Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

"Il faut arrêter de prendre les gens pour des cons", s’emporte François Asselineau

Le communiqué de presse d’Asselineau, Dupont-Aignan et Philippot est ici.

– La Rédaction d’E&R –

 


 

Olivier Véran a été invité à s’exprimer sur les traitements contre le Covid-19 en cours d’étude à travers le monde. Selon l’un des trois cosignataires de la tribune en question, François Asselineau, cette transparence contribuerait à restaurer la confiance des Français durement ébranlée depuis le début de la crise sanitaire. Analyse.

« On ne dit pas qu’on est contre les vaccins. On dit simplement que ce qui n’est pas normal, c’est cette focalisation exclusive sur des vaccins, et même sur la sous-catégorie des vaccins à ARN messager, alors que tout le reste a été diabolisé ! »

Le président de l’Union populaire républicaine (UPR), François Asselineau, revient auprès de Sputnik sur la lettre commune qu’il a adressée à Olivier Véran avec Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France (DLF), et Florian Philippot, président des Patriotes (LP). Dans ce courrier de trois pages, en date du 2 janvier, et rendu public ce 7 janvier, les trois leaders politiques appellent le ministre de la Santé à informer les Français de manière hebdomadaire sur les traitements testés et développés contre le Covid-19 à travers le monde.

Aux yeux de François Asselineau, l’exécutif, à commencer par le président de la République, a tout à gagner à se saisir de cette opportunité de transparence qui « rassurerait » les Français.

« Cela montrerait à la population qu’il n’est pas tenu par Big Pharma. [...] Que ni lui, ni Jean Castex, ni Olivier Véran, ni Karine Lacombe ne sont pieds et poings liés. A contrario, s’il ne le fait pas, cela va renforcer l’impression que les Français peuvent avoir : qu’il ne cherche pas le bien commun, mais obéit à des commanditaires. »

Les trois leaders politiques ont dressé une liste de molécules étudiées par les scientifiques du monde entier. On y retrouve la désormais célèbre hydroxychloroquine (décriée en France et tout juste autorisée en Italie) et l’azithromicyne, ainsi que des pistes plus incongrues comme les graines de nigelle expérimentées au Pakistan. Figurent également en bonne place les vitamines C et D ainsi que le zinc afin de renforcer les défenses immunitaires. Sans oublier le tocilizumab (un anticorps, dit monoclonal, utilisé dans le traitement de maladies auto-immunes), l’interféron ou encore l’ivermectine, qui fait de plus en plus parler d’elle.

L’ivermectine, « une piste à ne pas négliger » selon Paris Match qui rappelle que cet antiparasitaire à large spectre est utilisé dans 90 pays. Il est « prescrit à la dose orale de 12 mg pendant trois ou quatre jours de suite ou en prise unique de 15 mg » contre le Covid-19. Un traitement, tant prophylactique (qui prévient l’apparition de la maladie, comme le fait notamment un vaccin) que curatif. Le bénéfice de ce remède « apparaît important et net à toutes les étapes et dans tous les essais sauf dans deux ayant inclus un très faible nombre de sujets » souligne l’hebdomadaire.

« Pourquoi on n’en parle pas ? Cela ne vaut presque rien et c’est commercialisé en France », s’interroge François Asselineau. Pour le président de l’UPR, la stratégie face à l’épidémie ne doit pas être « soit le vaccin, soit les traitements ». Il déplore « que l’État n’informe pas les Français de ce qui se passe ailleurs ».

« Ce n’est pas normal qu’il n’y ait pas cette réflexion, naturelle, de regarder ce qui se passe ailleurs. On est dans un monde blanc ou noir où, si vous n’êtes pas pour le vaccin Pfizer, vous êtes un horrible complotiste ! » regrette le président de l’UPR.

Un enthousiasme pour l’ivermectine que ne partageait pas 20 Minutes, qui fin décembre avait épinglé un tweet de François Asselineau en faveur de ce traitement antigale et relégué à la case « fake » les affirmations sur son efficacité. Le quotidien revient d’ailleurs ce 7 janvier sur une étude de la CDC (Centres pour le contrôle et la prévention des maladies aux États-Unis) selon laquelle seule une personne sur 100.000 aurait fait un choc anaphylactique suite à l’injection du vaccin Pfizer. Étonnamment, 20 Minutes oublie que cette même CDC rapportait que près de 3 % des vaccinés (3.150 sur 112.807) étaient à la mi-décembre « incapables d’accomplir des activités quotidiennes normales, incapable de travailler, requéraient des soins d’un médecin ou un professionnel de la santé ».

 

Entre effets secondaires et « pognon de dingue »

« Il faut arrêter de prendre les gens pour des cons ! Un vaccin ce n’est pas uniquement le choc allergique dans les quarante-huit heures », s’emporte le tenant du Frexit, qui évoque le cas du vaccin contre le H1N1. Ce vaccin, tant attendu lors de la crise sanitaire de 2009, a depuis provoqué des cas de narcolepsie-cataplexie (des assoupissements brutaux tout au long de la journée) chez plusieurs centaines de personnes en France. Comme le rappelait Libération en novembre dernier, ces deux cents invalides à vie tardent à être dédommagés par l’État, qui s’était « engagé bien vite » auprès des laboratoires à endosser toutes les responsabilités.

Une précipitation qui n’est pas sans rappeler celle que l’on observe aujourd’hui du côté de la Commission européenne qui passe les commandes de vaccins. « C’est quand même incroyable de vouloir faire vacciner des dizaines de millions de personnes avec quelque chose sur lequel on n’a pas de recul », insiste François Asselienau. Au passage, il en profite pour égratigner l’exécutif européen et le « scandale absolu » du remdesivir.

La Commission européenne a passé commande pour 1,2 milliard de dollars de cet anitiviral à l’américain Gilead début octobre. Et ce alors que ce laboratoire venait de recevoir les résultats préliminaires de l’études Solidarity de l’OMS. Ces résultats d’essais menés dans trente-cinq pays soulignaient l’inefficacité du remdesivir et même sa dangerosité, poussant l’OMS à recommander de ne plus l’administrer aux patients hospitalisés quelle que soit la gravité de leurs symptômes.

 

La crise de confiance, reflet de la perte de ses valeurs par l’Occident ?

Interrogé sur le fait qu’il n’en ait pas informé la Commission européenne, le laboratoire américain répondra qu’il ne reconnaît pas les études donnant des résultats différents des siennes. « On ne peut pas dépenser 1 milliard d’euros du contribuable européen et faire comme si cela n’existait pas », poursuit le président de l’UPR. Il en appelle à une enquête internationale. Pour lui, ces éléments ont sapé la confiance des Français tout au long de la crise.

« Je suis stupéfait qu’on n’ait pas plus insisté sur le président de Pfizer qui a vendu ses actions tout en refusant de se faire vacciner au motif bidon qu’il n’est pas prioritaire alors même que son entreprise produit des millions de doses… Qu’on ne vienne pas ensuite nous dire qu’on est au pays de Marie Curie ou de Louis Pasteur, car on n’est plus du tout dans ce monde-là ! On est dans un monde où tous les prétextes sont bons pour se faire un "pognon de dingue". »

Mais est-ce qu’une question de vaccination ? En effet les vaccins russes et chinois ne reçoivent absolument pas le même accueil des autorités européennes que ceux des laboratoires occidentaux. N’y aurait-il pas simplement une crainte en Occident que la solution au Covid-19 puisse parvenir d’un pays ne faisant pas partie du club ? Une piste, d’ordre géopolitique, que François Asselineau n’écarte pas. Au contraire, il va même plus loin.

Pour lui, cette crise de confiance qui traverse les sociétés occidentales résulte avant tout d’une montée en puissance de l’industrie pharmaceutique conjuguée à un effondrement de l’éthique entrepreneuriale et politique dans les pays occidentaux. Il y voit la conséquence de la perte progressive, par l’Occident, des valeurs millénaires héritées du christianisme qui l’ont fondé. Par exemple, « le principe de vérité, de charité, le don de soi », énumère François Asselineau.

« Il ne reste plus que Mammon, le dieu de l’Argent, regrette-t-il, et tout est bon pour s’en mettre plein les fouilles le plus vite possible : en mentant, en truandant les études, on ne les communiquant pas… au même moment où l’on taxe de dangerosité un médicament qui avait fait ses preuves depuis soixante-dix ans. C’est ça qui choque les gens ! » conclut l’homme politique.

Comme prévu, sur E&R :

 






Alerter

106 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • 99.95 % de chance globale de s’en sortir quand on est contaminé (vrai positif, soit 10% des test PCR à 50 cycles). Cela fait donc 1/2000 de chance d’y rester.
    Mais si on n’a pas de comorbidité 94 % de chance supplémentaire, soit 1/40.000 moins de chance de s’en sortir.
    Et si pas de carence en zinc et vitamine D, 80 % de chance supplémentaire de s’en sortir, soit 1/200.000 chance d’y rester, soit 5 chances sur un million d’en mourir ! Si on rajoute à ce crédit les résultat de l’Hydroxychloroquine et les soins précoces, ou l’Ivermectine, on réduit encore cette mortalité de moitié. 50 % des fumeurs mourront d’un cancer, est-il encore sensé de payer le refus d’un risque « pandémique », estimé à quelques millionièmes, avec la destruction programmée et systématique, sans retour, de nos vies sociales et économiques ? Il y a donc 100.000 fois plus de chance de mourir du tabagisme que de la Covid. Foutus pour foutus, est-ce vraiment raisonnable, ou n’est-ce pas à l’évidence une effroyable manipulation ?

     

    Répondre à ce message

  • Son QG était dans ma rue, j’ai été lui serrer la main pour la photo il était étonné à qui ai-je l’honneur ?
    A Greg, du 11ème. Une photo avec moi c’est un vrai porte bonheur...ha d’accord si vous le dites...
    Vous avez un peu abusé avec la photo ... Il est plus photogénique que ça. Un honnête homme.
    Pas un fiché complotiste djihadiste daechiste hétéro agressif maniaco dépressif mysogine boxeur cogneur de femmes pervers narcissopathe paranoïaque souffrant de délires de persécution.

    Un homme bien.

     

    Répondre à ce message

  • La transparence voudrait tout de même que l’on indique aux Français, au quotidien, le nombre de décès total toutes causes confondues car le matraquage des médias ne donne que les décès soi-disant covid-19. Hors si vous regardez les statistiques annuelles à fin septembre 2020 il n’y avait que 22000 mort de plus qu’en 2018 à la même date ? Et si l’on s’en tient aux annonces des 60 000 morts du covid et que nous les retranchions l’année 2020 deviendrait la moins mortelle de la décennie ! Bref on a tout de même le sentiment que le virus le plus répandu est celui de la peur !

     

    Répondre à ce message

  • Il est bien gentil le gaillard, mais il ne fait qu’enfoncer des portes déjà grandes ouvertes, avec toujours cette réserve et ce consensus pour ne pas être tamponné du sceau du complotiste... C’est bien beau de se montrer « dissident » de la politique, mais à un moment donné, il faut joindre la parole aux actes et s’affranchir totalement de ce qui le débecte, et en premier le Dieu Mammon comme il dit... mais j’imagine qu’il doit avoir son petit confort et quelques deniers qui l’empêche d’aller plus loin dans le combat... Ce mec a beau gesticuler et prendre des airs de penseur révolutionnaire, ça restera pour moi qu’un débatteur de salons feutrés qui n’aspire qu’à une chose, le prestige de la haute fonction... Il demeurera à jamais le Poulidor de la politique, bref autant avoir un statut de parasite !!
    Et pour contrer les gentils trolls qui vont venir me dire « Et toi, tu fais quoi pour changer les choses ?!!! » , bah moi déjà je la ramène pas à tous les étages pour déblatérer des choses que beaucoup savent, je ne me prends pas pour ce que je suis pas et je développe mes compétences de mon côté afin d’être le plus independant face à ce qui va nous tomber sur la gueule, parce que ça va swinguer les potes !... et surtout, j’ai bien compris (un peu tard, j’avoue !!) que l’esprit grégaire de l’homme l’a totalement dénué paradoxalement d’un esprit d’unité !!

     

    Répondre à ce message

    • Cet ésprit d’unité que tu évoques en conlusion de ton message, penses tu que tout le reste de ton développement le représente réellement ?
      Personnellement, je trouve qu Asselineau, avec les qualités et les défauts de son propre exemple, le représente beaucoup plus courageusement.
      Cracher à la gueule de ceux qui œuvrent du mieux qu’ils peuvent avec leurs propres limites je n’appel pas ça l’esprit d’unité, mais plutôt l’ésprit de séparation. Mais comme tu dis, chacun voit midi à la porte de son propre besoin de réconfort social et de sa propre connaissance de lui-même. Moi Kroutcheps, je te vois comme un diviseur profiteur jouisseur des divisions des uns et des autres, mais je ne t’en veut pas plus que ça, chacun ses choix c’est pas à moi de juger de tes intentions cachées.

       
    • J’ai bien relu ton message, j’ai sûrement été trop catégorique en te considèrant jouisseur de la séparation avec un esprit qui irait avec.
      Mais je n’ai pas l’impression qu’Asselineau se vende comme un dissident de la politique. Il coche toutes les cases démocratiquement autorisée, si ce n’est qu’il veut faire sortir la France de l’Europe. Il ne va pas accuser la main qui lui file à bouffer , sinon il serait pamphlétaire , écrivain, penseur ou bien royaliste. Il n’est rien de tout ça, il est républicain . Mais c’est tout de même intéressant de voir cette alliance des républicains toucher les limites de leur doctrine : tu restes un sous fifre de cette doctrine républicaine si tu restes dans le pré carré qu’elle t’autorise et si tu n’as pas l’intention de finir en prison si tu en dénonces les paradoxes les plus graves.
      Perso je ne suis pas prêt à lâcher le confort offert par cette doctrine paradoxale car je sais que je n’ai pas les moyens de lutter contre. Je me contente donc des limites imposées, tant qu’elles me permettent encore de travailler sur moi sans être trop importuné par ses adeptes. Sachant que je n’attend strictement rien d’eux, je considère que cette doctrine est la moins pire pour l’état spirituel de l’humanité actuelle. En tout cas si elle était correctement appliquée, et non de la poudre de perlimpinpin abracadrabantsque permanente qui se vend comme basée sur la liberté d’être mais qui a plus rapport avec des incantations chamaniques cachées derrière le masque du vivre ensemble. N’y pouvant rien, j’apprécie de voir les efforts d’union de ceux qui pensent, à tord ou à raison, y pouvoir quelque chose.
      En tant que fiché irrécupérable et dangeureux j’entends.
      Mais en tant que gentil couillon qui veut rester humain dans les sens du terme qui me parlent aussi.
      Encore plus que Balavoine : je ne suis pas un héros.
      Bien à toi Kroutrcheps. Merci de me pardonner de te dire ce que je pense. En vrai d’homme à homme j’aurais sûrement pas osé et je t’aurais sûrement fait un sourire un moitié faux cul, faut pas se leurrer sur ce qu’on est devenu.

       
    • #2637849
      Le 9 janvier à 15:31 par Auprès de mes couilles je vivais heureux
      "Il faut arrêter de prendre les gens pour des cons", s’emporte François (...)

      L’instinct grégaire de l’homme l’a rendu adorant aller tous ensemble à l’abattoire...
      Et si y’a un pas assez grégaire dans le lot qui veut sauver sa peau, faut lui faire un étranglement...
      Pour son bien.
      Il va pas vivre heureux sans ceux qui lui veulent du bien faut pas déconner !

       
  • Un pissé dans l’eau. Le combat est ailleurs, pour la liberté, contre le Reset, contre l’ignoble accord de coopération passé avec le Parti Communiste chinois dans le dos des français le 30/12 pour ouvrir la France aux sociétés chinoises sans aucune protection pour nos entreprises et pour l’emploi ! La France va devenir un Dominion chinois et un pays totalement Communiste avec leur Reset.​ Le combat pour soigner une fausse pandémie sans même remettre en compte l’utilisation en France de la thérapie génique ARNm qui n’est pas un vaccin naturel et dont personne ne connait ni le degré d’immunologie ni les effets secondaires, est un leurre !

     

    Répondre à ce message

  • ".../... ce qui n’est pas normal, c’est cette focalisation exclusive sur des vaccins, et même sur la sous-catégorie des vaccins à ARN messager, alors que tout le reste a été diabolisé !"
    ".../... s’il ne le fait pas, cela va renforcer l’impression que les Français peuvent avoir : qu’il ne cherche pas le bien commun, mais obéit à des commanditaires.../..."

    Ou comment mettre cette misérable équipe mortifère de laquais rampants au pied du mur, parce que là, ils sont effectivement totalement coincés !

    Et si la moribonde opposition d’aujourd’hui - de droite comme de gauche - veut gagner des points, elle a tout intérêt à tenir ce même genre de langage.

    Mais tellement de larbins serviles parmi cette soi-disant opposition, autant croire que toutes ces mesures de coerciSION délirante vont s’arrêter...

     

    Répondre à ce message

  • #2638488

    Marine Le Pen étant définitivement cramés avec ses prises de positions minable pendant toute l enculade covid, que faisons nous ? au lieu d en finir avec cette connerie de politique ? Et bien on rêve d une alliance Philippot/Dupont Aignan/Asselineau ce pays marche sur la tête et rien que de voir des patriote en être en 2021 à rever d un ticket comme ça, c est pathétique ,les trois gaillards ils sont bien gentils , mais c est juste du bon sens n importe quel mecs qui fait des recherches sur le net arrive au même conclusion que ces 3 la, à la différence que nous ont l a vu des les premiers jours, on parlera pas de la vie privé de ce charmant trio magique, mais ca en dit probablement plus que n importe quel débat remporté face à des pigeons sur un plateaux tv, La solution n est pas politique, la solution n est pas politique, la solution n est pas politique, il faut le répéter des millions de fois comme un mantra.

     

    Répondre à ce message

  • « On ne peut pas dépenser 1 milliard d’euros du contribuable européen et faire comme si cela n’existait pas » Bah si justement, on va faire comme si c’était Covid Gates qui avait dépensé l’argent qui ira vérifié ?.

     

    Répondre à ce message

  • J’ai lu pas mal de commentaires. Certains croient encore aux élections et à une union de ces 3 là. Ne vous y méprenez pas. L’on vient de voir aux États-Unis ce qu’il en était. À mon sens il n’y a que 2 possibilités et même si elles se réalisaient, tenir par la suite serait très compliqué.

    1- un dictateur éclairé prend le pouvoir avec l’armée
    2- une révolution avec un gros bain de sang.

    Tout le reste ne changera rien. Pas mal de personnes n’incorporent pas le temps, l’espace temps et la fin des temps dans leurs analyses. Tout est piloté par l’Antéchrist, les mondialistes ou état profond en premier lieu. Le borgne fait son job pour pouvoir apparaître dans notre dimension d’espace temps au moment voulu.

    Je rappel qu’il n’y a que Jésus qui pourra le vaincre. Alors à moins de changer radicalement de bord, pour la France et la chrétienté c’est à dire à vivre selon la loi qu’il a établi il y a 2000 ans et non pas sous les ordres du père Noël du Vatican et de la laïcité diabolique de la République, et bien nous ne somme pas prêt de nous en sortir.

    Il en va de même pour les musulmans. Tant qu’ils ne reviendront pas à l’enseignement du Coran qui a été totalement délaissé, et tant qu’ils ne suivront pas l’exemplarité du comportement, de la sagesse, de la perspicacité et de la stratégie du prophète Mohammed, ceux là même seront très mal barré.

    Jésus et Mohammed s’aiment comme des frères, ces deux communautés doivent s’aimer comme des frères également.

    Le châtiment divin arrive pour ceux qui auront œuvré à l’apparition du borgne, à la montée d’Israël en première puissance mondiale, à la destruction de toutes forme d’adoration envers l’Unique.

    À ce niveau encore 2 points de vue :

    1 - barrez vous là où personne ne porte de masque, là où l’on peut vivre une vie religieuse et spirituelle
    2 - renversez le pouvoir en place et changez totalement de direction.

    Car au moment du châtiment malheureusement le peuple restant en prendra pour son grade.

    Que la paix soit sur vous.

     

    Répondre à ce message

  • Mais il ne faut pas oublier qu’ils le sont...en grande majorité !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents