Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Itinéraire d’un combattant – Un documentaire sur la vie de Bruce Lee

Itinéraire d’un combattant : un documentaire américano-hongkongais réalisé par John Little en 2000.

 

(Si la vidéo ne s’affiche pas, la visionner ici.)

 

Découvrir la boxe française avec Alain Soral et Kontre Kulture :

Œuvres et productions cinématographiques, visionner chez Kontre Kulture :

Voir aussi, sur E&R :

 






Alerter

69 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

Suivre les commentaires sur cet article

Afficher les commentaires précédents
  • #1807576

    Bruce Lee n’était pas un Maître mais un expert doué..ce qui fait une "légère différence".
    Un Maître ne fait pas de cinéma, et tout ceux qui se sont intéréssé un peu en profondeur aux arts martiaux digne de ce nom et aussi à la vie de Bruce Lee ( il avait un égo assez dimensionné ) sauront le reconnaître .
    Ses qualités sont surtout physiques et techniques, ce qui ne dure que le temps de la jeunesse.
    J’entends d’ici les "fans" qui vont s’offusquer...mais ça ne change rien à l’affaire et je leur conseillerai de lire les biographie d’un Ueshiba par exemple pour avoir un aperçu de ce dont il retourne.
    J’ai moi-même été un dingue de Bruce Lee dans ma jeunesse ( manque de maturié exige ) et me suis lancé dans le shotokan une douzaine d’années, mais j’en suis revenu, même si je concède que Bruce Lee était un technicien hors pair doublé d’un sens ciématographique pour les scènes de combat. D’ailleurs on peut dire que les combats de ses films sont d’un réalisme que n’ont point égalés les films des générations suivantes...il me semble.
    Ous...

     

    Répondre à ce message

  • La conclusion du documentaire par Bruce Lee se termine par :

    Faites le vide dans votre esprit
    Soyez sans forme, sans contour,
    Comme l’eau
    Si on met l’eau dans une tasse
    Elle devient la tasse
    Si on la met dans une bouteille, elle devient la bouteille
    Si on la met dans une théière, elle devient la théière
    L’eau peut couler ou s’écraser
    Soyez comme l’eau mon ami...

    Bruce Lee est un dissident (il opére en dehors des traditions et du status quo), passionné, perfectionniste, ingénieure de sa propre discipline, l’argent n’est pas sa priorité, qui a le sens de l’honneur et qui veut offrir sa philosophie à celui qui est bon.

    Quelles seraient les différences avec les concepts de Zygmunt Bauman sur justement l’abolition des limites « soit aux niveaux des moeurs, des flux économiques, des tactiques de guerres c’est vers toujours l’abolition des limites du réél dur et la liquéfaction toujours croissante » (pour reprendre les mots de Lucien Cerise sur la conférence « la gauche liberticide »), concepts qui semblent servir l’hégémonie de nos maîtres, car finalement il s’agit toujours de l’exploitation des capacités d’adaptions de l’humain pour lui-même ou contre lui-même lorsque qu’il est assujetti.

     

    Répondre à ce message

  • Bruce Lee a surtout fait rêver les enfants et ajouté de la violence dans la rue... puis ceux-ci ont vieilli , et comme les autres ont des contractures partout malgré les krisna machin...

     

    Répondre à ce message

  • #1807817

    Moi j’aime beaucoup Bruce Lee, j’ai été berçé par ses films quand j’étais gosse mais je tique toujours quand je lis ou j’entends que c’était un maître, un technicien hors pairs etc...

    Je suis désolé, et bien qu’il soit evident qu’il était pratiquant avancé, on ne sait rien sur ces capacités réelles.
    Et sa position sur la pratique en competition, qui limiterait la pureté de cette pratique, va plutôt dans le sens de ma perception : on pourrait y voir une apprehension de la mise en pratique en situation.

    Il eût été tout de meme logique qu’il cherche à tester en grandeur nature sa théorie du JKD ainsi que sa pratique personnelle plutôt que de dire "les règles ça me bride". C’est pour moi la limite à sa légitimité.

     

    Répondre à ce message

    • Jojoyoyo,

      Nous avons tant débattu sur le Qi, que vous reniez et ne connaissez pas du tout, sans faire la différence entre cette sauvagerie de MMA et l’art martial véritable.... Bref..

      Vous dites :
      "Je suis désolé, et bien qu’il soit evident qu’il était pratiquant avancé, on ne sait rien sur ces capacités réelles."

      ==> Comme il est rappelé dans cette vidéo ci-dessus, Bruce Lee a été le prof de Chuck Norris, plusieurs fois champion du monde, et d’autres champions du monde moins connus aussi, et on ne sait rien sur ses capacités réelles ??
      Merde, alors ! Qu’est ce qu’il vous faut ? C’était pas du ciné, là !
      N’importe quoi... Essayez d’être le prof de Chuck Norris, vous verrez si c’est facile :-)

      Autre remarque douteuse de votre part :
      Vous dites que : son manque de gout pour la compétition, qui altère la pureté de l’art martial, pourrait être une "appréhension de la pratique".

      ==> quelle appréhension ?? Mais il a pratiqué pendant des années en apprenant karaté, kung fu, etc avant d’en faire une synthèse le JKD, mon bon ami, donc il n’y a aucune appréhension. Ce n’est qu’à l’issu de toute ces compétitions stupides qu’il a compris très justement que la compétition capitaliste moderne était aberrante et n’avait rien à voir avec l’art martial et la philosophie orientale qu’il y a derrière.
      C’est pour ça que je vous ai toujours expliqué sur ER que le MMA n’était pas du tout un art martial, mais vous n’avez toujours pas compris, c’est affligeant. Ecoutez un peu ce qu’on vous dit au lieu de colporter toujours les mêmes aberrations. Derrière l’art martial, il y a une philosophie spirituelle, vous ne voulez pas l’admettre et ne voulez y voir que de la castagne, mais c’est comme ça, vous n’allez pas réinventer l’art martial à votre sauce, non ?

      Chuck Norris et les autres ont validé ce qu’ils ont appris de Bruce Lee, donc le JKD était légitime, il faut bien comprendre que le temps est court et qu’on ne peut pas tout faire dans une vie, surtout qu’il est mort jeune et s’était blessé au dos un bon moment.

      Enfin, bref... toujours les mêmes erreurs...

       
    • #1808675

      @Alan :
      Venez à ma salle de MMA, je vous invite.
      Je vous initie, et après vous pourrez enfin dire si oui ou non c’est si sauvage que ça.
      Après c’est sur que chez nous c’est pas en méditant qu’on mets KO les adversaires !!!

      Quel est son palmares à Bruce Lee ? Quel "maître" a-t-il affronté et vaincu, lui, avec ses propres poings ? Etre professeur requiert certaines qualités qui ne sont pas identiques à celles qu’il faut pour être un excellent combattant.
      On a de nombreux exemples de combattant mauvais professeur et d’excellent professeur mauvais combattant.
      Là, vous étalez purement et simplement votre méconnaissance du sujet.
      En meme temps, c’est pas étonnant : vous trouvez sauvage des combats où on peut multiplier les options techniques. Un pratiquant coherent verrait ça plutôt d’un bon oeil au lieu d’utiliser le vocabulaire idiot des nos amis franc-maçons de la federation de Judo.

      Moi, qui pratique la "sauvagerie" depuis 15 ans, je suis surpris qu’un pratiquant aussi avancé que Bruce Lee n’est jamais souhaité s’exprimer dans des confrontations officielles. Je peux comprendre qu’il ait été gene par l’aspect "capitaliste" des competitions, mais je me demande pourquoi il n’était pas gene par l’aspect "capitaliste" du cinema et de son utilisation des arts martiaux.
      Comme qui dirait, 2 poids 2 mesures.

      Enfin, ce n’est pas que je ne veux pas admettre qu’il peut y avoir une spiritualité derrière les arts martiaux, c’est que je refuse votre idée selon laquelle pour être un art martial, il faut cette spiritualité. C’EST FAUX !
      On a pas attendu les Asiatiques pour developper des techniques de combat. C’EST UN FAIT HISTORIQUE !
      Que vous faut-il de plus pour comprendre que votre approche N’EST PAS universelle ?????

      Vous avez clairement la grosse tête en plus d’avoir des préjugés.

       
    • #1808681
      Le 27 septembre à 10:27 par Soral Président
      Itinéraire d’un combattant – Un documentaire sur la vie de Bruce (...)

      Nous savons tous que le MMA n’est pas un art martial traditionnel, c’est un sport de combat autorisant plusieurs technique de combat (pieds,poings,sol).



      ==> Comme il est rappelé dans cette vidéo ci-dessus, Bruce Lee a été le prof de Chuck Norris, plusieurs fois champion du monde, et d’autres champions du monde moins connus aussi, et on ne sait rien sur ses capacités réelles ??
      Merde, alors ! Qu’est ce qu’il vous faut ? C’était pas du ciné, là !
      N’importe quoi... Essayez d’être le prof de Chuck Norris, vous verrez si c’est facile



      L’efficacité réelle, on la voit dans un ring ou dans une cage, pas au cinéma ou à la télé !
      Les championnat du monde de Karaté, c’est pas la même chose de des coups de coude en pleine face ou des low-kick dans les cuisse !
      Les stars de la Muay-Thaï ou de l’UFC doivent bien se marrer avec leurs fractures du nez, des tibias, les arcades ouvertes, le sang qui pisse....en voyant Bruce "Dragon" Lee ou Chuck "Ranger" Norris.



      Derrière l’art martial, il y a une philosophie spirituelle, vous ne voulez pas l’admettre et ne voulez y voir que de la castagne, mais c’est comme ça, vous n’allez pas réinventer l’art martial à votre sauce, non ?



      Le but d’un art martial n’est-il pas de se défendre d’une agression et/ou de gagner un combat ( une castagne)
      Si le but d’un art martial, c’est de dire : " euh non ,moi je suis ceinture noire de philosophie, je ne m’abaisserai pas à combattre !"
      PFF, quelle rigolade !



      « la compétition capitaliste moderne était aberrante »




      Qu’est ce qu’il ne faut pas lire comme conneries.

      Bruce Lee ( fervent communiste à l’intar de C.Norris !), le combattant philosophe déjà plus sage que son grand-père à 30 ans, blessé au dos sans aucuns combats réel à son actif....c’est une légende...Une histoire déformé et embellie, ce n’est pas du concret. Il n’a jamais fait la preuve (en combat réel) de ses capacités à mettre des adversaires K.O avec son JKD.
      Dommage il est mort, c’est un peu facile...

       
    • Jojoyoyo,

      C’est vous qui avez la grosse tête et êtes particulièrement obtus de ne pas comprendre ce qu’on vous dit. Musclez-vous le cerveau à la place des muscles, ça équilibrera votre personne.

      1) je n’ai pas renié du tout que le MMA est très efficace, je dis juste que l’état d’esprit du MMA n’est pas conforme à la hauteur philosophique d’un art martial, tel qu’il a été conçu en extrême orient. Donc, ce n’est pas un art martial, au sens extreme oriental.

      2) je n’ai jamais dit que l’occident, les grecs, les arabes, etc avaient eu besoin de l’extreme-orient pour créer des compétences en combat car je ne suis pas débile. Il est évident que la boxe anglaise, le pancrace, la lutte, etc, et toutes sortes de formes de combat occidentales n’avaient nul besoin de l’extrême orient.

      3) l’art martial, cette appelation qui fait référence par contre à l’extrême orient, EXIGE une certaine hauteur philosophique et spirituelle qui sont absentes du MMA.
      Vous refusez de le voir, c’est votre problème, pas le mien.

      4) la compétition pour être le "number one" est une chose infantile du monde libéral, qui n’est pas du tout conforme à la philosophie de l’art martial de l’extrême roient. Pour ça que Bruce Lee refusait cette approche débile de chercher à savoir qui c’est qui pisse le plus loin. On n’est pas dans une cour de récré. En revanche, le cinéma (il l’a dit dans la video, l’avez vous écouté ?) n’est pas une compétition stupide, c’était un moyen de transmission de la philo et de l’art martial extreme oriental. Le cinéma est un art, monsieur, pas une salle de compét !

      5) je n’ai jamais dit que mon approche extreme orientale était universelle, j’ai dit que l’art martial extrême orientale incluait une philo élevée, vous ne le comprenez pas, instruisez vous, méditez, étudiez la philo, laissez reposer les muscles 5 mn, et vous comprendrez.

      Croire qu’il ne faille bosser que les muscles, sans s’occuper de la tête, est typique des combattants occidentaux, qui ne pratiquent donc pas un art martial.

       
    • #1808854

      J’ai peut être la grosse tête... mais uniquement celle de celui qui a pratiqué réellement, qui a passé du temps sur les tatamis et dans les cages, qui sait simplement de quoi il parle.

      Renier que le MMA est efficace ??? Dire le contraire serait étaler sa bêtise ou son ignorance. Donc en effet, vous ne le pouvez pas.

      Le MMA ne corresponds pas à la definition "d’art martial" oriental ? Nous sommes d’accord. Comme la boxe Anglaise, la lutte Gréco-Romaine, la Savate etc...
      Nous le sommes beaucoup moins quand vous dites art martial = extreme orient.
      Cette reference, ça marche sur les gogos fans d’extrême orient qui tiennent souvent le meme discours que vous, à savoir que seuls les asiatiques sauraient ce qu’est "l’art martial".

      Martial est un adjectif de la langue Française. qui accolé à un "art" renvoie à la guerre/combat. Ni plus ni moins. C’est pas le "Bushido" ou autre terme Nippon là.

      La competition pour être le "number one" comme vous dites est tout sauf savoir qui pisse le plus loin, c’est ce qui anime chaque pratiquant qui souhaite progresser. Refuser de perdre, aller chercher dans ses tripes le courage de continuer, de se surpasser, encaisser les coups, se remettre en question à chaque combat, apprendre de nouvelles techniques : c’est un comportement infantile ???? Chez moi ça s’appelle le courage, l’humilité et l’ambition !!!!

      C’est sur que si ça c’est infantile, mais que le cinema-business de Bruce Lee c’est de l’art, je comprends pourquoi vous ne pigez rien au sujet et que vous tournez en boucle sur votre definition "d’art martial".

      Comparer les rings, tatamis et cage à une cour de récré... reaction typique du mec qui n’a jamais posé les pieds sur aucune de ses surfaces.
      Le manque de philosophie ou le manque de couille... au choix !!!!

      Au final, vous avez le droit d’être fan de Bruce Lee, mais gober que ses films servaient à diffuser la philosophie et l’art martial extreme oriental, là je vous trouve naïf.
      Pour illustrer, il suffit de voir qui sont les autres specialistes d’arts martiaux à Hollywood : Steven Seagal, Chuck Norris, JC Van Damme.
      En effet, que du lourd !!!!

      La légitimité de Bruce Lee s’arrête donc là où commence le combat veritable, c’est à dire là où arrive le concret : qui est le meilleur combattant.

       
    • #1808883
      Le 27 septembre à 17:22 par soral président
      Itinéraire d’un combattant – Un documentaire sur la vie de Bruce (...)

      a compétition pour être le "number one" est une chose infantile du monde libéral, qui n’est pas du tout conforme à la philosophie de l’art martial de l’extrême roient. Pour ça que Bruce Lee refusait cette approche débile de chercher à savoir qui c’est qui pisse le plus loin. On n’est pas dans une cour de récré. En revanche, le cinéma (il l’a dit dans la video, l’avez vous écouté ?) n’est pas une compétition stupide, c’était un moyen de transmission de la philo et de l’art martial extreme oriental. Le cinéma est un art, monsieur, pas une salle de compét !



      Vous rigolez ou quoi ? Bruce Lee n’a fait que filmer sa victoire, sa supériorité, sa magnificence au combat et pas vraiment ses enseignement philosophique, qui certainement n’auraient intéressé personne et beaucoup moins rapporté de dollars.

       
    • Jojoyoyo,

      Je n’ai jamais ecrit que seuls les orientaux connaissent ce qu est l art martial car je ne suis pas débile, et ce serait meme du racisme.
      Donc, vous inventez des phrases que je n’ai jamais prononcé, faute d’arguments.

      L’art martial a une connototation extreme orientale, donc le MMA n’est pas un art martial.
      La compét sauvage du MMA est stupide et ne convient pas a un pratiquant d art martial, ce n est pas un manque de couilles, mais une exigence d ethique. Si vous ne comprenez pas, achetez vous des neurones.
      Et je passe sur la bouffonnerie qui consiste a dire que Bruce Lee n’est pas un combattant et qu il n a pas fait de compet par manque de couilles. En face de lui, vous prendriez une branlée sévère, feriez caca dans le futal, totote biberon et dodo.
      C est ca, viril ? Mouarf... Allez jouer avec vos gamins de quartier.

      À "soral president",

      J ai deja ecrit ci dessus que bruce lee voulait faire un film philosophique et spirituel, "le silence du serpent", mais hollywood n en a pas voulu ! (parce que les abrutis ne pensent qu a la castagne).
      Et c est bruce lee qui a eu l idee de kung fu, mais hollywood lui a piqué le role, en le donnant a caradine !
      Comme il est mort jeune, il n a pas eu le temps de faire son film philosophique.

      Apparaitre comme un heros dans un film est indispensable pour transmettre l amour d une discipline ! Soyez intelligent 5 mn : qui va s extasier devant un figurant qui prendrait des baffes de toute part ??

       
    • #1808993

      L’efficacité réelle, on la voit dans un ring ou dans une cage, pas au cinéma ou à la télé !



      Cette phrase résume quand même à quelle point la génération actuelle est déconnectée de la réalité. Oui parce que la réalité n’est pas un ring ou une cage en fait...

      Le MMA peut être efficace en dehors d’une cage face à des types non-armés et pas vicelards, malheureusement le monde actuel est plein de mecs armés et vicelards. A méditer... Les arts martiaux traditionnels (historiques donc) quant à eux, co-naissent depuis des siècles qu’il y a un paquet de gars armés et vicelards à la fois : Guerres, guerre civiles, rapines, duels à mort... obligent.

       
    • #1809241

      @Alan :
      vous ne comprenez pas ce que j’écris et c’est moi qui doit m’acheter des neurones...
      En Français, "art martial" N’A PAS une connotation orientale, sauf pour les fans de Bruce Lee dans votre genre. C’est très simple, il n’y a rien de compliqué à comprendre. Cette connotation elle est née dans les années 70 à l’arrivée grand public du Karaté et du Judo.

      Selon vous, un pratiquant d’art martial authentique ne peut pas combattre dans les règles du MMA par respect de son "éthique". Donc tous les combattants de MMA issus de Judo, du Karate etc... sont des gens qui manquent "d’éthique" ??? Pour la garder, ils auraient du se limiter à des competitions de Karaté, Judo etc... ???
      Et donc, si en pratiquant et en combattant, ils détectent des failles techniques dans leur disciplines respective et décident, pour s’améliorer, de completer leur baggage technique dans d’autres disciplines et ensuite de se mettre à l’épreuve dans des règles qui permettent d’utiliser tout ce baggage technique, là d’un coup il manqué d’éthique ?
      En somme, pour vous, un pratiquant d’art martial qui cherche à progresser et à se tester manque d’éthique. Interessant comme point de vue !!! Surement que pour pondre un raisonnement pareil, vous avez utilisé BEAUCOUP de neurones !!!!

      J’aurais pas la pretention de dire que je suis plus fort que Bruce Lee. Par contre ce qui est sur ce sont les faits. Et ceux-ci ne peuvent en aucun cas vous permettre de dire Bruce Lee est un combattant, ni meme juger de son niveau, puisqu’il n’a AUCUNE reference.

      En faites, vous êtes une groupie de Bruce Lee, ni plus ni moins. Je vous laisse donc à vos "certitudes" basées sur votre opinion basées sur... rien, à part votre admiration personnelle.

      @Iskandaar :
      Vous n’avez pas compris de quoi parle Soral Président.
      L’éfficacité dont il parle est celle d’une technique, realisée en situation réelle d’un affrontement, en opposition avec les techniques chorégraphiées produites dans les films.

      Sur le reste, effectivement, la cage n’est pas la rue. Cependant, la meilleure preparation à la rue, reste la cage.

       
    • jojoyoyo Sur le reste, effectivement, la cage n’est pas la rue. Cependant, la meilleure preparation à la rue, reste la cage.

      Quand "on s’entraîne" à quelque chose c’est presqu’une perspective de vie. S’il faut "mourir" ou "tuer" le père pour avancer, il n’est pas nécessaire de le faire litéralement, parce que de cette façon c’est idiot. C’est symbolique, même si vous devez parfois vous secouer avec une grande fermeté. Gâcher votre vie pour contrôler l’autre, c’est du gâchi.
      Le paroxysme de la cage c’est l’angoisse, même si nous gagnons.
      La cage c’est la bombe atomique, personne ne gagne.
      Si cela ne nous fait plus aucun effet, cela ressemble aux infirmières ou médecins qui deviennent insensibles pour se protéger. Nous avons tous des limites. Croire que nous sommes des machines à des conséquences funestes pour notre vie en général. Si l’on insiste de trop, on arrive à "sentir" la mort.
      Si on radote sur le thème "de perpétuel gagnant" jusqu’à la fin de notre vie, c’est un peu comme les vieux qui ne savent que parler de leur maladie.

       
    • Jojoyoyo,

      Améliorer un art martial, oui , le transformer en une sauvagerie en cage sans limites, non ! Ce n est alors plus un art martial. (nom donné AVANT 1970 aux arts orientaux, et avant Bruce Lee).
      Si vous ne comprenez pas ca, c’est que vous avez des lacunes intellectuelles importantes à force de ne penser qu’à cogner bêtement.
      Voyez ce que vous dit Pivert ! Mais vous n allez encore pas piger. Mouarf...

      Je ne suis pas une groupie de Bruce Lee du tout (accusation stupide à cause de votre manque total d arguments), je suis un défenseur de l art martial oriental, qui est autrement plus philosophique que vos castagnes débiles en cage.
      (sur Bruce Lee, j ai ecrit ci dessous qu il est surestimé. Pas les paroles d un fan aveugle, ca !).
      Par contre, dire que Bruce Lee n avait pas fait de compèt par manque de couilles, c est débile.

      Bref, au lieu de castagner, vous feriez mieux d’entrainer aussi le cerveau, ca aide....

       
    • #1810091

      @Pivert
      "Le paroxysme de la cage c’est l’angoisse, même si nous gagnons"
      "La cage c’est la bombe atomique, personne ne gagne"
      Vous rigolez ou quoi ???? C’est tout l’inverse : grimper sur une surface de combat quand on pratique les arts martiaux depuis des années est une recompense et un accomplissement personnel.
      Mon premier combat je l’ai perdu, je ne me suis Presque jamais senti aussi bien !!! A partir du moment ou j’avais relevé le défi et fait de mon mieux pour remporter l’affrontement, j’étais victorieux.
      Le paroxysme de la cage n’est pas l’angoisse, qui est un sentiment que l’on resent avant le combat, mais la decision, qui est le moment où on se rend compte du travail fait ou du travail à faire.

      @Alan :
      "Améliorer un art martial, oui , le transformer en une sauvagerie en cage sans limites, non !"
      Vous êtes ignare, ça se percevait dans les commentaires précédents, mais en plus vous êtes complètement idiot. Il y a des règles en MMA et l’arbitrage y est très stricte.
      Comment vous croyez que les mecs atteignent 50 combats professionnels ??? Font une carrier sur 15 ans ???
      Tous les ans y’a des morts en Anglaise, ça n’arrive jamais en MMA. Vous croyez que c’est parcer qu’il n’y a aucune règles ???
      Non mais sérieux avant de parler d’un truc on s’y interesse un minimum, sinon on ne dit rien.

      Enfin, vous êtes une groupie de Bruce Lee : vous lui attribuez un niveau qu’il est impossible de verifier, puisqu’il n’a jamais combattu.
      Vous le croyez donc sur parole. Ce qui est typique des groupies : le soutien aveugle.
      Ca vous embete, j’ai bien compris, mais ça ne change rien. Dire "t’as pas d’argument’ n’y change rien non plus.
      Factuellement, Bruce Lee n’a aucun combat, aucune reference, donc croire qu’il serait un maître parce qu’il parle bien c’est être un fan.
      Après tout, il est acteur Bruce Lee, normal qu’il ait des fans...

       
  • Le plus grand et surement le plus connu des déclassée : torturé par une conscience double social et bourgeoise ! cet d’homme de grand mére métis ALLEMANDE était aussi un bourgeois qui beneficiait deja des avantages sociaux de son époque (épisode de soap opera, feuilleton romantique, billet d avion pour aller etudier aux etats unis).

    C’est ce double declassement qui a forgé sa fierté voir son arrogance et qui lui a par la suite causé des problémes avec l’oligarchie ! il n’était pas en effet le chinois servil serveur de nem de restaurant lui ! son comportement defiant deja l’occident par ses idees scenaristiques, son energie dans le sport et son ambition se cognait deja contre des menmbres de la communauté à l’epoque david carridine entre autre ! paix à son ame ce grand bosseur !
    "Ce chien est rentré !" (la fureur de vaincre)

     

    Répondre à ce message

  • "Celui qui parle du Tao n’a rien compris au Tao"

     

    Répondre à ce message

  • Les gens qui s’intéressent maladivement aux pouvoirs extra-sensoriels, ont des problèmes mentaux graves. Hollywood a tout fait pour exploiter gentillement ce genre de délire pour le rendre incontrôlable et pathologique (confondre ses désirs avec la réalité).
    Si par malheur, demain il vous arrivait de léviter sans pour autant l’avoir cherché, je vous conseille vivement de cacher à tout le monde cela, parce que d’une autre façon, tout les fous de France seront à votre porte en bas de chez vous, avec des clochettes et des bougies, ils se jetteront à plat ventre devant vous, etc. Avec une dose pareille, vous devez trouver un budget considérable pour un psychiatre. ;-)))
    Les maîtres de l’orient on toujours dit que les pouvoirs sont des obstacles à la spiritualité, donner trop d’attention à ce genre de chose est une voie de garage. Ils indiquent aussi qu’il existe aussi des gens qui ont des pouvoirs et qui s’en servent pour le mal pur et simple : "Éloignez vous des fous, de l’extra sensoriel qui renforce l’ego, qui vous paraît instinctivement problématique, d’utilisation douteuse, que vous ne comprenez pas ou pas tout à fait". De toutes les façons, vous ne trouverez pas beaucoup de gens qui peuvent faire des choses bizarres sans être des charlatans.
    Il y a que très peu d’écrivains occidentaux et traducteurs qui disent la vérité sur l’Inde traditionnelle. Quand les livres sont authentique, ils sont presque illisibles pour 99% des gens. Parce que justement, l’accès à ces choses là n’étaient pas faite pour tout le monde.
    Malgré tout, les livres peuvent vous aider si vous comprenez leur limite et en prenant une très grande attention au choix que vous faites. Si vous avez la chance d’être le disciple de quelqu’un de plus qualifié, il vous aidera à les transcrire dans une vie réelle.
    Un maître peut-être celui qui est capable d’appliquer plus l’intelligence du ciel que celle de l’ego.
    Les victoires attribué aux arts martiaux, ou l’idéal de sauver continuellement sa peau ou de léviter, ont un intérêt pratique, mais sont justement à cause de ça, une forme de limitation, si nous restons aveuglé par ces effets.
    Un pouvoir c’est un peu comme l’effet de levier que les banques utilisent. Les très riches sont devenus complètement cinglés. Faites votre choix...

     

    Répondre à ce message

  • La non violence dans les termes, tout le monde est d’accord, c’est exactement comme les droits humains.
    Méfiez des réels objectifs derrière ceux (depuis de nombreuses générations) qui utilisent des jolis mots qu’ils ne connaissent en réalité pas du tout, tout en pensant être les maîtres du destin et de la vie même.
    Le new-age est une "philosophie" pour les gentils contre les méchants, une falsification d’un certain langage de "valeurs orientales" et autres, utilisé : une salade niçoise de "nouveau", de "progrès", "d’amour", "de paix", "de liberté, de drogue, etc. Enfin, la panoplie complète et détournée pour un endoctrinement au nihilisme, et aux faux paradis.
    L’idée du mondialisme, c’est inverser les valeurs qui nous ont été transmise et les substituer par d’autres qu’ils pilotent sans que vous le sachiez.
    Il n’y a pas que la chrétiennetée qui a été atteinte, l’orient a été dévié aussi par les orientaux eux-même qui sont tombés dans le panneau comme nous. Gandhi est un exemple, une icône intouchable du point de vue de ses adeptes, des idiots utiles et surtout d’Hollywood, avec une formation moraliste et intellectuelle typiquement anglaise.
    Mais voyez bien ! si quelqu’un arrête de taper son conjoint grâce à la philosophie de Gandhi, j’en suis naturellement ravi.
    À la limite, le mal absolu peut pratiquer un bien apparent (qui n’est pas un). Les apparences sont trompeuses, c’est pour cela que ça marche si bien.
    Si l’on prend l’exemple de l’indépendance des Indes, contrairement à ce que l’on dit, elle ne s’est pas très bien passé. Certains ont tout fait pour mettre les musulmans contre les hindous. C’est toujours la même chose, le contrôle à distance. Et encore aujourd’hui ce processus fonctionne en Inde et au Pakistan.
    Et dans cet héritage pernicieux, il n’y a pas que ça... D’autres problèmes bien plus grave, qu’il est difficile d’exposer rapidement, sont une terrible réalité.

     

    Répondre à ce message

  • #1808912
    Le 27 septembre à 18:09 par Don Diego De La Vega Z Comme Zorro
    Itinéraire d’un combattant – Un documentaire sur la vie de Bruce (...)

    Bruce Lee l’adepte de Napoleon Hill mort -parait-il- de séquelles de son combat contre un maitre de dim mak et qui prenait -parait-il encore- de la coke pour atténuer ses douleurs.

    L’une des méthodes de Hill (lire "Think and Grow Rich") consiste a écrire une lettre pour soi-même définissant ses objectifs pour obtenir l’argent que l’on désire, comment l’obtenir, a relire 2 fois par jour avant de se coucher en s’imaginant déjà en possession de l’argent (je simplifie mais n’invente rien).

    Voici la lettre de Bruce Lee pour lui-même :

    Anglais :

    My Chief Personal Aim In Life I, Bruce Lee, will be the highest paid Oriental superstar in the United States. In return I will give the most exciting performances and render the best of quality in the capacity of an actor. Starting in 1970, I will achieve world fame and from then onward till the end of 1980 I will have in my possession the sum of $10,000,000—then I will live the way I please and achieve inner harmony and happiness.
    Bruce Lee 1969

    Français :

    Mon objectif principal et définitif :
    Moi, Bruce Lee, je serai la star asiatique la mieux payée aux Etats-Unis. En retour, j’offrirai les spectacles les plus excitants et je livrerai les meilleures performances possibles en tant qu’acteur. Dès 1970, je serai mondialement célèbre, dès lors et jusqu’à fin 1980 je posséderai 10, 000, 000 $. Je vivrai comme je l’entends et je parviendrai à l’harmonie intérieure et au bonheur.
    Bruce Lee 1969

    Cette lettre est actuellement affichée dans le restaurant Planet Hollywood de New York, pour les curieux. Bruce Lee était un gros lecteur de développement personnel qui ne croyait pas en l’existence de Dieu (lire "Pensées percutantes ou la sagesse du combattant philosophe" un recueil de ses citations).

    Bruce Lee est comme Cassius Clay une icône terriblement idéalisée et surestimée.

     

    Répondre à ce message

    • Que Bruce Lee soit surestimé, on peut le comprendre aisement.

      Mais dire que Mohamed Ali est surestimé, c’est du délire total, qui ridiculise votre propos.
      Ca rappelle "jojoyoyo" ci dessus qui dit que bruce lee n’a pas fait de compèt. par "manque de couilles".
      Les bouffonneries, ca va 5 mn.

       
    • #1809559

      @Alan :
      "Comparer les rings, tatamis et cage à une cour de récré... reaction typique du mec qui n’a jamais posé les pieds sur aucune de ses surfaces.
      Le manque de philosophie ou le manque de couille... au choix !!!!"

      Vous êtes plus que bigleux. C’est pas Bruce Lee qui compare les surface de combat à une cour de récré, c’est vous !!!!

       
    • Jojoyoyo,

      Vous etes idiot ou quoi ?
      Le sujet ici, ce n’est pas la cour de récré, c’est que vous disiez que Bruce Lee n’avait pas fait de compèt par "manque de couilles" et que donc c’était un vulgaire amateur n’ayant rien prouvé.
      C’est de la grosse bouffonnerie, et de la bêtise, n’importe qui vous le dira, sans meme etre specialement fan de bruce lee.
      Recevoir des coups de poings lobotomise le cerveau, apparemment.

      Et en effet, la cour de récré est une chose trop évoluée pour vos combats débiles en cage, qui n’ont rien d un art martial, mais tout de la bestialité humaine et primaire la plus vulgaire et stupide. Une invention bien moderne, quoi !
      Du Picasso de combat, du plug anal de Vendôme en combat !

       
    • #1810072

      @Alan :
      Je n’ai absolument pas écris que Bruce Lee manquait de couille, vous divaguez complètement, c’est de vous que je parlais et de votre propos comparant le combat à une cour de récré. C’est effectivement le propos d’un lâche.
      C’est ce qui illustre l’extrait de mon message que vous n’avez pas l’air de comprendre. Donc soit vous devez retourner au CP, soit vous achetez des lunettes.

      Que Bruce Lee soit un amateur, c’est la REALITE DES FAITS, que ça vous plaise ou non, puisqu’il n’était pas combattant professionnel.
      Par contre, c’était un ACTEUR professionnel, ça aussi ce sont DES FAITS.
      Dire l’inverse, est juste FAUX.
      Donc désolé, mais niveau légitimité, celle de Bruce Lee est faible. Sauf bien sur, pour ceux qui trouvent que combattre est infantile ou pour les ignares qui croient que s’entrainer pour faire des films et se preparer à un combat est identique.

      Quant au reste, vous êtes pathétique : vous tenez EXACTEMENT les même propos que nos amis franc-maçon de la fédé de judo sur la "sauvagerie" que serait le MMA (sans jamais avoir pratiqué), que vous tournez en boucle sur votre definition des "arts martiaux" (comme si vous étiez LA reference ultime qui determine ce qui est ou n’est pas art martial) et en racontant n’importe quoi sur les racines du MMA, qui est tout SAUF une invention moderne (mais ça faut encore avoir un peu de neurons pour le comprendre).

      Donc, en bon camarade, je vous invite à ma salle venir me montrer en quoi notre pratique est comparable à de l’art moderne du combat.

      Chez nous on est ouvert, on prends tout ce qui fonctionne. Venez nous montrer comment vous, avec votre pratique "spiritualisée", vous êtes meilleurs que nous, plus "vrai", plus "authentique" etc...
      Vous verrez si nous sommes des animaux mangeurs d’enfants, vous verrez si les valeurs véhiculées à la salle sont modernes etc...

      Mais là encore, c’est pareil que pour monter sur une surface de combat : faut avoir du courage.

      C’est pas donné à tous les Bruce Lee virtuels qui discourent sur les arts martiaux comme des maîtres tout en ayant un palmarès à 0.

       
  • La sanction pour Bruce Lee fut un dos brisé ; la colonne vertébrale, c’est l’axe vertical qui relie l’homme microcosmique à son archétype macrocosmique. Voilà ce qui arrive lorsque l’on tente de « vulgariser » un art martial traditionnel pour en faire une activité de self défense totalement centrée sur l’individu qui la pratique avec un objectif strictement pragmatique (cette fameuse notion d’ « efficacité » avec laquelle on nous rebat les oreilles en MMA »), il y a un choc en retour parce qu’il y a désobéissance à certains principes qui sont le fondement même des arts martiaux.

    Il n’est pas étonnant que Bruce Lee ait eu comme référence intellectuelle Krishnamurti, c’est-à-dire un oriental occidentalisé adepte de l’ « auto-réalisation ».

    Ceci étant dit, Bruce Lee était très certainement un excellent élément et avait une personnalité incomparablement plus intéressante que les pères-tapent-dur du MMA.

    La même sanction a touché Julius Evola, qui a fini ses jours en chaise roulante ; lui aussi prétendait pouvoir atteindre l’éveil en se passant de tout rattachement traditionnel.

    L’ « irrégularité » dans le domaine spirituel, ça finit toujours mal.

     

    Répondre à ce message

Afficher les commentaires précédents