Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Il y a six ans, Mouammar Kadhafi était assassiné

Et la Libye avec

Il y a tout juste six ans, le 20 octobre 2011, Mouammar Kadhafi a été assassiné. Une belle victoire de la démocratie… de la démocratie à l’américaine qui va traditionnellement de pair avec des crises de toute sorte. Depuis la mort de Kadhafi, le pays demeure dans un état déplorable.

 

« Nous sommes venus, nous avons vu, il est mort », avait lâché Hillary Clinton, alors secrétaire d’État américaine, après avoir appris la mort du colonel libyen Mouammar Kadhafi. En s’expliquant sur Fox News plus tard, elle avait assuré que Washington ne savait même pas ce qui s’était passé. Mme Clinton parlait alors de la nécessité d’enquêter sur la mort de Kadhafi. Et pourtant, aucune enquête n’a été menée. La nouvelle Libye n’a pas su retrouver la paix, ni la stabilité politique. Il n’y a pas pour le moment un seul des trois centres de pouvoir en Libye qui contrôlerait le territoire du pays en entier.

Mme Clinton n’était pas la seule à vanter ses acquis en Libye. Selon le Premier ministre britannique de l’époque David Cameron, c’est le Royaume-Uni et la France qui ont prêté main-forte à la Libye.

« Maintenant, alors que votre courage a écrit le dernier chapitre de l’histoire libyenne, il doit écrire le prochain ; et vos amis en Grande-Bretagne et en France seront à vos côtés alors que vous construisez votre démocratie et bâtissez votre pays pour l’avenir », a déclaré M. Cameron lors de sa visite en Libye juste après le renversement de Kadhafi.

Riche en ressources pétrolières et gazières, la Libye représente pour autant aujourd’hui un pays où la plupart de la population vit sous le seuil de pauvreté et souffre du chômage. Les salaires sont payés en retard, les projets d’investissements ont été gelés. En 2015, le déficit budgétaire a dépassé 60 % du PIB. Les revenus pétroliers ont chuté de 50 %. Le Général de brigade aérienne Jean-Vincent Brisset compare la situation économique dans le pays sous Kadhafi et après :

« Avant le déclenchement de la guerre civile en Libye, c’était quand-même un pays qui avait le meilleur indice de développement humain de tous les pays d’Afrique. Donc on était quand-même dans quelque chose qui fonctionnait relativement bien pour la grande majorité de la population… Globalement la situation était plutôt favorable à une bonne partie de la population. Et puis depuis le renversement de Kadhafi tout ce qui était considéré comme les progrès — progrès économique ou progrès social ou progrès santé ou progrès éducation — a disparu ».

Le chef de la Grande Jamahiriya a été assassiné de manière barbare et humiliante. Des forces rebelles soutenues par l’OTAN seraient derrière sa mort. L’intervention militaire du Royaume-Uni en Libye en 2011 était fondée sur des « postulats erronés », estiment aujourd’hui des parlementaires britanniques ayant publié un rapport critique en septembre dernier. La préoccupation d’un nombre de plus en plus important d’Européens porte sur son héritage dont le coup dur est violemment ressenti actuellement dans l’UE.

 

 

Depuis le renversement de Mouammar Kadhafi, le pays s’est transformé en un foyer de radicaux, y compris de terroristes et est devenu le point de départ principal de réfugiés de toute l’Afrique vers l’Europe. Plus de 150 000 personnes ont quitté les côtes libyennes pour trouver refuge en Europe.

« C’est largement les migrants qui viennent de toute Afrique et qui utilisent la Libye comme le point de passage en direction de l’Europe », explique Jean-Vincent Brisset.

« Il est évident que s’il y était resté un régime fort en Libye, quel que soit ce régime, que ce soit celui de Kadhafi ou de quelqu’un d’autre, ces flux de migrants n’auraient pas été autorisés à passer et les passeurs, qui sont sur les côtes libyennes, dans le golfe de Syrte n’auraient pas pu travailler comme ils travaillent actuellement. Donc on peut considérer que le renversement du régime de Kadhafi ou le non-remplacement du régime de Kadhafi par un régime étatique solide est une des raisons qui causent ces flux de migrants », conclut l’expert.

 

Revoir la présentation du Livre vert de Kadhafi par Alain Soral :

 

Revoir à ce propos le premier épisode de Mon livre sur la commode :

 

S’inspirer des dirigeants non-alignés avec Kontre Kulture :

En lien, sur E&R :

 






Alerter

62 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1823431
    Le 20 octobre à 18:59 par Eric LEMOY
    Il y a six ans, Mouammar Kadhafi était assassiné

    J’ai revu il y a peu un documentaire sur Leptis Magna surnommée "La Rome d’Afrique" ville romaine que j’ai pu visiter du temps de Khadafi, j’ai été a la fois outré par l’état des vestiges et émus par ce cher gardien qui aidé du directeur du musée archéologique s’occupe avec sa famille de préserver ce bijou de patrimoine humain. Cela m’a rappelé des bons souvenirs et cette vue depuis le promontoire...

     

    Répondre à ce message

  • #1823482
    Le 20 octobre à 20:25 par kantor
    Il y a six ans, Mouammar Kadhafi était assassiné

    Et les fonds souverains dans tous ça ?

     

    Répondre à ce message

  • #1823583
    Le 20 octobre à 23:06 par marmotte
    Il y a six ans, Mouammar Kadhafi était assassiné

    A cause de nos politiques qui participent à la déstabilisation des pays partout dans le monde, le peuple français passe pour un peuple de salaud. J’ai honte de cette situation et j’en ai assez de bouffer des couleuvres.
    Les armes évolues et les hommes sont toujours aussi barbares.

     

    Répondre à ce message

    • #1824384
      Le 22 octobre à 02:56 par Abdolument personne
      Il y a six ans, Mouammar Kadhafi était assassiné

      " A cause de nos politiques ..... "

      Dîtes-moi : n’est-ce pas le peuple Français, par millions et millions de votants, qui met " nos politiques " au pouvoir ?

      Peut-être que le peuple français passe dans le monde pour ce qu’il est vraiment.....

       
  • #1823599
    Le 20 octobre à 23:39 par RrexX
    Il y a six ans, Mouammar Kadhafi était assassiné

    La déstabilisation de la Lybie a été le préambule à l’invasion migratoire d’origine sub saharienne. Nos dirigeants savaient fort bien ce qui allait se passer une fois Khaddafi éliminé. C’est un choix.
    Pourquoi ce choix, quel intérêt pour notre pays ? J’imagine que toutes les options ont été mises sur la table avant d’envoyer nos avions et BHL.
    Qui décide ?
    Les conséquences de ce choix se font durement sentir aujourd’hui chez nous. Le président d’alors, élu par le peuple doit rendre des comptes. Lui et ses sbires.

     

    Répondre à ce message

    • #1824533
      Le 22 octobre à 14:10 par Philippe
      Il y a six ans, Mouammar Kadhafi était assassiné

      C’est la mise en place du plan Coudenove Kalerghi ... un des pères fondateurs de cette europe, et partisan du grand remplacement. Cherchez "plan coudenove kalerghi".

       
  • #1823675
    Le 21 octobre à 03:45 par fufu
    Il y a six ans, Mouammar Kadhafi était assassiné

    Quand on voit le lynchage de Khadafi aux cris de Allah Akbar, on se dit que BHL avait raison : la rébellion lybienne était composée de gentils démocrates laïques et modérés. Les moutons de France gobent ces conneries sans rechigner. Le peuple est sous morphine.

     

    Répondre à ce message

  • #1823720
    Le 21 octobre à 09:06 par Oops
    Il y a six ans, Mouammar Kadhafi était assassiné

    Contre l’or-dinnard, la mafia americaine a ete capable des pires atrocites.

    « We came, we saw, he died » Hitlery Clinton

     

    Répondre à ce message

  • #1823761
    Le 21 octobre à 10:12 par Berrichon
    Il y a six ans, Mouammar Kadhafi était assassiné

    « Donc on peut considérer que le renversement du régime de Kadhafi ou le non-remplacement du régime de Kadhafi par un régime étatique solide est une des raisons qui causent ces flux de migrants », conclut l’expert. »

    Cet expert avoue quasiment , mais à demi-mot , ce dont à quoi sert l`immigration ...

    En géographie économique , on explique que le flux de migrants est un flux de transition démographique artificiel , destiné à fabriquer de l`économie . Car même si les migrants ne travaillent pas , en revanche ils consomment !
    Et c`est essentiellement ce qui importe aux économistes (ex : J.Attali) , peu importe les conséquences ...
    C`est aussi pour cette raison qu`un jour , un certain "manu" a dit , je cite : « qu`ils étaient une chance pour la France ... »
    Regardez les ces migrants fraichement débarqués , ils ont tous déjà un téléphone portable , ont des sapes neuves et de marques , et même une carte de retrait pour payer en bout de caisse !!!
    Sans même avoir travaillé , gagné sa vie au préalable , simplement par le biais d`associations ...

    Je tiens à préciser que je ne pense pas que cela soit bien , je dis que c`est ce qui se passe , et le tout aux frais des contribuables , bien entendu !

    Alors oui , la déstabilisation de la Libye et le maintien de celle-ci en l`état actuel des choses , aura servi a ouvrir le verrou d`un flux migratoire de transition démographique , destiné au consumérisme .
    Et si j`avais rendu un devoir de BAC en argumentant (à peu près) avec cette logique , j`aurais très certainement été bien noté ...

     

    Répondre à ce message

    • #1823808
      Le 21 octobre à 11:19 par Eloise
      Il y a six ans, Mouammar Kadhafi était assassiné

      Le plan depuis 40 ans a ete de deverser au compte goutte (Syndrome de la grenouille) dans les pays occidentaux des populations du tiers-monde dont le seul but est d’eliminer les indigenes . Il n’a jamais ete question de travail puisque 90% des immigres sont au chomage ou sous aides sociales mais de transfer de richesses. Augmentation du gouvernement donc augmentation des taxes. Il y a acceleration ces 10 dernieres annees parce les peuples se reveillent plus vite que prevu du fait de la propagande outranciere et d’education.

       
  • #1823877
    Le 21 octobre à 12:44 par jalon
    Il y a six ans, Mouammar Kadhafi était assassiné

    Kadhafi, Castro, le Che, Mao, De Gaulle/Pétain, Hitler, Netanyahu*, al-Sissi, Poutine ...
    Visiblement la grandeur d’un pays passe bien par l’académie (para)militaire.
    Ça donne à réfléchir.

    (*) Israël n’est pas un pays, je suis au courant.

     

    Répondre à ce message

    • #1823974
      Le 21 octobre à 14:32 par ed
      Il y a six ans, Mouammar Kadhafi était assassiné

      Israël qui n’aurait pas de rôle stratégique dans la région sans l’académisme militaire français (arsenal nucléaire)...
      À l’instar de l’empire ottoman ou japonais, des Jeunes Turcs, de l’Armée Bleue, et de tous les pays du monde, par ex le Qatar, les Émirats, L’Arabie, où la France déverse massivement ses armes.

      https://www.planetoscope.com/entrep...

      https://mktg.factosoft.com/consoglo...

       
    • #1824048
      Le 21 octobre à 16:36 par jalon
      Il y a six ans, Mouammar Kadhafi était assassiné

      @ ed

      Mon message est surtout destiné aux civils (j’en suis un) qui passent par ici, pour qu’ils prennent conscience que leur vision du monde est incomplète s’ils n’intègrent pas le monde militaire et c’est seulement après cette prise de conscience que l’on pourra raccorder avec le business des armes. Plein de vieux sont nostalgique de De Gaulle et plein de jeunes se trimballent avec un tee-shirt à l’effigie du Che sans comprendre ce que cela implique. Je suis d’une génération de « bisounours-pacifiste » (trentenaire) qui comprend mal la notion de patrie car n’ayant pas fait de service militaire mais à qui on a bourré le mou avec tous ces « grands hommes » tout en leur disant les armes « c’est mal ».

      Souvenir : Quand, petit, je jouais avec mon frère aux Lego/Playmobil, ma mère y retirait les armes à feu, pas les épées, ni les arcs, c’est pas pareil, c’est plus « noble » vous comprenez ;)

       
  • #1824294
    Le 21 octobre à 22:31 par Paix et paix
    Il y a six ans, Mouammar Kadhafi était assassiné

    Espérons que ses assassins crèvent d’une semblable manière

     

    Répondre à ce message

  • #1824726
    Le 22 octobre à 21:26 par Iskandaar
    Il y a six ans, Mouammar Kadhafi était assassiné

    Kadhafi a cru à cette fable du "monde arabe" en Afrique du nord, il appartient à cette génération là. L’ironie du sort (le sien), il a été renversé par les mêmes tenant de cette idéologie pan-arabe (ici la tendance islamiste) sodomisé et abattu comme un chien... Le nom même de Libye (Libou) étant d’origine ifriqienne (amazigh), il s’évertuait cependant à nier cette réalité tout en prétendant incarner une fraternité ’africaine’ avec les pays d’Afrique sub-saharienne, ce qui n’avait aucun sens étant donné les mauvaises dispositions qu’il avait vis à vis de l’identité historique réelle de la Libye.

    Ce qu’il aurait dit dans sa lettre d’adieu :

    « je me suis élevé contre l’Occident et ses ambitions colonialistes, et, avec mes frères africains, mes vrais frères arabes et musulmans, je suis dressé comme un phare de lumière. »

    L’on s’est servi des berbères et de leur cause pour les combats armés, mais comme d’habitude au moment de se partager le pouvoir politique (dans les grandes villes...) il n’y a plus que des forces pan-arabistes (nationalistes VS islamistes) et la question amazigh est évacuée dans les oubliettes, comme cela s’est déjà vu. La Libye repartirait apparement pour un tour de piste (pan-arabe) avec un épilogue « sodomisant et sanglant », parce que dans l’époque actuelle on ne peut trouver la paix dans le mensonge envers soi et envers sa terre.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents