Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

Israël vaccine les plus de 60 ans avec une troisième dose Pfizer

[…]

L’État hébreu avait été l’un des premiers pays à lancer, en décembre, une vaste campagne de vaccination à la faveur d’un accord avec le géant pharmaceutique Pfizer lui donnant un accès rapide à des millions de doses payantes en échange de données biomédicales sur les effets du vaccin.

 

[…]

Mais ces dernières semaines, le nombre de contaminations, puis d’hospitalisation, est reparti à la hausse avec la propagation du variant Delta chez des adultes non vaccinés mais aussi chez des personnes qui avaient été vaccinées il y a plus de six mois.

Au cours des 24 dernières heures, Israël a recensé 2 140 cas de Covid, un record depuis le mois de mars, et le pays compte un total de 286 personnes hospitalisées en raison du virus, dont plus de 160 dans un état grave, selon les données du ministère de la Santé.

En raison de cette hausse, le Premier ministre, Naftali Bennett, a annoncé jeudi soir une campagne autorisant l’administration d’une troisième dose de vaccins aux personnes âgées de 60 ans et plus, les premières victimes du Covid-19. « Israël est un pionnier en allant de l’avant avec une 3e dose de vaccin pour les personnes âgées de 60 ans et plus », a déclaré vendredi M. Bennett, 49 ans, qui a accompagné à l’hôpital Sheba le président Herzog. Benyamin Netanyahou, désormais chef de l’opposition, a lui aussi reçu une 3e dose.

[…]

Mais l’Autorité américaine des médicaments (FDA), dont Israël suit en règle générale les recommandations, n’a pas donné son feu vert à l’administration d’une troisième dose pour les personnes âgées. « Je crois que nous aurions pu attendre l’approbation de la FDA car je crains que sans cette approbation il y ait une réduction de confiance du public » envers cette mesure, explique à l’AFP Hagai Levine, épidémiologiste et chercheur en santé publique à l’Université hébraïque.

[…]

De sucroit, ce jeudi 22 juillet, le ministère de la santé israélien a dévoilé des données suggérant que le vaccin de Pfizer et BioNtech ne protégerait plus qu’à 39 % contre l’infection, tout en restant très efficace pour prévenir les hospitalisations, rapporte le journal Le Monde. La nouvelle a fait depuis couler beaucoup d’encre, mais de nombreux scientifiques estiment qu’il est encore un peu tôt pour en tirer des conclusions.

[…]

Lire l’intégralité de l’article sur lavoixdunord.fr

 


 

Comme ailleurs, quand on observe l’indicateur « nombre de décès », le catastrophisme en prend un coup…

 

En lien, sur E&R :

 






Alerter

23 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #2778095

    Et c’est reparti. Le corps humain est pour certains une marchandise qui nécessite une mise à jour trimestrielle comme pour les smartphones.

     

    Répondre à ce message

  • #2778099

    Mince, ils vont achever les derniers rescapés des camps de travaux polonais...
    Plus personne pour témoigner, quel dommage...

     

    Répondre à ce message

  • #2778140
    Le 3 août à 06:20 par liberatefratras
    Israël vaccine les plus de 60 ans avec une troisième dose Pfizer

    Les primo-vaccinés vont devenir, les anti-vax de demain.
    Le pass sanitaire est à durée limité selon les doses ( Désolé ! Monsieur, Madame votre pass est périmé ! Comment ça ! ).
    Ce qui normal le taux d’éffacité des vaccins est moindre ( 65 % pour Pfizer et AstraZeneca 30% selon le DR Raoult IHU Marseille)

     

    Répondre à ce message

  • Pfizer s’en sortira toujours. Quand les différents pouvoirs publics admettront la supercherie d’un vaccin qui n’aura jamais était efficace à 93% comme annoncé à ses débuts, Pfizer dira " vous avez lu à l’envers, on avait dit efficace à 39% et non pas 93% "

     

    Répondre à ce message

  • #2778167

    Dément : des Français en vacances en Sicile ont été mis en isolement en tant que "cas contact" à cause d’1 seul cas covid (Italien) dans un hôtel insalubre. Ils y sont bloqués sans savoir quand ils pourront sortir. Bonjour les vacances.

     

    Répondre à ce message

  • #2778192

    Si le vaccin s’inscrit dans un projet de dépopulation, comment expliquer que le gouvernement israélien vaccine en masse le « peuple élu » ?

    Merci par avance à celui, ou celle, qui pourra apporter une réponse crédible.

     

    Répondre à ce message

    • #2778294

      ça part du présupposé que cette vaccination serait réelle. Pourtant il n’en est rien, c’est jusque que Hollywood est revenu à domicile et que ses films se font en direct live... Ils donnent l’exemple et précèdent pour inquiéter des deux cotés, car ce n’est que sur notre rejet de notre forme de gouvernance qu’il peuvent assoir la leur.

       
    • #2778473

      Si le vaccin s’inscrit dans un projet de dépopulation, comment expliquer que le gouvernement israélien vaccine en masse le « peuple élu » ?



      Parce que ça fait avancer leur agenda. De toute façon, la plèbe n’est pas élue, il n’y a que les zélites QUI le sont.

       
    • #2778569

      Merci pour vos réponses. Personnellement, j’en vois trois possibles, mais aucune ne me satisfait vraiment :

      - le vaccin s’inscrit dans un projet de dépopulation, et le peuple élu reçoit donc une fausse injection pour être épargné (réponse « complotiste »)

      - le vaccin s’inscrit dans un projet de dépopulation et il n’est pas prévu que le peuple élu soit épargné : il existe donc un autre pouvoir et supérieur à celle du peuple élu (réponse « surcomplotiste »)

      - le vaccin ne s’inscrit pas dans un projet de dépopulation et la vaccination en masse du peuple élu ne lui fait courir aucun risque (réponse « décomplotiste »)

      La seconde cependant me plaît assez. Elle remettrait la communauté juive à sa place de toujours : celle de vizirs, ministres, régisseurs, contre-maîtres... c’est-à-dire d’exécuteurs des basses oeuvres du capital... et rien de plus. Et l’exercice de « nommer l’ennemi » serait un grand jeu de dupes... on ne ferait toujours que nommer son régisseur, son contre-maître...

      Quoiqu’il en soit, je reste sur ma faim...

       
    • #2780061

      Je me suis posé la même question. Après rien ne prouve que le contenu du vaccin inoculé aux juifs est le même que celui injecté aux autres....

       
  • #2778285

    Qu’ils se piquent autant qu’ils veulent ! Apparemment les palestiniens sont exclus de leur politique satanitaire... font pas partie des gens à
    "sauver" ? pas d’infos à ce sujet...

     

    Répondre à ce message

  • #2778288

    J’ai adoré le dernier spectacle de Dieudo, il y parle du mensonge, un régal... Qui peut croire ce genre d’informations, qui ne servent qu’à pousser à la consommation de vaccins. on verra qu’en parallèle ils diffusent sur les réseaux sociaux et Cie, la croyance en une catastrophe chez les vaccinés, et nous poussent même contre les trois hommes de paille que sont Veran, Castex et Macron. Le même narratif que le 11 septembre, deux versions, une seule guerre dont ils tirent les dividendes en tant que partie cachée, enfin presque... D’où le rôle des Philipots, et autres anti macronisme... Euphémisme ultime.
    La pieuvre a trois mamelle (au moins), le covidisme, la terreur islamiste, et le réchauffisme climatique, tant qu’on tète l’une d’entre elle on est dans son giron.

     

    Répondre à ce message

  • Après les années 40, les israéliens vont se faire injecter une 3ème dose d’un produit expérimental allemand...
    J’aurais jamais cru voir cela, après tout le bourrage de crâne de l’éducation, des médias et des chutzpah des politiques et acteurs...

     

    Répondre à ce message

    • #2779867

      Les juifs qui vont faire du service militaire ou agricole en Israël ou qui ne quittent pas ce pays pour faire des affaires au niveau mondial sont des losers aux yeux de la plupart de leurs coreligionnaires. Leur survie ou leur bien-être n’est pas leur priorité. Ils sont là pour jouer des rôles de figurants et d’acteurs seconds payés à l’heure dans la télésérie qui n’en finit pas des nouvelles mondialisées (ils n’ont pas les pieds sur la terre d’Israël-Palestine mais sur un plateau de tournage de film à épisodes ayant pour titre Israël, et dès qu’ils ont pointé ils se réfugient dans des centres commerciaux climatisés qui leur cache la poussière de ce pays), car les premiers rôles se jouent toujours à Hollywood, alors s’ils n’ont pas réussi à s’acheter un appartement hors de prix en Californie ou ailleurs c’est qu’au fond ils ont une âme de goy. Ils sont là non seulement comme gardiens de sécurité avec les Palestiniens comme cible de pratique mais aussi pour faire la haie et accueillir les grands escrocs planétaires qui font leur aliya dès que pointe le danger de se faire prendre. Disons que la vie juive, ou du moins la grande vie juive, est ailleurs, et que Jérusalem a l’air d’un parc thématique pour faire les poches aux touristes religieux en banlieue pavillonnaire de Tel Aviv plus que de la gentille capitale mondiale pas trop tentaculaire dont rêve Attali.

      Soyons sérieux la terre promise aux juifs c’est la terre entière, pas ce petit pays de merde que seul un flot d’argent américain ininterrompu maintient la tête hors de la merde, et qui peut être sacrifié le cas échéant sur l’échiquier du monde comme en un autre temps on sacrifia le ghetto de Varsovie. Le premier choix des juifs pour une capitale juive du monde fut longtemps et reste Paris, un Paris débarrassé de tous ses titis de souche bien entendu, car longtemps et notamment pendant la rédaction du texte qui allait devenir les Protocoles (où tout semble se passer à Paris ou guère loin) c’est la République française qui devait figurer l’avant-modèle réduit de ce que serait la République Universelle, le New World Order pour prendre la traduction anglo-saxonne.

       
  • On a pas fini d’en entendre des conneries !

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents