Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Ironie : les Français se font tester positifs en masse pour échapper au pass vaccinal

C’est l’ironie de l’histoire : pendant un temps, la stratégie du gouvernement covidiste bigpharmatisé a été de gonfler les stats de l’épidémie de grippe pour faire entrer les Français dans l’enclos de la vaccination quasi obligatoire. Malheureusement, la hausse du nombre de tests, qui a fait monter les stats des cas, et donc qui a alimenté la psychose médiatico-politique, a mené à un effet pervers : le vaccin, ça ne marche pas. On s’est retrouvé avec un pic de 300 000 cas en une journée, ou tests, on ne sait même plus tant les unités de mesure de l’épidémie se mélangent dans les, et pas le, discours officiels, ce qui veut dire que les Français ont compris que les injections, qu’elles soient doubles ou triples, ne protègent pas contre le virus. Un virus d’ailleurs bien bénin, en ce début 2022.

 

La preuve, en Israël, le pays le plus vacciné du monde est aussi le plus contaminé !

 

 

Les stats réelles du mois de janvier viennent de tomber, toujours sur Drahi TV :

 

Si la vidéo ne s’affiche pas, Cliquez ici
 

Un million de contaminés, alors que la population israélienne était au 22 décembre 2021 à 50 % triple vaccinée : 7 millions ont reçu une dose, 6 millions deux doses et 5 millions trois doses.

On comprend pourquoi, vu l’efficacité de ces faux vaccins mais vraies injections dangereuses, pourquoi les Français se ruent dans les centres de tests, pour essayer de gagner au loto sanitaire : ils ont une chance sur deux, celle d’être positifs, avec des symptômes pas graves du tout (nez qui coule, gorge qui gratte) et d’obtenir le pass de la liberté, c’est-à-dire 6 mois sans vaccin et sans emmerdements sociaux.
Conclusion : parmi les dizaines de millions de moutons, il y a des millions de renards qui se cachent !

D’ailleurs, le pouvoir covidiste ne s’y est pas trompé puisqu’il a envoyé ses consignes à la presse, qui sont très claires, une presse qu’il tient par les couilles :

On appelle ça un effet pervers, un feed-back négatif, une boucle de rétroaction négative en cybernétique, l’effet qui corrige le facteur, on pourrait même dire qui met une grosse claque au facteur. L’effet, c’est la réaction intelligente des Français avec la recherche d’un test positif, et le facteur, c’est la tyrannie covidiste, les injonctions à se faire vacciner, et les menaces qui vont avec, qu’elles soient explicites ou implicites. Dans le genre implicite, regardez ce titre du Figaro :

Catherine, 35 ans, célibataire, est secrétaire de direction en banlieue parisienne. « J’ai peur du vaccin. Il me fait flipper. J’ai entendu tellement d’histoires atroces : thromboses, morts subites, AVC chez des sportifs de haut niveau. J’ignore si c’est vrai mais je vois ça sur les réseaux sociaux. Je n’ai pas le niveau pour vérifier mais je n’ai pas envie de prendre le risque et de jouer avec ma peau. Alors, je n’ai plus de vie. Tous les jours, je vais bosser avec mon bento. Je déjeune toute seule dans mon bureau. Mes collègues vaccinées continuent d’aller au restaurant. Depuis que le gouvernement a instauré les tests payants et ramené la validité de 72 heures à 24 heures , je ne peux pas me le permettre : ma paye y passerait. Je suis d’autant plus seule que mes collègues me fuient parce que j’ai commis l’erreur de dire que j’étais non vaccinée. La franchise est un vilain défaut ! Du coup, je suis une pestiférée : plus personne ne vient dans mon bureau et on se détourne dans le couloir. »

Comprendre que si l’on est pas vacciné, on a une vie de merde. Mais ce n’est évidemment pas vrai, même si beaucoup s’en lamentent, car ils ne voient pas de solution pratique. C’est le cas de Marc Doyer, qui est le mari de Mauricette, qui souffre de la maladie de Creutzfeldt-Jakob après son injection :

 

 

 

Pendant ce temps, les restaurateurs qui avaient appliqué à la lettre les différents protocoles sanitaires, fermant quand on leur disait de fermer, ouvrant quand on leur disait d’ouvrir, et accessoirement fermant leur gueule quand on leur disait de la fermer, sont en train de l’ouvrir devant l’incroyable gâchis économique. La volonté de destruction d’une activité indépendante est là.

 

 

 

 

Le problème de la résistance tardive, quand on ne mesure pas au départ les conséquences de la soumission aux ordres oligarchiques, c’est que ça devient alors deux fois plus dur de remonter. Et les clients qui sont partis parce qu’ils ne supportent pas d’avoir été fliqués ne reviendront peut-être pas. Parce que tous comptes faits, on peut se passer de restaurant : on ne mourra pas de faim.

C’est ce que dit en substance cette femme « pestiférée » interrogée par Le Figaro :

Concrètement, nous avons supprimé tout ce qui est superflu : voyages en avion, TGV, restaurant, cinéma (avec Netflix et le téléchargement, on a ce qu’on veut aujourd’hui). C’est vrai que nous avons la chance de posséder une propriété à la campagne, dont mon mari a hérité. On vit presque en autarcie : la pandémie a fait le tri. Les amis qui nous restent ont les mêmes convictions : donc on fait des pots et des fêtes à domicile sans demander les passes sanitaires. Nous sommes bien conscients que tout le monde n’a pas ce privilège. Mais n’allez pas croire que c’est un truc de riches : il y a des gens pauvres qui militent dans nos milieux. On les aide grâce à une cagnotte, pour payer les tests à ceux qui ne peuvent pas ou les amendes en cas d’infraction. On les invite chez nous, avec leurs familles. Par principe et par éducation, nous refusons de frauder. C’est une question d’honneur. Pour résister, il faut donc se créer un univers parallèle permettant de contourner l’État. Quand on le peut et tant qu’on le peut. »

Voilà la solution : l’information, la solidarité, et l’organisation d’une nouvelle vie sous les radars. Bref, l’autonomie intelligente. Tout l’esprit E&R !

Quand la violence vient d’en haut

 






Alerter

148 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • Donc si j’ai bien compris : t’es pas piquousé tu peux aller nulle part, sauf si tu as le covid par un test PCR positif ! Idéal pour multiplier les chiffres des "contaminations", faire croire à une pandémie fulgurante et prolonger la farce vaccinale !

     

    Répondre à ce message

    • Bien au contraire, si le nombre de contaminations augmente chaque jour, ça prouve qu’avec ou sans pass ce vaccin ne sert à rien. L’aveu de Delfraissy ne fait que le confirmer.

       
    • #2893924
      Le 27 janvier à 17:54 par Bayinnaung (les pro-vaccin sont des chiens)
      Ironie : les Français se font tester positifs en masse pour échapper au pass (...)

      @ anonyme



      Idéal pour multiplier les chiffres des "contaminations", faire croire à une pandémie fulgurante et prolonger la farce vaccinale !



      C’est là que l’on voit les ravages que produit le fait de surestimer l’adversaire (faute aussi grave que de le sous-estimer). Non, ils n’ont pas tout prévu, non ils n’ont pas prise sur tout, oui, il leur arrive de commettre des erreurs.
      Si des millions de gens sont contaminés (volontairement ou pas) : cela classe la France dans les derniers de la classe internationale pour ce qui est de la gestion du COVID, cela confirme l’inefficacité du "vaccin" et, si le nombre d’hospitalisation n’augmente pas, cela prouve que le "vaccin" n’a rien résolu, mais que c’est bien l’évolution naturelle du variant omicron qui est à remercier. Donc, non, sur toute la ligne, cela n’arrange ni le gouvernement, ni big pharma.

      Il faut arrêter de jouer à se faire peur. On parle de politique et de société, là. Pas de train fantôme.

       
  • Dans ma famille presque personne n’est vacciné. Et même si certains d’entre nous ont des "pass" on boycotte tous les endroits où ils demandent des Pass depuis le début.
    Les restaurateurs et cafetiers ont touché de l’argent pendant le confinement. A la sortie du confinement ils ont eu du monde bien sûr, mais ils ont fait du zèle en contrôlant les Pass (interdiction même aux femmes d’aller dans leurs toilettes sans pass). Petit à petit ils se sont rendus compte que leur chiffre d’affaire en prenait un coup : pas de touristes, possesseurs de pass en ayant assez de se soumettre toutes les 5mn, non-vaccinés boycotteurs... Et aujourd’hui, les restaurateurs chouinent. Qu’ils crèvent !

     

    Répondre à ce message

  • Non vacciné, j’ai malheureusement peu de chances d’attraper le Covid ! :)

     

    Répondre à ce message

    • C’est tout à fait vrai ! Nous sommes une famille de 5 personnes non injectées et personne n’arrive à attraper le covid ! Alors que tous les injectés de nos connaissances ont tous attrapé le covid et sont malades !

       
    • Je peux vs dire que c est possible, je viens de le chopper, positive sans symptômes, j ai fait le test par hazard pour aller chez une personne handicapé flippée. Ma fille vient de le chopper en suivant. Mon mari vient de rentrer du boulot car il avait un peu de fièvre...c est un bon présage :-) Il ne manque plus que mon fils qui est forcé de ns faire bisou et câlin plusieurs fois par jour et boire ds nos verres. Poster vs à la sortie d un centre de test et demandez à faire des bises à ceux qui toussent et qui n’ ont pas envie de vous en coller une. Par contre il faut faire un pcr, c est plus sensible pour détecter, car d abord j’ ai fait un auto test positif, puis un antigenique négatif ms comme je suis têtue j ai fait un pcr en suivant et il était positif

       
    • Pour ma part, je l’ai chopé dans les 6 premiers mois de la mascarade.
      Je savais que c’était le "coco" à cause de l’anosmie et de l’agueusie. Des symptômes que je n’avais jamais ressenti auparavant.
      Ce petit truc anodin, je l’ai expédié en 5 jours, par contre la perte de goût et d’odorat ont duré 2 semaines. J’en ai fait profiter tout le monde dans ma famille, personne n’a eu de forme grave.
      Merci au Pr Perrone et son conseil au sujet de l’artémisia. Kokopelli vend de l’artemisia annua, pour 1 euros le sachet de 200 graines et cela depuis le début de la mascarade.
      C’est interdit de la faire pousser en France, comme le tabac, mais un poulet c’est bien trop con pour reconnaître une plante.
      Il suffit de rester discret, et ça passe tout seul.
      Depuis rien, immunisé me semble-t-il, et les miens également.
      C’est une épidémie de peur, les vaccinés (sauf ceux qui doivent bosser) volontaires sont vraiment des niaiseux irrécupérables, et malheureusement même ici on est pas gâté. Avec des résistants pareils, on est pas aidé. Avant une révolution, il va falloir faire un sacré tri pour ne pas se faire poignarder dans le dos. N’est-ce pas @Agri ? On fera les comptes à la fin comme tu dis, guignol !

       
  • Il faut voir les bons côtés.

    Tous ceux qui sont tombés (vaxx ou tests) ne seront bientôt plus là pour nous affaiblir.
    Il vaut mieux être 1 million de déterminés/résistants ... qu’être entourés de lopettes décerébrées bientôt spongiformes.

    En fait, ils nous ont rendu service car un grand changement était impossible sans ce Grand Nettoyage.

    Encore merci.

     

    Répondre à ce message

  • Les restaurateurs ont redonné goût à une partie de la population de :

    - faire des économies
    - manger et faire une sieste
    - préparer soi-même de bons petits plats
    - recréer la convivialité du midi chez celui qui habitent proche du travail

    Etc etc ...

    Tout ça était parfaitement évident et prévisible. Je n’en veux pas aux restaurateurs MAIS par contre vous vous êtes donnés des organisations patronales complices ou débiles !
    Vous avez servi de monnaie de chantage sans broncher (vos organisations representatives)

    Maintenant il va falloir des années pour que le tourisme redevienne normal et que les salariés du midi et du soir soient là !

     

    Répondre à ce message

  • Continuer à se faire tester, c’est jouer le jeux du gouvernement. Tant que les gens se feront tester, la tyrannie battera son plein.
    J’ai été malade cet hivers, de la fièvre, gros rhume, et bien je ne me suis pas fait tester. Je me suis guerri tout seul, j’ai fait confiance à mon système immunitaire. Et tout va bien.
    Arrêter de vous soumettre à des salopards de psychopathe, et réveillez vous ! Desobeissez !!!

     

    Répondre à ce message

  • Pas vacciné et depuis 2 jours testé positif (= petit rhume). Ca donne droit à quoi ?
    Pas de "vie sociale" intense : on s’en passe très bien.
    Je comprends que c’est dur pour ceux qui subissent une pression professionnelle.
    Ne pas jouer les malins ou les super-résistants.

    Un ostréiculteur connu à Cancale, pas de symptômes et pas une petite nature : suite à vaxx, Kreutzfeld-Jacob. Mort dans les 2 jours. Voyez autre témoignage ici sur ces cas subits de Rabbi-Jacob.

    Et d’autres. Courage à vous, et pas d’exclusives.

     

    Répondre à ce message

  • Nocebo n’a qu’à bien se tenir : Olivier Variant, le funambule de l’extrême sans filet du plus grand cirque mondial Zopitaux, vient d’annoncer, je cite : « Un sous-variant BA.2 d’Omicron pourrait engendrer une vague de recontaminations. » Peut-on rire de tout ? A ce stade, nous pouvons dire oui, mais jaune. Le niveau de couillonnade est extraordinaire !

    Ils sont sans limite dans l’inventivité rocambolesque, la mascarade mondialiste sans cesse renouvelée, histoire de tirer en longueur leur plan mortifère qui prend toujours autant la flotte. La prise de conscience exponentielle de la masse critique (flouée et inoculée) se manifeste. L’avenir nous appartient.

    Lucifer et ses émissaires sont en perdition : allez hop, au four !

     

    Répondre à ce message

  • Non vax je suis mis a pieds sans salaire depuis septembre dernier et je vous assure que ca picotte, cote finance je vais pas pouvoir tenir tres longtemps ! Un de mes espoirs c est de choper cette pouillasserie mais rien n y fait... Comble de l ironie je connais deja quelques double vax qui eux l ont chope ! En bref je ne connais aucun non vax qui ait developpe le moindre probleme en revanche chez les vax ca se multiplie mais petite fierte de merde oblige la plupart d entre eux refusent de l admettre voir vomissent les relants officiels, c est a cause des non vax qui permettent au virus de circuler plus facilement ! Au niveau des amis et de la famille c est pour l ecrasante majorite des vaccines et tous sont totalement barres et a l unison sur ce sujet ! Je sais vraiment plus comment faire, la soumission de l ecrasante majorite de la populasse m a pourri la vie alors que ce sont eux et leur hysterie sanitaire de merde qui representent le veritable danger !

     

    Répondre à ce message

    • Surtout ne pas rester isolé ! C’est la pire situation. N’y a-t-il personne dans votre département pour vous conseiller ou vous aider au quotidien ?

      Ici au Mans, les organisateurs de la manif anti-pass ont mis en place un système de collecte alimentaire pour le personnel hospitalier suspendu. Et ca marche : les gens donnent.... Et j’y ai contribué à ma petite échelle bien sur.

       
  • C’est ce que l’on appelle une stratégie d’évitement...

    Dans mon lycée, mes collègues mettent une interdiction d’être à plus de 3 sur certaines tables. Les élèves prennent les chaises et vont sur les grandes tables qui font le tour de la piece.

    C’est bon signe.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents