Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Israël : le gouvernement approuve un plan d’austérité

Le gouvernement israélien a approuvé lundi une série de mesures d’austérité essentielles, selon lui, pour réduire le déficit budgétaire et protéger Israël de la crise économique mondiale, a annoncé le bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu.

"Le gouvernement a approuvé il y a peu de temps des mesures pour réduire le déficit et faire face aux effets de la crise économique mondiale sur l’économie israélienne", a-t-il indiqué dans un communiqué, après plus de sept heures de débat.

"C’est une décision responsable qui va préserver l’économie d’Israël et les emplois de ses citoyens", a affirmé M. Netanyahu cité par le communiqué.

Parmi les mesures approuvées pour limiter le déficit budgétaire figurent une augmentation immédiate d’un point du taux de TVA à 17%, ainsi qu’une hausse l’an prochain de 1% de l’impôt pour les particuliers dont le revenu mensuel est situé entre 8.881 et 41.830 shekels (2.220 et 10.457 dollars). Une taxe spéciale de 2% sera prélevée sur les revenus de plus 67.000 shekels (16.750 dollars).

Des coupes de 750 millions de shekels (187 millions de dollars) dans les crédits des différents ministères, à l’exception de la Défense, de l’Education, des Affaires sociales et de l’Intégration des nouveaux immigrants, sont également prévues. L’an prochain, une coupe supplémentaire de 3% va également intervenir.

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

2 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.