Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Retourner dans le grand cycle de la Vie

Niort lance le premier "cimetière naturel"

Ni marbre, ni fleur artificielle : le « cimetière naturel » de Souché, conçu par la Ville de Niort (Deux-Sèvres), est un modèle original de repos éternel écologique et peu coûteux. A l’entrée de cette nécropole inhabituelle, sanctuaire de biodiversité, une citation du botaniste Gilles Clément : « Pour faire un jardin, il faut un morceau de terre et l’éternité ».

 

« Il s’agissait de créer un environnement différent, où les défunts seraient rendus à la terre, naturellement », résume Dominique Bodin, Conservateur des douze cimetières de Niort. C’est lui qui a inauguré, en 2014, le premier « cimetière naturel » de la ville et de France ; un espace qu’il a conçu pour tous : athées, croyants de toutes confessions, adeptes de l’inhumation ou de la crémation.

Un mur de pierre sèche et une haie vive marquent la frontière entre ce lieu semi-sauvage et le cimetière voisin où sont alignées des centaines de stèles uniformes dans un espace bétonné. « Certains visiteurs d’à côté franchissent parfois la frontière », se félicite Dominique Bodin en déambulant dans la paisible parcelle boisée de 4 000 m2 où reposent déjà une douzaine de défunts. Il évoque cette dame venue fleurir la tombe de son mari, à côté, puis se recueillir, ici, à l’ombre des tilleuls.

Le lieu a été pensé « pour minimiser l’empreinte écologique et faire le lien entre défunts, visiteurs et la nature », souligne Eve-Marie Ferrer, paysagiste à la direction des espaces publics de la mairie de Niort.

En 30 ans, enchaîne Dominique Bodin, les usages du cimetière ont changé. Avec une cellule familiale éclatée, « les proches ne sont plus nécessairement implantés sur le territoire communal et le besoin de perpétuer l’espace de repos et de recueillement s’est amenuisé ».

Les communes l’ont bien compris en supprimant pour la plupart les concessions perpétuelles pour en faire des concessions à durée déterminée : de 50, voire 30 ans. « Il faut donc s’interroger sur ce que deviendront ces stèles ou caveaux de granit importé de Chine à grands frais et difficilement recyclables, si les concessions ne sont pas renouvelées », souligne le Conservateur.

Et « l’utilisation déraisonnée d’herbicides dans les cimetières traditionnels, observe-t-il, a rendu le sol tellement stérile qu’il ne peut plus absorber la matière organique des corps ».

Lire la suite de l’article sur charentelibre.fr

De l’utilisation rationnelle des ressources naturelles, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

35 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1356188
    le 28/12/2015 par la pythie
    Retourner dans le grand cycle de la Vie

    très belle idée !!!
    J’aime assez l’idée de reposer anonymement , sans stèle ni trace particulière...de toute façon, le défunt est assez vite oublié de nos jours, la vie contemporaine ne nous permettant plus guère de méditer à tête reposée...ça confirme ce que je dis depuis plusieurs années, à savoir que les religions ne sont plus adaptées aux temps actuels, car c’est l’Argent la religion du monde désormais ; la matière a vaincu l’esprit ; c’est triste mais c’est ainsi...

     

    • #1356283
      le 29/12/2015 par Big Ben
      Retourner dans le grand cycle de la Vie

      Je soupçonne certains partisans de cette idée effectivement intéressante de vouloir éradiquer tout signe de foi religieuse, sous prétexte d’écologie...
      Effectivement, la matière a vaincu l’esprit, mais ça n’est que provisoire, selon moi.. L’esprit relève la tête, il y a de plus en plus de gens qui réalisent que la civilisation de la matière et de l’argent ne mène nulle part...


    • #1356657

      Ça veut surtout dire que les riches ont pris le pas sur le clergé, qui s’en mort les doigts en parlant d’avènement du matérialisme.


  • #1356213

    « Il s’agissait de créer un environnement différent, où les défunts seraient rendus à la terre, naturellement »...et pour l’éternité... ?

    car...visiblement...

    « Pour faire un jardin, il faut un morceau de terre et l’éternité »...pour un défunt (l)également...mais ce n’est pas le cas...


  • #1356214
    le 28/12/2015 par Ivan Durak
    Retourner dans le grand cycle de la Vie

    Comment réhabiliter la fosse commune avec du marketing et un peu de poésie au rabais.

    On doit nous "inciter à faire la transition dès aujourd’hui du cimetière minéral au cimetière végétal".
    Ça coûte moins cher, c’est ça ? C’est écolo durable ? Par contre, pour retrouver tes parents et tes ancêtres, tu peux toujours courir.

    Quand j’avais cinq ans, mon chien est mort. Mon père l’a mis dans un sac et enterré dans le jardin. C’est pareil : écolo, durable, "cimetière végétal".

    Ces infâmes pourrissent tout, même la simple image d’un jardin bucolique.

     

    • #1356531

      Ivan, tu ne devrais pas être sans savoir que c’est un cimetière comme ils le sont dans une bonner partie de l’Europe de l’est. Je trouve plus sympa un parc avec un banc pour boire un coup en souvenir du défunt sous l’arbre sous lequel il est enterré que ce truc froid et austère qu’est le cimetière classique français...


  • #1356250
    le 29/12/2015 par Yorick
    Retourner dans le grand cycle de la Vie

    En somme (éternel), c’est un cimetière "durable" .


  • #1356252

    Il y a des années j’accompagnais un paysan enterrant sa vieille chienne : après l’avoir mise dans le trou il mit une lourde pierre plate dessus . Je lui demandais pourquoi : il me répondit "pour que des animaux ne viennent pas la déterrer" . C’est ainsi que je compris l’origine de la pierre tombale . Les chiens errants vont venir se régaler dans le cimetière "durable"...


  • #1356268
    le 29/12/2015 par Brancaleone
    Retourner dans le grand cycle de la Vie

    C’est vrai que ça doit être agréable (et bio !) de vraiment bouffer les pissenlits par la racine .


  • #1356275
    le 29/12/2015 par Brindavoine
    Retourner dans le grand cycle de la Vie

    C’est bien une idée de citadin ignorant : les paysans n’iront jamais dans ce cimetière, ils savent que la pierre tombale protège les corps des prédateurs, chiens errants et bestioles fouisseuses .

     

    • #1356398
      le 29/12/2015 par Toutatis
      Retourner dans le grand cycle de la Vie

      Et ne serait-ce pas la plus grande des vanités et le plus grand des orgueils que de vouloir protéger ce qui n’est que poussière et qui DOIT redevenir poussière. Bestioles fouisseuses, chiens errants, charognards éventuels ne sont-ils pas des créatures du Créateur au même titre que nous ? Ne remplissent-elles pas le rôle que Celui-ci leur a assigné ?
      Qui sommes-nous pour aller contre les dispositions voulues par le Très-Haut ?
      Vanité des vanités, tout est vanité !

      Toutatis


    • #1356432

      @Toutatis

      Dans les Evangiles, trouve t-on un enseignement du Christ s’opposant aux sépultures ? s’est-il insurgé de l’inhumation de Lazarre dans un caveau par exemple ? n’a t’il pas prédit lui même qu’il serait lui-même mit en caveau ? L’a t-il dénigré ?

      Je me trompe peut être, je ne suis pas catéchèse, et pas expert en texte biblique. Cependant, mis à part dans la cérémonie des cendres où l’on dit "ton corps redeviendra cendres" ou bien la phrase "tu n’es que poussières et tu retourneras poussières" et bien cela ne signifie en rien que forcément les caveau, stèle etc normalement doivent être proscrites pour protéger les corps des défunts.


    • #1356653

      Toutatis, songez que la sépulture a aussi pour fonction le recueillement des vivants.


    • #1356736
      le 29/12/2015 par Toutatis
      Retourner dans le grand cycle de la Vie

      Que de tempêtes pour un verre d’eau !
      Si vos êtres chers sont présents dans votre coeur, qu’allez vous chercher dans les cimetières sinon votre propre satisfaction. Vous voulez vous rassurer d’être toujours vivants !
      Il n’y a rien dans les cimetières si ce n’est la vanité luciférienne qui soumet et conduit l’être humain à sa perte.
      Mes proches disparus sont dans mon coeur. Lorsque je regarde en moi, je les retrouve. Jésus avait certainement bien plus à faire que de parler des sépultures. Il était la Parole Vivante et s’adressait aux vivants (ce qui est toujours le cas d’ailleurs !). Mai comme il a dit : "laissez les morts avec les morts !". J’en resterai donc là ! Je me tourne résolument vers la vie avec toutes celles et tous ceux qui sont dans mon coeur (et bien vivants) !

      Toutatis


  • #1356404

    Je ne suis pas écolo mais je suis absolument d’accord avec l’idée de fond (rendre le corps à la nature) et depuis des années, j’envisage que mon corps, à ma mort, soit décomposé par toute la chaîne alimentaire du sol. Décision prise en observant que depuis longtemps, on détourne la matière organique du circuit du vivant pour en extraire l’énergie (déchets verts).
    Je n’ai pas d’avis précis sur ce cimetière pour le moment.


  • #1356405

    Je trouve cela plutôt pas mal... Cela me fait rigoler doucement vos histoires de paysans et de prédateurs, surtout quand il y a des homicides et que les gendarmes et leurs chiens mettent des mois avant de retrouver un corps disparu ! Moi je veux être emmuré dans ma maison, tant pis pour les chiens, et ma descendance pourra me prier, s’ils vendent ce sera leur choix de m’oublier...


  • #1356418
    le 29/12/2015 par Thanatonaute
    Retourner dans le grand cycle de la Vie

    La "matière organique des corps" n’est plus absorbée par les sols. Ceci est dû, aussi au fait que la consommation de conservateurs dans presque tous nos aliments fait que les cadavres ne se décomposent plus. D’où l’encouragement à la crémation anti-chrétienne. Déterrer un cadavre 6mois après exhumation, et vous le trouverez dans un état identique ou presque. Délectable !

     

    • #1356461

      Tu as déjà fait l’expérience ? à moins d’être dans la PJ, ou dans un grand cimetière parisien et encore...ça ne se fait pas tous les jours non plus.

      Je veux bien croire cet argument, mais comment peut on à ce moment là trouver des cadavres en décomposition avancée dans les affaires d’homicide ou de suicide isolé ?(dixit des comptes rendus de justice par exemple, des cours de médecine) D’un point de vue général on mange tous des conservateurs non ?

      Comment dans des cas de nécrose de moignon, de manque d’hygiène, d’escarre, on peut retrouver des vers, des moisissures rongeant les membres des patients...et cela n’est pas un mythe pour avoir fait 4 années d’études infirmières et travailler au bloc opératoire aujourd’hui, c’est du vécu ! Les conservateurs devraient empêcher tout cela non ?

      L’explication à mon sens est plus simple, c’est qu’un corps ne se décompose tout simplement pas qu’en 6 mois chrono et qu’aujourd’hui en effet les soins de thanathopraxie chimique pratiqués ralentissent ce travail de décomposition.

      Après je vais la jouer spirituel, mais avez vous songé à l’incorruptibilité du corps du défunt ? Les voix de Dieu sont impénétrables et peut être choisit il de faire plus de saints que nous le supposons ?


    • #1356660
      le 29/12/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Retourner dans le grand cycle de la Vie

      @ peg

      Vous avez donc la foie... ou le rhin solide. Bon sans ne saurait mentir en tout cas !


    • #1356730

      @heureux qui comme ulysse.
      Le passage "spirituel" était un brin d’humour comme le votre, et un clin d’oeil au livre de Pierre jovanovic qui peut nous faire poser des questions.
      Néanmoins le reste n’est pas mensonger...Ça n’aurait aucun sens sinon.


    • #1357429
      le 30/12/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Retourner dans le grand cycle de la Vie

      @ peg

      ... Et mon commentaire vous invitait surtout à vous relire car votre effet tombe quand vous évoquez des "voix" qui ne sont pas "les voies".
      Si les moines sont en voie d’extinction, c’est peut-être parce qu’ils n’ont plus voix au chapitre, inversez ces homonymes et plus rien n’a de sens, en effet.


    • #1357527

      @Heureux qui comme ulysse

      Excellent ! En effet, coquille qui ne m’a pas sautée aux yeux pourtant je me relis avant de poster...

      Ma foi (là je ne me trompe pas) ;) je me console en me disant que je suis loin du record de coquilles au commentaire, car parfois, c’est à se demander si ce n’est pas un concours.

      Merci de votre œil fin, ça fait passer un bon moment en plus :D

      Que Dieu veille sur vous ! (l’article s’y prêtant).


    • #1357654
      le 30/12/2015 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Retourner dans le grand cycle de la Vie

      @ peg

      A votre service.


  • #1356421
    le 29/12/2015 par jehan10
    Retourner dans le grand cycle de la Vie

    @Toutatis
    Tout à fait d’accord avec vous, ... tout est vanité !

    Pensons à tous les êtres humains qui n’ont pas eu de sépultures .......la questions ne s’est pas posé pour tous les soldats morts sur les champs de bataille


  • #1356504
    le 29/12/2015 par marmotte
    Retourner dans le grand cycle de la Vie

    Un ami me disait : "Je vais me recueillir sur la tombe de ma grand-mère, je sais qu’elle est là. Ma mère par contre a été incinérée et ses cendres ont été mises dans le jardin du souvenir. C’était sa volonté mais je ne sais pas ou me recueillir, pour moi son corps est nulle part et pourtant je pense beaucoup à elle".
    Cet homme âgé de 79 ans, un jour ne sera plus là pour aller fleurir la tombe de sa grand-mère.
    Dans les cimetières un certain nombre de tombes ne sont plus entretenues.
    Maintenant les gens se délocalisent, essentiellement pour des raisons de travail ensuite ils rencontrent l’âme soeur qui vient encore d’un autre lieu géographique.
    La vie est déjà un déchirement pour beaucoup de parents, qui de leur vivant ne voient plus souvent leurs enfants.
    Donc après leur mort, pour l’entretien de leur tombe, ça se complique davantage...

     

    • #1356563
      le 29/12/2015 par E .de . Fran
      Retourner dans le grand cycle de la Vie

      Très juste propos .La relation non seulement avec la mort mais aussi avec les morts est révélatrice d’un degré de décomposition ici d’une société .Au mieux on fleurit les tombes de ses parents une seule fois par an mais on oublie celles des grands parents et bien sur d’autres aïeux .Un tombeau est un symbole ; symbole de l’existence passée de personnes singulières qui ont fait partie de ce monde .Dans une société traditionnelle les vivants et les morts sont en symbiose , ces derniers accompagnent les premiers .Les tombes sont régulièrement visitées et entretenues .Les éloignements professionnels ne constituent pas un obstacle insurmontable .Nous sommes une société matérialiste et nihiliste, d’autres signes en sont la volonté euthanasique et avortive des prétendues élites ,inspirée par la franc-maçonnerie , gouvernement invisible de la France .


  • #1356522
    le 29/12/2015 par un français
    Retourner dans le grand cycle de la Vie

    Tous les cimetières sont des espaces clos, protégés, entourés de murs, l’entrée se fait par une grille que l’on referme derrière soi, il n’ y a pas lieu d’avoir peur des animaux errants ou fouisseurs. Je trouve cette initiative excellente


  • #1356556

    Je ne sais pas si cela a un rapport mais les cimetières anglais ont un charme que je n’ai jamais retrouvé dans les cimetières français : quasiment pas une croix ( je n’ai rien contre les croix ), quasiment pas de pierres tombales. Juste des jardins pas trop entretenus. Ils donnent envie d’y aller pour se promener.


  • #1356581
    le 29/12/2015 par lucifuge
    Retourner dans le grand cycle de la Vie

    Dans ce "cimetière naturel" les nécrophiles vont être à la noce ! Vite donnez-moi son adresse .


  • #1356582
    le 29/12/2015 par gentil garçon .
    Retourner dans le grand cycle de la Vie

    Dans un "cimetière naturel" l’avantage c’est que l’ennemi d’un mort pourra venir se soulager à quelques dizaines de cm au dessus du cadavre de l’être abhorré .


  • #1356583

    Les "cimetières naturels" vont être interdits pour des raisons d’ordre public et d’hygiène .

     

    • #1357157
      le 30/12/2015 par Romain
      Retourner dans le grand cycle de la Vie

      @ lucifuge
      @ gentil garçon
      @ lex

      Vous êtes la même personne.
      Encore la technique du double pseudo / double post. Ici, triple pseudo / triple post.
      Pour faire croire que vous êtes plusieurs à penser la même chose.

      Certains détails vous trahissent à un point que rien de ce que vous pourriez dire ne me ferait changer d’avis.


  • #1356585
    le 29/12/2015 par croque mort
    Retourner dans le grand cycle de la Vie

    " Ca coûte moins cher ! " . Le monument le plus simple sur un caveau c’est minimum 2000 euros .


  • #1356621

    " Cimetière naturel ", paradis des nécrophiles .


  • #1356909
    le 29/12/2015 par Sylvain
    Retourner dans le grand cycle de la Vie

    Encore du délire bobo écolo. Cette solution qui au passage ressemble beaucoup à ce que se pratique chez les anglos saxons, est dévoreuse d’espaces naturels. Nos cimetières dont cet article critique l’esthétique ont au moins le mérite de ne pas dévorer les vertes prairies à la périphéries de nos villes.


Commentaires suivants