Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Hildegarde de Bingen, un docteur pour notre temps

Hildegarde de Bingen est considérée comme la première naturaliste d’Allemagne. Elle est aussi médecin, son double don de voyance et de guérisseuse en fait l’une des plus renommés de son temps. Sa médecine combine des éléments savants de grands auteurs, et des ressources locales de médecine populaire.

 

Issue d’une famille de la petite noblesse rhénane, Hildegarde de Bingen (1098-1179) fut moniale dès l’âge de 8 ans. Elle deviendra à la fois abbesse, écrivain et prophétesse, engagée dans les combats de son temps.

Atteinte de visions dès son plus jeune âge, elle les transcrit dans un ouvrage, le Scivias, à partir de 1146. Ce texte, approuvé par le pape Eugène III et saint Bernard contribue au développement immédiat de sa notoriété. Elle rédige ensuite deux autres livres visionnaires, le Livre des mérites et le Livre des œuvres divines.

Elle a été canonisée par le pape Benoit XVI en 2012 et a été élevée au statut de Docteur de l’Église.

En correspondance épistolaire avec les moines de l’abbaye de Villers, Hildegarde reçut des visions qu’elle transcrivit dans de nombreux ouvrages. Elle propose un art de guérir qui tient compte de l’homme en son unité d’âme et de corps. Elle parle d’une juste mesure pour maintenir l’équilibre et éviter la maladie.

Les naturopathes soignent de plus en plus de patients en s’inspirant de sa vision de l’homme dans sa globalité. Pour vivre en pleine santé, il faut être en harmonie avec les divers courants de notre vie : l’environnement, le corps, la nourriture, l’esprit, les émotions, l’âme... Pour Hildegarde, il est très important de rétablir le lien entre l’homme et la nature. Elle insiste également sur la prévention. L’homme doit prendre soin de son corps de manière préventive, mener une vie saine, disciplinée et équilibrée. Un tel système global représente une clef d’or pour l’homme moderne.

 

 

Découvrez sur Au Bon Sens
un guide du bien manger au quotidien
selon les préceptes de Hildegarde de Bingen

 

Pour une consommation militante et alternative : Au Bon Sens !

 

 

Prenez soin de votre santé avec Au Bon Sens !

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

19 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

  • #2933383
    Le 29 mars à 16:54 par kantor
    Hildegarde de Bingen, un docteur pour notre temps

    Y parait que toutes les religions se valent...

     

    Répondre à ce message

    • #2933510
      Le 29 mars à 20:46 par Jo le Gadjot
      Hildegarde de Bingen, un docteur pour notre temps

      Bonsoir à vous,
      Ne soyez pas arrogant (si j’ai bien compris le sens de votre message).
      Connaissez-vous vraiment les "saints" des autres religions : Hindouisme, Bouddhisme, Islam, Judaïsme etc ?
      Comme le disent les musulmans, Dieu accorde sa Grâce à qui Il veut et c’est sûrement pas à nous de ramener notre fraise.
      Mes grandes salutations à cette sainte.

      Bien à vous

       
    • #2933619
      Le 30 mars à 04:54 par adile11
      Hildegarde de Bingen, un docteur pour notre temps

      @Jo le Gadjot

      Bien dit !

       
    • #2933893
      Le 30 mars à 15:27 par Raison garder
      Hildegarde de Bingen, un docteur pour notre temps

      Au fait Jo, je connais pas les saints des autres religions(encore que, peut-être plus que toi) mais je suis prêt à parier mes couilles que des femmes canonisées et reconnues comme Sainte en Islam ou en Judaïsme, ça court pas les rues.
      On va être clair et honnête cinq minutes : dans les autres cultes abrahamiques, les femmes sont saintes par leur naissance (de par leur père) ou par leur mari, c’est tellement systématique que j’ai bien envie de te laisser le bénéfice du doute (allez, disons qu’il doit y avoir deux bonnes femmes saintes dans l’Ancien Testament, je te les offre, c’est cadeau).
      Et ça, pas besoin de connaître Hildegarde pour le savoir, gadjo.

      Enfin, la sainteté dans le bouddhisme ou les religions d’Asie n’a souvent pas grand-chose à voir avec notre vision à nous de la sainteté (il y a des parallèles mais c’est assez différent dans la perception, du moins, c’est l’impression qui en ressortait quand je discutais avec ces gens-là).

      Donc oui, il ne faut pas cracher et médire sur les autres cultes sans raison, mais les glorifier sans plus de raison est tout aussi creux, voir pire.

      Et, rappelons des bases, le Christianisme est le seul grand culte à reconnaître une forme de "transcendance" à une femme, la Vierge Marie qui fut presque associé directement au Christ dans certaines époques (associé dans le sens où l’invocation du nom du Christ était assez souvent précédé ou suivi d’une louange à la mère lors des prières).

      Enfin, je n’ai pas connaissance de plusieurs prières musulmanes exclusivement destinées à la Vierge Marie (il y en a probablement une, je veut bien l’imaginer, mais c’est incomparable avec la vision chrétienne du personnage qui a de nombreuses prières qui lui sont spécialement adressées).

      Et pour répondre à Kantor, en effet, toutes les religions ne se valent pas, et il en va de même pour les civilisations ou les êtres humains.

       
    • #2933953

      Drole de critère. La secte conciliaire, qui canonise des femmes à tour de bras (dont celle qui fait l’objet de cet article) et a même fait de quatre d’entre elles des docteurs de l’Église (dont encore une fois la susnommée), serait donc supérieure à ce qui l’a précédée ?

       
  • #2933385

    Oui, elle prépare Paracelse, et ce dernier le Dr Rudolf Steiner en médecine à bases spirituelles de claivoyance controllée.

     

    Répondre à ce message

  • #2933468
    Le 29 mars à 19:26 par Warox
    Hildegarde de Bingen, un docteur pour notre temps

    Ha ! Sainte Hildegarde. Encore un trésor du Ciel au sein de la chrétienté.

     

    Répondre à ce message

  • #2933483
    Le 29 mars à 19:56 par Tanguy
    Hildegarde de Bingen, un docteur pour notre temps

    Cette sainte femme avait déjà tout compris.
    Sana mens sano corpore.
    Lisez ses conseils.

     

    Répondre à ce message

  • #2933489
    Le 29 mars à 20:15 par Decee
    Hildegarde de Bingen, un docteur pour notre temps

    Le remarquable savoir encyclopédique d’Hildegarde venait-il de ses visions ?
    de même que l’inspiration de ses quelques 70 pièces musicales dont voici une représentation toujours enchanteuse, en 2017 :
    https://www.google.com/search?clien...
    Elle ne manqua pas toutefois de s’attaquer violemment aux "hérétiques" ou "vaudois" (nos "cathares"ou Albigeois), en particulier lors d’un discours au clergé de Cologne en 1158. Ce qui prouve encore une fois qu’il faut toujours tenir compte des "médiations" historiques comme nous l’a bien démontré A. Soral, la modernité exceptionnelle de cette femme n’ayant pas élargi plus amplement sa vision religieuse.

     

    Répondre à ce message

  • #2933537
    Le 29 mars à 21:53 par Charles
    Hildegarde de Bingen, un docteur pour notre temps

    Oui je connais la St Hildegard de Bigen, j’avais acheté des bouquins sur ses remèdes, c’est il y a longtemps. Mais je me souviens d’un de ses remèdes, donc si on a une mauvaise vue ou autres problèmes des yeux , il faut appliquer des épluchures de pommes de terre sur les yeux. Si quelqu’un peut confirmer.

     

    Répondre à ce message

    • #2933601
      Le 30 mars à 02:43 par vanhonsebrouck
      Hildegarde de Bingen, un docteur pour notre temps

      Je ne peu pas confirmé , je la connait au travers de ses vocalises qui sont holistiques
      Sens -contre sens, l’art de revenir
      D’où probablement sa medecine qui devait holistique

      par contre sur le moteur de recherche j’ai fait " amidon et yeux "
      réponse : (L’amidon est une molécule très absorbante. Elle va donc aider à drainer les toxines. Coupez une pomme de terre crue en rondelles fines, ou râpez-en l’équivalent d’une cuillère à café pour chaque paupière. Puis insérez-la dans une gaze et appliquez-la 10 minutes sur chaque paupière.)

      Pour l’époque s’était bien vu
      Il y aurait aussi un ouvrage d’elle qui n’a jamais été diffusé
      Il serait dans un coffre en Allemagne
      Par contre ses vocalises ( sens contre sens ) je l’ai retrouvé chez certains groupes de musique alternative de la contre culture , ou gothique par exemple
      Voir siouxsie avec Happy house et surtout ISRAEL
      Voir Simple Minds - New Gold Dream
      Voir le baroque

       
    • #2933626
      Le 30 mars à 05:10 par adile11
      Hildegarde de Bingen, un docteur pour notre temps

      @Charles
      J’ai fait quelque fois l’expérience de mettre des rondelles de patates sur les yeux en m’allongeant un moment et il est vrai que pour le moins les yeux fatigués en tirent du bien . Cela dit je pense que si Sainte Hildegarde devait revenir elle proposerait plutôt en urgence un remède pour guérir les coeurs endurcis dont la cécité est bien plus grave en cette fin de cycle...

      "Je suis une pauvre petite forme qui n’ai en moi ni santé, ni force, ni courage, ni savoir."
      "Tout le savoir que j’ai acquis, c’est aux mystères des cieux que je le dois."
      Hildegarde

       
    • #2933751
      Le 30 mars à 10:38 par Anako
      Hildegarde de Bingen, un docteur pour notre temps

      Oignon Cuit. Même si elle ne tient pas en haute estime les légumes, Hildegarde, pour toutes les maladies des yeux, conseille de manger de l’oignon cuit à tout les repas.

      Lotion d’onyx. Poser une pierre d’onyx dans un petit récipient en cuivre ou en bronze. Verser un quart de vin rouge. Fermer ou couvrir le mieux possible. Laisser macérer pendant 15 jours. Retirer la pierre. Conserver le vin dans le récipient. Humecter les yeux chaque soir pendant une semaine maximum.

      Cristal de roche. "Quand la vue s’assombrit, faire chauffer un cristal de roche au soleil. Le placer chaud sur les yeux."

      Rosée de mauve. "Pour éclaircir la vue, recueillez, durant la nuit ou au petit matin, de la rosée sur des fleurs de mauve ou de liseron ou bien des feuilles de poirier, de chêne ou de hêtre." Appliquer cette rosée sur les paupières avant d’aller dormir.

      Ces 4 remèdes sont tirés du livre ,"Les remèdes de santé d’Hildegarde de Bingen", Paul Ferris, éd. poche marabout, il n’y parle pas d’amidon de patates et d’ailleurs Hildegarde de Bingen (1098-1179) ne pouvait avoir connaissance de la cartoufle qui fut rapportée en Europe qu’en 1534, clairvoyante mais tout de même.
      Certains remèdes peuvent apparaître comme de véritables superstitions, pourtant la Sainte avaient accès à des connaissances inaccessibles pour la plupart du commun des mortels. Dés son enfance, elle connaissait déjà la robe d’un veau avant le vêlage. Elle apprit à reconnaître les simples, les plantes médicinales.
      Hildegarde : "... et mes yeux restent ouverts... C’est toute éveillée que, de jour comme de nuit, je vois ces choses... Une lumière qui n’a pas d’origine et tellement plus lumineuse que celle qui entoure le soleil."
      Par la suite Rudolf Steiner a reparlé du cristal de roche (silice pure), déjà bien connu pour sa capacité de diffraction de la lumière blanche, notamment pour les pratiques agricoles biodynamiques où il est utilisé pour optimiser la relation des plantes avec l’élément air-lumière stimulé par épandage homéopathique de silice pure dynamisée. Ces qualités élémentaires servent à structurer leurs parties aériennes.

      De nos jours, consommer de la myrtille sauvage européenne, "permet de lutter contre les affections dégénératives de l’œil en particulier la dégénérescence maculaire et la cataracte. Elle stimule également la production du "pourpre rétinien" et améliore la vision nocturne." Ophtalmologistes sont plus chirurgiens qu’ils ne sont herboristes ou nutritionniste. Et manger des carottes.

       
  • #2933664
    Le 30 mars à 07:34 par navet
    Hildegarde de Bingen, un docteur pour notre temps

    C’est aussi un Allemand, Samuel Hahnemann, qui créa l’homéopathie en 1796 !

     

    Répondre à ce message

  • #2933672
    Le 30 mars à 08:08 par paramesh
    Hildegarde de Bingen, un docteur pour notre temps

    avec Catherine de Sienne, Thérèse d’Avila et Thérèse de Lisieux, ce sont les quatre femmes qui ont été déclarées docteurs de l’Eglise. mais ce qui est remarquable c’est que les quatre sont avant tout des mystiques. d’autres mystiques sont docteurs de l’Eglise, mais pas tous loin de là, Saint Jean de la Croix ou saint François de Sales le sont mais pas maitre Eckhart ni Saint François d’Assise, étonnant, d’ailleurs il faut remarquer que l’Eglise est moins tatillone pour les mystiques femmes que pour les mystiques hommes qu’elle recadre très souvent.

     

    Répondre à ce message

    • #2933831
      Le 30 mars à 12:56 par adile11
      Hildegarde de Bingen, un docteur pour notre temps

      Attention avec ce mot "mystique" qui recouvre des choses qui n’ont souvent pas de rapport entre elles . Maitre Eckhart n’était pas un mystique mais un initié comme d’ailleurs un Jacob Boehme un Henri Suso un Jean Tauler et même un St Bernard ou un St Denys l’aréopagite pour n’en citer que quelques uns .. Guénon à bien montré la différence entre la mystique qui relève de l’exotérisme et donc liée au sentiment, et l’Initiation qui relève de l’ésotérisme et donc de la Connaissance obtenue par un travail ( initiatique ) par un Maître ou un Guru faisant partie d’une longue chaîne de Saints dont l’origine est toujours évidement le prophète d’une Tradition .
      J’invite ceux qui voudrait approfondir le sujet à lire le remarquable ouvrage ( comme tous les ouvrages d’ailleurs ) de Guénon "Apercus sur linitiation" chapitre premier " voie mystique et voie initiatique.
      Et aussi le petit ouvrage du même auteur intitulé " St Bernard"

      Salutations .

       
  • #2933880
    Le 30 mars à 14:52 par Tara Quintana
    Hildegarde de Bingen, un docteur pour notre temps

    Ce que j’apprécie chez Hildegarde de Bingen ce sont ses œuvres musicales, vers lesquelles j’aime orienter des goûts musicaux très éclectiques.

     

    Répondre à ce message