Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Interview de Vladimir Poutine par l’agence d’information russe TASS

Le sommet du G20 entame ses travaux samedi à Brisbane. À la veille de son départ pour l’Australie, Vladimir Poutine a accordé une interview à l’agence TASS, dont nous publions le texte intégral.

 

Question : Vous allez à un nouveau sommet du G20. Ce format de rencontre est-il demandé et d’actualité ? Est-il logique que les pays du G20, tout en cherchant à coopérer et à développer l’économie mondiale, imposent des sanctions à l’un de leurs membres ?

Vladimir Poutine : Le format, est-il demandé ou non ? Je pense qu’il est demandé. Pourquoi ? Parce que le G20 est un forum qui permet de se rencontrer, de discuter aussi bien des relations bilatérales que de problèmes globaux, un forum où l’on peut mettre au point une prise de position commune sur un problème et la façon de le résoudre, indiquer la voie du travail commun. C’est là l’essentiel, parce qu’il est absolument irréel de croire que tout dont on y parle sera exécuté, car les décisions mêmes ne sont pas contraignantes. En plus elles ne sont pas exécutées en partie. Elles ne sont pas exécutées là où cela est manifestement contraire aux intérêts de certains pays, notamment aux intérêts des acteurs mondiaux. Ainsi un sommet du G20 a adopté la décision sur le renforcement du rôle des économies en développement dans l’activité du FMI et sur la redistribution des quotas. Le Congrès des Etats-Unis a bloqué cette décision. Nos partenaires des négociations nous disent qu’ils voudraient bien que la décision adoptée soit appliquée, mais le Congrès l’interdit. En voilà la valeur des décisions du G20.

Néanmoins le fait que la décision ait été formulée et que tous les participants à la vie internationale dans le cadre du G20 l’aient trouvée correcte, juste et conforme aux réalités modèle d’une certaine façon l’opinion publique internationale et la mentalité des experts et oblige à en tenir compte. Le fait que le Congrès des Etats-Unis ait rejeté cette loi indique que ce sont les Etats-Unis qui ne s’inscrivent pas dans le contexte général de la solution des problèmes auxquels est confrontée la communauté mondiale. Hélas, personne ne s’en souvient. On fait taire cette information bénéficiant du monopole des médias mondiaux, comme s’il n’existait pas.

Tous parlent des problèmes d’actualité, les sanctions et la Russie comprises, mais sur le plan global les Etats-Unis n’exécutent pas les décisions. C’est un problème fondamental.

Mais cela ne veut pas dire que le format est inutile. J’ai déjà dit pourquoi. Il est d’une certaine utilité

Lire la suite de l’article sur french.ruvr.ru .

En savoir plus sur Vladimir Poutine avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

8 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • #1029984

    le président Poutine est un grand chef d’état, Il a un discours rassembleur près au dialogue, il est pour une harmonisation et respect des partenaires.

    Il cite à plusieurs reprise le mot ´´honneur ces engagements’’ un clins œil au contrat entre la France et la Russie sur le mistral ou encore le mot ’’social’’ cité plusieurs fois.

    Il a une retenus titanesque face au piège en Ukraine.

    Ne ratons pas le train Russie Chine....


  • #1030103

    Guerre froide... ??


  • Regardez sur le site du Figaro les commentaires de l’ article (face à l’ agressivité russe,Obama envisage de nouvelles sanctions) .

    un grand régal !

    on se croirait sur ER,le vent tourne vite .

     

    • Absolument.
      la teneur majoritaire de ces réactions permet de mesurer le travail d’information d’E&R, entre autres sites, qui aide les gens à désormais mieux discerner les incohérences et les allégeances de nos médias institutionnels (au sens où ceux ci servent les institutions du pouvoir).
      Ces réactions ne peuvent d’ailleurs aucunement être induites par les articles de la presse officielle

      L’écart entre le ressenti du peuple et les discours des éléments du système (politiques et médias) s’accroît tellement que la cassure devient inéluctable.
      Le calme et la résilience du peuple ne sont pas sans limites...


  • Poutine au G20, à sa place moi j’aurais peur de me faire empoisonner.

     

    • S’il arrivait quoi que se soit à Poutine, mal leurs en prendraient.

      "L’Australie et la Grande-Bretagne dénoncent le déploiement de quatre navires de guerre russes au large de l’Australie, où le président Vladimir Poutine est arrivé pour participer au sommet du G20 de Brisbane."

      "L’ambassade russe en Australie a expliqué vendredi que ce déploiement d’éléments de la flotte russe dans le Pacifique fait partie d’exercices prévus, dont le but est de mesurer la portée opérationnelle de ses bâtiments. L’ambassade a ajouté que ces forces pourraient aussi être appelées à protéger le président Poutine, en cas de besoin. "


  • Je ne sais pas si c’est Hilard qui avait dit ça, mais Poutine explique clairement qu’il souhaite une redistribution des cartes vers un monde moins américano-centré, en gros, la Russie veut être traitée d’égale à égale dans la prise de décisions touchant les questions mondiales.
    L’empire américain vacille et beaucoup de grands pays s’estime en position de force pour renégocier leur asservissement face aux USA qui restent encore les plus puissants militairement et économiquement, mais la chute semble bel et bien amorcée.