Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Interview de Marion Sigaut pour La Voix de la Russie

 

 

Au micro de La Voix de la Russie, Marion Sigaut réagit à la nomination de Najat Vallaud-Belkacem au ministère de l’Éducation nationale :

 

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

27 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • je n’ai pas d’enfants, mais si j’en avais je ne leur parlerais pas de sexe. En revanche, s’ils manifestaient un intérêt pour la chose sexuelle, je ne chercherais pas non plus à le leur interdire. Je considère que l’adulte n’a pas à imposer sa sexualité à l’enfant, mais il n’a pas non plus à lui interdire l’accès à sa propre sexualité infantile, s’il en a une.
    D’autre part, M Sigaut parle de sanctions prises par Obama à l’encontre de pays africains qui rejetteraient la théorie du genre. Je crois qu’Obama a simplement menacé de sanctions les pays africains, nombreux, où les homos sont menacés de mort à tous les coins de rue, et où le gouvernement lui-même encourage à tuer les homos. çà me semble plutôt normal, non ?

     

    • Un enfant étant un être humain qui n’a pas encore atteint sa maturité sexuelle et son entière capacité de jugement et d’indépendance ; pourriez vous s’il vous plaît, me définir le très intéressant oxymore "d’une sexualité infantile "
      L’enfant n’ a pas de sexualité, c’est sa caractéristique. il peut poser des questions et se montrer curieux sur le sujet d la sexualité, de la reproduction et de son histoire....

      En quoi la situation des homosexuels, des transsexuels et même des erreurs judiciaires et des injustices du gabon , de la guiné bissao ou du liberia regarde t elle monsieur Obama. Quel est sa légitimité ?



    • Je considère que l’adulte n’a pas à imposer sa sexualité à l’enfant, mais il n’a pas non plus à lui interdire l’accès à sa propre sexualité infantile, s’il en a une




      Bonjour vy, j’ai lu votre message, et je ne cache pas que la phrase reprise ci-dessus m’a choqué. C’est pourquoi, je me permets de vous poser cette question qui doit l’être tout autant : Que pensez-vous de la pénétration infantile ?

      Il se peut que je n’ai pas compris le sens de votre phrase, dans ce cas, je vous demanderais de m’excuser et de bien vouloir m’éclairer sur la signification de celle-ci.

      Bien à vous, Shariz


    • Non. Chaque nation ordonne son pays comme elle l’entend. Le bien et le mal varient selon les cultures.
      Garde ton paternalisme eurocentriste.
      Et les "homosexuels" en tant que minorité, c’est l’un des plus gros mensonges du demi-siècle dernier. Il n’y a pas d’"identité homosexuelle".Il y a des déviances, et des troubles obssessionnels compulsifs, que la psychiatrie parvenait de mieux en mieux à soigner dans les années 70, avant d’etre violemment attaquée par le lobby gay.
      Tout a été inventé de toute pièce par des militants politques (Kinsey, Marshall Kirk) et forcé dans les médias à grands coup d’intimidations et de propagande.
      Et les Américains feraient mieux de faire le ménage chez eux.


    • ça fait des siècles que l’Afrique est sanctionnée, arrête de prendre au pied de la lettre toutes les niaiseries que dit Obama ou tout autre "puissant" de ce monde, ils ont rien a foutre des Africains.

      la chose normal pour l’humanité c’est qu’un homme est une femme conçoivent ensemble un enfant, POINT.
      le jour ou les homos concevront naturellement, je réviserai mon jugement ...

      la reproduction humaine est un dogme, les LGBTs aurons beau essayer de s’enfiler par ou ils veulent, ça ne changera jamais la vérité intrinsèque de ce dogme.

      tout ce qui n’est pas naturel est un danger pour l’humanité et le plus grand danger c’est le clonage => seule issue possible pour les LGBTs pour avoir accès a une "pseudo vrai" reproduction, on en reparle dans dix ans, ils peuvent maintenant se marié et bientôt obtenir des enfants ...
      tout bon jardinier vous dira qu’on ne peut pas bouturer une plante indéfiniment ; j’entends : faire une bouture d’une bouture, d’une bouture, d’une bouture ...
      a terme les plantes dégénèrent, quid d’un Homme dans le cas d’une généralisation du clonage ?!?

      Oui ! on ne peut pas comparer une plante a la complexité biologique d’un Homme mais cela reste a méditer ...)

      alors voir ces LGBTs entrer avec leur théorie a l’école ne me dit rien qui vaille.

      je comprends le mal être des homo et il est juste, malgré leur différence, qu’ils aient droit a une décence sociale mais je pense que la méthode est complétement ambigue et prête donc a polémique.

      les enfants c’est l’avenir, on peut faire le parallèle avec les semences ... que nous avons déjà commencé a modifier génétiquement, il sont tellement sur de ce qu’ils font, qu’ils se sont sentis obligés de stocker des milliers de variétés de semences non génétiquement modifiées afin de garder une chance de retourner une situation potentiellement désespérer !!!
      on fait comment pour stocker des enfants ???


    • #962195
      le 11/09/2014 par Napoléon en Bottes de Cuir
      Interview de Marion Sigaut pour La Voix de la Russie

      Je crois qu’Obama a simplement menacé de sanctions les pays africains




      On peut même pas le taxer d’antisémitisme l’esclave négro de la Maison Blanche (dixit Mohamed Ali)...
      Peut-être un mauvais prophète en son pays ?


    • #962197

      D’abord l’enjeux premier n’est pas de savoir si les parents doivent ou non parler de sexe à leurs enfants mais si un tel sujet doit être abordé et enseigné à l’école par des adultes qui ne sont pas les parents des enfants.
      Ensuite le sexe doit-il être abordé avec des enfants qui n’ont jamais posé de question sur le sujet et encore moins manifestés de comportement sexuel inapproprié ? Il est déplacé même pour les parents des gosses de venir interpeller leur gosse sur le thème du sexe quand ceux ci n’ont jamais posé de question sur le sujet.

      Le bon sens indique que la sexualité n’a pas à être enseignée de manière systématique à l’école primaire, ni au collège et pas même au lycée ni à la maison. J’ai connu des couples qui n’ont jamais vu un livre de cul ni un porno de leur vie, qui n’ont jamais entendu parler de sexe à l’école ni dans leur famille (aujourd’hui cela n’existe probablement plus !) et cela ne les a pas empêchés d’avoir des gosses ! Les humains comme toutes les autres créatures sexuées savent comment faire sans qu’on leur apprenne ! C’est ce qu’on appelle l’instinct !
      Ensuite il y a ce qui a trait aux comportements inappropriés qui peuvent apparaître chez l’adolescent et parfois chez l’enfant. Ceci est de l’ordre de l’éducation, c’est aux adultes d’agir quand ils constatent des comportements inappropriés. Les adultes et tout particulièrement les parents doivent guidés leurs enfants, sans violence, sans hystérie. Dans un environnement normal ce n’est pas plus difficile pour les parents que cela ne l’est pour une louve d’éduquer ses louveteaux ! C’est du bon sens, c’est instinctif ! C’est la modernité qui a rendu les parents abrutis au point qu’ils ne savent même plus éduquer leurs gosses !

      Ceci étant dit les choses sont aujourd’hui beaucoup plus complexes pour les parents qu’elles ne l’étaient dans le passé car les sollicitations sexuelles sont tellement omniprésentes qu’il est impossible de soustraire complètement ses enfants de cela. Ces sollicitations génèrent des comportement pré-sexuels voire sexuels anormaux chez les enfants à des âges de plus en plus précoces. Images pornographiques que les gosses se partagent entre eux, publicités suggestives érotiques placardées à tous les coins de rue, émissions télévisées et radiodiffusées à connotation sexuelle à peine dissimulée...et maintenant ils en rajoutent une couche à l’école !


  • pourquoi ils ont mis la Belkacem ?
    pour contrer la Belghoul...

    ça crève les yeux, non ?

     

    • Peut-être aussi parce-que personne n’a voulu occuper ce poste de M.E.N devenu maintenant hautement sensible. Ne trouvez vous pas bizarre que Mr V.PEILLON soit parti silencieusement et que Mr B.HAMON ait démissionné aussi promptement ? Alors on a mis en avant Mme N.V-BELKACEM. Une jeune femme mignonne, gentille et sans expérience qui va appliquer ce que Mr M. VALLS va lui "dicter".


    • #962215
      le 11/09/2014 par Jojo l’Afreux
      Interview de Marion Sigaut pour La Voix de la Russie

      Najat n’est pas mignonne, c’est un serpent, qui plus est un serpent dressé par les américains qui lui ont payé ses études à travers la French-American fondation et le programme Young Leader.

      Pour ce qui est du commentaire sur les Africains, je m’excuse mais si, il y a matière a faire des critiques vigoureuses sur la manière honteusement disproportionnée dont ils traitent leurs PD, surtout quand on la compare avec la façon laxiste dont ils traitent leurs violeurs. Si nous les Français on traitait les violeurs qu’ils nous envoient comme eux ils traitent leurs PD, croyez moi que rapidement certains feraient ceinture, que les pays Africains se permettraient des critiques à notre encontre et que la diaspora Africaines en France essayerai de jouer sur la victimisation raciale pour toucher un petit billet.
      Il y a des choses qui sont défendables et d’autres pas. Surtout de la part de gens qui pleurent non-stop depuis 50 ans comme quoi ils seraient persécutés plus que les autres.


    • #962243
      le 11/09/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Interview de Marion Sigaut pour La Voix de la Russie

      @ Jojo l’Afreux

      Non, effectivement, je suis comme vous, je ne comprends pas. Le ministre nouveau de l’usine à crétins n’est pas "mignonne", elle serait même une synthèse pour moi de la laideur intérieure incarnée, au-delà de son apparence physique discutable, son attitude, sa gestuelle et le regard vide et froid qu’elle nous adresse laisse présager des troubles importants chez elle, troubles qu’elle ne peut masquer !
      Ces gens sont des robots, regardez-la s’adresser à une foule lorsqu’elle est à la tribune, elle ne fait certes que, comme on le lui a appris en loge, de se tourner de gauche à droite pour balayer son auditoire (un Mélenchon agit de même) mais à aucun moment son regard ne se pose sur lui. L’autre n’existe pas pour elle, et cette pathologie a un nom...


  • #961907

    Toujours un plaisir d’écouter Marion.
    Clair, net, incisif.
    le socialo-satanisme est enterré.


  • #962124

    " Plan de corruption des mœurs ". Exact .


  • Merci madame Sigaut pour cette entrevue. J’espère que votre analyse sur la fin du PS sera réalité bientôt.

    Aussi, je suis un auditeur régulier de la Voix de la Russie et la chronique de Françoise Compoint (La pensée a travers les faits) est toujours excellente.


  • N’importe quel gamin peut voir du cul sur Internet, des sodomies, éjac faciales et autres joyeusetés... C’est peut-être , dans l’esprit de certains profs dotés de moralité - il y en a quand meme - pour CANALISER un peu ce déferlement de pornographie que l’EN a décidé de parler un peu de ces choses .


  • Merci Marion de répéter ce qui devrait sauter aux yeux de tous les parents, grands-parents et autres personnes sensées être respectueuses de l’intégrité des enfants.
    Mais voilà, il y a des milliers de socialos bobos, écolos bobos et autres bobos qui se pensent plus tolérants et plus humains que ceux qui s’inquiètent du devenir des enfants et de l’humanité toute entière.
    Notre monde n’est pas tout rose ! Sinon comment expliquer qu’en ces temps dits "évolués" il y ait toujours des réseaux pédophiles, qui plus est des réseaux étatisés, de la prostitution, de la pornographie et autres saloperies dont sont victimes de trop nombreux enfants et jeunes adultes ?
    Pour celles et ceux qui ne sauraient pas encore qui était Kinsey et son rapport et de quelle manière il est encore nuisible actuellement, à l’ONU par exemple, allez voir les vidéos de Marion Sigaut. Entre autres :

    https://www.youtube.com/watch?v=_FI...

    Et surtout, informez autour de vous.
    C’est ce que j’ai fait en mesurant à quel point "la révolution sexuelle" et "le féminisme" mis en place dans les années 60 ont participé à nous aveugler.

    Vaincre ou mourir, c’est bien de cela qu’il s’agit.
    Si le gender fait son œuvre sur les populations du monde entier, l’humain est condamné à disparaitre de la surface de la terre. Mais avant, il connaitra le transhumanisme. Beurk !!!


  • Il y a du positif dans tout cela ! les destructeurs de l ecole poursuivent leur oeuvre mais au grand jour ; les rats sont chassés de leurs galeries sous terraines et sont désormais forcés de montrer leurs vilains museaux .Ils ne peuvent plus se cacher et ni même plus de défendre des fins véritables de leur sale mission de larbins au service des forces du capital cosmopolite .Tout parent ne peut plus ignorer aujourdhui qu il confie ses enfants a une institution qui s applique à en faire des crétins . Ca été le travail assidu des larbins faux socialistes et associés et non moins de la canaille de la fausse droite tout autant au service de l argent contre le peuple .


  • #962236

    Nombre de quadra (et plus) plutôt ouverts toute leur vie sur les questions sexuelles, estiment aujourd’hui que "trop c’est trop". La limite (la leur) a été franchie avec les clips explicites qui sont donnés à voir aux jeunes dans les émissions de grande écoute qui leur sont destinées.
    A quand une "société" ou petits et grands seront tous convaincus de la nocivité de cet affichage sauvage du cul ???
    Surement quand le vrai visage de l’empire avec toutes ses boursouflures apparaitra tel qu’il est aux yeux de tous.


  • #962480

    Je n’aime pas dire du mal mais .... excellente intervention de Marion Sigaut !


  • Parler de sexe à un enfant : C’EST UN CRIME ! TOUT EST DIT ! Merci à vous de tout mon coeur Marion SIGAUT, parfois je me dis que s’il n’y avait pas eu internet qui m’a permis de vous connaître, ainsi qu’ E&R Salim Laïbi et tout ceux de la dissidence, je ne sais pas si j’aurai eu autant de motivation qu’au jour d’aujourdhui pour combattre à ma façon ces démons.


  • #963989
    le 12/09/2014 par Louve de France
    Interview de Marion Sigaut pour La Voix de la Russie

    Bonjour a tous et a toutes de l’Angleterre,

    je voulais juste vous dire que la presse Britannique parle beaucoup des parents Francais qui boycott les ecoles en France a cause de Gender Theory. Voici quelques exmples dans le mainstream British :

    http://www.telegraph.co.uk/news/wor...

    http://www.france24.com/en/20140129...

    http://www.hurriyetdailynews.com/fr...

    Je voulais juste feliciter les parents de France pour ce courage. En Angleterre nous avons pas encore ces cours sexuels dans nos ecoles mais il ya un autre phenomene tres alarmant....Des cours obligatoires et mensuels pour vanter et promeuvoir le multiculturalisme et le communautarisme. Oui...Chaque pays a ses problemes dans les ecoles. Adieu Dickens, adieu Orwell et adieu Shakespeare. Les cours sur nos racines culturelles sont remplacees par des cours sur le multiculturalisme.

    Pourquoi sommes nous tous idiots aujourdhui ? Je crois que la reponse est dans nos ecoles. Nous allons vers la totale idiocracie.

     

    • #964409
      le 13/09/2014 par Miszionaria Protectiva
      Interview de Marion Sigaut pour La Voix de la Russie

      Merci pour tes renvois à la presse Britannique. Franchement ça redonne du courage.

      Depuis longtemps, je trouve tes nombreux commentaires souvent très pertinents. Ca fait plaisir de voir qu’il n’y a pas que des Français qui s’intéressent à l’avenir de notre pays. Je suis les évolutions politiques en Angleterre (comme beaucoup ici je pense) avec grande attention.

      Bye’


    • #964598
      le 13/09/2014 par Louve de France
      Interview de Marion Sigaut pour La Voix de la Russie

      Merci beaucoup Miszionaria Protectiva !

      Je crois a une alliance et un bloc des peuples contre l’ideologie de l’Empire. Ce site dissident Francais est probablement le meilleur site dissident dans le monde. Invitant des Italians comme Adinolfi, des Anglais comme Gilad Atzmon,ce site deviant international . Je crois avec toute ma sinceritee que quelque chose nait dans le coeur des Europeens, le reveil doit etre culturel et ideologique avant toute les autres formes de resistence..Internet est une sorte de nouveau continent sans frontiere et pour une fois, j’aime cette absence de frontiere.


  • #964406
    le 13/09/2014 par Miszionaria Protectiva
    Interview de Marion Sigaut pour La Voix de la Russie

    Très bonne leçon de stratégie politique de la part de Mme Sigaut !

    Corrompre la France à la racine c’est s’attaquer au fondement même de la logique et de la morale et c’est vouloir (oui, vouloir !) soumettre par la force des innocents. Du viol mental.

    Du viol mental ? Certains m’accuseront d’être paranoïaque … c’était déjà le cas à l’époque quand je leur parlais de Nouvel Ordre Mondial.
    Oui du viol mental. Renseignez-vous sur ce que lisent, écoutent et à quoi jouent les jeunes. Regardez les publicités avec les yeux d’un enfant qui n’a pas encore les barrières psychiques pour se défendre de certains concepts sous-jacent. Concepts qu’il est parfaitement à même de percevoir sans pouvoir s’en départir du fait de ses faibles inhibitions. Les très jeunes notamment perçoivent beaucoup plus de choses qu’on ne le croit. Mais sans pouvoir les élaborer. Des choses que les adultes du fait de leurs inhibitions, eux, ne voient pas …Sources de pathologies diverses surtout d’un point de vue sociologique. A grande échelle les stat’ ne mentent pas (Ex : USA)
    La banalisation de la violence extrême est un très bon exemple de ce dont je parle.

    Je ne fais pas de puritanisme. J’enquête.

    Depuis toujours je suis d’accord avec Marion Sigaut sur le fait que les réformes éducatives ne sont pas une simple question d’enfumage (même si elles participent de la stratégie par la submersion – comment peut-on en effet contester tant d’injustices et de corruptions sur autant de fronts à la fois ?)

    Education certes mais aussi internet, télé, musique, etc. Tout y passe et les exemples d’extrême violence faite aux très jeunes et aux jeunes, sous un vernis de « mode » et de « progrès » ne manquent pas.
    Les parents bien souvent ne savent même pas à quoi sont confrontés leurs enfants !

    Le combat pour sauver les familles Françaises est toujours d’actualité. Cela reste un des meilleurs moyens de sensibiliser les gens à la lutte qui s’engage pour le XXIème siècle !

    Simple question de bon sens.

    Impossible de convaincre quelqu’un à 100% d’un claquement doigt, c’est vrai … mais savoir s’adapter à son interlocuteur et lui donner les arguments et les références qui vont le toucher personnellement.

    Ce qu’ils ne veulent pas c’est que l’info circule ! Faites circuler l’info ! Parlez politique ! Les gens informés basculent quasi systématiquement de notre côté ! Tout est une question d’info !

    Marion Sigaut sur une radio pro Russe. Bon signe ...


  • C’est dingue ça Taubira qui en a marre de la politique en France (mais qui reste pour la gamelle) et veux se refaire au Brésil.
    Najat qui n’a pas d’avenir en France et qui pense plus avec affection au Maroc mais la-bas ils ne sont pas prêt à accepter une pourriture égale à ce qu’elle déverse ici.
    Etrange que tout les ministère non centraux (pas économie, premier) mais sociétaux soit donné à des cruches anti France ou de l’étranger ?
    Le système cherche la guerre civile, c’est clair.

    Ah le nouveau programme d’Histoire, y a de quoi s’amuser si j’étais prof :

    Au moyen-age l’Eglise était très riche point.
    Mais elle faisait aussi la Sécu, l’Ecole, heu voila pourquoi la République a voulu la détruire.

    Histoire de l’Islam, ben étudions le calife "bien guidé" Uthmane avec Aldo Stérone
    https://www.youtube.com/watch?v=5f-...

    Le Mali, ben Kanga Moussa et sa fortune d’esclave et d’or et la crise économique de la Mecque suite à son pèlerinage.


  • "corruption des mœurs""destruction de la famille, destruction de l’individu""projet diabolique, sataniste" finalement "on détruit la civilisation, on détruit l’humanité" "abominations" .
    Je ne vois aucune argument construit là-dedans, le but semble plutôt d’impressionner les auditeurs par des mots chocs qui ne veulent au final pas dire grand chose. Étrange pour une historienne qui devrait connaitre la diversité des cultures humaines, notamment des mœurs en matière de sexualité. Elle devrait aussi savoir que le genre est une idée majoritairement partagé dans les sciences humaines et sociales, que ce soit en psychologie, sociologie, ethnologie, histoire et d’autres, contrairement à ce qu’elle prétend le genre a un bel avenir devant lui.
    Quant à affirmer que c’est une théorie "aberrante" , les partisans du genre attendent toujours que les réactionnaires apportent des preuves à l’idée que les gênes déterminent la tendance des femmes à préférer le rose et avoir les cheveux longs, et celle des hommes à avoir les cheveux courts et préférer le bleu, parmi d’autres différences de comportements, plutôt que ce soient des faits culturels. Notamment, la psychologie expérimentale montre abondamment que les femmes ne sont pas plus "émotives" que les hommes, si certains sont intéressés je leur file les références.
    L’ethnologie révèle que de nombreuses sociétés ont des mœurs bien différentes des nôtres en matière de sexualité, comme les Aborigènes australiens qui vivaient complètement nus, sans pagne, du moins pour les hommes. Les individus et la famille n’en sont pas "détruits", cela n’entraîne aucune pathologie mentale de type perversion ou n’importe quelle autre. Une autre culture dont j’ai oublié le nom, regroupe les enfants dans une seule grande maison dans le village pour qu’ils pratiquent le sexe, car dans cette société les individus considèrent qu’il est important de bien savoir le pratiquer. Idem, aucune conséquence sur la santé mentale.

     

    • #977374

      Courageux de tenter d’argumenter sur un site où il est habituellement si peu question de logique. Dommage que ce point de vue risque d’être peu lu, et extrêmement peu pris en compte. Ça fait du bien de lire enfin un avis critique, et bien justifié. Bravo pour, vu à quel point c’est rare, avoir bien repéré la figure rhétorique de l’homme de paille dans la dénonciation de la "théorie du genre", à savoir la création d’une caricature des arguments adverses, afin de ne plus débattre sur les arguments de notre contradicteur mais sur ce que l’on aimerait qu’ils soient, et le contraindre à tenir compte de cette caricature, voire lui faire endosser (inutile de préciser qu’il s’agit là, comme quasiment toute la rhétorique, d’un outil visant à tuer tout débat, le faire dégénérer éventuellement, par malhonnêteté intellectuelle).

      Juste une petite précision : le français "théorie" et l’anglais "theory" n’ont pas exactement le même sens. De plus, rien que sur la version française, deux sens contraires se distinguent déjà : le sens scientifique (à savoir une conclusions tirée d’une hypothèse confirmée par l’expérience... Avant validation des résultats, ce n’est qu’une hypothèse. Et dans ce sens, la théorie est amenée à évoluer, être remise en cause... C’est justement ce qui en fait un gage de "vérité" et de sérieux) et le sens populaire (une idée non fondée.). Ces deux sens découlent au fond de deux conceptions différentes de la "vérité" : une (celle scientifique) dépendant du contexte dans laquelle elle s’inscrit, notamment l’état des connaissances sur un sujet donné, l’autre (tenant quasi de la religion) présentant la vérité comme un absolu inamovible, qui ne doit jamais évoluer...
      Enfin, tout cela pour dire que le genre n’est pas une théorie : c’est un champs d’études, et un outil d’analyse, dans le domaine des sciences humaines. Donc oui, on l’apprend... À l’université pour ceux qui étudient un des domaines concernés, pas avant.


  • Afficher les commentaires suivants