Egalité et Réconciliation
https://www.egaliteetreconciliation.fr/
 
A A A
imprimer

Le Japon étudie l’augmentation de ses capacités militaires

Le Japon et les États-Unis étudient l’acquisition par Tokyo d’armes offensives qui permettraient au Japon se protéger bien au-delà de ses frontières, indiquent des responsables japonais.

Ces discussions informelles couvrent tous les cas de figure : du cas où le Japon continuerait à compter totalement sur Washington jusqu’au cas où le pays obtiendrait la panoplie complète de l’armement nécessaire.

Si la rivalité avec la Chine fait les gros titres de la presse en matière de défense, la préoccupation de Tokyo concerne surtout les bases de missiles de la Corée du Nord, située à moins de 600 km, indiquent trois responsables japonais qui participent au processus. En avril dernier, la Corée du Nord a dit qu’en cas de guerre dans la péninsule coréenne, le Japon « serait consumé dans les flammes nucléaires ».

Une partie de la motivation du Japon pour développer ses capacités militaires, s’explique par le fait que Tokyo craint que les États-Unis, qui ont 28.000 soldats en Corée du Sud ainsi que 38.000 hommes au Japon, n’hésitent à attaquer la Corée du Nord en cas de crise, expliquent les experts japonais.

Selon les normes en vigueur, dans le cas d’une attaque de missiles balistiques, « les forces américaines fourniront au Japon les renseignements nécessaires et envisageront, si nécessaire, l’utilisation de forces fournissant un pouvoir de frappe supplémentaire ».

Voir aussi, sur E&R :

Sur la présence militaire étasunienne en Asie, chez Kontre Kulture :

 



Article ancien.
Les commentaires sont désactivés



Alerter

9 Commentaires

AVERTISSEMENT !

Eu égard au climat délétère actuel, nous ne validerons plus aucun commentaire ne respectant pas de manière stricte la charte E&R :

- Aucun message à caractère raciste ou contrevenant à la loi
- Aucun appel à la violence ou à la haine, ni d'insultes
- Commentaire rédigé en bon français et sans fautes d'orthographe

Quoi qu'il advienne, les modérateurs n'auront en aucune manière à justifier leurs décisions.

Tous les commentaires appartiennent à leurs auteurs respectifs et ne sauraient engager la responsabilité de l'association Egalité & Réconciliation ou ses représentants.

  • Le Japon et l’Allemagne sont devenus pacifistes après la dégelée qu’ils ont pris en 1945 : ils ont compris . Cela doit bien faire plus de cinquante ans que l’on parle de "la montée en puissance" de l’armée nipponne, mais rien n’y fait , ils compteront toujours sur les US pour "faire le job" .

     

  • #961850

    L’Algérie qui augmente de 15% son budget militaire, le Japon qui évalue son potentiel d’armement actuel, toute cette agitation inquiète. Ça sent clairement une hypothétique course à l’armement discrète. J’ose profondément penser me tromper...


  • C’est la course a l’armement en Asie et la Chine est au coeur du problème, autant l’Inde que le Japon, le Viet-Nâm et les États-Unis sont en train de mettre le paquet dans le militaire pour ultérieurement contrer la Chine qui elle même met le paquet dans l’armement
    Petit indice pour prouver que la Chine est le problème de cette course, le Viet-Nam(armée par la Russie), dominé par des communistes, les mêmes qui ont gagné la guerre contre les États-Unis dans le passé, sont désormais en conflit avec la Chine communiste, censée être leur frères... sa vous donne un idée de qui est le problème !
    Et je rajouterai que l’Inde(armé par la Russie et l’Occident) déploie actuellement des dizaines de milliers de militaire a sa frontière chinoise.... mais non le problème est encore et toujours Washington...


  • La Chine a toujours été un problème niveau géopolitique et je leur accorde peu de confiance aujourd’hui quand ils coopèrent avec la Russie, et pour cause : ils ont une histoire de changement de camp constante.

    Avec les guerres de l’opium dans les 1800s, les britanniques ont obtenu des bases (notamment la plus célèbre Hong-Kong) d’influences et ont longtemps été discrètement les maitres de la Chine. Les britanniques supportaient Mao Zedong, qui a apporté un pseudo-socialisme (il considérait Staline comme un vrai communiste) et en 1949 a gagné face à Chiang. La Chine était alors dans le camp soviétique, jusqu’à la prise de pouvoir par Khrouchtchev il eurent des relations diplomatiques sérieuses. Après quoi Mao a condamné l’URSS et les deux se sont fait compétition notamment au Vietnam (qui va dominer d’influence) et la Chine s’est officiellement rangée dans le camp ’’Américain’’ (ou plutôt impérialiste, Wall Street et les britanniques) à la fin des 1970s, y compris au point de supporter les USA dans leur armement de talibans en Afghanistan contre la Russie (ils ont même fourni des armes). Ceci jusqu’à la récente ’’rupture’’ pour finalement se ranger dans le camp russe (ben oui les USA coulent, la guerre oligarchique des britanniques contre ce pays l’a bien corrompu, mais c’est une autre histoire, il faut lire Against Oligarchy de Webster Tarpley).

    Le Japon a quant a lui une ligne plus droite dans ses positions. Leur politique fasciste et expansionniste des années 30 les poussèrent à prendre bien des points, notamment des bouts de la Chine, le fameux massacre de Nanking (qui reste mystérieux et sujet à des critiques des historiens japonais encore, dont Ara Ken Ichi) ayant achevé leurs relations diplomatique. Leur défaite en 1945 les font passer sous le contrôle américain et ils n’eurent que peu d’option jusqu’à présent. Ils ne veulent que regagner leur pouvoir passé (en partie) pour faire face à la Chine, qui cherche à prendre les Iles Senkakus, traditionnellement japonaises, et notamment a agrandi du jour au lendemain sa frontière aérienne de plusieurs centaines de kilomètres et s’est plaint quand les japonais ont fait passer des avions militaires dans ce qui est la leur.

    Je pourrais en rajouter d’avantage, mais j’ai brièvement exposé mon point sur mon peu de confiance pour la Chine.


  • Quand on lit la formulation... En gros si Kim envoit un missile sur le Japon, la seule garantie des ricains sera de dire ’oui les japs, c’est bien Kim qui viens de vitrifier une partie de votre pays. Par contre pour la riposte militaire, on va y penser !’. C’est au nom de ca qu’ils maintiennent leur soldats au japon... Trop fort ces ricains quand meme...


  • Soixante dix mille soldats américains basés en Extrême-Orient.. ? Pour quoi faire ? ça n’est pas un peu loin de leur territoire ? Ils n’ont pas encore fait assez de mal dans cet endroit de la planète ? La guerre perpétuelle est visiblement la seule façon qu’ils ont trouvé de maintenir leur économie obérée et de préserver leur paix intérieure. Des assassins excités par des marchands d’armes, qui entraînent (par la menace ?) leurs ’alliés’ dans un délire skyzoparanoiaque qui ressemble a s’y méprendre au délire allemand qui a précédé la seconde guerre mondiale. A l’évidence, les citoyens américains ont, eux aussi, perdu le contrôle du Pouvoir et sont aux mains de bouchers imbéciles qui sévissent au-dehors mais également au-dedans, contre tout, tout le temps, tout le monde. Il semblerait qu’on passe de plus en plus souvent de son ’casier’ judiciaire dans une cellule de prison, dans ce paradis de la liberté.


  • Le Japon ou comment mettre en fonction un condenseur manuellement pour refroidir un réacteur nucléaire.

    Mannette vapeur