Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Irak : 84 morts et 93 blessés dans un double attentat de Daech

Londres : un colis piégé explose dans le métro, plusieurs blessés

Ce sont souvent les chiites qui sont visés par les attentats de Daech en Irak, rarement les sunnites, même si l’armée officielle irakienne participe aux combats pour libérer le pays. Jeudi 14 septembre 2017, deux explosions, l’une à un point de contrôle sur une route empruntée par des chiites, l’autre dans un restaurant bondé, ont fait plus de 84 morts.

 

Les assaillants ont d’abord fait sauter un restaurant, arrosé les clients à la kalachnikov et à la grenade, puis en partant se sont fait exploser au check-point. Les personnes visées étaient des pélerins chiites dont beaucoup d’Iraniens qui se dirigeaient vers les villes saintes de Nadjaf et Kerbala. Les terroristes étaient déguisés en membres des services de sécurité paramilitaires.

Il faut ajouter que la prédominance chiite dans le sud irakien, où ont eu lieu ces attentats, poussent de nombreuses familles sunnites à émigrer vers le nord. Ainsi, une partition de l’Irak est en train de se faire, le sud étant dévolu aux chiites, et le nord aux Kurdes.

Vaincue sur la majorité du territoire irakien, l’entité terroriste Daech multiplie les actions de guérilla à partir d’unités clandestines. Le combat armé « classique » terminé, une guerre asymétrique (re)commence.

Vendredi 15 septembre, dans la matinée, c’est une petite explosion d’un colis qui a fait quelques blessés dans le métro de Londres. Les autorités ont qualifié ensuite l’incident de « terroriste ». Peut-être y a-t-il un rapport entre les deux attentats, mais ils ne semblent pas avoir la même fonction.

L’un est le fait de mercenaires travaillant objectivement pour l’empire dans le but de déstabiliser et découper complètement un pays autrefois souverain, l’autre consiste à entretenir une peur diffuse dans la population autochtone contre la communauté musulmane dans son ensemble, puisque ce sont des « Arabes » qui commettent les attentats.

 

 

 

Les zones d’ombre du terrorisme éclairées par Kontre Kulture :

 

Daech et les services occidentaux, sur E&R :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

4 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • En 1990-91, au moment de la première Guerre du Golfe, l’Irak comptait 18 millions d’habitants . En 2016 elle en compte 38 millions, plus du double ! Ce qui prouve que les sionistes auront beau multiplier les attentats, l’avenir démographique de l’Irak est radieux . La voilà la méga quenelle faite à Sion !

     

    • #1801792

      Le but de ces attentats n’est pas de réduire la population mais de créer des réactions de haine inter ethniques, inter confessionnelles etc... ici une réaction des chiite envers les sunnite et vice versa. Pour réduire la population ce n’est pas le terrorisme qui est utilisé, mais les principes édonistes (famille sans enfant, avortement etc.)


    • La démographie est en expansion dans tous les pays "arabes" (selon l’expression occidentale).
      On comprend bien pourquoi Israël essaie de rapatrier la diaspora juive sur son territoire, en créant via ses satellites (comme le CRIF en France) un sentiment d’insécurité parmi les Juifs à travers le monde et surtout comment il est de son intérêt de remonter ses alliés, les USA et l’U.E contre les Arabes.
      Mais pour moi, c’est une politique qui sent le sapin.
      A force de faire entrer des millions de musulmans en U.E, ces derniers risquent à un moment où un autre de se retrouver en position de force, aussi bien en politique que dans les populations et seront en mesure de faire basculer les rapports de force vis à vis d’Israël.


  • Faut arrêter de tourner autour du pot a propos de Daesh, c’est la CIA, les services secrets occidentaux et leur bédouins du désert qui sont responsables de tous ses attentats.
    La liste des noms est connus , ces individus doivent être arrêtes et condamner par un tribunal Militaire , je vous laisse deviner la sentence.