Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Hommage à Rémi Fraisse : le rassemblement a dégénéré à Paris

Trois jours après la mort de Rémi Fraisse, un certain nombre de rassemblements en hommage au sympathisant écologiste se sont déroulés dans plusieurs villes de France.

Quelques centaines de personnes se sont rendues sur le parvis de l’hôtel de ville de Paris. La secrétaire nationale du Parti de gauche Danielle Simonnet et la conseillère municipale de la ville de Sevran et membre du Front de gauche Clémentine Autain étaient présentes parmi la foule de bobos, venu manifester pacifiquement leur émotion, certains brandissant des bougies.

Parmi les manifestants, des petites groupes d’antifas et de gauchistes ont rapidement choisi d’en découdre avec les CRS présents sur place en lançant des projectiles, des pétards et des fumigènes sur les forces de l’ordre. De jeunes excités, casqués ou le visage dissimulé par des foulards, ont tagué « Rémi est mort, l’État tue » ainsi que des symboles anarchistes sur les murs. Apeurés, les bobos sont rentrés chez eux, pendant que la police procédait à des interpellations parmi les protestataires : 29 personnes ont été placées en garde à vue dont six pour « voie de fait » et 23 pour « refus de présentation d’identité ».

D’autres manifestations sont prévues à Nantes, Poitiers, Nîmes et Rennes aujourd’hui. Samedi à Dunkerque, Apt, Nice, Pau et Bruxelles. Un autre rassemblement devrait avoir lieu dimanche à Paris.

 

Voir aussi, sur E&R :

Sur ces casseurs, indispensables au pouvoir pour mettre en place une politique sécuritaire, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

47 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le système a mis les pointillés et regarde avec délectation ce que certains prennent pour un déchirement chaotique.

    Il a besoin de canaliser la grogne anti-système et les antifas pro-système vont jouer le jeu.
    Résultat : nos jeunes pas très malins vont encore une fois tomber dans un panneau pourtant complètement pourri et mal repeint.

    A nous de les aider à décoder.

    Ni l’écologisme ni l’antifascisme ne sont là par hasard.

     

    • Tout à fait d’accord, c’est dramatique d’exploiter la connerie à ce point !, dur dur..


    • Moi, je ne comprend toujours pas pourquoi,les forces de l’ordre continue de faire le sale boulot du gouvernement.
      Comme nous, ils se font queneller par ce même gouvernement.


    • #1016708

      Salut camarade, tu as bien raison ! L’écologie et l’anti fascisme sont deux concepts tout à fait honorable, mais ils sont récupéres comme arguments par des menteurs(euses) de gauche ou de droite. Pas facile pour les jeunes,pas facile non plus d’éveiller les gens autour de nous. En tout cas, la vérité ont la connais tous, faut juste l’accepter...


    • #1017230

      Non l’écologisme n’est pas là par hasard, c’est une lutte qui transcende les problèmes sociaux. Les Crs défendent dans le cadre de leur profession des intérêts sinon étatique, certainement économiques, encore incompatibles avec les problèmes environnementaux. Et ces problèmes sont sérieux, une conclusion à laquelle on arrive lorsqu’on se renseigne aussi bien de manière superficielle que scientifique. De cette façon, je qualifie celui dont la fonction est de protéger des intérêts globalement morbide de traitre à la vie. Mais traitre inconscient, presque malgré lui.

      Soral et les journalistes de E&R n’évoquent presque jamais les soucis environnementaux, car voici un média qui se construit par opposition systématique. Si la lutte écologique est récupérée par les antifas, les sionistes ( notez que eux en ont cure ), alors E&R et son lectorat homomorphe n’oserons prendre de manière ostensible une position favorable pour cette lutte primordial.

      C’est dommage dans un sens.

      Une dernière chose, les antifas, voici un bloc opaque dans lequel on place tout et son contraire. Finalement une cagoule, un billet pour la manif et une attitude va-t-en-guerre ferai immédiatement de moi un antifas à vos yeux. Ou selon la manif un type de la LDJ. Mais au sein de cette jeunesse, il en existe qui pensent authentiquement que l’on s’attaque à leur matrice vitale lorsqu’on construit un barrage. Il suffit de posséder une grande sensibilité. Certains, bien sûr y vont en martyr. Par délire narcissisme.

      S’il vous plait veuillez exploiter votre côté sensible. Il se peut même que vous deveniez plus viril, vous les hommes, et plus féminin, vous les femmes. En effet, c’est l’exploitation de nos émotions particulières qui renforce l’idée de genre.

      Bonne journée.


    • @Le Ruisseau étincelant

      On peut avoir un combat noble et être récupéré par le système pour devenir son idiot utile.
      L’écologisme ai-je ainsi dit plutôt que l’écologie à laquelle je suis très sensible. Par contre la terre nourricière et autres concepts me font penser plus à une religion et des croyances qu’à des réflexions.

      Le pb c’est combien de combats seront portés à nos yeux avant de celui pour la réelle libération de ceux qui nous dominent, aujourd’hui des capitalistes mondialistes, hier des nobles aidés de bourgeois, demain des fascistes écologistes mondialisant ?

      Je suis à la fois attiré par les mvt écolos et sidérés de voir qu’ils ont cette fuite en avant vers l’Europe ou autres entités non démocratiques, atterré de les voir sensibles à un Cohn-Bendit, roi de la tartuferie et de tout ce qui peut culpabiliser.

      Je ne suis pas plus coupable de la Shoa que du réchauffement climatique, bien que je reconnaisse une part infime de responsabilité dans celui-ci mais pas de culpabilité.
      Marre de ces gens qui finalement finissent toujours par soit faire peur soit culpabiliser.


  • Cette affaire est un scandale ils ne parlent que de cela pour la bonne et unique raison que ces manifestants déchaînés,histerique,et sous traitement médicamenteux sont pour la plupart d’ entre eux des antifas et d’ autre groupuscules ayant de très bonne relation avec le pouvoir politique,ils parlent de bavure avant même le rapport du médecin légiste et cazeneuve a jusqu’à été suspendre temporairement l’ usage d’un certain type de grenade.

    tout sa parce que les types on des relations et travaillent pour ce pouvoir politique corrompu,des bavures y’en a toujours eu et j’ai rarement vue l’ état réagir ainsi.

    disfonctionnement total et deux poids de mesure insupportable.

     

    • une information est toujours un prisme , moi je vois un jeune qui est mort , mais bien pire c’est avec nos impôts , les CRS protègent une construction privée mais le salaire des CRS viennent de nos impôts .


    • @Karim : Que faisait ce jeune avec une bande de destructeurs ? Car c’est pour cela que les flics ont tiré dans sa direction. Peut-être pas aussi "blanc" qu’on nous le présente ! Vous devriez pourtant le savoir : Méric c’était le même cirque, les mêmes mensonges. Le gentil gringalet qui n’aurait pas fait de mal à une mouche. On a vu ce que ce garçon représentait...Au final on constate que les mouvements radicaux d’extrême gauche ne sont jamais remis en question. Si il y en a ici qui sont tentés par la main tendue vers des jeunes radicaux qui ne VEULENT pas comprendre libre à eux. Je tends pas la main quand on me la mord. 3e voie dissoute sans aucune preuve définitive, pour un cas de légitime défense et là des jeunes trouducs (désolé y a pas d’autre mot), qui peuvent s’en donner à coeur joie, saccager, aggresser et passer encore pour des victimes.


  • Un lac fait sans, ou avec, un barrage rajoute beaucoup à la vie des plantes, des animaux, des humains et à l’environnement naturel du territoire qui se trouve aux alentours (ou à l’intérieur). Et ce n’est pas nucléaire, et ce n’est pas charbon, et c’est plus joli, plus naturel, que des éoliennes. Les changements, bien que pas toujours faciles, ne sont pas toujours pour le pire ; même si on est écolo.


  • #1016538

    Rendre hommage à un type qui est allé se friter avec les forces de l’ordre, en état d’ébriété, à 2 heures du matin ?
    "à vous de voir, brigadier !" lol


  • J’aimerai bien savoir quel est l’état d’esprit d’un CRS qui charge des personnes qui manifestent pour des causes, qui sont pour lui aussi juste...
    Comment dormir en paix...

     

    • Fabien, des millions de gens savent que ce qu’on leur demande de faire à leur travail est néfaste pour la société ou au mieux intitule, pourtant ils le font parce qu’ils doivent manger et que soit ils dominent soit ils profitent de la dominance de leur pays qui lui-même profite de la dominance de l’alliance à laquelle il appartient, l’OTAN.

      Tant qu’on ne comprendra pas que nous sommes enchainés à un système injuste car il sacrifie périodiquement plusieurs générations en son sein et constamment celles d’Afrique ou d’Asie, ça ne changera pas.

      Il faut reconnaitre que nous nous plaignons mais avons quasiment tout...


    • Il faut reconnaitre que nous nous plaignons mais avons quasiment tout...

      Tout ? Sauf une bonne vie saine et enrichissante humainement. C’est peut être justement car nous arrivons aux limites supérieures qu’on fini par se dire que les limites inférieures n’étaient pas si mauvaises que cela.

      J’ai toujours eu du mal à m’imaginer le monde d’avant la révolution Française comme une bande de nobles dominant des culs terreux tout juste bon à se pochetronner et manger leur caca. C’est pourtant l’idée moyenne répandu chez le plus grand nombre. Le vingtième siècle est le siècle de l’arrogance, le pet foireux après le cassoulet des lumières.

      On aurait vécu 19 siècles si on se réfère au calendrier Grégorien comme des mammouths et bing ! miracle, les bouseux d’hier seraient devenus les sages penseurs d’aujourd’hui. Déjà si vous étudiez l’idéologie des familles dominantes vous comprendrez que vous êtes toujours des gueux. Des gueux avec une télé HD et une tablette tactile, mais toujours des gueux.

      Andrew Carnegie, qui fit fortune dans les aciéries et les haut fourneaux, devenu philanthrope écrivit un article intitulé : l’Évangile de la Richesse (The Gospel Of Wealth). Un article qui influença de nombreuse famille dont les Rockefeller pour ne citer qu’eux.

      "The Gospel of Wealth", is an article written by Andrew Carnegie in 1889 that describes the responsibility of philanthropy by the new upper class of self-made rich.

      « Carnegie a proposé que la meilleure façon de traiter avec le nouveau phénomène de l’inégalité des richesses était pour les riches pour redistribuer leur surplus signifie d’une manière responsable et réfléchie. Cette approche a été contrastée avec legs traditionnel (patrimoine), où la richesse se transmet aux héritiers, et d’autres formes de legs par exemple où la richesse est voulue à l’état à des fins publiques. Carnegie a fait valoir que l’excédent richesse est mieux valorisé (c.-produit le plus grand avantage net pour la société) lorsqu’il est administré avec précaution par les riches. Carnegie soutient également contre le gaspillage du capital sous la forme d’extravagance, dépenses irresponsables, ou l’auto-indulgence, la promotion de la place de l’administration de ladite capitale au cours de sa vie à la cause de la réduction de la stratification entre les riches et les pauvres. En conséquence, les riches doivent gérer leurs richesses de façon responsable et pas d’une manière qui encourage « les paresseux, ivrogne, l’indigne." »


    • J’avais des ordres...
      (on a tous des emprunts à rembourser)


    • @A propos de la citation sur Carnegie.

      C’est la traduction automatique de Google, j’avais réécrit en bon Français mais j’ai merdé au copier-coller / envoie vers le site. Du coup c’est pas très littéraire, mais ça aide quand même à comprendre l’idée. En particulier la dernière phrase.

      Voilà, je tenais à le préciser.


  • #1016566

    Les rassemblements des antifas dégénèrent toujours puisqu’ils rassemblent des jeunes désœuvrés, violents et endoctrinés qui croient se préparer à une pseudo-révolution alors qu’ils ne font que servir les élites au pouvoir.

     

  • Ces rassemblements, contre le barrage et le défilé à Paris, proposent souvent un front uni, apparemment hétéroclite mais finalement toujours le même, des punks à chien anarchistes aux militants EELV élus avec l’investiture ou le soutien du PS.
    C’est un peu l’histoire de la Autain, qui n’a du sa carrière politique parisienne qu’à Bertrand Delanoé.

    Les mêmes peuvent se présenter un jour comme alliés du gouvernement, le lendemain comme des opposants farouches selon les besoins et sans que ça ne semble poser de problème à personne.
    Il ne s’agit que de stratégie ou de perception des rapports de force car sur le fond, ils ont les mêmes valeurs que les punks à chien : contre tout ce que représente l’ancien monde.


  • L’écologisme et l’antifascisme sont des fascismes labellisés par l’establishment.

    Imaginez une seule seconde qu’un rassemblement "dissident" se termine de cette façon.... ???
    La seule occasion pour la "dissidence" de faire l’ouverture du 20h.


  • #1016590

    Les mots utilisés par les médias mainstream sont très intéressants.

    Les CRS ont fait face à des "anarchistes". Anarchiste, c’était le terme utilisé par la police de NY et par les médias ricains pour parler des manifestants d’Occupy Wall Street.
    Je crois qu’on a enfin regroupé tous les ennemis du système : les méchants verts (islamistes), les méchants bruns (Soral, Dieudo, le nationalisme, etc. ...) & maintenant les méchants rouges (les extrémistes anarchistes).

    Voilà, tout ennemi du système est systématiquement traité d’extrémiste et le spectre des extrémistes recouvre tous les mouvements politiques (sauf ceux en faveur de la liberté (du commerce) ou favorables à un état qu’on n’a pas le droit de citer).

    Maintenant, même les gauchistes qui pensaient arnaquer le système en s’alliant à lui contre ceux qu’ils appellent les facho vont se retrouver bien seuls. Après Dieudo, après le FN, après les musulmans...ce seront maintenant eux, les gauchistes (valables ou non), qui seront vus comme les grands méchants redoutés dont on parlera avec crainte sur les plateaux de C dans l’air.

    Va falloir vous y habituer : maintenant, vous êtes (enfin) des parias vis-à-vis du système. Des ennemis que le système essaiera d’éliminer ou, à défaut, tenir à distance des plateaux TV. Bravo ! Faites comme nous, prenez ça comme une promotion.


  • dehors la racailles , ,ils empechent les riverains de sivens de circuler normalement, voir ils les rackettent de quelques euros , soit disant pour la cause !les gens donnent par crainte, je connais tres bien la foret de sivens et son projet de barrage,c’est un scandale ce qui se passe làbas,courage a nos amis agriculteurs qui n’ont pas attendu que des trous du cul leurs expliquent l’écologie,soutiens total et sans conditions au projet de barrage !


  • faudrait s’informer serieusement sur la folie de ce projet de barrage decrié avec raison par certains vrais ecolos depuis 2011. en effet la decision de construction du barrage a été prise a la suite de l’etiage d’une riveire locale le Tescout qui est pompée a mort par les producteurs OGM locaux de mais depuis des années. le barrage vient donc aider ces larbins de multinationales au detriment dune zone boisée et humide...projet megalo, avec balchichs a tout va, scieur bidon qui va revendre le bois alors qu’il est plein de seve( les bois revendus seront bouffés par les insectes du bois, ruinant les charpentes en quelques années), et soumission totale a bruxelles...
    le vice president de la region poitou charentes en sait quelque chose qui a ecrit une lettre iouverte au megalo carcenac initiateur et profiteur du projet :
    https://tantquilyauradesbouilles.fi...
    INFORMEZ VOUS BORDEL !


  • Je partage l’indignation de Mille Sabords : ces manifestants défendent une cause juste et la dichotomie patriotes intelligents/bobos et antifas supides est ridicule.

    Par ailleurs, si la France était une Démocratie au lieu d’être une République des débats contradictoires auraient eu lieu dans les médias au sujet de ce projet de barrage, puis un référendum aurait été organisé dans le Tarn pour que les habitants de ce département puissent approuver ou rejeter ce projet.

    Nous avons une nouvelle fois la preuve que la République est un régime oligarchique.


  • C’est idiot qu’il soit mort, mais on ne dit rien des paysans du coin qui sont dépossédés de leur terre par des bobos de la ville ...


  • Je suis surpris de lire dans ces commentaires de telles réactions négatives a l’encontre de ce jeune homme. Dites vous bien que cela pourrait très bien arriver a Philippe Layat par exemple (lire : "Philippe Layat, agriculteur exproprié pour la construction du nouveau stade de Lyon"), comment réagiriez vous alors ? Qu’il était un pauvre paysan dégueulasse a vache et qu’il n’avait qu’a obtempérer aux ordres de la police ?

    La police est une force que les citoyens doivent constamment avoir a l’œil et maintenir sous pression sinon cela peut s’acheminer très vite vers une société comme les USA ou la police a été très longtemps vénérée et a qui on a donner carte blanche, ca plus la militarisation de la police donne maintenant une police qui s’apparente plus une dangereuse mafia qui assassine en toute impunité.

    Résumé : ne mestimation pas la mort de Rémi Fraisse sous prétexte qu’il était un antiffa ou un punk a chien ou un écolo, demain ce pourrait être un membre de E&R.

     

    • Je suis d’accord avec vous. Ultragauche ou ultradroite ou écolo, ou quiconque, l’histoire est maintenant à l’union de tous avec tous.


    • Bonjour,

      j’ai un peu de mal avec cette comparaison. Je m’explique :
      - Philippe Layat est propriétaire du lieu et se fait expulser, Rémi Fraysse ne l’est pas
      - Philippe Layat subit la société du tout spectacle (stade de Lyon), qui ne sert qu’à donner de l’opium au peuple pour qu’il se tienne au calme, le barrage de Sivens est là pour générer de l’activité agricole, faisant parie de la "vraie économie". On peut bien sûr critiquer l’agriculture industrielle, ou se questionner sur les coûts du chantier (là dessus, je me méfie de ce que rapportent les médias, qui sont unanimement critiques, c’est louche...).

      Sur la police, là encore, méfiez vous, car la police française, contrairement à ce qu’essaye de nous faire croire la propagande médiatique, est l’une des plus non-violente au monde. Je reste encore admiratif du fait qu’il n’y ait eu aucun mort à Villiers le Bel en 2007, après des jours d’affrontement, où les assaillants tiraient au fusil à pompe sur les forces de l’ordre. En plus de ça, sur l’enquête en cours, il faut vraiment être prudent et attendre les conclusions. Je reste circonspect quant au contenu du sac de ce jeune homme...

      Maintenant, que les choses soient claires, un homme est mort, et c’est dramatique, quelle que soit sa personnalité, qu’il soit plus proche de l’abbé Pierre ou de Pinochet, et il faut respecter sa mémoire, en veillant à séparer les problématiques : accident mortel d’un côté, et projet d’infrastructure de l’autre.


    • L’ennemi de mon ennemi n’est pas forcemment mon ami. Les punks à chiens et autres antifas servent le système. La meilleure preuve ? 3e voie dissoute, antifas toujours protégés ! CQFD.


  • Bonjour à vous ou Bonsoir,
    Je vis moi même à gaillac dans le tarn et la lecture de vos commentaire me laisse penser que beaucoup d’entre vous s’exprime sans connaître le dossier. Je ne prétends pas le connaître moi même, je précise que je ne suis pas militant et que ces groupes dits antifa, extrême gauche me sont extrêmement antipathique. Dans cette histoire pour ce que j’en sais il y a clairement eu des conflits d’intérêt dans les décisions prises, voilà un lien qui en expose une partie ( https://tantquilyauradesbouilles.wo... ) . De l’autre côté il y a à la base un mouvement de locaux qui tourne plutôt autour de la 40 aine qui ont cherchés à attirer l’attention des pouvoirs publics et de l’opinion publique sur l’impact écologique de ce barrage. Ce mouvement s’est complétement fait dépassés par des hordes de jeunes qui je pense ont été accueillis avec bienveillance au départ et ont finit par prendre le contrôle des protestations avec des méthodes radicales. De ce que j’en ai vu, il y a beaucoup de tord des deux côtés, des violences des deux côtés et j’aurai tendance à dire que ces jeunes dits "antifa" ici souhaitaient de manière consciente ou pas qu’un drame se produise pour avoir leur martyr. Je trouve au final que cette appellation "antifa" est dangereuse car trop réductrice sur leur capacité de nuisance. Ce sont tous des libertaires liberticides, n’étant moi même pas très âgée et côtoyant le milieu des scènes musicales locales, leurs champs d’action est assez large, ils aiment jouer à la guerre pour se sentir exister mais ont rarement des idées abouties sur des thèmes précis. Nous pouvons faire un parallèle avec Clément Méric où peut importe les circonstances peut importe le fondement de leur lutte il n y a qu’une recherche d’un prétexte pour justifier leurs actes.


  • C’est dingue, un jeune homme est mort à cause d’une grenade reçue dans la gueule, parce qu’il a osé s’insurger contre la construction d’un barrage ? Non, nous ne sommes pas en Ukraine ni même en Palestine occupée, mais en France !!!
    Imaginez qu’une situation pareille se se soit déroulée en Iran ou en Chine (pays diabolisés par nos grandes démocraties). Nos presstituées en auraient fait la Une du 20h avec en toile de fond, la dictature, l’absence de libertés, la jeunesse n’est pas entendues, blabla bla....
    Si aujourd’hui c’est la grenade qu’on envoi pour calmer les manifestant, qui sait, demain peut-être des tires à balles réelle comme en Palestine.

     

  • "Des secrétariats d’État aux arrière-salles des cafés alternatifs, les préoccupations se disent désormais avec les mêmes mots, qui sont au reste les mêmes que toujours. Il s’agit de se mobiliser.
    Non pour la reconstruction, comme dans l’après-guerre,
    non pour les Éthiopiens, comme dans les années 1980,
    non pour l’emploi, comme dans les années 1990.
    Non, cette fois-ci, c’est pour l’environnement.
    Il vous dit bien merci. Al Gore, l’écologie à la Hulot et la décroissance se rangent aux côtés des éternelles grandes âmes de la République pour jouer leur rôle de réanimation du petit peuple de gauche et de l’idéalisme bien connu de la jeunesse.
    L’austérité volontaire en étendard, ils travaillent bénévolement à nous rendre conformes à « l’état
    d’urgence écologique qui vient ». La masse ronde et gluante de leur culpabilité s’abat sur nos épaules fatiguées et voudrait nous pousser à cultiver notre jardin, à trier nos déchets, à composter bio les restes du festin macabre dans et pour lequel nous avons été pouponnés.
    [...]

    On ne pourrait, sans l’écologie, justifier l’existence dès aujourd’hui de deux filières d’alimentation, l’une « saine et biologique » pour les riches et leurs petits, l’autre
    notoirement toxique pour la plèbe et ses rejetons promis à l’obésité. L’hyper-bourgeoisie planétaire ne saurait faire passer pour respectable son train de vie si ses derniers caprices n’étaient pas scrupuleusement « respectueux de l’environnement ».
    Sans l’écologie, rien n’aurait encore assez d’autorité pour faire taire toute objection aux progrès
    exorbitants du contrôle."

    (Extrait du livre "l’insurrection qui vient")
    _


  • Moi tout ce que je sais c’est quebien des regions ont etes inondees parcequ’on n’a pas respecte la nature. Anarchiste ou pas, Remi a ete sacrifie alors esperons que son souhait soi exauce meme si je deplore la haine de certains jeunes aveugles qui meprisent tous les policiers alors qu’eux ne font que leur boulot et donc qu’ils font aussi parti de la classe ouvriere meme si certains mais pas tous peuvent parfois devenir des salauds comme il y a aussi des salauds chez certains travailleurd qui ne savent que se moquer des pauvres au rsa alors que les gens au rsa subissent par les institutions qui pretendent les aider a se reinsere de vrais abbatage moraux grace ...aux subventions de l’Etat que j’aimerais que l’on supprime, au moins l’Etat ferait des economies intelligemment et on cesserait le viole mental des pauvres qu’on pousse a devenir des "travailleurs sans travail handicaoe par dessus le marche comme si le poids de la condition de chomeur n’etait pas assez lourd meme s’il vaut mieux rester parfois au rsa que de travailler dans de mauvaises conditions mais ce n’est pas toujours le cas. Ses institutions vous ecrasent completement et vous immerge (allusion a une assoc qui s’appelle emergence et qui fait je crois dans la reconversion.


  • Je trouve toutes ses manifestations dites spontanées trop bien organisées pour ne pas être téléguidées par des groupes politiques en l’occurrence le front de gauche et les verts.
    La mort de ce jeune homme est en rien comparable avec la mort de Pierre Overney militant gauchiste assassiné par un vigil de la régie Renault en 1972 , dont les obsèques au Père Lachaise avait déplacé 200 000 personnes.
    Je ne parlerai pas trop de ce ministre socialiste Jules Moch mort a 92 ans dans son lit, responsable d’avoir fait tiré a balles réelles en 1948 sur des mineurs grévistes (6 morts)
    Pour Régis Fraisse il s’agit d’un accident heureusement rare, lors d’une manifestation qui a dégénéré.


  • Une réconciliation avec les antifas est-elle possible ?
    Est ce qu’on peut en vouloir à des jeunes de vingt ans et moins, qui pour certain, n’ont aucune perspective d’avenir, de boulot ou de reconnaissance, de se jetter dans la première émeute venue ?
    On est bien naif quand on a 18 balais...
    Et là je parle surtout des punks à chiens néo-teuffeurs, je ne parle pas des étudiants à science-pô..
    Question subsidiaire : Une réconciliation avec les bobos est-elle possible ?

     

    • Encore faudrait-ils que vos antifas soient capables d’un début de réflexion, qui dépasse les quolibets habituels du type "facho/raciste/antisémite". Va falloir chercher longtemps ! Des gamins embrigadés, incapables de réflexion propre hors idéologie. Totalement lobotomisés, et qui pensent un peu comme dans les années 80 qu’ils sont "in". A titre personnel j’ai déja donné dans les tentatives d’échange constructif. Autant pisser dans un violon avec des crétins pareils.Ils sont dans la recherche perpétuelle de l’affrontement, et dès qu’ils sont à court d’arguments (cela prend en moyenne 2 phrases), ils se réfugient dans l’insulte et la provoc.Les antifas ? Ils se réconcilieront sans moi. Ils souhaitent la destruction de la France.


    • Sont-ce les idées que l’on combat ? Où bien les gens qui les diffuse...
      Je pense personellement qu’au-délà des antifas (une bonne partie est définitivement irrécupérable), il faut essayer de mettre la colère et le haine de côté quelques instant. Il y a depuis quelques années en France une partie non négligeable de la jeunesse qui a choisi de vivre hors systeme. Parce qu’ils savent qu’ils n’y trouveront jamais leur place ni leur compte ; On les retrouve dans le milieu des teffeurs, des saisonniers, et de toute la vaste clique dite des punks à chien...
      Et parmis tout cela, très peu sont issus de l’immigration, ce sont pour la plupart des jeunes en rupture avec leur famille, souvent modeste, de province ou de milieu rural qui n’intéresse personne, et qui, faute d’avenir, se réfugie dans la teuf, la route, et le mode de vie tribale.
      Doit-on abandonner toute cette partie d’une géneration au discours boboisans-droit l’hommiste des antifas ?
      Et sont-ils vraiment responsables du lavage de cerveaux auquel ils ont eu droit ?
      Qui est d’ailleurs un discours bien huilé, qu’il est difficille de contrer sans se faire d’abord traité de facho, puis de nazi avant que tout le monde se mette à hurler pour ne pas entendre vos arguments.


    • il faut arrêter de banaliser le terme de réconciliation , si réconciliation il doit y avoir elle se fera sur des valeurs communes , à savoir pour commencer un minimum de patriotisme et d’amour de son pays , avec les antifas , les punks à chiens et les écolos tiers-mondistes,idiots utiles d’un système capitaliste qu’ils sont sensés combattre mais qu’ils aident en fait en prônant une immigration-changement de peuple au profit du grand patronat, ce n’est pas un hasard si l"on voit aujourd’hui des néo-conservateurs américains anciens gauchistes des campus universitaires des années 70 et en France on a cohn,-bendit ultra-libéral dans tous les domaines,c’est plutôt la haine de la France de son histoire et de ses traditions , sur ce site il y a la photo de Charles Maurras , alors réconciliation avec les anti-France tu parles...


  • L’histoire de Remi Fraisse est tragique pour lui et ses proches mais anecdotique. C’est un incident grave lors d’une manif, une conséquence que personne ne voulait, à commencer par le gendarme incriminé. C’est un faux conflit.

    La manif aurait du concerner le barrage, car le vrai conflit est là. Il faudrait l’expliquer à Clementine Autain.


  • Comme toujours une manif qui dégénère gangrené par des saloupiots.
    Je suis d’accord cette fois avec les mecs de droite qui ont le cul propre, ils ont bien souvent raison sur ces choses la, à l’aise ça permet de voir les vents inutiles.

    Après y a la racaille d’en bas qui fait des bras et celle dans haut qui joue de la langue pour récupérer.
    http://www.bvoltaire.fr/dominiqueja...

    Je cite :
    En bas :
    Les casseurs comptaient tirer profit de l’effervescence ambiante pour régler leurs comptes avec le pouvoir, la société, le capitalisme et autres démons.

    En haut :
    Noël Mamère, que j’ai connu mieux inspiré, a sentencieusement énoncé qu’ « on ne construit pas un barrage sur un cadavre ». Soit, mais que penser des gens qui d’un cadavre se font un marchepied ?


  • Si j’ai bien compris il s’agit en autre de faire un barrage pour s’approprier l’eau et la revendre aux agriculteurs alors qu’actuellement ils y ont accès gratuitement . C’est donc un monopole sur l’eau qui s’installe sous couvert d’opération de gestion des ressources naturelles. Hors même si cela est présenté comme un service public( ou semi public) , il y a de grandes chance qu’il ne le restera pas longtemps comme nombre de nos anciens services publics vendus aux plus gourmands .Des jeunes ont bougés pour dire non à ces monopoles qui gagnent pas à pas du terrain sur nos besoins propres . Ils ont investis les lieux durant des mois tout en subissant les assauts dégueulasses des forces de l’ordre , pendant que certain le cul calé dans leur fauteuil mataient le dernier match de foot à la télé . Ces services de l’état mis au service des nouveaux business lucratifs pour certains et catastrophiques pour l’ensemble de la population sont à la charge des contribuables qui n’aiment pas penser qu’ils sont les dupes de ces histoires pour lesquelles ils doivent payer sans avoir été consultés , les voilà maintenant complice d’un crime.
    On se fout pas mal des étiquettes que vous collez sur ces jeunes gens courageux , vous êtes juste à côté de la plaque , on perd nos surfaces cultivables à la vitesse TGV, c’est à dire nos capacités d’autonomie alimentaire et nos forêts qui sont notre source d’oxygène . Si personne ne les défend on va tous crever demain . Mais retournez cirer les bottes des multinationales puisqu’il n’y a que votre petit nombril repu qui vous intéresse . Ne voyez vous pas que l’on a déjà plus affaire à une police d’état mais à une police à la solde des privés tout comme notre armée ? Pour preuve regardez leur costume d’un pays à l’autre c’est le même modèle qui est porté par les services de l’ordre à une variante près avec ou sans manche et plus ou moins d’accessoires . Ouvrez les yeux , bordel !...


  • #1017467
    le 31/10/2014 par mithridate VI roi du pont
    Hommage à Rémi Fraisse : le rassemblement a dégénéré à Paris

    Les écolos-bobos-véganes-punks à chiens-antifas qui manifestent contre les aéroports et barrages,veulent donc "protéger"la nature de leur pays ?en revanche ils sont pour l’immigration intégrale et la propagande pro-gougnotte et tarlouses,bien évidemment !
    Pas plus de compassion pour ce Fraisse que pour le Méric.La police Française n’est pas violente en comparaison de ce qu’on voit aux USA ou au Mexique...qu’ils aillent y manifester pour voir...il y aura une telle hécatombe dans leurs rangs que personne ne sera plus là pour brandir leurs banderoles pleurnichardes.


  • Ce projet de barrage n’avait pas reçu l’aval de Delphine Batho, mais à été relancé par son successeur Philippe Martin, qui se trouve être un ancien collègue au conseil géneral du gers de Francis Daguzan, président du Cacg, maître d’oeuvre du barrage.
    source : http://www.reporterre.net/spip.php?...

    En gros, y’a 8 millions d’euros à se partager, et la subvention européennes n’est versée qu’aprés achevement des travaux.
    Les gendarmes mobiles font le boulot pour des intérêt privé.
    S’ils doivent magouiller, alors qu’ils payent leur milice eux même ! C’est pas le boulot des gendarmes, qui aurait bien mieux à faire ailleurs !!!


  • #1017955

    Comme il l’a écrit sur les réseaux sociaux dimanche 26 octobre 2014,Jean-Luc Mélenchon nous dira : "C’est l’œuvre de militants d’ultra-droite".

    Lu sur Facebook Jean-Luc Mélenchon dimanche 26 octobre 2014 à 19 h :
    - "J’étais à la manifestation contre le barrage du Testet. J’y ai vu deux sortes de manifestants et de personnes engagées dans la lutte.
    Ceux (et celles) qui mènent l’action pour la protection du site [...]

    [...]De l’autre une petit groupe confus de clochards, de militants d’extrême-droite et, peut-être, de gens qui se disent anarchistes.
    Ceux-là pour l’essentiel sont arrivés la veille du rassemblement et se composaient d’individus que personne ne connaissait.

    Ce dont je suis certain c’est que l’extrême-droite s’y trouvait sous les cagoules. [malgré ses lunettes, Mélenchon reconnait un type de droite encagoulé BRAVO, bientôt il nous dira que tous les clochards à chiens avinés sont forcément de droite ...]

    Un des ivrognes qui me prit à partie s’était en effet fendu en me voyant d’une apostrophe très caractéristique : « tiens, voilà la franc-maçonnerie qui se réveille ! ». Bonjour le défenseur de l’environnement !

    Celui qui m’a jeté du yaourt, un petit homme très malodorant et masqué, qui s’est enfui en courant après son exploit ridicule de gosse de riche qui jette de la nourriture, était déjà sévèrement aviné à l’heure à laquelle je suis arrivé, vers midi. [Après les sans-dents de Hollande, les militants malodorants de Mélenchon. Jeter un yaourt au visage de Mélenchon c’est être un gosse de riche sic ]

    Père Franc Maçon Espagnol, parents pieds-noirs franc-maçons fonctionnaires colons d’Algérie, lui-même Franc maçon, on sent l’origine génétique du sophisme et de l’inversion accusatoire...

    (Mélenchon peut effacer tout ce qu’il eut son texte a été sauvegardé + capture d’écran.)




    Jean-Luc Mélenchon est le fils cadet de Georges Mélenchon, receveur des PTT, et de Jeanine Bayona, institutrice, tous deux pieds noirs Français nés en Algérie. Fonctionnaires coloniaux !


  • Bonjour,
    Tout le monde a vu "Ni oubli, ni pardon" ???????????????????,
    Je vous fais grâce des fautes dont ""ONT"" est avec toi, ridicule. Sauf qu’un mec est mort.
    Il me semblait que les voies de fait n’existaient plus ou, en tout cas, n’étaient plus poursuivies donc abandonnées de fait (?)


  • #1019095
    le 02/11/2014 par pointcarré-sur-droitebrisée
    Hommage à Rémi Fraisse : le rassemblement a dégénéré à Paris

    Spectacle de merde, pas une once de véritable insurrection. Toujours les mêmes au service des mêmes.
    Ridicule !


Afficher les commentaires suivants