200 morts depuis 15 ans en France, au Proche Orient c’est chaque semaine qu’ils massacrent une quantité similaire de personnes. Les musulmans, suivis par les minorités religieuses d’Orient, paient donc le plus lourd tribut au terrorisme "djihadiste".

      Sur le dossier syrien, l’actuel régime francais (que je ne confonds nullement avec le peuple de France) a soutu et armé les groupuscules "djihadistes" et sert d’auxiliaire aux politiques étasuniennes et israeliennes, sources premières de l’instabilité chronique qui déchire le Proche Orient depuis l’invasion illégale de l’Irak. Est-il nécessaire de rappeler les déclarations de Laurent Fabius, pour qui le Front Al-Nosra fait "du bon boulot" ?

      Vous feriez donc preuve de bon sens tactique à ne pas inclure dans vos diatribes ceux, fussent-ils musulmans, qui se vouent entièrement à un combat des plus apres pour éliminer les éléments responsables, entre autres, des récents attentats de Paris dont vous vous indigniez sur l’autre fil.


  • Le problème fondamental avec l’islam, est que le coran et les hadiths contiennent de nombreux versets et textes d’une violence indéniable ainsi que des incohérences, contradictions et immoralités qui sont une épreuve pour l’homme de bien ( les multiples femmes du prophète, son épouse enfant de 9 ans, sa violence conjugale...)
    Cette nouvelle secte apparue vers 600 après J.C, fait référence à un livre/compilation de textes bibliques, de références aux textes de Saint Paul et de saga d’une tribu arabo/judaïque, écrit dans une langue simpliste, non-voyellisée, comprenant de multiples versions, certains plus caricaturaux, sur des palimpsestes ( la coran se veut la parole directe et définitive du dieu Allah notée sur des os de chameaux...)
    (Réfs les travaux de : Edouard-Marie Gallez, Antoine Moussali, Bruno Bonnet-Eymard, Leïla Qard)

     

    • A vous lire, vous en connaissez autant sur l’islam que les papous sur l’atome... sans manquez de respect au papous bien sur !!!


    • Toujours les mêmes arguments creux, versets violents, prophète pédophile, polygame et battant ses femmes, blablabla... Ce n’est pourtant pas compliqué, vous trouvez un peu de temps libre, vous ouvrez google et vous faites quelques recherches en faisant l’effort de vous intéresser un minimum à l’avis des principaux intéressés, c’est-à-dire les musulmans. Sérieusement, il ne vous faudra pas plus de 15 min pour vous rendre compte que chaque "épreuve pour l’homme bien" que vous citez est bidon. Quant à vos "experts de l’Islam", je serais curieux de les voir débattre avec de vrais experts musulmans.



    • écrit dans une langue simpliste, non-voyellisée, comprenant de multiples versions



      La Bible aussi, puisqu’elle vient d’un dialecte sémitique écrit "sans voyelles" : l’Hébreu, au cas où vous l’ignoriez, un Abjad très proche de l’arabe, dont la traduction en latin n’a jamais pu approcher la profondeur de l’originale. Parler de « langue simpliste » (d’ailleurs un alphabet n’est pas une langue pour votre information) quand on ne distingue déjà pas le A du B de la langue en question nous montre la prétention de votre message. Prétendre que l’arabe du Coran est une « langue simpliste », allez en parler avec un linguiste pour rigoler...

      Le Qoran, tout comme la Thora est avant tout une tradition oralement transmise. On ne vénère pas un livre physique ou des parchemins, mais le Livre qui est auprès du Créateur et la parole révélée par ses prophètes. C’est pareil chez les juifs ou les chrétiens...

      Le reste de vos assertions sont du même acabits, polémistes, et en rien scientifiques. La polémique est futile et n’est que perte de temps, surtout en ces temps troublés... Et si vous cherchez à prouver la supériorité d’une tradition sur une autre, vous pourriez au moins avoir la décence de nous indiquer de quelle tradition vous vous revendiquez...


    • @stanlez
      Je vous ai référencé divers insignes experts de l’islam et vous me citez google.....
      Je vous conseille, mon ami, de ne pas donner un temps si long "15 mn" pour s’intéresser au coran, c’est déjà beaucoup plus que nombre de musulmans ont investi dans un livre aussi obscur que pénible, mais suffisant pour réaliser qu’il s’agit de compilations sans aucun ordre chronologique ni d’intérêt et qu’il faut des experts des hadiths pour en comprendre un sens des plus incertains. Si Allah avait voulu que sa parole "guide le monde" il aurait fallu s’y prendre autrement, ce qui, pour un dieu, dénote une certaine désinvolture.
      Il est également significatif qu’il faille l’avis des musulmans sur "google" pour accéder au message du coran, c’est la pétaudière assurée, mon ami, surtout si les avis de l’iman chalgoumi font office de référence ou à l’inverse ceux de MAJID OUKACHA qui vont vous éclairer sur ce qu’un "musulman " pense de l’islam : pis que pendre.


    • @iskandar
      Vous êtes en train d’expliquer que le coran a subit une longue évolution depuis une transmission orale jusqu’à sa fixation définitive quelques siècles plus tard ? ce n’est pas un peu contradictoire avec les révélations directe d’Allah à Mohamet entre l’an 610 et 632, Allah lui même étant le gardien d’un coran "inchangé" ? et dans ce cas, qu’est ce qui a été ajouté, retranché, modifié au cours de son élaboration.
      Je maintiens que l’arabe du premiers coran est une langue simpliste, non voyellisée et sans ponctuation, très difficilement déchiffrable même pour un expert. Je renvois les lecteurs de ce commentaire aux plus anciens fragments du coran découverts au Yemen à sanaa en 1972, datés au carbone 14 de l’an 680 de l’ére Chrétienne, à l’écriture rudimentaire, composés d’un simple squelette de consonnes, organisés différemment de l’ordre des sourates actuel, écrit sur des palimpsestes (support réutilisés) avec d’autres fragments différents du coran, parsemés de mots non-arabes, écrits en "hedjazi" , aucune sourate n’étant identifiées par un titre mais par un espace vide, servant d’aide mémoire.
      C’est le 3éme successeur de mahomet, le calife ousman, qui a imposé "la vulgate ousman" au détriment d’autres versions du coran (celles d’Ali et d’ibn massoud), un exemplaire se trouve au caire, toujours sans ponctuation et sans voyelles, illisible.
      Les copies du 8 et 9 éme siécle à istanbul et tachkent sont dans le même arabe primaire.
      Ce calife ousman fut assassiné pour avoir détruit les versions concurrentes.


    • @Georges 4bitbol
      Je le redis, je serais curieux de voir un débat entre vos experts et des savants musulmans. Et puis désolé de vous avoir proposé les 15 minutes sur google, en général je propose ça aux fainéants, mais je vous ai peut-être sous-estimé, je m’en excuse. En voyant les références que vous citez, vous devez sans doute être assez attaché à la justesse et la précision historique. Mais dans ce cas pourquoi citer une histoire aussi bancale et incohérente que celle de l’épouse de 9 ans du prophète ? Est-ce que vos experts citent cela dans leurs ouvrages ? Si c’est le cas, ils perdent bêtement toute crédibilité.


  • @ amar



    ...il n’y a pas de "monde musulman" monolithique , l’ère actuelle est aux nations et aux nationalités ... Nous ne croyons ni au Sunnisme ni aux Chiisme , ni à leurs querelles ni aux guerres qu ’ils suscitent parmi les peuples ... Si l ’Islam est une religion universelle , alors il doit se libérer du ferment Sémitique qui le dénature et le rend inapte à l’Altérité ....L’Islam est une religion sans Église , sécularisée par un expérience humaine de 15 siècles et les peuples musulmans ne sont plus obligés de souffrir le rêve califale...



    Depuis la mort du prophète Mohammed (salla Allah alayhi wa salam) le monde de l’Islam a toujours reconnu une autorité temporelle représentée par le calife, même si aux derniers siècles elle s’était confinée à sa portée spirituelle.
    De nos jours dès qu’on invoque ce mot, calife, l’Occident et ses vassaux dans le monde musulman se sentent épouvantés, pris de panique et occultent le fait que le monde musulman vit sans calife depuis seulement 91 ans sur 14 siècles.
    Depuis 1924 date de l’abolition du califat, l’obstacle vers le modernisme comme tu sembles le penser, quel pays musulman ou arabe a pu bâtir une grande démocratie à l’image des USA, l’Angleterre ou la France… ???
    Le Nationalisme arabe a-t-il sorti le monde arabe de son immobilisme, a-t-il apporté science, abondance et bien-être aux "peuples arabes" ?

    L’ethnie et la nationalité n’a aucune importance en Islam. Autrement dit la société de l’Islam ou si l’on veut l’Oumma prime sur le nationalisme ou l’Etat Nation. Donc si on considère que l’Islam est secondaire par rapport au nationalisme cela voudra dire qu’on n’a rien compris à cette religion. Et qu’on essaye de la revoir à l’aune de la laïcité et de la "mayonnaise" démocratique, ce qui est la façon moderne de tenter de lui Faire disparaître son aspect sacrée et transcendant. Ou substituer une monstruosité à la spiritualité.

    Pour finir, ton commentaire démontre que ta méconnaissance de l’Islam est abyssale sans la moindre possibilité d’être éclairée.

    Cordialement.

    Le Meilleur DK

     


    • Autrement dit la société de l’Islam ou si l’on veut l’Oumma prime sur le nationalisme ou l’Etat Nation.



      Ça c’est le concept général idéal, mais dans les faits on ne peut s’occuper de l’universel si l’on a pas la maitrise du local et du particulier. C’est pour cela que l’Islam s’est répandu d’abord au sein d’un peuple donné, en une langue donnée, avant de rejoindre l’universel. En des termes plus triviaux l’on dirait qu’il faut savoir balayer devant sa propre porte avant de vouloir faire le ménage chez les autres. Le Califat ne peut s’envisager que comme la somme finale d’unités musulmanes déjà réalisées sur le plan nationale ou régionale. Désirer un califat sans étapes intermédiaires au nom du concept éthéré de "oumma" est totalement irréalisable, et voilà pourquoi ce désir puérile est sponsorisé par les pires ennemis du monde musulman.

      Le probléme n’est pas l’échec du nationalisme arabe, mais l’échec des nations dîtes arabes. Et c’est un probléme de filiation historique et identitaire propre à ces pays avant tout, le pan-arabisme (et à sa suite l’islamisme) n’est que le résultat de cette errance de la mémoire historique selon mon analyse.



      L’ethnie et la nationalité n’a aucune importance en Islam.



      Il faudra nous expliquer dans ce cas pourquoi le Créateur a élu un peuple particulier lui promettant la terre promise particulière, a fait sortir le peuple de Moïse/Moussa d’une nation pour le faire rentrer dans une autre, et a choisi Abraham/Ibrahim pour être le guide d’une multitude de nations. Faire croire que l’Islam serait la négation des identités nationales ou autres est très dangereux, puisque cela mène au nihilisme takfiriste et au droit de tuer tout musulman avec une identité culturelle particulière pour « crime d’associationnisme », chose qui ne s’est jamais vu. C’est le projet mondialiste adapté au monde musulman. Qui plus est cela véhicule une image absolutiste de la religion qui profite aux nihilistes et extrémistes de tout poils.

      quand Amar dit « L’Islam est une religion sans Église , sécularisée par un expérience humaine de 15 siècles » je pense que tu ne conçois pas toute la portée et la pertinence de la chose. Rien que pour cela tu devrais éviter de le faire passer pour un ignorant...


    • Il faut faire une distinction sur l’emploi de nation dans les religions entre nation terrestre et céleste. Il n’y a pas contradiction de l’une avec l’autre.


  • Il est mal placé lui pour parler de l’Islam. Je préfère de loin Ahmedinejad


  • C’est vrai qu’avec sa "fatwa" sur Salman rushdie, Khomayni il a fait fort... en même temps, c’était peut-être ça son véritable but ?


  • Ca ne vous interesse pas la promesse de sainte Catherine ?


Commentaires suivants