Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

La Petite Histoire – Le général de Lattre de Tassigny : la légende du roi Jean

Au début de la Première Guerre mondiale, Jean de Lattre de Tassigny, alors jeune lieutenant d’infanterie, rend visite à Georges Clemenceau. Les deux hommes sont nés dans le même village, l’entrevue est cordiale, et à l’issue de celle-ci, le Tigre lance : « Regardez-le bien, celui-là, et souvenez-vous de lui. Il ira loin, très loin. » Un résumé de vie plutôt bien anticipé quand on connaît la carrière qui attend celui qu’on surnommera le roi Jean. De la Première Guerre mondiale à l’Indochine en passant par la libération de la France à la tête de la 1re armée, de Lattre de Tassigny restera sans doute dans l’histoire comme l’un des plus grands chefs de guerre français. Retour sur son parcours et sa légende.

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

49 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • Son exploit est d’avoir couru après l’armée allemande qui battait en retraite .

     

    Répondre à ce message

  • Commandait une troupe de 400 000 supplétifs de l’armée américaine, entièrement équipée par elle, chargée de réoccuper les zones évacuées par l’armée allemande battant en rtraite .

     

    Répondre à ce message

    • en faisant tout le sale boulot que les G.Is ne faisaient pas , renseignez vous sur la poche de Colmar et les US qui laissaient d’abord passer les supplétifs comme vous dites en les abandonnant sous les tirs de panzer faust... les gars ( plus de 90 ans aujourd’hui) ainsi que les habitants d’Urschenheim, Jebsheim ce 30 janvier 45 qui l’ont vécu ou sont passés par là pourront vous parler du "héros américain" du cinéma qui en réalité laissait les gars de De Lattre 3 jours dans la merde en plein hiver sous le feu des 88, avec la peur de leur envoyer de la bouffe ou du dépannage...tiré d’un carnet de route :"1er février , toujours dans nos trous, les américains viennent nous camoufler avec rideau de fumigène. Ils ont tellement peur qu’à chaque explosion des 88 ils plongent dans nos propres trous !"

       
    • Jamais entendu parler de la bataille de Monte Cassino ? Tous les anglo-américains se sont cassés les dents et ce sont les forces françaises composées aux trois quart de nord africains qui ont enlevé le morceau.

       
    • @ "esprit" chagrin

      C’était ça ou voir la France passer de l’occupation allemande à l’occupation américaine.

       
    • @Bayinnaung. "L’occupation allemande" en Alsace Lorraine leur a laissé, entre autres, la sécurité sociale (bien avant le reste du pays qui a dû attendre 1945) et des lois sociales avantageuses qu’ils ont conservé encore de nos jours ! Cocorico ! Devenues des régions sinistrées (re-cocorico !), les frontaliers vont tous bosser et faire leurs courses ... en Allemagne ! Re-re-cocorico !

       
    • @ malgré



      "L’occupation allemande" en Alsace Lorraine leur a laissé, entre autres, la sécurité sociale (bien avant le reste du pays qui a dû attendre 1945)



      Oui et de crever en Russie au nom du Reich en première ligne, pire que pour les tirailleurs Sénégalais !

      Qui plus est, la dégénérescence du secteur de santé provoquée par les cures d’austérité imposées par l’UE (donc l’Allemagne) affecte tout le monde en France, surtout les Alsaciens qui ont la plus forte mortalité dû au Covid (entre autres).

      On dirait bien que cette sécurité sociale fraternelle et "à l’allemande" est un beau souvenir.



      et des lois sociales avantageuses qu’ils ont conservé encore de nos jours !



      Oui, la preuve, le 4ème Reich qu’est l’union européenne impose dans le grand Est l’installation massive d’immigrés islamistes Tchétchènes qui piquent le travail à nos Algériens ... quel progrès ! Wunderbar !



      Cocorico ! Devenues des régions sinistrées (re-cocorico !), les frontaliers vont tous bosser et faire leurs courses ... en Allemagne ! Re-re-cocorico !



      Et ils ont raison, comme ils ne sont pas soumis à la législation du travail à l’allemande et qu’ils ne sont pas (encore) exposés aux mini-jobs de Merkel ; il est tout à fait normal que des citoyens Français fassent leur course en Allemagne (pays où les retraités font la manche ou vont se faire soigner en Pologne) avant de rentrer sagement le soir en France.
      Mais je reconnais que l’Allemagne c’est bien pour aller y faire ses courses ... et rien d’autre !

      https://www.nouvelobs.com/monde/201...

      https://www.liberation.fr/planete/2...

      https://www.francetvinfo.fr/monde/e...

      https://www.humanite.fr/allemagne-d...

      En effet, les français sont un peuple de gros râleurs qui se plaignent beaucoup trop ! Ils ignorent la chance qu’ils ont de ne pas être allemands. L’Allemagne ce pays tellement riches sur le papier, mais dont les habitants s’appauvrissent tellement en vrai ... un peu comme la Californie ou le Japon. Comme quoi, il y a les statistiques et il y a le réel.

       
    • @gardener
      "ce sont les forces françaises composées aux trois quart de nord africains qui ont enlevé le morceau"..
      T’as raison les italiens se souviennent encore et commémorent les "maroquinades" des "libérateurs" sous les ordres du "maréchal" JUIN !
      A Monte Cassino les soldats autrichiens ont mis à l’abris et ont sauvé les oeuvres d’art de ce joyaux du patrimoine européen, pour les protéger des bombardements aveugles et intensifs des anglo-américains ! La résistance allemande à 10 contre un au milieu des ruines de ce palais fût héroïque !

       
    • @Bayinnaung
      C’est intéressant de penser que c’est l’Allemagne source des austérités du secteur de santé français. Il faudrait aussi (peut être ) jeter un coup d’oeil sur les tarifs des médocs vendus par Big Pharma et remboursés par la sécurité sociale qui effectivement s’endette pour ça ; quand à voir sur leurs efficacités...le covid a été un cas très réel

       
  • "Georges Clemenceau"

    C’est lui qui avait dit pendant qu’ils étaient en train de rédiger les conditions du traité de Versailles se référant aux allemands : "Je veux les voir souffrir le plus possible". Ce type était un vrai sadique, mal lui en prit. Concernant le Maréchal Tassigny, il devait être vraiment grand puisque je n’en ai jamais entendu parlé. Sa manière de saluer me fait penser à Benny Hill.

     

    Répondre à ce message

    • Être copain avec Clemenceau en dit long sur ce guignol !
      Clemenceau était en effet un sadique, voici comment il se réjouit de la mort de son ex-femme dans une lettre à son frère : « Ton ex-belle-sœur a fini de souffrir. Aucun de ses enfants n’était là. Un rideau à tirer. »
      Ce type était un anticlérical notoire et dreyfusard !

       
    • @anonyme :
      Dans le contexte de l’époque,Clemenceau a pu avoir ces mots,car la Grande Guerre fut une énorme boucherie,il n’y a pas un village en France qui n’ait son Monument aux Morts de la Der des Der,et sa suite composée à l’époque,de ses milliers d’estropiés,de gazés,d’amputés etc.
      Mieux vaut tard que jamais pour avoir un aperçu de la vie du Ml De Lattre de Tassigny !

       
    • @ bonnet Phrygien

      Ne te fatigue pas. Tu peux faire appel à tous les arguments de bon sens et d’historicité que tu veux : tu n’arriveras jamais à faire changer d’avis ceux qui rêvent de voir la France soumise à l’Allemagne (ce qu’elle est devenue via l’Union Européenne) qui se révèlent aussi butés que ceux qui la veulent soumise à israël et aux USA ... et qui sont au final un peu tous les mêmes.

      A l’instar des talmudistes, les boches rêvaient de voir les latins (dont les français) réduits en servitude comme le sont les Grecs (peuple élu / race supérieure, tiens ! tiens ! tiens !) et le fantasme selon lequel les classes ouvrières des 2 côtés du Rhin ont été sacrifiées par les riches des 2 pays est une vaste blague digne des naïfs qui croyaient dans les boniments d’une gaushiasse comme Jean Jaurès.
      La classe ouvrière allemande s’en foutait pas mal que l’armée teutonne tue des milliers de français (ouvriers et paysans) qui commettaient le crime intolérable de défendre leur sol ... par contre, dès que le blocus anglais commença à les affamer, là, tout de suite, ils se firent pousser une conscience de pacifistes (la guerre, gröss malheur...surtout on ne la gagne pas), voir, de communistes arrivés après la bataille (les spartakistes) et firent même choir le keiser qu’ils auraient pu chasser du pouvoir dès 1914 s’ils avaient été réellement habités par cette "conscience de solidarité fraternelle entre européens blancs, chrétiens et mon cul sur la commode".
      Ceux qui ont tué le plus de Français au cours des 2 derniers siècles : ce ne sont ni les Juifs, ni les Arabes, ni les Français, ni les Chinois, mais les allemands ! Point !

      Quelles que soient les intentions ou les commanditaires : celui qui te tue, ça reste celui qui appuie sur la détente !

      C’est fou de se rendre compte à quel point les raisonnements propre aux éveillés de la gôsh peuvent si aisément être appliqués aux éveillés de la drouâte.

      Pour Jean-gôshiasse : une racailles qui commet un viol, un braquage ou un attentat terroriste n’est pas responsable de ses actes, c’est le racisme de la société française
      qui le conduit à faire cela.

      Pour Jean-germanolâtre : un allemand qui tue un français en 14...sur le territoire français : ce n’est pas de sa faute, ce sont les patrons de confession inuits qui l’ont poussé à faire cela.

      Que ce soit l’un ou l’autre c’est la même déresponsibilisation, la même stupidité ... et pour finir, ce sera le même fond de poubelle de l’histoire dans lequel ils termineront.

       
    • Clémenceau a fait une paix de VENGEANCE alors qu’il fallait faire une paix de RECONCILIATION . Toute l’Université française applaudit encore au Traité de Versailles, qu’elle juge très bon . Un traité de "paix" qui a entraîné une deuxième guerre mondiale 20 ans plus tard... et 50 millions de mort .

       
    • @benêt phrygien. Parceque l’Allemagne n’a pas eu de morts peut-être en 14/18 ?
      - France 1,4 millions de morts (25% de pertes militaires), - Allemagne 2 millions de morts (52% de pertes militaires),
      - sans parler de l’Autriche, 35% de pertes militaire !
      Donc, y’a pas que la France "qui a beaucoup souffert" ! Cette hécatombe européenne, cette boucherie générale dont l’Europe ne s’est jamais relevée, ne s’est pas arrêtée aux frontières !
      Par contre, les instigateurs et responsables de ce carnage n’ont jamais été inquiétés !

       
    • @Bayinnaung. La germanophobie (ou l’antibochisme primaire) n’a jamais été bonne conseillère ! Ça nous a valu 2 déculottées (1871 et 1940) et une hécatombe (14/18). Résultats ? une pax americana dont on savoure encore les bienfaits ....

       
    • C’est une légende ca. Le traité de Versailles n’est pas plus sévere que le traité de la guerre de 1870 ou celui que firent signer les Allemands aux Russes. C’est de la propagande montée en neige par les partis allemands de l’époque.

       
    • @Bayinnaung. Être encore antiboche en 2021 est une pathologie qui se traite très bien, tu sais, de nos jours ...

       
    • #2732992

      @ Bayinnaung

      Merci de votre message. Ca fait vraimet du bien de voir qu’on est pas seul a penser que les gôchistes écervelés ont bel et bien leurs pendant symétrique à droite...

       
    • À "Bayinnaung" :

      Pour ta gouverne, "Bayinnaung", sache que le nationalisme allemand naît justement à partir du moment que la révolution française et Napoléon se sont mis à agresser et occuper militairement les pays allemands (le nationalisme français est donc non seulement guerrier mais chronologiquement premier). C’est le moment à partir duquel l’Allemagne a été obligée de finir par s’unifier et de se défendre sans arrêt des deux puissances qui la menaçaient en permanence sur le continent : Paris depuis 1804 et Moscou depuis 1917. L’Angleterre de 1776 (création de la bourse de Londres), la France de 1789 et la Russie de 1917 sont les vraies pommes pourries du pannier européen... et pas l’Allemagne qui, désolé de t’en informer, n’a rien d’autre à se reprocher si ce n’est d’avoir toujours essayé de sauver la civilisation européenne. La France à défendre n’est pas celle que tu défends contre l’Allemagne mais celle à qui l’Allemagne a donné une chance dans les années 1940 lors du projet de création d’une grande Europe réellement libre, libre et débarrassée de ses vrais énnemis, les vrais énnemis pas seulement de l’Europe mais de l’humanité. Aussi, mon ami "Bayinnaung", regarde à nouveau cette vidéo de "La Petite Histoire". À la minute 2’29’’ Christopher Lannes dit "février 34, ça, vous connaissez les événements, et bien en cette occasion notre ami De Lattre est du bon côté. Quand je dis du bon côté c’est qu’il appartient tout simplement à un groupe qui complote pour renverser la république. Pour moi ça, ça vaut toutes les légions d’honneur." Christopher Lannes nous offre sa version du roman national et ne peut s’offrir le luxe de creuser plus profondément puisque les événements de janvier/février 1934 sont le parfait exemple d’à quel point la France que tu défends (et que Lannes défend) est pourrie jusqu’à la moelle. Pourquoi sinon Henri Fenet ? Pourquoi sinon Jean Bassompierre ? Pourquoi sinon Christian de La Mazière ? Pourquoi Déat ? Doriot ? Céline ? Rebatet ? Pierre-Antoine Cousteau ? Ce que fait De Lattre de Tassigny en 1942 en Afrique du Nord c’est revenir à la France du 3 septembre 1939, qui n’est autre que la France pourrie de 1789. Les Français qui ont sauvé le vrai honneur de la vraie France sont ceux qui ont combattu en Poméranie et à Berlin en 1945, que Christopher Lannes ou toi-même veuillez le reconnaître ou pas. Les 80 dernières années le prouvent avec obstination. Et même actuellement, chaque minute qui passe le prouve avec obstination.

       
    • @ Clio

      Le "Diktat" de Versailles, c’est de la propagande.

      Il n’a jamais été réellement appliqué et l’armée allemande n’a jamais été réellement réduite. C’est comme le traité de Sèvres vis-à-vis de la Turquie. Il a été signé, mais jamais appliqué ... C’est que tout le monde avait très très très peur à l’époque du méchant Russe Communiste (pour se faire à l’idée, c’est simple : les communistes à l’époque, c’est comme Lepen aujourd’hui : un monstre que l’on évoque pour faire peur aux enfants-électeurs).

      Du coup, laisser l’armée allemande à peu près intacte, c’était la garantie de se prémunir contre le seul vrai ennemi de l’occident : les coco.

      Et finalement, les élites occidentales s’en sont bien mordu les doigts au traité de Yalta.

      Je comprends de plus en plus la vraie raison du tribunal de Nuremberg. Les élites allemandes n’ont pas agit comme les élites occidentales l’espéraient (il fallait juste attaquer la Russie et personne d’autres) ... du coup, il fallait les châtier pour avoir tout gâché et permis à l’ennemi Russe d’avancer si loin à l’ouest !

      Finalement, Hitler fut à Staline ce que Valls fut à Dieudo : un serviteur de la maison-mère qui, par ses conneries, l’a plus desservie qu’autre chose.

      (Attention ! Quand je compare Dieudo à Staline, cela n’est nullement péjoratif. Pour moi, les procès de Moscou sont une des rares bonnes choses qui aient eu lieu au XXème siècle avec les traitements contre le paludisme et le CNR)

       
    • À Bayinnaung, qui nous dit :

      "Le "Diktat" de Versailles, c’est de la propagande"

      Ah bon ? Les Allemands n’ont pas payé un centime après 1918 ? Et leur armée n’a pas été réduite ? Et l’Allemagne n’a pas été coupée en deux avec une destruction de facto de la Prusse orientale ? Bayinnaung, revenons au sérieux s’il te plaît.

      "Du coup, laisser l’armée allemande à peu près intacte, c’était la garantie de se prémunir contre le seul vrai ennemi de l’occident : les coco."

      Non Bayinnaung, non. La révolution d’Odessa (1905, un échec), la guerre russo-japonaise (1905, un succès) et la révolution russe (1917, un succès) sont des ingérences secrètement financées par Jacob Schiff et Paul Warburg, des banquiers de New York appartenant à la communauté qu’on n’a pas le droit de nommer. Bien évidemment Schiff et Warburg avaient toujours compté sur le soutien de leur coreligionnaires de France, d’Angleterre, d’Allemagne et de la Russie elle-même. Le problème était donc dans l’ensemble de l’Occident et il n’y avait pas comme tu dis de nazis allemands ayant été tolérés pour contrecarrer les bolchéviques. Bien au contraire, l’arrivé des bolchéviques s’est produite en 1917 parce que l’ennemi intérieur de l’Occident, bien installé depuis des décennies des deux côtés de l’Atlantique, était déjà à la manoeuvre depuis le XIXe siècle.

      "les communistes à l’époque, c’est comme Lepen aujourd’hui : un monstre que l’on évoque pour faire peur aux enfants-électeurs"

      Arrête de te contredire. Soit l’Union soviétique était un danger réel pour l’Occident, soit elle ne n’était pas. Et elle l’était, bien sûr, mais pas pour l’ennemi intérieur puisque c’est l’ennemi intérieur au sein de l’Occident qui l’avait créée de toute pièce.

      "Je comprends de plus en plus la vraie raison du tribunal de Nuremberg. Les élites allemandes n’ont pas agit comme les élites occidentales l’espéraient (il fallait juste attaquer la Russie et personne d’autres) ... du coup, il fallait les châtier pour avoir tout gâché et permis à l’ennemi Russe d’avancer si loin à l’ouest !"

      Pauvre diable, c’est l’Angleterre et la France qui ont déclaré la guerre à l’Allemagne ! Cette bêtise monumentale que tu nous a lâchée sur Nuremberg ne mérite même pas de réponse. Je t’en supplie, Bayinnaung, lis des livres, instruis-toi, où à la limite regarde des vidéos de Reynouard...

      "Finalement, Hitler fut à Staline ce que Valls fut à Dieudo"

      Bayinnaung en roue libre... quand s’arrêtera-t-il ?

       
    • @ Bleu horizon

      La germanophobie (ou l’antibochisme primaire) n’a jamais été bonne conseillère !

      La germanolâtrie non-plus, sauf si on veut terminer sa carrière à Sigmaringen. (humour)

      Ça nous a valu 2 déculottées (1871 et 1940) et une hécatombe (14/18).

      C’est toujours moins pire que d’être ramenée à l’âge de pierre en 1945 et de sacrifier des enfants de 12 pour ralentir vainement l’avancée Russe.

      Résultats ? une pax americana dont on savoure encore les bienfaits ....

      Merci l’Allemagne qui a livré le continent européen aux USA.

      @ Maurrassic Park

      Être encore antiboche en 2021 est une pathologie qui se traite très bien, tu sais, de nos jours ...

      Considérer son contradicteur comme un fou qui mérite de se interner et soigner en raison de ses idéaux politiques ? N’est-ce pas un peu "Soviétique" sur les bords ?

      @ Atons, Portos et Aramis...

      Merci de votre message. Ca fait vraimet du bien de voir qu’on est pas seul a penser que les gôchistes écervelés ont bel et bien leurs pendant symétrique à droite...

      Non, Merci à vous ! ^^

       
    • @ maginot

      Parceque l’Allemagne n’a pas eu de morts peut-être en 14/18 ?

      Morts sur une terre qu’ils ont voulu annexer et non pas pour défendre leurs foyers comme c’était le cas côté Français ou côté Russe ... merci de ne comparer tout et n’importe quoi.

      - France 1,4 millions de morts (25% de pertes militaires), - Allemagne 2 millions de morts (52% de pertes militaires),
      - sans parler de l’Autriche, 35% de pertes militaire !

      Hé ! Oui ! Le pan-germanisme de l’Allemagne et l’oppression que l’Autriche des Habsbourg a fait subir aux peuples des Balkans, épris de liberté, leur auront coûté bien cher. C’est triste, en effet !

      Donc, y’a pas que la France "qui a beaucoup souffert" !

      Non, bien-sûr : les noms sur les plaques en-dessous des statues du soldat inconnu sont faux et ont tous été écrits par Edith Frolla. (humour)
      Qui plus est, c’est la France qui a nommé un va-t-en-guerre à sa tête et qui, en 1940, a attaqué la Tchécoslovaquie, la Pologne, le Danemark, la Norvège, etc. (que des pays menaçants)
      On dirait bien que la souffrance n’inspire pas les mêmes leçons à tout le monde.

      Cette hécatombe européenne, cette boucherie générale dont l’Europe ne s’est jamais relevée, ne s’est pas arrêtée aux frontières !

      L’Europe ça n’existe pas : un Français a plus en commun avec un Italien ou un Algérien qu’avec un Lituanien ou un Danois. Donc si l’Europe n’existe pas, ça signifie que la souffrance européenne non-plus. La souffrance nationale, en revanche, oui !

      Par contre, les instigateurs et responsables de ce carnage n’ont jamais été inquiétés !

      Oui, la preuve, ils ont même fini par mettre Hitler au pouvoir pour que tout recommence, et qu’ils puissent se remettre à vendre des canons, comme l’a très bien mis en avant Louis Farrakhan.

       
    • #2733382

      @ Bayinnaung
      "Le "Diktat" de Versailles, c’est de la propagande.Il n’a jamais été réellement appliqué".
      Pour la bonne raison que l’Allemagne était exsangue, saignée à blanc, ruinée ! Elle n’a pas pu payer toutes les "réparations" imposées par les vainqueurs ! Des brouettes de billets nécessaires pour acheter un quignon de pain ! Des morts de faim sur les trottoirs dans le pays de Goethe et de Beethoven ! Des femmes, des enfants, des vieillards agonisant dans les rues ! Pendant que la France fêtait sa "victoire" et exigeait "réparations" après avoir dépecé l"Allemagne de ses territoires ! Sans parler de ses millions de morts et de blessés !

       
    • @ Pelagia

      le nationalisme français est donc non seulement guerrier

      Bien-sûr, l’agressivité du royaume de Prusse pendant la guerre de 7 ans est une fable.

      pommes pourries du pannier européen...

      Traduction : "Ouin ! Ouin ! C’est la faute de tout le monde, l’Allemagne seule est innocente !"
      J’imagine que le Danemark, la Belgique, la Hollande, la Norvège, la Pologne, la Tchécoslovaquie ou la Grèce étaient aussi des menaces existentielles, des "pommes pourries".
      L’Allemagne n’a jamais été réellement unifiée (il n’y a qu’à voir l’ostalgie en ex-Allemagne de l’est et les mouvements sécessionnistes Bavarois.
      Ensuite, quand on se construit avec comme seul objectif de démolir la France et d’asservir les Slaves : c’est qu’on a soit-même un problème.
      L’Espagne aussi a subi l’agressivité Franco-Anglaise : elle ne s’est pourtant jamais sentie le besoin de déconner à ce point.
      Enfin, je te signale que quand les grandes puissances européennes ont essayé de se la jouer pacifistes en 1938, c’est l’Allemagne toute seule qui est montée en gamme.

      l’Allemagne qui...civilisation européenne.

      La civilisation européenne, ça n’existe pas. La Greco-Romaine, l’anglo-saxonne, la Scandinave, la Slave, etc. ... Ok, ça existe. Mais l’Europe, c’est une invention : un français a plus en commun avec un Algérien qu’avec un Letton.

      grande Europe réellement libre,

      Oui, et elle a fini par se faire : ça se nomme l’UE ! Belle réussite !

      libre et débarrassée de ses vrais énnemis...

      Traduction : libre d’exploiter les slaves et autres latins.

      (La France) est pourrie jusqu’à la moelle.

      Tu as raison, mein freund, va vivre en Allemagne et cesse de ponctionner la sécurité sociale de cette France pourrie, alors.

      Pourquoi...Henri Fenet...Pierre-Antoine Cousteau ?

      Tu ne les as pas tous nommé : Pourquoi Fabius, Macron, Mitterrand, Giscard...Pourquoi tous ces gens qui ont vendu la France à l’Allemagne ?

      De Lattre de Tassigny en 1942 en Afrique du Nord c’est...

      Disait l’anonyme caché derrière son ordinateur. Quel héroïsme ! De Lattre, lui, se battait sous son vrai nom.

      Les Français qui ont sauvé le vrai honneur de la vraie France sont ceux qui ont combattu en Poméranie et à Berlin en 1945

      Et qui se sont fait savater le derch’ par les sous-hommes slaves et ont donc livré l’Europe aux USA. XD

      Les 80 dernières années le prouvent avec obstination

      Elles prouvent que la victoire de l’Allemagne aurait conduit au même résultat ! En effet ! Et avec obstination, hein ?

       
    • "Disait l’anonyme caché derrière son ordinateur"

      Bien sûr... "Bayinnaung". Vas-y, publie ici-même ton vrai nom au complet (prénom et nom de famille). Et puisque tu es si courageux, ajoute aussi l’adresse de ton domicile... et ton numéro de pointure, tiens, ça sera la cerise sur le gâteau.

      Bref, une contradiction de plus. Comme prétendre que la collaboration avec l’Allemagne, une Allemagne qui n’y est pour rien dans les affaires Stavisky ou Panama, est du même bord qu’un Fabius. Pitié... c’est à s’esclaffer de rire... pour ne pas pleurer...

      Pour rappel : l’anonymat sur internet est encore un droit, et un droit qui a beaucoup plus d’importance que certains hypocrites ne le prétendent. Nous allons vers un monde où nous serons tous vaccinés-fichés et il y en a encore qui sous couvert de leur propre pseudonyme ne veulent pas que d’autres fassent usage... de pseudonyme ! Et tout ça pour une simple prise de bec en bas de page sur un site internet... mon dieu mais quel niveau d’immaturité. Je quitte le débat et j’ouvre les fenêtres, il faut que l’air circule, je n’en peux plus de cette odeur.

      "Bayinnaung", après tout le ridicule que tu as fait tu pourrais au moins partir sans faire de bruit, nous sommes ici des invités généreusement autorisés par la modération de É&R pour commenter la vidéo d’un vidéaste. Pour ma part, "Bayinnaung" (de ton vrai nom, bien sûr), je suis sûr que É&R méritait mieux que cet échange stupide, clairement du niveau des pâquerettes.

       
    • "Le "Diktat" de Versailles, c’est de la propagande.Il n’a jamais été réellement appliqué".
      Pour la bonne raison que l’Allemagne était exsangue, saignée à blanc, ruinée !




      Mauvaise foi ou ignorance crasse ? C’est marrant : nos compatriotes peuvent crever la gueule ouverte. Mais par contre dès qu’il s’agit des Allemands, pas touche !
      Faut arrêter de déconner : bien sur que désigner l’Allemagne seule responsable de cette guerre relève du foutage de gueule. En revanche elle avait parfaitement les moyens de payer, contrairement à ce que raconte une certaine propagande anglo-saxonne ! Ce sont les élites économique allemandes qui ont refusé de payer quoi que ce soit ! Sans oublier que ces demandes de réparations sont justes : allez donc vous renseigner ce qu’ a été la France du Nord-Est en 1919....

      Et je repense à une chose : quand la Prusse a exigé 5 milliards de francs-or en 1871, là j’entends personne pleurer sur la France malheureuse. Donc de deux choses l’une : ou bien exiger un tribut (ou réparations de guerre, peu importe le nom) est normal, ou bien cela ne l’est pas. Sans ca, c’est du poids-deux mesures, et vous savez tous ce que j’en pense.

       
    • Qui nous parle de milliards de 1871 ?

      "A la mort du Grand Baron, en 1868, ses actifs sont estimés à environ 10 milliards de nos francs actuels"

      Source : https://www.lesechos.fr/2000/08/22-...

      "Les Allemands", "L’Allemagne", "Les Français", "La France"... rien de cela n’a jamais été opposé. La vraie guerre est plus profonde et plus ancienne, toujours d’actualité, et dans cette guerre là, la vraie, l’Allemagne et la France sont dans le même camp. Les peuples européens en eux-mêmes ne forment qu’une seule et unique substance et c’est pour dissoudre cette unité que le vrai ennemi, l’ennemi de l’humanité, a toujours oeuvré pour opposer les nations les unes aux autres (et jusqu’à présent avec succès, l’antigermanisme puéril visible sur certains commentaires le prouve facilement). Quelques autres commentateurs et moi-même avons essayé de vous aider mais votre mauvaise fois n’a pas de limite.

      Cela dit, n’importe quel chalala se faisant passer pour ce qu’il n’est pas (un prétendu patriote français) peut venir ici en commentateur et faire monter la mayonnaise avec les bonnes vieillles recettes antigermaniques de base. Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose...

       
  • Le Général (Vendéen) De Lattre De Tassigny, a t-il fait partie de tous ceux, qui ont inspiré Jacques Dutron pour sa chanson "l’opportunité" ?

     

    Répondre à ce message

  • Grand officier militaire, il serait malhonnête de le nier.

    Mais oui... pas un militant dans l’âme, pas de vision ni conviction idéologique. Le genre que mon propre frère, militaire, appelle un "légaliste", celui qui obéit toujours à l’autorité du moment sans se mouiller dans le combat politique. Pétain, Giraud, Darlan, De Gaulle, plus tard les généraux d’Alger... eux au moins sont rentrés dans l’arène et ont tenté quelque chose pour sauver la France au-delà de son armée.

    A servi admirablement, et il faut le louer pour ça, mais voilà... faut peut-être pas demander une trace glorieuse laissée dans l’Histoire quand on a servi loyalement la IIIe République, Vichy (quand il n’y avait plus que ça), l’armée anglo-saxonne et la IVe République.

     

    Répondre à ce message

  • #2732984

    A noter que la première armée du générale De Lattre qui entre autre aura libéré les Vosges, était composée à la fois de Soldat français métropolitains mais également de tirailleurs maghrébins et sénégalais.

    (mon arrière grande père en faisait partie).

     

    Répondre à ce message

    • Oui, des français métropolitains, Nord africains et sénégalais, mais... Pas que !
      N’oublions pas que ce sont les français et européens d’Afrique du Nord qui proportionnellement aux effectifs engagés ont subit les plus lourdes pertes durant l’épopée de l’armée d’Afrique (42-45) devenue 1ere Armée française en 44.
      Statistiquement parlant, ce sont les pieds noirs qui ont servis de "chair à canon", je tiens à le préciser étant donné la légende bien encrée des "tirailleurs sénégalais chair à canon". Voilà.
      Je garde précieusement et avec fierté ce cadre que mon grand père a ramené de sa jeunesse :
      "Louis B., soldat au 7 ème RTA, a fait les campagnes Tunisie Italie France, 2 citations à l’ordre d’armée, croix de guerre. Classe 1942."
      Merci E&R et "La Petite Histoire" de rendre hommage au Maréchal Jean de Lattre de Tassigny.
      Mes respects pour votre ancêtres @Atons, Portos et Aramis... !

       
    • #2733536

      @ Atons, Portos et Aramis, abcd & co...
      Quand un pays se glorifie d’avoir utilisé les africains et maghrébins pour "libérer" la France qu’il ne se plaigne pas de l’immigration de tous ses descendants !
      Quand un pays à été "libéré" par les anglo-américains qu’il ne se plaigne pas d’avoir perdu son indépendance et sa souveraineté !
      Alors on se raccroche à nos généraux et maréchaux d’opérette, arrivés en "vainqueurs" sous uniforme et matériel US !
      On a les héros qu’on peut ....

       
    • @ Jeanne au secours !

      Nous rendons ici hommage aux combattants, je sais pas si vous savez se que ça veut dire combattre...
      Ce n’est pas l’Afrique qui a libérée la France, lorsque l’on parle des "Africains", ce sont ceux du chant militaire, ceux là le faisait pour la France, la France éternelle comme nous leur présentions à l’époque...
      Vous pensez qu’ils combattaient dans l’esprit de la détruire ?! Punaise, le soldat allemand de stalingrad, le pauvre troufion de la Werhmarcht, le père de famille de 40 balais ou le jeune de 18 piges, il combattait pour un monde blanc ? Non, il faisait se que l’on appelait alors son devoir, pour son pays, pour sa famille. Tout comme le soviet dans les plaines d’Ukraine ou le ricain d’Omaha Beach ou le français de Dunkerque...
      Ont-ils été dupé ? Peut être, certainement...
      Lorsque qu’on n’est pas capable de rendre hommage aux combattants, et encore plus ceux de son propre pays, alors c’est qu’ils est temps d’être "grand remplacé"...
      P*tain on rend hommage à nos grands parents !
      Oh ça devient grave là, de ne pas comprendre ça. Honte à vous.
      Et si ça peut vous faire plaisir, quitte à continuer à faire honneur à mon ancêtre, lui qui a porté l’uniforme de l’armée française, combattu en première ligne contre les allemands dans 3 pays différents dont le sien, rentré victorieux et décoré, ce dernier, lorsqu’il voyait Hitler à la télé, disait : "Ça c’était un homme."
      Allez savoir pourquoi, le vieux ne parlait pas beaucoup, et personne n’osait lui demander pourquoi il disait ça.
      Le vieil homme avait certainement ses raisons de penser ainsi...

       
  • Même quand on veut célébrer un grand soldat comme de Lattre, y aura toujours des imbéciles pour cracher dessus, même ici sur E&R..... Mais les mecs, si la France ne vous plait pas, quittez là. Le monde est vaste !

    merci @Bayinnaung de remettre les pendules à l’heure.

     

    Répondre à ce message

  • Oser baver sur de Lattre (véritable héros de 14/18 puis de la guerre du Rif bien avant de devenir général, grade dont il ne se servit pas pour protéger son fils mort au combat en Indochine) tout en restant posté derrière son écran en 2021 quand on n’a même pas été foutu de résister au masque ou au confinement par simple trouille d’un PV à 135 Euros, et qu’on s’apprête à céder face au chantage du passeport sanitaire, faut quand même le faire...

     

    Répondre à ce message

  • Le général de Lattre de Tassigny (mort avant sa retraite) : "ne pas subir ! "
    Remarquable, quand on pense à la récente tribune des généraux à la retraite !

     

    Répondre à ce message

  • De Lattre est un homme de son temps. Général de division durand le régime de Vichy, il refuse d’obéir à ses chefs en 42 lors du débarquement des Américains en Algérie. Fait prisonnier, il s’évade, rejoint De Gaulle en Afrique et prend des commandements militaires dignes de ses talents. Comme tant d’autres, dont Juin. À propos de Juin, De Gaulle disait :" Juin ? Mais de quelle année ?"

     

    Répondre à ce message

    • "" Juin ? Mais de quelle année ?""

      Je crois que les italiens qui ont dû subir les sévices des ces "aventuriers" sous ordre du général Juin se souviennent encore parfaitement de ce général et je ne crois pas non plus qu’ils confondent son nom avec l’année ou le mois de juin. Certains y perdirent la vie pendant qu’on les fit subir les pires sévices imaginables sous les encouragements de ce général. Je ne dis pas qu’il était présent mais il est un fait établi qu’il était parfaitement au courant de tout ce qu’y se passait et il aurait même laissé entendre qu’ils pouvaient prendre leurs pieds. A la guerre comme à la guerre.