Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Jacques Sapir : "L’économie française sera, au mieux, en stagnation"

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

6 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • — 10 % dans la bagnole
    — 10% dans le tourisme
    — 10% dans le bâtiment
    excusez du peu ......
    ON PLONGE ..........
    au mieux stagnation MDR !!
    ah en truquant les chiffres ! OK
    match chômeurs /travailleurs combien de points ?
    ARRRGGGG la dette .... !!!!
    merci les "élus" depuis le 03/01/1973 tous complices ....


  • Même pas besoin de regarder la vidéo pour réagir sur le contenu qui est suffisamment éloquent par son titre.

    La France est en récession officieuse (donc réelle) depuis plusieurs années et il y a de ça quelques mois la récession à été officialisée sur les merdia à 0.1%.

    Bref vu les mécaniques de l’économie et la structure volontairement décadente du système de dettes on a passé le deuxième checkpoint (après devoir payer les intérêts des intérêts), la pente de notre chute va s’accroitre de manière exponentielle. Bref sa stagnation c’est du même niveau que le hollandaise révo-lol-utionaire
    A moins de faire table rase, de réquisitionner de force le patrimoine de tout les banksters et oligarques et de les coller en TIG à perpétuité payé au smic, notre sort est jeté.


  • Et si je vous dis qu’une reprise de croissance n’est plus envisageable ?
    Et si je vous dis que nous arrivons à la fin d’un système basé sur l’argent dette ?

    Il n’y a tout simplement plus assez de liquidité pour que le système financier continu de croître à bon rythme, malgré la division cantitative opérée par la FED, je ne vois que deux solutions : une hyper-inflation, très mauvaise pour les banques (les intérêts fondent) ainsi que pour le peuple (le coût de la vie augmente) ; une implosion du système financier, dont les conséquences restent incertaines, surtout avec les personnes qui tiennent actuellement les leviers politiques.

    Une chose est certaine cependant, on va bien rigoler. Nous nous dirigeons vers la crise MAJEURE dont parlait Rockefeller, pour que les peuples n’aient d’autres choix que d’accepter le nouvel ordre mondial, qui sera alors seul à promettre des solutions pour résoudre le chaos international. La technique est simple en plus d’être souvent utilisée en politique, créer un problème pour ensuite en apporter la solution, qui sans le problème créé au préalable n’aurait pas été acceptée.

    Malheureseument, je ne suis qu’un simple spectateur, comme anesthésier devant l’ampleur du phénomène. En fait, cela me fait penser à l’allégorie de la grenouille plongée dans de l’eau chaufée progressivement, il suffirait qu’elle bondisse hors de cette eau pour survivre, mais elle ne se rend pas compte qu’elle est en train de mourir...

    Bref, je remercie quand même E&R pour me donner une source d’espérence, malgré un présent bien incertain, et un avenir très sombre.


  • #478202
    le 30/07/2013 par Heureux qui, comme Ulysse...
    Jacques Sapir : "L’économie française sera, au mieux, en stagnation"

    Faites l’effort intellectuel de ne pas vous occuper des "économistes", l’économie occidentale est en état de mort clinique depuis longtemps. Projetez-vous dans "l’après" et travaillez sur les hypothèses plausibles pour la suite. Le patient est déjà mort, comment et qui pour payer les obsèques : la vraie question ! Pensez-vous que l’Empire ne s’est pas préparé à cette fin incontournable ? Et un messie pour la route, un !


  • Et si au lieu de penser que tout système ne fait que croitre indéfinemment (comme le dit un dicton chinois, les arbres ne montent pas au ciel), pourquoi ne pas accepter que le système se dégrade "normalement" ?
    C’est comme les sociétés qui espèrent chaque année une croissance positive... mais au bout d’un moment, à vouloir "croitre" à l’infini... Ne se pose t-on pas la question "Mais ce n’est tout simplement pas possible !"


  • Les politiciens ont activement participé à la dégradation de notre système économique. Il ne faut donc pas compter sur eux pour nous en sortir. La solution se fera à un autre niveau (financier et uniquement par ceux qui détiennent la FED et la BCE) qui créeront un nouveau système. comme faire de la croissance quand on est plombé par 6 millions de chomeurs ? et autant d’immigrés et5 milions de fonctionnaires qui ne produisent rien.
    de nouvelles inventions qui démultiplieraient la force de travail ? pour quelle production ?
    ou bien ramener tout le monde à ce qui existait avant la révolution industrielle ?
    le cas de la Grèce est intéressant car il nous précède. Ce qui me surprend est la passivité des peuples. Ils ne demandent de compte à personne. Pourquoi se gêner quand on est aux manettes ?