Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Hausse des tentatives de suicide chez les jeunes : le covid a bon dos

Le résultat d’une propagande anxiogène

[…]

Des indicateurs le montraient déjà, lors du premier confinement (du 17 mars au 10 mai 2020) : les gestes suicidaires ont d’abord chuté d’environ 20 %, tous types de tentatives et tous âges confondus, à l’exception des sujets de plus de 65 ans, plus exposés que les autres tranches d’âge aux risques d’infection et de mortalité induits par le virus et susceptibles d’avoir connu une expérience douloureuse en réanimation.

 

Une baisse générale « pour partie justifiée par un effet de sidération », explique le professeur Jollant. « Cela nous est tombé dessus, et il y a eu une forme de souffrance collective. Il s’agissait avant tout de lutter ensemble, ce qui protège généralement du passage au suicide, précise-t-il. […] »

Mais « cela reste généralement temporaire ». Aussi, rapidement, et particulièrement à partir du mois de septembre, la tendance s’inverse : « Les appels aux centres antipoison pour tentative de suicide se multipliaient, on a donc commencé à suivre cela de près, raconte le docteur Vodovar. Les CAP recevaient entre trente et quarante appels par jour avant l’épidémie, pour ingestion volontaire de médicaments ou de produits ménagers. Aujourd’hui, ils recensent jusqu’à soixante à quatre-vingts appels par jour, particulièrement pour des adolescents et de jeunes adultes », précise-t-il.

Parmi eux, un « public fragile », touché par des « pathologies psychiatriques (dépression, troubles de l’humeur, addictions…), qui démarrent généralement à l’adolescence, et qui a pris de plein fouet l’épidémie », explique Fabrice Jollant. En temps normal, 15 à 20 % des jeunes étant en difficulté sociale et/ou psychique et 10 % des adolescents exprimant, chaque année, des idées suicidaires.

Mais aussi un « public fragilisé par la situation et ses mesures », précise-t-il. Et plus particulièrement « le poids majeur de l’isolement induit par l’épidémie ». « Certains jeunes se sont retrouvés très isolés. La fermeture de leurs établissements et le fait de se retrouver, pour certains, seuls dans des petits endroits ou en rapports étroits et parfois conflictuels avec leurs proches, sur de longues périodes, a pu être très difficile et a mis à mal leur socialisation, dans une période de leur vie où celle-ci est clé », explique-t-il.

Reste que les plus jeunes pourraient, eux aussi, faire l’objet d’une augmentation des gestes suicidaires. « Une tendance à la hausse des appels aux centres antipoison, pour les moins de douze ans, se dessine, observe le professeur Jollant. Cela reste rare, et les chiffres, pour l’heure, témoignent de fluctuations légères. Mais ils justifient une vigilance. »

[…]

Lire l’intégralité de l’article sur lepoint.fr

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

21 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2732752

    Malheureusement le suicide ne fait peur à personne, et certainement pas à des fonctionnaires.
    Les gens désespérés devraient faire autre chose.

     

    Répondre à ce message

  • #2732759

    " les gestes suicidaires ont d’abord chuté d’environ 20 %, tous types de tentatives et tous âges confondus "

    Les gestes suicidaires ont d’abord chuté , à cause de l’effet de nouveauté , et les djeuns de nos jours ont besoin de stimulation / titillation à un rythme de plus en plus effréné , parce que dès qu’ils sont " en manque " de " nouveauté " à consommer comme des blaireaux , c’est directos la case suicide !!!

    C’est pour ça qu’ils ne peuvent s’empêcher de trifouiller et se palucher avec leurs putains de portables 24/7 !!!

     

    Répondre à ce message

  • #2732787
    Le 26 mai à 12:09 par on était pas préparé
    Hausse des tentatives de suicide chez les jeunes : le covid a bon (...)

    C’est certain que :
    ne sortir que pour voir l’épicier du coin,
    enfermé dans un container aménagé,
    fâché avec ta famille ou pas désireuse de te voir pour pas risquer une contamination,
    sans plus voir tes potes ni ta nana,
    - ton seul recours reste alors de te tourner vers Dieu et de te convertir illico en moine bénédictin, pour beaucoup ça n’a pas dû être jouable, même pensable.

    Cela dit : se tirer une balle, ou se pendre, ou faire le grand saut, avant d’avoir épuisé TOUTES les manières de se révolter (à commencer par résister ensemble) juste pour dire qu’on n’est pas d’accord, ça c’est pas cool.

    Facile à dire quand t’es bourré d’hormones/d’énergie et en plein épanouissement, et que t’as ça qui te tombe sur le coin de la gueule du jour au lendemain.

    C’est pourquoi ce gouvernement est largement responsable de cette HÉCATOMBE.

    Il faut que ça s’arrête alors on arrête tout : masques, tests, vaccins, pass.

    Pour que leur mort ne soit pas inutile - et combien d’autres encore si l’on continue d’obéir aveuglément ?

     

    Répondre à ce message

  • C’est évidemment dramatique et on est pas encore sorti de l’auberge.
    Par contre, je voudrais insister sur un point qui concerne également l’explosion de la délinquance des mineurs :
    la responsabilité des parents dans l’éducation est fondamentale, encore plus pendant cette période compliquée. Il faut structurer, cadrer, contrôler, gérer ses enfants, et leur donner l’exemple.
    J’ai 4 enfants à la maison depuis presqu’un an, ils n’ont aucun retard scolaire et aucun n’est dépressif mais c’est du travail...en plus du boulot en télé-travail...ou en déplacement.

     

    Répondre à ce message

  • une fois de plus les "complotistes" avaient raison avant les autres...

     

    Répondre à ce message

  • #2732900

    C’est la raison de pourquoi, il faut absolument un retour à la terre, ce monde aujourd’hui devrait prendre fin !? Tout les chiffres du mal être sont exponentielles, c’est spirituellement que plus rien ne va, la vie ne peut être que des marchands et des acheteurs ? Un produit peut avoir énormément de mal a pensé sa condition, sortie du mondialisme ? De l’euro ? Plus de souveraineté ? Etcetc...le progrès aujourd’hui est la mort de l’âme, satan prends le contrôle et c’est pas bien. En réalité, dans une vie, qui veut la 6g ? Qui veut des machines pas chères ? Qui est vraiment persuadé de l’argent ? Qui veut un contrôle parfait parfait par l’I .A ? Ils ne peuvent pas gagner, c’est durement concevable leur monde bizarre, trop c’est trop ! Stop.

     

    Répondre à ce message

  • Pas loin de la moitié des français font actuellement de véritables TS en faisant la queue dans les vaccinodromes... Si je prends l exemple de mon frère, parfaitement informé des risques qu’il a pris, entre autres par moi, il s’est vacciné, le con, pour pouvoir faire un 4e tour du monde comme il avait fait les trois autres avant. Je lui ai indiqué qu’ un vrai tour de france pouvait lui occuper encore plusieurs années de sa retraite... Mais non son idéal de la consommation passe par le Brésil le Sénégal et la Thaïlande... Il préfère prendre le risque de crever. Je suis sidéré de voir ce qu’est devenu un ex leader syndical. Je lui ai fait par avance part dr toutes mes condoléances à notre famille. Que les consommateurs qui n’ont comme idéal que la pute à dix balles qu’on trouve un peu partout disparaissent.... Ils ne laisseront d’autres traces que des gamins de père inconnu ou des avortons....

     

    Répondre à ce message

    • Bonjour Daniel,

      Vous avez tout mon soutien. Moi, c’est belle-maman qui ne voyage jamais mais qui a tenu à se faire vacciner parce que la tv lui a dit de le faire. Ses arguments : regarde tous ces gens à l’hôpital...commence par arrêter de fumer et fais du sport, que je me retiens de lui dire....

      Qu’ils dégagent...

       
  • #2732909

    Les gens se suicident parce qu’ils n’en voient pas le bout de toute cette merde et nous en sommes tous responsables. Le mal progresse par notre inaction. Qu’attendons nous pour une bonne révolution, la solution est dans nos mains. Ces ordures ne s’arrêteront pas de toute façon ce sera de pire en pire, la vaccination finira par être obligatoire et nous le savons tous. Allons nous attendre de voir crever nos gosses de leur vaccin mortifère pour bouger ? Tout s’accélère à vitesse grand V on n’a plus le temps pour le blabla, des actes s’imposent, c’est une question de vie ou de mort. Il faut stopper ces fous et les foutre en prison. Débarrassons la France de ces cafards abjectes qui nous pourrissent la vie !

     

    Répondre à ce message

  • M’bappé se serait fait piquer, pub pour rallier "les jeunes" au vaccin, et les inciter donc à voter pour Ganymède . 1% des décédés du Civid appartiennent à la tranche d’âge des 15-44 ans...

     

    Répondre à ce message

    • Mbappé ou son sosie ?

      Allez voir la photo c’est à mourir de rire. Le mec fait 10kg de moins, porte un bob noir, un masque noir, des lunettes, et il n’a pas de cheveux, ni de sourcils !

      Allez ensuite comparer avec la photo de l’arrivé d’Mbappé à Clairefontaine, qui est censée avoir été prise le lendemain, vous verrez la différence...

      A ce compte là, ils auraient mieux fait de lui donner du sérum phy cela aurait été moins grossier.

       
  • #2732983

    Karine Latombe fait vraiment du "bon boulot" ! Les vaccinistes, les covidistes, les enfermistes, les pandémistes devront un jour répondre de leurs crimes !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents