Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Les guerres secrètes des grandes puissances contre Kadhafi – Conférence de Patrick Mbeko à Paris

L’équipe d’E&R Île-de-France a reçu Patrick Mbeko le 12 février 2017 au théâtre de la Main d’Or à Paris pour une conférence intitulée « Les guerres secrètes des grandes puissances contre Kadhafi ».

 

À lire, chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Merci pour cette conférence Monsieur MBeko.
    Sacré boulot pour démêler tout cela.. Grand respect !

     

  • Merci à vous !
    C’est très bien argumenté et recherché. Un peu de sérieux comme le travail que vous nous offrez ici ça ne fait pas de mal !
    Merci Monsieur Mbeko pour votre franchise !


  • C’est l’argent de nos impôts, qui permet à nos politiques de bien vivre et d’avoir le temps de concevoir des coups merdeux.
    Lorsqu’on voit la mère Clinton se réjouir du meurtre du Général Kadhafi, on se dit qu’elle a un problème psychologique.
    Au pouvoir, cette femme serait capable de jouer à la gamme boy avec d’authentiques bombes atomiques.
    Monsieur Mbeko a fait un travail remarquable. E&R nous permet de réfléchir, c’est important. Merci

     

  • Comme je sais que l’histoire est moitié mythes et moitié vérités - et ce ce n’est pas quelques archives sauvegardés par-ci par-là certainement pour fausser les jugements de l’histoire que pour les édifier qui me contrediront ou qui permettront de tasser les mythes pour plus de vérités. Les choses sont bien complexes pour que quiconque puisse les résumer dans une historiette aussi élaborée et complète quelle soit. Ma critique envers Patrick Mbeko porte sur le fait qu’il croit à l’objectivité comme une simple disposition de l’esprit, alors qu’elle ne peut être qu’un acquis combien difficile à obtenir pour ne pas dire impossible. Nous sommes tous influençables. Du moment qu’on puisse être influencé à nos dépens sans se rendre compte, on ne peut pas être objectif surtout sur des sujets qui portent sur l’histoire humaine et son cahoteux destin. On arrive à saisir quelques bribes de l’histoire par l’analyse du contexte et les enjeux politiques qui le caractérisent. Nelson Mandela et Mahatma Gandhi ont été bien récupérés par le système pour en faire des légendes pour enfants gâtés, même si je suis sur que Kadhafi ne le sera pas pour des raisons que je tairais. Mais n’empêche qu’une chose est en train de se faire en Afrique comme elle s’est faite en Europe et en Amérique, cette chose consiste à saper l’histoire des Africains en s’appuyant sur ses affidés de toujours en Afrique et en Moyen-Orient afin de les présenter pour les sauveurs de l’Afrique. Certains collaborent à leur ainsi et d’autres par contre consciemment en sachant vers quoi, ils veulent aller. S’il y a eu des révolutions de libérations nationales, on assiste à des contres-révolutions dont peu sont conscients.


  • Merci Mr Mbeko pour votre travail.Vous êtes un homme brillant.


  • Exposé clair, précis et haletant ! Brillant, ce monsieur Mbeko.


  • Mr Mbeko, votre travail vous honore.