Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Laurent Guyénot invité d’Emmanuel Ratier

Libre journal de la résistance française (Radio Courtoisie), 20 août 2014

Laurent Guyénot, auteur de JFK - 11 Septembre. 50 ans de manipulations, était l’invité d’Emmanuel Ratier sur Radio Courtoisie dans le Libre journal de la résistance française le 20 août 2014.

 

Se procurer l’ouvrage chez Kontre Kulture :

Retrouvez Emmanuel Ratier sur Kontre Kulture :

 
 
 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

26 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #959050

    J’ai trouvé ce livre excellent, comment dire ... je ne dirai pas que cela se lit comme un roman (car je n’en lis pas et je n’aime pas cela) mais page après page on se sent happé par l’envie d’en savoir plus. Pour les mieux informés il est vrai qu’il y’a pas mal de chose que l’on sait déjà, surtout concernant le 11/9, mais la partie sur JFK est passionnante.


  • #959136
    le 08/09/2014 par Mettons tous ces poltrons dehors
    Laurent Guyénot invité d’Emmanuel Ratier

    Trés intéressant : passionnante émission présentée par notre plus grand journaliste actuel, E. Ratier auquel il faut ajouter T. Meyssan et, dans un autre registre, C. Péan.

     

    • #959343

      Également dans un autre registre, on peut citer une nouvelle génération de blogueurs/journalistes comme Olivier Berruyer et Hicham Hamza.

      Sinon au sujet de cette vidéo : bien que très intéressante, je pense que les 2 autres vidéo de Laurent Guyénot précédemment relayé sur E&R étaient plus dense en information (pour une durée équivalente).


    • #960028

      Elles sont plus denses car elles ne sont pas comme ici, un dialogues, ce qui laisse des réponses généreuses.
      Mais on glane quand même quelques information en plus.

      En tout cas, j’espère que Guyénot va faire d’autres conférences / vidéos, peut être sur d’autres sujets ; j’aime beaucoup sa façon de s’exprimer, son humilité, et la façon dont il expose ses arguments.


    • #970772
      le 18/09/2014 par coyoterevolte
      Laurent Guyénot invité d’Emmanuel Ratier

      En tout cas, j’espère que Guyénot va faire d’autres conférences / vidéos, peut être sur d’autres sujets ; j’aime beaucoup sa façon de s’exprimer, son humilité, et la façon dont il expose ses arguments.



      exactement ce que je voulais dire.
      Bonne route, Camarade.


  • #959146

    Au sujet de Johnson on oublie aussi un peu vite qu’il a été soutenu depuis le début par le lobby texan du pétrole... ils l’ont même aidé et payé ses études, il leur était totalement dévoué...
    Kennedy voulait taxer fortement les pétroliers et chose qui, une fois Johnson au pouvoir, est tombé bizarrement aux oubliettes.

    Ce qui n’enlève en rien tout ce qu’a dit l’invité de Ratier sur lui...

    Je pense que l’assassinat de Kennedy arrangeait, vraiment, beaucoup de monde.

    En tout cas toutes ces histoires depuis plus de cinquante ans démontrent, sans ambiguïté que l’on ne peut, en aucun cas, croire en la parole ou la promesse des anglo-américains.

    La manipulation et les mensonges continuent (voir la promesse des américains à Gorbatchev puis Eltsine sur la non avancée de l’Otan dans les ex-pays du pacte de Varsovie) sans parler des décapitations des journalistes américains...

     

    • #959674

      Y’avait aussi les usines d’armement.


    • #959762

      Traduction d’un bout d’article à propos de Lyndon Johnson paru en 1973 dans The Atlantic peu avant sa mort.

      http://www.theatlantic.com/magazine/archive/1973/07/the-last-days-of-the-president/376281/

      Pendant le café, la conversation tourna autour du président Kennedy, et Johnson exprima sa croyance que l’assassinat à Dallas faisait partie d’une conspiration. "Je n’ai jamais cru que Oswald avait agi seul, bien que je puisse accepter qu’il ait appuyé sur la gâchette". Johnson raconta que lorsque qu’il prit ses fonctions il apprit que "nous avions mis en place un damné Murder Inc. (réseau d’assassin appartenant à la mafia juive...) dans les Caraïbes". Environ un an avant la mort de Kennedy une équipe d’assassins soutenus par la CIA avait été arrêtée dans la Havane. Johnson spécula que Dallas était des représailles pour cette tentative contrecarrée, bien qu’il ne puisse le prouver...

      Ca fait quand même douter sur le niveau d’implication de Johnson dans cette conspiration, conspiartion qu’il veut bien souligner comme telle seulement quelques années après. Le colonel Fletcher Prouty (le monsieur X du film d’Oliver Stone) qui m’a fait découvrir cet article ne s’attarde pas sur l’origine des assassins mais il dit clairement que ce sont bien des étrangers qui se sont occupés du boulot, semblant indiquer qu’Israël est bien un suspect potentiel dans l’histoire. Le témoignage édifiant de Kay Griggs croisé avec les infos de Michael Collins Piper semble bien indiquer la même chose.


    • #963237

      Ce n’est pas une question de "on oublie un peut vite" dites vous bien que là vous vous attardez sur des éléments anodins, car cela ne date pas d’hier que les lobbies du pétrole et des armes subventionnes des campagnes ou antécédent de certains présidents.
      Est ce réellement une information importante ? Dans le livre oui mais ici, c’est complètement anodin. On sait très bien que les grands groupes multinationales & co seront certainement impliqué à un moment car ils trouveront un intérêt personnel.
      La corruption par l’argent c’est la première méthode utilisé et encore plus par la communauté de l’ombre.
      Depuis des siècles de grands écrivains humanistes, philosophes etc... pointe du doigt le côté usurier et cupide de cette communauté.

      Bien sûr @neribu que l’assassinat de kennedy arrangeait beaucoup de monde, il n’y a même pas besoin de le préciser, je suis même étonné que vous soulignez.
      Il ne faut pas oublier que ces personnes très puissantes appliquent continuellement l’effet papillon afin d’éviter tout implication direct.
      La manipulation ou les menaces passent par là à ce niveau, c’est algorithmique.


  • #959262
    le 08/09/2014 par Simone Choule
    Laurent Guyénot invité d’Emmanuel Ratier

    Super livre, peut être le meilleur que j’ai lu cet été et qui arrive à faire la synthèse de l’affaire Kennedy et du 11 septembre de manière admirable.
    Par contre la qualité éditoriale du papier de ce livre est catastrophique ! Au bout du 3e chapitre le bouquin s’est décomposé en feuillets ! Et pourtant je ne l’ai pas lu en faisant du Base-jumping ! Je comprend l’éditeur/imprimeur, l’envie de vendre ces informations au plus grand nombre en ne le vendant pas trop cher, et avec des matériaux peu couteux mais là je préfère nettement le travail d’imprimerie de Kontre Kulture où le livre reste vivant après l’avoir dévoré...


  • #959403

    Après ça, ils vilipenderont en terme de « conspirationnistes » ceux qui osent s’affronter à eux en dénonçant la vérité !

    Idem pour toutes les affaires mondiales en cours !

    On retrouve les « qui-vous-savez » tirant les ficelles à coup de financements occultes et semant la terreur !

    Excellentes informations très instructives et sérieuses sur les méthodes utilisées dans ces deux affaires.


  • #959530
    le 08/09/2014 par Christian 4TT4LI
    Laurent Guyénot invité d’Emmanuel Ratier

    Pour les intéressés, le chant en introduction est le magnifique chant des partisans de l’Amour. (you tube, Red Army choir, Partisan’s song).
    Da skorava.


  • #959843

    Dans le cas de Kennedy l’auteur omet le décret présidentiel 11110 signée par Kennedy et annulé par Johnson dès qu’il fut nommé président. Pierre Hillard lui-même en parle. Ce décret visait à dépouiller la Réserve Fédérale américaine (banque privée juive) de son pouvoir.

    En effet, le 4 juin 1963 , le Président Kennedy signait l’Executive Order n° 11110 par lequel le gouvernement retrouvait un pouvoir inscrit dans la Constitution, celui de créer sa monnaie sans passer par la Réserve Federale. Cette nouvelle monnaie, gagée sur les réserves d’or et d’argent du Trésor, rappelait les greenbacks et le coup de force du Président Lincoln.
    Un dollar de 1963, "KENNEDY GREENBACK"

    Les conséquences de l’Executive Order n° 11110 étaient énormes. En effet, d’un trait de plume John Fitzgerald Kennedy était en passe de mettre hors jeu tout le pouvoir que les banques privées de la FED s’étaient arrogé depuis 1816 et qu’elles détenaient officiellement depuis 1913. Car si, dans un premier temps, les deux monnaies auraient circulé parallèlement, la monnaie d’Etat, gagée sur les réserves d’argent, aurait fini par terrasser la monnaie créée ex-nihilo par les banquiers. Cette nouvelle monnaie aurait considérablement diminué l’endettement de l’Etat, puisqu’elle éliminait le paiement des intérêts.

    Il est intéressant de remarquer que l’élimination de Kennedy faisait bien l’affaire de la communauté et ce à bien des niveaux...

     

    • #960248
      le 09/09/2014 par Heureux qui, comme Ulysse...
      Laurent Guyénot invité d’Emmanuel Ratier

      @ Josée

      le 10/04/2013 par Heureux qui, comme Ulysse...

      La stratégie de la tension à travers le 11 septembre, l’assassinat de JFK et (...)

      Moi, David R. déclare contrôler votre monnaie, moi, Président des USA déclare vouloir redonner au peuple ce même pouvoir (Greenbacks et autres idées du même tonneau) !
      Bilan du match : David 4, Président 0.

      - Et c’est bien le problème, la plupart s’attarde sur les détails alors que le fond est toujours le même ! Quatre Présidents des USA y sont passés et pour la même raison principale (les causes subalternes servant à occuper le peuple) mais cela ne suffit pas ! Une histoire de fesses ou de communiste fera de l’audience, pas la vérité !
      Vous rendez-vous compte, un an et demi de réinformation entre nos deux messages et toujours pas d’unanimité... même ici !
      Et ils se foutent ouvertement de nous en plus ! Lincoln fut assassiné par l’acteur "Booth", devenu héros catholique du FBI dans la série télévisée contemporaine "Bones" et joué... par un acteur juif !


    • #960901

      On peut aussi noter que l’assassin de L.H.OSWALD, Jack Ruby , présenté comme le "vengeur "de JFK S’appelait en réalité RUBINSTEIN . ET étai un membre de la communauté , très lié à Israel .


  • #960480

    "Les gens ont peur, même d’en savoir trop". Absolument vrai. Une certaine forme du pouvoir fait peur et règne par la peur qu’il suscite. Les gens se taisent alors pour sauver leur peau et ne pas avoir de problèmes ou même profiter du système.
    C’est fort bien connu par certains ici qui subissent les foudres du dit pouvoir.


  • #960540

    Légèrement condescendant Emmanuel Ratier avec Laurent Guyenot ? Uniquement mon impression ou il a tendance à lui couper un peu la parole ? Mais très intéressant au final.

     

    • #963242

      Très sincèrement vous vous arrêtez sur des choses complètement grotesque et insipide.
      Il n’y a aucune coupure de la parole si tel était le cas comme Bourdin des petites couilles sur une radio savent si bien le faire, le dialogue entre deux personnes serait plus vif.
      Là le dialogue est posé, svp, attardez-vous sur ce qui est important, le contenu, pas la forme. Remettez bien dans le contexte que Emmanuel Ratier a dit dévoilé et énoncé des preuves et paradoxes que justement Laurent Guyenot vient appuyer lui aussi dans son livre.
      Quel sentiment auriez-vous à sa place, c’est une émotion de joie et de ne pas être dans le faux, non de condescendance.
      Un ton condescendant n’est pas du tout établie de la sorte.


    • #963399

      @Paskl

      Il y a bien de quoi être interpellé dans cet entretien, notamment quand M. Emmanuel Ratier lâche cette réflexion à 14’55’’

      ’Je crois pas à une grande planification de cette opération, et je crois plutôt à des complicités qui ont amené à tolérer un événement... même si évidemment au Pentagone on en a rajouté. Mais bon je crois qu’on a été à Radio Courtoisie on a vraiment été une des seules ra... enfin peut-être l’unique radio hormis deux ou trois exceptions dès euh.. en gros dès octobre et novembre 2001 on commençait... en tout cas moi je suis intervenu à la radio pour euh... pour dire qu’il y avait une énorme manip euhhh... autour du 11 septembre quoi’

      Souvenons-nous du commentaire de Pujadas au 20h sur l’arrestation peu avant le 11 septembre et peu après, de 200 espions israéliens sur le sol américain, tous militaires, spécialistes en explosifs, spécialistes en espionnage :

      ’Un réseau israélien a été démantelé aux Etats-Unis notamment en Floride. L’une de ses missions aurait été de pister les hommes d’Al Qaïda, c’était avant les attentats du 11 septembre. Certaines sources vont même plus loin, elles indiquent que le mossad n’aurait pas livré toutes les informations en sa possession. Aux Etats-Unis pour l’instant le FBI s’en tient à un strict démenti.’

      Surprenant.


    • #963404

      PS :
      cf l’excellente vidéo avec Laurent Guyenot où il évoque, sans être interrompu, cette arrestation
      http://www.egaliteetreconciliation....


    • #963488

      @DrWu,

      J’ai beaucoup apprécié cette interview mais je dis une impression générale qui n’enlève rien à la valeur de celle-ci. J’apprécie par ailleurs les deux intervenants et la lettre d’Emmanuelle Ratier. Donc un peu de calme s’il te plait ? Merci.


    • #963498

      Oui Lili16, cette interview était aussi excellente.


    • #963615

      Tout à fait Lili16,
      J’ai eu la même impression au même moment ! Merci des détails rappelés.


    • #966451

      Bonjour

      J’ai moi aussi été très gêné en écoutant l’interview par les "interruptions" longues et incessantes d’Emmanuel Ratier, même embêté à certains moment pour Guyénot. On à l’impression que Guyenot doit demander la permission avant de parler. Comme je m’attends à recevoir une bronca (Mr Ratier étant une idole dont on pas le droit de parler pour certains). Je ne fais que partager une gêne, sans critiquer ces personnes intéressantes sur le fond, mais en espérant simplement que ca pourrait aider nos "résistants" à améliorer leur communication pour convaincre de plus en plus de gens.
      a+, pour de la dissidence dans le respect et avec du franc parlé.


  • #964048

    Petite question : J’ai vu qu’Emmanuel Ratier a publié une "Encyclopédie des Changements de Noms" en trois tomes qui lui a demandé énormément de travail. A quoi sert un tel ouvrage ?

    Je conçois tout à fait l’utilité de l’ "Encyclopédie Politique Française" ou de "Le Vrai Visage de Jacques Chirac" car ces livres parlents des hommes publics qui nous gouvernent. Mais cette "Encyclopédie des Changements de Noms" contient essentiellement des informations sur des quidams, je ne vois pas à quoi elle sert...


  • #966607

    Ratier + Guyénot : les sérieux, les exhaustifs, les méthodiques du sourçage et de la vérification des faits ne pouvaient que se rencontrer.

    Ce sont, dans deux styles différents, deux intellectuels autant dignes d’intérêt que d’estime par le respect qu’ils ont de leur déontologie respective (scientifique pour Guyot, journalistique pour Ratier), et par le choix des sujets qu’ils choisissent de traiter.


Afficher les commentaires suivants