Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Insomnie, stress, déprime : et si ça venait aussi des ondes ? – Conférence de Christian Bouzy et Patrick Volpini à Nice

L’association Culture Populaire a reçu Christian Bouzy et Patrick Volpini le 1er juin 2019 à Nice pour une conférence intitulée « Insomnie, stress, déprime : et si ça venait aussi des ondes ? ».

 

L’intervention de Patrick Volpini, bio-électricien :

 

L’intervention de Christian Bouzy, professeur émérite de l’Université et écologiste de la première heure :

 

Les questions du public :

 

Démonstration pratique :

 

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Je constate par expérience que lorsque mes voisins les plus proches sont absents (et par conséquent leur box éteinte), mon cerveau fonctionne normalement : je lis des classiques (actuellement Montaigne), je traduis du latin, etc. Lorsque les voisins sont présents et leur box allumée, mes idées deviennent petit à petit plus confuses, se brouillent, et au bout d’une heure environ, je deviens incapable de faire quoi que ce soit d’utile pour mon propre développement. Je n’agis plus que par automatisme. J’envisage d’ailleurs de quitter mon logement dans un ou deux ans.
    J’ai remarqué que les personnes les plus affectées par les ondes sont des femmes, ou des hommes plus émotifs que la moyenne, ce qui est mon cas. Cela étant, d’après les recherches que j’ai faites et mes réflexions personnelles, j’estime désormais que ce n’est là qu’affaire de perceptions : nous sommes tous affectés par les ondes. Certains le sentent, d’autres non.
    Nous vivons dans un environnement délétère où les ondes contribuent au même titre que les pesticides (par exemple) à l’amoindrissement des capacités intellectuelles de la population, et à la détérioration de la santé, de manière générale.
    Les normes sont une escroquerie qui profitent aux lobbies.
    Une étude indépendante souligne que des personnes vivant dans un rayon de 400 mètres à proximité d’une antenne-relai voit le risque de contracter un cancer augmenter de 300 pour cent après 5 ou 6 ans d’exposition. Ce n’est pas une vue de l’esprit.
    Ce que nous subissons actuellement est une plaisanterie en comparaison de ce qui nous attend avec la 5G.

     

    Répondre à ce message

  • Je suis très fortement dérangé par les ondes des radars sur les routes, par les ondes de la lumière du soleil quand il est en face en plein été, mais pas du tout par les ondes que me renvoie mon miroir quand je passe devant.

     

    Répondre à ce message

  • vu juste le début : Jacques Benvéniste n’a jamais dit que l’eau avait une mémoire, ce sont les journalistes qui l’ont compris comme cela. L’eau est un support d’information, comme une k7 audio, elle enregistre et efface l’information.
    source : ici

     

    Répondre à ce message

  • Bon,...
    E&R je vous aime.
    mais putain,....
    Moi-même, je pense être un électro-sensible.
    Je me suis équipé en fonction de cela.
    Mais vos 4 heures de vidéos !!!!!!
    4 HEURES !!!!
    J’ai pas le temps.
    Du coup, un sketch de Dieudo, ça passe mieux.

     

    Répondre à ce message

  • Affaire a Poitiers du Dr Jean-Bernard Fourtillan (Hormones du sommeil) Beljanski bis.
    Qui en parle...

     

    Répondre à ce message

  • J’ai pas spécialement envie de raconter ma vie mais j’aimerais partager un peu ma propre expérience en rapport avec le sujet des ondes (et des vaccins).
    Je suis littéralement parti en couille mentalement suite à une série de vaccination (en réalité suite à toutes les vaccinations), malgré les dénégations des médecins, je n’ai pas le moindre once de doute là dessus et suis prêt à mettre ma tête (ou ce qu’il en reste) en jeu devant un être omniscient s’il me demandait si j’en suis certain.
    J’ai appris, après de longues années d’incompréhension, à savoir quand et comment mon état pouvait être affecté et ce qui précipitait les phases sombres de perturbation. Entre autres, j’ai su que les ondes jouaient un rôle important. Je sentais mon cerveau littéralement fourmiller et vibrer lorsque j’allumais le wifi et revenir à la normale lorsque je l’éteignais. C’est une sensation incroyable comme si l’on secouait chacun de mes neurones. 1 ou 2 heures de wifi suffisent à me rendre malade (physiquement et mentalement) comme un chien.
    Mais j’ai quand même assez négligé le rôle du portable et de la 4G dont je ne prêtait qu’un rôle minime, parmi d’autres,dans les facteurs précipitant.
    Il y a quelques jours j’ai enlevé ma puce de téléphone, plus d’appel donc ni de 4g, pour jeûner, et rapidement j’ai ressenti un état d’amélioration incroyable, au point ou je réalise que les autres facteurs précipitant dépendent avant tout de l’effet des ondes. C’est justement la certitude et la banalisation de l’innocuité du portable qui m’ont empêché de prendre conscience de l’effet qu’il avait sur moi. Je pense que les vaccins ont flingué quelque chose qui s’exprime avant tout par une hyper-électrosensibilité. Peut être que les métaux lourds des vaccins jouent un rôle récepteur.

     

    Répondre à ce message

  • Hâte de voir une vidéo des bien pensants : la tronche en biais sur ce sujet

     

    Répondre à ce message

    • Il y a déjà eu une vidéo à ce sujet : Annie Lobé interrogée par La Tronche En Biais. Celle-ci était tellement gênée par le vide abyssal de son travail et de ses sources qu’elle a fait censurer la vidéo. Fort heureusement, à l’ère d’internet la vidéo est encore visible sur internet, il suffit de chercher !

      La tronche en biais n’est pas "bien-pensant". c’est un pensant tout court. Il s’attaque aux croyances et à la non-science, en s’appuyant sur une méthodologie scientifique avérée qui se rapproche de la méthode scientifique et qui s’appelle la zététique. en l’état actuel des choses, il n’y a aucun consensus scientifique sur la nocivité des ondes sur les maladies ou le fonctionnement du cerveau.

       
    • @Lowik
      La question du consensus "scientifique" ne se pose pas dans la mesure où un grand nombre de "scientifiques" travaillent pour des agences gouvernementales liées par intérêt à l’industrie ou directement pour ces industriels qui ont besoin d’eux pour se faire un paquet de fric sur la santé des gens.
      Les travaux du professeur Belpomme ont montré scientifiquement quels étaient les effets délétères des ondes, d’autres travaux cités dans la vidéos font aussi le même constat, on parle d’inflammation généralisée, notamment cérébrale, avec des marqueurs mesurables (taux d’histamine etc...) de l’inflammation, d’hypo-vascularisation cérébrale , de perturbations immunitaire, de stress cellulaire et d’ouverture des canaux calciques, d’ouverture de la barrière hemato-encéphalique mesurable avec notamment la prise de gaba. Les scientifiques "officiels" refusent toujours d’examiner et se confronter aux preuves.

      C’est marrant (ou pas) de constater comment certains chercheurs arrivent à des conclusions scientifiques totalement opposées à d’autres plus liés par intérêt à l’industrie pharmaceutiques ou autres. De manière plus concrète, chacun peut faire l’expérience d’ éteindre toute source de rayonnement (portable, Wi-Fi etc...) pendant quelques jours et voir s’il est en meilleure forme qu’avec.

       
    • J’ajouterais une citation de De Gaulle qui se suffit à elle même : "Des chercheurs qui cherchent on en trouve, des chercheurs qui trouvent en en cherche."

       
  • Le CO2 provoquerait la fin du monde mais les ondes dans lesquelles nous baignons, et qui n’ont rien de naturel, aucune influence. Bizarre.

     

    Répondre à ce message

  • Ces Messieurs sont bien gentils, mais ils sont dans de la théorie pure. Le quotidien est différent, et les gens (en règle générale, bien évidemment) sont surtout dans la division et préfèrent l’individualisme au collectif... Il n’y a qu’à entendre la réaction de la femme, craignant qu’on lui coupe le gaz... Les gens ont l’impression qu’il faut se soumettre, c’est assez flippant car c’est précisément sur quoi Enedis (et les autres multinationales) repose : la peur irrationnelle des gens (peur d’être coupé, de devoir payer plus, etc.) Il m’est arrivé d’assister à une conférence similaire dans un village : ceux qui y étaient sont de facto des gens qui ne se renseignent pas sur le web et ne connaissent même pas leurs droits fondamentaux : de bons moutons, prêts à se faire pigeonner par le moindre représentant.

    Patrick Volpini, se présentant en bio-électricien, est tout de même étonnant : il facture 210 € de pose ; c’est juste énorme, à la limite de l’arnaque (j’en connais qui pratiquent la pose de filtres pour une 50aine d’€) ; sans parler des "frais de déplacement" ! En tant que professionnel, il faut rappeler qu’il pourrait aisément négocier les prix des filtres, et cela directement avec les vendeurs, ou n’en sélectionner qu’un... Mais là, dans la salle, personne ne bronche sur des tarifs de pose exorbitants puisqu’il ne faut pas le brancher directement "après le compteur", comme le dit cet "électricien", mais après le disjoncteur de branchement, et c’est là où je veux en venir...

    J’ai refait récemment l’installation électrique, qui était complètement pourrie, de façon complète chez une amie. Je souhaitais remplacer le 10 mm² par du 16 du disjoncteur de branchement vers le nouveau tableau car elle est en 9kVA désormais. Mais ... ce disjoncteur est monté sur un socle de bois plombé par EDF (ENEDIS maintenant), ce qui fait qu’on peut démonter l’aval, mais pas suffisament pour remplacer correctement les deux gros fils neutre & phase. Un appel à Enedis, et mon amie a reçu une réponse à glacer le sang : une facturation exorbitante à plus de 500 € et pose du Linky obligatoire, ce qu’elle ne souhaite heureusement pas...

    Donc, très franchement, j’aimerais bien avoir vos avis car je n’ai jamais eu affaire à Enedis pour ce problème précis... Et que je ne crois pas en la longévité de ces filtres, vendus à prix d’or, et qui plus est : posés par des installateurs qui demandent autant d’argent de pose que le filtre lui-même...

     

    Répondre à ce message

  • Les ondes lumineuses bleues émises par les écrans LCD/LED évoqués en partie 1 à partir de 42:02 est encore largement sous-estimé par l’opinion :

    - Lien entre le dérèglement de l’horloge interne du cycle jour-nuit possible (rythme circadien) 

    - atteinte possible dans les zones profondes de l’œil selon le type d’onde lumineuse et sa puissance (cause de DMLA ?) .

    En gros la lumière bleue en arrêtant l’activité hormonale d’endormissement favorise l’insomnie qui détériore la vie...

    Il est conseillé d’activer les fonctions "filtre lumière bleue" sur vos appareils favoris ou de trouver les applications pour le faire.

    Il existe des logiciels pour ajuster en fonction de la journée la longueur d’onde lumineuse idéale par moments d’une journée de 24 h 00 :

    - > f.lux
    - > LightBulb
    - > Redshift
    - > SunsetScreen

    f.Lux est le plus avancé mais ses sources ne sont pas ouvertes, à l’inverse de Light Bulb, bref chaque logiciel à ses avantages...

    Autre info liée au sommeil et pas des moindres à lire le livre « le capitalisme à l’assaut du sommeil » de Jonathan CRARY qui traite des recherches militaires afin de favoriser l’insomnie globale (Buy-Sell Open 24 h ... Acheter-Vendre en H24) :

    - l’auteur remonte aux sources et évoque le déploiement dans les années 1880 des premiers systèmes d’éclairage qui ont réduit l’anxiété nocturne et allonger la durée du jour augmentant les profits des activités économiques...

    - Le régime 24/7 qui saborde la distinction jour-nuit et donc l’action-repos.

    - Le sommeil étant l’une des barrières naturelles évoquées par Karl Marx qui entrent en liens directs avec le démantèlement actuel des droits de protections sociales incompatibles avec le capitalisme.

    - Certains animaux sont capables de ne pas dormir pendant de long cycle d’où la question : comment faire pareil avec l’humain !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents