Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Hommage à De Gaulle... écourté par la police

 

Nicolas Paganelli rend un hommage public au général De Gaulle devant le Sénat, au Jardin du Luxembourg, à Paris, le 6 décembre 2014 :

 

Voir aussi, sur E&R :

Se plonger dans l’histoire de France avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

91 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1056729

    Si le nationalisme, ça reviens à venter les mérites militaires (c’est à dire la mort de millions de personnes) contre le voisin que l’on traite vulgairement de bosh c’est peut être que y’a un petit bug…
    Après y’a peut être un aspect un peut comique dans la démarche de ce type, et puis faut avouer que ça ne manque pas de panache !

     

    • #1056841

      « vanter les mérites militaires » peut être faut il te sortir de ton corpus néogauchiste. Des morts dégueulasses, y’en a toujours eu, y’en a toujours. Il n’y aura pas eu de France unifiée, pas d’empire, pas de France tout court, le peuple indigène aurait été soumis bien d’avantage. C’est la nature des hommes. Et la naïveté nous fait choir.

      On parle de milliers de personnes qui sont venus nous égorger quand même. Par le commerce, il n’y a plus intérêt en un nationalisme belligérant total. Il reste des combats frontaux, surtout émanant des USA. Tout cela a mué en ingérences ponctuelles, et en guerre internes (fractures identitaires), révolutions colorées (fractures sociales).

      Pour finir, je dirais que l’intervenant ne connait pas grand chose à Pétain et la collaboration.


    • #1056937

      S il n y avait pas eu ces merites militaire il n y aurait plus de france. Dire de de gaulle qu il etait un traitre. Pour qui etait il un traitre ? Pour qui vous levez vous le matin ? Pour vous meme. Alors allez dormir plutot que de poster des coms a une heure du mat’


    • #1057127

      Faut savoir aller contre la nature de l’homme parfois.
      On a arrêté de se tuer entre Français et Allemands, et c’est bien mieux comme ça.
      Y’a eu besoin des guerres, y’en a plus besoin, enfin j’espère…


  • #1056730

    Je connaissais Nicollo Paganini, violoniste virtuose, mais ce Nicolas là est pas mal aussi ;)

    Dommage Nicolas, si tu avais fait un flash mob sur une musique de Lady Gaga tu aurais pu terminer ta prestation. Pauvre fou que tu est de penser à cette France qui a disparu.

     

    • #1056897

      Marrant je pensais la même chose et souhaitais également dire qu’il aurait mieux fait de faire un hommage à Lady Gaga, il aurait été acclamé, sponsorisé, voir subventionné...


  • #1056752

    Mouahahahaha

    C’était plus une expulsion cordiale que brutale ou dictatoriale. Pauvre dissidence martyrisée ;)

    En même temps, de Gaule était aussi un traitre. Il faut bien l’admettre. Je vous ai compris.

     

    • #1056835

      Il n’a surement pas trahi la France, quand à l’Algérie, l’indépendance était INÉVITABLE, et ça De Gaulle en visionnaire c’est rendu à l’évidence contre vents et marées.


    • #1056878

      D’accord, c’était une enflure. Le grand homme, c’était le Maréchal.
      Ceci dit, De Gaulle est un des seuls qui se soit opposé à l’empire atlantique.
      On peut dire qu’après 1962, mis à part le discours de Phnom Penh, il a souvent bien vu les enjeux géostratégiques et la France a "augmenté" comme on disait du temps de nos bons rois."Vive le Québec libre", ça avait de la gueule, "quand même". (oups)


    • #1056944

      Faut vraiment ne pas avoir honte pour traiter de Gaulle de traitre sur un article hommage.
      Tu ne mérites meme pas mes insultes.


    • #1057250

      Berno, c’est pas parce que tu cries que t’as raison. Sors de ton paradigme néogauchiste camarade.

      Olivier, en effet Pétain, qui fut un réel héros, a été un grand homme et un grand militaire. Cependant je crois aurais été de ceux qui refusent la signature de l’armistice. Cela dit, je ne sais toujours pas si j’aurais eu tort ou raison. Ce que je vois c’est qu’en signant, acceptant le joug allemand, on a surtout remis notre liberté, nécessaire mais incertaine, aux alliés.

      De Gaulle était un égo surdimensionné, blessé de ne pas avoir été promu, publié et engagé dans le gouvernement ; tout ça par Pétain. Certes, certains de ses discours et de ses actions avaient « de la gueule ». Son retrait de l’OTAN, son refus d’intégrer les British à la CEE, la saga de la « bombinette », le « vive le québec libre ». Ça avait de la gueule, et c’est tout.

      C’était de la façade ; il n’a jamais fait autre chose que contribuer à rendre la France plus petite et moins puissante face aux anglo-saxons. Son antiaméricanisme affiché ne l’a pas empêche de collaborer dans la pénombre avec Nixon, qui, avait compris comment controller CDG efficacement, contrairement à ses prédecesseurs : en acceptant de ne pas divulguer ce joug pourtant réel et en acceptant ses petites crises colériques ; il a su voir que monsieur voulait être une marionnette mais ne voulait pas qu’on en voit les fils ... Égo surdimensionné vous dis-je. Ça tombait bien, Nixon avait cette culture du secret. Alors, Nixon « suffisamment Gaullien », ou plutôt De Gaulle totalement Nixonien ? Par pitié cessons d’inverser les rôles.

      CDG faisait face publiquement aux britanniques mais derrière le rideau c’était une carpette éternellement reconnaissante. Son progressisme et son gauchisme l’ont poussé a des actes d’abandon terribles à plusieurs reprises et à admirer en secret les mouvements et régimes maoïstes. De Gaulle, c’était tout dans l’apparence, peu pour la France, en vrai. Même lui le dit dans sa lettre de retrait de l’OTAN :



      La France croit devoir (…) modifier la forme de notre alliance sans en altérer le fond.



      Ainsi, il a juste abandonné toute chance de peser quoi que ce soit dans la balance, laissant, paradoxalement, les alliés façonner l’Europe. CDG s’est fait pour spécialité de se retirer avant la bataille et de revenir prendre les honneurs après les combats, depuis aussi longtemps qu’il était officier.

      C’est pourquoi je suis plutôt « ni Pétain ni la Grande Zohra ».


    • #1057292

      Que faites-vous du discours de Brazzaville ou il promet la décolonisation aux américains ?

      Hervé


    • #1057375

      Hervé, je n’arrive pas à savoir à qui vous vous adressez ... Si c’est à moi, sachez que ça rentre totalement dans le cadre de ce que je cherche à dire : malgré l’image d’indépendance qu’il aimait donner aux yeux des francophones, c’était ni plus ni moins un subalterne d’Albion et des États Unis d’Amérique. Donc qu’on arrête de le prendre pour un patriote, un sauveur de la France ou encore un vaillant combattant pour l’indépendance nationale pour ses deux trois manœuvres d’apparat sans aucun autre effet que de déposséder la France de tout pouvoir face aux anglo-saxons. CDG n’a jamais été un héros.


    • #1057509

      @tembrouille.
      Je n’ai pas la science infuse, et je ne suis pas néogauchiste loin de la… La gauche m’a poignardé dans le dos et je m’en suis éloigné car je ne crois plus en cette politique qui donne des leçons de morale tout en nous chiant dessus. De Gaulle, est pour moi le seul homme d’Etat contemporain qui a su faire corps avec la France et les français. C’est lui qui est à l’origine du démantèlement des bases US, mais aussi du retour de l’or français quand Nixon a interdit la convertibilité du dollar. Sarko, que beaucoup encensent, a donné 600 tonnes d’or aux amerloques pour soutenir leur PQ de dollar. Maintenant chacun ses opinions, pour sortir de la merde dans laquelle on est, il ne faut pas continuer avec ce système pourri, et le cri du cœur de ce jeune homme est un appel à travers De Gaulle, afin d’éveiller les consciences, car aucun homme politique actuel, ne lui arrive à la cheville.


  • #1056836

    Si j’avais été là, les flics n’auraient même pas eu à intervenir, c’est moi qui l’aurais jarreté de là d’un bon coup de pied aux fesses.

    Je sais, il y en a qui vont débouler pour me tomber sur le râble, ben c’est des imbéciles qui en ce qui concerne le vrai nationalisme ont encore du lait qui sort quand on leur pince le nez.

    Si je l’avais dégagé de son perchoir, ça aurait pour ensuite lui expliquer pourquoi, pour la bonne et simple raison qu’une telle hagiographie de ce triste sire de Degaulle, sortant de la bouche d’un gars qui se prétend défenseur de la France face à la gabegie actuelle, est plus que pitoyable.
    De plus, la salissure encore une fois de la mémoire d’un vrai héros, le Maréchal Philippe Pétain, vrai héros de guerre lui, m’a donné envie de vomir.

    Le colonel Degaulle - répétons le jusqu’à en devenir aphone, il ne fut jamais général, sa nomination ne fut jamais entérinée - était un traitre et un couard.
    Il n’a fuit dans la perfide Albion que parce qu’aucun poste ne lui avait été accordé dans le gouvernement de Pétain.
    Sa « capture » par les Allemands - et pas les « boches » M. Padanlezizi - fut le fait de la reddition sans même avoir combattu du capitaine Degaulle. D’ailleurs, dans l’Offlag ou il fut détenu, après avoir constaté qu’on avait rendu leur épée d’apparat aux autres officiers français, il protesta avec son orgueil aussi coutumier que démesuré qu’on ne lui avait pas rendu la sienne. La réponse hautaine des officiers allemands fut que les autres officiers en question avaient, eux, au moins combattu avant de se rendre.
    On imagine sans peine de quelle manière cette réponse fut reçue par La Grande Zohra, son célèbre blair a dû lui tomber dans les chaussettes.
    Cet épisode si emblématique de la vraie nature de ce Tartarin outrecuidant fut relaté dans un outrage dont le titre est La Capture, et dont j’ai malheureusement oublié l’auteur.

    Philippe Ploncard d’Assac a écrit un livre sur Degaulle, très intéressant et dont on se saurait trop recommander la lecture, particulièrement aux lecteurs de ce site qui se croient un peu trop souvent devenus des puits de science infaillibles et omniscients parce qu’il ont lu un ou deux livres de A.Soral et un ou deux autres achetés sur le site KK.

     

    • #1056925
      le 12/12/2014 par PétainLaHonteuse
      Hommage à De Gaulle... écourté par la police

      "De plus, la salissure encore une fois de la mémoire d’un vrai héros, le Maréchal Philippe Pétain, vrai héros de guerre lui, m’a donné envie de vomir."

      Elle est bien bonne celle-là ! Vous avez tout à fait le droit d’être un nostalgique de la collaboration avec l’Allemagne nationale-socialiste, mais Pétain est probablement le personnage historique le plus lâche de l’histoire de France. Encore un sujet sur lequel Céline avait raison...


    • #1056932

      Pas grand chose à ajouter si ce n’est ces quelques conseils de lecture :

      - Histoire élémentaire de Vichy par l’amiral Philippe Auphan.
      - Pétain par Georges Blond
      Et aux éditions Pardès, le Qui suis je sur le Maréchal Pétain.

      Il est grand temps de déboulonner la statue du traitre et opportuniste degaulle ( qui n’en vaut pas le poids d’une seule pour reprendre une expression de Soral ). Il est directement responsable de l’état de notre pays aujourd’hui, même s’il a eu quelques petits soubresauts " nationaliste " entre 66 et 68....


    • #1056966

      Bien dit Herr Hound !

      Précisons tout de même que son départ en Rosbeef-land était lié aux calculs du sieur Reynaud qui s’était entendu avec Churchill pour forcer le Destin de la France hors d’elle-même. Mais Pétain ayant accepté les conditions de la Boch-land (qui ne touchait alors pas à notre flotte) tout est tombé à l’eau : De Gaulle était alors bien seul à Londres (cf. son vrai appel du 18 signifiant suelement qu’il y attendait le patron, non pas qu’il s’imposait en chef...).
      Ce qui aura animé son entêtement, sans aucun soutien valable de la France ni légitimité française, jusqu’à ce que Darlan soit salement tué, fut bien été le réveil de Pétain quant aux pâles qualités de De Gaulle.

      Vous auriez pu cependant ajouter la fameuse citation de De Gaulle à Alger (en 1943) :"Je vais redonner la République à la France et il n’y a aucune raison que je ne lui redonne pas aussi les francs-maçons".
      La sus-évoquée mère de la Gueuse ayant été interdite par Pétain.
      Toute l’Histoire de France depuis Louis XVI étant si justement résumé !


    • #1056968
      le 12/12/2014 par Dissidence made in Cosmos
      Hommage à De Gaulle... écourté par la police

      Moi j’ai appris tout ça (enfin pas tout ce que tu viens d’écrire mais une partie ) grâce à l’excellent M.Abauzit sur Méta Tv et qui a expliqué de manière très simple pédagogique sourcée comment était vraiment ce "Général de Gaulle" bien sûr ce n’était qu’un "couard" ou un "traître" comme tu le laisse entendre mais je crois aussi, que Pétain, Laval etc ont fait leur part de boulot pour limiter la casse aussi bien concernant les juifs français, que les français qui devaient partir en STO que concernant l’aide à la résistance française (la vraie j’entends pas ceux qui à la fin de la guerre se sont inventés un passé de résistant pour ne pas être fusillés pour avoir collaborés avec l’ennemi !!) non il existe des traces écrites de cette aide que Pétain et Laval ont offert à la résistance à tous ces jeunes qui prenaient le maquis pour ne pas avoir à partir en Allemagne pour travailler pour eux en STO ces vidéos de M Abauzit sont visibles sur Dailymotion et sont ô combien instructives !!


    • #1057021

      Je précise que je n’ai aucune sympathie pour les propos de Hound. En 1940, je me demande bien ce que DeGaulle aurait pu faire, si ce n’est fuir en Angleterre. Attendre que les Allemands le retrouvent et le fusillent ? Nous ne sommes pas obligés de trouver sa position plus juste que celle de Pétain, mais nul doute qu’il croyait en ses idéaux et n’avait rien d’un arriviste.
      Il l’a d’ailleurs prouvé en 1968, jour de deuil pour la Nation. Durant sa présidence, il a tenu la tête de la France hors de l’eau, que ses successeurs se sont empressés de couler. Il a certes soutenu la création d’Israël, une choses qui lui est parfaitelent reprochable, mais quel patriote peut blâmer sa politique vis-à-vis de ce pays et de l’OTAN , lors de la fin prématurée (coïncidence(?)) de son mandat ?
      Il était une sorte d’incorruptible, comme Robespierre, qui croyait en des idéaux de liberté, dont je doute, et qui était pour cela honni par les Américains durant la guerre, refusant leur volonté de domination.


    • #1057134

      Le livre a été écrit par Yves Amiot en 1997.
      S’il avait été nommé ministre de la guerre en 1940 dans le gouvernement, point de Londres...


    • #1057203

      PétainLaHonteuse qu’en était-il des collabos des forces anglo-américaines permettant la facilitation de l’invasion de la nouvelle Europe naissante ?


    • #1057231

      Ecoutez la série d’émissions sur radio-courtoisie consacrée à Pétain et De Gaulle de juin à octobre2014.
      Je vois que les fanatiques gaullistes n’ont que l’invective et la calomnie pour salir le plus grand homme français du XXième siècle qu’était le Maréchal.
      En cela les gaullistes sont les égaux des communistes car leurs idoles ont été bâtis sur du sable ; ils savent que la vérité les confondra.


    • @ PétainLaHonteuse



      (...) Pétain est probablement le personnage historique le plus lâche de l’histoire de France.



      Je vous recommande le travail de révisionniste d’Adrien Abauzit sur le sujet. En cherchant vous trouverez les vidéos.
      Pétain est bel et bien Le véritable sauveur de la France. il à même ramené une partie de ses sources (livres) sur le plateau.

      Amicalement


    • #1057299

      Hound, votre message fait plaisir. C’est tellement rare de lire la vérité sur le colonel DeGaulle sur E&R.

      Quant au puceau du nationalisme "@la honteuse", votre message est d’une bêtise crasse. Ne vous en déplaise, la véritable référence pour tout patriote français qui se respecte concernant la lutte contre l’occupant nazi c’est bel et bien le Maréchal Pétain. Il fut le Grand Homme le grand militaire à qui l’on doit la victoire en 1918.


    • #1057315

      " la honteuse " , vous parlez de la grande Zohra ?

      Et si, au lieu de cracher sur la tombe du Maréchal, vous ne cracheriez pas plutôt sur celles des responsables de la guerre contre l’Allemagne, qui ont d’ailleurs à peu près les mêmes origines que les fauteurs de troubles d’aujourd’hui ?

      C’est les Blum , Daladier et compagnie qui ont déclenché cette guerre, sur ordre des anglais que ce bon degaulle s’est empressé de rejoindre par ailleurs.

      Le Maréchal à sauvé la France, degaulle, s’il n’avait pas été si vaniteux , lâche et opportuniste aurait très bien pu en 44 au lieu de s’allier à la racaille communiste choisir la continuité avec le travail SAIN entrepris par le Maréchal durant la pire periode de notre histoire.

      C’est ce qui a couté à la France Mai 68, la 5 ème gueuse et les conséquences dramatique que nous connaissons aujourd’hui, tout , pratiquement viens de là.


    • #1057411

      @ PétainLaHonteuse vous êtes complètement lobotomisé par la propagande que le Système fait depuis 70 ans :

      Quelques livres pour en finir avec l’idéologie dominante menteuse :

      Histoire de Vichy, Robert Aron
      Histoire de Vichy, François-Georges Dreyfus
      Histoire élémentaire de Vichy, Amiral Auphan
      Montoire, Verdun diplomatique, Louis-Dominique Girard
      La guerre franco-française, Louis-Dominique Girard
      L’appel de l’île de d’Yeu, Louis-Dominique Girard
      Mission secrète à Londres, les accords Pétain-Churchill, Louis Rougier
      De Gaulle contre De Gaulle, Louis Rougier
      Le secret de Darlan, Pierre Ordionni
      Le Maréchal aux liens, Jean Tracou
      Les accords secrets franco-anglais de décembre 1940, François-Xavier de Bourbon Parme
      Réquisitoire contre le mensonge, René Rieunier
      De Gaulle dictateur, Henri de Kérillis
      Pétain - Qui suis-je ?, Gérard Bedel
      Le jeu américain à Vichy, William L. Langer
      La fin du régime de Vichy, Walter Stucki

      Voir aussi les ouvrages d’André Figueras, Jacques Le Groignec, Henri Amouroux, Jacques Isorni entre autres.

      @ Dio : Ce n’est pas du travail de révisionniste, c’est un travail de vérité que fait Adrien Abauzit. C’est la propagande gaullo-communiste d’après-guerre (donc les vainqueurs) qui ont menti et la République à perpétué le mensonge dans la tête des gens.

      Petite citation de Gaston Henry-Haye, Ambassadeur de France aux États-Unis en 1940-1944 :

      "Je considère le maréchal Pétain comme l’un des plus grands hommes de notre temps - Chef le plus humain de la grande hécatombe de 1914-18 - Vainqueur du terrible affrontement de Verdun - Conciliateur de la révolte militaire de 1917 - Pacificateur du Rif marocain - Il fut en 1940 le véritable sauveur de la France et de son Empire, alors que tant de "héros" s’enfuyaient de leur patrie subjuguée. Je rends hommage à sa mémoire en ma qualité d’ancien fantassin ayant combattu en 1916 sous ses ordres devant Douaumont et celle d’ambassadeur des États-Unis, chargé d’interpréter sa politique pendant la dernière guerre auprès des Américains qui n’ont pas hélas ! rendu justice à son noble sacrifice."


    • #1057759

      Dommage que mon premier commentaire ne soit pas passé, mon second a ainsi perdu tout son sens.
      J’y disais que nous ne pouvions juger la politiqe du Maréchal Pétain, car il a gouverné en temps de guerre, et donc certains impératifs s’imposaient. On lui a reproché la collaboration, mais il valait mieux l’avoir lui qu’un bureaucrate allemand sans respect pour la France à la tête de l’Etat. On objectera le STO, mais c’est bien là l’exemple d’un impératif de guerre. Certes les conditions de travail étaient dures, mais cela etait dû à la guerre, car avant celle-ci, des ouvriers français allaient travailler en Allemagne pour les salaires et les conditions de vie.
      Si l’on prend en compte cela, ainsi que la réalité de la Shoah, la vie sous l’Occupation n’était pas si terrible que cela, sauf dans les villes ciblées par les Alliés ou les régions de résistance. J’ajoute que les cas de viols de femmes françaises par des soldats Allemands sont infiniment plus rares que le cas de viols de ces mêmes femmes par des Yankees...
      Le rationnement n’était encore une fois dû qu’à l’effort de guerre.
      D’ailleurs les Allemands ne sont pas les pires occupants, demandez aux Autrichiens ce qu’ils en ont pensé lorsque leur PIB a bondi en quelques mois, après l’Anschluss.
      En 1940, les nationaux-socialistes ont fait de l’allemand une langue officielle, rabaissant ainsi le français, mais il fallait faire un choix concernant la langue commune que nous devions adpoter. Hitler, en bon pangermaniste, a choisi sa langue. Mais notre pays a eu de la chance que les "boches" n’aient pas été rancuniers, après l’infamie de 1918 et de ses divers traités destinés à faire de l’Allemagne le taudis de l’Europe.


    • #1057832

      Eh Ben ! !

      J’imaginais bien qu’il ne manquerait pas d’y avoir des réponses à mon post, mais autant, allant dans ce sens et d’aussi bonne qualité ! Là je suis sur le cul.

      Bon, comme j’avais prévu ça a commencé par le lobotomisé de service, #Putainlasuceuse qui n’a pu se dispenser de venir couler son petit colombin immédiatement, mais ensuite il s’est pris une rafale de carottes bien profond dans le fondement (oui, je préfère le terme carotte à celui de quenelle, chez nous c’est le terme qu’on a toujours utilisé).
      Mazette ! Qu’elle volée !

      Bon, eh bien merci à tous et toutes, je ne me rappelle plus si la gent féminine a posté aussi, avec une mention particulière pour ceux qui ont donné des conseils de lecture, je saurai en faire bon usage. Alex, you made my day, j’ai fait un copier/coller de ta liste.

      Les bonnes surprises sont rares par les temps qui courent, je ne bouderai pas celle-ci.

      Bonne nuit à tous et toutes.


    • #1058252

      Le niveau monte encore sur E&R, merci Hound.


  • #1056840

    Dingue ! Même De Gaulle ! C’est parce qu’il montre le sénat quand il parle des collabos ?


  • #1056843

    Non c’est pas ça qui marche en France de nos jours ,ça intéresse personne par contre les Femens ou la gay pride oui, ou l’antismitisme mais DE GAULLE vous pensez bien ma bonne dame on s’en tape,maintenant on pète dans la soie.


  • #1056850

    Sur le mythe de De Gaulle je vous conseillerai les deux très importantes vidéos d’Abauzit sur le sujet cher Paganelli.


  • #1056854

    Existe-t-il une loi qui interdise un tel agissement sur la voie publique ? Merci de votre réponse, chers juristes !

     

  • #1056880

    J’aurai préféré un hommage à Pierre Laval "qui nous a évité le pire" (Céline) . Seulement il a tellement été recouvert de merde depuis 69 ans, depuis son assasssinat judiciaire, qu’il en est devenu méconnaissable .

     

  • #1056891

    Elle est géniale cette jeunesse. J’adore.

    La France aussi a ses héros. De Gaulle, Napoléon, Jeanne d’Arc, Saint Louis, Louis XIV, Pierre & Marie Curie, Cyrano, Lafayette, D’Artagnan, ...même si tous ces héros sont entourés de légende, c’est toujours mieux que les Avengers, Xmen, Superman, Batman...dont on est gavé et regavé.

    Merci

     

    • #1057844

      Votre liste est une vraie paella, vous y foutez n’importe quoi, en vrac.

      Mettre sur le même plan des D’Artagnan, Cyrano, voire même Lafayette (sans même parler d’un traitre aussi lâche que vaniteux comme La Grande Zohra), et Jeanne d’Arc ou Louis IX (Saint-Louis), il fallait oser.

      Soit vous avez un culot « chutzpahesque », soit vous êtes d’une inculture tellement abyssale qu’elle ferait passer la fosse des Mariannes pour une ornière.

      Pitoyable.


    • #1057904

      Votre liste est une vraie paella, vous y foutez n’importe quoi, en vrac.

      Mettre sur le même plan des D’Artagnan, Cyrano, voire même Lafayette (sans même parler d’un traitre aussi lâche que vaniteux comme La Grande Zohra), et Jeanne d’Arc ou Louis IX (Saint-Louis), il fallait oser.

      En plus vous aggravez votre cas en faisant une comparaison avec des personnages fictifs !

      Tant qu’à vouloir vous en prendre, ce qui est bien compréhensible, à une culture « globish » nord-américaine devenue plus qu’envahissante, c’est à des personnages français ou européens comme Astérix, Gaston Lagaffe, le Sapeur Camenbert ou Super Dupont que vous auriez dû comparer vos « héros » de Marvel ou de DC comics.
      En agissant ainsi, vous ne faites que prouvez à quel point la confusion mentale, voulue et organisée par ceux que vous prétendez décrier, vous a atteint.

      Soit vous avez un culot « chutzpahesque », soit vous êtes d’une inculture tellement abyssale qu’elle ferait passer la fosse des Mariannes pour une ornière.

      Pitoyable.


    • #1058120

      Bonjour Hound, Merci d’avoir répondu.

      Ma liste est une vrai paëlla, c’est vrai. Mais chaque ingrédient à sa place, ses caractéristiques et constitue au final un plat unique qui fait référence à une identité, à une culture, à une tradition, à un peuple.

      Vous parlez de paella. A quoi fait penser la paëlla. L’Espagne, biensûr.
      Que dire du Couscous ? D’un poulet basquaise ? D’une choucroute ? (votre imaginaire, ne voyage t il pas à l’énoncer de ses plats ?). Demain, mangerons nous tous que des hamburger ou des kébabs ?

      Je confonds personnages fictifs et réels ? Non, j’en suis conscient. Ce n’est pas l’essentiel. Fictifs ou réels, ces personnages font appel à une culture, à une époque, à des valeurs, dans l’imaginaire collectif et populaire.

      Quand je dis :

      Saint Louis, je pense à la chevalerie, ré-unificateur, pacificateur.
      D’Artagnan, Cyrano (fictif), je pense à Louis XIII, Richelieu, Mazarin, aux mousquetaires (époque).
      Louis XIV (réel) : Versailles, Molière, Colbert, Vauban, ré-unificateur.
      Lafayette (réel) : La révolution, expédition et soutien aux colonies américaines.
      Napoléon : ré-unificateur-pacificateur des conflits révolutionnaires, de Marengo à Waterloo.
      De Gaulle.... Et j’en passe.

      Pour finir, ces références historiques (réelles ou fictives) constituent notre identité et donc notre unicité au reste du monde.

      Cordialement.


  • #1056910

    C’est sur...Une goy-pride ça fait plus recette !


  • #1056914

    De Gaulle !!!

    A notre époque ce sont les UMP qui se sont appropriés la
    représentativité de De Gaulle alors qu’ils ont été d’accord eux
    aussi de livrer la souveraineté de la France à Bruxelles , , c’est
    aussi De Gaulle qui a redonner les pleins pouvoir à ceux
    qui nous dominent aujourd’hui et qui ont décidé cette Europe...
    alors quoi penser.... ? il n’ y a-t-il pas parfois ambiguïté chez tous
    ceux qui se proclament les héritiers des défenseurs de la France ?

    L’histoire est ainsi , pleine de contradictions.....

    Quant à cet histoire précise , du discours du jeune Nicolas , nous
    voyons à quel point notre liberté est réduite..... !


  • que devient la france ?

    c’est pas en criant dans un jardin (que je connais bien pour y a voir passé toute mon enfance) qu’on respecte cette france, ca c’est une attitude de gauchiste

    faut pas s’etonner que les gendarmes (et non pas la police, on sait faire la difference quand on rend hommage a quelqu’un qui portait un kepi) mettent fin a ce trouble de la quietude rare que l’on peut trouver dans le 6eme arrondissement...un peu d’auto critique...il faut surtout s’etonner que personne n’ait reagit plus tot, o jeune bourgeois plein d’emphase

     

  • #1056935

    Au début j’avais lu "écouté par la police".
    Petite déception sur ce coup !


  • #1056957

    C’est d’une tristesse .. Ce n’est pas parce que personne ne se rebelle que nous ne sommes pas dans une dictature , c’en est même la preuve absolue . Au moindre signe d’expression libre sur la voie publique , quelque soit le message , interviennent les boeufs , les sbires du pouvoir . TOUS ceux qui disent que nous ne sommes pas dans une dictature sont des pantouflards qui ne se rebelleront JAMAIS en réalité .
    Et la France d’aujourd’hui , c’est ça , suffit de regarder cette vidéo , le regard amusé du vieux qui voit le jeune se faire réprimer , personne pour prendre sa défense , une ère d’indifférence généralisée . Que l’on ai du respect ou pas pour De Gaulle , n’est pas la question , c’est plutôt celle de la liberté d’expression . C’est quoi la raison de son interruption ? Trouble à l’ordre public ? Cette expression est une belle saloperie .
    J’encourage tout le monde à troubler l’ordre public , le plus possible . Si possible , du côté du sénat et de l’assemblée . A un moment donné , va falloir arrêter avec "les corps constitués sont de notre coté" , des hypocrites de première , vendus à la gamelle , qui n’hésitent jamais à te taper sur la gueule si le pouvoir leur a ordonné . "Ils n’ont pas le choix , ils ont des familles à nourrir" , ben y a d’autres métiers que celui d’oppresseur d’un pouvoir assassin et corrompu . Cette France est à vomir . ne bougeons pas surtout , restons pacifistes . Et continuons à nous faire réprimer à la moindre "vague".


  • #1056974

    bon acteur, mais discours trop lyrique à mon goût .
    Il serait malhonnête de ne pas reconnaitre une certaine complaisance de la police. Mais comparons aussi la démocratie française et anglaise : il n’y a pas de Hyde Park à Paris.


  • #1056975

    De 1940 à 1967 De Gaulle a été l’homme des Juifs : en 1940 un Juif ne pouvait pas prendre la tete de la Résistance juive, meme les cons auraient compris . Alors ils ont été chercher de Gaulle : c’est dans l’avion du général juif Spears (Speyer) que de Gaulle s’est envolé pour Londres le 17 juin, le jour où Pétain annonce qu’il va demander l’armistice, réclamé depuis deux semaines par la majorité des Français . Le hic c’est qu’à 77 ans de Gaulle a dit "merde" à Israel : en 1967 il a condamné l’occupation des territoires palestiniens . Le vieux serviteur a rendu son gilet rayé . Mieux vaut tard que jamais . La réponse ne se fit pas attendre : en Mai 1968 quelques milliers de petits choléras juifs, lycéens et "étudiants" ont ébranlé la statue du Commandeur , et en 1969 les Juifs lui offriront une porte de sortie honorable : ils lui feront présenter un referendum ingagnable .

     

    • #1057201

      ils sont partout , alors ?
      Tu en fais de trop, ce n’est pas très crédible, ton histoire du complot permanent du lobby juif, c’est même contre-productif, pour la thèse que tu prétends defendre.


    • #1057209

      Toi pour le coup tu m’as l’air sacrément judéo-centré. "Les Juifs" par-ci par-là, avoue que c’est pas une phraséologie très sérieuse.


    • #1057241

      Excellent !! A encadrer et à diffuser.


    • #1057392

      "De 1940 à 1967 De Gaulle a été l’homme des Juifs " c’est désolant de lire ça ! De Gaulle a était avant tout l’homme de la France ! Alors oui, il était aussi avec les juifs pendant la seconde guerre mondiale, mais c’est tout a son honneur, il ne faut pas confondre les sionistes de combat et les hommes qui son du coté des opprimés ! De plus ne pas être du coté des juifs pendant la seconde guerre mondiale ça voulait dire être du coté nazi ! vous savez ce que pensé les nazi de la France ? Au lieu de vous en prendre a De Gaulle dénoncé plutôt ce qui on soutenu les nazi et qui de ce fait était contre la France !! Après vous sous entendez qu’il les a lâché a la fin, mais ça n’a rien avoir il défendait les juifs en tant qu’opprimés de la seconde guerre mondiale, amis il a condamné les sionistes en tant qu’occupant et a donc défendu les palestiniens en tant qu’opprimé, il a donc était très cohérant avec lui même !


  • #1056976

    Il serait peut-être bon de faire un sujet sur De Gaulle, parce qu’il est assez pesant et odieux de voir tant de calomnies chez certains sur ce grand homme chaque fois que son nom est mentionné.

     

    • #1057216

      Les gaullistes ont tant calomnié ; ils ont semé le germe de la guerre civile en France dès juin 1940.
      Si vous voulez des faits et des recadrages de l’histoire officielle, les ouvrages ne manquent pas.


    • #1057267

      Est-ce de la calomnie que de dire que c’est lui qui a remis au goût du jour la pensée des "lumières" maçonniques en France à la sortie de la Seconde Guerre Mondiale ? Que sans lui, probablement la pensée gauchiste aurait été écrasée et que nous serions encore un pays chrétien ? Qu’il pensait d’abord au prestige que son nom aurait un jour dans le dictionnaire et ensuite aux intérêts de la France ? Qu’il s’était fait introduire dans le CNR par la trahison d’un certain Jean Monnet ?
      Entre De Gaulle et Pétain, c’est Pétain qui aurait le plus besoin d’une réhabilitation. Et il est loin d’être le seul. Pour ceux qui doutent encore ou qui ne savent pas, renseignez-vous sur l’identité des milliers de ""collabos"" morts de faim dans les camps de concentration français entre 1944 et 1947, pensez que l’épuration fut menée par les communistes et enfin, voyez qui s’est servi d’eux pour tenter de prendre le pouvoir. Puis surtout, gardez en tête que c’est cette opposition aux ""collabos"" qui nous dirige depuis et qu’elle a réécrit une histoire officielle qui la met à son avantage bien entendu. Tout devrait s’éclaircir. Ne dites pas que votre bourreau est un grand homme s’il-vous-plait.


    • #1057301

      Des calomnies, lesquelles ?

      La vérité fait mal bien souvent.

      Degaulle, traitre et lâche jusqu’au bout : première guerre mondiale ( voir le bouquin de monsieur Ploncard d’Assac ), en 40 quand Pétain ne l’a pas accepté dans son gouvernement , en Algérie et pour terminer en beauté, face aux hordes de gauchistes en 68 ou il est carrément parti se réfugier à Baden Baden pour sois disant prendre conseil auprès du général Massu.

      Du fumier gaullo communiste est né le régime qui aujourd’hui termine d’achever cette grande nation que fut la France.


    • #1059163

      Je dois admettre après avoir visionné les vidéos d’Abauzit que ces affirmations sont troublantes. Décidemment, que croire ? Même De Gaulle ?


  • #1057013

    C’est moi ou c’est encore un truc sans intérêt ?
    Non parce qu’autant les "débats" sont déjà sans intérêts, mais là c’est jouer le même manège que les médiats. réécrire l’histoire, ou du moins la récité, pour suscité une émotion dans le présent.
    Inutile étant donné que le contexte actuel n’est pas le même, que le contexte de l’époque s’éloigne de plus en plus de ce que nous pouvons en imaginer avec le temps, et que les jugements moraux sont, à mon humble avis, taillés pour les gens sans esprits, ni raisonnement.
    Non, franchement, j’en ai assez aussi des "Moi j’aurais eu des couilles, qui me seraient miraculeusement poussés, et je lui aurais mis mon pied au cul à ce petit con.". Vous êtes comme tout le monde arrêtez votre cirque. Vous aurez tracé votre chemin parce que vous n’auriez pas que ça à foutre. Et les flics ne font pas de répression, arrêtez le délire. Le mec est en face du Sénat, pas devant la maison de Joe le claudo.
    Ceci est une gaminerie, et je suis profondément déçu de voir un site tel que E&R diffuser ceci.
    Alors stoppe aux commentaires idiots, stoppe au événements sans importances, et concentrons nous enfin sur de véritables problèmes tel que le sionisme, qui est régit par la même doctrine de race supérieur que les nazis et pour qui ont ne dit rien. On peut aussi se pencher sur les véritables influence du monde financier sur la politique de notre pays, et essayer de proposer une institution empêchant ce mélange néfaste pour notre pays.
    Il y a tant de chose plus importante que ce pathétique provocateur. Alors cessez je vous prie, cessez de tomber dans le futile.


  • #1057022
    le 12/12/2014 par Catholique & Français
    Hommage à De Gaulle... écourté par la police

    J’ai rarement entendu autant de conneries sur De Gaulle en aussi peu de temps ! Faut le faire !!! En résumé, en un mot, si la France est dans cet état en 2014, De Gaulle en est le PREMIER responsable !

     

  • #1057070

    Comme le disait Alphonse Allais, "il est des morts qu’il faut qu’on tue".


  • #1057123
    le 12/12/2014 par Simone Choule
    Hommage à De Gaulle... écourté par la police

    C’est beau l’éloquence lorsqu’elle est ainsi honorée ! Pas bête idée de mettre en valeur le Gaullo-bonapartisme (le seul truc qui marche en république selon moi jusqu’ici...), le jeune homme avait fait Napoléon, maintenant De Gaulle, pourquoi pas et faut faire évidemment dans le mythe, pas dans la biographie historique, c’est plus laborieux sur une place publique et moins flamboyant (n’est ce pas, ceux qui veulent nous rappeler au bon vieux Guillemin concernant Bonaparte et Adrien Abauzit concernant le Grand Charles...)


  • #1057178

    Le seul homme politique de gouvernement qui a sauvé, de manière réelle, des vies françaises au XXème siècle, c’est Philippe Pétain. Tous les autres sont des va-t en guerre criminels, couards et irresponsables. J’ai rencontré des Français ayant vécu cette période de juin 40. L’armistice pour eux fût un soulagement et pas une trahison. Le vieux a fait le boulot que personne ne voulait faire, et l’image du don de sa personne à la France prend tout son sens.


  • #1057195

    Fait chier celui-là avec son De Gaulle !
    - Bon, Central, ici BB12, on fait quoi ?
    - BB12, ici central, descendez moi ce con et faites le taire !
    - Euh, ici BB12, y’a des gens qui écoutent (pas beaucoup, mais quand même)...
    - Ici Central, ben "plan sos-racisme" habituel, envoyez un gars de couleur, çà passera mieux...
    - Ici BB12, okay chef, on a justement Obama avec nous, enfin je veux dire Sainte-Rose, on déconne... Alors, je lui dis d’y aller, même si je crois qu’il est Gaulliste lui aussi.
    - Ici Central, pas de problème les mecs, mais faites dans le poli, y’a les portables...
    - Ici BB12, reçu, terminé.
    Monsieur, oh oh, Monsieur, faut descendre là, faut descendre...

     

  • " L’immense con " (Céline, en parlant de de Gaulle) .


  • #1057258

    Céline a TRES PEU parlé de de Gaulle ("Gogole", "Charles XI") dans sa correspondance, encore moins dans ses livres : il n’existe pratiquement pas pour lui . On peut tout juste retenir ce petit passage d’une lettre envoyée du Danemark en 1947 : "...Enfin comptons sur Charles XI Gogole... Il tient de Doriot et du Gl Boulanger . Il brandit le sabre et n’a jamais fait la guerre et comme Doriot il rassure la Caisse d’Epargne . Hélas que voilà de périlleux parrains ! comme ils ont fini mal l’un et l’autre ! espérons pour celui-ci..." En 1951 toujours dans sa correspondance, à Paraz : " J’ai tout perdu , par pacifisme patriotique . C’est tout . On me tue mais je ne sors pas de là . Je crèverai ainsi sur cette position d’acier comme dit L’AUTRE IMMENSE CON . LUI "EMPLOYE" ALORS " .


  • #1057300

    Si il faisait moins de signes de ses mains je le prendrai moins pour un putain de de fasciste à la Mussolini .... Ca sent méchamment le réchauffé et puis, de Gaulle c’est les défauts de la légende, on oublie les ambiguïtés du personnages, dévot d’un homme pétris de pouvoir, et qui a écrasé ses rivaux dans la résistance, j’admire bcp plus le général Leclerc qu’un De Gaulle ... ces gars qui font l’apologie de De Gaulle ... je ne dis pas que c’est mal (dans leurs proportions ça en est caricatural) mais il ne faut pas oublier que même si Vichy a ses torts comme la milice la déportation des juifs et tout le tsoin tsoin, ils ont essayé de préserver l’arme de guerre française qui était la marine et une partie de l’aviation .... la diplomatie de Vichy est et on l’oublie vite de gagner du temps. Alors c’est sûr à un prix moral très élevé, la milice est impardonnable et la déporation d’autant plus, mais il faut le voir comme un gagne temps .... donc pour moi si De Gaulle a pu avoir ses Victoires c’est en partie grace à la politique gagne temps de pétain ...


  • #1057425

    A qui donner raison ? A ceux qui ont lu des livres et visionné des videos qui sont contre de gaulle. Ou a ceux qui ont lu des livres et visionne des videos qui sont contrr de gaulle. En tout cas il est certain que peu des personnes ont fait des choses pour la france. Et il est alors malhonnete de venir cracher sur de gaule... qui vous dit merde

     

    • #1058539

      Bien d’accord, ce n’est pas parce que Pétain a été diabolisé et De Gaulle encensé qu’il faut pour se croire habile prendre le contrepied exact. Pour moi les deux sont respectables, Pétain fut moins collabo qu’on ne le dit et De Gaulle le dernier Président à avoir eu le souci du pays. Les deux étaient patriotes.
      De Gaulle pensait l’avenir tout en respectant le passé, c’est la bonne ligne. Sans lui on serait devenus comme l’Allemagne, un pays totalement à la solde des USA. Il nous a fait la bombe, le Québec Libre, la V° République, il a empêché les communistes ultra-influents après-guerre de prendre le pouvoir en leur faisant des concessions, après ça certains le traitent encore de traître, c’est grotesque. Nos présidents actuels ont autant d’ego, le patriotisme en moins. Laissez à nos grands-parents les disputes sur l’Algérie et les crimes de la Résistance ce sont aujourd’hui des points de détail.


  • Qui c’est ce pantin ? Heureusement que le ridicule ne tue pas...

     

  • #1057486

    La droite gaulliste, l’ump, met les bouchées doubles et de gros moyens pour récupérer la dissidence. En gros les "identitaires" soutenus par de vrais moyens (sites sur internet) - Zemmour - y vont à la manoeuvre. L’idée serait peut-être une recomposition entre gaullisme-libéralisme et Front National.
    Donc en avant l’agitation culturelle ! Et après ? Rien de nouveau. Ah ! Si... Le néo-conservatisme renforcé.


  • #1057500
    le 12/12/2014 par voyez vous ? Pas du tout !
    Hommage à De Gaulle... écourté par la police

    Nicolas Paganelli est super !

    Je lui souhaite courage honneur, avec sa vidéo devant le Sénat il est entré dans l’histoire comme si l’âme de De gaulle avait pénétrer son esprit.

    Nicolas Paganelli, il incarne la France patriote et libre, mes respects Nicolas Paganelli
    Continuer nous sommes avec vous de la part d’un (Franco Algérien)


  • #1057531

    Au lieu de critiquer sa façon de résister en place publique, l’on devrait prendre exemple sur l’idée ! C’est ça la force de la France. La négativité ne fait pas avancer.


  • #1057547

    Ah c’est sur, s’il avait fait l’éloge du Ché, on l’aurait laissé finir...


  • #1057585
    le 12/12/2014 par NouvelleFrance
    Hommage à De Gaulle... écourté par la police

    Qui a fait le vrai travail pendant que le soi-disant général fumait sa pipe en Angleterre ?


  • #1057867
    le 13/12/2014 par Vent Couvert
    Hommage à De Gaulle... écourté par la police

    Gaulle, l’homme qui est revenu d’Angleterre avec juifs et franc-maçons dans ses bagages.
    Merci Gaulle ! Le plus grand traitre de l’histoire de France avec les orléanistes.

     

    • #1059661
      le 15/12/2014 par Simone Choule
      Hommage à De Gaulle... écourté par la police

      Il n’y a rien de mieux que De Gaulle au XXe siècle. Evidemment, vous voudriez la pureté pure (ah votre jeunesse...) mais depuis Waterloo, on fait ce qu’on peux avec les moyens qu’on a...Votre erreur est que vous croyiez que les allemands allaient gagner, De Gaulle avait compris que non et a anticipé deux coups d’avance avec le "système" (je rappelle que Pétain ne faisait que du sociétal, le socio-économique était géré par les allemands). Avec De Gaulle il y a eu un pilotage d’argent américain (Plan Marshall) et un pouvoir plus grand sur le socio-économique que Pétain, malgré les FM et autres. N’oubliez pas que le fait que les patrons aient collaboré a permis aux Gaullo-communistes de poser leurs compromis avec le patronat au profit du prolétariat (droit de vote des femmes, sécurité sociale...). Ce rapport de force de classe sociale n’a été possible que Grace à De Gaulle.


    • #1059779

      ER toujours autant de com manichéens !
      la vie c’est pas tout blanc ou tout noir ...

      pour moi le maréchal ou le général avais des bon coté et des coté détestable
      Comme le poste est sur CDG je m’areterais sur lui
      alors tout a fait d’accord pour :
      + l’importance de la résistance
      + l’union communiste-gaulliste et capitalisme au service de la nation
      + la vision d’une forte France
      +l’incorruptibilité du bonhomme (il payer même ces timbres) se type détester le gâchis, surtout quand c’est le contribuable français qui paye
      + la politique équilibré URSS - USA
      + la place de la France dans le monde
      + un grand orateur, qui donner à n’importe qui l’envie d’être français
      (ces discoures mythique, au Canada, en Allemagne et au Cambodge ) etc
      + un énorme charisme (du aussi à sa taille et sont maintien militaire)

      mai c’est aussi :
      - une attitude détestable (à vomir ) avec Laval, Pétain etc)
      - une prétention insupportable qui le faisait se faire détester de tout les chef d’état
      - la gestion complètement calamiteuse de la dé-colonisation
      - l’Algérie libre oui, mais pas l’Algérie laisser au mains des terroristes quand on as gagner la gère
      - les Harki laisser à leurs triste sort
      - aucun plan de commerce et SAV avec les colonie décolonisé ( équivalent au Commonwealth britannique)
      - la gestion calamiteuse des relations avec Hô-Chi-Minh et les vietnamiens qui conduirons à la gère stupide et l’embrasement communiste de toute l’Asie du sud est
      etc etc

      donc c’est un grand homme CDG c’est sur
      (j’ai le plus grand respect )
      mai c’est pas non plus un Saint, et il a commit des erreurs, comme Pétain : il est loin d’avoir que des défauts
      (Pétain a fait aussi énormément pour la France dans des condition épouvantable, souvent on l’oublie
      ont lui reproche la collaboration, quand ont te fout un flingue sur la tempe (tu résiste mai discrètement, se qu’a fait Pétain)

      c’est sur qu’aujourd’hui par rapport à des crapule sioniste comme Sarko ou hollande, ces deux la ferais


  • #1058024

    Pris sur le mur FB de Adrien Abauzit :

    Ce jeune homme me fait pitié.

    Il se croit malin alors qu’il ne fait que répéter la doxa.

    "Le 18 juin 1940 le prouve, il s’exile à Londres pour mieux organiser la résistance". (4 min 40)

    Cette phrase résume toute la nullité de son auteur :

    1) De Gaulle est parti le 17 juin et non le 18, embarqué par Spears qui n’avait pas pu mettre la main sur Reynaud et Mandel.

    2) Le 18 juin, les troupes françaises se battent encore. Elles se battront jusqu’au 23 juin. Le 18 juin, il n’est donc pas question de résistance tel qu’on l’entend aujourd’hui, mais de combats militaires ; combats que De Gaulle a précisément fui, au mépris de sa charge.

    Il est toujours bon de rappeler que De Gaulle est parti avant la fin des combats.

    Pour une fois la police a bien fait son travail.

    Et je suis d’accord !

     

  • #1058189

    Pendant ce temps-là , on ne cesse de crier la grandeur d`Israël au parlement et au sénat ...

    Ce jeune homme est bien courageux .


  • #1058191

    Les gendarmes ont interrompu aimablement un exposé historiquement approximatif mais conforme à la doxa gaulliste...
    Rien de grave en soit, mais cela montre qu’on ne peut plus s’exprimer publiquement en France sans visa de censure, même pour un exposé bon enfant... sauf à dégueuler sur le pays comme les extrémistes juifs et leurs idiots utiles.


  • #1058326

    ... je vous ai compris ?! ...


  • #1058681

    De nos jours, de Gaulle n’est malheureusement célébré que dans ce qui l’oppose à Vichy. C’est malheureux de devoir passer par là pour introduire le reste.

    Je conseille l’émission d’Adrien Abauzit sur Meta tv consacrée à Pétain et de Gaulle. Une bonne épreuve de questionnement de l’histoire. Vichy n’est pas le meilleur de régime mais pouvait il en être autrement quand on vient d’être mis en infériorité. Et de Gaulle n’est peut être pas non plus celui qu’on croit.


  • #1059527
    le 15/12/2014 par Quenellierdub
    Hommage à De Gaulle... écourté par la police

    C’est plutôt à Jean Moulin qui faut rendre honneur.
    De Gaulle était derrière un micro. Jean Moulin lui était sur le terrain.

    Excusez du peu ..


  • #1060775

    Bonjour,

    Je trouve que beaucoup de réactions sont relativement déplacées. Au-delà du débat sur M. De Gaulle, mon manque de connaissance sur le sujet m’empêchant de débattre (même si pour moi il paraît évident que De Gaulle est un des symboles de la France fière, malgré ses contradictions), l’essentiel est que ce gars s’exprime avec le cœur...

    De plus son français est très bon, son expression orale excellente, la gestuelle est travaillée... Des heures et des heures de boulot.

    C’est tellement simple de cracher sur l’effort des autres en tant que spectateur inerte. Cela me rappelle l’ingratitude de certains, trop nombreux, envers Alain Soral, à en demander toujours plus, sans jamais dire merci, et sans jamais faire de critique constructive. Comme dirait le directeur de la publication de Dieudonné...

    Sincèrement,

    Yann


  • #1065082

    Il me semble que c’est moins le fond que la forme à juger ici. En effet, on imagine facilement qu’un sujet moins souchien, soutenu par un mec en pyjama aurait pu être tenu sans problème !


Afficher les commentaires suivants