Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Israël réplique après des tirs d’obus syriens sur le Golan

L’armée israélienne a procédé à des tirs de représailles samedi après des tirs d’obus syriens sur la partie du plateau du Golan occupée par l’Etat hébreu, a annoncé un porte-parole de l’armée à l’AFP.

Dans la journée, trois obus syriens sont tombés du côté israélien de la ligne de démarcation. Les militaires israéliens ont alors « mené une frappe localisée, ciblant l’origine des tirs (syriens). Un impact a été confirmé », a expliqué ce porte-parole.

Selon la radio militaire, l’attaque israélienne a détruit une base militaire syrienne.

Selon une source au ministère de la Défense, ces représailles interviennent après qu’Israël a porté plainte auprès de la Force des nations unies chargée d’observer le désengagement (FNUOD), qui surveille le respect du cessez-le-feu entre Israël et la Syrie depuis 1974.

La situation sur le plateau du Golan est tendue depuis l’éruption du conflit en Syrie il y a plus de deux ans, mais les incidents sont restés mineurs, avec quelques tirs à l’arme légère ou au mortier ayant atteint Israël, qui a souvent répliqué.

L’Etat hébreu, techniquement en guerre contre la Syrie, s’est emparé de 1 200 km² du plateau du Golan lors de la guerre des Six Jours en 1967 puis les a annexés, ce que la communauté internationale n’a jamais reconnu.

Cependant, des dizaines de Syriens blessés dans les violences dans leur pays, dont des femmes et des enfants, ont été soignés dans le nord d’Israël depuis 2011. Samedi, sept Syriens blessés ont été transportés en Israël pour y être soignés, a annoncé le porte parole à l’AFP.

Rebondir sur le sujet avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

10 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Une question. Pouvez vous me dire pourquoi la syrie de assad père et fils ont ils cédé a l’entité sioniste le golan haut lieu stratégique. Et n’a jamais rien fait pour le récupérer ? Dailleurs israel à toujours déclaré que ses frontières les plus sur sont avec la syrie ? Pourquoi ? Merci de me répondre si quelqu’un a les infos.

     

    • Je crois que vous êtes un peu sévère dans votre constat. Le plateau du Golan a été envahi en 1967 par Israël. 6 ans plus tard en 1973, Hafez El Assad a tenté de récupérer ce plateau du Golan en lançant la guerre d’octobre ou guerre du Ramadan, appelée aussi Guerre du Kippour par les juifs car l’assaut s’est déroulé en plein Yom Kippour (Grand pardon) L’armée syrienne s’est battue avec courage en subissant de lourdes pertes mais aussi en faisant subir de lourdes pertes à Israël tant en hommes qu’en matériel. Un grand nombre d’appareils israéliens a été mis au tapis par les missiles anti-aériens de fabrication soviétique. Il fut évidemment plus difficile de se confronter à Isräel de manière efficace par la suite avec la chute de l’URSS. Espérons que Poutine prenne le relai, permettre à Bachar el Assad de vaincre la rebellion qataro-wahabi-sioniste et ensuite de s’occuper de la reconquête du Golan....


    • Salut à toi, alors je vais tenté de te répondre au mieux selon mes souvenirs.
      En fait la Syrie allait reconquérir ce territoire à l’époque de la guerre du Kippour, mais l’Égypte de Sadatte son allié à signer un cessez le feu avec Israël (Accords de Camp David, si je ne fais pas d’erreur) sans consulter ses alliés, dont les syriens. La Syrie a donc été concerné par le cessez-le-feu sans le vouloir. Depuis l’occasion de la reconquête ne s’est jamais présenté jusqu’à aujourd’hui.

      Ensuite si Israël dit que c’est sa frontière la plus sure c’est surement par rapport au fait qu’il y a une bande internationale avec des casques bleus tenu par L’ONU pour séparer les deux pays, donc pas de risque d’attaque en temps normal, contrairement au Liban, à l’Égypte ou même à la bande de Gaza et la Cisjordanie qui sont des zones beaucoup plus dangereuses.

      Maintenant ce que fait Israël (en bombardant des cibles) est un peu suicidaire, la Syrie a depuis peu les moyens de leur faire assez mal. Donc on verra, mais ce qui est sur c’est que tant que la guerre en Syrie n’est pas terminé et gagné par Assad, il faut pas s’attendre à des ripostes de la part des Syriens. Maintenant les Russes ont dit qu’ils soutiendraient la Syrie contre Israël alors tout est possible. On verra ce qu’il en sera lors du prochain acte.


    • Tu es sérieux avec cette question ? Je cite wikipedia (qui n’est pas une source neutre, ne l’oublions pas)
      "Le plateau du Golan (arabe : الجولان, al-jūlān ; hébreu : גולן, golan), parfois appelé Gaulanitide, est une région du sud-ouest de la Syrie occupée par Israël suite à la guerre des Six Jours de 1967 et annexée par l’État israélien le 14 décembre 1981. L’annexion de cette région formant pour les Syriens l’essentiel du gouvernorat de Qouneitra (capitale : Qouneitra), a été condamnée par le Conseil de sécurité des Nations unies et n’a jamais été reconnue par la communauté internationale."

      Ceci dit, si les El Assad avait tenté de récupérer le Golan par la force, ils auraient eu le traitement "Saddam Hussein récupère le Koweit" où la "communauté internationale" c.à.d USrael à complètement oublié ses promesses et engagements précédants (googler April Glaspie). S’il y a une qualité que l’on peut attribuer au clan Assad, c’est de ne pas être stupide et de comprendre les rouages de la diplomatie internationale et du danger du sionisme.
      Les chances de pouvoir reprendre le Golan, sont en fait, beaucoup plus grande maintenant, qu’il y 2 ans seulement. Laisse encore quelques mois pour que tout le monde comprenne que l’entité sioniste est aux abois et le Golan ne sera plus qu’un long et triste souvenir.


    • 1) La Syrie n’a pas "cédé" le plateau du Golan. Ce territoire a été, tout comme Jérusalem-Est, le Sinaï, la bande Gaza et la Judée-Samarie, conquis et occupé par le colon sioniste lors de la Guerre éclair de juin 1967.
      2) La Syrie a repris ce territoire au début de la guerre de 1973 avant de le perdre à nouveau et de se voir imposer un cessez-le-feu par l’ennemi sioniste qui se trouvait aux portes de Damas.
      3) Contrairement au Sinaï ("restitué" à l’Égypte en 1979 en échange de sa soumission) l’entité sioniste souhaite conserver cette position stratégique qui domine la route de Damas car la Syrie, contrairement à ce que veulent faire croire tous les islamistes décervelés, n’a jamais signé de paix separée avec l’ennemi sioniste.
      4) Les sionistes ont crée sur le plateau du Golan une Zone tampon (ou Buffer Zone) pour s’assurer de la tranquilité de la frontière. Raison pour laquelle les sionistes peuvent considérer cette frontière comme étant la plus "sûre" ou la moins dangereuse.


    • Pourquoi les Assad n’ont pas récupéré le Golan ? Voyons voyons...

      Peut-être pour ne pas se faire réduire en bouillie par un missile tiré sur leur palais présidentiel ? Le pays rasé, à feu et à sang ? L’armée décimée ? Tsahal et l’US Army à Damas venus pour "établir une démocratie prête à faire la paix avec Israël et à faire des "concessions à la communauté juive"" ? Se faire annexer la moitié du pays "jusqu’à l’Euphrate" EN PLUS du Golan, par Israël ?

      ...

      Ce qu’il ne faut pas lire des fois.

      Tiens d’ailleurs je me demande pourquoi Cuba et la Corée du Nord ne déclarent pas la guerre aux Etats-Unis, saletés de lâches !


    • "le Golan est un château d’eau stratégique d’où proviennent une partie des affluents du Jourdain et de Tibériade, le principal réservoir d’eau douce israélien."

      Voila la raison.


  • Lorsque la syrie se sera appaisée sous les commandements de légitimité de Bachar Israel n’aura plus qu’à se monntrer plus prévenante et prévoir de rebrousser chemin .

     

    • l’Histoire nous apprend qu’Israel a demande a Assad la location de cet endroit
      pour un siecle,il aurait du accepter la proposition,car aujourd’hui le pays va
      a sa perte,destructions et desolations vont se poursuivre un certain temps
      encore et surtout divise pour toujours.


  • cette guerre du kipour est une grande trahison sadate l ’egyptien avait prepare l operation avec israel et les usa pour evincé les russes de la region et cassé l armé syrienne. apres l offensive egyptienne sadate a ordonné a son armé de s’arreter et de laisser un couloir de 40 km ouvert pour que sharone s’engoufre dedans.l’histoire de la contre attaque d’israel c’est du blabla deux historien juif le comfirme