Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 

L’échec de la vaccination en Israël : 40 % des contaminés sont vaccinés !

Plus le temps passe et plus les complotistes ont raison. Il faut dire que souvent le temps donne raison aux esprits critiques en ce que la vérité n’est pas une donnée immédiate car elle est bien souvent malmenée par les intérêts des uns ou la malhonnêteté des autres. Israël, qui se faisait le chantre de la vaccination comme elle se fait le chantre de la démocratie au Moyen-Orient, démontre qu’elle est en matière sanitaire aussi peu crédible qu’en matière politique. Un échec.

 

Un homme politique qui, en revanche, sort grandi de cette crise, c’est bien Florian Philippot. Et les élections régionales l’ont rappelé : on ne gagne pas à faire de la politique politichienne comme disait le père de celle qui s’est effondrée, mais l’on gagne à parler vrai et sans ambages pour celui qui passe de 0,65 % des voix aux élections européennes de 2019 à près de 7 % dimanche dernier (6,95 %) !

 

 

Rappelons qu’en Israël, la campagne de vaccination, réputée la plus rapide au monde, réalisée principalement avec des injections du vaccin à ARN de Pfizer, la population comporte à ce jour 5,5 millions d’habitants primo-vaccinés et 5,15 complètement vaccinés, soit respectivement 60,8 % et 56,9 % de la population (source : Le Figaro).

Pour le journal de droite (ou réputé comme tel) la raison est simple : avec le variant indien l’immunité collective ne fonctionne qu’avec 90 % de vaccinés. Ce niveau de vaccination étant inatteignable, le virus se propage. On retrouve le sempiternel « si l’Europe ne marche pas, il faut plus d’Europe », « si le communisme n’a pas marché, c’est qu’il fallait plus de communisme », « si le nazisme n’a pas marché, c’est qu’il... », non pardon.

Quant à l’Angleterre, l’autre parangon de la vaccination, ce n’est guère mieux : 11 625 cas positifs ce jour au Royaume-Uni, au plus haut depuis fin février !

Cependant, la conclusion de l’article du Figaro est épique, nous vous en laissons toute la saveur originelle sans rien y retoucher (avec un prix spécial du jury pour « Et la résurgence de l’épidémie au Royaume-Uni montre que l’effet sur la circulation du virus est malgré tout positif ») :

La vaccination en Israël n’est pas du tout un échec même si 40 % des nouvelles infections concernent des personnes vaccinées. L’immunité collective n’étant pas atteinte et la protection des vaccins contre la transmission du virus n’étant pas totale, rien d’étonnant à cela, surtout face au variant delta plus contagieux. La protection contre les formes graves est en revanche une première victoire. Et la résurgence de l’épidémie au Royaume-Uni montre que l’effet sur la circulation du virus est malgré tout positif. La gageure reste d’atteindre l’immunité collective pour éviter une circulation élevée ad æternam du Covid-19, chaque nouvelle vague épidémique augmentant le risque d’émergence de variants. Si un variant se révélait être plus mortel et résistant aux vaccins (et non seulement plus contagieux), la situation serait beaucoup plus périlleuse. D’où l’appel à la vigilance tant au Royaume-Uni qu’en Israël.

 

Le tout-vaccin est donc une très mauvaise stratégie, d’abord parce qu’elle est coûteuse (mais rentable, ceci expliquant cela), ensuite parce qu’elle est dangereuse (aucun recul nécessaire), enfin parce qu’elle ne prendra pas en charge tous les variants qui pourraient apparaître, comme le rappelle d’ailleurs Le Figaro.

Mais nous savons que les vaccins ne pouvaient disposer d’une AMMc (Autorisation de Mise sur le Marché conditionnelle) qu’à la condition expresse qu’il n’existât pas de traitement efficace alternatif. Ainsi la disparition de toute information – ou leur massacre en règle – consacrant les vertus de certaines molécules comme l’hydroxychloroquine, l’azithromycine ou, pire, l’ivermectine.

L’OMS a organisé ce travail de sape de manière méthodique, comme le rappelait l’indispensable article que nous avions traduit hier dans nos pages.

Les Fauci leaks, c’est à dire les mails échangés par Anthony Fauci, cacique inamovible du pouvoir médical aux États-Unis, et déjà pointé du doigt par les associations homosexuelles qui rappelaient à l’époque de l’AZT que sa place était devant un peloton d’exécution, ces mails donc ont révélé l’ampleur de la fraude ! (notons la magnifique propagande de France Info sur ce sujet : « Mais contrairement à ce que l’on peut lire sur les réseaux sociaux, les échanges de Fauci n’apportent rien de nouveau sur le Covid-19 et sa gestion » – Ha ha !)

 

 

Les complotistes n’ont pas toujours raison, car il ne faut pas voir des complots partout. Mais ils n’ont pas toujours tort, car il ne faut pas en voir nulle part non plus. C’est un équilibre qui vient naturellement à celui qui double un esprit critique d’une large et profonde culture historique. C’est le travail modeste que nous essayons d’offrir chaque jour sur le site E&R.

Les dernières infos sur le covid :

 






Alerter

65 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • L’inefficacité des vaccins contre les coronas était connue et annoncée depuis les essais des années 2010

    Autre exemple :60% des malades du tétanos sont vaccinés

     

    Répondre à ce message

    • Bonjour,
      peux tu sourcer la stat sur le tétanos ??? Pour clouer le bec de ma toubib qui me bassine avec ce vaccin .(censé fonctionner sur une maladie non immunisante !)

       
    • Ce n’est pas un vaccin.
      Le problème du tétanos est une toxine générée par une bactérie qui paralyse les muscles.
      L’injection est en fait une anti toxine qui vise à vous prémunir de la paralysie au cas où vous choperiez la bactérie.

      Renseignez vous un peu..,

       
    • Exact le tétanos n’est pas une maladie immune. donc on peut le chopper plusieurs fois. Le vaccin ne sert donc à rien. Mon père a eu le tétanos en 1939, je connais bien l’histoire.

       
    • @yoyo
      tu connais bien l’histoire mais tu n’en apprends rien malheureusement.

      Ce n’est pas pour t’allumer par plaisir mais comme on te l’explique plus haut, le vaccin ne sert pas à ne pas choper les tétanos mais à ne pas finir paralyser par la bactérie qui vient avec.

      Pour certain vous nous faites tous passer pour des c**s incultes avec ce genres de sorties non travaillées !

       
    • Le tetanos, ça se soigne avec du chlorure de sodium (ou potassium je ne me rappelle plus) .

      Je ne retrouve plus les livres (censure covid et médicale j’imagine), mais j’avais lu cela via Google books. Vrais médecins entre 1850 et 1940.

      Plusieurs cas de guérison sur chevaux et humains.

      La bactérie induisant le tétanos est partout. Vous l’avez surement dans vos intestins. Je ne dis pas qu’il faille remettre à jour la saignée, mais le tetanos se développe dans un milieu anaérobique. Un bon drainage, enlevez tout corps étranger, chlorure susmentionnée et voilà.

      La littérature est pleine de mort du tetanos (ou de la tuberculose, que les Pays-Bas ont réussi a éliminer sans vaccination, mais ca c’est une autre histoire) qui étaient vaccinés.

      J’ai quelques vaccins à jour, mais certains sont vraiment inutiles.

       
    • Bonjour Petiot,

      Auriez-vous la source des 60% ? J’ai cherché mais pas trouvé.
      Je suis en "combat" contre le médecin de mon fils pour ne pas le vacciner.

      Merci d’avance !

      Hervé Manach.

       
    • Le vaccin contre le tétanos est une ANATOXINE (et non pas une antitoxine), c’est à dire la toxine tétanique atténuée, sensée induire la production d’anticorps dirigée contre cette toxine. En revanche, la notion d’antitoxine tétanique correspond à un sérum antitétanique utilisé non pas en préventif mais en curatif.

       
  • j’ai été très content que dans mon petit patelin du Grand Est, Philippot ait fait mieux que le RN (soit 8 voix, contre 7 pour le RN ) . Car quitte à faire un vote protestataire du système, le vote Phillipot en est le meilleur symbole

     

    Répondre à ce message

  • J’ose imaginer que Pfizer a totalement bidonné ses données au moment de l’homologation de leur vaccin miracle, que celui ci n’était pas plus efficace que le vaccin européen de Sanofi et d’autres comme les vaccins chinois, qui ont été recalés, pour défaut d’efficacité

     

    Répondre à ce message

  • C’est le nombre de morts qui est important. Le vaccin empêche les formes graves de la maladie, c’est donc pas étonnant que le virus circule.

     

    Répondre à ce message

  • Il devient de plus en plus difficile de dire que les traitements sont inefficaces. Car la quantite d’etudes est simplement gigantesque.
    Seuls les cretins ou les menteurs (a agenda totalitaireet genocidaire) le pretendent encore.
    ivmmeta.com
    et celui sorti cette semaine.
    https://journals.lww.com/americanth...

     

    Répondre à ce message

  • " Les complotistes n’ont pas toujours raison, car il ne faut pas voir des complots partout. Mais ils n’ont pas toujours tort, car il ne faut pas en voir nulle part non plus

    Donc , comme je suis assidûment cette devise , quelque part ... j’ai toujours raison !!!

    Ça baigne !!!

     

    Répondre à ce message

  • Bon, si c’est 40% reconnus, c’est plus proche de 80% au moins. On a l’habitude.

    Il y a quelques jours, j’ai regardé une vidéo d’une infirmière américaine qui dit que 100% des cas Covid hospitalisés viennent de personnes qui ont été injectées deux fois. Elle aurait été rayée de Youtube...Tu m’étonnes.

    Je me demande si c’est cette information sur laquelle les services français tentaient de mettre la main chez Raoult. Il serait le genre à tout documenter. Apparemment, au CHU de Marseille, ils ont des listes exactes des “vaccinés” et les suivent de près…TIC TAC TIC TAC…

    J’ai une idée pour Macron : comme on ne peut pas s’attaquer à la compétence du docteur, et si on l’accusait de faire des études pirates dont le budget n’a pas été approuvé au dépend d’autres. Dis, c’est un bon filon, Macron, hein ?

    Oh, non, il ne faudrait surtout pas que ça fuite, hein, Macron ? (Mais non, aucune insinuations, je vous assure !)

     

    Répondre à ce message

  • c’est un peu hors sujet, mais je suis content pour Philippot. Ses résultats électoraux sont spectaculaires en l’espace de 2 ans !

     

    Répondre à ce message

  • Je me pose quand même la question : plus de 10000 cas quotidiens au Royaume-Uni en ce moment, mais pourtant le nombre de morts de redémarrent pas. Du coup je m’interroge quand même : est-ce que leur vaccin serait vraiment efficace pour empêcher les formes graves ?
    Je ne veux pas être anti vaccin pour le principe, si ça empêche les gens de mourir c’est pas si mal (en attendant évidemment les effets à long terme). J’attends de voir mais je suis dubitatif, ça a l’air pour l’instant plus efficace que ce que je pensais.
    Qu’en pensez-vous ?

     

    Répondre à ce message

    • Ils sont entrain de monter en épingle
      une pseudo nouvelle épidémie pour que
      leur plandémie perdure.
      Variants Indien, Variants Anglais,
      Variants Bretons, Variants sud africain=israélien ?,
      Variants Alsaciens, etc...

      J’allume la télé il parle Covid.
      J’éteins la télé plus de Covid.
      J’ai trouvé le traitement.

       
    • @Antho : est-ce que les pays qui ont peu vacciné voire pas du tout, ont statistiquement plus de morts que le Royaume-Uni ? A cette même époque, l’année dernière, sans vaccin, la mortalité baissait partout...

       
    • Tellement efficace qu’il y a eu explosion des morts en janvier et février en Israël et en Angleterre après qu’ils aient lancé leurs campagnes de vaccination en décembre.

      Il parait que le vaccin évite de faire des formes graves (sic) alors dans ce cas pourquoi les gens qui choppent le virus et qui ne sont pas vaccinés n’en meurent pas ?

      L’année dernière à la même époque c’était pareil et sans vaccin. Tout les gens qui étaient positifs, tous les "clusters" étaient des gens quasiment tous asymptomatiques.

      Je ne vais pas prétendre vous dire pourquoi (UV, chaleur, atmosphère ?), mais il semblerait que le Covid soit moins virulent à cette époque de l’année. Avec ou sans vaccin.

       
    • C’est vrai qu’à la même période l’an dernier, le nombre de mort baissait énormément, mais le nombre de cas aussi. Là il semble que le nombre de cas augmente mais que le nombre de décès non. C’est ça qui m’étonne.
      Je suis persuadé que leur vaccin est merdique et sert à sans doute plein de choses pas jolie-jolie. Mais je veux quand même des preuves, et là encore une fois les chiffres m’étonnent.

       
    • Antho, pour répondre à ton dernier message, ce que tu dis n’est pas tout à fait vrai.

      Rappelle toi, l’année dernière à la même époque on ne testait pas à tout va. On essayait de dénicher des "clusters". Les tests de masse sont arrivés mi août et ont explosés en septembre (créant sans doute une vague au passage).

      Quand tu dis que les positifs augmentent et les morts diminuent je ne sais pas si tu parles de la France ou de l’Angleterre.

      En France les positifs, les réas, les hospitalisés et les morts diminuent fortement.

      En Angleterre, les cas repartent à la hausse mais les morts aussi. Pas en très grand nombre certes, mais il y en a plus.
      Il faut savoir qu’en Angleterre il y a depuis quelques semaines (officiellement) réapparition de la grippe et d’autres maladies respiratoires qui font des morts mais ne sont pas comptabilisés Covid.

       
    • Merci pour les précisions max. Je vais suivre ça. Marrant que la grippe réapparaisse tout à coup

       

  • enfin parce qu’elle ne prendra pas en charge tous les variants qui pourraient apparaître, comme le rappelle d’ailleurs Le Figaro.



    En fait, si le but des vaccins avait réellement été de "sauver la population", il y aurait sans doute eu moyen de développer un vaccin se basant sur la protéine "N" (Nucléocapside) plutôt que sur la protéine S (Spike) (en réalité, les vaccins -occidentaux- actuels utilisent une "version modifiée" (mutation "2P") de cette protéine (S) qui pourrait peut-être (?) paradoxalement aggraver le risque de prion).

    Bref, il me semble que, contrairement à la protéine S qui est un "super-poison", la protéine N n’est pas dangereuse, ET est beaucoup plus stable (contrairement à S qui ne cesse de muter), ET fait produire des anticorps plus efficaces contre le covid, ET est commune à tous les variants et même à d’autres Coronavirus ETc etc...

    Mais "comme par hasard", les « Chercheurs » ont décidé de mettre au point un « Vaccin » qui se base justement sur LA protéine (S) la plus dangereuse du virus, ainsi que la plus instable (/qui mute le plus) et moins efficace** question production d’anticorps (**c’est même un euphémisme, d’ailleurs rappelons quand même ceci et cela).

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents