Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Législatives en Allemagne : l’AfD devient la troisième force du pays

Derrière l’euromondialiste Merkel et l’européiste Schulz

La CDU-CSU a remporté les élections législatives, ce qui permettra à la chancelière allemande d’effectuer un quatrième mandat. Mais les partis de la coalition sortante se trouvent affaiblis et le scrutin est marqué par la percée historique de l’AfD qui devient la troisième force du pays.

 

Avec 33,3 % des suffrages exprimés, les chrétiens démocrates (CDU-CSU) arrivent largement en tête aux élections législatives de ce 24 septembre, selon les premières estimations de la chaîne ZDF. En deuxième position, les sociaux-démocrates (SPD) de Martin Schulz avec 20,8 % et en troisième position, l’Alternative pour l’Allemagne (AfD) avec 13,2 %. Le FDP (le Parti libéral-démocrate) qui visait cette troisième place n’enregistre que 10,1 %, devant la gauche radicale (Die Linke) à 9,2 % et les Verts à 8,9 %.

Deux coalitions possibles émergent mathématiquement de ce scrutin, où la participation a été très forte (77 %).

 

 

Lire la suite de l’article sur courrierinternational.com

L’AfD fait son entrée au Bundestag, voir sur E&R :

Approfondir l’histoire de l’Allemagne avec Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

14 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • la seule chose que je vois moi c’est que la grosse teutonne est toujours là le reste ce n’est que du bla bla qui va dégager cette femme malfaisante du pouvoir ????

     

  • Les allemands adorent les migrants...

     

    • Il y a une chape de plomb de culpabilité qui pèse sur les Allemands...


    • La culpabilité a bon dos, le camping car et le tourisme -comme en France- pèsent certainement plus lourd dans le "coeur" des babyboomers et Merkel est la candidate du camping car et du mode de vie à l’occidental (que tout le monde veut, "non alignés" compris).
      Les gens se foutent pas mal des questions politiques et il est grand temps de reconnaître qu’une grande partie adhère au mode de vie occidental et qu’ils ne sont pas dupes du système médiatique mais votent en conscience pour le candidat du "tout va rester pareil, ne vous en faites pas".
      L’immigration délirante, le capitalisme californien et les idéologies de campus américains qui vont avec, les gens qui constituent le coeur de l’électorat s’en tapent, tout simplement...pour eux, ces sujets "prennent la tête" et ils ne veulent pas prendre la tête, ils veulent aller au restaurant.
      Ils comprennent mais ils s’en foutent.


    • "faut croire que les allemands adorent les migrants"..... ben faut croire que les allemandes aussi !


  • #1807290
    le 24/09/2017 par Vladimir Vladimirovitch Poutine
    Législatives en Allemagne : l’AfD devient la troisième force du (...)

    J’hallucine ...
    Elle a trahit les allemands en accueillant les migrants et elle se fait réelire. ll y n’a pas que la France qui va mal alors.

     

  • Les Allemands ont la Proportionnelle, eux, pas comme ces imbéciles de Français cocus depuis 1958 par le scrutin majoritaire à deux tours .

     

    • Un scrutin à la proportionnelle représente bien mieux, c’est vrai, l’opinion de la nation, mais c’est alors la foire d’empoigne dans un parlement où les coalitions se font et se défont selon les humeurs et les caprices des petits chefs...

      Les défuntes IIIe et IVe république nous ont montré le spectacle désolant des "combinazione" parlementaires, où les gouvernements à peine installés n’ont même pas le temps d’engager les réformes et les projets sur lesquels ils ont été élus, parce qu’ils sautent sur des détails secondaires (pour ne pas dire insignifiants) !

      Le système actuel, voulu par de Gaulle, a permis à la France d’avoir pendant des années des majorités plutôt stables, qui ne courraient pas le risque d’être défaites par des petits partis qui ne cherchent qu’à profiter du système, en se foutant royalement des intérêts (et des besoins) de la France ! Avec le système actuel, un gouvernement peut agir, et si ce qu’il fait ne me convient pas pas, eh bien je vote pour un autre programme aux élections suivantes...

      A mes yeux, les partis politiques (et leurs petits copains les syndicats) sont les héritiers des grands féodaux du Moyen-âge : des boulets et des parasites...


  • Si généralement en Europe, la montée des populismes est attribuée au marasme économique, cela ne devrait pas concerner l’Allemagne, dont on nous chante la prospérité. Une prospérité altérée par les conditions sociales, qui font que des septuagénaires, toujours plus nombreux doivent reprendre le chemin de la recherche d’un job de merde, afin de gagner quelques maudits euros, ne serait-ce que pour payer leurs loyers démentiels.

    Voilà, les conséquences de cette saloperie d’union européenne, devant laquelle Fraü Merkel, se vautre si volontiers.
    Sachant que l’Allemagne, fut un pays précurseur, dans la catégorisation des personnes, de leur enfermement dans des camps, avant leur extermination, que ce soit par le travail forcé ou autres méthodes, le citoyen allemand devrait plus que tout autre se méfier de ses dirigeants.

    Car si d’un côté, ceux-ci honnissent le nazisme, il leur serait tout à fait possible de le pratiquer par des méthodes plus adaptées. Les camps existent toujours. Mais ce sont des camps modernes, propres. Écologiques, même !
    On a fait disparaître les barbelés, les miradors et les sinistres baraquements. Mais le parcage des catégories et leur marquage sont toujours bel et bien pratiqués. Et visiblement, le S T O également ! Sauf qu’au lieu d’exterminer à la fleur de l’âge, on l’utilise pour éliminer les vieux. Cela fait autant de retraites de gagnées pour l’ État. Vive l’ Union européenne !